Soutenez le forum !
1234
Partagez

Echange avec le voyageur [Seiki]

Hyûga Tsuyoshi
Hyûga Tsuyoshi

Echange avec le voyageur [Seiki] Empty
Lun 19 Juil 2021 - 23:46
Le lendemain matin de la tumultueuse réunion de Jonin, doublée de celle non moins agitée du Sazori, le Hyûga s'était retrouvé à l'heure convenue dans les jardins de l'Académie Hashira. Le soleil commençait à darder de ses rayons le village éveillant dans le même temps la nature et toute sa symphonie. Les insectes causaient leur bruit habituels, tandis que les oiseaux vaquaient à leurs occupations toujours aussi bruyant que d'habitude. Une journée paisible s'annonçait et pourtant... Dans un village tel qu'Iwa, rien n'était jamais acquis et ce encore moins lorsqu'on est une proie régulière de Tôsen, l'ennemi public numéro 1.

S'étant assis à un des bancs de l'Académie, le Hyûga observait les alentours. Son bureau n'était guère loin, de même que ceux de ses collaborateurs. A l'heure actuelle, Aimi devait être dans le sien ou alors à l'hopital en train de s'affairer à l'une de ses tâches habituelles. Quant à Teruyo, peut-être était-il trop tôt pour lui ? A vrai dire, le Hyûga n'en savait rien. Aussi curieux que cela puisse paraître, il n'usait jamais de son Byakugan pour vérifier tout cela et pourtant, voilà une chose qu'il devrait faire de façon plus régulière : avoir un œil notamment sur le jinchuuriki du village.

Il nota pour lui même tout ceci tandis que son Byakugan s'activait. Lors de sa prise de service, il avait trouvé que beaucoup de ressources étaient tournées vers l'espionnage interne, empietant quelque peu sur les plates bandes du Shishiza, et pourtant, plus le temps passe et plus le Hyûga en vient à adopter les méthodes de son prédécesseur, lui qui avait trouvé que c'était quelque peu un gâchis au tout début. Dorénavant, il filait Oterashi Yanosa nuit et jour deux shinobis se relayant pour le surveiller. Et aujourd'hui même il devrait en faire de même avec Teruyo. Après tout, il s'agissait du Jinchuuriki du village, à bien des égards l'arme fatale du village, soit le shinobi le plus important en dehors du Kage.

Patientant, Tsuyoshi continuait à penser à ses tâches du Sazori en attendant que Seiki daigne répondre à son invitation.



Spoiler:
 

_________________
Spoiler:
 


Echange avec le voyageur [Seiki] 03483e9ae9996c8c0f0fb3940fd109f9
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t193-hyuga-tsuyoshi-100 https://www.ascentofshinobi.com/t4564-hyuga-tsuyoshi#35195
Shizen Seiki
Shizen Seiki

Echange avec le voyageur [Seiki] Empty
Lun 26 Juil 2021 - 1:01




Echange avec le voyageur



Aujourd'hui j'avais été invité par Tsuyoshi suite à la réunion de la veille à l'Académie Hashira. Cette dernière s'était abrégée à mon sens un poil prématurément. Mais c'était peut-être une marque de bon leadership de la part de ceux qui se faisaient appeler le "Triumvirat". Enfin du moins c'en était une partie. De par l'éthymologie du mot, cela semblait faire référence à un trio, certainement en-dessous du Tsuchikage mais au-dessus des autres shinobis et même des jonins. Et de ce que j'avais pu observer la veille, Teruyo et Tsuyoshi en faisait parti. Mais les deux autres jonins qui s'étaient retrouvés dans la pièce, et ceux là étaient bien moins disposés à rester, n'en étaient pas. L'un de ceux qui semblait presser de partir était Taishi, un shinobi dont j'avais entendu beaucoup d'histoires, mais qui semblait aujourd'hui bien loin de ce qu'on attendait de ces dits shinobis. Ses réticences évidentes avaient freiné la réunion, et l'avait même précipité vers sa fin, mais je n'avais pas cessé de réfléchir à ce qui avait été dit, préférant largement ne pas m'attarder sur son comportement. Après tout, je n'étais ni son supérieur, ni un membre de son village, et en l'occurrence je me doutais bien que ce Triumvirat finirait par avoir ce qu'il désirait.

Le rendez-vous était matinal, et je préparai mes affaires donc tôt avant de m'en aller en direction de l'Académie. J'avais profité pour une fois de l'heure matinale et de mon avance pour me promener dans les rues d'Iwa. J'avais évité de le faire, jusqu'à présent, pour éviter de donner l'impression que je cherchais à échapper à ma surveillance. Mais je marchais lentement, promenant mon regard sur les différentes échoppes et les efforts de reconstructions. Une fois arrivée à l'Académie, je remarquai rapidement le jonin de l'éminent clan Hyûga et me fit à la réflexion que ses pupilles, contrairement à la veille, revêtaient leur pâleur caractéristique au célèbre clan d'Iwa. Par conséquent, je savais que je n'avais aucune chance de surprendre l'homme qui me tournait presque dos, bien que ce ne soit pas le but. Je fis alors signe de la main pour saluer Tsuyoshi.

-Bonjour, Tsuyoshi-san. J'ai cru comprendre que vous vouliez qu'on parle ?

Sur le coup, je n'avais pas posé énormément de question au shinobi, mes pensées étaient pour le coup d'avantage tourné vers le problème d'une guerre future certaine. Mais si j'étais là, était-ce pour discuter de mon statut au sein du village de la Roche, comme l'avait suggéré Taishi ? Ou était-ce pour quelque chose de complètement différent ? Il avait semblé curieux, lors de notre réunion, au sujet de ce que je pourrais savoir qui leur échappait. Malheureusement, je n'avais pas eu grand chose à répondre à ses questions. J'espérais que cela soit un poil différent cette fois-ci, autrement je craignais que mon interlocuteur ne soit déçu.
Revenir en haut Aller en bas
Hyûga Tsuyoshi
Hyûga Tsuyoshi

Echange avec le voyageur [Seiki] Empty
Mar 10 Aoû 2021 - 17:27
Tsuyoshi avait remarqué l'arrivée de celui qu'il attendait. Le voyageur, Seiki, était arrivé. Il avait répondu à l'invitation du Hyûga. Byakugan actif, le Hyûga n'avait nullement eu besoin de tourner la tête ou de faire quoi que ce soit pour le voir venir. Il profita même de ce petit avantage pour détailler son futur interlocuteur et observer sa démarche afin de déceler pourquoi pas combien il pouvait être sûr de lui. Le Hyûga n'eut pas à regarder bien longtemps pour savoir qu'il avait près de lui, quelqu'un d'assez clair sur ses principes et sur sa vision du monde, un homme également plutôt sûr de lui.

Lorsque Seiki approcha du Hyûga, ce dernier répondit à son salut d'un hochement de tête et d'un début de sourire qui voulait dire "sois à l'aise". Bien entendu, rien ne se ferait tant que la discussion n'irait pas en profondeur. Rien n'était joué d'avance. En deux minutes, les deux hommes sauraient s'ils avaient les atomes crochus ou pas. Lors de la précédente réunion, en tous cas, ils ne s'étaient pas pris en grippe malgré le fait que la présence du voyageur intrigue fortement le Hyûga.

_ Seiki San... Merci d'avoir répondu à mon invitation. Prenez place si vous le voulez bien. Avait dit le Hyûga en montrant un espace vide sur le banc sur lequel il était assis mais encore un banc en face de lui, à 3m. C'était à la convenance du Seiki.

Tandis que ce dernier s'exécutait, ou pas, le Hyûga attendit qu'il fasse son choix pour exécuter une technique de son cru. Il avait par devers lui, un document concernant Seiki en personne. Après tout, cet "invité" d'Iwa était suivi, même en ce moment pendant lequel il était en train d'échanger avec le Taishô du Sazori. La technique en question avait pour but de sceller le document qu'il avait entre les mains et lui permettre d'être libre de ses mouvements.

_ Je vous avoue que je souhaitais échanger un peu avec vous histoire de me faire moi-même une opinion vous concernant... J'ai lu certaines choses sur vous, mais les mots sur un papier ne reflètent pas toujours la réalité. Le Hyûga se tut un instant plongeant son regard dans celui de son interlocuteur, essayant de la jauger sans vraiment se cacher. Ce n'était pas un rapport de force qu'il essayait d'instaurer, plutôt un échange sans aucun faux semblant, sans aucune arrière pensée. Pour Tsuyoshi, les choses étaient plutôt claires. En attendant d'avoir parfaite confiance en Seiki, la confiance minimale était déjà telle qu'il le laissait vivre dans le village et s'impliquer dans son avenir. Tsuyoshi était sur cette longueur d'onde vis à vis du bonhomme.

_ Mais avant de parler de vous, j'aimerais d'abord parler du village, d'Iwa... Peut-être avez vous des questions ? Peut-être y a t-il des choses que vous aimeriez comprendre Seiki San ? Le Hyûga regarda son interlocuteur en attendant une réaction de sa part.




_________________
Spoiler:
 


Echange avec le voyageur [Seiki] 03483e9ae9996c8c0f0fb3940fd109f9
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t193-hyuga-tsuyoshi-100 https://www.ascentofshinobi.com/t4564-hyuga-tsuyoshi#35195
Shizen Seiki
Shizen Seiki

Echange avec le voyageur [Seiki] Empty
Lun 16 Aoû 2021 - 0:10




Echange avec le voyageur



Comme je m'y attendais, celui que je soupçonnais être une des grandes figures d'Iwa ne fut nullement surpris de mon arrivée et me salua d'un simple hochement de tête accompagné d'un sourire avenant. Je m'arrêtai à quelques centimètres du banc sur celui qu'il était assis, et je notai qu'en face de ce banc, une autre structure en pierre similaire attendait des visiteurs. C'était toutefois à côté de lui que Tsuyoshi m'invita à m'asseoir, et non en face. Certains préféraient faire face à leurs interlocuteurs, d'autres s'en moquaient éperdument, de l'un ou de l'autre. Et je faisais assurément parti de la seconde catégorie. Je pris donc place aux côtés du Hyûga, m'asseyant à une distance raisonnable pour ne pas envahir son espace vital, ou me sentir moi-même envahi, tout en restant à faible portée de voix. Du coin de l'oeil, en m'asseyant, je notai que mon interlocuteur tenait une lettre dans ses mains. Une lettre qui disparut rapidement après que ce dernier ait sorti un parchemin, et d'un mudra, scellé la lettre en question. Cela ne me regardait certainement pas, de toute manière.

-C'est bien naturel, je ne suis pas l'homme le plus occupé en ce moment. Ce serait impoli de refuser un tel rendez-vous venant de la part de quelqu'un qui au contraire, à certainement bien des choses à faire.

Il ne tarda pas à continuer toutefois sur sa lancée, en m'informant qu'il avait lu des choses à mon sujet. Etait-ce le simple rapport de mon arrivée au village ? Il devait certainement être disponible pour tous les gradés du village. Mais la manière dont le Hyûga présenta les choses, cela semblait être presque plus...intime que cela. Instinctivement, je tournai ma tête pour observer ce membre du prestigieux clan Hyûga, et ses yeux se plongèrent dans les miens. Des yeux anormalement normaux, pour un membre de cet estimé clan qui était réputé pour ses pupilles pâles. Mais malgré leur aspect des plus habituels, ils semblaient me transpercer à la manière de ceux d'un aigle, me jaugeant. Soutenant son regard juste assez longtemps pour ne pas le faire passer pour un aveu de faiblesse ou de soumission, je souris et finis par détourner mon regard pour le porter vers l'avant.

-Je comprends. On juge mieux les choses par soi-même, en effet.

Et s'il voulait mieux juger les choses par lui-même, c'était certainement qu'il avait déjà entendu parlé de moi. Encore une fois, la question d'où et de comment se posa. Etait-ce via cette lettre qu'il avait rangé à mon arrivée ? Ou par Teruyo ? Ou encore un autre moyen ? Je supposais que je n'allais pas tarder à le savoir. Je m'étais donc mis en tête de le laisser commencer, mais visiblement, il avait autre chose en tête. Et cela m'arrangeait au final pas mal. Quand il voulut commencer par Iwa, je hochai de la tête avec un petit sourire. C'était aussi, chez certain, une forme de politesse. Je tournai mon regard vers le village, ou ce que je pouvais en voir d'ici avant de répondre.

-C'est un village vivant et fort...Si je suis venu ici, c'est en grande partie parce que j'ai eu vent de vos exploits à travers le temps. Je me demandais comment c'était possible que vous vous en sortiez aussi bien...mais j'ai en grande partie eu ma réponse. Votre village est solidaire, et composé de guerriers d'exceptions, chacun à leur manière...Mais si j'ai des questions à poser aujourd'hui, c'est d'avantage par rapport à la hiérarchie. Comme vous devez le savoir, je ne viens pas d'un village de shinobi, même si j'en connais les arts de mes études. Alors j'ai bien peur d'avoir quelques lacunes quant à la hiérarchie et aux places de chacun...J'aimerais ne pas faire de gaffe lorsque je rencontrerai d'autres ninjas d'Iwa. Et si vous voyez d'autres choses qui pourraient m'éclairer...

Non pas que je sois de nature impoli, bien évidemment. Mais peut-être il y avait-il des choses que je ne savais pas et qui devaient être essentiels. L'irrespect pouvait revêtir bien des formes, en fonction des cultures et des coutumes de chacun. Certaines qu'un étranger pouvait ne pas soupçonner.
Revenir en haut Aller en bas
Hyûga Tsuyoshi
Hyûga Tsuyoshi

Echange avec le voyageur [Seiki] Empty
Dim 22 Aoû 2021 - 23:34
Le Hyûga se contenta d'écouter après qu'il eut offert au voyageur d'en connaître un peu plus sur le village qu'il avait -temporairement ?- intégré. Il n'avait pas tellement réagit au fait qu'initialement, Seiki lui rétorque que ne pas répondre à cette invitation à l'échange, pour lui qui n'avait pas grand chose à faire relevait de l'impolitesse. En un sens, le voyageur n'avait pas tort. En homme intelligent, il comprenait certaines choses sans qu'elles n'aient besoin d'être trop expressément dîtes. Pour autant, si Seiki n'avait pas daigné apparaître en cette matinée ensoleillée, le Hyûga ne l'aurait pas mal pris. Il aurait tout simplement classé dans son esprit le voyageur, lui et les possibilités qu'il s'était d'ores et déjà imaginées. Maintenant qu'il était là, devant lui, ces possibilités pourraient être sondées, soupesées et passées au révélateur des ambitions et buts du voyageur.

Comme il s'y attendait, la perche tendue au voyage fut saisie par ce dernier. Il montra un intérêt non feint pour ce qui concerne le village. C'était normal après tout, un signe d'un probable attachement durable du voyageur pour Iwa. Le village de la roche n'était pas du genre à se détourner d'âmes cherchant à la rejoindre d'une façon ou d'une autre ou de l'appuyer dans sa quête de progression, de grandeur, d'avancement. Si l'intérêt que montre le gardien envers le village, à travers ses simples questions, était réel, alors le Hyûga saurait saisir l'occasion. Après tout, il l'avait fait appeler pour ça, pour le sonder, en savoir plus...

_ Oui Iwa est fort, c'est effectivement dans les gênes, dans l'ADN de ce village. Nous avons et avons eu des combattants d'exception, mais aussi d'autres moins brillants sur le champ de bataille et pourtant tout aussi utiles... Chacun de nous à sa manière, en temps voulu, apporte sa pierre à l'édifice et la solidarité bien iwajine lorsqu'appraît un envahisseur fait que bien souvent nous triomphons... Il marqua une courte pause et réfléchit à ses mots. Parlait-il de façon juste ? Pouvait-on considérer les derniers combats dans Iwa comme des victoires ou même des triomphes ? A bien y regarder, le dernier assaut, ne pouvait être considéré comme tel, malgré l'euphorie des guerriers ayant réussi à arracher un bras à l'homme au chapeau. Tsuyoshi baissa les yeux, sembla s'intéresser à quelque chose au sol, puis rapidement reporta son attention vers Seiki. Il continua ensuite. vous étiez-là lorsque les lieutenants de Tôsen ont attaqué le village. Ce jour-là, sans l'intervention de l'ennemi public n°1, deux de ses piliers seraient tombés dans ce village qu'ils avaient voulu sottement prendre à deux. Une hérésie... Un nouveau temps d'arrêt. La méthode employée par Tôsen lui paraissait toujours folle. S'il savait si bien lire dans l'avenir, comment avait-il pu envisager un mouvement avec autant de légèreté ? Le Hyûga n'aura peut-être jamais la réponse. Il termina. Il est hasardeux, au regard du passif du village, de minimiser Iwa ou de prendre ses combattants à la légère et je crois bien que Tôsen a fait une erreur la dernière fois. Il a mené l'attaque de trop sur le village...

Le regard du Hyûga était dur et froid, tel l'acier, telle la lame. A son niveau, les mots qu'il prononçait n'étaient pas des mots en l'air prononcés à la va vite, sans un minimum de réflexion en arrière plan. Comme un plateau d'échec, les pions de Tôsen avaient été entraînés trop loin dans la partie adverse de telle sorte qu'une réaction en chaîne était obligatoire, forcée par le destin. Était-ce ce qui était recherché par l'homme au chapeau ? Acceptait-il de sacrifier quelques pions pour en venir à gagner la partie au travers d'erreurs de l'adversaire qu'il aurait sciemment et savamment provoqué afin de mettre en échec le roi ? Tsuyoshi expulsa un long souffle de sa poitrine. Il n'aimait pas ne pas avoir de réponses à ses questions.

_ Je m'attendais à ce que vous me questionnez sur la hiérarchie et en quelques sortes sur le fonctionnement du village. Vous mettez le doigt sur les choses essentielles à savoir dans un village ninja. Il marqua un temps d'arrêt, pris un petite inspiration et poursuivit : Le système militaire iwajine est bâti sur les Genins. Ils sont une grande partie des shinobis du village, en représentent d'ailleurs l'avenir, dont la formation théorico-pratique est à parfaire sur le terrain au travers de missions basiques (D et C). Les plus aptes d'entre eux sont promus Chuunin. Le village a grandement confiance en eux, de sorte que la formation des Genins repose en majorité sur eux et qu'ils sont tributaires des missions importantes celles classées rang B. Une fois ce grade atteint, un shinobi peut d'ailleurs intégrer un démembrement de l'unité spéciale du village : le Yamagenzo. Je reviendrais sur ce point... Une courte pause après avoir prononcé ces mots et le Hyûga continua. En haut de la hiérarchie, au dessus des Chuunin se trouvent les Jonins. Ils sont sélectionnés et répondent à de nombreux critères que ce soit la maturité, le sens des responsabilités, la puissance, les aptitudes mais bien entendu les états de services etc. C'est le stade final normal de l'évolution de la carrière d'un shinobi d'Iwa. Il existe cependant au delà des Jonins, un maître suprême des armées iwajines : le Tsuchikage, qui a plein pouvoirs dans le village. Un nouveau temps d'arrêt et le Hyûga porta son regard sur son interlocuteur comme pour le jauger. Il espérait qu'il n'était pas en train de le saouler de paroles et de le noyer d'information. Il continua. Pour en revenir au Yamagenzo, il s'agit donc de l'unité spéciale du village divisée en trois départements : le manazuru, l'unité de diplomatie et d'exploration, le Shishiza, qui assure la sécurité intérieure mais aussi la politique intérieure et enfin le Sazori qui est chargé des missions d'espionnage, d'assassinat et est en charge de la politique extérieure officieuse. Chacune de ces unités est dirigée par un Taishô qui normalement est nécessairement un Jonin. Pour ma part, je suis le Taishô du Sazori... Et à ce moment le Hyûga porta un regard vers Seiki pour le jauger à nouveau et connaître ses réactions. Oh, rien de bien pesant, quelque chose de naturel, de bien amené dans ces circonstances de discussions. Après un nouveau temps, le Hyûga offrit de répondre à de nouvelles interrogations de Seiki.

_ Avez vous besoin de savoir autre chose sur le village, surtout lié à ce que je viens de dire ? Questionna t'il.

_________________
Spoiler:
 


Echange avec le voyageur [Seiki] 03483e9ae9996c8c0f0fb3940fd109f9
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t193-hyuga-tsuyoshi-100 https://www.ascentofshinobi.com/t4564-hyuga-tsuyoshi#35195
Shizen Seiki
Shizen Seiki

Echange avec le voyageur [Seiki] Empty
Sam 28 Aoû 2021 - 0:46




Echange avec le voyageur



C'était sans grande surprise que Tsuyoshi reçu mes interrogations sur le village caché de la Roche. J'avais veillé à ne pas l'insulter en demandant des informations susceptibles d'être sensibles, tout en cherchant des informations qui pourraient m'être utiles. Utile pour comprendre comment fonctionnait le village et comment je pouvais m'y retrouver. Cela faisait maintenant quelques temps que je me trouvais ici, moins d'une saison, mais suffisamment longtemps pour avoir combattu à leurs côtés. Et s'il y avait une chose que je pouvais dire, c'était que ce village m'avait fait une bonne première impression. Autant en terme de cohésion devant l'adversité que de force. Je ne savais pas si j'aurais trouvé le même accueil et la même force dans le village natal de ma mère, ou encore le village caché de la Brume.

Toutefois, derrière cette apparente cohésion, des tensions semblaient trouver niche dans les failles de la hiérarchie. C'était d'ailleurs souvent ainsi que commençaient les dissensions, et les fractures faisant s'écrouler les Etats. Pour preuve, bien que Taishi semblait être un jonin au même titre que Teruyo et Tsuyoshi, ces derniers semblaient tout de même plus haut gradés que lui. Plus hauts-gradés...ce n'était peut-être pas le bon terre, en y réfléchissant bien. Autrement, l'Eclair vert d'Iwa aurait été coupable d'insubordination, et je ne savais pas comment cela était géré ici, mais je savais que dans d'autres côtés ce simple crime pouvait être passible de mort. Taishi quant à lui semblait avoir voulu référer à une autre personne, qui était absente au moment de la dite réunion -et probablement au cours de l'attaque des Lieutenants de l'Homme au Chapeau. Mais si ces tensions se faisaient sentir autour d'un thé et d'une discussion sérieuse, en temps de guerre et d'actions, je n'avais rien senti de tel. Et comme le fit si bien remarquer Tsuyoshi, reprenant une métaphore qui allait si bien au village d'Iwa, chacun savait mener sa pierre à l'édifice pour la survie et le triomphe du village.

Est-ce que je commençais à m'éprendre d'Iwagakure ? C'était un peu tôt pour le dire. Mais, malgré les ninjas qui me surveillaient en tout temps, je m'y sentais relativement à l'aise. Même si mon affinité initiale était fort opposée au doton, qui représentait l'élément du village, cette muraille insaisissable que semblait représenter Iwa me plaisait. Et l'Homme au Chapeau semblait avoir compris qu'il ne fallait pas sous-estimer les gardiens de cette muraille. Il avait certes réussi ses objectifs, mais il y avait laissé un bras, et manqué de perdre l'un de ses plus anciens Lieutenants. Quant à s'il avait mené l'attaque de trop...?

-Je pense que la prochaine fois qu'Iwa fera face à Tôsen et ses hommes, ce sera dans un conflit mondial. Il n'y aura plus de retraites...plus de clémence...Plus que la guerre.

C'était la retranscription de l'avertissement que l'Intemporel nous avait donné, après avoir perdu son bras. L'avertissement que plus aucune pitié ne s'écoulerait de ses actions. Si cela pouvait sembler ironique au vu de ses actions précédentes, seul un fou serait remettre en doute leur véracité profonde. Je soupirai doucement, me demandant ce que l'avenir allait nous réserver, avant de reporter toute mon attention sur les explications du Hyûga. Genin, chunin, jonin, les membres des unités, leurs chefs...Cela faisait beaucoup d'informations à ingurgités en peu de temps. Après qu'il eut fini de parler, je fronçai les sourcils, et croisai les bras, tentant de contenir physiquement en moi par ce geste le flot d'informations que je venais de recevoir. Je procédai au traitement de ces nouveautés pendant de longues secondes sans rien dire, avant de remettre en place les différentes pièces du puzzle. Donc si j'avais bien compris, Tsuyoshi était le "Taisho" -un sorte de chef- de l'unité d'espionnage du village. La lettre qu'il avait un peu plus tôt me revint en tête, et elle prenait une toute autre dimension maintenant. Il y avait par ailleurs deux autres unités, et donc deux autres Taishos...

-Je suppose que Teruyo est l'un de ces Taishos, je me trompe ? Et le troisième était absent...celui auquel Taishi est visiblement rattaché...dis-je en réfléchissant à voix haute. Et donc je suppose que c'est à toi, ou au chef du...Shishiza, c'est bien ça ? C'est à l'un de vous deux que je dois les shinobis qui me suivent en toute discrétion en permanence ?

J'avais déjà ma petite idée quant à celui des capitaines d'unité qui était responsable de cette traque, et je le soupçonnais d'être devant moi. Mais je préférais ne pas faire d'affirmations sans avoir reçu réponses à mes questions. Après tout, cela prenait bien plus de sens maintenant, lorsqu'il m'avait dit plus tôt qu'il avait entendu parlé de moi. Un petit sourire fleurit alors sur mon visage tandis que je tournais mon regard vers le Hyûga. Puis après encore un petit instant, le temps de refaire un rapide résumé dans ma tête, je finis par hocher la tête et m'adresser à nouveau au shinobi.

-A priori, aucune autre question ne me vient à l'esprit tout de suite. Je t'écoute donc pour les tiennes, si tu en as.
Revenir en haut Aller en bas
Hyûga Tsuyoshi
Hyûga Tsuyoshi

Echange avec le voyageur [Seiki] Empty
Ven 3 Sep 2021 - 23:54
Tsuyoshi sourit. Il appréciait la perspicacité de son interlocuteur ainsi que son sens de l'humour. Un humour léger, et pourtant bel et bien présent. Seiki, le voyageur avait pris le temps qu'il faut pour intégrer toutes les informations qui venaient de lui communiquer. C'était certes un flot d'information plutôt important en une fois, mais il s'agissait au final d'informations classiques plus ou moins partagées avec la plupart des puissances shinobies. Certes les grades pouvaient différer, mais l'organisation était plus ou moins la même. Il y avait toujours un seul chef, un seul référent, même si, dans des situations exceptionnelles comme actuellement à Iwa, ce seul référent pouvait s'en trouver remplacé par un organe, un conseil ou plus précisément un triumvirat.

_ Vous avez parfaitement compris Seiki San... Effectivement nous sommes trois Taishô et Teruyo San en est un, l'un des Taishô est effectivement absent du village actuellement. Le Hyûga eut un sourire qui s'élargit après cette courte pause. Il sembla rougir, mais ce n'était qu'en apparence, sa main pourtant se porta à sa tête et il se la gratta un temps avant de passer aux aveux : Oui, la surveillance... C'est normal, du moins c'est le procédé pour chaque personne dotée d'un certain potentiel de chakra ou qui nécessite au moins un temps de surveillance avant de totalement lui faire confiance... Ce n'est pas contre vous. Le Yuukan est sombre et empli de terreurs.

Tsuyoshi ne rajouta plus rien, se contenant de hocher la tête lorsque vinrent le moment où rapidement fut évoqué la question Tôsen et ses menaces sur le village. Oui, la guerre était déclarée, en vérité elle l'était déjà depuis belle lurette pour Iwa, quand bien même, le village, il est vrai, était passé par un temps de léthargie. Une absence de réaction aussi due au moment de flottement où le village n'avait aucun décideur, seulement un Intendante qui au fond avait eu beaucoup de mal à assurer assez de cohésion autour de sa personne. Peut-être finalement sa jeunesse lui aura desservi malgré elle... A bien des égards, et aussi parce que maintenant il était dirigeant et qu'il savait ce que c'était que de voir son autorité contestée d'une façon ou d'une autre, il ne voulait réellement jeter l'opprobre sur Toph. Elle avait fait du mieux qu'elle pouvait et, a priori, malgré son statut plutôt récent de Kage, le pouvoir avait glissé au main du triumvirat en attendant qu'un des trois ne devienne Kage. C'était là l'ordre naturel des choses, la résultante même de la création du triumvirat.

_ A vrai dire, si je vous ai appelé, c'était aussi pour avoir une idée de vos projets. Bien entendu, je ne m'attends pas à ce que vous me parliez de vos objectifs personnels ou de quelque chose qui au fond ne me concerne pas. Je suis surtout intéressé par la façon dont vous vous projetez vis à vis d'Iwa. Vous avez passé quelques temps ici. Un temps certes très court et pourtant. Déjà vous avez combattu pour nous et déjà vous avez été intégré au fonctionnement du village en participant à des réunions d'importance. Alors j'aimerais savoir... Comment envisagez-vous le futur vis à vis d'Iwa ? Votre futur...

Le Hyûga attendit la réponse du voyageur. Ils étaient tous deux à la croisée des chemins. Selon la réponse de Seiki, alors le Taishô saurait s'il était nécessaire d'envisager une suite à cette discussion, du moins telle qu'il l'envisageait réellement. Les cartes pour l'heure étaient donc aux mains du Shizen.

_________________
Spoiler:
 


Echange avec le voyageur [Seiki] 03483e9ae9996c8c0f0fb3940fd109f9
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t193-hyuga-tsuyoshi-100 https://www.ascentofshinobi.com/t4564-hyuga-tsuyoshi#35195
Shizen Seiki
Shizen Seiki

Echange avec le voyageur [Seiki] Empty
Dim 28 Nov 2021 - 18:31




Echange avec le voyageur



Ce monde et cette organisation des shinobis étaient à peu près nouveaux pour moi, et même si je les avais étudier en même temps que l'art du ninjutsu, de nombreuses zones d'ombres persistaient. Ces éclaircissements apportés par Tsuyoshi, un des "Taicho" d'Iwa, ne pouvaient que me faciliter les choses à l'avenir. Et ainsi mieux comprendre certaines des situations qui s'étaient déroulées devant mes yeux, notamment lors de cette réunion qui avait suivi l'invasion du village. A Iwa étaient présents actuellement deux de ces chefs si l'on exceptait la Tsuchikage, et une troisième était absente du territoire. Certainement était-elle en mission, même si Tsuyoshi ne l'avait pas dit explicitement, mais j'imaginais peu d'être raisons pour que les têtes d'un village soit absentes.

En ce qui concernait ceux qui étaient présents au village, ma seconde supposition s'avéra tout aussi exacte que la première. Le chef du Sazori se trouvait bien devant moi, et c'était à lui que je devais les shinobis qui se relayaient pour me surveiller. Comme il me l'expliqua rapidement, ce n'était qu'une mesure préventive face à toute personne possédant un capital chakra potentiellement dangereux pour le village. D'un sourire compréhensif et d'un hochement de tête, je le rassurai sur le fait que je ne le prenais pas mal. A vrai dire, je trouvais cela même normal, et l'inverse m'aurait d'ailleurs étonné. Je savais que je n'étais pas faible, et ils le savaient aussi. S'ils laissaient quelqu'un comme moi se promener dans le village sans un minimum de surveillance, cela était grandement problématique.

-En effet, rien de plus normal, acquiesçai-je.

Pour ma part, j'en avais fini des questions à ce point, et j'en informai mon interlocuteur. Il avait eu l'amabilité de me laisser commencer avant de poser ses propres questions, cherchant certainement à me mettre à l'aise par ce procédé. Que ce soit par simple politesse, bienveillance, ou par une stratégie diplomatique pour pouvoir être d'avantage en position de me poser ses propres questions, je reconnaissais le bien fondé de la manoeuvre. Ce qui me faisait m'interroger sérieusement sur ce qu'il comptait me demander. Et la discussion s'engagea alors sur ce que j'entrevoyais pour mon "futur" au sein d'Iwa. Une question plutôt compliquée à vrai dire, mais dont je percevais bien les nuances. Ils m'avaient accueilli, j'avais combattu à leurs côtés, et j'apprenais à connaître Iwa. Je supposais que l'hospitalité dont ils faisaient preuve n'était gratuite qu'en apparence. Je pris un air pensif.

-Je n'ai pas encore décidé de ce que je ferai à l'avenir...Si je suis venu à Iwa, c'est principalement parce que j'ai entendu les récits de vos exploits multiples, et que vous me sembliez le choix le plus judicieux pour pouvoir rejoindre cette bataille.

Je m'arrêtai là et pris une légère pause. Je me devais de faire attention à ce que je disais, de manière à ce que ne soit pas mal interprété. Mais je ne désirais pas mentir pour autant.

-Je n'ai pas prévu à ce jour d'intégrer en tant que tel les forces de l'armée Iwajin, si c'est votre question.

Mais après avoir dit cela, je relevai le regard vers celui inhabituellement sombre du Hyûga qui me faisait face. Et avec un léger sourire en coin qui montrait que je n'étais pas entièrement fermé à la discussion, je repris.

-Mais je sens que vous avez des choses à me proposer...

Car autrement, je doutais qu'il m'ait posé la question juste pour la forme. Il attendait certainement quelque chose de moi. Mais qu'était-ce ? Et étais-je disposé à y accéder ? C'était une toute autre chose.
Revenir en haut Aller en bas
Hyûga Tsuyoshi
Hyûga Tsuyoshi

Echange avec le voyageur [Seiki] Empty
Lun 29 Nov 2021 - 10:36
Le Hyûga ne s'y était pas trompé. En observant le Seiki, en l'écoutant discourir, il avait pu assez aisément, avant même que ce dernier ne le fasse de façon claire, pu estimer que l'hayashijin ne souhaitait pour le moment pas devenir membre du village à part entière. Il était normal pour quelqu'un qui avait grandi et fait ses armes ailleurs de ne pas avoir la volonté immédiate de s'engager pour un village militaire voire pour un pays tiers. Cependant, tel qu'il l'avait lui-même exprimé, Seiki se voyait attiré par Iwa; un village fort, puissant, plutôt organisé au regard de ses récentes victoires éclatantes contre toutes les forces d'invasion et contre tous les aléas l'ayant prise de court. Iwa inspirait à bien des égards le respect et peut-être même une certaine force invincible dans l'esprit du commun des mortels.

_ Nous sommes en effet, je le crois fermement un bon choix peut-être l'un des tous meilleurs pour la lutte contre Tôsen. Nous sommes déterminés et sous peu, le Yuukan aura une preuve de notre volonté d'en finir avec cet homme et ses machinations. Affirma t'il sans détours.

Iwa avait peut-être du mal à structurer son action depuis le vide laissé par le décès du Yondaime Tsuchikage, mais le village était en voie de redressement. Malgré son état récent de village léthargique, Iwa avait su faire face à eux assauts successifs et avait pu les endiguer de la meilleure manière possible compte tenu du contexte. Dès lors que tout rentrerait dans l'ordre, il semblait évident qu'Iwa causerait de grands dommages à ses ennemis : l'homme au chapeau et ses ouailles.

_ Je me doutais bien que vous n'aviez pas vraiment l'intention d'être iwajin à part entière, du moins, pas forcément tout de suite... Et c'est pour cette raison que j'ai demandé à vous rencontrer en privé. Affirma Tsuyoshi. Il prit une légère pause, une inspiration et continua comme sur le ton de la confidence, mais en tous cas de façon très zen. Il était sûr de son fait.

_ J'avais en tête de vous permettre de demeurer dans ce combat contre Tôsen tout en appuyant le village efficacement quand bien même vous décideriez de changer d'air. En tant que Taishô du Sazori, je compte développer le réseau d'information officieux du village et donc travailler avec des itinérants ou des shinobis d'autres villages. En termes clairs, vous pourriez demeurer libre d'aller et de venir, mais tout en gardant le contact avec le Taishô du Sazori. Vous en seriez membre mais un membre externe en quelques sortes. Je n'ai pas encore trouvé de nom adéquat. Qu'en dîtes vous Seiki San ? D'un air souriant et à la fois plein de malice, le Hyûga attendit la réponse de son interlocuteur.

Dans son esprit, une foule de projets qu'il souhaitait mettre en place. Si les événements vont dans son sens, sous peu le Sazori sera bien plus souvent sur le terrain qu'il ne l'a été depuis l'origine. Cette unité devait prendre la pleine mesure de ses attributions. Il était temps !

_________________
Spoiler:
 


Echange avec le voyageur [Seiki] 03483e9ae9996c8c0f0fb3940fd109f9
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t193-hyuga-tsuyoshi-100 https://www.ascentofshinobi.com/t4564-hyuga-tsuyoshi#35195
Shizen Seiki
Shizen Seiki

Echange avec le voyageur [Seiki] Empty
Sam 1 Jan 2022 - 17:05




Echange avec le voyageur



La manière dont le Taisho s'adressait à moi révélait quelques peu de ses intentions, qui se confirmaient petit à petit au fil de cette discussion. Lorsque j'avais reçu cette invitation, cette demande que je ne pouvais refuser de la part de Tsuyoshi-san, je m'étais immédiatement posé des questions sur ses raisons. Je m'étais d'abord figuré qu'il désirait simplement me rencontrer en personne, et que cela valait mieux que de lire un dossier. Et certainement que cette partie était vraie elle aussi. Mais maintenant je voyais où le guerrier voulait en venir. Et je ne pouvais m'estimer que toucher par l'attention qu'il m'accordait. Sa demande d'alliance reflétait au moins une chose : il avait rapidement reconnu mes capacités et me pensait un potentiel atout et allié pour le village de la Roche. Toutefois, comme je lui avais répondu un peu plus tôt, je n'étais pas prêt à rejoindre un village caché.

Les raisons pour cela étaient nombreuses. D'abord parce que je ne connaissais absolument rien au système qui régissait ces différentes factions, et je n'aimais pas m'enfoncer trop profondément dans l'inconnu. Il y avait aussi l'aspect relationnel avec les autres factions dont je préférais éviter de me mêler pour tout un tas de raison. Comme le fait que je n'aimais pas les luttes de pouvoir. Le Capitaine du Sazori avait visiblement anticipé cette réponse de ma part, ce qui démontrait une certaine sagesse de la part du dirigeant, toutefois son air ne montrait pas d'abandon. Ce qui signifiait qu'il avait aussi autre chose à me proposer, comme je m'en doutais. Avec toujours ce fin sourire, jouant avec une brindille qui était passée entre mes doigts, j'écoutai attentivement la proposition du Hyûga. Une proposition qui s'avérait bien évidemment intéressante à plusieurs égards. Cette dernière ne semblait pas porter sur une lutte de pouvoir quelconque, mais c'était ce qu'il y transparaissait aujourd'hui. Rien ne disait que cela ne changerait pas demain. Je répondis donc avec une moue pensive.

-Je vois...Je serai un peu un informateur. Gardant ma liberté, mais collaborant avec Iwa pour des informations...C'est une proposition intéressante. Mais qui mérite d'être réfléchie.

Bien évidemment il fallait que je décide si je voulais passer ce genre de marché avec un village. Certes, Iwa me semblait être un bon village, plein de valeureux guerriers et avec une détermination et une force de caractère certaine. Et j'avais déjà un marché implicite avec eux en ce qui concernait Sakaze Tôsen, dit l'Homme au Chapeau. Est-ce que je désirais réellement approfondir ma relation avec le Village de la Roche ? Une chose était sure toutefois.

-Peu importe ma réponse à cette question, je tiens à ce que vous sachiez que je ne m'immiscerai pas dans les conflits entre nations. Je ne récolterai aucune information sur les autres villages au profit du vôtre. Si cela vous va, je suis prêt à considérer l'offre que vous venez de me faire.

Telles étaient mes conditions préliminaires. Certainement que le reste viendra une fois que j'aurais pris d'avantage de temps pour réfléchir à tout ce que cette situation représentait. Mais cela vaudrait aussi dire que j'aurais la collaboration d'un village derrière moi, ce qui pouvait être significatif dans certains cas.
Revenir en haut Aller en bas
Hyûga Tsuyoshi
Hyûga Tsuyoshi

Echange avec le voyageur [Seiki] Empty
Mar 11 Jan 2022 - 11:12
Tsuyoshi ne suivait que son instinct pour cette discussion qu'il tenait avec ce ninja. Ils ne se connaissaient pas, et pourtant il avait perçu quelque chose de particulier en ce dernier. Une capacité d'analyse intéressante, une maîtrise de soi fort appréciable et une volonté de liberté qu'il pourrait exploiter. Sa rencontre avec le shinobi lors de la réunion des Jonins avait fini de l'édifier sur ce point. Là où un Jônin tel quel Taishi s'était laissé aller à des sautes d'humeurs complètement déphasées avec le besoins du moment, lui, l'étranger parfois attaqué par ses "pairs" était resté de marbre laissant entrevoir une certaine sagesse. Oui, c'était avec ce shinobi qu'il souhaitait travailler. Il serait peut-être, si le cours de l'histoire et de la destinée vont dans son sens, le premier d'une longue liste.

_ Des conflits entre nations ? Des choses probables oui, mais pour l'heure rien de tel n'est à l'ordre du jour, tu n'auras donc aucune mission du style. Notre seul objectif est de vaincre Tôsen, actuellement. Il se tut un instant plongeant son regard dans celui de Seiki. Il lui lâcha : j'ai pleinement confiance en tes capacités de jugement. Tu seras libre d'accepter ou de refuser les missions que nous te confierons quelles qu'elles soient...

Le Hyûga maintint le contact prolongé par le biais du regard car à ce stade de la discussion c'était deux âmes qui se jaugeaient. Le message de Tsuyoshi avait été clair autant dans les mots explicitement révélés que dans les non dits. Seiki était un homme assez intelligent pour comprendre que viendrait peut-être un jour une situation qui pousserait Iwa à le pousser à agir contre une autre nation. A ce moment-là, il déciderait de sa posture selon ses propres convictions. Après tout la vie n'était faite que de choix et en dirigeant averti, le Hyûga ne pouvait jurer la main sur le cœur qu'aucune nation ne serait prise pour cible d'une façon ou d'une autre et ce même dans ce contexte de coalition. Les choses vont si vite...

_ Une première mission va arriver sous peu. Nous en serons tous les deux et j'espère Oterashi Yanosa. Tu auras de plus amples informations sous peu. Dit le Hyûga en se relevant. Dans son esprit, les derniers réglages pour le lancement de la mission à Tsume devaient être mis en oeuvre. S'étant totalement redressé, signe que la discussion prendrait fin de façon imminente il dit :

_ Si jamais tu as une idée pour la branche du Sazori que nous venons de créer... Fais le moi savoir ! Dit-il en lui faisant un clin d'oeil. Puis tournant les talons le Hyûga s'en alla en agitant sa main en un signe d’au-revoir évident.

_________________
Spoiler:
 


Echange avec le voyageur [Seiki] 03483e9ae9996c8c0f0fb3940fd109f9
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t193-hyuga-tsuyoshi-100 https://www.ascentofshinobi.com/t4564-hyuga-tsuyoshi#35195

Echange avec le voyageur [Seiki]

Page 1 sur 1

Ascent of Shinobi :: Territoires de la Terre :: Iwa, village caché de la Roche :: Académie Hashira
Sauter vers: