Soutenez le forum !
1234
Derniers sujets
» Ekko Snow
Interroger le Fer [B - Teruyo] EmptyAujourd'hui à 9:13 par Ekko Snow

» [Iwa] Daiki Iranos
Interroger le Fer [B - Teruyo] EmptyAujourd'hui à 8:57 par Daiki Iranos

» Renaissance ✘ ft Akio et Ken
Interroger le Fer [B - Teruyo] EmptyAujourd'hui à 8:22 par Zaiki Minako

» Tester ses pairs [Ft Sugimoto Kenzo]
Interroger le Fer [B - Teruyo] EmptyAujourd'hui à 4:00 par Sugimoto Kenzo

» 果し合い Hatashiai [Miyuki]
Interroger le Fer [B - Teruyo] EmptyAujourd'hui à 0:55 par Kogami Akira

» L'hégémonie de la violence
Interroger le Fer [B - Teruyo] EmptyAujourd'hui à 0:43 par Kogami Akira

» 征服者 Le conquérant — Akira
Interroger le Fer [B - Teruyo] EmptyAujourd'hui à 0:19 par Kogami Akira

» Barrière divine - 3eme édition
Interroger le Fer [B - Teruyo] EmptyHier à 23:36 par Kentoku Akio

» Rendez-vous à O.K Iwa
Interroger le Fer [B - Teruyo] EmptyHier à 22:59 par Oterashi Yanosa

» A l'aube d'une nouvelle ère
Interroger le Fer [B - Teruyo] EmptyHier à 22:26 par Han Musashi


Partagez

Interroger le Fer [B - Teruyo]

Hyûga Kisuke
Hyûga Kisuke

Interroger le Fer [B - Teruyo] Empty
Mer 21 Juil 2021 - 18:39
Spoiler:
 

Un autre jour, une autre mission. Kisuke commençait à se mettre dans les engrenages d'Iwa et à participer à des missions d'importances croissantes. On lui faisait de plus en plus confiance. Et aujourd'hui la mission ne faisait pas exception. Un interrogatoire de deux tetsujins, capturés par une escouade dont son mentor faisait partie depuis quelques temps. Ils... avaient apparemment attendus pas mal de temps dans leur geôle. Après, iwa n'avait pas manqué de travail, et ils n'avaient pas été prioritaires. C'était compréhensible, si pas malheureux.

Aujourd'hui serait donc un jour différent. Il devait faire bonne impression et surtout arriver à soutirer le plus d'informations possibles de la part du duo. Il avait accès au rapport précédent de leur arrestation, rapport qu'il avait lu plusieurs fois. Il arriva à l'Académie et se présenta aux portiers, en leur donnant une missive.

J'ai une convocation de la part de Teruyo-san.

On le laissa entrer sans trop de problème. Depuis deux mois, le vétéran avait retrouvé l'usage de ses tenketsus et commençait à faire partir du décor à Iwa. Entre ses missions et ses duels, il croisait moult shinobis et commençait à se faire connaitre. Etant membre de l'équipe d'un des taisho lui ouvrait aussi quelques portes, littéralement.

Il entra dans le bureau et salua très respectueusement son maitre.

Teruyo-taisho ! Je suis là pour la mission d'interrogation. J'ai lu le rapport précédent, mais vu que vous y étiez, est-ce que vous avez des points en particuliers sur lesquels vous voulez repasser ? Ou une stratégie en particulier à aborder ?

Kisuke avait pas mal d'énergie et se sentait prêt à montrer ce qu'il était capable en matière de psychologie. Il était sans doute un peu moins prêt en terme de torture, vu que ce n'était pas une méthodologie qu'il considérait comme efficace. D'un autre côté, ce n'était pas le style de son sensei. Teruyo avait systématiquement montré à son élève un côté très humain et très ouvert. C'était une bonne opportunité de renouer les ponts avec Tetsu diplomatiquement.

Je me demande à quel point ils seront prêt à coopérer. Si seulement mes recherches rentanjutsu étaient un peu plus avançé, j'aurais pu préparer des décoctions pour aider à leur interrogatoire. Enfin, si je suis avec sensei, on ne peut pas vraiment faire d'erreur pas vrai ?

Il commença à siffloter gaiement en vérifiant qu'il avait bien tout son équipement sur lui, avec en plus une bouteille d'alcool et un calepin pour prendre des notes. Il était paré et fin prêt.
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t11145-hyuga-kisuke-civil#95880
Miyamoto Teruyo
Miyamoto TeruyoEn ligne

Interroger le Fer [B - Teruyo] Empty
Dim 25 Juil 2021 - 12:13

Il y avait tellement à faire et si peu de temps pour y parvenir. Cette réunion au sommet était déjà d’une importance capitale. J’espérais seulement que notre délégation arriverait à sortir quelque chose de ce marasme diplomatique auquel je m’attendais. Difficile de dire combien de temps cela pourrait prendre, mais cette réunion impliquait d’accentuer la sécurité dans le village, dans tous les villages. Privés de certains des shinobis les plus forts, chacune de nos nations était d’une certaine manière affaiblie. Il y avait peu de chance d’être à nouveau attaqué par notre ennemi, mais la probabilité n’était pas nulle.

Attablé à mon bureau, griffonnant quelques notes d’un vieux crayon usé et taillé depuis si longtemps qu’il n’en restait que quelques centimètres, je ne levais nullement la tête lorsque la porte s’ouvrit, laissant entrer la seule personne que j’attendais aujourd’hui. C’est quand ce dernier, toujours aussi respectueux malgré plusieurs rappels sur le fait que je ne m’attardais pas à ce genre de considération que je décollais mon regard des mes feuilles pour le poser sur le genin que j’invitais à s’asseoir devant moi d’un geste courtois.

Repoussant mes feuilles, déposant mon tiers de crayon qui roula quelques secondes avant de se stabiliser, je m’enfonçais dans le dossier de mon fauteuil écoutant avec attention les questions et interrogations de mon partenaire du jour, jusqu’à soupirer légèrement, petit sourire aux lèvres lors de sa dernière remarque.

« S’il suffisait d’être avec moi pour ne pas faire d’erreurs, cela serait parfait. Malheureusement, cela ne fonctionne pas comme ça hélas. En attendant, pour te répondre, oui, il y a des choses sur lesquelles il y a besoin de repasser, ou plutôt passer en quelque sorte. En effet, dans le rapport que tu as lu, tu n’as pas toute l’histoire. Si tu as lu avec attention, la capture des deux samouraïs était discutable selon certains points de vue. En revanche, ayant été celui en charge de leur observation rapprochée, j’ai été témoin d’une discussion entre les deux prisonniers. Alors au Manazuru, j’ai pris la décision de classifier directement ces informations qui n’apparaissent pas dans le rapport pour en faire part directement à Toph à l’époque. »

Me redressant, posant mes coudes sur la table, mes mains croisées soutenaient mon menton. Le regard sévère, j’observais avec attention la réaction du Hyuga.

« Les informations que je te donne aujourd’hui, sont toujours soumises au secret. Elles ne sont connues que de quelques personnes au sein du village. Cependant, dans la mesure où tu participes à cette mission, tu te dois de les connaitre pour avoir toutes les cartes en main pour ne pas faire de faux pas. »

Le ton n’était nullement dramatique. Il n’y avait pas de mise en scène particulière pour intensifier mes paroles, mais les mots eux, étaient importants.

« Lors de l’attaque contre Tetsu il y a de ça plusieurs mois, un an peut-être, j’ai laissé entrouverte une porte menant à la négociation et à la voie diplomatique. Pour l’heure, cela n’a jamais porté ces fruits, mais c’était avant que l’on apprenne que les envoyés de Tetsu que nous avons capturés étaient de ceux qui voyaient d’un mauvais œil la position de la Princesse à la tête du pays. Ils font partie de ceux qui ne légitimes pas ma jeune femme à un tel poste. Leur objectif était donc simple. Renverser la Princesse actuelle, la faire disparaitre pour instaurer un nouveau Shogunat fort. »

Me levant, je tournais le dos à la table des discussions, observant le village à travers les fenêtres du bureau. Accoudé sur la vitre, la tête posée sur mon avant-bras, je regardais avec sourire quelques enfant jouer devant le bâtiment.

« Compte tenu de notre attaque sur Tetsu et des ressentiments que cela a pu provoquer, d’autant plus avec la mort du Shogun, il est certain que si cette frange des samouraïs arrivait à prendre la tête du pays, il ne ferait nul doute que Tetsu en viendrait à être plus vindicatif. Cela n’a jamais était dit par qui que ce soit, mais je doute que l’absence de représailles soit acceptée de tous. »

Décollant de la vitre, je me retournais, adossé à la fenêtre, faisant à nouveau face à Kisuke.

« Nous devons savoir qui sont exactement ces samouraïs, quels sont leurs objectifs, qui sont leurs alliés. Le but à termes est de parvenir à discuter avec la Princesse, lui faire part de ce complot et ainsi d’engager de nouvelles discussions avec Tetsu. Tout comme nous, ils ont dû également entendre les paroles de l’homme au chapeau. Je doute qu’ils soient ravis de perdre leur chakra eux aussi. A défaut d’avoir en Tetsu de nouveaux alliés pour la Coalition, ce qui serait la meilleure des solutions, l’objectif serait à minima de signer un traité de Paix entre nos deux pays. Nous avons un autre ennemi contre qui lutter, il est inutile de perdre nos forces dans une lutte vaine. »

M’asseyant à nouveau, je poursuivais mes explications.

« Je dois avouer que j’aurais espérais que tu possèdes quelques substances qui auraient pu nous aider. En attendant, saké et nourriture feront aussi l’affaire. Je n’ais aucun doute que tu puisses nous dégoter un excellent saké. » finis-je en rigolant.
« Plus important encore, les interrogatoires, je tiens à ce qu’ils se passent séparément, au moins dans un premier temps. Ensuite, j’ai étudié plusieurs rapports et je pense qu’il est important que l’on joue sur la fibre de l’honneur, du moins dans un premier temps. Si cela ne fonctionne pas, il faudra user de davantage de psychologie. J’ai longuement réfléchi à cela, et de ce que j’ai étudié, rien ne me correspond, rien que je n’aurais fait de mon propre chef. »

Finalement, me levant, j’invitais le porteur de bob à me suivre.

« Si tu as des questions, ou un point de vue sur la manière dont on doit aborder les choses, c’est le moment. En attendant, avant d’aller à la prison, passons à l’hôpital et à la morgue, espérons que l’on puisse y récupérer quelques corps dont j’espère ne pas avoir besoin. »

A la suite de ces quelques mots, j’attendais la réaction du Hyuga, et avant qu’il ne puisse dire quoi que ce soit, j’enchainais.

« Je te l’ais dis, il y a des méthodes plus psychologiques que je n’ai pas envie de développer, mais je préfère être préparé. »

Sortant de l’académie pour rejoindre l’hôpital avant la prison, je saluais chaleureusement les enfants joueurs, quelques aspirants à qui j’avais donné quelques leçons et qui me rendirent à leur tour un sourire affectueux. Au moins, tout n’était pas pourri dans ce monde.

_________________
Interroger le Fer [B - Teruyo] Terurusigna

Kit by Aimi
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t7144-miyamoto-teruyo-termine

Interroger le Fer [B - Teruyo]

Page 1 sur 1

Ascent of Shinobi :: Territoires de la Terre :: Iwa, village caché de la Roche
Sauter vers: