Soutenez le forum !
1234
Partagez

Le Grand Début

Shinkyou Haku
Shinkyou Haku

Le Grand Début Empty
Mar 20 Juil 2021 - 22:47
Ça ne devait faire que quelques semaines qu'Haku avait rejoint les rangs militaires du village caché par la brume. Si c'était le plus grand des hasards qui l'avait amené aux portes de cette cité, ses nombreux voyages forcés lui avaient déjà piqué sa curiosité. En effet, en arpentant les divers pays du Yuukan, Haku avait eu la chance d'entendre divers mythes et légendes. De guerrier capable de voir le chakra et au-delà de la matière jusqu'au puissant Sabreur manipulateur des lames à pouvoirs. Si elle ne savait dire où s'arrêtait la fantasie et où débutait la réalité, sa psyché s'était accrochée aux légendes de ce clan fondateur de Kiri la Grande.

Ainsi, son bandeau à la ceinture, elle se dirigeait pas à pas en direction de l'antre de ceux qu'elle admirait tant. Difficile à dire si ça allait être une bonne chose, que de rencontrer les héros des contes qui l'avait accompagné des années durant, mais elle devait en avoir le coeur net.

Sur le chemin la menant à l'entrée du grand dojo, elle passait en revue les quelques maigres connaissances qu'elle avait sur le clan. Elle savait qu'il ne manipulait que des katanas et autres sabres en tout genre et qu'il y avait un conseil de sept guerrier dont un était le chef du clan. Par le pur des hasards, il se trouvait que le chef du clan qu'elle s'en allait rencontrer était le Mizukage lui-même. Si elle ne l'avait jamais rencontré, elle avait entendu parler de cet homme à mainte reprise, alors qu'elle arpentait les corridors du complexe shinobi.

Ça ne faisait pas très longtemps qu'Haku avait été initiée à cet univers chakrique. D'abord dépourvue de tout contrôle, elle était née dans un village de ce pays tant haï par les shinobis ; le pays des griffes. Ce n'est qu'à cause de la dernière résonance qu'elle avait acquis les capacités requises pour pouvoir prétendre à rejoindre une structure comme un village caché ou une académie ninja.

Dans tous les cas, elle était une novice pure et dure. Incapable de contrôler son chakra, elle n'était même pas adaptée à manipuler son propre corps, encore parfois victime de disparition soudaine lors d'un coup de vent. C'était quelque chose qui allait éventuellement se régler – enfin elle l'espérait, - mais ça montrait à quel point, malgré son vieil âge, elle n'avait que peu à offrir. Pour ce qui était du genjutsu, il était assez raisonnable de penser qu'elle n'avait jamais mis la main sur le moindre sabre de toute sa triste existence.

Grimpant les marches menant à ce sanctuaire dédié aux lames, Hako inspirait profondément. Pénétrant dans le grand hall, elle pouvait entendre le bruit du métal qui se frappe l'un contre l'autre. C'était quelque chose de nouveau pour elle. Un son qu'elle n'avait jamais entendu, mais qui résonnait dans son pauvre coeur. Un son avec lequel elle allait devenir particulièrement familière, à mesure que les années avanceraient.

Curieuse, elle avançait discrètement vers la salle la plus à gauche. Dans le cadre de la porte, elle pouvait observer une multitude de personnes, sabre en bois à la main faisant face à une femme à la crinière dorée. Il ne fallut pas très longtemps à celle qui semblait enseigner au groupe à remarquer la présence d'une intrue venue squatter son cours.
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t12237-shinkyou-haku https://www.ascentofshinobi.com/u1087
Mawehara Miyuki
Mawehara Miyuki

Le Grand Début Empty
Mar 20 Juil 2021 - 23:50
La Mawehara se leva à l'aube comme toujours. Elle s'habilla rapidement comme toujours. Elle sortit de son appartement et se lança dans sa course matinale comme toujours. Elle rentra, se lava et se rhabilla dans sa tenue d'entrainement comme toujours. Elle alla au dojo comme toujours. Elle commença l'entraînement, rattrapant au passage les quelques dissipés du groupe comme toujours.

Miyuki tourna le regard. Elle avait repéré une silhouette inhabituelle qui rentrait dans le dojo. Quelque chose de nouveau.

Donnant quelques consignes supplémentaires et laissant le clone face auquel elle s'entraînait pour donner l'exemple à tous et que chacun puisse le regarder en même temps, la Sabreuse laissa ses élèves appliquer les mouvements qu'elle venait de leur montrer. Assez basique, l'enchaînement était surtout là pour l'échauffement et pour qu'ils apprennent la rigueur que nécessitait le kenjutsu.

S'approchant de la brune qui dégageait une certaine forme d'assurance dans son regard droit, la blonde la salua d'un signe de tête, entrouvrant les lèvres par la même occasion pour la saluer.

« Ohayo gozaimasu. Bienvenue au Grand Dojo. Je suis Mawehara Miyuki, Sabreuse porteuse de Senritsu. Puis-je vous aider mademoiselle ? Vous êtes venue juste pour observer ou souhaitez-vous apprendre à pratiquer avec nous ? »

Se montrant aussi bienveillante que possible, la jeune femme au regard bleu-gris s'était considérablement adoucie avec sa découverte de l'iroujutsu et de toutes les pratiques liées aux soins à l'hôpital du village caché de l'Eau. Elle avait essayé de ne pas venir trop frontalement, mais au vu du regard curieux que lui avait porté cette femme, la Danseuse se doutait que la nouvelle arrivante comptait au minimum la questionner un peu si elle lui montrait un peu de disponibilité tandis que son double se chargeait de surveiller et de faire quelques commentaires de reprise de posture aux élèves concentrés sur leurs mouvements.

Enfin presque tous concentrés, puisque deux jeunes garçons s'étaient discrètement écartés et commençaient à admirer cette jeune femme plutôt attrayante. Un raclement de gorge du clone dans leur dos suivi d'un regard sévère du double de la blonde les avait cependant rapidement ramené à l'exercice.
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t7806-mawehara-miyuki-la-melodie-de-l-eau-termine https://www.ascentofshinobi.com/t11574-mawehara-miyuki-la-danseuse
Shinkyou Haku
Shinkyou Haku

Le Grand Début Empty
Mer 21 Juil 2021 - 19:42

Surprise par les événements, Haku ne savait pas trop quoi répondre à la sabreuse. Elle ne s'attendait pas à être repérée aussi facilement, elle qui avait développé la discrétion comme une seconde nature. Ça parlait des compétences de celle qui lui faisait face, mais elle l'avait complètement prise de court. Un court silence naquit, mais ne durait que quelques secondes, le temps de réfléchir à la demande de la Mawehara.

En vérité, elle n'était venue qu'assouvir un désir bien curieux et ne comptait pas importuner qui que ce soit. Elle souhaite observer en retrait ceux qui avaient piqué sa curiosité, mais la proposition que lui avait faite Miyuki faisait sa place dans l'esprit de l'assimilatrice.

[Haku] - Peut-être un peu des deux ?

Haku avait comme mauvaise habitude de répondre par des questions. Si ce n'était pas nécessairement apparent, alors qu'elle échangeait ses premiers mots avec son interlocutrice. C'était là un comportement bien inconscient de sa part. Ça tenait plus d'un trait de personnalité que d'un besoin acquis avec le temps. Comme un trait définissant sa personne au même titre qu'elle était incapable de siffler ou de plier sa langue.

[Haku] - Je ne voudrais pas déranger. Je n'ai même jamais saisi une lame et vous semblez bien occupé. Peut-être vaudrait-il mieux rester comme observatrice ?

Si de prime abord on avait pu identifier cette personne comme étant bien insécure, il n'en était rien. C'était bien plus profond qu'une simple estime basse de sa personne, il s'agissait là d'un besoin de survie. Elle avait besoin de ne pas déranger, de ne pas exister. C'était conflictuel avec son nouveau désir de s'épanouir et de se développer comme utilisatrice du chakra et peut-être parviendrait-elle un jour à outrepasser ça - ou pas. -

Ses pupilles sombres toisaient la salle du regard avant de revenir sur la manipulatrice de Senritsu. Son non verbale trahissait ce qu'elle avait prononcé plus tôt, il était évident que cette idée de s'entraîner, que d'expérimenter ce que ça faisait de manipuler une arme prenait le dessus sur son désire de n'être qu'une observatrice.

[Haku] - Sans nécessairement vous importuner. Croyez-vous qu'il me serait possible de rejoindre une classe ?

Mais, alors qu'elle prononçait ses quelques mots, une bourrasque de vent pénétrait le corridor au moment ou des élèves ouvrirent une des portes du grand hall. Si la brise venait légèrement caresser la peau des gens présents dans cet endroit, pour Haku qui était bien trop concentrer par sa discussion et son désire de se joindre à eux, son pauvre corps venteux s'était mêlé à la brise, emportant temporairement son bras.

Rapidement, elle se saisit ce qui lui restait de membre à l'aide de son autre extrémité, un peu comme pour retenir son corps. Un réflexe qui semblait l'aider à concentrer son esprit afin de se reformer. Tranquillement, son corps venteux revient et reformait le membre qui avait disparu l'espace d'un instant.

[Haku] - Pardonnez-moi.

Il était évident qu'Haku n'était qu'une amatrice. Elle n'avait jamais saisit une lame, elle n'avait jamais manipuler le chakra et surtout, elle avait de la difficulté à ne pas partir au vent...
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t12237-shinkyou-haku https://www.ascentofshinobi.com/u1087
Mawehara Miyuki
Mawehara Miyuki

Le Grand Début Empty
Sam 14 Aoû 2021 - 23:43
La réponse hésitante de la jeune inconnue intrigua la Sabreuse. Elle avait donc affaire à une curieuse qui ne s'assumait pas trop. Enfin, c'est ce qu'elle pensa alors qu'elle l'observait un peu plus en détails. Décidant de rester devant la jeune femme jusqu'à avoir une réponse un peu plus développée, la blonde eut un petit sourire quand Haku compléta.

« Ne vous en faites pas pour cela. Suivez-moi, je vais vous donner un bokken et je vais vous enseigner les bases. Tout le monde est le bienvenu au Dojo, qu'importe l'heure et les connaissances. Ce cours est bientôt terminé et je peux laisser mon clone les surveiller. Ce ne sont plus des débutants désormais, ce sont des apprentis. Ils peuvent bien se débrouiller un peu sans moi. »

Ramenant une épée de bois à cette potentielle future utilisatrice du kenjutsu, Miyuki écouta la suite de son discours, écoutant sa requête.

« Ne vous en faites pas, c'est mon rôle d'accueillir les nouveaux arrivants et de les guider. Pour ce qui est de rejoindre une classe, je vais d'abord voir ce que vous parvenez à faire naturellement, tester vos réflexes, ce genre de chose. Pour déterminer à quel niveau vous commencerez. Cela vous- »

Alors qu'elles échangeaient tranquillement, Miyuki ne put s'empêcher de s'arrêter d'un coup en remarquant le membre de la jeune femme disparaître sous ses yeux. Après quelques secondes, ce dernier se reforma, apparemment sans le moindre soucis. Cette capacité ressemblait trait pour trait à celle de l'assimilatrice Asaara Fuu, à la différence notable qu'il s'agissait là de vent et non de sable. Il y avait cependant un problème majeur qui l'empêchait d'aller trouver la dame des sables pour lui demander de l'aide à ce sujet, c'était que cette dernière était repartie pour Kaze, là où se situait son travail avec la Banque principale du pays du Vent.

« Je... Aucun problème je dirais... Je ne peux pas vous aider pour ce contrôle ci, mais je peux vous aider pour votre maîtrise des lames. Prenez ce bokken et venez avec moi que je puisse vous tester. Allons dans un terrain plus petit, pour y être plus tranquilles. »

Faisant un signe à son clone, ce dernier fit un dernier tour de tous les élèves avant de leur signaler la fin du cours du jour. Après un bref passage en revue et quelques conseils, la petite troupe se dissipa et le clone en fit de même. Les informations arrivant à la guerrière blonde la rassurèrent rapidement. Même les moins sages du groupe avaient fait de bons progrès.

« Parfait. Je vous laisse vous installer et vous tenir prête, engagez-moi avec votre arme dès que vous vous sentez prête. Hajime. »

Après avoir donné le départ, la Danseuse s'était mise en position, prête à accueillir la débutante. Avait-elle des bases ou était-elle véritablement la débutante absolue qu'elle clamait être ?
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t7806-mawehara-miyuki-la-melodie-de-l-eau-termine https://www.ascentofshinobi.com/t11574-mawehara-miyuki-la-danseuse
Shinkyou Haku
Shinkyou Haku

Le Grand Début Empty
Lun 16 Aoû 2021 - 17:29

[Haku] - Ne vous en faites pas pour ça ! J'arriverais bien à le contrôler un jour ?

L'intonation de l'Éphémère avait toujours ce petit je-ne-sais-quoi qui donnait l'impression qu'elle posait peut-être une question ? Sauf qu'en même temps, ça pourrait très bien être un simple commentaire se voulant rassurant, autant pour elle que pour les autres. Dans tous les cas, Haku suivit Miyuki dans la pièce qu'elle avait désignée. Lui emboitant le pas, l'Éphémère contemplait les choix qui l'avaient mené jusqu'ici.

Pénétrant dans ce qui allait leur servir de salle d'entraînement, Haku était stressée d'entamer cet exercice. Cependant, elle était probablement autant excitée qu'elle était anxieuse. L'inexistence de la jeune adulte toucherait-elle à sa fin ? Avait-elle enfin l'opportunité de devenir quelqu'un ? Elle percevait son nouveau don, celui de ne faire qu'un avec le vent, comme étant une bénédiction des dieux. Toute sa vie, elle avait souffert et s'était efforcée de continuer et de marcher vers l'avant. Était-ce là une récompense pour toutes ses années difficiles ?

Saisissant le bokken offert par la sabreuse, Haku l'examinait du regard. Doucement, elle serrait plus fort son manche afin de s'imprégner de la sensation du bois dans la paume de sa main. Bien entendu, ce n'était pas la première fois qu'elle prenait quelque chose du genre dans ses mains, lorsqu'elle était gamine, elle saisissait les brindilles avec détermination et frappait dans le vide, s'imaginant combattre des monstres invisibles. Ça, par contre, c'était bien différent.

Voyant que la Mawehara s'était mise en position, Haku fit la même chose. Ne sachant absolument pas comment se placer, elle tenta d'imiter sa professeur. Une pâle imitation. Si globalement, ça se ressemblait, un oeil expert pouvait voir toute la différence dans la technique entre la sabreuse et l'assimilatrice.

Inspirant profondément, elle s'élança vers Miyuki afin de lui porter un coup au niveau de l'épaule. Toute son inexpérience la trahissait. Position déséquilibrée sur une seule ligne, hyperextension de ses membres pouvant lui infliger d'importante blessure si elle continuait ainsi. Elle avait aussi relevé bien trop sa garde, annonçant clairement le type d'attaque qu'elle offrait et ouvrant l'opportunité à une attaque de Miyuki bien avant qu'elle ne parvienne à lancer la sienne. S'il y avait une chose qu'elle avait cependant bien réussie, c'était son attention fixée sur l'exécution de la tâche, sur les mouvements de son adversaire et sur son environnement. Au-delà de ça, il y avait du travail à faire.
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t12237-shinkyou-haku https://www.ascentofshinobi.com/u1087
Mawehara Miyuki
Mawehara Miyuki

Le Grand Début Empty
Mar 17 Aoû 2021 - 14:37
Le doute dans la voix d'Haku n'échappa pas à la Sabreuse qui haussa un sourcil mais ne fit aucun commentaire. Elle ne pouvait pas l'aider pour cette maîtrise, mais la brune pas tant effrayée que ça par l'hypothèse de ne jamais y parvenir qu'elle avait elle-même formulé indirectement.

« Comme vous voudrez. »

Assez solenelle dans ses mouvements pour guider la débutante, elle l'invita à venir sur un terrain qu'elle salua une première fois avant d'y entrer, puis salua son adversaire une fois en place avant de lui dire de commencer. Respectant toujours toutes les règles cérémonielles liées au Dojo, la Mawehara oobserva avec la plus grande attention cette nouvelle apprentie qui venait d'arriver dans l'enceinte si sacrée à ses yeux.

Bokken en main, la débutante n'avait effectivement aucune réelle notion du combat au katana. Peu surprenant, ce n'était pas un art que tous les shinobis appréciaient, loin de là. Sa posture, sa tenue de corps, sa garde, sa frappe, tout clochait. Mais alors qu'elle aurait aisément pu la frapper et lui montrer ses erreurs multiples, Miyuki décida de ne pas être trop sévère et de simplement bloquer le coup avec une précision mécanique. La repoussant de sa lame de bambou, bois contre bois, la Danseuse lui parla à son tour.

« Bien, montre moi tes défenses maintenant. »

Passant ainsi à l'attaque, la blonde enchaîna quelques frappes très basiques mais assurées. Des mouvements tant répétés qu'ils étaient très proches de la perfection. Certes elle n'y était pas encore, mais la guerrière à la crinière couleur paille s'était considérablement améliorée depuis son arrivée au Grand Dojo. Toujours aussi affirmée, les coups précis connectaient les uns après les autres, se montrant assez impitoyables l'espace d'une vingtaine de secondes pour voir jusqu'où cette potentielle élève tiendrait, et si un simple petit assaut de ce genre ne la ferait pas fuir. Elle n'avait aucun doute quant au fait qu'elle toucherait certaines de ces attaques, ayant glissé quelques coups plus assurés au milieu de son enchaînement, mais la mizujine aux yeux bleu-gris savait tout aussi bien qu'elle ne ferait rien de terriblee à la brune.

S'arrêtant une fois ce petit échange terminé, elle salua à nouveau Haku avant de s'adresser à nouveau à elle.

« Bien, j'ai pu voir un peu ce que tu valais. Es-tu toujours motivée à apprendre l'art du katana ? »

Préférant s'assurer de sa volonté dans un premier temps, la soldate de la Kenpei patientait face à la genin, curieuse de ses réactions.

HRP:
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t7806-mawehara-miyuki-la-melodie-de-l-eau-termine https://www.ascentofshinobi.com/t11574-mawehara-miyuki-la-danseuse
Shinkyou Haku
Shinkyou Haku

Le Grand Début Empty
Mar 17 Aoû 2021 - 17:20

La défense de l'Éphémère trahissait tout autant son incompétence dans la manipulation d'une arme que l'avait été son attaque. Réflexe manquant, fermeture par moment de ses yeux brisant sa vision de la situation, manque de technique flagrant, défense molle. On aurait dit une gamine jouant les guerrières plus qu'une kunoichi. N'ayant commencé à s'entraîner que depuis quelques mois, même les arts shinobis étaient à un niveau tout juste suffisent pour obtenir son bandeau et le rôle de genin.

Si elle était parvenue à bloquer certains coup, coup de chance ou mouvement volontaire de la part de la Mawehara, plusieurs étaient parvenus à déjouer la pathétique garde d'Haku. Certaines frappes avaient été accueillies par son corps élémentaire, qu'elle ne contrôlait que partiellement, tandis que d'autres percutaient la chair tangible, venant créer une ecchymose sur la peau de porcelaine de Tsumejine.

Si les échanges de coups et de défenses avaient été une opportunité pour la sabreuse d'évaluer tout le travail qui était à faire, sans doute pourrait-elle classifier Haku comme étant : "Globalement inoffensive". Sauf qu'au-delà de son inexpérience, Haku avait la hargne d'une survivante et le désir d'avancer, d'être autre chose qu'une victime et qu'une passagère dans sa propre vie. Déterminé, comme si ça vie en dépendant - et c'était quand même le cas -, elle ne pouvait qu'offrir un signe de tête à son enseignante accompagnée de quelques mots prononcés avec toute la détermination qu'il lui était possible de produire.

[Haku] - Plus que jamais !

Trois petits mots pourtant si important et qui allait à jamais changer sa vie. Quatre syllabes aux potentiels infinis qui la lançait dans une voie hardie, demandante, et ô combien récompensant. Miyuki ne pouvait pas lui apprendre la maîtrise de son corps élémentaire ? Ce n'était absolument pas un problème pour Haku qui l'apprendrait par elle-même. À jamais lié à cet élément, ce n'était de toute façon qu'une question de temps avant qu'elle maîtrise le vent qui la compose. Apprendre la manipulation des armes, cependant, était une tâche encore plus colossale, si elle venait à le faire seule.

Afin de rajouter un petit quelque chose à son élan de démonstration, la poigne d'Haku saisissant son épée de bois se resserra encore plus fort, tandis qu'elle se remit en garde, signe qu'elle était prête à reprendre ce que Miyuki aurait bien envie de reprendre.
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t12237-shinkyou-haku https://www.ascentofshinobi.com/u1087
Mawehara Miyuki
Mawehara Miyuki

Le Grand Début Empty
Mar 17 Aoû 2021 - 19:35
La réponse de la brune arracha un sourire à la Mawehara qui fit un signe de tête approbateur.

« Bien. Je suis contente de voir que tu es motivée. »

Terminant sa phrase, elle se rendit compte qu'elle avait glissé sans y prêter attention dans le tutoiement. Sans doute était-ce parce qu'elle avait projeté sur cette femme la même vision que celle de la douzaine de jeunes à qui elle enseignait actuellement. Elle se reprendrait bien vite, rien ne disait encore que cette fille resterait au dojo pour apprendre avec elle. Après tout, nombreux étaient les gens talentueux au katana à Kiri et elle ne doutait pas que nombre d'entre eux sauraient la prendre sous leur aile s'ils le souhaitaient.

Se remettant donc en garde face à Haku, elle hésita un instant. Par quoi commencer avec une débutante absolue. La garde ? Le physique ? Des passes au katana ? Miyuki restait incapable sur le moment d'en décider. D'un côté, elle ne voulait pas que l'apprentie croit qu'elle avait affaire à un jeu, de l'autre elle ne voulait pas non plus briser sa motivation dès le premier jour. Il fallait qu'elle découvre ce qu'était l'art des Sabreurs pour ainsi jauger au mieux si c'était ce qu'elle souhaitait travailler sur le long terme.

« Approchez-vous je vous prie, je vais vous montrer comment doit-on tenir au mieux un katana. Nous commencerons par ceci ainsi que par quelques coups simples pour aujourd'hui, en première initiation, d'accord ? À la fin de la séance, vous me direz si vous souhaitez revenir pour prendre des cours plus poussés et nous pourrons déterminer d'une horaire où vous pourrez venir ici. Je pourrais vous enseigner à ce moment, ou vous pourrez voir pour chercher un autre sensei si vous connaissez déjà quelqu'un au dojo et que vous aimeriez travailler avec lui. »

Ayant reprit les formes convenables pour une première rencontre, la blonde fit un sourire amical à la novice et la laissa s'approcher avant de se tourner dans son sens pour se trouver épaule contre épaule et ainsi lui montrer plus facilement comment tenir une lame. Posant d'abord sa main guide en haut du manche, elle le prit ensuite par le bas avant de réexpliquer ses mouvements, les décortiquant avec une précision extrême pour Haku.

« L'important avant tout c'est un équilibre parfait. En plus de vous accorder une prise solide qui ne vous échappera pas en plein combat lors d'un moment critique, vos coups seront plus précis et plus puissants si vous tenez correctement votre lame. Beaucoup sousestiment ce genre de détails mais ils sont les plus cruciaux. Nombre de combattants se font désarmer parce qu'ils ne savent pas réellement tenir une lame, certains partiulièrement expérimentés. »

Un petit sourire moqueur passa sur les lèvres de Miyuki l'espace d'un instant.

« J'ai pu désarmé avec facilité un samouraï un peu trop énervé lors d'un voyage à Hi no Kuni récemment. Même les gens les plus respectés pour leurs talents à l'épée sont susceptibles de cette faute qui peut s'avouer capitale dans un véritable combat à mort. »

Reprenant un air beaucoup plus sympathique et surtout attentif et avenant envers son élève du jour, la Mawehara prit le temps de lui montrer à nouveau le geste pour être certaine que tout était assimilé de son côté. Le début était certes simpliste, mais comme elle venait de le lui dire, il était capital. Chaque mouvement devait atteindre la perfection dans les règles avant de pouvoir dépasser ces dernières.
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t7806-mawehara-miyuki-la-melodie-de-l-eau-termine https://www.ascentofshinobi.com/t11574-mawehara-miyuki-la-danseuse
Shinkyou Haku
Shinkyou Haku

Le Grand Début Empty
Mer 18 Aoû 2021 - 3:10

[Haku] - Oui ! Absolument !

Répondit-elle à son enseignante qui lui demandait si quelques coups simples allaient être suffisant pour aujourd'hui. Elle était bien heureuse de voir que sa détermination eut été prise en compte et se doutait bien qu'il n'y avait rien de "simple" dans son "quelques coups simples." Les bases de toutes choses étaient hyper importante et ça ne devait pas non plus être différent dans l'art de manipuler le sabre.

Haku écoutait les dires de son enseignante d'une attention sans faille. Posant naturellement sa dextre là ou la sabreuse lui indiquait l'emplacement de cette fameuse main guidante, Miyuki pourrait facilement deviner que son élève était droitière. Consciement, ça aurait été impossible pour Haku de répondre à cette question, n'ayant jamais apris à lire, ni à écrire. Tâchant d'imiter avec précisions la position de la Mawehara, elle corrigeait rapidement les quelques détails qu'elle n'avait pas directement assimilé.

S'en suivi ensuite quelques frappes dans le vide. D'une lenteur importante, ça permettait à la novice d'enregistrer visuellement les mouvements qui lui étaient demandé. De cette façon, elle pouvait évaluer là où positioner son corps et de son sabre. Réalisant les quelques frappes demandé par son enseignante, Haku ne pouvait s’empêcher d’imaginer la Mawehara désarmer un samourai et la potential tête qu’il aurait bien pu faire.

Répétant plusieurs fois le movement simple, chaque répétitions étaient accompagné de commentaire bref et concis afin d’améliorer sa forme. Chaque répétitions devenaient de plus en plus naturel et elle prennait goût à l’effort physique qui venait. Rapidement à bout de souffle, elle était restée surprise de la vitesse à laquelle la pratique d’arts martiaux était intense sur le cardio.

Devant prendre une pause pour reprendre sa respiration, elle en profitait pour répondre au commentaire offert un peu plus tôt par Miyuki, encore faillait-il qu’elle fasse le lien puisques plusieurs minutes s’étaient écoulés entre le commentaire et la réponse. Bon, Miyuki s’attendait peut-être à une réponse à la fin de la séance, mais qu’elle lui réponde maintenant ou plus tard, la réponse ne changerait pas.

[Haku] - Je… suis intéressée... à revenir prendre des cours.

Ses pupilles sombre fixaient celle de la blonde. Elle cherchait sa respiration et ça s’entendait dans les pauses dans son discours.

[Haku] - Je… ne connait… personne d’autre que vous.
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t12237-shinkyou-haku https://www.ascentofshinobi.com/u1087
Mawehara Miyuki
Mawehara Miyuki

Le Grand Début Empty
Mer 18 Aoû 2021 - 11:17
Une chose était certaine, pour cette première session, Haku ne manquait pas de motivation. Ça aurait bien été le dernier de tous les reproches qu'elle avait pu avoir à faire que la Mawehara aurait pu trouver pour le coller sur la tête de la brune. Répondant au quart de tour, elle se contenait visiblement avec difficulté. Pour autant, elle était concentrée et appliquée.

Donnant ainsi quelques consignes à la jeune femme qui posait pour les premières fois ses mains sur un bokken, Miyuki décida de changer de main rapidement pour montrer à Haku exactement comment faire. Après tout, si sa main principale était gauchère, pour ce qui était des affrontements, la guerrière blonde était une solide ambidextre depuis plusieurs années maintenant. Dès ses premiers mois d'apprentissage, elle avait eu cette obsession en tête d'être capable de manier au mieux ses armes de ses deux mains. Sans doute était-ce le capitaine de police maniant katana et wakizashi qui l'avait impressionné, celui qui était venu lui annoncer la mort de ses parents, quelques instants avant qu'elle ne s'effondre en pleurs. Quelques secondes avaient alors suffit pour la marquer au plus profond d'elle.

Elle se reconcentra alors sur la prise de la Shinkyou qui avait plutôt bien saisit l'arme et semblait s'être corrigée d'elle-même en partie, mais il restait encore quelques petites erreurs, notamment sur l'énergie avec laquelle l'assimilatrice retenait son arme. Bien trop crispée, elle risquait juste de se faire des douleurs horribles aux mains après quelques minutes d'entraînement.

« La prise est très bien, mais relâche toi. Si tu restes bloquée comme ça, tu auras mal très rapidement et pour longtemps, voire définitivement. Respire profondément et trouve l'équilibre dans ta tenue de lame. »

Elle ne savait pas réellement comment l'expliquer. Pour elle, on lui avait juste crié dessus et frappé sur les doigts jusqu'à ce qu'elle parvienne à le trouver, mais elle ne considérait pas que tous les éléments de l'entraînement qu'elle avait subit étaient parfaits et utiles, loin de là. Continuant de lui donner de légers détails, la Mawehara fut finalement satisfaite lorsqu'elle estima la prise d'Haku suffisamment bonne. Il y avait encore du progrès à faire, mais la Danseuse ne se considérait elle-même pas parfaite sur la plupart de ses coups, alors comment exiger d'une débutante de quelques minutes de l'être ? C'était tout simplement impossible.

La réponse assez rapide de cette nouvelle arrivante fit sourire la Mawehara. Elle avait montré sa détermination jusque là, mais elle semblait maintenant un peu hésitante, comme si elle paniquait ou qu'elle était trop pressée de répondre pour respirer correctement. Hochant la tête pour lui signaler qu'elle avait bien reçu sa réponse, Miyuki reprit la parole.

« Très bien. Dans ce cas, je vous donnerai quelques exercices à faire en fin de séance pour commencer. En attendant, je vais vous montrer quelques coups basiques pour pouvoir tenter un nouvel échange d'accord ? »

Se montrant patiente comme avec les blessés à l'hôpital et pourtant assez directive comme avec ses élèves plus expérimentés, la porteuse de Senritsu lui expliqua alors un estoc, un coup simple horizontal et un coup simple vertical. Trois coups extrêmement basiques mais dont les gestes étaient sensiblement différents. Trois coups simples qui pouvaient permettre de composer de nombreux enchaînements. Trois coups simples qui étaient tout simplement les briques de construction de cet art du combat.

Donnant ainsi à nouveau des détails sur la prise d'arme qui changeait très légèrement en fonction des coups, notamment sur la position des poignets pour ne pas se blesser en cas de choc important, Miyuki s'atela au détail des coups en eux-mêmes, des raisons de les faire, des dangers encourus en lui montrant quelques contres qu'elle lui promit de lui apprendre plus tard.

« Je ne sais plus si je vous l'ai demandé, mais il vous faudra me dire vos disponibilités, si vous avez d'autres obligations. Personnellement je travaille aussi pour la Kenpei et pour l'hôpital, donc je ne suis pas tous les jours ici pour enseigner. Cependant, vu que c'est votre tout début, si vous êtes libre en soirée, je pourrais vous donner des cours seule, pour que vous puissiez rattraper plus rapidement le niveau des classes actuelles qui ont déjà commencé depuis quelques mois déjà, comme j'ai l'impression qu'attendre jusqu'à l'hiver prochain les nouveaux arrivants ne vous tente pas trop. »

Toujours un sourire sur les lèvres, la blonde appréciait beaucoup l'énergie et la volonté de cette fille qui venait d'arriver au dojo. En un sens, elle lui ressemblait.
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t7806-mawehara-miyuki-la-melodie-de-l-eau-termine https://www.ascentofshinobi.com/t11574-mawehara-miyuki-la-danseuse
Shinkyou Haku
Shinkyou Haku

Le Grand Début Empty
Sam 21 Aoû 2021 - 21:58

Se concentrant sur les mouvements montrés par la sabreuse, Haku essayait tant bien que mal de profiter au maximum des apprentissages personnalisés d'une des sept sabreuses de légende. Elle débutait son parcours au coeur de ce clan et c'était sa façon à elle de remercier Miyuki pour le temps qu'elle offrait. Selon elle, le plus gros manque de respect dont elle pourrait faire preuve était d'être distraite tandis qu'une maître dans la manipulation prenait de son précieux temps pour lui enseigner quelque chose.

Ayant repris son souffle, elle se remit en position et pratiquait l'une des nouvelles frappes démontrées par la Mahewara. Saisissant le bokken de sa dextre, la positionnant là où elle se rappelait être la bonne place, Haku s'efforçait d'enregistrer les frappes dans sa mémoire musculaire. Bon, ce n'était pas nécessairement quelque chose qu'il était possible de faire consciemment, mais ça n'allait pas l'empêcher d'essayer. Écoutant les conseils de la sabreuse, elles échaient quelques trucs et quelques mots.

Abordant ensuite ses disponibilités, cette question avait percuté Haku plus que Miyuki ne pourrait le penser. En effet, si elle était restée surprise par l'horaire chargé de la chûnin, elle était complètement à l'inverse d'elle. Ses seules occupations étaient l'errance dans les ruelles du village et les quelques missions de bas rang qu'elle allait peut-être un jour recevoir. Encore là, ce n'était quelque chose qu'elle pouvait prévoir. Ce n'était pas comme si elle pouvait se pointer au coeur du complexe shinobi en leur disant : « Voilà mes disponibilités pour les prochaines semaines pour vos missions. » Elle ne pouvait que se contenter d'être prête malgré tout.

[Haku] - Je n'ai aucune obligation. Je ne fais partie d'aucune unité spéciale. Je n'offre pas mes services à aucune boutique ou instance Kiri. Je ne travaille que pour le compte de la brume en tant que genin. Difficile de vous dire quand je suis indisponible, car je peux être envoyée en mission à la dernière minute. Ne vous en faites pas pour moi, mon horaire n'est aucunement occupé. Je me ferais libre lorsque vous l'êtes et je m'efforcerais de travailler ce que vous m'enseignez lorsque vous ne l'êtes pas. Voilà, mon emploi du temps.

Une réalité bien crue. Haku n'existait pas. Enfin, son existence ne faisait que débuter. Véritable fantôme dans sa propre vie, elle ne servait à rien d'autre que ce que le village souhaitait lui faire faire. Elle n'avait aucunement le désir d'offrir de son temps ailleurs que là ou elle le souhaitait et pour le moment, elle ne souhaitait qu'être ici, au dojo des sabreurs à apprendre à manipuler les sabres. Elle souhaitait se joindre au conseil des sept. Elle ne souhaitait n'être disponible que pour travailler l'art du sabre et rien d'autre.
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t12237-shinkyou-haku https://www.ascentofshinobi.com/u1087
Mawehara Miyuki
Mawehara Miyuki

Le Grand Début Empty
Lun 23 Aoû 2021 - 23:02
Face à l'embarras de l'assimilatrice, Miyuki se sentit gênée à son tour. Elle n'avait pas voulu se vanter en explicitant ses divers rôles, simplement lui signaler qu'elle ne pourrait pas être tout le temps disponible, mais au vu de la réaction de la jeune femme qui essayait de se justifier de ne pas avoir un millier de responsabilités alors qu'elle arrivait depuis peu au service de Kiri.

« Je vois... C'est normal, on commence tous par là, ne vous en faites pas... »

Un peu embêtée de son manque de tact, la Mawehara se racla un peu la gorge pour changer de sujet et reprit sur les enseignements basiques, lui faisant prendre un peu plus garde à sa posture générale. Elle tachait ainsi progressivement de la guider vers une tenue correcte de son corps en combat, mais elle ne la ferait certainement pas atteindre un niveau ne serait-ce que correct en une seule journée. Ces choses devaient s'apprendre avec le temps, la répétition et l'attention prolongée pendant les millions de tentatives qui seraient nécessaires pour atteindre la perfection.

Encore une fois, la Sabreuse elle-même s'estimait débutante à ce sujet, bien qu'elle pratiquait le kendo depuis près de quinze ans maintenant. Consciencieuse, elle tâchait d'expliquer au mieux à la débutante qu'elle accompagnait pour ce cours improvisé jusqu'à ce qu'elle y mette fin en voyant la fatigue arriver chez Haku.

« Ce sera tout pour ce matin. Avec ce que vous m'avez dit aujourd'hui, je vous propose de revenir ce soir au dojo. J'ai quelques obligations pour cet après-midi, mais je pourrais vous donner quelques consignes pour commencer un entraînement efficace si cela vous convient. »

Attendant ainsi la réponse de l'assimilatrice de vent, la Sabreuse tendit la main vers elle pour récupérer le bokken qui leur avait servit pour s'exercer. À vrai dire, elle devait aussi réfléchir à comment faire travailler une débutante absolue, elle qui n'avait eu qu'à s'occuper des jeunes qui étaient au dojo depuis quelques temps pour l'instant. Il fallait qu'elle apprenne à apprendre, et cette tâche était plus complexe qu'il n'y paraissait, d'autant plus qu'elle était sans doute la seule des sept Sabreurs à être là depuis un certain temps et à n'avoir toujours aucun disciple. La tâche l'avait toujours repoussé, elle ne s'en sentait pas capable. Mais là, elle avait en quelques sortes accepter d'aider Haku pour qu'elle puisse rattraper le groupe précédent et ainsi rejoindre les apprentis.

Ignorant si elle serait à la hauteur, la jeune femme avait aussi besoin de discuter avec sa camarade de combat à mains nues qui elle avait déjà deux élèves dans son propre domaine en plus d'aider Miyuki à s'entraîner à devenir la meilleure possible sur ce terrain là également.
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t7806-mawehara-miyuki-la-melodie-de-l-eau-termine https://www.ascentofshinobi.com/t11574-mawehara-miyuki-la-danseuse
Shinkyou Haku
Shinkyou Haku

Le Grand Début Empty
Lun 13 Déc 2021 - 16:46

[Haku] - Je vous remercie grandement pour ce cours privé. J'ai beaucoup appris et vous êtes une excellente enseignante.

Dit-elle afin de démontrer tout le respect qu'elle avait pour celle qui avait pris de son temps pour apprendre à l'Éphémère quelques rudiments dans la manipulation du sabre. Si elle n'était qu'au début de son parcours, la présence de Miyuki était une valeur inestimable pour la Tsumejin.

Ce genre d'attention n'avait jamais été offerte à la future sabreuse et ça avait un petit je-ne-sais-quoi de chaleureux. Ça venait combler un petit vide dans le coeur de l'ancienne voyageuse. Si elle avait trouvé refuge au village la brume, c'était cette amicaliste et ce sentiment d'enfin avoir sa place qui l'avait maintenu à l'intérieur des brumes de la cité sanglante. C'était ça qui l'avait amené à se joindre à la milice du village. Elle voulait en apprendre plus sur ce qui l'avait transformé en être mi-humaine, mi-vent. Elle voulait apprendre à contrôler ce corps qui disparaissait une fois de temps en temps et elle voulait pousser son apprentissage du Kenjutsu. Haku était défitinivement heureuse de ses choix.

[Haku] - Vous pouvez compter sur ma présence pour ce soir.

Rajoutait-elle à la demande de la Sabreuse. Ça, Miyuki pouvait être bien certaine qu'elle serait présente.

Sans perdre de temps, elle s'inclinait en direction de la chûnin puis tournait les talons et se dirigeait vers la sortie. Elle n'avait rien de prévu pour aujourd'hui, si ce n'est que d'aller faire quelques achats pour ses outils ninja. Sans doute en profiterait-elle pour se procurer un sabre de bois et irait-elle pratiquer les techniques enseignées par Miyuki.

Elle n'avait réellement rien de plus à faire de toute façon. Ses apprentissages et son développement dans la maîtrise du chakra étaient sa seule et unique motivation dans la vie. Elle n'avait aucun autre intérêt, elle n'avait aucun autre désire que celui d'enfin avoir le contrôle sur sa vie. D'enfin exister. Ce qui était assez drôle, sachant qu'elle s'identifiait comme étant une passagère, même dans sa propre vie.
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t12237-shinkyou-haku https://www.ascentofshinobi.com/u1087

Le Grand Début

Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» GRAND DOJO, GRAND DOJO INTERNATIONAL DE COURSE. TRI-ENTRAINEMENT.
» Un début
» Le début d'une Ere (Team 3)
» Un début d’équipe ?
» Début d'un Empire

Ascent of Shinobi :: Territoires de l'Eau :: Kiri, village caché de la Brume :: Grand Dojo
Sauter vers: