Soutenez le forum !
1234
Partagez

Tu es lourd, ô boss ![Libre]

Hyûga Kisuke
Hyûga KisukeEn ligne

 Tu es lourd, ô boss ![Libre] Empty
Dim 11 Juil 2021 - 12:13
Spoiler:
 
Kisuke était dans une pièce inoccupée de l'Académie. Il étudiait différents traités de stratégies et de théorie ninjutsu. Ce n'était pas aussi bien que de survivre à une mission rang S pour de vrai, mais cela avait l'avantage de lui montrer ce qu'il risquait de croiser dans le monde shinobi. Et apparemment, il y avait un paquet d'emmerdes auquel il devrait se prémunir rapidement. La préparation était clef.

Il était dans une telle concentration qu'il avait presque perdue de vue qu'il avait initialement invoqué son Kuchyiose avec lui, pour que lui aussi puisse s'instruire. Tourner les pages n'était pas facile quand on était dénué de mains, mais ce n'était pas impossible non plus pour le Dragon Azur - la vipère bleuté. Son compagnon avait dévoré deux traités (au sens figuratif, bien sûr) avant de se redresser et de se pointer devant son invocateur.

Kisssssuke, tu as un gros problème.

Kisuke entendit l'annonce, mais mit un moment à y répondre. Il avait un certain mal à se soustraire de ses rêveries quand il était concentré. C'était un point fort pour étudier avec une focalisation très poussée. Un point faible quand il devait se rappeler de manger ou de boire. Ou quand quelqu'un essayait de lui parler, comme maintenant.

Il ferma son livre et accorda à son invocation toute l'attention qu'il méritait.

Oui, effectivement hahaha. En vrai, tu veux parler duquel ? Parce que c'est plutôt un paquet de soucis que j'ai.

Essayer de rusher son retour en tant que shinobi créait en effet une cascade de problèmes. Mentales, déjà, parce qu'il avait été un petit peu traumatisé de sa séance de torture de soin, et qu'il remettait en cause tout ce qu'il avait pensé depuis plusieurs années. Physiques, bien entendu, car son corps se développait rapidement, mais il devait juguler ses apports en protéines et autres nutriments pour se construire correctement et ne pas s'effondrer en cours de route. Social, avec son clan. Oh gosh, les Hyûga pouvaient être aussi ch**** qu'une tourista. Et...

Et son invocation l'interrompit dans le flux de ses pensées.

Tu sssssuis la voie du maitre invocateur, mais tu ne connais presssssque rien de nous. Ccccce chemin ne te sssssera utile que ssssssi tu sssssais comment utiliser toutes nos posssssssibilités. Et leurs étendues.

Oui, il avait fait une promesse dans la Forêt Interdite. Une promesse de mettre en avant le pacte des serpents dans tout le Yuukan. Ce n'était pas non plus tout de suite dans ses cartons, mais c'était peut-être quelqu'un qui serait intéressant d'étudier dès maintenant. Comme le fuinjutsu, les arts Kuchyioses ne s'improvisaient pas. Au mieux il pouvait étudier ce qu'il pouvait en faire avant, au plus facile serait la transition pour réaliser les techniques et au plus pertinentes elles seraient.

Le serpent repris.

Que sssssais-tu de nous ?
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t11145-hyuga-kisuke-civil#95880
Hyûga Kisuke
Hyûga KisukeEn ligne

 Tu es lourd, ô boss ![Libre] Empty
Lun 2 Aoû 2021 - 21:53
La question retentissait dans la classe vide, avec le sifflement serpentesque si caractéristique de son invocation. Sur les invocations ? Il savait des choses, bien entendu. C'était des alliés très utiles en combat. Il avait testé en combat à deux occasions. Le plus difficile était surtout de placer l'invocation - c'était un temps mort dans le rythme du combat. Mais ce n'était pas cela que Azur parlait. Il parlait bien entendu des caractéristiques intrinsèques des serpents faces aux autres invocations.

De vous, les serpents kuchioses ? Et bien, vous êtes des ... serpents qui disposent de chakra. Et vous pouvez atteindre des tailles gigantesques. Je vais pas mentionner le venin, ça serait une insulte à votre intelligence.

C'était sans doute trop basique comme réponse, mais le Hyûga ne savait pas exactement où le serpent voulait en venir, et se contentait donc d'un premier coup dans les ténèbres pour mieux localiser le véritable sujet de la conversation. (Comme quoi, comme dirait mon papa, discuter avec quelqu'un qui ne donne pas de sous-titre est parfois compliqué). Azur se rapprochait de lui sinueusement. Sa voix ne trahissait ni déception, ni empressement.

Tu sssssais, mais tu ignores tellement de chosssssses.

Il agita le bout de sa queue. Elle vibrait dans un bruit qui avait donné le nom à sa famille de "serpents à sonnette". En vérité vraie, cela ressemblait plus à des maracas qu'à de véritables sonnettes. Et Kisuke savait de quoi il parlerait. C'était la technique qu'il avait utilisé contre l'élémentaliste. Un attribut particulier qui comblait ses propres faiblesses à lui vu qu'il n'avait aucune compétence en genjutsu.

La cassssscabelle, pour le genjutssssssu. Un ssssssimple sssssson qui ssssse répand dans l'air et l'atmosssssphère pour toucher les sssssens adverses. Je sssssuis doué pour cccccela, sssssais-tu. Et quelles opportunités te sssseront ouvertes en ouvrant ccccette porte.

Avait-il seulement encore besoin de se pencher sur cet art shinobi, si son invocation était déjà compétente dedans et le faisait à sa place ? Sans doute que non. Déléguer était une compétence importante pour tout manager. Mais l'invocation serpentine n'en avait pas finit là. Elle sifflotait de plus belle, sortant sa langue fourchée de sa gueule pour délivrer une information toute autre.

Nous pouvons percccccevoir les vibrat-ssssions du sssssol. Voir la température. Deux capac-sssss-ités complémentaires à ton don Hyûga. Ssssi ton sensei se rend invissssible au chakra et à ta vue, nous sssssommes capables de t'aider. De le voir.

Ha, oui. Teruyo-sensei était capable de devenir invisible. Même, véritablement invisible. Ce n'était pas un simple camouflage optique comme beaucoup de shinobis pouvaient faire. Non, il était indétectable pour des yeux normaux. Et pouvait même l'être au Byakugan quand il prenait le soin de dissimuler également son chakra. La combinaison des deux dissimulations était difficile à contrer. Mais si ses invocations possédaient une alternative... c'était intéressant à savoir. Pour autant, c'était un investissement pour une éventualité faible et coûteuse. N'en déplaise à son sensei, un double camouflage était terriblement coûteux en chakra et assez inefficace.

L'opportunité était là, donc. Seulement, elle était moins utile que ce qu'apportait les illusions par exemple.

Les illusions ont fait leurs preuves contre Seiki-san. C'est indéniable. Il ne s'y attendait pas et nous avons réussi à placer un coup. Ce dernier point, sur la sensorialité, est pratique mais situationnel je pense. Par contre...

D'autres idées venaient en tête à Kisuke. Il eut un sourire mauvais au visage. Cette discussion était intéressante et particulière fructifiante sans aucun doute.
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t11145-hyuga-kisuke-civil#95880

Tu es lourd, ô boss ![Libre]

Page 1 sur 1

Ascent of Shinobi :: Territoires de la Terre :: Iwa, village caché de la Roche :: Académie Hashira
Sauter vers: