Soutenez le forum !
1234
Partagez

Rendez-vous à O.K Iwa

Jiki Masami
Jiki Masami

Rendez-vous à O.K Iwa Empty
Ven 9 Juil 2021 - 11:23
Masami après la réunion du Sazori,un des soirs suivants, elle était du genre à ne plus perdre de temps en rien tant le couperet devenait de plus en plus scintillant à mesure qu’il se rapprochait de son cou. Elle commençait à sentir l’odeur ferreux du vieux métal et même du sang des personnes précédentes sacrifiées sur l’autel du destin. Il n’était pas question d’aller se sacrifier la tête haute, non, elle se battrait telle une bête sauvage contre tout et personne. Si jamais l’adolescente s’était ennuyée à trainer Yanosa à moitié mort et à procéder à une technique ninja sur la moitié de la ville, ce n’était pas pour rien. Elle était à la recherche de quelqu’un et elle trouva enfin sa proie dans les quartiers des clans et plus précisément celui des Chokoku.



Masami avait conscience de qui elle cherchait à avoir le concours. Elle se rappelait parfaitement leur dernière rencontre et comment il l’avait pris de haut à cause d’un simple titre stupide et inutile. Cependant, entre temps, elle en avait gagné un et elle espérait que la bataille contre Rei lui avait donné suffisamment de crédibilité pour le convaincre. Si jamais l’ancienne prisonnière de Wasure no Kuni n’avait confiance en personne, ne comptait que sur elle pour réussir dans ses propres objectifs, la châtaigne n’était pas si stupide pour espérer vaincre une telle organisation seule. Elle comptait bien utiliser qui de droit afin de garder son chakra. Cela devait bien coïncider avec d’autres objectifs comme la paix dans le monde, la sauvegarde du monde ninja, l’équilibre politique et ces autres conneries du monde extérieur qui ne la concernait que peu ou très indirectement. Le monde actuel était celui des shinobis, les dieux ou êtres supérieurs capable de tout renverser après quelques mudras. Cela lui allait très bien ainsi vu qu’elle était du bon côté de la barrière. Sortant son masque des membres du Sazori, elle s’en couvrait le visage avant de venir se planter sur un toit face à Taishi.

Spoiler:
 


Jiki Masami • « Hey … salut … il faut que l’on parle … »

Dit simplement l’adolescente en descendant dans la rue à quelques pas du puissant invocateur de dindon. Dit comme cela, ça faisait bizarre, mais à force de constater que c’était bien le cas. Les bras le long du corps, elle se rapprochait l’air de rien, sur ses gardes, mais avec aucune envie de l’attaquer bien évidemment. Sinon, cela aurait été un très mauvais plan non ? Masami espérait bien que Yanosa malgré ses blessures et sa fatigue avait suivi tout ce chemin. Cela le concernait après tout.
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t7157-masami-fiche-terminee#60055 https://www.ascentofshinobi.com/u467
Hayai C. Taishi
Hayai C. TaishiEn ligne

Rendez-vous à O.K Iwa Empty
Sam 10 Juil 2021 - 14:28
Taishi regardait Yanosa s’éloigner à l’autre bout de la rue, se grattant la tête, encore hébété de leur étrange conversation. Si l’Éclair Vert avait pas mal d’expérience dans l’art des combines risquées – il avait souvent combattu sous plusieurs pavillons à la fois -, il devait avouer que l’Oterashi jouait à un jeu dangereux dont il ne savait même pas encore tous les rouages. C’était une chose de rassembler des gens capables de prendre les décisions nécessaires pour protéger Iwa, c’était une autre s’il avait en tête un changement… d’Administration.

À quel point Taishi pouvait-il prendre part à ce genre de plan ? Il l’avait fait dans le passé, mais il n’était plus le même homme. Aimi lui faisait confiance… Combien de temps ça allait durer si elle apprenait qu’il avait repris ses vieilles manies.

Taishi pouvait se voir lui-même dans Yanosa, et c’était tout le problème. Et il savait que ce n’était pas uniquement une question de protéger le village, ça c’était la phrase qu’il s’était répété dans sa tête à l’époque pour justifier ses actes. À la base, c’était surtout un besoin de contrôle, d’avoir l’impression qu’on est pas juste un pion sur l’échiquier.

Peut-être que le Tellurique comprenait cela et c’était pourquoi il n’avait pas révélé tous ses plans à Taishi. Ou bien craignait-il que le Jônin dise tout à Aimi. Beaucoup de questions, comme d’habitude.

Dans tous les cas, si ça venait aux oreilles du Triumvirat… Les conséquences seraient extrêmement graves. Désastreuses.

Taishi soupira, se préparant à refermer le portique du domaine clanique. Mais voilà qu’on l’apostrophait à nouveau et il releva la tête, surpris de voir ce qui semblait être une jeune personne masquée sur le toit du bâtiment faisant face au domaine. Une membre du Sazori ?

Il lui sembla avoir déjà entendu sa voix, d’ailleurs.

« … Je suis plutôt populaire aujourd’hui, dis-donc… »

Mais il avait un sourire léger au visage, soupirant avant de faire signe à la femme d’entrer.

« J’allais faire du thé, c’est une bonne occasion, je suppose. Entre »

Elle n’était pas du Shishiza et Taishi n’était ni professeur ni chef d’équipe – au grand Toph qui lui disait sans arrêt ENTRAÎNE LES GENINS – alors les raisons motivant cette rencontre restaient un peu nébuleuses. Mais qu’elle est lieu tout juste après le départ de Yanosa… Il était presque obligé qu’il y ait un lien. Le Tellurique était-il au courant ?

Taishi jeta un regard dans la rue avant de refermer la porte une fois la fille à l’intérieure avant de la mener, ironiquement, au même bâtiment que sa rencontre avec le Clairvoyant quelques moments auparavant. L’atelier artisanal restait l’endroit le plus privé du clan.

Préparant le nécessaire à thé, l’Hayai laissa à la mystérieuse inconnue le soin d’engager la conversation.

Elle y semblait pas trop habile, ce qui serait plutôt amusant.

_________________
Gods do bleed, Invité.
Taishi's Theme III : Rule Revolution
Rendez-vous à O.K Iwa 56132_s
#GLOUBA`s THEME I : A MAJESTIC HUNTER
#PROLOGUE THEME : JIKKUKAN HERITOR / #TAISHI`s THEME I : THE GREEN FLASH / #TAISHI`s THEME II : DAEDALUS EMERGENCE
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t363-hayai-taishi-termine
Oterashi Yanosa
Oterashi YanosaEn ligne

Rendez-vous à O.K Iwa Empty
Sam 10 Juil 2021 - 23:03
Bien des mots échangés, pour finalement si peu de substance. C’était l’impression tenace qui accompagna l’Oterashi, tandis qu’il avait commencé à s’éloigner de Taishi et de l’atelier où ils avaient eu leur discussion. Une entrevue aussi fugace que nécessaire, à la vue des enjeux qui risquaient de se dévoiler dans les jours et semaines à venir. Yanosa n’avait aucun droit d’exiger quoi que ce soit de l’Hayai, ne pouvait pas le contraindre d’une façon ou d’une autre à se projeter dans ses plans qui pouvaient aisément être qualifiés de fous. Et plus que tout, il ne le voulait pas, non plus, car c’était précisément la force du libre arbitre qui avait fait jusque là de leur association un succès assez marquant pour avoir influencé l’économie de toute une cité, qui leur avait permis de destituer leur plus grand ennemi d’un piédestal sur lequel il était resté installé bien trop longtemps. Malgré tout, dénué d’hypocrisie et encore plus avec lui-même, le Tellurique devait bien avouer qu’il espérait que si le moment qu’il redoutait venait à arriver, alors Taishi lui apporterait son concours. La messe n’était pas dite, et malgré toutes les pensées qui pouvaient déjà ricocher dans l’esprit du Chûnin jour et nuit, celui-ci n’en avait pas fini avec Iwa et ses huiles, dans tous les sens que cela pouvait englober.

D’un saut leste, l’Oterashi s’était propulsé à la lisière du domaine Chôkoku, pensif mais toujours résolu. Bientôt son partenaire, celui-là même avec qui il venait de mettre au point sans doute l’une des combinaisons de jutsu la plus meurtrière du Yuukan, aurait quitté la cité, envoyé en mission « diplomatique » dans les confins du Pays du Feu pour tenter d’amener, avec Aimi, les autres nations à entendre raison et à leur communiquer tout ce qui pourrait les aider à vaincre. Une étrange sensation tenta de s’emparer de lui, un prolongement de ce pressentiment qui l’avait déjà poussé à aller trouver l’Eclair Vert pour prendre des dispositions. Ce qui devrait arriver arriverait, se dit-il pour se reprendre, même si il espérait toujours qu’un sursaut de sa hiérarchie puisse lui éviter d’en arriver à d’obscures extrémités.

Du mouvement. Au loin sur le côté, une silhouette frêle et agile venait de passer à vive allure. Une silhouette, si sa vue ne l’avait pas trompée, au faciès surplombé d’un masque. Yanosa fronça ce qui lui tenait lieu de sourcils, son corps pivotant pour garder à vue « l’inconnue » aux caractéristiques très familières. Quelques mudras plus tard, le guerrier de pierre eut alors confirmation de l’identité de celle qui venait de passer, et qui se dirigeait vraisemblablement dans la direction générale de l’Hayai qu’il venait de quitter.

* Masami… Étrange coïncidence..*

Masquant sa propre signature d’énergie par un élan précautionneux sans doute superflu, l’Oterashi fit alors demi-tour, s’élançant discrètement à la suite de la jeune Jiki au tempérament bien trempé pour s’enquérir de ce qui l’amenait jusqu’ici. Dans l’ombre de ses pas, il parvint à la suivre non sans ironie jusqu’à l’atelier où lui et Taishi venaient de converser, s’interrogeant dès lors sur la teneur de la conversation qui s’annonçait. Posté en hauteur, sans vraiment chercher à rester incognito autrement qu’en camouflant son Chakra, Yanosa pourrait de sa position entendre les mots échangés si ils n’étaient pas murmurés. Mais d’un mystère, il en fit rapidement un puzzle somme toute relativement simple à résoudre. Car si lui était vu comme un agent en roue libre et peu digne de confiance, Masami jouissait également de sa petite réputation dans le service. Des qualités et des défauts bien tranchés, à ses yeux comme à ceux de leurs supérieurs, qui l’amenaient certainement auprès de l’Eclair Vert à des fins bien officieuses...


Techniques utilisées


_________________
Rendez-vous à O.K Iwa Giphy

Theme
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t5797-oterashi-yanosa-termine
Jiki Masami
Jiki Masami

Rendez-vous à O.K Iwa Empty
Mar 13 Juil 2021 - 11:30
Masami ne faisait aucun effort pour modifier sa voix pour le coup, ce n’était que pour se mettre dans une position avantageuse et elle ne parlait pas d’être sur le toit. Elle haussa les épaules doucement au côté populaire du dindonneur. Cependant, cela ne se voyait pas forcément sur le coup, mais elle leva un sourcil perplexe à la proposition de boire un thé.

Jiki Masami • « Heuuu … non … pas vraiment … »

C’était une réponse assez étrange quant à la proposition. La Jiki était davantage au pain et à l’eau si on pouvait dire, elle n’était pas tellement à boire du thé ou de l’alcool. D’autant plus qu’elle n’appréciait pas devoir quelque chose à quelqu’un. Même offert, ce genre de « gentillesses » absolument pas gratuites pouvait couter chère. Si en plus, ce n’était qu’un subterfuge pour lui faire retirer son masque, Masami allait lui faciliter les choses. Elle pénétra dans le domaine et lorsqu’à l’intérieur, elle retira son masque des forces spéciales. Elle ne comptait pas user d’anonymat, surtout qu’il serait aisé de deviner quelle gamine espiègle pouvait se cacher sous ce masque du Sazori. Il n’y en avait pas cinquante dans ce cas.

Jiki Masami • « Bon … tu dois te demander ce que je fais là, et moi aussi d’une certaine façon … »

La châtaigne croisa les bras en le laissant faire son thé, si cela pouvait lui faire plaisir. C’était une manière de montrer sa façon d’accueillir sa venue, ce n’était clairement pas hostile bien au contraire. Elle n’était pas du tout à l’aise dans de longs discours. Elle était directe, très directe, trop directe diront la majorité. L’ancienne prisonnière de Wasure no Kuni disait les choses crument, sans détour, et c’était sans doute pourquoi elle était encore genin. Elle était l’une des rares à oser la vérité aux mensonges habituels du monde extérieur. Ce qu’elle allait proposer était très risquée et quelque part, elle jouait un avenir pour un autre, mais peu importe. Le temps manquait, il lui semblait s’égrainer tellement rapidement, beaucoup trop écourtée à son gout, qu’elle devait agir, qu’ils devaient faire quelque chose avant qu’il ne soit bien trop tard. Elle procéda à une suite de mudras, mais rien ne semblait se passer visuellement.



Masami sourit légèrement en ressentant la présence de Yanosa qu’elle connaissait bien. De ce qu’elle sentait, il n’y avait personne dans les environs proches. C’était une vérification obligatoire lorsque l’on ne faisait pas ce que les autres attendaient de nous.

Jiki Masami • « Bon, alors … Voilà ce qui m’amène ici. La menace de l’homme au chapeau se fait de plus en plus claire et courte. Bientôt, on aura aucune manœuvre possible. Si jamais on va l’affronter dans une bataille rangée où il faut abattre tous ces lieutenants. On perdra, comme toujours. Si on veut que notre monde reste ainsi, que l’on soit les maîtres en ces lieux, alors, il faut agir… maintenant. Pas demain, ou après une foutue réunion qui ne mènera à rien. Il est exigé de procéder à quelque chose de suite. Tôsen connait très bien le monde ninja, il sait comment cela va fonctionner, ce qui va être fait. Surtout s’il est capable de voir l’avenir. Alors, dans le peu de personnes utiles dans cette foutue ville, j’ai pensé à toi. »

Masami n’allait pas aller plus loin pour le moment. Déjà, elle en avait dit trop, si jamais ce type essayait de rester dans les clous, il allait certainement la dénoncer ou faire un rapport. Elle était sur ses gardes en s’attendant à tout, une attaque, une immobilisation ou autre. La Jiki n’avait confiance en personne, et Taishi comprit. Elle tourna légèrement son visage sur le côté sans perdre de vue la personne qu’elle était venue cherchée.

Jiki Masami • « Tu peux sortir Yanosa, ça te concerne aussi ! »
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t7157-masami-fiche-terminee#60055 https://www.ascentofshinobi.com/u467
Hayai C. Taishi
Hayai C. TaishiEn ligne

Rendez-vous à O.K Iwa Empty
Sam 24 Juil 2021 - 18:48
Faire du thé laissait une chance à Taishi de mieux analyser la position de l’inconnue, mais celle-ci restait d’une brutale… Simplicité. Au point qu’il ne savait trop quoi en penser.

« Eh bien, c’est certain que je ne m’attendais pas à une visite de ta part, Masami. »

Mais ce n’était pas l’évènement le plus étrange qu’il ait vécu – ça commençait à être difficile de renforcer la mise à chaque fois, même si la vie avait ses propres combines – et l’Hayai tâcha de garder l’esprit ouvert. Sa dernière rencontre avec la manipulatrice du magnétisme n’avait pas été très positive, même si Taishi ne regrettait pas vraiment les actions prises, même si ça ne semblait pas avoir trop aidé l’attitude éclectique de l’adolescente. Enfin bon… Certaines batailles tu gagnes, beaucoup d’autres tu perds, ainsi va la vie.

Mais alors qu’il versait le thé – uniquement pour lui, au dirait – les mots de Masami, qui ne semblait pas très à l’aise verbalement, commencèrent à défiler vers des corridors de plus en plus sombre et Taishi se redressa en fronçant les sourcils, mais sans faire de commentaires pour la laisser finir sans interruption.

Lorsque ce fut fait, il se retourna vers elle, tasse bouillante à la main, considérant la Genin d’un visage neutre, comme si son regard vert cherchait quelque chose chez elle. Une intention, peut-être.

Mais avant qu’il n’ait pu répondre à la question, elle révélait que son précédant visiteur semblait être revenu sur ses propres pas. Décidément, cette journée devenait de plus en plus tordue et Taishi soupira.

« C’est certain que je préfèrerais que Yanosa s’en tienne à espionner d’autres réunions que les miennes… »

Il croisa les bras.

« Trêve de toutes ces cachotteries, si vous le voulez bien. Si c’était une question de protocole, vous seriez déjà sujets à un tas d’ennuis, que ce soit par les mots ou les actions. »

Mais ils ne l’étaient pas, pour l’instant du moins. Taishi prit une gorgée de thé, restant silencieux encore un instant.

« Je ne suis pas forcément en désaccord Masami, mais j’ignore si l’histoire est aussi simple que de traquer l’Homme au Chapeau et simplement l’achever. Nous ne savons pas où il est, et il n’est pas du genre à laisser des traces derrière lui. Même si c’était le cas… Je ne suis pas certain qu’il soit possible de l’embusquer, ou de le piéger. La méthode, le raisonnement que j’ai mis au point pour le contrer, elle ne fonctionne que sous des paramètres précis. »

Mais si l’idée de tuer le Chapelier semblait hasardeuse…

« … Mais ses lieutenants sont une autre histoire. S’ils sont difficiles à battre en combat singulier, nous n’en sommes plus au stade de combattre de manière juste et honorable. »

Tout en revenait au même point.

« … Qu’attends-tu de moi au juste, Masami ? C’est à peu près la même question que j’ai posé à Yanosa, il y a quelques minutes à peine. »


_________________
Gods do bleed, Invité.
Taishi's Theme III : Rule Revolution
Rendez-vous à O.K Iwa 56132_s
#GLOUBA`s THEME I : A MAJESTIC HUNTER
#PROLOGUE THEME : JIKKUKAN HERITOR / #TAISHI`s THEME I : THE GREEN FLASH / #TAISHI`s THEME II : DAEDALUS EMERGENCE
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t363-hayai-taishi-termine
Oterashi Yanosa
Oterashi YanosaEn ligne

Rendez-vous à O.K Iwa Empty
Dim 25 Juil 2021 - 15:08
Curieux mais aussi patient, le guerrier de pierre attendit sur son perchoir, observant sa collègue du Sazori tenter d’engager la conversation avec l’Eclair Vert de façon quelque peu maladroite de prime abord. Cette entrevue, songea-t-il, avait peu de chance de tourner autours de sujets anodins ou sans incidence, et il en voulait pour preuve le masque que portait la jeune châtaigne pour tenter de brouiller un tant soit peu les pistes quant à sa visite entre ces murs du domaine Chôkoku. Sans piper mot, l’Oterashi écouta au loin les explications données par la Jiki pour justifier de sa présence, et une petite porte s’ouvrit subtilement dans son esprit tandis qu’il décortiquait le ton que son discours était en train de prendre.

Car, pour ses propres raison, dont certaines parfaitement alignées avec les siennes, Masami venait de révéler tout comme lui sa volonté d’aller au devant de leurs objectifs, sans attendre qu’un rouleau de parchemin ne vienne lui dire quoi faire.

A l’injonction lancée par Masami, le guerrier de pierre eut un petit rictus amusé qui disparut aussitôt tandis que son corps rejoignait tout en douceur le niveau du sol, allégé par le Mitsudo. Telle une ombre, il se déporta sur le côté pour ne se rendre visible que des deux autres participants à cette petite discussion clandestine, se terrant dans l’obscurité projetée par le mur intérieur de l’atelier. Les bras croisés sur son torse, propageant à nouveau ses sens partout autours de lui pour prévenir toute arrivée inopinée qui aurait pu gâcher l’aspect indiscutablement officieux des mots qui allaient être échangés, Yanosa continua un instant à écouter. Les questions que venait soulever la Jiki pour son propre compte, il venait peu ou prou de les traiter avec l’Hayai, et il imaginait par conséquent assez bien quel genre de lassitude pouvait être en train de s’emparer de Taishi qui tentait de dissimuler ses réflexions derrière la préparation d’une tasse de thé.

« … C’est précisément ce que j’ai exposé à notre Taishô il y a quelques temps. Juste après ma sortie de l’hôpital, en fait. Courir après Tôsen lui-même est inutile, dangereux et improductif. Le Refuge… n’est qu’un leurre géant. »

Les iris incandescentes du Tellurique se posèrent lourdement sur les frêles épaules de la Jiki, qui disposait malgré sa maigre stature d’un pouvoir qui avait eu le temps de mûrir et qui était à présent capable de venir à bout d’adversaires sans commune mesure. Si l’adolescente pouvait se révéler être un atout dans sa quête d’efficacité ? Nul doute que oui, mais la détermination de Masami n’avait d’égale, malheureusement, que sa préoccupation pour sa propre vie avant tout.

« Je ne suis pas étonné, que tu sois aussi insatisfaite que moi par nos plans d’action officiels et la mollesse avec laquelle ils sont constitués. Mais, je m’interroge… Jusqu’où serais-tu prête à aller pour t’assurer… que nous obtenions des résultats, hm ? Tu te prépares toujours au pire, entrevois toujours toutes les éventualités possibles pour essayer de garantir ta survie, dans ce monde ou celui que veut créer pour nous Tôsen. Jusqu’à quel point alors serais-tu prête à mettre ta vie en jeu, ton statut… pour atteindre tes objectifs ? Nos, objectifs ? »

Techniques utilisées




_________________
Rendez-vous à O.K Iwa Giphy

Theme
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t5797-oterashi-yanosa-termine
Jiki Masami
Jiki Masami

Rendez-vous à O.K Iwa Empty
Lun 26 Juil 2021 - 10:33


Jiki Masami • « À situation désespérée ... »

Commenta simplement l'adolescente en réponse à Taishi qui semblait être étonné de sa présence entre ses murs. Celabe plaisait guère à la Jiki de devoir demander de l'aide à quelqu'un d'autre, mais petit à petit, les portes se refermaient à mesure du temps et elle ne supportait plus autant de faiblesse. Masami se contentait de lui exposer les faits, et bientôt sa volonté, d'autant plus lorsque tous les acteurs nécessaires allaient se retrouver en un même point. Elle se demanda tout de même un instant si jamais il serait capable de lui envoyer cette tasse bouillante sur sa personne. Elle leva tout de même un sourcil en apprenant que Yanosa se faisait une spécialité d'espionner les réunions. L'adolescente n'y avait pas vraiment pensé et puis pour apprendre quoi ? Non, rien de vraiment très utile à ses yeux. Sa manière de parler disait que Taishi était d'accord avec ce qu'elle avait dit, du moins commencé car elle jouait sur la carte d'un certain suspens.

Jiki Masami • « je n'ai encore rien proposé de précis. »

La châtaigne agita légèrement son doigt en hochant la tête lorsqu'ils parlèrent des lieutenants.

Jiki Masami • « C'est là justement sa faiblesse, ses lieutenants, c'est l'unique point où on pourrait agir vraiment. »

Masami leva un sourcil en éclatant de rires.

Jiki Masami • « Un combat juste et honorable ? Hahaha ! Non, on ne parle pas de ça, c'est sur. Je préfère être efficace. »

La genin tourna son regard en direction de Yanosa qui avait finalement trouver un moyen de procéder à son entrée sur scène. Après la réunion du Sazori, elle trouvait la situation dramatique et rien ne semblait bouger peu ou prou.

Jiki Masami • « Si jamais je suis encore à Iwa, c'est que j'en tire encore des avantages. Le jour où cela ne sera plus le cas, je partirais. Ma vie n'est jamais en jeu, car je suis suffisamment intelligente et forte pour éviter de faire n'importe quoi. Tu sais que je suis capable de tout, je ne souffre d'aucune limite tant que le résultat est présent. Je n'ai aucun statut ni aucun lien qui me retienne. J'aurais mes proies, toutes autant qu'elles sont. Je sais être patiente, je le suis depuis toute ma vie, cependant, maintenant, il faut agir. Une bataille rangée contre les forces de l'homme au chapeau serait stupide, il y a eu de nombreux essais tous infructueux. Visiblement, Tôsen a paniqué à Iwa, et je pense que l'on ne le reprendra plus à ce jeu là. En tout cas, il faut agir et abattre le maximum de lieutenants en traître, peu importe le moyen. Si je viens te voir, c'est que tu as suffisamment de force pour le faire, et j'espère la volonté aussi. Je ne connais pas la position de ces types, mais on va chercher, les traquer et les tuer, sinon, autant chercher un trou suffisamment profond pour résister à la tempête si jamais elle s'arrête un jour. J'imagine qu'ils ne sont pas du genre à être très discret et ils sont sans doute à Tsume non ? »
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t7157-masami-fiche-terminee#60055 https://www.ascentofshinobi.com/u467
Hayai C. Taishi
Hayai C. TaishiEn ligne

Rendez-vous à O.K Iwa Empty
Lun 26 Juil 2021 - 15:38
Taishi secoua la tête en soupirant, soufflant sur sa tasse de thé.

« Je doute que Tsuyoshi aurait approuvé une frappe contre Tôsen ou un lieutenant même si l’occasion avait été parfaite. Ce qu’il appelle patience, je vois surtout comme de la complaisance. Une autre raison pour laquelle mener le Sazori n'est pas du tout fait pour lui, dans mon opinion. »

L’Hayai n’avait pas fait grand effet de l’arrivée un peu évidente de Yanosa. Ça n’aurait pas servi à grand-chose de s’offusquer de son comportement : telle était la personnalité de l’Oterashi, qu’il commençait à bien connaître depuis le temps.

Masami n’était pas si différente de lui, une version encore moins mesurée peut-être. L’Hayai songea que c’était une situation délicate… Et dangereuse. Leurs propos frôlaient l’insubordination. Probablement que Yanosa et la Jiki n’en avait que faire… Mais c’était un peu différent pour l’Éclair Vert.

L’adolescente voulait concentrer ses efforts sur les lieutenants, mais sa pensée allait plus loin. Ses propos donnèrent une certaine introspection sur les rouages de sa personnalités, qui était simple et complexe à la fois. L’Hayai ne se souvenait pas avoir rencontré quelqu’un d’aussi… Tranchante dans sa vie. C’était donc cela, le résultat d’une vie de violence et de trauma ? Non, il y avait davantage. Taishi avait eu son lot de souffrance, Yanosa aussi… Mais ils n’étaient pas au stade de Masami.

« S’ils sont à Tsume, je ne sais pas si ça nous arrange. On ne peut pas les battre s’ils sont rassemblés. Tuer un seul est difficile, même avec nos forces combinées, tu l’as bien vu face à Rei… »

L’Hayai considéra les deux comparses, l’air grave, pendant quelques secondes.

« Vous devez comprendre une chose, tous les deux. Ma volonté est entière de mettre fin à cette guerre avant même qu’elle n’éclate. Je n’ai jamais hésité à faire ce qui me semblait juste. Mes allégeances ont servi mes intérêts. Ce que j’essaie de dire, c’est que si nous avons une opportunité de tuer un lieutenant, je la prendrai, avec ou sans l’approbation des dirigeants d'Iwa. Toph a perdu de vue sa première priorité, qui est ce village. Le Triumvirat est impuissant et incapable de prendre les décisions qui s’imposent. Aimi a les bonnes intentions, mais elle est seule. Ceci dit… Je ne suis pas revenu à Iwa pour trahir mon serment envers elle, ou Iwa une deuxième fois. »

Il soupira en prenant une gorgée de thé avant de poser la tasse sur la table.

« En tant qu’ancien déserteur, je peux comprendre et accepter pourquoi tu pourrais fort bien quitter Iwa un jour, Masami. Je ne vois pas l’utilité de forcer quelqu’un à rester ici si elle n’a pas le désir de protéger ce village. »

Encore un moment de silence. Puis il hocha la tête simplement.

« … Vous pouvez compter sur moi, si et seulement si nos actions ne mettent pas Iwa en danger inutilement. »

_________________
Gods do bleed, Invité.
Taishi's Theme III : Rule Revolution
Rendez-vous à O.K Iwa 56132_s
#GLOUBA`s THEME I : A MAJESTIC HUNTER
#PROLOGUE THEME : JIKKUKAN HERITOR / #TAISHI`s THEME I : THE GREEN FLASH / #TAISHI`s THEME II : DAEDALUS EMERGENCE
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t363-hayai-taishi-termine
Oterashi Yanosa
Oterashi YanosaEn ligne

Rendez-vous à O.K Iwa Empty
Lun 26 Juil 2021 - 22:59
« N’avoir aucune limite mais dire que sa vie n’est jamais en jeu… Voilà qui me paraît bien incompatible. »

La voix de l’Oterashi avait tonné depuis son recoin ombragé, quelque peu sceptique quant au niveau d’engagement dont la Jiki pouvait faire preuve dans toute cette histoire. Certes, Masami était on ne peut plus capable de défier la hiérarchie et d’opérer en roue libre, et sans doute le mentorat de Teruyo avait été la seule chose qui lui avait permise à la longue de rester loin des remontrances ou des sanctions qui auraient pu lui tomber dessus. Toutefois, à l’aune de son discours et surtout de tout ce qu’il connaissait sur elle, Yanosa ne pouvait s’empêcher de percevoir l’adolescente comme un va-tout qui pouvait tout autant s’avérer un atout précieux voire irremplaçable, au vue de ses capacités, qu’un trou béant dans leur formation de combat au moment le plus critique si elle décidait que le danger pour sa précieuse vie était trop grand.

« Ta détermination à agir est particulièrement désirable par les temps qui courent, je vais être honnête. Mais si nous devons à l’avenir nous engager, ensembles, dans une opération en marge des gratte-papiers d’Iwa… comment être sûr, au coeur d’un combat, que tu ne feras pas faux bond ? Les risques existent… et existeront toujours. Quel que soit notre niveau de préparation, notre clairvoyance, notre application à la tâche,… Au coeur d’une bataille, les certitudes volent facilement en éclat, et ce n’est pas pour autant qu’il faut se replier, refuser de mettre sa vie sur la table. »

Le Tellurique n’avait pas vraiment besoin de développer davantage son discours, tant son corps parlait pour lui-même des risques invraisemblables qu’il était prêt à prendre pour atteindre ses objectifs. Il n’attendait pas de tous autours de lui le même engagement qui pouvait parfois être vu comme suicidaire, pour la simple et bonne raison que sa nature même le rendait moins mortel que la majorité, mais il demeurait incapable d’entendre, incapable d’accepter, qu’on refuse de prendre le moindre risque tandis que lui courait à leur devant. A l’écoute de la réponse de Taishi, dont il connaissait déjà peu ou prou la teneur, Yanosa se contenta de hocher doucement la tête, comprenant fort bien dans quel paradigme se situait l’Eclair Vert, lui qui était déjà passé par tous les niveaux de gris possibles vis à vis du village pour suivre des idéaux.

« ...Il est tentant de penser… que simplement parce que tu as déjà déserté, tu serais prompt à agir en dehors des clous sans te poser de questions. Et si cela reste vrai, en un sens… je reste aligné avec toi sur cette ultime frontière, Taishi. N’en reste pas moins que comme je l’ai dit à Masami, on ne peut pas écarter tous les risques de l’équation simplement car ils nous déplaisent ou nous mettent mal à l’aise... »

L’Oterashi décrocha son dos de la paroi de l’atelier en se tournant vers l’extérieur, ses sens toujours aux aguets.

« … Un relais de chasse, sur le versant nord de la vallée qui fait face au domaine Oterashi. C’est à l’ouest. C’est là bas, si la nécessité l’impose… que « nous » nous retrouverons », fit-il en accordant un coup d’oeil en arrière à la Jiki.


Techniques utilisées



_________________
Rendez-vous à O.K Iwa Giphy

Theme
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t5797-oterashi-yanosa-termine
Jiki Masami
Jiki Masami

Rendez-vous à O.K Iwa Empty
Sam 31 Juil 2021 - 11:49
Jiki Masami • « Je me fiche de ceux qui n'agissent pas. Le monde continue d'avancer quand même. »

Commenta simplement l'adolescente en haussant les épaules légèrement. Elle ne semblait pas faire beaucoup de cas de Tsuyoshi ou de n'importe qui d'autre d'ailleurs dans le même cas. Elle avançait avec ceux qui en avaient la force, qu'elle fut physique ou mentale. Il n'était pas question de ne pas se battre de toutes ses forces afin de garder le chakra. Cette source de puissance sans commune mesure avec n'importe quelle autre arme à disposition de l'humanité. Il était une évidence que les discussions qu'ils avaient actuellement pouvaient déjà valoir de très gros problèmes à Yanosa ou Masami. Cependant, elle n'en avait cure, seul le résultat importait, peu le chemin ou le prix à payer. La Jiki offrait au monde qu'une toute petite partie de ce qu'elle désirait bien montrer. Il n'y avait certainement pas qu'une seule adolescente, ça non. Il y avait celle blessé, qui avait souffert, plutôt en retrait, maintenant davantage dominée par des versions bien plus violentes qui s'étaient manifestées par nécessité de survie. Aucune pitié, aucune hésitation, peu importe l'outil, il fallait être la meilleure ou obéir, c'était ainsi qu'elle voyait la vie de tous les jours et pas seulement pour les ninjas.

Jiki Masami • « En combat singulier, nous n'avons aucune chance. Il faudra utiliser la ruse, la surprise ou un piège. Si jamais je dois payer de ma personne, cela ne m'importe peu. »

Si jamais l'un d'eux était amateur de gamines, ce ne serait pas quelque chose de nouveau pour Masami. Quand on était faible, il fallait donner avant de recevoir. Les moyens importaient pas, à la fin, on ne se souviendrait que du sang coulé et du résultat. Elle croisa les bras en écoutant l'éclair vert parler et si au départ elle avait l'impression qu'il était en train de refuser, au moins il était un des rares à être honnête avec lui-même sans se cacher derrière de fausses valeurs de la société extérieure.

Jiki Masami • « Aimi ? La psy ? Hmm ... Mouais ... Elle est bien sympa, mais il faut une main forte. »

Masami doutait clairement de la puissance que pouvait développer la femme qui la traitait pour sa folie ? Cela devait être quelque chose comme ça dans la tête des gens qui avaient imposés ce genre de rencontres. Elle avait été bien sage et obéissante tant que Toph était au pouvoir, mais elle se sentait pousser des ailes à mesure que le pouvoir changeait de mains.

Jiki Masami • « Si jamais je suis ici, ce n'est que par la force des choses. J'aurais très bien pu débarquer ailleurs et que les autorités m'autorisent à partir ou non, cela sera pareil. Je doute que quelqu'un puisse m'arrêter ou même que je sois recherché vu que ceux qui ont fui n'ont pas été inquiétés. »

La châtaigne fut quand même assez surprise d'entendre qu'il était en fin de compte d'accord pour les suivre dans ce plan de dingue. Elle s'attendait à un refus pour tout dire.

Jiki Masami • « nos actions ne mettront que nous en danger, pas le village. »

Masami haussa les épaules alors qu'elle regardait Yanosa.

Jiki Masami • « Je ne vois pas en quoi c'est incompatible. Je n'ai pas besoin de mettre en jeu ma vie, j'ai largement de quoi faire sans ça et si jamais je veux faire cette opération, c'est bien pour éviter de mourir de vengeance de certains crétins car ils se sentent pousser des ailes sans le chakra dans le monde. »

Pour quelqu'un qui la connaissait un minimum, ce n'était pas une surprise. Elle n'était pas une fanatique, ni suicidaire, et seul son propre sort lui importait. Ce n'était pas pour jouer sa vie sur le plateau de la destinée pour quelqu'un ou une autre cause que la sienne. La Jiki n'avait pas peur et n'avait pas grand chose à perdre de part sa position si inexistante dans le village. On pouvait d'ailleurs dire que c'était de sa faute de ce côté là. Sans doute que Teruyo et d'autres lui avaient donné envie de rester un petit peu plus longtemps au village caché d'Iwa. Elle n'était pas du genre à cacher grand chose, tout était clairement posé sur la table. C'était d'ailleurs ce qui lui vallait sa position dans le village, l'une des rares honnêtes. Quand on pensait qu'il se disait que les gens de l'extérieur étaient meilleurs à contrario de ceux en prison, c'était une bonne blague.

Jiki Masami • « S'il y a bien une personne honnête dans. E village qui dit les choses, c'est bien moi. Tous là à mentir, manipuler ou trahir leurs promesses, moi, je dis les choses. Si jamais cela devait tourner mal, vous le sauriez bien avant que ce soit critique. Si jamais moi je peux partir, vous aussi. Je ne doute pas de vos capacités en la matière. Je n'hésite jamais, je sais. »

Répondit alors Masami sans l'ombre d'une hésitation. Cela pouvait paraître très prétentieux, mais pas à ses yeux. Même pendant l'affrontement contre le lieutenant de l'homme au chapeau, elle n'en avait eu aucune. Ce n'était pas pour commencer maintenant. Yanosa avait la capacité d'encaisser de très lourds dommages sans mourir, ce n'était pas son cas, alors elle avait dû développer d'autres tactiques.

Jiki Masami • « Il n'y a pas non plus besoin de jouer sa vie si le résultat espéré n'en est pas à la mesure. »

Tout ce qu'elle désirait était de rassurer ces peut-être futures compagnons, leurs sorts lui étaient indifférents, mais encore, elle n'en cachait rien. L'adolescente se contenta d'un simple hochement de tête pour le rendez-vous.
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t7157-masami-fiche-terminee#60055 https://www.ascentofshinobi.com/u467
Hayai C. Taishi
Hayai C. TaishiEn ligne

Rendez-vous à O.K Iwa Empty
Dim 1 Aoû 2021 - 6:08
Une équation… Yanosa posait un dilemne bien réel. Jusqu’où étaient-ils prêts à aller. Ils étaient des soldats professionnels, risquer leurs propres vies n’avait vraiment rien d’exceptionnel à ce stade. Mais s’il s’agissait de mettre d’autres vies en danger, des vies innocentes… Qu’étaient-ils prêts à sacrifier pour atteindre leurs buts ?...

« C’est tout sauf en évitant de me poser des questions que j’en suis venu à déserter le village, Yanosa. Sans égard au fait que ce fut une bonne ou une mauvaise décision. Pour le reste, si je peux comprendre le prix inhérent de nos actions… Ce n’est pas en sacrifiant un village qu’on le sauvera. »


La logique de la Jiki était simple, brutale, au premier degré. Mais pas fausse pour autant. Les mots de Masami étaient comme la lumière de l’aube au réveil, forte et désagréable, mais pour autant nécessaire. Elle était difficile à déchiffrer, totalement dédiée à son propre compte. L’Hayai avait pourtant l’impression qu’il y avait quelque chose d’autre en dessous de toute cette indifférence glaciale. L’adolescente était un bien étrange puzzle, tordu et redressé comme un morceau de métal, jamais parfaitement droit désormais.

« … »

Décidément il y avait beaucoup de non-dit, et Taishi n’était pas privé à la relation liant l’Oterashi à la Jiki. Mais pour tout dire, ça avait peu d’importance. Elle était forte, et bien qu’inflexible, une fois sur sa lancée elle ne serait compromise par rien ni personne. Une arme, autrement dit. Un chien de chasse. Et c’était peut-être exactement ce dont ils avaient besoin pour réussir.

« Nous ne servirons à rien une fois morts. Et je ne compte pas mourir pour rien de moins que le Chapelier. »


La seule exception était peut-être Rei. Mais le lien qui l’unissait à l’ancien Empereur n’avait aucun équivalent.

Les mots de Masami le plongèrent dans le silence. Était-il prêt à quitter le village si c’était nécessaire pour le protéger ? Partir encore… Lui semblait impensable. Mais si c’était la seule solution pour agir sans la passivité du Triumvirat… Mais…

Mais AImi ne lui pardonnerait jamais. Es-ce que c’était vraiment un prix qu’il était prêt à payer ? Il avait fait serment d’allégeance dans l’idée qu’il ne referait jamais les erreurs du passé.

« Peu importe nos motivations ou nos raisons… Nous semblons d’accord sur ce sujet, si peut-être pas aux mêmes degrés. Masami, nous devrons travailler notre synergie. Moi et Yanosa sommes habitués à combattre ensemble, mais je ne peux pas en dire autant de toi et moi, même si j’ai pu voir un peu ce dont tu étais capable. Combiner nos talents fera de nous à terme une vraie menace pour un lieutenant. »

Taishi soupira gravement en jetant un regard par la fenêtre. Il pouvait gérer le couteau à double tranchant qu’était Masami. Et Yanosa… Il lui faisait confiance comme un frère. Pour autant qu’il sache, ils étaient les seuls à qui il pouvait se fier. Comme il aurait aimé que Katsuko soit là, en ce moment.

Aimi… Il ne pouvait lui infliger d’être mêlé à leurs activités. Si son plan menait à terme, elle prendrait la tête d’Iwa. Si elle devait devenir Tsuchikage, ça ne pouvait pas être en jouant dans l’ombre comme ils le faisaient.

« Nos positions sont fragiles au village. Yanosa ne sera jamais promu Jônin avec le gouvernement actuel. Pour les mêmes raisons, je doute fort que tu deviennes Chunin un jour Masami. Et je ne suis qu’à un pas de perdre mon propre rang de Jônin. Je n’ai plus qu’Aimi comme allié dans la direction, et je sais qu’entre moi et son devoir, son choix sera rapide. Autrement dit, nous devrons agir avec prudence d’ici à ce que nos plans soient en marche. Vous devrez donc faire des efforts pour ne pas endommager nos chances inutilement. Restez dans les rangs et évitez les gestes d’éclat. »

Son regard se porta vers Masami, mais également Yanosa quelques instants plus tard.

« Gardez l’objectif final en tête. »

L’Hayai soupira en secouant la tête légèrement.

C’était un chemin bien trop familier.

_________________
Gods do bleed, Invité.
Taishi's Theme III : Rule Revolution
Rendez-vous à O.K Iwa 56132_s
#GLOUBA`s THEME I : A MAJESTIC HUNTER
#PROLOGUE THEME : JIKKUKAN HERITOR / #TAISHI`s THEME I : THE GREEN FLASH / #TAISHI`s THEME II : DAEDALUS EMERGENCE
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t363-hayai-taishi-termine
Oterashi Yanosa
Oterashi YanosaEn ligne

Rendez-vous à O.K Iwa Empty
Dim 1 Aoû 2021 - 15:34
L’assurance de Masami était ce qui la définissait le plus et en toutes circonstances, songea Yanosa en tournant presque entièrement le dos à ses deux interlocuteurs. Toutefois, si cette confiance en elle représentait une force indiscutable et lui offrait la possibilité d’avancer en faisant fi de tout obstacle physique ou moral qui pouvait se présenter, elle demeurait malgré tout une chape de plomb boulonnée au-dessus d’une faille profonde et immuable. Car si la Jiki était ainsi, si tout dans sa personnalité la définissait de prime abord comme une égoïste intéressée et capable de la plus grande violence, cela découlait avant tout de l’enfance qu’elle avait eu. Ou, plutôt, de l’absence totale d’enfance qui avait marqué sa vie à jamais. L’Oterashi savait sa propre adolescence difficile et pleine d’embûches, et avait depuis relevé bien d’autres défis tous plus douloureux les uns que les autres, mais l’existence de Masami, en son coeur, avait été teintée à jamais sans qu’elle ait jamais pu y faire quoi que ce soit. Ce qui en faisait tout à la fois une tragédie ambulante… et une arme extrêmement affûtée.

« ...Soit, partons donc du principe que nous ne risquons pas nos vies. Il ne s’agit que de Lieutenants après tout, et l’orgueil des beaux discours n’est en soit pas vraiment nocif… du moment que l’on garde les idées claires le moment venu. »

Contrairement à ce qui pouvait être dit régulièrement à son propos, Yanosa n’était pas une tête brûlée au sens stricte du terme. Le Tellurique en effet s’admettait bien volontiers avoir peur de la mort, une confidence qu’il n’était pas utile qu’il fasse à qui que ce soit, mais une réalité malgré tout. Seul un fous, songea-t-il, pouvait penser à la mort avec tant de légèreté qu’il se mettait à en négliger la portée, à rester aveugle à son impact. Car la mort était avant tout la fin, et de fin l’Oterashi n’en accepterait vraiment une qu’une fois qu’il aurait le sentiment d’avoir pu tout tenter pour atteindre l’objectif qu’il s’était fixé. La triste résolution de Taishi à prendre en compte les plans officieux des deux agents du Sazori, le guerrier de pierre n’y était pas insensible, et respectait d’autant plus la force de caractère de l’Eclair Vert pour cela. Un homme déjà maintes fois malmené, mais avant tout fidèle à ses principes.

« ...J’ai rongé mon frein jusque là, ce n’est pas pour tout gâcher en péchant d’impatience maintenant. D’autant plus en sachant désormais sur qui je peux compter… Je ne suis pas seul dans cette histoire, je ne gâcherai pas nos chances de faire la différence. Peu importe nos grades ou nos passés respectifs… nous partageons le même but, et c’est cette concordance qui doit faire foi. »

Le Tellurique fit quelques pas en avant, oeillant les environs en continuant à sonder les parages pour s’assurer de la discrétion de leur rencontre.

« … Vous connaissez le point de rendez-vous. Nous connaissons notre cible prioritaire. Le reste… dépend de ce que les huiles nous réservent. A très bientôt. »

Sur quoi, l’Oterashi se changea intégralement en roche, se fondant dans la foulée dans le sol pour y disparaître corps et bien et en camouflant également ses émissions d’énergie pour cette fois opérer une sortie du domaine Chôkoku totalement incognito. Les prémisses de potentiels événements étaient en place et, au fond de lui… Yanosa espérait encore pouvoir éviter d’en appeler à ces extrémités.


Techniques utilisées



_________________
Rendez-vous à O.K Iwa Giphy

Theme
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t5797-oterashi-yanosa-termine
Jiki Masami
Jiki Masami

Rendez-vous à O.K Iwa Empty
Mer 11 Aoû 2021 - 9:16

L'avantage de Masami était le fait qu'elle ne tenait à personne véritablement. Elle n'avait rien à perdre à part sa propre vie. C'était une différence notable de la plupart, le pire, c'était que l'adolescente ne blâmait que le destin cruel et les personnes ayant le pouvoir. Elle se débattait contre l'adversité depuis sa naissance, ce qui lui offrait une force physique et spirituelle exceptionnelles. La Jiki n'avait pas été entraînée pour être une grande oratrice, non, c'était davantage pour faire couler le sang, pour être là meilleure. Elle n'était pas au fait des règles de bienséance du monde extérieur. Elle était plus la cruelle vérité que l'on ne saurait voir. Masami était comme les oignons, elle avait plusieurs couches, et peu arrivait à la décortiquer suffisamment pour en voir le coeur battant. Il était savamment caché par nombre d'années de souffrance, dont elle se contenta simplement de décrire afin d'accuser les fautifs et surtout pas pour se plaindre une seule seconde. Abîmé par la vie, cette pièce métallique avait les bords coupant et légèrement érodée à mesure de tenter de la forger encore et encore. Cependant, jamais elle n'arrêterait de se battre de toutes ses forces pour son but ultime. Cependant, nous en parlerons une autre fois.

Masami et Yanosa se connaissaient parfaitement, c'était sans doute la seconde personne à la mieux la connaître. D'une ou deux manières en fin de compte, malgré le procès qu'il semblait afficher, comme pour la tester une nouvelle fois. Elle hocha la tête en direction de l'éclair vert.

Jiki Masami • « En effet, on pourrait bien procéder à des entraînements communs ou mieux, une opération tous ensemble avec un véritable combat et pas uniquement une petite danse fade. »

Masami semblait jugée les missions qu'elle avait vécu au sein du village caché d'Iwa. La grande majorité de ce qu'elle avait vécu ici, dans ses montagnes lui paraissait si facile, si douillet. Si jamais ils devaient partir dans une opération qui certains jurerait suicidaire, il fallait qu'ils se connaissent parfaitement, agir sans réfléchir en sachant ce que l'autre allait faire. D'autant que même dans les combats de l'examen chunin d'Iwa, elle avait gardé en réserve des techniques pour une meilleure occasion que montrer qui avait la plus grosse.

Jiki Masami • « Pendant que la majorité ont une vie idyllique, il faut bien que certains plongent les mains dans la merde. Moi, mes ongles ont déjà l'odeur rance d'une boue viciée insondable pour qui n'a pas parcourus ce marais. Ce ne sera qu'un retour aux sources. »

Masami ne put se retenir de rire en entendant l'analyse juste de Taishi au sujet des grades.

Jiki Masami • « Je ne me fais pas d'illusion au sujet de mon titre de chunin et je m'en tape. J'ai déjà ce que je veux, je suis membre de Sazori. Les titres, c'est le caviar de l'ego, et j'en ai pas. »

Le monde shinobis ne voulait pas d'une ancienne prisonnière de Wasure no Kuni, elle avait bien compris le message et cela tombait bien, elle non plus. Ce monde dit plus pure, plus merveilleux que ceux, la lie de la société enfermée, était aux yeux colériques et téméraires de l'adolescente bien plus vicié et pervers. Le monde, celui de la prison, qu'elle connaissait pouvait se targuer d'être violent, dure, il restait juste. Masami se contenta de hocher de la tête quand au conseil de garder l'objectif finale en tête, elle l'avait en tête depuis le moment où l'homme au chapeau avait fait son annonce. Que les gens de l'extérieur pouvaient être moue.

Jiki Masami • « Il faut agir, rapidement, le monde n'attend pas, il continue d'avancer sans attendre. J'enrage d'agir depuis trop longtemps alors donnons un grand coup et voyons ce qu'il se passe. Rei, c'est trop gros, l'homme au chapeau a tout risqué pour lui, le nécromancien serait la meilleure prise évidemment. Je n'attendais rien de type capable des pires crasses. Il ne faut compter que sur nous. »

De son côté, la Jiki ne croyait que en ce plan, elle avait bien tenté quelques autres sans grand intérêt ou résultat. Les portes qu'elle était capable d'enfoncer se refermaient petit à petit. À mesure que le temps passait, elle ne voyait que l'inévitable risquait de se produire. Elle avait échouée à modifier son destin. Il avait fallu attendre l'arrivée de cet homme pour être libre, pour qu'un semblant de justice ne se manifeste dans un monde qui en est dépourvu. La vie avait sans cesse tenter d'en finir avec Masami, pourtant, elle était toujours là à se battre déjouant tous les pronostics. Elle s'était faite un nom par le seul moyen qu'elle connaissait, la violence et elle était très douée pour cela. Il fallait bien redonner à César ce qui est à César. Le personnel de la prison, ceux envoyés et payés par les Daimyo, lui avait donné la force, un mental d'acier pour la violence. Elle espérait bien l'utiliser à son compte maintenant que ce n'était plus ceux de ces hommes abjectes. Plus jamais, plus jamais elle ne courberait l'échine. Plus jamais quelqu'un lui dictera son destin, elle le choisirait seule et en assumerait ses conséquences.
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t7157-masami-fiche-terminee#60055 https://www.ascentofshinobi.com/u467

Rendez-vous à O.K Iwa

Page 1 sur 1

Ascent of Shinobi :: Territoires de la Terre :: Iwa, village caché de la Roche :: Quartiers désolés
Sauter vers: