Soutenez le forum !
1234
Partagez

Je peux entrer ? - PV Fuyumi/Amiko

Taberu
Taberu

Je peux entrer ? - PV Fuyumi/Amiko Empty
Lun 28 Juin 2021 - 21:27
.

_________________
Je peux entrer ? - PV Fuyumi/Amiko Mini_210608055853454366
Paroles : #DC143C


Dernière édition par Taberu le Mer 17 Aoû 2022 - 0:03, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Taberu
Taberu

Je peux entrer ? - PV Fuyumi/Amiko Empty
Ven 13 Aoû 2021 - 21:54
.

_________________
Je peux entrer ? - PV Fuyumi/Amiko Mini_210608055853454366
Paroles : #DC143C


Dernière édition par Taberu le Mer 17 Aoû 2022 - 0:03, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Amiko
Amiko

Je peux entrer ? - PV Fuyumi/Amiko Empty
Sam 14 Aoû 2021 - 16:21
Je peux entrer ? - PV Fuyumi/Amiko Yjon

Je peux entrer ?


Ete 204
Si Amiko s’était habituée à l’ambiance calme et presque triste qui résidait au sein du cœur Ningen, depuis la céleste attaque essuyée, le refuge n’était plus que l’ombre de lui-même. Les habitants ne sortaient que par nécessité, craignant de nouveau de se faire cibler par une météorite venue de nulle part. La Sakki n’aimait pas voir l’endroit où elle résidait si déchiré et elle ne savait pas comment faire pour y remédier. Par chance, les blessures de sa précieuse amie n’avaient pas été dévastatrices et elle se remettait petit à petit. Cependant, la jeune femme pouvait voir à quel point la douleur était encore présente, en effet, rien que dans sa démarche, elle pouvait voir que ses jambes avaient subi un choc important. De son côté, elle essayait de contribuer au bon vivant du Ningen, mais ce n’était pas vraiment la plus douée pour cela. D’autant plus depuis les récents événements, qui avaient fait naître en elle une certaine colère et méfiance vis-à-vis des individus qu’elle ne connaissait pas. Après tout, n’importe qui pourrait lui mettre un couteau dans le dos.

Fuyumi s’était absentée après avoir dû gérer des tensions au sein même du refuge. En effet, certains perdaient confiance et faisaient part de leur frustration et de l’injustice qu’il avait pu subir. Ceux qui cherchaient la paix se demandaient alors si c’était le bon endroit pour cela. Mais lorsqu’on résidait sur des terres détenues par le Capelier en personne, était-ce étonnant de subir le courroux des shinobis ? Une raison de plus pour faire cesser le chakra, se disait Amiko... Ne pouvant plus rester une seconde sur ces lieux dépourvus de vie, l’assimilatrice décida de quitter le refuge et de rejoindre les frontières dissuadant n’importe quel individu aux sombres projets de s’approcher. La rivière incarnate n’avait pas rencontré d’étrangers depuis quelques jours, mais celui qui se présenta à eux, en ce jour de chaleur étouffante, ne risquait pas de quitter l’esprit de la kunoichi.

En s’approchant des gardes en hauteur, elle pouvait les entendre ricaner légèrement. S’arrêtant en contrebas à leur hauteur, elle leva les yeux au ciel, plissant ses paupières légèrement avant de suivre du regard la source de cette bonne humeur inattendue. Une petite silhouette se contrastant par la couleur écarlate de sa panoplie semblait se tendiner légèrement alors que la chaleur absorbait l’eau qui vivait dans son organisme d’humain. Jusqu’à alors commettre un geste des plus… déconcertants, alors que les deux hommes éclatèrent de rire à l’unisson, avant de déglutir de dégoût. La brune aux mèches de feu se sentit gênée devant une scène qui s’apprêtait à être plutôt intime de son humble avis, mais c'était le cadet de ses soucis. Depuis combien de temps se tenait-il ici et qui était-il ?


« Cet homme… Depuis combien de temps attend-il en plein soleil ? »

« Pouhahaha on aura tout vu ma petite, jte le dis ! Il nous a refait notre journée ! »

Un air surpris traversa le doux et adorable faciès de l’amejin, ils étaient restés ainsi durant des heures pour simplement se moquer de lui ? Amiko préféra les ignorer et commença à s’avancer vers la barrière.

« Hé ! Tu ne devrais pas t’approcher de cette chose, elle n’a pas l’air très commode...»

La jeune femme tiqua sur le terme utilisé pour décrire le visiteur étrange, un mot qu’elle avait bien trop entendu durant son enfance. Fronçant des sourcils, elle leur adressa un regard aussi froid que le pouvoir de Fuyumi.

« Et ça se prétend de l’Humanité… »

Déclara-t-elle suffisamment pour qu’ils l'entendent avant de faire volte-face et de s’approcher du petit être qui lui faisait face. Durant quelques secondes, elle eut peur de sentir les effluves qui pourraient émaner de lui. Même si cet homme pourrait à tout moment mourir sous cette chaleur pesante, elle ne pouvait s’empêcher de se méfier. C’étaient toujours les êtres les plus innocents qui pouvaient cacher des monstruosités et elle en était le parfait exemple. Une chose était certaine, l'élue de l’Humanité ne comptait pas le juger sous un premier regard. Fait plutôt hypocrite étant donné qu’elle allait devoir l'interroger sur la nature de sa présence ici et le mettre dans une case “potentielle menace”.

Pour autant, elle n’avait pas envie de voir un cadavre de plus ici. Elle détacha de sa taille une petite gourde bien remplie et la lui tendit.


« Bonjour à vous, vous voici sur les terres du Ningen, je vais devoir vous demander de décliner votre identité et de me dire la raison de votre présence ici. Mais avant, tenez, ces hommes n’auraient pas dû vous laisser attendre aussi longtemps sous ce fort soleil. »



Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t7798-le-volcan-d-iwa-se-presente-amiko#65333 https://www.ascentofshinobi.com/t7921-carnet-d-amiko-la-femme-volcanique#66099
Taberu
Taberu

Je peux entrer ? - PV Fuyumi/Amiko Empty
Mar 17 Aoû 2021 - 21:30
.

_________________
Je peux entrer ? - PV Fuyumi/Amiko Mini_210608055853454366
Paroles : #DC143C


Dernière édition par Taberu le Mer 17 Aoû 2022 - 0:04, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Amiko
Amiko

Je peux entrer ? - PV Fuyumi/Amiko Empty
Dim 10 Oct 2021 - 12:16
Je peux entrer ? - PV Fuyumi/Amiko Yjon

Je peux entrer ?


Ete 204
La Saaki fut quelque peu décontenancée par la prise de parole de cet individu étrange. Est-ce qu’il ne comprenait pas bien la langue du Yuukan ? Amiko détourna le regard, cherchant une réponse adéquate, peu habituée à ce genre de discussion.

« Euh eh bien… On dit “vous” lorsque l’on ne connaît pas une personne, c’est une forme de politesse… Je ne compte pas vous faire attendre davantage.»

En dépit de la terrible enfance de l’assimilatrice, elle avait été éduquée avec bienséance et politesse, c’était même obligatoire si on ne voulait pas se faire punir pour ne pas avoir le bon comportement. Et n’étant pas habituée aux blagues et plaisanteries de tout genre, elle le prit aussitôt au sérieux. Le visage de l’étranger dégoulinait de sueurs, pouvant presque remplir un bol s’il continuait ainsi. Elle lui tendit alors timidement sa gourde, qui saurait lui redonner cette hydratation qui lui manquait. Celui-ci n’hésita pas et vida son contenu, un petit sourire se dessina sur les commissures de la fugitive qui ne s’attendit pas à voir sa gourde se liquéfier et terminer dans la cavité buccale du visiteur. Elle écarquilla les yeux, simplement stupéfaite par cette capacité. Il en fit de même avec la terre sur le sol, semblant oublier la prise de parole d’Amiko.

Taberu se prénommait-il, c’était tout à fait original et lui siait à merveille. La voix en question devait être celle du Chapelier, omniprésente et influenceuse à souhait, ou pas assez. La cuisine semblait être sa motivation première, il ne semblait pas être un combattant comme Fuyumi ou elle… mais s’il souhaitait vraiment rejoindre le Ningen, elle n’allait pas lui refuser les portes. Cependant, elle devait prendre ses précautions.


« Je vois, enchantée Taberu. Le refuge ayant été la cible d’une récente attaque, vous comprendrez que nous sommes méfiants, la sécurité de ses habitants en dépend. Vous serez surveillés le temps d’être certain que nous ne courrons aucun risque. Et si vous le souhaitez, vous pourrez recevoir cette marque, signifiant votre appartenance à l’Humanité, édifiée par l’Homme au Chapeau lui-même. Vous pouvez vivre au sein du refuge et y exercer votre passion, comme vous pouvez aussi rejoindre les rangs de ceux qui défendront et combattront si cela est nécessaire. »

La kunoichi tira légèrement son kimono, lui montrant son lien avec le territoire de l'humanité, gravé sur son épaule. La jeune femme lui laissait le choix, ses réponses détermineront de son futur au soin de Tsume.



Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t7798-le-volcan-d-iwa-se-presente-amiko#65333 https://www.ascentofshinobi.com/t7921-carnet-d-amiko-la-femme-volcanique#66099
Taberu
Taberu

Je peux entrer ? - PV Fuyumi/Amiko Empty
Dim 10 Oct 2021 - 17:28
.

_________________
Je peux entrer ? - PV Fuyumi/Amiko Mini_210608055853454366
Paroles : #DC143C


Dernière édition par Taberu le Mer 17 Aoû 2022 - 0:04, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Amiko
Amiko

Je peux entrer ? - PV Fuyumi/Amiko Empty
Dim 10 Oct 2021 - 18:56
Je peux entrer ? - PV Fuyumi/Amiko Yjon

Je peux entrer ?


Ete 204
Taberu semblait être surpris par les mots prononcés par l’assimilatrice. Chaque individu était éduqué différemment, avait une manière de voir le monde pas vraiment similaire. Amiko transpirait la douceur et l’innocence. Cela ne lui semblait pas être familier. En tout cas, il ne semblait pas éprouver de réticence aux consignes de la kunoichi, bien au contraire, ce qui arrangeait l’amejin, qui n’avait pas envie d’avoir affaire à ces maudits gardes.

Avec autant d’innocence qu’il s’était présenté à la rivière incarnate, il demanda s’il pouvait avoir un animal pour marque. La Sakki ne put s’empêcher de sourire, rire étant peut-être un peu trop demandé pour elle, qui ne savait plus ce que c’était. Secouant la tête négativement, elle lui répondit.


« Malheureusement, cela ne sera pas possible. Mais tu pourras en manger à l’auberge ce soir. Tu pourras choisir l’endroit où cette marque sera faite, bien sûr.»

Les formalités pouvaient bien s’incliner maintenant qu’ils avaient échangé un peu plus. C’était un individu très innocent, voire naïf, mais sans méchanceté. Du moins c’était ce qu’elle ressentait à travers ses yeux. Le silence instauré entre les deux, fut brisé par les gargouillis de l’étranger, faisant presque sursauter la jeune femme. Elle fut assez embarrassée par sa question, préférant garder ce genre… d’acte, privé. Hochant de la tête, tandis qu’elle ne savait plus où se mettre elle lui fit un signe de la main.

« Allons au refuge, tu pourras recevoir votre marque et faire tes… affaires par la même occasion… Quelle idée de manger ma gourde...»

Murmura-t-elle suffisamment assez pour qu’il l’entende. Marchant alors vers le poste de contrôle, elle surveilla qu’il la suivait bien et ignora complètement les gardes qui s’esclaffèrent en voyant la démarche de Taberu. Si elle le pouvait, elle les ferait tomber de là-haut. Mais les capacités sensorielles de l’un d’entre eux étaient trop importantes pour qu’elle se laisse aller à ce caprice.

Il ne fallut pas longtemps pour qu’ils arrivent au refuge, et en son centre, il pourrait constater la grosse crevasse réalisée par cette météorite venue de nulle part. Les réfugiés étaient apeurés, méfiants et peu enclins à la conversation. La bâtisse qui recevait les nouveaux guerriers de l’humanité et les marquait se trouvait sur leur gauche.


« Voilà. Attention, dès que tu porteras ce symbole, tu seras vu comme l’ennemi de ce monde bien injuste. Tu n’es pas obligé de le faire bien sûr, nous ne sommes pas ici pour forcer qui que ce soit. Si tu as besoin de quoi que ce soit, je serai là.»

Que pouvait-elle faire de plus ? L’accompagner à la selle ? Non, elle préférait l’avertir des répercussions de son appartenance au Ningen, c’était déjà ça.



Spoiler:
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t7798-le-volcan-d-iwa-se-presente-amiko#65333 https://www.ascentofshinobi.com/t7921-carnet-d-amiko-la-femme-volcanique#66099
Taberu
Taberu

Je peux entrer ? - PV Fuyumi/Amiko Empty
Jeu 4 Nov 2021 - 22:07
.

_________________
Je peux entrer ? - PV Fuyumi/Amiko Mini_210608055853454366
Paroles : #DC143C


Dernière édition par Taberu le Mer 17 Aoû 2022 - 0:04, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
Amiko
Amiko

Je peux entrer ? - PV Fuyumi/Amiko Empty
Dim 26 Déc 2021 - 16:30
Je peux entrer ? - PV Fuyumi/Amiko Yjon

Je peux entrer ?


Été 204

La candeur de Taberu était vraiment troublante, Amiko ne savait pas s’il le faisait exprès ou non, si c’était un jeu ou une manière de se cacher. Pour autant, il ne semblait vraiment pas hostile et espérait vraiment rejoindre l’humanité pour que le chakra disparaisse une bonne fois pour toutes. En cela, la brune ne pouvait douter plus et de toute façon, il sera surveillé pendant quelque temps. Non, pas de marque en forme de poulet, et non plus en mouton… La Sakki secoua négativement de la tête pour lui répondre...

« Dis-toi que ça ressemble à un os de poulet si tu veux, mais comprends que ce signe te liera au Ningen et que nous avons beaucoup d’ennemis, le danger est partout ici...»

L’assimilatrice lui faisait tout de même comprendre à quel point être un élu de l’humanité avait ses avantages, mais aussi des inconvénients, des personnes pourraient lui vouloir du mal, voire pire. Alors qu’elle était concentrée à lui expliquer tout cela, son visage se tourna vers un énergumène silencieux, concentrée et rouge comme une tomate. Comprenant rapidement ce qu’il réalisait, Amiko sentit ses yeux presque sortis de ses orbites qu’elle cacha avec ses petites mains et elle se tourna brusquement, préférant oublier ce qui s’était gravé dans son esprit. Les gardes qui avaient tout vu firent un râle de dégoût, comme s’ils allaient rendre leur déjeuner.

Complètement désemparée devant un comportement qui pourrait faire froncer des sourcils quelques personnes ici, elle le laissa rejoindre la bâtisse, priant pour que tout se passe bien.

De son côté, elle allait faire son rapport sur cette nouvelle venue, un petit homme au physique bien étrange et à l’esprit très simpliste. Aucune méchanceté, hostilité ou menace émanait de lui, bien au contraire. Mais son désir de voir le chakra disparaître était commun à tous les habitants de ce refuge, lui permettant de pouvoir y vivre et y travailler. À voir comment les prochaines missions allaient se dérouler en sa compagnie. Espérons qu’il aille prendre un bain avant...

Une fois terminé, la manipulatrice de la lave attendait devant la bâtisse où s’était inséré Taberu. Une fois qu’il aurait terminé, elle lui montrera la première auberge où il pourrait loger afin de manger et de se laver et pourrait retourner à ses propres occupations.


Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t7798-le-volcan-d-iwa-se-presente-amiko#65333 https://www.ascentofshinobi.com/t7921-carnet-d-amiko-la-femme-volcanique#66099

Je peux entrer ? - PV Fuyumi/Amiko

Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Entrer dans un monde éphémère
» Entrer dans le Bushido [Hyûga Toph]
» [Team#10] Entrer dans une nouvelle dimension
» Fuyumi
» Une soif intarissable | Fuyumi

Ascent of Shinobi :: Souvenirs et correspondances :: Flashbacks
Sauter vers: