Soutenez le forum !
1234
Derniers sujets
Partagez

[MISSION/A/IWA] Les dessous de la Griffe

Aller à la page : 1, 2  Suivant
Hyûga Tsuyoshi
Hyûga Tsuyoshi

[MISSION/A/IWA] Les dessous de la Griffe Empty
Mar 20 Juil 2021 - 2:26
Spoiler:
 


Le Taishô du Sazori en personne avait décidé de cette mission. C'était la première mission importante qu'il lançait, les autres étant plus des missions de routines, ou d'ampleur moindre quoique leur importance ne soit pas toujours négligeable. Pour celle-ci cependant, les choses étaient totalement différentes. Il s'agissait d'une mission très importante quant à son impact potentiel, mais aussi d'une mission dont le degré de dangerosité demeurait élevé.

Comme pour la mission qu'il avait réalisé à Wasure no Kuni, le pays oublié, le Hyûga et les shinobis qui avaient été choisis pour l'accompagner, devraient infiltrer un territoire hostile, tenter de faire profil bas le plus longtemps possible et surtout être capable de répondre à toute menace de façon adéquate. Les conditions demeuraient nombreuses pour que soient réalisées en bonne et due forme cette mission. A ses yeux, la première condition était que le groupe revienne en entier, sans aucune perte, à Iwa. La seconde était que le maximum d'informations devait être récolté. Si ces deux conditions globales étaient remplies, à son niveau ce serait un succès. Au delà de cela, toute information ou toute action profitable à Iwa serait de l'ordre du bonus.

Initialement, le Hyûga avait pensé que sur cette mission, les deux membres du Sazori les plus en vue, quoique parmi les moins gradés, l'accompagnent. Des deux, un finalement fut choisit, l'autre, s'étant montré plutôt indiscipliné à son égard, il avait mieux valu qu'il s'occupe d'une autre tâche, une tâche d'ailleurs qui vraisemblablement lui plaisait beaucoup : torturer un prisonnier de guerre et le faire parler. Fort bien, au final, c'était un shinobi qu'il ne connaissait pas des masses, mais qui semblait posé et réfléchi qui serait des leurs, complétant le duo du Sazori.

Arrivé aux portes du village le premier, le Taishô du Sazori, vêtu pour le combat, disposait d'un sac de voyage imposant dans lequel il avait stocké plusieurs vivres et des bouteilles d'eau. A première vue, il pouvait être étonnant de le voir se trimballer avec autant de bagages, mais c'était sans compter avec une de ses particularités : la maîtrise du fuinjutsu. Le Hyûga composa des mudra et scella le sac à l'aide d'un sceau. En temps et en heure, il pourrait faire ressortir tout ceci notamment lorsqu'ils seraient à Tsume, le pays de la Griffe.

Lorsque le duo arriva à son tour, le Hyûga les salua et posa le cadre de la mission :

_ Salutations. Nous allons infiltrer le pays de la Griffe histoire de débusquer le QG ou les emplacements potentiels du Ningen. Si nous pouvons éliminer un lieutenant esseulé ou deux, nous ne nous en priverons pas et si des objectifs non prévus se présentent, nous improviserons. Gardons seulement à l'esprit de faire le maximum pour ne pas nous faire prendre et surtout de ne commettre aucune folie si ce n'est pas absolument nécessaire. La prise d'information est la clé de cette mission.

Le Hyûga sortit une carte. Il posa son index à la frontière entre Tsuchi et Tsume au niveau d'un petit bourg proche d'un poste de surveillance iwajin.

_ Si jamais pour une raison ou pour une autre nous sommes dispersés, retrouvons nous là au plus tard 48h après séparation.

Le Hyûga posa le regard sur chacun des protagonistes. Il les sentait prêts. Lui, en tous cas serait sur ses gardes dès l'instant où il poserait les pieds dans Tsume. A partir de là, il le savait tout et n'importe quoi pouvait se passer pour peu que Tôsen ait déjà vu ce futur où ils pénètrent dans Tsume. De quoi imaginer des scénarios les plus rocambolesques...

Alors qu'il s'ébranlaient vers Tsume sans hâte, le Hyûga interrogea le Shizen...

_ Shizen San... As-tu déjà visité Tsume durant tes nombreux voyages ? On raconte que les populations sur place, du moins pour certains, n'apprécient pas beaucoup la présence des shinobis...



_________________
Spoiler:
 


[MISSION/A/IWA] Les dessous de la Griffe 03483e9ae9996c8c0f0fb3940fd109f9
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t193-hyuga-tsuyoshi-100 https://www.ascentofshinobi.com/t4564-hyuga-tsuyoshi#35195
Jiki Masami
Jiki Masami

[MISSION/A/IWA] Les dessous de la Griffe Empty
Mar 20 Juil 2021 - 16:00

Masami avait tellement proposé de plan pour tenter de déjouer les plansde l'homme au chapeau qu'il valait mieux la mettre sur cette mission qu'elle ne parte seule dans un pays où un autre. Parfaitement calme et bien motivée, l'adolescente attendait depuis des heures le départ de la mission. Lorsque cela se révélait important aux yeux de la Jiki, il ne valait mieux pas s'attendre à un quelconque retard usuel de la châtaigne. Si jamais relever des informations étaient très importantes à ses yeux, le second objectif était de tuer un lieutenant majeur de Tôsen. Là, Masami aurait gagné sa journée si elle s'en sortait en vie. La survie des autres présents dans cette mission n'avait que peu d'intérêt. Si jamais ils devaient échoués, la coalition échouerait dans une bataille rangée, comme toutes les fois précédentes, mention spéciale aux forces Iwa tout de même.

Si jamais mettre à profit son expérience de la prison légendaire pour faire parler quelqu'un lui plaisait, la mission où elle était affectée avait de plus plaisants avantages. Masami semblait être habillé comme tous les jours, des vêtements plutôt simples et passe partout. Elle avait dans le dos plusieurs sacoches ninjas où trônaient les armes habituels de tout bon shinobis, mais entre ses mains, cela devenait une arme mortelle. La Jiki avait dans un rouleau plusieurs sceaux de stockages afin de transporter des vivres et d'autres outils de survie. Elle était toujours prête à se battre ou à partir sur la seconde sans rien laissé derrière elle. C'était ainsi que l'éternelle genin voyait la vie. Elle n'avait confiance en personne ou presque, et dans sa méthode de penser, il était nécessaire d'être auto suffisant.

Voyant le Hyuga et son énorme sac, Masami sauta de toit en toit avant de se poser comme une fleur sur le sol. Sans attendre une troisième personne, elle croisa les bras en lançant froidement et parfaitement calme ; elle en avait vu d'autres même si la mission du jour était importante.

Jiki Masami • « Bon ... On y va ? »

Évidemment, le responsable du Sazori lui signifia d'une manière ou d'une autre qu'il fallait attendre la troisième personne, que l'on était une équipe et Blablabla. Enfin elle entendait ce pourquoi elle venait, abattre des ennemis, avec de la chance, elle croiserait une personne de la liste à abattre sur le chemin. Chasseur de déserteurs, voilà une tâche qui l'amuserait. Tuer quelqu'un sans précision, méthode ou règles stupides qui la ralentissait.

Jiki Masami • « Je ne ferais rien qui risque de mettre ma vie sur la sellette. »

Commenta simplement l'adolescente, mais cela, Tsuyoshi devait déjà le savoir de toute manière. Elle regarda la carte et hocha la tête simplement. C'était simple et efficace.

Jiki Masami • « Il faudrait aussi penser à un code, si on est séparé, il serait aisé d'être remplacé. Moi, je ne donnerais jamais aucune information même sous la torture, alors, c'est plutôt sûre. »

Toujours sur ses gardes, Masami se tourna vers le troisième compère. Si jamais elle avait pu être patiente lors de missions précédentes avec d'autres, cette mission avait un caractère vitale de réussite. Elle serait intransigeante. On aurait dire qu'elle avait été difficile avant, mais là, cela allait être violent. Pas question de rater cette mission pour de l'incompétence. La Jiki avançait comme une ninja pour voyager, mais il n'était pas question de gâcher du chakra. Ils risquaient d'en avoir cruellement besoin. Elle regarda le troisième compère en parlant un peu sèchement.

Jiki Masami • « Est-ce que tu sais te camoufler ? Si oui, comment et quoi ? Est-ce que tu sais tuer et si tu as déjà pratiqué ? »

Masami avait besoin de savoir à qui elle avait affaire, et ce rapidement. Elle n'avait pas le temps de prendre de gants, déjà que ce n'était pas sa spécialité ...
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t7157-masami-fiche-terminee#60055 https://www.ascentofshinobi.com/u467
Shizen Seiki
Shizen SeikiEn ligne

[MISSION/A/IWA] Les dessous de la Griffe Empty
Jeu 22 Juil 2021 - 4:57




Les dessous de la Griffe



Etait-ce dû à l'absence de certains hauts-gradés du village, ou était-ce dû aux conditions difficiles de ces derniers mois pour Iwa ? Dans les deux cas, je ne pus cacher ma surprise lorsque je vis une lettre arriver chez moi, portant une missive pour une mission de la plus haute importance. Je m'étais certes porté volontaire, mais je ne m'attendais pas à ce que le village me fasse si rapidement confiance pour me porter garant de ce genre de choses. D'un autre côté, cela ne pouvait que me faire plaisir de voir la confiance qui m'était accordée. D'un autre côté, j'avais prouvé à maintes reprises que je n'étais pas là pour faire du mal. Aider à arrêter l'homme au chapeau était tout autant ma priorité que n'importe quel autre shinobi de ce village. Pour autant, je n'étais pas membre à part entière d'Iwa, et c'est en cette absence de qualification que j'avais douté participer. Mais les faits étaient là. Et aussitôt avais-je reçu l'ordre de participer à cette mission, que j'avais préparé mes affaires pour partir.

A vrai dire, la préparation ne fut pas bien compliquée, car je l'étais toujours, préparé. Et l'intitulé de la mission laissait sous-entendre que nous allions devoir nous introduire au Pays de la Griffe, Tsume, là où nous soupçonnions certaines activités du groupe Ningen et du Sakaze Tôsen. Je n'étais pas exceptionnel en terme de dissimulation ou de sensorialité, mais je connaissais quelques trucs. Une fois certain que j'avais tout ce dont j'avais besoin, je quittai l'endroit provisoire où je vivais pour partir à la rencontre de mes deux partenaires de mission. Si le nom de la Jiki ne raviva aucun souvenir dans ma mémoire, je n'eus pas à chercher longtemps retrouver celui du Hyûga en question. Tsuyoshi de son prénom, était un Hyûga bien particulier, car contrairement aux autres membres de son clan, il possédait des yeux tout à fait normaux. Se fondant parfaitement dans la masse. Je l'avais rencontré à deux reprises suite à l'attaque d'Iwa par le nécromancien, et de ce que j'avais compris, il était au moins jonin. Voir plus. En plus de faire parti du clan Hyûga. Ce qui voulait dire que le village de la Roche prenait au sérieux cette menace. Le brun m'avait fait bonne impression, la première fois où je l'avais rencontré.

Peu importait à vrai dire. Lorsque j'arrivai, mes deux partenaires étaient déjà présents sur les lieux, même si j'étais certain d'être arrivé un peu à l'avance. Contrairement à l'habituel diplomatie de Tsuyoshi, qui prit naturellement le lead de l'équipe en donnant ses consignes, Masami fut bien moins douce dans ses propos. Devant les différentes remarques et questions qui m'avaient été posées, je pris d'abord le temps de répondre au jônin avant de répondre à la seconde kunoichi présente sur les lieux.

-Je n'ai en effet jamais visité Tsume, c'était un village bien caché...Et tu as tout à fait raison, ils ne portent pas dans leur coeur les shinobis. Ce qui est un poil contradictoire si on considère ceux qu'ils abritent...

Puis je me tournai vers la brunette aux tâches de rousseurs qui n'attendrissaient en rien son visage sévère, je finis par lui répondre calmement.

-Je peux dissimuler mon chakra, ou me dissimuler sous terre. Mais pas les deux à la fois. Mes compétences de dissimulation sont restreintes j'en ai peur. Je connais aussi quelques techniques de détection. Je suis ce qu'on appelle de nos jours un "élémentaliste", je maîtrise les cinq affintés primaires. Et oui, j'ai déjà tué. Et puis-je savoir à qui j'ai affaire ?

Cette dernière phrase avait été prononcée avec une voix calme et douce, et je m'étais volontairement retenu de sourire de peur qu'il ne soit mal interprété par l'adolescente. Sa proposition était toutefois bonne, d'avoir un moyen de nous reconnaître au cas où séparations il devrait y avoir. Et en parler le plus tôt possible, alors que nous étions dans l'enceinte du village et à peu près sûr que personne ne nous écoutait semblait être le timing le plus adapté.
Revenir en haut Aller en bas
Narrateur
Narrateur

[MISSION/A/IWA] Les dessous de la Griffe Empty
Ven 13 Aoû 2021 - 0:34
Au rythme de vos pas progressait la délégation d'Iwa, celle qui avait eu le cran d'oser prendre les devants sur l'Homme au Chapeau, en infiltrant son pays. Foulant d'abord vos propres terres d'une démarche assurée mais possiblement craintive -et dieu seul savait à quel point vous aviez raison de craindre l'échec, vous fîtes de votre mieux dans vos préparatifs pour vous organiser. Là était alors la base de tout bon groupe qui se préparait à agir, il vous fallait trouver un point de repère où vous retrouver en temps de crise, et vous deviez même plus globalement apprendre à vous connaître. Après tout, tout bon shinobi savait que les informations étaient la véritable puissance et la véritable arme, et que seules ces dernières pouvaient véritablement faire la différence sur un pouvoir bien maîtrisé.

Là était d'ailleurs tout l'enjeu de la missive que vous aviez conçu de vos propres mains. Votre objectif était certes de récupérer des données précises sur l'aspect militaire de Tsume, mais vos esprits professionnels n'avaient sûrement pas oublié des informations encore plus évidentes et importantes. Car vous seriez les premiers à tenter de progresser profondément dans les terres ennemies, vous pourriez également être les seuls à prendre connaissance de sa faune, de sa flore, de ses reliefs. Vous pourriez également comprendre leur fonctionnement, l'organisation de leurs villages, de leurs bourgades, des chemins qui étaient à prendre et d'autres qui étaient à éviter. Plus généralement, vous saviez qu'en analysant les lieux et en transcrivant ce qui vous paraissait pertinent, vous pouviez avoir les ressources nécessaires pour dessiner des schémas pour la Coalition, anticipant une prochaine éventuelle bataille dans un terrain où vos alliés pouvaient avoir l'avantage.

Tout bon guerrier le savait également, le terrain était extrêmement important pour remporter une bataille... ou une guerre. Et si tout se déroulait normalement, vous pouviez être ceux qui seraient à l'origine de l'orchestre d'une prochaine grosse contre-attaque. Celle qui pouvait mener Sakaze Tôsen à l'échec. Celle qui préserverait une bonne fois pour toutes le chakra.

En avançant, vous pouviez également avoir la décence d'esprit de réaliser le poids d'un échec. Car si d'un côté la pièce scintillait, vous glorifiant de réussite et d'opportunités, l'autre était teintée d'ombre. Vous pouviez être l'optimiste qui rêvait de victoire comme le pessimiste qui se soumettait au poids de l'anxiété. Vous pouviez être le naïf qui s'imaginait triompher sans péril, mais vous préféreriez sûrement agir comme le réaliste, qui intégrait tout cela. En étant compétents, en restant réfléchis, en agissant prudemment et avec toute la discrétion qui vous unissait, conscients des forces et des faiblesses qui caractérisait votre groupe, vous aviez toutes vos chances de parvenir à ce que vous vouliez. A la condition qu'au moins l'un d'entre vous puisse revenir en vie à Iwa.

Avec tout cela en tête, vous approchiez de la frontière. Vous étiez alors à une centaine de mètre de celle-ci, proche de la rivière incarnate qui séparait l'est et l'ouest du pays. Il vous restait peut-être tant à préparer, et vous saviez que c'était maintenant ou jamais. Car une fois passé la frontière, vous seriez chez l'ennemi. Et une fois chez l'ennemi, vous ne pourriez plus reculer.
Important:
 
Revenir en haut Aller en bas
Hyûga Tsuyoshi
Hyûga Tsuyoshi

[MISSION/A/IWA] Les dessous de la Griffe Empty
Dim 15 Aoû 2021 - 3:23
Le Hyûga écouta les différentes réactions de ses camarades de mission. Pour une fois, peut-être pas la première fois, il lui sembla que Masami, toute pressée qu'elle était, formulait des recommandations fort à propos. Il nota mentalement l'idée de la kunoichi concernant un code au cas où le trio serait séparé. Effectivement c'était une excellente idée. Il avait voulu formuler quelque chose de similaire, mais tout Taishô qu'il était, il s'était gardé de le faire, histoire d'éviter tout de suite des querelles inutiles et contre-productives. Probablement que les réactions épidermiques d'un des membres du Sazori lui restaient encore en tête. Et pourtant...

_ Tu as raison Masami. Il nous faut même plus qu'un code, il nous faut une couverture, une histoire que nous pourrions servir à des civils potentiels informateurs ou à des shinobis quelque peu niais qui se trouveraient sur notre chemin. Le Hyûga parlait tout en regardant à tour de rôle l'un et l'autre de ses frères d'armes. Il pouvait se permettre de les considérer ainsi, après tout, ils étaient sur le point de mener ensemble une mission fort périlleuse pour le seul intérêt d'Iwa et peut-être de la coalition. Tsuyoshi poursuivit : Nous dirons que nous sommes d'ex civils devenus utilisateurs de chakra depuis la résonance et que nous souhaitons intégrer le Ningen. Pour la provenance, sans crainte nous affirmerons que nous venons de Tsuchi. Cela évitera que l'on soit incapables de répondre à la moindre question détaillée sur notre pays d'origine. Je suis certain que malgré la grossièreté apparente de la couverture, cela pourra au final nous servir. Cette version ne sera servie qu'au cas où on serait obligé de fournir un alibi quant à notre présence dans ce pays. Vous l'aurez compris c'est bien entendu au cas où on se ferait prendre et que le combat ne serait pas forcément de mise. Je vous propose également de prendre des noms de code. Pour moi ce sera Hanzo. Puis il regarda Masami et Seiki en attendant qu'ils veuillent bien fournir le leur. Si Masami n'était toujours pas satisfaite, alors il lui laisserait proposer le code dont elle parlait tantôt.

Tsuyoshi n'intervint pas dans les échanges entre Masami et Seiki. La kunoichi, probablement parce qu'elle savait pertinemment que la moindre faille dans leur composition d'équipe pouvait entraîner un échec de celle-ci se mit à assaillir le voyageur de questions. Ce dernier, aux yeux de l'ex wasurejine devait montrer patte blanche et quasiment rappeler son CV. C'est qu'elle était dure en affaires. Le Hyûga donc ne dit rien, sachant pertinemment que le terrain allait les départager et que ce long voyage les aiderait ou à consolider les liens et à plus se respecter les uns les autres, notamment en cas de totale réussite, ou à creuser plus encore le fossé qui pouvait séparer la soliste de Masami d'un des membres du trio actuel.

Tsuyoshi ordonna le départ lorsque tous furent définitivement prêts. Ils s'ébranlèrent en direction de Tsume no Kuni, le pays des griffes. Durant le voyage, le Hyûga évita de trop questionner le voyageur, bien conscient que ce dernier avait dit tout ce qu'il savait et qu'il coopérait déjà assez pour être reconnu à sa juste valeur : un allié d'Iwa. Quant à Masami, Tsuyoshi évita également de la saturer de paroles. Il connaissait le profil de la kunoichi. Elle était certes bavarde, mais gardait en elle ce côté instable qui faisait qu'il était quasi impossible, à moins qu'elle ne le veuille pleinement, nouer une relation avec elle allant au delà du simple stade professionnel.

Avançant vers le pays des Griffes, plus que jamais, le Hyûga, conscient du potentiel d'information dont ils pourraient disposer si cette mission devenait une réussite, fit abstraction autant qu'il put, des dangers pourtant bien réels. Il leur faudrait une sacré dose de chance pour s'en sortir sans dommage c'est dire à quelle extrémités Iwa était rendue.

Arrivée à la frontière, le Hyûga voulut pousser ses camarades à prendre une précaution supplémentaire, mais il se résolut à ne rien dire. Il ne fallait pas être trop pointilleux non plus. Rien ne laissait présager à Tôsen et ses troupes, que l'ennemi pénétrerait ses terres, ici et maintenant.

_ Nous alternerons autant que possibles les prises d'informations. Se fier au Byakugan seul pourrait être dangereux quand bien même mes yeux devraient nous être d'un apport essentiel.

Deux mudra, il n'était pas obligé de les faire, et voilà que son beau visage, autour de ses yeux devenus subitement tout blanc, iris y compris, fut parcouru de nerfs dont la grosseur indiquait certainement la puissance du jutsu à l'œuvre. Mais ce n'était pas fini... Ces nervures en questions se firent par moment plus grosses comme si elles étaient utilisées à grande puissance. C'était presque le cas. La portée de la vue du Hyûga, de là où il se trouvait, s'élargit à 10km sur 359° et il prit le temps d'établir un chemin qui lui évitait les rencontres tout en notant mentalement les éventuels points de surveillance qui se présenteraient à sa vue, mais surtout les bourgs, villages voir villes proches de la frontière. Ces endroits seraient également à éviter, du moins pour l'instant. Une fois que l'itinéraire fut connu, il l'indiqua à ses compères.

_ Pour l'instant, à mon avis, inutile de masquer notre chakra. Tant que nous ne serons pas proches d'un village, d'un bastion militaire ou du refuge du Ningen... Dit-il avant d'ouvrir la marche.

Spoiler:
 

_________________
Spoiler:
 


[MISSION/A/IWA] Les dessous de la Griffe 03483e9ae9996c8c0f0fb3940fd109f9
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t193-hyuga-tsuyoshi-100 https://www.ascentofshinobi.com/t4564-hyuga-tsuyoshi#35195
Jiki Masami
Jiki Masami

[MISSION/A/IWA] Les dessous de la Griffe Empty
Mar 17 Aoû 2021 - 18:53
Jiki Masami • « Très bien, alors il te faudra paraitre naturel, discret et très prudent. Si jamais ça merde, il faudra réussir à fuir sans se faire prendre vivant. Un élémentaliste hein, ouais, je vois, tu pourras déjà les techniques élémentaires facilement alors. Je ne veux pas dans mon équipe pour une mission pareille quelqu’un qui hésiterait une seule seconde à faire ce qu’il faut, quand il le faut. Je suis Jiki Masami, je manie le magnétisme et je maitrise toutes les formes de combat du ninjutsu à part l’invocation, mais je suis encore plus douée en taijutsu et on dit de moi que je suis une maître en ninjutsu. Enfin peu importe, en territoire ennemi, il faut s’économiser au maximum et être prudent, noter tous les détails que l’on pourrait voir, même les plus insignifiants comme les patrouilles, les chemins, les lieux isolés qui pourraient servir de camp ou de repère, les places fortes, les défenses, etc … »

Répondit alors Masami toujours aussi froide et incisive. Elle était présente ici pour être efficace, pas pour se faire des amis ou être sympas. Elle n’avait jamais entendu parler de lui, alors, l’adolescente ne dit pas tout sur sa personne, mais ce qu’elle en avait déclaré s’avérait bien suffisant. L’ancienne prisonnière de Wasure no Kuni avait une excellente confiance en elle-même et ses capacités. Elle savait jusqu’où elle pouvait aller et surtout pourquoi. Elle avait déjà vu à l’œuvre plusieurs entités très puissantes. Elle savait donc à quoi s’attendre dans le pire des cas.

Jiki Masami • « Je trouve risquer d’utiliser la carte de nouveau utilisateur de chakra, mais cela expliquera notre reserve de chakra, enfin en partie. Un senseur digne de ce nom se rendra compte de la supercherie. Si jamais cela dégénère, je dirais la vérité, je viens de Wasure no Kuni et j’ai la haine. Pour le pays de la terre, c’est mieux, vu que nous allons traverser la frontière, ce sera plus crédible et on bon mensonge se pose toujours sur de la vérité. Il n’y a qu’à voir l’homme au chapeau pour en être certains. »

La mission était bien trop importante pour ne pas se pencher sur tous les petits détails. Elle avait déjà vu et revu pour elle-même une mission similaire que l’adolescente avait déjà commencé à organiser avec d’autres types de combattants, alors, elle était plus que prête. Bien entendu, la teneur de la mission était bien différente. Masami rassembla toutes ses affaires ninjas, excepté un kunai dans sa manche, et elle utilisa une technique des scellements afin que tout soit rangé et non visible. Le sceau était apposé sur sa fesse droite. Non, elle n’avait aucune pitié ni aucun état d’âme et encore moins de honte quel quelle puisse être.

Jiki Masami • « Très bien Hanzo, alors, moi, ce sera Akane. Quant au code, il faudra le fournir en moins de deux secondes une fois que vous vous approchez à une distance raisonnable, sinon, je vous abattrais sans avertissement. Le voici : La volonté permet de grimper sur les cimes ; sans volonté on reste au pied de la montagne. »

Extrêmement difficile, Masami ne laissait personne véritablement s’approcher d’elle, comme si aussi charmante et jolie qu’elle pouvait paraitre, cette douce fleur noisette s’était parée d’épines pour se protéger suite à de trop nombreuses agressions au fil de sa courte vie. Il ne valait mieux pas se baser sur son titre ou son âge, il n’était en rien adéquation avec son talent et ses capacités.

Jiki Masami • « Il va falloir avancer normalement dès que l’on verra quelqu’un ou même tout le temps. On pourrait être surveillé. Si quelqu’un parle, je peux relever les informations à distance, et vous les communiquer sans aucun bruit. Il faudra juste me regarder dans les yeux, mais vous ne pourrez pas me parler. »

Une fois la frontière passée, Tsuyoshi prit sur lui d’activer le byakugan, ce n’était assurément pas très discret, mais bon, c’était maintenant un parfait cartographe. Elle espérait secrètement rencontrée une proie de choix, c’était un objectif personnel loin de la mission, mais était-ce véritablement une surprise pour qui l’avait écouté à certaines réunions.

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t7157-masami-fiche-terminee#60055 https://www.ascentofshinobi.com/u467
Shizen Seiki
Shizen SeikiEn ligne

[MISSION/A/IWA] Les dessous de la Griffe Empty
Jeu 19 Aoû 2021 - 19:12




Les dessous de la Griffe



Si j'avais bien retenu les prénoms, c'était la dénommée Masami qui s'était chargée de me faire mon interrogatoire complet et ainsi m'assaillir alors que je venais tout juste d'arriver. Je ne l'avais pas vu lors de la précédente bataille à Iwa, tout comme Tsuyoshi, et je supposai donc que ces derniers s'étaient retrouvés aux Portes du village. Si le nom de famille du chef de la mission semblait être assez équivoque sur ses capacités latentes, la brunette aux yeux verts restait un total mystère. Le gradé n'intervint pas lors de notre discussion, profitant certainement de l'occasion pour nous écouter avant d'établir son plan d'action. Même s'il n'avait rien à apprendre de nouveau de cet échange sur mes capacités à vrai dire. Les pseudo conseils de Masami étaient en réalité réellement ingénieux et complets, dépeignant bien la situation et les nécessistés de cette mission. Mais je le savais déjà, à vrai dire. Elle se présenta, et je ne pus me retenir d'hocher subrepticement un sourcil lorsqu'elle parla de magnétisme. Il n'y avait que très peu de shinobis qui possédaient cette capacité. J'étais curieux de savoir...

Mais ce n'était pas le but aujourd'hui. Reprenant son laïus sur le devoir d'un shinobi en mission, je ne pus que hocher de la tête avec un discret sourire. Si je n'étais pas un shinobi de formation, tous les points qu'elle avait cité un peu plus tôt me semblaient logiques surtout en terrain inconnu. Mais comme le célèbre proverbe le disait, mieux valait prévenir que guérir.

-Bien reçu, Masami-san, je tâcherai de faire en sorte de ne pas vous ralentir.

Suite à cela, les discussions allèrent bon train sur la manière dont nous devions infiltré le pays, ainsi que les formaltiés. Les propositions de Tsuyoshi, qui comme je m'y attendais étaient empreintes de bon sens et de logique. La première étant que nous nous ferions passés pour de nouveaux êtres dotés de chakra cherchant à rejoindre le Ningen pour nous délivrer de cette terrible malédiction. Comme le fit remarquer la plus jeune d'entre nous, c'était une stratégie risquée, mais une qui saurait toutefois nous servir. Dissimuler son chakra en permanence risquait de peser lourd, à la fin. Suite à cette idée à laquelle j'acquiesçai sans faire plus de remarques, Masami déclama son moyen de sûreté numéro deux, qui n'était nul autre qu'un code. Pendant un instant, je fus même tenté de proposer que chacun d'entre nous ait un code légèrement différent les uns des autres, pour plus de complexité et de sûreté, mais je préférai ne rien dire. Les mesures prises étaient déjà certainement suffisantes ainsi. En cas de soucis, nous aviserions.

La troisième mesure prise n'était nulle autre que le changement de nos noms respectifs. Il y avait peu de chances que nous nous fassions reconnaître par nos patronymes, mais s'il y avait une chose que le monde m'avait appris lors de mes différents voyages, était que l'on n'était jamais assez prudents. Et si Tsuyoshi choisi le nom de Hanzo, et Akane remplaçait celui de la brunette, je mis un peu plus de temps à trouver le mien. Un que je trouverais presque naturel dans ma bouche. Après quelques secondes de réflexion, je finis par répondre à mon tour.

-Et mon nom à moi sera Tenzin. Comme Masami, je dirai en partie la vérité sur mes origines et mes capacités. A savoir que j'étais au près de la stèle des cinq éléments lors de la Résonance.

Tsuyoshi, en tant que membre du clan, venait certainement de Hi au vu de son âge, et avait ensuite fait le voyage jusqu'à Tsuchi no Kuni. Quant à Masami, si son sérieux faisait penser à l'immuable volonté de la Roche, son contact étrange et un brin détaché pouvait s'expliquer par sa provenance de Wasure. Wasure, Wasure...L'un des plus grands scandales de ce siècle. Un scandale habilement orchestré par Promenant mon regard sur la jeune fille une demi-seconde, je me demandai les séquelles qu'avaient engendré son passé là-bas. Cela corroborait notamment sa capacité à contrôler le magnétisme. Et elle semblait encore pleine de ressources. Un véritable couteau-suisse. En attendant, il semblerait que les débats étaient finis et que nous allions pouvoir y aller. Nous passâmes la frontière, et pour assurer nos arrières, mais aussi pour devancer sur la route, Tsuyoshi activa son byakugan. Ses iris noirs virèrent à la couleur blanche violacée typique du clan, et les veines apparurent autour de ses yeux, lui faisant ressembler enfin à un membre de cette famille noble. En dehors de ses habits, bien évidemment.

-Eh bien, c'est parti.


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Narrateur
Narrateur

[MISSION/A/IWA] Les dessous de la Griffe Empty
Sam 21 Aoû 2021 - 15:39
Les principales mesures que vous aviez prises concernaient le pôle informationnel. Vous vous étiez paré à l'éventualité où vous pouviez être surpris et vous aviez sûrement raison, car vous vous doutiez qu'à la moindre erreur la mission pouvait être un échec. Certains d'entre vous eurent même l'intelligence de mêler une grande part de vérité au mensonge, bien décidés à optimiser l'efficacité d'une fausse information en l'enrobant d'un contexte tout à fait crédible. Vous construisiez alors un atout qui pouvait être décisif, ou pas, et qui pouvait potentiellement vous offrir une porte de sortie sécuritaire dans le cadre où vous vous feriez intercepter.

Ajouté à cela, le célèbre et inégalable Dôjutsu de votre camarade Hyûga vous permettait d'avoir une vision globale sur ce qui vous attendait. Plus qu'une simple technique de détection, vous aviez réellement un avantage considérable pour vous assurer une sécurité certaine, tant la puissance des pupilles déchiffraient avec perfection l'environnement dans lequel vous vous apprêtiez à plonger.

Aux yeux de votre supérieur hiérarchique se dessinaient bien des paysages et détails en tout genre. Contrairement au climat plus frais que vous ressentiez tous, il pouvait percevoir la rivière incarnate, véritable frontière entre l'est et l'ouest du pays. Il pouvait percevoir avant ses deux compagnons que la partie ouest du pays était non seulement tranchée par ce cours d'eau, mais il y avait également un très grand nombre d'avant-postes alignés qui semblaient vous interdire de passer. Mise en place cohérente par rapport aux difficultés que rencontraient le pays avec ses nombreux bandits et hors-la-loi, elle se retournait étrangement contre vous à un détail prêt : le Byakugan était en mesure de juger des faibles moyens matériels dont disposaient les gardes qui surveillaient la zone.

Plus que ça, il pouvait voir que les avant-postes étaient étrangement liés et qu'ils se prolongeaient sur les chaînes de montagnes. Les mêmes chaînes de montagne, obstacles naturels mais pas pour autant négligeables, qui vous empêchaient d'entrer par "effraction". En effet, sur ces reliefs majestueux étaient disposés encore d'autres dispositifs accueillant d'autres gardes, certes en faible nombre, mais qui avaient un rôle si simple mais pourtant si important. Enfin, cette même organisation se prolongeait sur des kilomètres et des kilomètres, toujours perché sur les montagnes, si loin que le Byakugan lui-même ne pouvait imaginer son point d'arrêt.

Cependant, vous pouviez également choisir de prendre l'est. Bien moins protégé, si ce n'est absolument pas, le Dôjutsu ne trouvait rien qui puisse empêcher votre progression. Vous saviez alors que vous pouviez rencontrer un peuple plus simplet mais également plus hostile que la population de l'ouest, tant il était reconnu que l'est de Tsume était saccagé par la loi du plus fort. Mais pouviez vous être certains qu'il était impossible de récupérer là bas ce que vous recherchiez ? Là était un premier dilemme qui se présentait à vous.

Choisir entre la simplicité et la complexité, vous confronter à l'absence de loi ou au risque de pénétrer un lieu hautement gardé. Tout cela avec un avantage certain : la possibilité pour vous de vous approcher en vous fondant naturellement dans la flore locale, de nombreux arbres feuillus et de hautes herbes non entretenues qui pouvaient vous permettre de progresser vers la rivière sans vous faire repérer.
Important:
 
Revenir en haut Aller en bas
Hyûga Tsuyoshi
Hyûga Tsuyoshi

[MISSION/A/IWA] Les dessous de la Griffe Empty
Mer 25 Aoû 2021 - 1:19
Le Hyûga écouta les mises en garde, mais aussi les nombreuses explications de Masami. Il croyait avoir en face de lui à minima une Chuunin. Tsuyoshi était agréablement surpris de remarquer combien la kunoichi était investie et combien elle mettait de précaution à faire en sorte d'éviter toute erreur qui mènerait à l'échec de sa mission. Une excellente chose aux yeux du Taishô, lui qui était quasiment certain qu'elle serait plutôt du genre tête brulée "je m'en foutiste", prête à foncer dans le tas. Alors jusqu'ici, elle réalisait un sans faute, en dehors de son caractère un peu sauvage qui la poussait à agresser Seiki et même à menacer le voyager et son supérieur hiérarchique...

Faisant fi de ces écarts qui auraient vraiment pu être évités, le Hyûga pris le parti de ne retenir que le bon, que ce qui allait en la faveur de la kunoichi, tant que les petites fautes qu'elle commettrait ne seraient pas trop importante. Après tout, dans le Sazori qu'il dirige, à priori personne n'avait le temps de faire dans la courtoisie, le calme et l'élégance. Tsuyoshi lui-même d'ailleurs devrait faire de son mieux pour progresser sur ces aspects.

_ Je ne pense pas qu'être nouveau utilisateur de chakra avec une énorme réserve de chakra soit un problème... C'est comme qui dirait au petit bonheur de la chance... Avait répondu le Hyûga comme pour tenter d'apaiser la petite crainte de la kunoichi à ce sujet. Pour Tsuyoshi, leur couverture était bonne, du moins elle permettait en théorie de faire face à bien des situations.

_ La volonté permet de grimper sur les cimes ; sans volonté on reste au pied de la montagne... C'est entendu. Seiki... Nous avons intérêt à retenir à ce code si nous tenons à la vie... Dit le Hyûga sourire naissant au visage. Autant rigoler de tout ceci et tenter par le même temps de baisser d'un cran la tension qui pouvait naître de certaines attitudes.

_ Akane... Tenzin... Le Hyûga marqua une pause après ce nom prononcé. Était-ce une coïncidence ? Après une pensée vers le formidable guerrier qui portait ce nom, Tsuyoshi donna l'information qu'il avait prise à l'entrée de Tsume no Kuni.

_ Voici ce que mes yeux m'ont donné de voir. Il y a une rivière rose qui sépare ce pays en deux : Est et Ouest. A l'ouest aussi loin que je puisse voir, soit jusqu'au chaînes de montagne au loin, des avants postes sont parsemés à intervalle régulier. Les individus qui tiennent ces lieux ne sont visiblement pas très bien outillés. A l'Est, des peuplades plus rustres que celles de l'Ouest et à priori aucun signe d'avant poste, de tours de gardes ou de présence réelle de shinobis.

Tsuyoshi laissa un temps d'arrêt afin que chacun se fasse une petite idée de ce qu'il avait vu. Il avait préféré leur faire un compte rendu de ce que ses yeux lui avaient donné comme information afin que tous soient sur la même longueur d'onde et qu'ils choisissent ensemble quelle voie prendre. Dans son entendement, tout Taishô qu'il était, il serait contre productif d'être directif tout au long de la mission quand bien même il en avait le droit. Seulement le droit ne fait pas tout...

_ J'aimerais avoir votre avis... Mieux, nous allons choisir ensemble quelle voie sera la nôtre. Tenter de passer directement les lignes de surveillance quand bien même certaines semblent aisées à passer... Ou se risquer de perdre du temps, de l'énergie à l'Est ? Le Hyûga regarda tour à tour chacun de ses interlocuteurs. Son Byakugan se désactiva tandis qu'il mettait une capuche sur sa tête afin de cacher ses yeux, qui pour l'instant étaient redevenus normaux, comme ceux de monsieur tout le monde. Une particularité génétique qui justement lui était favorable en ce type de moments.

_ Pour ne rien vous cacher, je préfèrerais tenter l'aventure à l'Est et prendre le maximum d'information sur ce pays. Il n'est pas exclu que l'on trouve là d'ailleurs des informations pertinentes sur la position du ou des QG du Ningen... C'est ce que me dicte mon intuition. Ma raison elle, me pousse à passer les lignes de surveillance à l'aide de camouflage et de technique doton... Vous maîtrisez tous le doton n'est-ce pas ?

Curieux, Tsuyoshi attendit la réponse de ses compagnons tandis qu'il ouvrait la marche à petit pas dans ce pays étranger, dans ce pays sombre et empli de terreurs.

Spoiler:
 

_________________
Spoiler:
 


[MISSION/A/IWA] Les dessous de la Griffe 03483e9ae9996c8c0f0fb3940fd109f9
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t193-hyuga-tsuyoshi-100 https://www.ascentofshinobi.com/t4564-hyuga-tsuyoshi#35195
Jiki Masami
Jiki Masami

[MISSION/A/IWA] Les dessous de la Griffe Empty
Jeu 26 Aoû 2021 - 17:04
Masami se contenta d’observer Seiki alors qu’il disait qu’il allait essayer de ne pas les ralentir. Elle ne répondit rien, car, c’était bien l’espoir du moment pour tout dire. C’était plus une opération du Sazori qu’autre chose à ses yeux, et bien trop important pour ne rien laisser de côté. De son côté, l’adolescente était un peu connue. On avait parlé d’elle dans les journaux suite à sa réussite à Iwa lors du tournoi entre les genins. Elle n’était pas du genre à faire des vagues, plutôt à être discrète et efficace. Elle se moquait de la publicité, et elle n’avait aucune envie d’être connu d’aucune manière.

Jiki Masami • « T’as trouvé que ça ? Hmm … bref … »

Un peu perplexe sur le coup, Masami fit un simple commentaire, ce n’était pas très fin de choisir un prénom très connu dans le monde shinobi. Certes, il n’était pas l’unique avec un tel prénom, mais quand même. Cela manquait de discrétion. La Jiki tourna un bref moment le regard vers Seiki qui semblait la regarder, mais cela passa rapidement, alors, elle se concentra davantage sur la mission. Masami n’était pas du genre à faire des blagues, si jamais elle avait bien précisé qu’elle attaquerait sans se retenir, c’était qu’elle allait vraiment le faire. Trop souvent sous-estimée, elle avait été cataloguée par la crainte comme une genin, une sorte d’arme dangereuse à lancer à droite à gauche. L’ancienne prisonnière de Wasure no Kuni n’attendait pas de médaille ou de titre. Elle vivait simplement sa vie comme elle l’entendait avec ce qu’elle pouvait en tirer.

Jiki Masami • « Et s’ils ne sont pas bête, les avant postes doivent avoir un moyen de communication pour donner l’alerte à la moindre attaque. Donc si un jour on veut passer par là, il faudra soit tous être camoufler, soit avancer avec une technique qui paraisse naturelle et tous les abattre en même temps à la même seconde pour éviter les alertes. La loi du plus fort à l’est me va très bien pour nous infiltrer, cependant, on verra moins de ce qui est vraiment intéressant à l’ouest. Si jamais on passe par l’ouest, il faut être très discret ou réussir à passer entre les mailles du filet. Je peux être invisible, Tsuyoshi aussi, mais … »

Masami regarde alors Seiki sur son incapacité à se camoufler, mais c’était un choix. Seul au lieu d’être trois, il pourrait peut-être passer les contrôles sans problème.

Jiki Masami • « En cas d’invasion, le passage par l’est peut-être intéressant, plus facile pour une grande troupe armée, on pourrait même tenter de négocier avec les grands chefs locaux. On pourrait aussi se séparer pour fonctionner sur les deux tableaux, mais c’est risqué. Si je dois négocier avec les chefs de groupes, il me faut du concret à donner ou offrir en échange, mais on perdra la surprise si on est vendu. »
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t7157-masami-fiche-terminee#60055 https://www.ascentofshinobi.com/u467
Shizen Seiki
Shizen SeikiEn ligne

[MISSION/A/IWA] Les dessous de la Griffe Empty
Ven 27 Aoû 2021 - 1:29




Les dessous de la Griffe



Face à l'attitude agressive de Masami, Tsuyoshi s'empressa de détendre l'atmosphère avec une petite blague et un sourire complice à mon encontre. L'attention ne manqua pas de me faire sourire, et je hochai de la tête avec entente.

-Je le retiendrai correctement. En effet, j'aimerais ne pas mourir des mains d'un allié haha.

Lorsque je prononçai le nom de Tenzin, ce dernier sembla faire réagir les deux shinobis qui étaient devant moi, toutefois de deux manières bien différentes. Si l'un sembla un poil perplexe et confus un court instant, la seconde sembla dérangée. Mais toutefois pas sans la moindre pointe de sympathie. Etait-ce un ancien ennemi de la Roche ? Au vu de la réaction de Masami, je commençais presque à douter.

-Si vous préférez, je peux changer de nom ? Je ne savais pas que celui-ci poserait problème...Denki ?

Il devait y avoir plusieurs Tenzin, et il semblait évidents qu'ils en avaient rencontré un auparavant. A savoir la nature de leurs relations avec celui-ci, c'était un mystère, mais il semblait visiblement que ce prénom n'était pas le bienvenue. Sur ce petit contre-temps, nous finîmes par avancer sous le regard perçant et lointain du Byakugan de Tsuyoshi. Quelques instants plus tard, les veines du Hyûga disparurent au coin de ses yeux pour laisser ses prunelles noires refaire surface. Il avait visiblement déjà inspecté les environs et il ne tarda pas à nous faire son petit rapport. A l'ouest, des postes de gardes nombreux, formant une chaîne jusqu'aux montagnes au moins, mais peu armés. A l'est, un paysage plus sauvage, dépourvu de poste de surveillance mais cela n'était pas forcément meilleur pour nous.

D'un côté, si l'on passait par l'endroit le plus civilisé des deux, il y avait des chances que l'on obtienne d'avantage d'informations. Mais le risque était de se faire repérer et de sonner l'alerte à Tsume et potentiellement chez le Ningen. Au vu de notre petit nombre, ce ne serait pas une très bonne idée. Et comme le fit remarquer Masami, mes techniques de dissimulation étaient certes présentes, mais peut-être pas suffisantes pour réaliser ce qu'elle suggérait. Du côté de l'est, si on risquait moins de se faire repérer par des troupes entraînés, je supposais que les hors-la-loi et ceux qui n'obéissaient à aucun code ne se priveraient pas de faire notre fête. Bien évidemment, on était fort capable de se défendre, mais le but n'était pas de semer mort et désolation sur notre chemin. Je finis par soupirer devant ce choix un peu compliqué, mais la solution de Tsuyoshi me semblait être la meilleure.

-En effet, vers l'Est semble le plus abordable. Avec un peu de chance, on pourra découvrir pourquoi l'ouest est gardé, tandis que l'est est voué à l'abandon... Je pourrais passer sous terre pour passer les lignes à l'ouest...mais au fur et à mesure de notre avancée cela risque de se compliquer pour nous tous. Surtout s'ils ont de bons ninjas sensoriels pour garder cette partie de Tsume.

Cela rendait donc le choix bien moins compliqué, si on considérait les éventuelles retombées de ce que je venais d'énoncer un peu plus haut. Car un manque de matériel ne voulait pas dire que ces gardes étaient manchots pour autant. Et je préférais ne pas avoir à le découvrir. Car si on se faisait attrapé en train de se faufiler derrière les lignes ennemies, nos couvertures en prendraient un sacré coup.


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Narrateur
Narrateur

[MISSION/A/IWA] Les dessous de la Griffe Empty
Sam 28 Aoû 2021 - 14:36
Le défi vous semblait bien trop gros. L'Ouest de Tsume était bien gardé et représentait une barrière qui paraissait bien difficile à traverser. Les avants postes parsemés tout le long de la rivière incarnate mais également sur la chaîne des montagnes environnantes vous criaient gare, car effectivement, vous risquiez potentiellement que plusieurs troupes ne vous pourchassent dans le cas où vous seriez repérés. Vous pouviez alors légitimement penser que les informations les plus importantes étaient gardées rigoureusement parce qu'elles étaient justement importantes, mais vous aviez fait le choix de partir dans un endroit certes plus tranquille, en apparence en tout cas, mais également plus imprévisible.

En tirant une potentielle croix sur toutes les informations que vous auriez pu récupérer de la partie la plus sécurisée de Tsume, vous aviez décidé de plutôt opter sur la prise d'information de la partie Est de Tsume. Vous avanciez ainsi tous en groupe dans les paysages arborés et dont les herbes pouvaient vous chatouiller les jambes sans ne jamais croiser personne. Pour une raison que vous pouviez deviner ou que vous alliez deviner par expérience, un certain périmètre assez important autour de la rivière incarnate était absolument vide de monde et seule la faune locale résidait dans cette végétation.

Vous faisiez alors cependant très attention à où vous marchiez, vous qui étiez susceptible de vous faire surprendre à tout moment par des inconnus. Le Byakugan de votre supérieur était également désactivé, ce qui vous obligeait à vous fier à vos instincts et à vos sens les plus naturels, mais vous pouviez en tout cas constater avec les minutes qui passaient et avec le paysage que vous traversiez que vous ne risquiez rien. Le revers de la médaille était également vrai, vous ne rencontriez tellement rien que cela pouvait presque en être démotivant, mais quelque chose percuta votre attention.

Au loin, vous vîmes deux potentielles destination. Sur votre gauche, à un demi-kilomètre, une taverne apparaissait à vos yeux. Sur votre droite, plusieurs montagnes tranchaient les terres de Tsume une nouvelle fois, vous laissant deux possibilités : les surmonter quitte à ce que cela ne prenne du temps... ou passer au travers, dans une seule et unique grande brèche qui paraissait trancher ces structures naturelles pour vous mener ailleurs. Une brèche qui vous donnait une visibilité importante sur le ciel, sur l'horizon...

Et plus loin encore.

Vous ne pouvez choisir qu’une seule option.

Vous diriger vers la taverne.


Vous diriger vers la montagne en l'escaladant.


Vous diriger vers la montagne en passant au travers par l'immense brèche.


Faire route arrière pour retourner à la rivière incarnate.



Important:
 
Revenir en haut Aller en bas
Hyûga Tsuyoshi
Hyûga Tsuyoshi

[MISSION/A/IWA] Les dessous de la Griffe Empty
Dim 29 Aoû 2021 - 19:02
Le trio finalement était tombé d'accord sur la destination qui devait être la leur. Il n'avaient pas eu besoin d'épiloguer longuement avant de se décider. Après que le Hyûga eut expliqué et détaillé sa vision, dans le plus strict sens du terme, le duo composé de Masami et Seiki, énonca à la suite du Taishô quel était leur choix. Masami d'ailleurs détailla les points faibles et points forces de chaque option, évoquant clairement même si le tout demeurait à l'état de potentiel, quels seraient les obstacles à surmonter. En l'écoutant parler, le Hyûga ne put que hocher de la tête. Tout ce qu'elle disait était vrai. Le Hyûga avait d'ailleurs beaucoup apprécié cette façon de procéder de la kunoichi. Cependant, alors qu'il attendait une chute, une décision, un point final au propos de l'ex wasurejine, il n'en eut aucun. Elle n'avait opéré au final aucun choix, laissant alors Seiki donner son avis. Pour peu que ce dernier décide quelque chose de contraire et alors Tsuyoshi aurait été obligé de trancher compte tenu du fait qu'il leur fallait bien avancer et ne pas se perdre en tergiversations. Par chance, Seiki avait la même vision des choses que le Hyûga et quelque part que Masami.

_ Parfait... N'avait pu s'empêcher de lâcher Tsuyoshi, bien content de ce début d'entente parfaite entre eux. Pour avoir déjà réalisé une mission d'ampleur similaire, le Hyûga savait parfaitement que l'entente de chacun des membres de l'équipe pourrait amener à de meilleures chances de réussite de leur mission, notamment lorsque viendrait le premier écueil. La confiance et l'instinct devaient être de mise, mais ces deux éléments devaient coïncider pour chaque protagoniste afin de produire le meilleur.

Ouvrant la voie, le Hyûga avançait désormais sans l'aide du Byakugan. C'était un choix mûrement réfléchi. Il avait initialement exposé son plan d'infiltration et il avait été accepté. L'option ne serait pas d'user du chakra dès la frontière traversée. Ce serait du gâchis à bien des égards, du gaspillage de chakra qui pourrait s'avérer fatal au moment où surviendrait le premier accroc. Qui sait de quel ampleur d'ailleurs serait ce premier problème ? Avec leur instinct, leur sens de l'observation et le sens de la réflexion qui était le leur, ils devaient s'ouvrir une voie, le plus naturellement du monde. Tous les scénarios étant possibles, à leurs yeux, tous, celle pour laquelle ils avaient opté était la meilleure quoi qu'il advienne. Une fois ce choix opéré, il ne restait plus qu'à aller de l'avant.

Après de long moments d'avancées, le trio était finalement arrivé à la croisée des chemins. Un choix leur était plus ou moins imposé par la force des choses. Une brèche séparait désormais une montage, offrant une voie naturelle sur leur chemin presque enchantée. Sur la gauche, visible à environ cinq cent mètres l'on pouvait distinguer une taverne. S'arrêtant afin de contempler les options s'offrant à eux, Tsuyoshi, toujours une capuche sur la tête, eut l'irrésistible envie d'user de son Byakugan. Pour il ne savait quelle raison, son instinct cependant l'en déconseillait. Ecoutant alors le combat qui continuellement se renouvelait entre instinct et intellect, le premier lui conseillait fortement de se rendre dans la taverne, l'autre lui conseillait fortement de se méfier de la taverne et de tenter l'escalade sur la montagne afin de s'offrir une vue dégager au sommet tout en évitant de potentiels guet-apens dans cette brèche...

Portant son regard sur chacun des membres du duo, le Hyûga lâcha alors :

_ On tente la taverne ?

Tsuyoshi attendit alors la réponse de chacun d'eux, étant prêt à suivre l'avis de la majorité ou alors d'imposer le sien pour peu qu'il y ait trois choix différents.

Spoiler:
 


_________________
Spoiler:
 


[MISSION/A/IWA] Les dessous de la Griffe 03483e9ae9996c8c0f0fb3940fd109f9
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t193-hyuga-tsuyoshi-100 https://www.ascentofshinobi.com/t4564-hyuga-tsuyoshi#35195
Jiki Masami
Jiki Masami

[MISSION/A/IWA] Les dessous de la Griffe Empty
Lun 30 Aoû 2021 - 10:21

Masami ne réagit pas vraiment lorsque Seiki avoua qu’il ne désirait pas mourir de ses mains. Elle se contenta de hausser les épaules. De sa part ou d’une autre, cela changeait-il vraiment la donne ? Lorsque l’on était mort, c’était la fin. Voilà pourquoi l’adolescente s’entrainait dure tous les jours, éviter cette fâcheuse fin qu’elle espérait la plus lointaine possible. Tenzin avait été important dans la vie de Masami, c’était bien grâce à lui, en partie, que la Jiki était présente ici au sein des rangs du Sazori. Cependant, ne faisant confiance en personne, elle n’allait certainement pas dévoilée une faille dans son armure qu’elle essayait toujours de renforcer afin d’éloigner tous les imprudents qui oseraient s’approcher de sa personne. Cela valait pour les ennemis comme pour les amis, si compte fait évidemment qu’elle pouvait en compter dans sa vie.

Jiki Masami • « Je compte essayer quelque chose, lorsque l’on arrive sur le territoire de bande, la moindre des choses est de se présenter, sinon, on risqué de mauvaises rencontres. Je compte bien me présenter pour tenter des négociations avec la bande la plus forte du coin. »

Indiqua alors l’ancienne prisonnière de Wasure no Kuni qui connaissait parfaitement ce genre de fonctionnement. Elle l’avait connu toute sa vie dans la fameuse prison légendaire. Elle savait comment leur parler et aussi ce qu’ils pouvaient attendre d’une telle rencontre. Elle ne comptait pas massacrer tous les malandrins du quartier est, ce serait une perte de temps et cela ferait bien trop de bruits. En pleine nature, cela lui rappelait la jungle de l’ile. Le seul élément sauvage quelque peu rafraichissant par rapport à l’horreur de la prison. Même s’il y avait des bestioles et des assimilateurs abandonnés à leurs sorts, c’était toujours mieux. Elle observa les chemins afin de savoir si c’était un passage souvent utilisé ou presque sauvage. Cela lui permettrait d’en savoir davantage et où ils mettaient les pieds.

Jiki Masami • « On doit déjà être observer si jamais les lieux sont tenus par des bandes, alors autant les rencontrer là-bas plutôt qu’en pleine nature. »

Si c’était l’un des seuls lieux de vie de la région, il était évident que des personnes regardaient ce groupe de fous qui se promenaient tranquillement dans une région pareille. Ils pouvaient fort bien tenter de traverser les montagnes, mais à quoi bon ? Pour le moment, ce lieu de boissons serait sans doute la meilleure voie pour en apprendre beaucoup et même avoir des futurs alliés. Ils venaient de la direction du pays de la roche, alors, ce ne serait pas trop difficile de deviner le reste. Si jamais ils utilisaient une technique ninja, les types se méfieraient sans doute. Son but était de se rendre dans la taverne afin de chercher à rencontrer le chef de la bande du coin. Tout commencerait par là. Il y allait bien avoir des contacts dans cette taverne.
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t7157-masami-fiche-terminee#60055 https://www.ascentofshinobi.com/u467
Shizen Seiki
Shizen SeikiEn ligne

[MISSION/A/IWA] Les dessous de la Griffe Empty
Mar 31 Aoû 2021 - 1:42




Les dessous de la Griffe



Si les débuts de notre relation professionnelle avait été mitigée, la première décision en tant qu'équipe s'était faite sans encombre. Tsuyoshi et moi étions d'avantages enclin à aller vers l'est, pour éviter tous ces postes de surveillances qu'il avait vu se profiler à l'horizon, tandis que Masami s'était contenté d'exposer les points forts et faibles de chacun sans émettre de préférence. Ce qui était une réponse tout à fait recevable et nous informait ainsi qu'elle n'avait au moins aucune appréhension à aller dans notre sens. Nous continuâmes donc d'avancer après avoir franchi les frontières pour nous diriger vers l'est, cette fois-ci complètement à l'aveugle. Si quelque part le Byakugan de Tsuyoshi était un indice qui pouvait facilement nous trahir, il fallait avouer qu'il avait toutefois quelque chose de rassurant. Dur d'être surpris lorsqu'un possesseur de cet incroyable Dojutsu était dans nos rangs. Ou du moins, un Hyûga en mesure de l'utiliser sans faire sauter notre couverture.

Pendant notre voyage, Masami nous indiqua qu'elle comptait bien faire du marchandage avec les bandes du coin, se présenter et faire ami-ami avec eux afin d'obtenir leur grâce. En quelque sorte. Et si je la croyais sure de ses propos au vu de ses expériences passées, une question restait toutefois en suspens, et celle-ci risquait fort de conditionner nos prochains échanges. Car devant nous se présentait deux chemins. La montagne, qui semblait étrangement fendue en deux pour donner sur un passage un peu trop facile en apparence pour l'être en réalité. Et une taverne que l'on pouvait voir au loin, à quelques centaines de mètres de là. Ce qui était sûr, c'était que dans un cas comme dans l'autre, nous n'allions pas tarder à rencontrer cette joyeuse bande dont Masami nous parlait. Croisant les bras, j'étudiais le choix qui se posait à nous.

-La montagne semble être certainement le pire choix. Non seulement ceux qui s'y trouvent ont de fortes chance d'attendre quelqu'un passe, et qui plus est ce chemin semble être spécialement fait pour les embuscades. La taverne semble être le moyen le plus sûr d'échapper à cette menace, de garder nos couvertures, et de récolter des informations...

Cela appuyait ce que Tsuyoshi venait de proposer, et ce dernier en tant que chef d'équipe semblait tout de même vouloir se reposer sur nous. Après tout, le trio que nous formions n'était composé d'aucun shinobi en herbe. Toutefois, lorsqu'il allait falloir prendre une décision difficile et rapide, c'était au chef d'équipe que cette tâche reviendrait. Serait-il capable de nous diriger et de prendre la bonne décision dans l'urgence ? Certainement...après tout, il était chef de l'unité du Sazori, et ce n'était certainement pas pour rien. Masami écouterait-elle de son côté...? Cela semblait être quelque part moins sûr...La jeune fille semblait avoir un fort caractère, et une volonté presque bestiale. J'espérais qu'on en arriverait pas là, mais si les choses se gâtaient, je ne pouvais m'empêcher de garder une réserve quant à sa réaction. Me tournant d'ailleurs vers elle, pour remettre en place les pièces du puzzle qui me manquaient, je finis par rebondir sur ses projets de camaraderies.

-Et du coup, qu'as-tu à leur offrir de plus que ta vie et tes biens pour pouvoir faire copain-copain avec eux ? Pas sûr qu'ils acceptent trois voyageurs sans broncher, et sans vouloir nous dépouiller...

Sauf s'ils n'avaient pas grand chose dans le crâne et un coeur d'artichaut. Mais je ne mettrais pas ma main à couper sur ces suppositions, et je préférais savoir un peu ce qu'elle comptait faire pour qu'on puisse ainsi mieux se préparer à la rencontre qui allait suivre. Car une fois de plus, nous étions tous d'accord pour nous diriger vers la taverne. Mes sens en alerte, je regardais autour de nous pour tenter de repérer des mouvements suspects et éviter ainsi de nous faire surprendre bêtement. Nous avions tous supposé sans même se consulter que les techniques de détections risquaient de nous porter préjudice. Mais cela nous laissait un tant soit peu vulnérable. Et je n'aimais pas ça.


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Narrateur
Narrateur

[MISSION/A/IWA] Les dessous de la Griffe Empty
Mar 31 Aoû 2021 - 13:33
Sans Byakugan, vous ne pouviez vous suffire que de vos sens. Vos iris pouvaient percevoir cette fameuse taverne aux allures relativement délabrées, même si elle ne semblait pas inhabitée. Vous pouviez discerner au loin quelques silhouettes qui se levaient, se mouvant de manière plus ou moins dynamique, mais rien qui de premier abord paraissait dangereux. Pour ce qui était de la montagne qui était à votre droite et qui avait également attirée votre attention, le mystère planait à son sujet. Après tout, comme l'avait si bien évoqué votre compagnon Seiki, il était tout à fait possible que sa disposition soit le lieu parfait pour une embuscade. Une des solutions aurait d'ailleurs pu être de l'escalader, mais vous saviez très bien que cela demandait une certaine énergie dont vous pouviez avoir besoin pour la suite de votre mission.

Vous choisîtes de ce fait la taverne. Sans protection, sans préparation, vous vous avanciez auprès d'elle et de ses airs peu rassurant avec l'objectif de trouver quelqu'un ou quelque chose qui pouvait vous renseigner. Il n'était alors plus question de s'infiltrer véritablement mais d'entrer en contact avec des personnes qui, avec un peu de chance, pouvaient détenir des informations qui avanceraient la Coalition. Un rêve qui paraissait bien naïf mais qui pouvait porter ses fruits dans la mesure où vous saviez vous y prendre. Et seul le futur saurait le montrer à Iwa.

Vous continuâtes de fouler ces terres lentement, avec attention. Vous ne saviez pas si un quelconque piège pouvait se présenter à vous et bien heureusement pour vous, il n'y en eu aucun. Vous avanciez dans une terre qui à ce sujet là était encore vierge de toute fourberie et le seul potentiel danger que vous pouviez croiser provenait de cette bâtisse qui grandissait au fur et à mesure que vous avanciez.

Mais l'atmosphère se transforma. Le dynamisme qui habitait la maisonnée laissa apparaître des cris à vos oreilles. Sur les fenêtres de celle-ci, quelques tâches de sang venaient les peindre de quelques gouttes et vous pouviez même entrevoir au travers de leur vitre des corps qui perdaient leur équilibre... sûrement morts.

Un silence, qui vous laissait le temps de réagir. La porte s'ouvrit et quatre silhouettes vous apparurent. Deux hommes et deux femmes, armées jusqu'aux dents de diverses armes dont le sang les recouvraient. Ils ne vous avaient pas vu, mais vous pouviez décider de les aborder.

Eux, qui n'avaient pas l'air prompte à discuter. Eux, qui dégageait même l'intention d'écraser tous ceux qui se présenteraient à eux.
Revenir en haut Aller en bas
Hyûga Tsuyoshi
Hyûga Tsuyoshi

[MISSION/A/IWA] Les dessous de la Griffe Empty
Jeu 2 Sep 2021 - 1:50
Tsuyoshi avait à nouveau laissé l'opportunité au groupe de choisir plus ou moins ensemble quelle voie prendre. Pour cette fois, tous étaient d'accord pour se rendre à la taverne qui leur apparaissait au loin. C'était là le choix le plus logique au regard de l'option d'infiltration qui était le leur. Dans la mesure où ils avaient opté pour une infiltration de la façon la plus classique, la plus basique, ils devaient se rendre dans cette taverne en quête d'informations tant sur l'endroit où ils se trouvaient mais aussi les villages à proximité, l'éloignement ou non avec le ou l'un des refuges du Ningen etc. C'était le choix le plus pertinent, discuté et expliqué d'ailleurs de la meilleure façon par Shizen Seiki.

C'est alors que le trio avança vers la taverne, endroit cible qu'ils s'étaient choisis. A mesure qu'ils s'avançaient vers la bâtisse, couvrant les 500 mètres entre leur point de départ et la situation du bâtiment, à mesure que celle-ci donc s'agrandissait devant eux et qu'eux devenaient naturellement plus petits à sa proximité, l'atmosphère se modifiait. Pour des shinobis, habitués à naturellement être aux aguets, ce petit détail ne leur échappa pas. En tous cas, Tsuyoshi remarqua assez vite ce changement dans l'environnement, ces oiseaux qui se taisaient, ce silence lourd annonçant un évènement ou quelque chose qui était en cours.

Arrivés à proximité de la taverne alors que les vitres se couvraient de sang et que des corps chutaient lourdement au sol dans un fracas qui en disaient long sur leur état, Tsuyoshi d'un bras tendu, indiqua une planque toute proche. Il s'agissait d'un arbre au large tronc pouvant masquer aisément la présence d'un homme, ainsi que de touffus feuillages similaires à une haie d'arbustes non taillés. Le Hyûga se rendit là et observa la suite des événements. Quatre hommes venaient de débouler de la bâtisse, l'air patibulaire et les armes ensanglantées. Il n'y avait quasiment aucun doute sur le fait qu'ils venaient de se livrer à un carnage. Cependant, les jugements hâtifs étaient à éviter.

Un geste sur la bouche, son index venait de s'y poser de façon ostensible, de sorte que ses coéquipiers le remarquaient aisément. Exécutant des mudra, le Hyûga capuche sur la tête, baissa justement la tête vers le sol comme s'il était intéressé par quelque chose là par terre. Ses yeux devinrent blanc et des nervures irradièrent ses tempes. Le Byakugan était à nouveau à l'oeuvre. Il lui fallait voir et savoir ce qui se tramait non seulement dans la taverne mais aussi dans les environs de leur position. Si des ninjas étaient tapis dans l'ombre ou même dans le sol, ils seraient démasqués, de même si des techniques étaient présentes dans un périmètre proche, elles seraient visibles du Byakugan.

Quoi qu'il en soit, lui se tenait prêt à toute situation. Son corps relâché, se préparait pourtant à réagir à la première alerte que ses sens ou son instinct lui transmettraient.

Spoiler:
 

_________________
Spoiler:
 


[MISSION/A/IWA] Les dessous de la Griffe 03483e9ae9996c8c0f0fb3940fd109f9
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t193-hyuga-tsuyoshi-100 https://www.ascentofshinobi.com/t4564-hyuga-tsuyoshi#35195
Jiki Masami
Jiki Masami

[MISSION/A/IWA] Les dessous de la Griffe Empty
Sam 4 Sep 2021 - 13:50
Masami était très difficile, mais lorsqu’elle se sentait supérieure et que les personnes lui obéissaient ou agissaient de la manière dont elle attendait, l’adolescente n’était pas un danger. Certes, les informations étaient intéressantes, mais ce qu’elle cherchait davantage se trouvait être davantage sanglant et efficace. Les Hommes étaient toujours attirés par plusieurs éléments majeurs, l’argent, le pouvoir et ce qui en découlaient. Du moins, pour ceux de l’extérieur, de son côté, sa seule survie importait et c’était bien pour cela qu’elle obéissait pour le moment docilement aux ordres. Tout allait dans son sens et c’était tant mieux ainsi. Chacun des parties utilisaient l’autre et cela fonctionnait parfaitement ainsi.

Jiki Masami • « Il va falloir parler à leur chef, le moins stupide de la bande. Ensuite, que pourrait bien vouloir un groupe de malfrat autre que l’assurance que si la coalition passe par là et occupe le pays, qu’ils puissent continuer leurs petites affaires tranquillement sans être déranger en échange d’informations. Car tu peux être certain, j’ai les moyens de tous les tuer jusqu’au dernier. »

La taverne semblait être en mauvaise état, vraiment déplorable. Sans doute que leurs véritables propriétaires n’étaient plus depuis longtemps, que les affaires ne marchaient pas très fort et qu’un groupe de type se contentaient d’utiliser l’endroit. C’était ce qui lui semblait être le plus logique en voyant cette charmante bicoque. A mesure que le Jiki s’approchait, elle pouvait entendre des cris, du sang maculait les vitres de la taverne, des corps morts, tout semblait être assez frais. Elle ne réagit pas même une seconde à la vue de tout cela tant c’était quelque chose de normal à ses yeux. La mort, la souffrance et le sang étaient des cousines très proche de sa vie. Masami se sentait presque dans son élément ainsi. Deux hommes et des femmes sortirent de la taverne à tout rompre, ivre de rage et de colère. Tsuyoshi avait choisi de se cacher devant ces quatre personnes qui venaient de tuer. Cependant, Masami était venue afin de rencontrer les groupes de malfrats du coin, alors pourquoi reculer ? Elle n’avait vraiment pas peur de ces gens. D’après ce qu’elle pouvait voir, il y avait tout de même peu de chances qu’ils soient des shinobis. Elle fit un signe d’un pouce vers le haut à l’attention aux deux autres, alors que l’adolescente marchait avec un air serein et totalement détaché par la situation. Elle s’arrêta à une distance respectable des quatre afin d’avoir le temps de réagir si jamais ils osaient quelque chose de stupide. Un simple regard furtif vers l’intérieur de la taverne, puis elle revint sur le groupe.

Jiki Masami • « Je me moque de vos petites intrigues, je suis ici pour rencontrer le grand chef du coin, celui qui dirige et prend des décisions. C’est son jour de chances, je suis ici pour lui proposer l’affaire de sa vie. Avant que vous me voyiez comme une gamine pommée, sachez juste que je suis née à Wasure no Kuni. Cela doit être une indication suffisante pour me prendre au sérieux. »

Masami portait la mort, le sang sur chaque partie de son corps. Elle ne craignait pas quatre pauvres types avec des couteaux. Elle n’estimait pas prendre de risques, d’autant plus qu’elle n’était pas seule. Dans une configuration comme celle-ci, c’était même un avantage qu’elle ne soit seule au contact. Spécialiste de l’assassinat, elle s’était affutée pour tous les types d’affrontements. Restait juste à voir comment allait réagir ces types sous l’excitation des meurtres. Etaient-ils des amateurs ou des professionnels ?

Jiki Masami • « Alors ? On fait affaire ou vous voyez absolument danser ? Parce que j’ai à proposer ne se représentera pas deux fois. »
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t7157-masami-fiche-terminee#60055 https://www.ascentofshinobi.com/u467
Shizen Seiki
Shizen SeikiEn ligne

[MISSION/A/IWA] Les dessous de la Griffe Empty
Lun 6 Sep 2021 - 17:59




Les dessous de la Griffe



Une fois de plus, nous étions tous tombés d'accord pour nous diriger vers la taverne, lieu qui semblait être le plus sûr et le plus pourvoyeur d'information à l'heure qu'il était. Au vu de notre couverture, qui se résumait à nous faire passer pour des néo-utilisateurs de chakra cherchant à rejoindre le Ningen, c'était certainement le mieux que l'on pouvait faire. Pour ma part, j'étais d'avantage dans l'optique de leur demander plus ou moins gentiment les renseignements que nous avions besoin. Mais la jeune brune aux tâches de rousseurs avait un autre plan en tête, une autre approche. Compte tenue de ses capacités sociales quelque peu étranges, je n'arrivais pas à savoir si c'était une excellente idée ou une des plus terribles. Mais je supposais qu'on n'allait pas tarder à en avoir le coeur net. Alors que nous approchions de la taverne d'un pas modéré, comblant la distance qui nous séparait de la petite maisonnette, l'atmosphère changea du tout au tout. L'air devint presque pesant, et une sensation de danger imminent s'immisça sous mes vêtements pour caresser ma peau.

Sans tarder, nous tournâmes tous nos regards vers cette taverne. Et à travers la transparence grisâtre et pleine de poussière de la vitre, des giclées rouges vinrent éclaboussées les vitres avec une force qui ne laissait aucun doute à ce qui était en train de se passer à l'intérieur de la taverne. Mes sourcils se froncèrent d'eux mêmes, et par pur instinct, je fléchis les jambes légèrement pour me préparer à la suite. Mes mains qui se trouvaient initialement dans mes poches en sortirent rapidement, se tenant près de mes vêtements pour dégainer un kunai aussi rapidement que possible. Mais au même moment, le bras de notre chef d'équipe se tendis devant nous, à la fois pour nous barrer la route et nous indiquer un endroit un peu plus à l'écart, et caché à la vue de ceux qui se trouvaient dans la taverne. Il avait raison, attaquer maintenant ne serait pas une bonne idée, nous ne savions pas combien ils étaient ni leur force. Il valait mieux se dissimuler en attendant. Avant que la porte de la taverne de la mort ne s'ouvre, Tsuyoshi et moi-même nous étions cachés derrière les arbres afin de dissimuler visuellement notre présence. Mais Masami, quant à elle, était restée au beau milieu du chemin, parfaitement visible.

Il était maintenant trop tard pour tenter de la faire venir de notre côté pour qu'elle obéisse à l'ordre de son supérieur hiérarchique. La porte de la taverne venait de s'ouvrir sur un quatuor portant la mort et le sang sur leur visage et leurs armes. Est-ce que le comportement de Masami se retrouvait être agaçant ? Sur les bords, oui. Elle donnait l'impression de savoir mieux que les autres ce qu'il fallait faire. Allais-je pour autant soupirer et baragouiner dans ma tête ? Tout à fait. Mais sa réaction était aussi quelque part une opportunité. Alors qu'elle se montrait ostensiblement devant les quatre messagers de la mort, pleine de confiance, cela suffirait certainement à écarter les doutes quant à notre présence respective. Je dégainai tout de même un kunai, me tenant à l'affût de la moindre réaction des meurtriers qui lui faisaient face tout en restant caché. De son côté, je vis Tsuyoshi remettre sa capuche et baisser sa tête. Malgré notre couverture, il voulait certainement éviter d'être pris en flagrant délit en train d'utiliser son Byakugan. Ce qui était une excellente idée. Son dôjutsu nous permettrait de savoir s'il y avait d'autres personnes aux alentours. Pour ma part, armé, je patientais en restant attentif à ce qui se passait.

En regardant un peu plus attentivement, la posture de Masami se voulait en apparence posée, mais presque menaçante dans l'aura qu'elle dégageait. Elle aborda les quatre bandits en allant droit au but, comme je m'imaginais qu'elle ferait. Elle ne semblait pas le moins du monde à faire dans les faux semblants. Si elle réussissait à négocier un deal avec eux, Tsuyoshi et moi n'aurions qu'à les suivre à distance et dans l'ombre. Mais ce qui m'inquiétait d'avantage, c'était ce "deal" en question. Le marché de toute une vie ? Je trouvais ça gros quand même, pour des gens qui ne la connaissaient pas...Elle avait mentionné parler de la Coalition, mais c'était selon moi une mauvaise idée. Leur dire que la Coalition passerait peut-être et détruirait leur camp en tuant leur famille sauf s'ils se pliaient à l'accord, ce n'était pas forcément le meilleur moyen de s'assurer la collaboration


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Narrateur
Narrateur

[MISSION/A/IWA] Les dessous de la Griffe Empty
Mar 7 Sep 2021 - 16:43
Les quatre personnages se présentaient au loin à vous, sans pour autant vous avoir vu. Le sang coulait le long de leurs diverses armes -dont vous pouviez discerner épées, lances, dagues et autres lames courtes, image synonyme de leur mode de vie. Le Byakugan de votre Taisho permettait d'ailleurs à votre petit groupe d'en apprendre un peu plus sur la situation et sur vos entourages, s'il souhaitait toutefois vous dispenser de ces informations, et il put ainsi voir de ses yeux nacrés plusieurs éléments. Premièrement, le fait qu'aucun des quatre bandits ne disposait d'un quelconque piège sur autre, vous ayant déjà dévoilé l'intégralité de leurs ressources en se présentant à vous. Deuxièmement, il eu l'opportunité de profiter de cette vision d'horreur qui peignait l'intérieur de la taverne, où de nombreux cadavres jonchaient le sol en le marquant de leurs organes sortis de leur cocon de chair, ne laissant qu'une ou deux personnes agonisant dans un bain de sang. Des personnes qui, si vous vous débarrassiez rapidement des quatre brigands, pouvaient potentiellement vous renseigner sur ce que vous cherchiez. Enfin, il ne trouva aucune trace d'un quelconque shinobi nul part, dans cette vision qui lui permettait de voir jusqu'à l'entrée du récif qui s'était également proposé.

Il n'y avait alors que vous trois, face à ces quatre bandits, sans personne pour vous surprendre.

La jeune Masami lança d'ailleurs les hostilités, osant sortir de votre cachette pour tenter une première approche. Prenant le risque d'un combat dantesque dont l'infériorité numérique vous caractérisait, ce qui pouvait signifier une mort certaine dans le cas où ils savaient se battre, elle se permit d'engager la conversation. Exhibant des arguments qui pouvaient avoir leur poids, elle ne vit dans le regard de ses quatre interlocuteurs qu'une incompréhension totale, englobée d'une haine infinie qu'ils ne savaient cacher. L'une des femmes s'approcha, jouant de sa dague entre ses doigts, fusillant les pupilles de la Jiki tandis qu'elle s'apprêtait à lui répondre.

-"Personne ne t'a demandé tes origines, inconnue. Je ne sais pas qui t'es, mais ici, tu ne vaux rien."

Un premier indice se détachait dans ses paroles. Pourquoi Wasure ne l'inquiétait-elle pas ? Pourquoi Masami ne vaudrait-elle rien sur les terres de Tsume ? Avait-elle comprit d'où la rouquine provenait ? Vous n'en saviez rien, mais la seule chose dont vous pouviez être certains, c'était que leurs tons s'aggravaient, leurs membres se durcirent comme s'ils s'apprêtaient à bondir à tout moment. Comme s'ils attendaient le signal d'alerte... qui était donné aussi tôt.

Le regard de l'assassine se tourna vers ses pairs, dont les armes tapaient avec vigueur leurs paumes comme s'ils s'apprêtaient à en découdre. Un sourire carnassier commun se dessina sur chacun des quatre visages, et lorsqu'elle leva la main devant ses camarades, vous sûtes ce qui vous attendait.

Un premier carnage.

-"Celle la ne fera pas exception ! A L'ATTAQUE !"

Les quatre paires de jambes arrachèrent l'herbe de leur hargne, foncèrent vers la Jiki avec une seule intention : l'éliminer, comme tous ceux de la taverne.

Important:
 
Revenir en haut Aller en bas
Hyûga Tsuyoshi
Hyûga Tsuyoshi

[MISSION/A/IWA] Les dessous de la Griffe Empty
Mer 8 Sep 2021 - 21:03
Tsuyoshi observa l'environnement sereinement tandis qu'il voyait bien que du duo avait qui il effectuait cette mission, seul Shizen Seiki avait obtempéré et suivi ses ordres. Accompagné donc du voyageur, le Hyûga s'était accroupi et après avoir rabattu sa capuche sur sa tête et caché ses yeux devenus laiteux, il observa les environs. Aucune trace de shinobis dans les environs, à moins que ce ou ces derniers aient usé de camouflages particulièrement puissants. Les quatre individus devant le trio semblaient également inoffensifs, comme incapables d'user du chakra à haut niveau. Dans la taverne, le spectacle sanglant était de rigueur. Le Hyûga détecta des mourants tandis que Masami essayait de mettre en œuvre son plan et de parlementer avec les étrangers meurtriers.

_ Je doute qu'elle arrive à quoi que ce soit dans ce contexte... A toi de voir si tu veux lui prêter main-forte, mais je crois qu'elle n'en a pas besoin. Dit le Hyûga en parlant à Seiki à basse voix tout en indiquant clairement Masami du regard. Ses yeux du même coup redevinrent normaux tandis que son corps se courbait indiquant qu'il comptait se déplacer furtivement. Il n'avait pas forcément besoin de le faire, mais le Hyûga était un homme prudent de nature, peu enclin aux extravagances guerrières même si tuer ne lui faisait en réalité ni chaud ni froid. Des carnages après tout, il en avait perpétré par le passé au cours de missions...

_ Il y a des gens qui agonisent dans la taverne. Peut-être pourrais-je en savoir plus ? Couvre-moi au besoin Denki ! Dit le Hyûga en entamant son déplacement vers la taverne en prenant bien soin de passer dans le dos de Masami, et à couvert bien entendu. Après tout, il ne voulait pas être pris dans une éventuelle technique de la Jiki. Et tandis que les quatre adversaires se jetaient sur la kunoichi, le Hyûga se rapprochait de la taverne.

Il finit par y entrer tandis que le combat était lancé ou plutôt le carnage "Masamiesque" ? A l'œil nu, il n'y avait rien de particulier, du moins rien qui puisse le mettre davantage sur ses gardes qu'il ne l'était. S'avançant vers le premier agonisant, le Hyûga se baissa et après avoir rapidement observé ses blessures, posant une main chaleureuse accompagné d'un regard compatissant et d'un ton doux :

_ Ne vous en faites pas... Des secours arrivent. Que... Que s'est-il passé ici ? Pourquoi vous ont-ils attaqué ? Qui sont-ils ? Avait demandé dans la foulée le Hyûga. Sa voix portait assez pour que d'autres agonisants dans les parages puissent entendre et qui sait apporter une réponse ou des bribes de réponses.

Tsuyoshi n'en oubliait pas pour autant la mission. Tout ceci n'était certes que du cinéma ou presque. Bien entendu il pouvait être touché pour ces gens qui mourraient sans faute aujourd'hui même, après tout il était humain, mais son rôle de shinobi lui indiquait qu'il lui fallait prendre le maximum d'informations au passage sur ce pays ou plutôt sur ce qui se passait dans cette zone de Tsume no Kuni et ce quel que soit le moyen utilisé. Dès qu'ils en auraient l'opportunité, ils prendraient l'information qui les intéressait le plus et se rapprocheraient du refuge de l'humanité. Cela dit pour l'heure, il fallait faire avec ce qu'ils avaient selon leurs choix.

Spoiler:
 

_________________
Spoiler:
 


[MISSION/A/IWA] Les dessous de la Griffe 03483e9ae9996c8c0f0fb3940fd109f9
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t193-hyuga-tsuyoshi-100 https://www.ascentofshinobi.com/t4564-hyuga-tsuyoshi#35195
Jiki Masami
Jiki Masami

[MISSION/A/IWA] Les dessous de la Griffe Empty
Jeu 9 Sep 2021 - 8:42


Jiki Masami • « Oui je vois ... Je ne suis pas tombée sur les plus intelligents de la bande ... »

Déclama alors haut et fort l'adolescente qui leva un sourcil en voyant s'agiter doucement une dague sous ses yeux. Elle ne pouvait imaginer qu'une personne sensée puisse ignorer la force de ceux qui provenaient de l'île maudite. Peut-être que cette bande de malandrins ne la croyait tout simplement pas une seule seconde. Ce n'était que des mots après tout, Masami non plus ne faisait confiance en personne, mais la différence était qu'elle était bien plus sur ses gardes que cette femme. Elle devait vraisemblablement prouver ces dires. Elle soupira légèrement en observant la scène.

Jiki Masami • « Je vois ... Des amateurs ... »

Ces quatres types fonçaient dans sa direction sans utiliser de chakra. Alors c'était sa le nouveau monde que proposait l'homme au chapeau ? Quelle idiotie sans nom. Masami commença à foncer à son tour en direction des quatres assassins à l'aide d'une technique de corps-à-corps visant la femme avec la dague qui semblait adorer s'entendre parler. Le coup était rapide et percutif et elle espérait bien la garder en vie celle-là. Elle enchaîna avec un suite d'attaques afin d'au moins tous les toucher une fois, évitant leurs attaques sans trop se difficulté gardant parfaitement son calme. Cela lui rappelait sa prime jeunesse à la prison de Wasure no Kuni, les combats pour la survie, pour manger ou d'autres avantages que d'autres trouvent normal dans le monde extérieur. Ce n'était qu'une petite démonstration, elle ne désirait pas dépenser trop d'énergie non plus pour des minables pareils, se contentant du taijutsu pour le moment.



Spoiler:
 


Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t7157-masami-fiche-terminee#60055 https://www.ascentofshinobi.com/u467
Shizen Seiki
Shizen SeikiEn ligne

[MISSION/A/IWA] Les dessous de la Griffe Empty
Sam 11 Sep 2021 - 2:16




Les dessous de la Griffe



Les barbares qui étaient sortis de la taverne vers laquelle on se dirigeait firent face à Masami, qui était restée bien en évidence, avec une hostilité flagrante. Les paroles de l'Iwajin d'adoption ne trouvèrent aucune résonance chez ses interlocuteurs armées jusqu'aux dents, allant jusqu'à la menacer de mort. Mais comme le fit remarquer Tsuyoshi, je doutais de la pertinence de leur assaut face à la guerrière à l'air farouche qu'était Masami. S'ils comptaient l'ébranler avec quelques couteaux, ils allaient rapidement se rendre compte de leur erreur. Devant ce constat peu inquiétant pour nous, je me tournai vers le jonin et chef d'équipe pour savoir ce qu'il avait vu de ses yeux perçants. Sous sa capuche, j'aperçus les veines autour de ses yeux se rétracter alors qu'il relevait les yeux vers moi. Il me fit part de la situation, et des corps agonisants à l'intérieur de la taverne. Nous n'avions, à ma connaissance, aucun ninja médecin, ce qui signifiait que nous n'avions aucun moyen de préserver leur vie, si seulement c'était possible. Mais il y avait peut-être moyen de leur soutirer quelques informations. Et c'était vers cette hypothèse que tendait Tsuyoshi, qui commença à se mouvoir dans la direction de la taverne en me demandant de le couvrir.

-Bien reçu, Hanzo-san.

Si cela faisait étrange de me faire entendre appeler par un nom qui n'était pas le mien, je ne me laissai nullement perturber par cet inconnu. Composant des mudras, je glissai ma main vers l'une de mes sacoches qui contenaient mes shurikens. En prenant deux de ses étoiles métalliques, j'apposai sur chacune d'entre elles un sceau explosif qui, lorsque je le déciderais, créerais une explosion et non des moindres. Toujours caché dans ces buissons, je gardais autant un oeil sur l'avancée de Tsuyoshi que sur le combat qui commençait à s'entamer avec Masami et ses assaillants. Je me tenais prêt, à tout moment, à agir si l'un de mes coéquipiers était en danger.

Si le chef d'équipe m'avait chargé de veiller sur son avancée, les principaux obstacles à celle-ci se trouvaient en réalité en face de Masami. Son byakugan n'avait repéré aucune autre trace de présence dans les environs, et même si mon attention se portait principalement sur les bandits assoiffés de sang, je ne pouvais m'empêcher de garder un oeil sur les alentours. Quant aux raisons pour lesquelles ces petite frappes sans chakra s'en prenaient ainsi à tout ce qu'ils voyaient, j'espérais que le faux "Hanzo" pourrait récupérer ses informations, et avec un peu de chance, d'avantage encore. Même si, au vu de leur situation critique, j'avais quelques doutes quant à cela.


Résumé:
 
Revenir en haut Aller en bas
Narrateur
Narrateur

[MISSION/A/IWA] Les dessous de la Griffe Empty
Dim 12 Sep 2021 - 20:33
Vous vous divisâtes devant la pluralité de choix qui s'offraient à vous. Connaissant Masami et en voyant les faibles moyens qui étaient mis pour vous mettre à mal, vous vous doutiez fortement que la Jiki n'aurait aucun mal à se défaire de ses adversaires. C'est d'ailleurs sans grands soucis que cette dernière s'était élancée sur ses adversaires, en en clouant deux au sol avec deux techniques qui firent mouche avec une facilité déconcertante. Leurs corps s'effondrèrent au sol, bien amochés par les attaques qui leur avait été envoyées, mais ils ne se débinèrent pas : l'un resta au sol, subissant la douleur à son bras brisé, tandis que les trois autres avancèrent, arme à la main, et les abattirent de toutes parts sur la kunoichi, seule, qui devait faire de son mieux pour se défendre si elle ne voulait trépasser.

Avec cette image pathétique que ces hommes, à côté de tous les shinobis, n'étaient absolument pas dangereux.

Tsuyoshi quant à lui s'était donc décidé à pénétrer au sein de cette sombre taverne tâchées par le sang du combat. De nombreux cadavres jonchaient le sol, il pouvait maintenant les voir de ses propres yeux, et il avait ainsi décidé à s'avancer vers un des corps qui respirait encore, un corps meurtri qui avait bien souffert et qui ne tarderait pas à rendre son dernier souffle. Ce macchabée tourna lentement les yeux vers celui qui s'approchait mais rien ne semblait le rassurer. Son visage ne bougea pas, si ce n'était qu'un regard renfrogné qui se dessinait et qui illustrait le plaisir qu'il ressentait à l'idée de trouver un sauveur.

Un sauveur ?

Tsuyoshi se trompait.

-"Ton... argent..."

Sa mâchoire se crispa, pressant du sang qui coulait de ses gencives pour venir perler sur ses lèvres. C'était comme s'il assemblait toutes ses dernières forces pour effectuer le dernier acte, celui qui résumait le déroulement de sa vie. En levant son bras armé d'un petit couteau, il l'avança doucement en direction de l'Hyûga. La vitesse n'avait rien de menaçant, l'effroi se trouvait dans son intention : même au bord de la mort, l'homme voulait dépouiller. L'homme voulait tuer.

Sa lame s'avança alors sous les yeux du Jônin qui pouvait trouver cela triste comme ridicule. De l'aide ? Ils s'en moquaient. Des secours ? Qui pouvait bien les secourir ?

L'Est de Tsume était reconnu pour n'être que désolation. Seul l'Ouest du Pays détenait ses secrets les plus intimes.
HRP:
 
Revenir en haut Aller en bas
Hyûga Tsuyoshi
Hyûga Tsuyoshi

[MISSION/A/IWA] Les dessous de la Griffe Empty
Jeu 16 Sep 2021 - 0:38
Tsuyoshi était loin de s'imaginer ce qui allait suivre. Dans tous les scénarios qu'il s'était mentalement joué, aucun ne menait à celui ci. Il avait pourtant prévu plusieurs pistes, même celles menant au sacro saint genjutsu qui te piège dans une réalité parallèle et se joue de toi avant même que tu n'aies le temps de comprendre ce qui se passe. Cependant, à aucun moment il ne pouvait s'imaginer ce qu'il vivait. Un phénomène bien aisé pour un ninja à régler. Un couteau, objet de la mort, qui s'avançait si lentement si faiblement, avec si peu de tonus que même le pire Genin d'Iwa aurait pu s'en défaire les yeux fermés. Normal après tout, que pouvait-on attendre d'un homme à l'article de la mort tentant dans son dernier souffle un acte absurde ?

Le Hyûga se redressa tout en poussant du pied cette main tenant ce couteau à peine menaçant. Son faux sourire qu'il voulait apaisant avait disparu, sa fausse bonhomie, il ne restait plus que le froid ninja qu'un simple quidam avait tenté... d'agresser. Agresser ? Était-ce le bon terme devant ce résultat pathétique ? Tsuyoshi inspira un grand coup et considéra la scène, cet homme mourant nageant dans son sang, le spectacle désolant qu'offrait cette taverne, cette mort qui empestait en ces lieux. Etait-ce donc ça Tsume no Kuni ? Un pays meurtri ? A ce point ?

Le Hyûga recula d'un pas, puis d'un autre. Il avait déjà perdu la foi, du moins pour les gens de cette taverne qu'il reléguait désormais tous au même point d'égalité. Aucun n'avait été pris par un sentiment de vengeance, sentiment probablement futile lorsqu'on est à l'article de la mort, et pourtant bien moins que de tenter un acte de routine, une bassesse sans buts. Tsuyoshi comprenait et pourtant il ne comprenait pas.

Etant sorti de la taverne par l'endroit d'où il y était entré, il était encore perdu dans ses pensées lorsqu'il passa à nouveau dans le dos de Masami à plusieurs mètres derrière elle, tentant de rejoindre sa position d'origine et donc Shizen Seiki. Lorsque ce fut fait, le Hyûga après un moment de silence pendant lequel il observait Masami détruire ces hommes sans âmes, parce que sans but réel à ses yeux, Tsuyoshi finit par lâcher de façon laconique sans même poser un regard sur Seiki :

_ Là dedans... Dans la taverne... Un homme mourant, baignant dans son sang, a tenté de me tuer alors que j'étais possiblement une aide pour lui... Une pause, un moment de silence et le Hyûga se tourna vers son interlocuteur, vers Seiki. Tu y crois toi ? Son regard était sans expression particulière si ce n'est peut-être une espèce de vide mélangée à de l'incompréhension, le tout était dur à déchiffrer. Le timbre de sa voix lui était froid, détaché.

------

Tsuyoshi se posait énormément de questions et alors que les choses lui apparaissaient plus claires, il avait besoin d'une confirmation. Lorsque Masami eut finit de massacrer ce beau monde et qu'elle les rejoignit, le Hyûga proposa ceci au duo. Ils passeraient la nuit à quelques kilomètres de la taverne histoire d'éviter une présence d'une éventuelle bande rivale en quête de vengeance et se rapprocherait de la montagne. Ils établiraient un camp de fortune au pied de la montagne en quête d'un repos mérité et s'attribueraient des tours de garde tout en prenant le temps de se reposer et de se restaurer un minimum. Le lendemain, ils reprendraient la route en direction du sommet de la montage. Le plan était simple, s'ils parvenaient au sommet, alors le Hyûga userait de ses techniques liées à son dojutsu pour tenter d'avoir une vue de la zone et en même temps de ce passage entre les montagnes qui leur paraissait si attirant. A partir de là ils aviseraient...

Spoiler:
 


_________________
Spoiler:
 


[MISSION/A/IWA] Les dessous de la Griffe 03483e9ae9996c8c0f0fb3940fd109f9
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t193-hyuga-tsuyoshi-100 https://www.ascentofshinobi.com/t4564-hyuga-tsuyoshi#35195

[MISSION/A/IWA] Les dessous de la Griffe

Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant

Ascent of Shinobi :: Territoires de l'Humanité :: Tsume no Kuni, Pays des Griffes
Sauter vers: