Soutenez le forum !
1234
Partagez

Propos rapportés [Taishi]

Oterashi Yanosa
Oterashi YanosaEn ligne

Propos rapportés [Taishi] Empty
Dim 4 Juil 2021 - 22:24
Dire que les différents quartiers d’Iwa touchés par le cataclysme nommé Yonbi s’en sortaient tous aussi bien les uns que les autres aurait été un odieux mensonge. Il y avait en effet une raison, songea Yanosa tout en déambulant au travers d’une grande artère du quartier résidentiel, si certaines zones de la cité se retrouvaient tributaires des aides extérieures et de la participation des divers contingents de shinobis en mission pour retrouver leur forme et leur capacité d’accueil d’antan, tandis que d’autres non. Il n’y avait, pour constater la différence, qu’à se rendre au domaine Hyûga par exemple, qui avait bénéficié de financements accélérés et préférentiels très vite après le passage du singe de lave, et d’aller ensuite porter son regard sur d’autres quartiers non affiliés aux grands noms d’Iwa. L’influence des clans était réelle, et créait des disparités pour lesquelles l’Oterashi avait bien du mal à éprouver la moindre sympathie. Si ils étaient ici, si tous les gens, tout corps de métier confondus qui composaient la population de la cité y résidaient, c’était pour promouvoir l’idée d’un grand tout uni, pas pour répliquer des schémas sociétaux qui pouvaient être observés ailleurs.

Toujours était-il que lorsqu’il arriva à sa destination – à pieds, comme c’était rarement le cas , le guerrier de pierre fut une fois de plus témoin de l’une de ces inégalités de traitement. Face à lui, c’était en effet le domaine Chôkoku qui s’étendait, presque entièrement restauré à grand renfort de colonnades et de statues qui venaient complémenter une architecture qui, si elle était intrinsèquement agréable à contempler, n’en restait pas moins marquée par le superflu et l’ostentatoire. Dans un autre contexte, doté par la force des choses d’un sens aiguë du génie civil et de ses nuances, sans doute Yanosa aurait-il pris le temps de contempler et d’analyser ce style, ce qu’il véhiculait de valeurs et d’ambitions. Par les temps qui couraient, cependant, l’Oterashi avait tout sauf le temps ou l’esprit à consacrer à de telles observations. Sans l’ombre d’une hésitation, se fiant aux effluves de chakra qu’il avait commencé à remonter sitôt qu’il avait approché du domaine, le Tellurique se rendit vers un pan de l’enceinte où bientôt, la silhouette de l’Hayai lui apparut, vraisemblablement en plein travaux. Non loin, une vieille dame semblait le sermonner et commenter la qualité de son œuvre, l’air irascible.

Yanosa, toutefois, ne laissa pas le spectacle le convaincre de faire demi-tour. S’approchant du duo avant de s’arrêter à une dizaine de mètres de celui-ci, il demeura stoïque, comme à son habitude.

« Taishi. Madame, salua-t-il sobrement.

J’ai à te parler. En privé, autant que possible. Je suis sûr que ta contremaître sera ravie de t’accorder une pause, n’est-ce pas.. ? »

Il tourna alors aussitôt les talons, confiant en la capacité de Taishi à se dépêtrer de sa situation quelle qu’elle soit pour le suivre, tandis qu’il s’enfonçait d’un pas lent et mesuré dans le domaine des maîtres du Bakuton.


@Hayai C. Taishi

_________________
Propos rapportés [Taishi] Giphy

Theme
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t5797-oterashi-yanosa-termine
Hayai C. Taishi
Hayai C. Taishi

Propos rapportés [Taishi] Empty
Lun 5 Juil 2021 - 20:46
« Non non, tu dois lisser avant de poser l’angle ! »
« Mais… La différence est insignifiante… »

La femme secouait la tête, campée sur ses positions, et Taishi soupirait en se grattant la tête. Passer davantage de temps avec son clan maternel était un exercice plus épuisant qu’il ne l’avait pensé. Pour les nerfs du moins. Cette section du mur du domaine était l’une des dernières nécessitant des réparations, et Taishi pouvait comprendre l’impatience de la Matriarche. Évidemment qu’il trouvait ça excessif et ridicule, surtout alors que la moitié du voisinage était toujours en cendre. Mais c’était un combat qu’il avait perdu en provoquant une élection trop hâtive. Tout ce qu’il pouvait faire maintenant, c’est encourager le clan à prendre une meilleure direction.

Sane, la vieille, était déjà plus raisonnable comme Cheffe de Clan que comme Ancienne… Mais tout avait des limites. Le clan restait trop ancré dans des traditions archaïques au goût de Taishi, qui devait faire preuve de respect malgré tout.

De toute façon, il allait troquer une besogne pour une autre. Lui, Aimi et Yugure partaient pour le sommet très bientôt, ce qui lui donnerait un peu de temps pour établir ses propres priorités face au clan majeur.

Il fut surpris de voir Yanosa arriver d’un pas légèrement impatient. Taishi connaissait sufisamment le Tellurique pour savoir que quelque chose l’agaçait, du moins davantage que les causes d’agacement habituelles.

Amusé par l’invitation, l’Hayai jeta un regard vers la Matriarche. Celle-ci grogna en croisant les bras.

« Déguerpis ! Si je le fais pas moi-même, ce sera pas parfait de toute façon. »

Dissimulant son propre sourire, l’Éclair Vert inclina légèrement la tête, avant d’aller rattraper le Clairvoyant, lui faisant un signe de tête pour entrer dans le domaine et se diriger vers un bâtiment sur le côté, dépassant une rangée de statue mi-animales, mi-humaines, mais surtout mi-inutiles.

Ils entrèrent dans l’un des ateliers de fabrication du clan, une rangée de table où diverses statues d’argile en divers états de complétion reposaient. La plupart étaient des animaux, mais certaines représentaient des monuments ou même des figures connues d’Iwa.

Au fond de la pièce, une colossale statue d’un dieu singe les observait d’un regard mauvais. Un des bras était inachevé, du même que certaines des queues. Taishi sembla remarquer le regard de Yanosa dessus.

« Une commande spéciale d’un marchand. Plus facile de vouloir un souvenir, quand celui-ci n’a pas pris tes jambes, je suppose. »

Ça, c’était le genre de bataille politique que Taishi ne gagnerait jamais, chef ou non.

« Mais je suppose que tu n’es pas là pour causer Art… »

S’ils étaient bons amis, c’était aussi, et surtout parce qu’ils parlaient sans détours. Question de se garder les mains occupées peut-être, Taishi commença à ranger certains outils laissés sur une des tables.

« … Et je sais très bien à quel point cet endroit a l’air ridicule. Que puis-je en dire ? On choisit pas sa famille, je suppose. »

Et apparemment, le pouvoir de changer les choses n’était pas le sien.

Ç’aurait été trop capricieux de sa part.

_________________
Gods do bleed, Invité.
Taishi's Theme III : Rule Revolution
Propos rapportés [Taishi] 56132_s
#GLOUBA`s THEME I : A MAJESTIC HUNTER
#PROLOGUE THEME : JIKKUKAN HERITOR / #TAISHI`s THEME I : THE GREEN FLASH / #TAISHI`s THEME II : DAEDALUS EMERGENCE
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t363-hayai-taishi-termine
Oterashi Yanosa
Oterashi YanosaEn ligne

Propos rapportés [Taishi] Empty
Lun 5 Juil 2021 - 22:28
Pendant un moment qui parut interminable pour un homme aussi obsédé par l’efficacité que ne l’était Yanosa, lui et Taishi s’enfoncèrent un peu plus avant dans le domaine. Les statues d’hybrides qui s’imposèrent au regard du guerrier de pierre ne lui suscitèrent qu’une vague réminiscence des facultés de change-forme de feu Tenzin, l’ancien Taishô du Sazori capable de se changer en bête féroce. Un souvenir encore sensible, une plaie pas encore refermée, qui ne pourrait vraiment l’être de toute façon qu’une fois leur combat à tous mené à son terme. Suivant le signe de tête de l’Hayai, le Chûnin calciné lui emboîta le pas sur le côté lorsqu’il bifurqua vers un large atelier très haut de plafond. A l’intérieur siégeait ce que l’Oterashi aurait volontiers qualifié de chaîne de production, une succession de tablées faisant trôner des myriades de créations d’argiles qui se destinaient vraisemblablement au commerce extérieur. Il y reconnut certains animaux, mais pas que. Des visages, également, empruntés à des figures importantes de la cité, parmi lesquelles il reconnu plusieurs personnalités. En son for intérieur, il pria un instant de ne pas croiser là le faciès de Hyûga Tsuyoshi, son chef de section, car il doutait de sa capacité à conserver tout son sang froid si cela venait à arriver.

Mais une autre création, plus ambitieuse et d’aucun dirait plus largement controversée également, siégeait au fond de l’atelier, là où Taishi semblait mener l’air de rien le Tellurique sans doute pour garantir le caractère privé de leur discussion. A la vue du singe encore incomplet, la mâchoire de Yanosa se serra. C’était comme si, songea-t-il, une sculpture ou une autre devait dans les recoins de ce domaine immanquablement lui rappeler l’un de ses échecs ou l’une de ses blessures, fusse-t-elle physique ou psychologique. Monolithique, arrêté au beau milieu de l’atelier en observant l’Eclair Vert qui s’occuper les mains en rangeant quelques outils, l’Oterashi le suivit des yeux.

« On choisit cela dit de la fréquenter ou pas. Mais ce n’est certainement pas moi qui te dira comment gérer ta vie familiale... »

Son regard divagua un instant sur le côté, ses sens s’étendant de toute part pour ressentir chaque ersatz de mouvement qui aurait pu exister sur les surfaces rocheuses environnantes. Dans un large périmètre autours de l’atelier, il put ainsi « voir » les pas de quelques membres du clan passant par là, les va-et-viens erratiques de petits animaux qui venaient chercher quelque subsistance.

« … Ce maudit singe… Ironique de se dire… qu’il n’y a qu’en cas de défaite, qu’il ne sera plus un problème. Si...Non, quand, nous l’emporterons, il sera toujours là… tapis dans les entrailles de l’un des trois hauts commandants de la cité... »

Ce n’était pas vraiment pour aborder ce problème bien lointain qu’il était venu voir Taishi, mais voir ainsi une sculpture à l’effigie de la bête qui avait causé tant de souffrances et dont il avait eu la vie entre les doigts lui rappelait que même une fois Tôsen défait, de nombreux problèmes resteraient à régler.

« ...J’ai d’ailleurs appris de sa bouche, entre autres, que tu feras partie de la délégation se rendant au QG de la Coalition, à Hi… Mais étant le premier concerné, je ne dois sûrement rien t’apprendre. On raconte bien des choses sur le Pays du Feu, en ce moment, mais même sans s’intéresser aux ragots… Tu te rends bien compte, comme moi, de ce que représente une telle réunion, n’est-ce pas ? »

Il laissa un moment flotter sa question tout en cherchant activement le regard de l’Eclair Vert.

« Nous avons beau l’avoir repoussé ici, sur nos terres… Tôsen n’en reste pas moins à peu près omniscient sur ce qui va se passer. Il sait, pour cette réunion, et ne se privera pas de s’y inviter avec ses sbires pour se débarrasser d’une masse d’ennemis à la fois. Surtout… maintenant qu’il sait, que nous sommes capables de l’affronter. »

Encore un peu, et le Tellurique aurait été jusqu’à dire qu’il s’inquiétait que l’Hayai ne fasse partie des victimes d’une telle attaque, mais ce n’était pas vraiment le genre de l’énergumène que de manifester ouvertement une telle inquiétude. Taishi était grand et savait ce qu’il faisait. La vraie question était de savoir pour l’Oterashi si leur hiérarchie, elle, savait comment manoeuvrer.

« ...Mais ce que prévoit notre ennemi… n’est pas la seule chose qui m’inquiète. Le Triumvirat… Les Trois se préoccupent de beaucoup de choses, assurément… mais leur capacité à agir… et à le faire de concert... »

Il tourna lentement la tête de droite et de gauche, signifiant sa désapprobation générale.

« Il n’y a qu’à voir la passivité de Tsuyoshi aux rennes du Sazori… trop content de respecter la juridiction du Shishiza en nous empêchant de faire notre travail pendant que les siens prospèrent miraculeusement au milieu du chaos... »

Si Yanosa exécraient les histoires d’argent, il les haïssaient d’autant plus lorsqu’elles se mettaient entre lui et son travail.


_________________
Propos rapportés [Taishi] Giphy

Theme
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t5797-oterashi-yanosa-termine
Hayai C. Taishi
Hayai C. Taishi

Propos rapportés [Taishi] Empty
Mar 6 Juil 2021 - 9:40
Une fois lancé, difficile d’arrêter Yanosa dans sa tirade. Monologue qui fut un peu décousu pour l’Hayai , qui écouta autant que possible tout en continuant à ranger du matériel d’artisan. Manifestement, le Tellurique était de mauvaise humeur, ce qui était habituel, mais semblait exacerbé par quelque chose d’autre cette fois.

« Haut commandant, c’est une question de point de vue »

Sarcasme à la main, l’Hayai se retournait vers son comparse en croisant les bras, croisant les sourcils devant ses commentaires sur le prochain sommet.

« Ce qu’elle représente ? Une bonne occasion pour passer du temps avec Aimi, mais je suppose que ce n’est pas ce dont tu parles… »

Non évidemment, ça avait surtout rapport avec le chapelier. Mais Taishi secoua la tête, ne partageant pas en tout point les conclusions du Clairvoyant, même s’il pouvait y percevoir une certaine logique.

« À moins d’avoir en main les pièces pour gagner, je ne pense pas qu’il jouera cartes sur table au sommet. Et s’il les a, on a déjà perdu d’avance de toute manière, non ? »

Il avait encore du mal à voir où Yanosa voulait en venir. Ce n’était pas son genre de venir pour s’inquiéter ou se plaindre, ou un peu des deux en fait. Il y avait encore anguille sous roche, et il fallut quelques phrases de plus pour commencer à voir les vraies couleurs de l’homme, du moins de ce qu’il en restait.

« Cela fait beaucoup de sujets différents en moins d’une minute, mais j’ai bien l’impression que ça tourne autour de notre triumvirat. »

Taishi soupira.

« La première chose que Teruyo a dit après l’attaque, c’est de souligner « notre défaite » puisque le Chapelier a réussi à s’emparer d’Alderan. C’est sans égard au fait qu’il soit reparti de notre village avec un bras en main, mais c’est une bonne façon de se sentir moins coupable je suppose. »

Il se gratta la tête.

« Tsuyoshi… n’a jamais été un bon candidat pour le Sazori. Il est adepte du côté espionnage de la branche, mais n’a pas les nerfs suffisants pour la partie la plus importante de son unité : faire disparaître les problèmes avant qu’ils n’en soient. Ceci étant dit… »

L’Hayai rangea les derniers outils en refermant l’armoire.

« Même s’il osait questionner le droit acquis du Shishiza pour le dossier de l’Écorchée, car je suppose que c’est ce dont tu parles… Il n’oserait jamais le faire faire à Aimi. L’homme est inutile face à elle. »

Mais même Taishi ne pouvait placer la rubiconde sur un piédestal trop élevé. La femme… Avait été mystérieusement absente au pire moment. Comme leur Tsuchikage, d’ailleurs.

« Je sais qu’il s’agit de l’une des priorités d’Aimi, mais je n’en sais guère plus. Je n’ai reçu aucun ordre de sa part en ce qui a trait à lui non plus, même si mon arrivée dans l’unité est encore très récente. »

Mais l’Hayai fronça les sourcils, réalisant qu’il jouait sans avoir toutes les pièces en main.

« … Tu comptes m’expliquer quelles sont les racines de cette conversation un peu hasardeuse, ou bien on va mutuellement s’apitoyer sur nos sorts encore un moment, vieil ami ? »



Un sourire amusé, il s’appuya contre le mur.

« Si tu venais me voir à chaque fois que Tsuyoshi t’énerve, on ne ferait jamais rien d’autre. Et je ne te croirais pas si tu disais être inquiet par rapport au sommet. »


_________________
Gods do bleed, Invité.
Taishi's Theme III : Rule Revolution
Propos rapportés [Taishi] 56132_s
#GLOUBA`s THEME I : A MAJESTIC HUNTER
#PROLOGUE THEME : JIKKUKAN HERITOR / #TAISHI`s THEME I : THE GREEN FLASH / #TAISHI`s THEME II : DAEDALUS EMERGENCE
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t363-hayai-taishi-termine
Oterashi Yanosa
Oterashi YanosaEn ligne

Propos rapportés [Taishi] Empty
Mar 6 Juil 2021 - 11:02
Pendant un bref instant, l’Oterashi faillit envier son coéquipier à la mention d’Aimi et de la relation privilégiée quoi que certainement compliquée qu’il entretenait avec elle. Puis il se souvint que, tout comme c’était le cas pour lui, l’Hayai avait nécessairement dû mettre sa vie sentimentale entre parenthèses, et que toute idée de flirt ou de relation plus poussée relevait malgré toute leur volonté une simple utopie, un rêve irréalisable en l’état. Yanosa se souvint de leur conversation, éméchés tout deux dans ce bar il y avait plusieurs mois de ça. Taishi avait certainement fait davantage de chemin que lui, lorsqu’il était question de continuer à poursuivre un bonheur qui lui était propre et qui serait capable de le faire rester humain. Toutefois, devant l’âpreté des faits, la difficulté de leur travail et les dangers mortels qu’ils bravaient, difficile de vraiment penser à préparer un « après » qui ne pouvait jamais venir.

« Il pensait déjà sans doute avoir la situation bien en mains, l’autre fois… Tôsen est certainement bon tacticien, et dispose d’une ressource unique… mais ça ne doit pas, ne peut pas nous empêcher de contrecarrer ses plans. »

Le Tellurique espérait au fond avoir tord sur cette possible attaque au QG de la Coalition, pour la simple et bonne raison qu’il ne pourrait pas être sur place pour terminer le travail qu’il avait commencé avec Taishi aux Crocs Rocheux. Que n’importe quel shinobi de la Coalition parvienne à pourfendre le Chapelier aurait pu auparavant lui suffire, mais en son for intérieur, Yanosa nourrissait à présent la vive résolution d’être celui qui pourrait lui broyer la boîte crânienne.

« ...Si j’avais su que ça tournerait comme ça… songea-t-il presque pour lui-même en croisant les bras sur son poitrail, j’aurais fait en sorte d’évincer Tsuyoshi dès le départ, tout comme Teruyo l’a fait pour moi… Il redressa les yeux vers l’Hayai. Oui, l’Écorché, c’est bien de lui dont je parle. Qu’on laisse croupir cette ressource en taule sur le simple prétexte que personne ne se met d’accord sur quoi faire avec lui… ça me dépasse. Ça me dépasse complètement. »

Il fit demi-tour pour faire quelques pas, pensif tout en écoutant les propos particulièrement justes de l’Eclair Vert. Ce dernier avait pour lui cette capacité de toujours aisément percevoir a teneur véritable d’une conversation, et voyait bien à juste titre que l’Oterashi, contrairement à ses habitudes, avait légèrement tourné autours du pot quelques moments auparavant.

« ...D’une certaine façon… Si. Le fait que tu ailles à ce sommet m’inquiète. »

Le Tellurique se retourna pleinement vers Taishi en plongeant à nouveau ses iris de feu dans les siennes.

« Taishi, tu te souviens de notre conversation, dans ce bar… ? Il est fort possible, pendant cette réunion à Hi… que je sois contraint de suivre encore un peu plus l’ombre de ton parcours. Je ne laisserai pas la bureaucratie ruiner nos chances et m’empêcher de faire mon travail, et de ce que j’ai pu entendre de la bouche des membres du Triumvirat… aucun d’eux ne me fait plus confiance. Si ils en ont jamais vraiment eu en moi... »

Il se détourna de nouveau, ses bras s’empoignant l’un l’autre en serrant son torse de façon inhabituellement forte.

« ...Seules des personnes comme toi peuvent vraiment m’aider. Peuvent nous, aider à gagner. A l’image également de ton disciple d’autrefois, le sculpteur de cristal... »

Il marqua une pause pour laisser l’Eclair Vert se remémorer précisément du bretteur aux cheveux d’or, Musashi.

« ...Il va bien, et ne devrait pas être inquiété par Iwa de sitôt. Mais le plus important… Il est également tout acquis à la cause qui nous anime, et prêt à faire ce qu’il faut. »

Sciemment, Yanosa laissa alors un blanc planer dans l’air. Il ne pouvait pas en dire trop à haute voix, mais nul doute que l’Hayai face à lui saurait mettre deux et deux ensembles.


_________________
Propos rapportés [Taishi] Giphy

Theme
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t5797-oterashi-yanosa-termine
Hayai C. Taishi
Hayai C. Taishi

Propos rapportés [Taishi] Empty
Mer 7 Juil 2021 - 2:19
Yanosa était des plus cryptiques, un comportement très inhabituel de sa part, et Taishi songea qu’il ferait bien de prendre la discussion un peu plus au sérieux désormais. Cette rencontre… N’en était pas une de courtoisie.

L’Éclair Vert souffla en se passant la main dans les cheveux, utilisant les secondes suivantes à préparer sa réponse aux mots du Clairvoyant.

« Je ne pense donc rien t’apprendre en disant que ni Teruyo ni Tsuyoshi n’ont la moindre confiance en toi. Tu n’es pour eux pas plus stable que les bombes que je fabrique moi-même. »


Il haussa les épaules.

« Ironiquement, c’est tout le contraire pour moi. À l’entendre, Teruyo était prêt à me remettre les clés de la cité sans la moindre explication, lors de nos premiers contacts. Va savoir pourquoi. Tsuyoshi est plus complexe, dans la nature de son clan. Mais il n’est pas une vraie opposition. L’homme n’a pas les convictions d’aller contre la pensée populaire. Il murmure dans son coin, et accepte son destin. »

Taishi eut un simple sourire. Des faits avérés lors de leur dernière rencontre, qu’il n’était pas prêt d’oublier.

Mais les mots suivants de l’Homme plongèrent Taishi dans le silence. Ils revisitaient des souvenirs compliqués, obscurs, presque autant que les idées que Yanosa avançaient…

Des idées dangereuses.

« Yanosa. »

L’Éclair Vert souffla avec sérieux. Musashi était en vie ? Et surtout, il faisait affaire avec l’Oterashi. C’était beaucoup de surprises à encaisser en peu de temps. Et elles étaient… Pleines de complications.

« Pas tout le Triumvirat… Aimi est fait d’un tout autre matériel. Elle est comme un roseau, plus rigide que Tsuyoshi, mais bien plus flexible que Teruyo. Je n’irais pas jusqu’à dire qu’elle n’a pas confiance en toi… Mais elle ne peut pas non plus aller contre la volonté des deux autres. Du moins, tant qu’elle sera leur égal. »

Il hésita un court moment. C’était une conversation pour un autre moment.

« Mon parcours a eu un prix, un que je ne pourrai jamais repayer. Si tu t’engages sur ce chemin, Yanosa… Tu devras le payer toi aussi. Mais je suppose que tu le fais en connaissance de cause. »

Cette question étant réglée… Au final, il n’y avait qu’une seule vraie réflexion à présent. Le Clairvoyant ne faisait jamais rien pour rien, et ça s’étendait jusqu’à ses propres mots.

« Ton inquiétude par rapport à mon départ, aurait-elle un lien avec ce disciple ? »

Ça semblait inévitable…

« Qu’attends-tu de ma part, Yanosa ? »


_________________
Gods do bleed, Invité.
Taishi's Theme III : Rule Revolution
Propos rapportés [Taishi] 56132_s
#GLOUBA`s THEME I : A MAJESTIC HUNTER
#PROLOGUE THEME : JIKKUKAN HERITOR / #TAISHI`s THEME I : THE GREEN FLASH / #TAISHI`s THEME II : DAEDALUS EMERGENCE
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t363-hayai-taishi-termine
Oterashi Yanosa
Oterashi YanosaEn ligne

Propos rapportés [Taishi] Empty
Jeu 8 Juil 2021 - 11:43
Entendre l’Eclair Vert dépeindre à nouveau pour lui les raisons qui faisaient de Tsuyoshi un piètre successeur pour Tenzin n’avait rien pour vraiment améliorer l’humeur de Yanosa. Le Hyûga courait trop de gibier à la fois pour pouvoir être efficace dans toutes ses entreprises, et celle qui pâtissait le plus de cette dispersion de son attention était selon l’avis brûlant de l’Oterashi sa charge de Taishô du Sazori. Une charge qui aurait dû lui imposer de fluidifier un maximum leur travail depuis le cataclysme Yonbi, mais qui leur avait fait prendre à la place des tournants stagnants et incertains. Si cette histoire de juridiction entre les sections du Yamagenzô n’avait pas fait obstacle, qui sait même si Iwa aurait eu à subir l’attaque des Lieutenants de Tôsen ? Si Reijirô n’aurait pas pu être éliminé par avant ? Taishi comprenait le désarroi du Tellurique, mais l’un comme l’autre demeuraient impuissants à changer la façon dont pouvait tourner le village. Le retrait de Toph avait laissé un vide dans la gestion exécutive des affaires courantes, et si sa responsabilité était également établie, il n’y avait plus rien à faire pour changer le cours qu’avaient pris les choses.

« ...Les joies d’une hiérarchie sans décideur et bouffie de paperasses… Chacun avec ses qualités, mais incapable de les mettre vraiment au service d’Iwa sans passer par l’aval de ses pairs... »

Le raisonnement valait finalement pour lui aussi, qui devait recourir à de nombreux raccourcis et parfois même au subterfuge pour atteindre ses objectifs et les conjuguer à ceux qu’on fixait pour lui sans contrarier ouvertement qui que ce soit. Là résidait pour lui la principale différence, en ces temps extraordinaires, entre lui et la plupart des soldats de la Roche : il s’adaptait, et ne laissait pas les préconceptions et les protocoles lui dicter ce qu’il était possible ou non d’entreprendre. Mais cette idéologie, ce combat qu’il menait autant contre lui-même que contre les autres, il savait où il devrait le mener si il désirait vraiment le poursuivre.

« Encore une fois… Oui et non. »

A la supposition de l’Hayai, Yanosa avait préféré ne rien répondre, pour la simple et bonne raison que confirmer oralement la force de sa détermination encore une fois devant lui aurait été passablement superflu.

« ...Je ne sais pas quel déroulé vont prendre les choses, une fois que tu seras parti en mission, mais le fait est que je préfère être « pessimiste »… Je ne peux pas t’obliger à emprunter à nouveau un chemin qui sorte des sentiers battus du village. Si toutefois tu devais avoir des nouvelles de ma part qui vont dans ce sens, ou si tu as vent de mon… indiscipline… Il y a un relais de chasse, sur le versant nord qui fait face au domaine Oterashi, celui de mes parents. Si les événements l’imposent, je t’y attendrai trente-six heures. »

Ses bras toujours croisés sur son poitrail, Yanosa fit alors quelques pas vers la sortie de l’atelier, l’observant de façon pensive.

« … Si il faut aller chercher des ressources autre part qu’à Iwa pour faire le travail, ainsi soit-il. Ton disciple sera l’une d’elles. En donnant la chasse à Reijirô, on ne peut qu’améliorer nos chances de l’emporter. Si nous le traquons et le tuons, Tôsen pourra faire une croix sur Alderan, et tous les autres réincarnés qu’il espérait lever contre nous. Si il veut le sauver au dernier moment… comme il l’a fait pour Rei… nous serons prêts à l’accueillir. Et nous gagnerons pour de bon. »

Yanosa se retourna pour échanger comme un dernier regard avec l’Hayai, songeant à ce qu’ils avaient déjà perdu l’un comme l’autre par le passé et à ce qu’il leur en coûterait d’aller jusqu’au bout.

« ...Bonne chance, là bas. Je n’ai sans doute pas besoin de le dire… mais fais en sorte qu’il n’arrive rien à Aimi. Elle est peut-être la seule… à posséder les qualités pour nous sortir de là. »

_________________
Propos rapportés [Taishi] Giphy

Theme
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t5797-oterashi-yanosa-termine

Propos rapportés [Taishi]

Page 1 sur 1

Ascent of Shinobi :: Territoires de la Terre :: Iwa, village caché de la Roche :: Quartiers désolés
Sauter vers: