Soutenez le forum !
1234
Partagez

Debrief Foudroyant

Meikyû Raizen
Meikyû Raizen

Debrief Foudroyant Empty
Lun 19 Juil 2021 - 4:33

Soupirant, c’est un Meikyû particulièrement différent qui pénétra de nouveau l’enceinte du village de Kumo. Représentant le lieu de prédilection dans lequel il avait évolué, il revenait une nouvelle fois sur les terres qu’il s’était promis de protéger après un lourd combat lui ayant rappelé plus ou moins la saveur de la guerre.

S’il n’était visiblement pas blessé d’aucune manière, on pouvait y voir une fatigue certaine combinée à une certaine peine. En effet, Kaminari avait plus ou moins été blessé par un tel cataclysme, un élément aussi particulier que problématique.

Ainsi, ils se devaient de resserrer les mesures de sécurité à l’intérieur du Yuukan, mais aussi à l’intérieur de Kumo.

Dès lors, Raizen atteignit finalement son bureau après un court détour à la maison. Comprenant qu’il était arrivé trop tard pour accompagner la délégation qui tâcherait de représenter Kumo, il hésita un instant, se demandant s’il ne serait pas prudent de rejoindre ses confrères au sein du Teikoku. Pourtant, il avait confiance, suffisamment confiance pour qu’il décide finalement de remettre cette réflexion à demain.

Après tout, à trois, ils représentaient respectivement le synonyme du plein potentiel Kumojine, un savant mélange de savoir, de connaissances, d’intelligence et de puissance. Dès lors, Raizen soupira avant de consulter les quelques documents qu’il avait sur son bureau.

Se mettant dès lors à prendre un pouls de ce qui était arrivé, un homme entra dans l’enceinte de son bureau :

-Tiens tiens tiens, tu n’es pas mort finalement. Comment s’est passé Matshu ?

Levant un sourcil, le Meikyû ne répondit pas, se contentant de patienter avant de soupirer :

-Tu as reçu la lettre avec l’ensemble du résumé de ce qu’il s’est passé, mais Matshu a quand même beaucoup souffert. Nous avons pu mitiger de manière assez importante les dommages collatéraux, mais il y avait déjà de nombreux morts avant notre arrivée, une victime collatérale au début des hostilités et plusieurs vies qui sont encore à ce jour dans un état particulièrement critique bien que j'ai espoir en leur survie. Le plus important sera la reconstruction des dommages causés par la foudre.. Il nous faudra aussi enquêter sur l’assaillant, un certain Sakamoto Tsunenaga qui ne semblait pas vraiment être de ce monde. Je pense que c’était la résurrection d’un ancien samurai, mais son nom ne me dit rien. Il y a fort à parier que c’est lié au phénomène que la Coalition nous a partagé. Il nous faudra donc prendre des précautions assez conséquentes par rapport à tous les cadavres si tu vois ce que je veux dire, quitte à les sceller pour qu'ils soient inacessibles.

Enflammés, les iris de Nara Keisuke dévoilaient une violence assez calme tandis qu’il s’imprégnait des émotions du Meikyû, lui faisant comprendre l’état de la situation à Matshu.

-Très bien. On a reçu une autre lettre qui pourrait t’intéresser. J’étais sur le point d’y répondre, mais les deux concernés ont été envoyés en mission. Je pense qu’une telle lettre pourrait être digne d’intérêt pour toi. Je te laisse y répondre si tu le désires.

Comme si ce n’était pas suffisant, Raizen lut le début de la lettre , dévoilant un signe de surprise de plus en plus visible.

-Je ne m'attendais pas du tout à cela, mais c’est clairement une situation assez problématique. D’un rapide coup d’oeil, on peut penser que ce n’est qu’une famille assez anodine qui a pris le contrôle de Tokanaba, un pilier important de la défense de Kumo, mais d’un autre, la famille Kojima est réellement sous le feu des projecteurs quand on y pense…

Repensant au fait que son fils avait plus ou moins rejoint l’Homme au chapeau, Raizen ne put s’empêcher de laisser planer son esprit alors que des doutes étaient soulevés sur son Daimyo. Chef suprême à qui il devait rendre des comptes, si le Meikyû avait toujours plus ou moins tenu les Daimyos comme étant des personnages assez peu compétents au regard de son affrontement verbal contre Araho Daiki, celui de Kaminari lui avait donné une tout autre impression. De plus, il avait tout de même démontré un certain signe d’implication à travers leurs élections et demeurait un personnage qui pour le moment avait toujours coopéré. Ainsi, se pouvait-il qu’il y ait plus derrière lui et sa famille ?

Ne pouvant réfléchir davantage, Raizen eut vaguement une impression de déjà-vue dans l’approche diplomatique sachant qu’ils avaient plus ou moins opté pour une option presque similaire sur certains angles en menaçant le Teikoku de libérer leur territoire. Or, cette fois-ci, c’était bel et bien différent. Similaire à ce que l’on pouvait percevoir comme un virus, cette prise de possession du territoire était beaucoup moins simple qu’elle n’y paraissait…

-Particulier n’est-ce pas ?

Sortant de ses pensées, le Meikyû se saisit d’une plume et d’un peu d’encre avant de prendre un parchemin vide.

-Peu importe lequel des deux partis à raison, nous devrons de faire ce qui est le mieux pour préserver Kaminari. Par contre, la science étant la mère de toute guerre, il nous faudra approfondir quelque peu nos recherches afin de comprendre ce qu’il se passe et surtout éviter que l’influence de cette nouvelle famille se propage davantage. Il faudra aussi découvrir ce à quoi sert cette fameuse clé et ses composantes, car on pourrait bel et bien avoir une guerre politique interne à gérer au sein de notre pays et ça ne sent rien de bon, surtout qu’on ne sait pas du tout d’ou ils viennent. Je pense qu’il aurait été intéressant d’effectuer les recherches avant d’aller voir le Daimyo, mais je tâcherais de faire barrage envers son impatience pour nous donner les moyens de ne pas entamer un combat les mains vides qui pourrait coûter un village tout entier.

Levant une main, il fit signe à Keisuke :

-Je répondrais à Aizen et Anzu sauf si tu voulais ajouter quelque chose ?

Haussant les épaules, Keisuke lâcha brièvement :

-Non, j’ai surtout hâte de voir ce que l’on va découvrir. Pour le moment, je vais lancer une équipe sur la piste du fils de Kaemon, ça devrait nous permettre de multiplier les zones de recherches en attendant de voir ce que l'on trouve avant de déployer une équipe bien qu'il soit tentant de se jeter dans la gueule du loup.

Après tout, il fallait parfois voir au-delà des apparences et l’information était la science de toute grande guerre ou combat à venir.

Se mettant dès lors à écrire, le Meikyû était de nouveau de retour en poste, prêt plus que jamais à assumer le lourd poids de ses décisions. Or, encore une fois, il réalisait l’envergure des problèmes internes du pays, lui donnant presque l’impression d’avoir indirectement le rôle de Daimyo par moment, donnant ainsi tout son sens au terme qu'il incarnait : Celui d'ombre.

Après tout, pour préserver le pays, le protéger et le développer, il devait penser comme lui. Or, sachant que Raizen était le principal impliqué dans cette réflexion tout comme l'ensemble des Kumojines faisant partie des corps armé, il était clair qu’ils allaient bien au-delà de tout cela. Plus personnellement, comme toujours, les réflexions de Raizen allaient bien au-delà de toute hiérarchie.



_________________
Debrief Foudroyant J22k
Merci Aimi o/

Kumo - Assemble:
 
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t2252-shambles-l-art-de-la-deconstruction https://www.ascentofshinobi.com/u578

Debrief Foudroyant

Page 1 sur 1

Ascent of Shinobi :: Territoires de la Foudre :: Kumo, village caché des Nuages
Sauter vers: