Soutenez le forum !
1234
Derniers sujets
Partagez

L'heure du duel [Rin]

Hyûga Kisuke
Hyûga Kisuke

L'heure du duel [Rin] Empty
Jeu 22 Juil 2021 - 8:16
Kisuke était habillé de manière complète pour la guerre. Gantelets aux bras, kimono vert et veste noire. Bob vert et blanc. Besace bien remplie. Il était prêt à tout, et se tenait en retrait d'un groupe de personnes qui s'entrainaient, dans une grande salle d'un nouveau dojo de l'école Jishin, récemment reconstruit par les Hyûgas suite à sa destruction initiale par Yonbi.

Kisuke était seul, mais ne le resta pas longtemps. Il avait invité sa cousine Rin, avec laquelle il avait partagé pas mal de temps ces dernières semaines. A part Yanosa-san et Teruyo-sensei, c'était la kunoichi avec laquelle il avait passé le plus de temps. Yanosa ne comptait pas, c'était le principale partenaire d'entrainement du Hyûga et ils avaient fait une longue expédition à la Forêt Interdite. Teruyo était son sensei et lui avait enseigné la science des sceaux - en plus de lui avoir fait passé un entretien d'embauche.

Rin arrivait déjà au loin, et il se réjouissait de pouvoir profiter de sa bonne humeur.

Bonjour, Rin-sama. Merci d'avoir accéder à ma requête.

Il se releva et réajusta son kimono ainsi que son bob. Il s'agissait d'être très présentable, vu qu'ils étaient pas seul. D'autres Hyûgas s'entrainaient autour d'eux, dans les nouveaux dojos de l'école Jishin. Toph était absente - comme très souvent ces derniers temps - mais ses instructeurs passaient régulièrement entre les différents groupes. Kisuke s'éclaircit la gorge avant de préciser exactement ce qu'il avait en tête par entrainement. Il ne s'agissait pas d'apprendre une technique mais bien d'un affrontement amical.

Vous savez que je suis encore en train de récupérer mes capacités. Dans cette optique, j'affronte des genins de mon niveau, voir plus expérimenté. Et durant notre dernière mission, j'ai pu observée que vous qualifiez plus que suffisamment à ce requis.

Il sourit en repensant à ce duel où elle avait affronté le barde avec panache. Puis, il s'écarta de quelques mètres de Rin et fit un salut qui signalait le début d'un match de sparring Hyûga. Il réfléchissait à la plupart de ses stratégies, et se rendit vite compte que la majorité ne pourrait être utilisées. Balancer un fumigène sur un Hyûga n'était sans doute pas l'idée du siècle. Cela rendait le tout assez handicapant pour lui, même si c'était terriblement paradoxale de se dire que le meilleur contre à ses tactiques était ses propres cousins.

Préférez-vous prendre l'initiative, ou me la laisser ?

Une façon polie de laisser le choix à son adversaire tout le loisir de la stratégie. Pour un membre de la branche principale, c'était la meilleure marque de respect possible.
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t11145-hyuga-kisuke-civil#95880
Hyûga Rin
Hyûga Rin

L'heure du duel [Rin] Empty
Jeu 22 Juil 2021 - 16:54

Rin était restée quelque peu surprise de l'invitation qu'elle venait de recevoir. Si elle s'attendait, tôt ou tard, à devoir affronter son cousin dans une joute amicale, elle ne s'attendait pas à ce que ce soit aussi rapide. Bien entendu, la trentenaire était toujours partante pour des entraînants en tout genre, bien que ses deux derniers duels s'étaient soldés sur des blessures relativement graves de la part de Yanosa et de Komorebi.

Elle se disait qu'au moins, si elle venait à ressortir de cet affrontement en piteux états, sans doute que Kisuke aurait dore et déjà quelque chose pour la soulager, car disons-le, elle avait tendance à ignorer sa propre condition physique si ça lui permettait de tenter un quelconque assaut sur son adversaire.

Pas à pas, elle se rendait en direction de l'école Jishin. Il s'agissait d'un endroit qu'elle avait déjà exploré par curiosité. Elle en avait justement entendu parler par Kisuke lui-même quelques semaines plus tôt alors qu'il lui enseignait une arcane du clan. Rin avait amicale surnommé cette journée la grande mort fruitées, mais gardait le tout pour elle. Trouvant ça un peu ridicule même. C'était là un petit quelque chose que faisait souvent sa fille à l'époque, de nommer des journées humoristiquement et c'était quelque chose qui était resté ancré dans la psyché de la parange.

Arrivant devant Kisuke, elle le saluait comme à son habitude et répondit à ses quelques affirmations.

[Rin] - Kisuke-Senpaï ! C'est un plaisir d'avoir reçu cette invitation.

Dit-elle sur un ton enjoué, mais qui ne transparaissait pas sur son visage.

[Rin] - Vous m'en voyez ravi d'être considéré comme à la hauteur de vous aider dans votre quête.

Sur ses quelques mots, elle observait son cousin se mettre à distance. Elle n'avait pas de plan en particulier pour affronter cet homme. En vérité, elle était encore bien inexpérimentée et les quelques jutsus sur lesquelles elle travaillait étaient encore bien incomplètes.

Au moment où Kisuke finissait son déplacement, Rin réalisait un unique mudra l'aidant à activer son Byakugan. Technique secrète du clan Hyûga, elle voyait cette dépense chakrique comme nécessaire. Elle savait son cousin fourbe et ne voulait pas se laisser surprendre.

Rin posait ensuite sa sénestre, paume vers le haut, contre le pommeau de son katana. Sa dextre, elle l'avait en direction de Rushia, paume directement vers elle. Elle abaissait ensuite son centre de gravité. Adoptant une garde bien typique de son clan, si ce n'est la présence d'un katana à ses côtés. Elle se doutait bien que son bluff ne fonctionnerait pas contre Kisuke et n'allait pas reposer son plan d'attaque sur son arme, cette fois.

[Rin] - À vous l'honneur.



_________________
~ Thème~
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t11935-hyuga-rin
Hyûga Kisuke
Hyûga Kisuke

L'heure du duel [Rin] Empty
Dim 1 Aoû 2021 - 16:38
Ce n'est pas qu'une question de hauteur, Rin-sama. Mais aussi de confiance.

Il sourit. Cet enthousiasme faisait chaud à voir. Et il était communicatif. Cela redonnait de l'énergie au vieux Kisuke. Il se semblait empli d'une mission et de chaleur. Rin lui laissait l'initiative, non sans avoir activé le doujutsu de leur clan. Contre un autre Hyûga, Kisuke n'était pas chaud de tenter d'utiliser un fumigène. C'était... peine perdue. Mais il n'avait pas que cette ouverture dans son sac d'idées. Et il comptait faire de son mieux.

A part utiliser un genjutsu pour l'immobiliser, car il ignorait si sa cousine avait des kais et ce n'était pas très fairplay.

Mais à part cela ? Il ferait de son mieux, oui.

Byakugan, n'est-ce pas ? Bien. Ne m'en veux pas si je change un tantinet le paradigme du combat.

Il commença par charger son poing de chakra. il fit semblant de le télégrapher sur le visage de Rin avant de changer à la dernière seconde de destination et envoya une faible vague de chakra sur les pieds de sa cousine. Pas de quoi véritablement la blesser, c'était pour la déstabiliser avant tout (ou forcer une esquive) tandis que son autre main envoyait la surprise. Un sac de makibishi avec un sceau explosif dessus. Toph-sama avait utilisé cette combinaison à de nombreuses reprises et elle était crédité à un de ses anciens élèves Abuto-san.

Le projectile improvisé avait plusieurs objectifs. Le premier était simplement d'essayer de blesser Rin par l'explosion ou par les schrapnels qui en résulteraient. Le deuxième objectif était de rendre difficile à pratiquer le terrain, plantant partout des barbelés métalliques pour rendre difficile les esquives et les charges. Le troisième objectif, c'était d'envoyer dans les airs un ensemble d'objets pointus qui redescendaient en ce moment même.

Et que la véritable vague de chakra arriva. Celle-ci était plus puissante que la précédente. Et cette vague serait accompagnée par quelques makibishis dans sa destination de Rin. Une combinaison plus complexe encore que celle jadis utilisée par la maitresse de l'école Jishin. (D'un autre côté, ses paumes du hakke étaient genre mille fois plus fortes que les siennes, mais c'était un détail). Il prit une posture intimidante avant de lui dire.

Montre moi tout ce que tu as appris, Rin-Sama !

Il se mit en position défensive. Il y avait des chances qu'elle essaie de pousser le corps-à-corps. Mais cela ne se ferait pas sans risque de se blesser au pied sur les bouts de Makibishi qui jonchaient le sol. Si elle passait outre, elle aurait sans doute un léger avantage si elle utilisait un fumigène, vu qu'il n'avait pas activé son Byakugan mais...

Et bien, il ne pouvait pas tout prévoir non plus. Et même si cela était une stratégie plus que possible, ce n'était pas pour autant qu'il pouvait tout empêcher. Son corps était ce qu'il était, avec ses limitations, et sa faible réserve de chakra. Jouer sur le doujutsu risquait de faire descendre trop vite celle-ci.
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t11145-hyuga-kisuke-civil#95880
Hyûga Rin
Hyûga Rin

L'heure du duel [Rin] Empty
Jeu 5 Aoû 2021 - 3:09

Alors que son cousin envoyait son poing vers le visage de la genin, l'esprit de la manipulatrice du Byakugan s'était tourné vers une paume du hakke. Il s'agissait là, sans mudra, de la seule offensive possible dans l'esprit de Rin était cette expulsion typique Hyûga. Déjà, elle pliait les genoux, prête à faire un donc sur le côté, comme l'avait fait sa cousine Komorebi lors de leur affrontement.

Cependant, Kisuke changeait la trajectoire de sa frappe au dernier instant et plutôt que d'envoyer une vague de chakra vers le visage de la genin, il visait plutôt ses jambes. Surprise par la tactique de son cousin, elle choisit d'abaisser son centre de gravité et de solidifier sa position. S'il espérait que Rin esquive le coup, peut-être allait-elle pouvoir le surprendre à son tour, car plutôt que d'éviter l'émanation chakrique, elle avait choisi de l'encaisser de plein fouet.

Bien entendu, une partie de sa décision d'encaisser l'assaut provenait surtout du fait que, grâce au Byakugan, elle avait été en mesure d'identifier que l'émanation chakrique n'était pas aussi dangereuse que ce qu'elle était capable d'envoyer et, très certainement, ce qu'il était capable de réaliser.

Sans la moindre expression émotionnelle, Rin reprit une inspiration et détendait sa musculature. Bien qu'elle souhaitait surprendre Kisuke avec sa décision d'encaisser cet assaut, ce n'était pas la première fois qu'elle interagissait avec celui qui l'avait élevé et il savait plus que quiconque à quel point la trentenaire pouvait être un danger pour elle-même dû à sa nonchalance. Après tout, dans son duel contre Yanosa, elle avait choisi d'encaisser l'assaut du tellurique ce qui aurait pu lui coûter un pied, s'il avait choisi de réellement faire détoner son parchemin explosif. D'autant plus que, contre sa cousine Komorebi, elle avait choisi de se protéger d'un enchaînement à l'aide d'une parade Hyûga pendant que son adversaire était recouverte d'un manteau Raiton lui ayant explosé les mains. Mains que Kisuke avait d'ailleurs soignées.

Dans tous les cas, elle ne comptait pas passer le moindre commentaire. Ce n'était d'abord pas son style et puis Kisuke était en train de préparer quelque chose. Sortant un parchemin explosif, il l'avait collé sur un sac au contenu inconnu. Dans tous les cas, elle s'imaginait déjà voir ce projectile improvisé filer dans sa direction et sortait à son tour un Shuriken Fuma qu'elle dépliait. Voyant que son adversaire lui lançait son bidule, elle fit la même chose avec son Shuriken géant qu'elle envoyait dans l'objectif de trancher la besace en deux et au passage, le parchemin aussi. Bien entendu, ça n'allait pas se passer exactement comme ça et Kisuke avait d'autres plans pour ce qui composait son assaut improvisé. Le faisant exploser un peu avant que l'arme de Rin ne tranche le parchemin, l'explosion éclairait en une volée de Makibichi qui virevoltait dans tous les sens, entre Kisuke et sa cousine.

Cependant, il n'en restait pas là et avait décidé d'envoyer une seconde vague de chakra, plus importante cette fois-ci, dans l'amas d'outil ninja afin de les disperser un peu plus et d'en envoyer sur Rin aussi passage. Percevant l'avancé chakrique accompagné de projectile métallique, Rin esquivait la paume du hakke de son cousin en offrant une rotation à son corps. Malheureusement pour elle, ça ne lui avait pas permis de se protéger convenablement des makibichis qui volaient avec l'assaut et plusieurs vinrent la percuté, lui occasion des dégâts certes léger, mais bien réel.

[Rin] - Aïe !

Balbutinait-elle tandis que son cousin lui demande de lui montrer ce qu'elle avait appris. De bon coeur, elle lui répondit, en toute honnêteté.

[Rin] - D'accord ! Pourquoi pas !

Sur ses quelques mots, Rin levait sa dextre haut dans les cieux et sa sénestre un peu en bas de son visage. Ensemble, mais à distance l'une de l'autre, ses deux mains réalisaient la mudra de la chèvre et se faisant, une épaisse brume venait plonger le terrain sur lequel elle comblait dans un brouillard dont il était quasiment impossible d'y voir le bout de son nez.

Elle se doutait bien que son cousin allait palier à cette technique à l'aide de son propre Byakugan, mais elle misait sur le fait qu'il ne l'avait pas réaliser avant afin de pouvoir, l'espérait-elle, profiter ne serait-ce que d'un instant pour lancer une attaque dissimulée par le brouillard.

Bougeant de sa position. Elle abaissait sa main gauche à sa hanche, prête à relâcher sa propre paume du hakke en direction de son cousin.


_________________
~ Thème~
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t11935-hyuga-rin
Hyûga Kisuke
Hyûga Kisuke

L'heure du duel [Rin] Empty
Lun 9 Aoû 2021 - 14:59
Sa déstabilisation fut encaissée avec une facilitée déconcertante. Kisuke leva un sourcil, n'étant pas habituée à voir une technique rater de manière aussi anticlimatique. Après, ce n'était pas non plus une technique puissante - bien au contraire. Elle était même du spectre faible des techniques. Qu'à cela ne tienne. Le Hyûga poursuivit son assaut. Rin n'était pas née de la dernière pluie. Ni de la dernière brume, d'ailleurs. Lorsqu'elle aperçut les makibishis elle envoya dessus directement un fuuma shuriken pour le dévier. C'était sans compter la réaction de Kisuke qui avait du coup activé juste au bon moment pour disperser des makibishis selon son plan initial et de poursuivre son attaque avec une paume du Hakke plus consistante.

Rin fut blessée. C'était léger, évidemment. Elle s'était contorsionné au dernier moment pour éviter le gros de la paume du Hakke et avait receuilli des makibishi en périphérie de l'attaque à la place. L'assaut n'était pas un franc succès, bien que Kisuke n'était pas trop mécontent. Il fit une note mentale de conseiller à sa cousine d'avoir des défenses physiques un peu plus conséquentes. L'esquive n'était pas appropriée face à ce genre de projectiles piégées. Mais c'était une simple note. Et suite à sa demande, Rin déploya une belle et majestueuse technique suiton qui recouvra l'intégralité du terrain par une nappe opaque blanche.

Une technique utilisée par la Godaime pour maximiser l'utilisation de son Byakugan, selon les dires. Kisuke ne l'avait jamais vu de lui-même et c'était impressionnant. Une telle maitrise en ninjutsu - sans doute quelque chose qu'il ne pourrait jamais faire avec son affinité katon. Il eut un sourire.

Belle technique. Mais contre un cousin ?

Il exerca une once de chakra dans ses yeux. Il voyait un peu plus loin que jusqu'au bout de son nez - mais la brume s'étendait trop loin et rapidement sa vision normale se dispersait. Le chakra, par contre. Il voyait désormais le chakra et les constellations qui animaient sa cousine. Elle se déplaçait avec précaution, sans hâte. Ses makibishis au sol la ralentissait encore. Il composa des mudras avant de toucher un parchemin dans sa besace. Non, pas originaire de Hayashi. Un simple parchemin acheté à une boutique du coin, et vierge de toute inscription mais sur lequelle se dessina un symbole noir bien connu des shinobis. Enfin, dans le brouillard, difficile de reconnaitre ce symbôle bien sûr.

Mauvais choix.

Il lâcha le parchemin bras tendu devant lui, avant de frapper avec une célérité incroyable ce parchemin par son poing tendu et emplis de chakra. La vague de chakra était rapide, cette fois-ci, et se dirigeait vers Rin avec une précision militaire. Elle emporta dans un sillon la brume et le parchemin explosif en direction de sa cousine. Elle avait la vision pour elle, mais sa défense semblait être limitée. Pourrait-elle se défendre d'une attaque particulièrement véloce ? (et qui allait exploser après). Qu'elle essaie seulement d'esquiver une explosion !

Spoiler:
 

_________________
Palmarès shinobi:
 

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t11145-hyuga-kisuke-civil#95880
Hyûga Rin
Hyûga Rin

L'heure du duel [Rin] Empty
Dim 15 Aoû 2021 - 5:41

[Rin] - Kisuke-Sama ! Ne me pensez pas sotte au point de croire que cette technique aura le moindre effet sur vous. Cependant, c'est sans doute l'utilisation dont je suis là plus fier de mon affinité pour le Suiton et vous m'avez demandé de vous montrer ce que j'ai appris.

Rin était apaisée et sereine. Certes, elle était en train d'affronter un cousin qu'elle appréciait, mais ça parlait de la relation que les deux vieux genins avaient depuis tout ce temps et surtout, de cette aisance qu'elle avait à être avec elle. Il ne fallait pas oublier que Kisuke avait eu une part importante dans son éducation et qu'il était en partie une des causes ayant amené Rin là où elle était.

Si la technique avait été chakravore, ce n'était pas quelque chose qui importait à la trentenaire. Elle savait que Kisuke allait avoir besoin d'activer son Byakugan, rendant nul l'avantage offert par la brume, mais il s'agissait quand même d'une utilisation du Suiton dont elle était fière et qu'elle souhaitait lui montrer. L'homme, sur certains points, représentait quand même une forme d'autorité paternelle pour elle et il était naturel d'aller chercher son approbation. Bien que Rin était étrange et s'exprimait d'une façon qui lui était bien propre.

Dans tous les cas, elle avait choisi de ne pas nourrir cette technique d'avantage. Le brouillard allait alors être amené à se dissiper, mais pas tout de suite.

[Rin] - Dans un monde idéal, j'aimerai pouvoir réaliser un contrat avec un Kuchiyose capable de faire ça. Que ce soit lui qui maintienne cette technique pour moi !

C'était là tout le plan de la nouvelle genin. Encore bien inapte à utiliser son potentiel au maximum, elle était tout de même prône aux fantasies et au développement de plan. Sa psyché était aiguisée et il était indéniable que contre quelqu'un d'autre qu'un Hyûga, un tel combo de technique allait être un atout fort intéressant dans son arc.

Dans tous les cas, elle n'eut pas le temps de pousser plus loin la discussion. Voyant son cousin préparer un sale coup, elle ne s'attendait pas à ce qu'il envoie un parchemin explosif à même une paume du hakke. Deux attaques bien uniques qui, très franchement, avaient un potentiel destructeur. C'était définitivement quelque chose qu'elle allait copier dans le futur. Définitivement du génie.

Réalisant une série de mudras, Rin cracha une grosse bulle d'eau solidifier par son chakra et elle le mit dans le chemin du parchemin explosif. Elle n'était pas certaine de son plan, mais si elle ne faisait qu'éviter la vague de chakra, Kisuke lui détrônerait le parchemin en pleine tête. Ici, elle se disait que si la paume ne déchirait pas le papier du parchemin explosif, sans doute que sa bulle capable d'arrêter des projectiles de métal sans exploser serait en mesure d'être repoussée avec la vague en englobant le parchemin. Son objectif ? Que le parchemin explose à l'intérieur de la bulle qui atténuerait grandement son potentiel explosif.

Elle souhaitait réaliser tout ça tout en offrant à son corps une rotation en utilisant le bout de ses orteils comme point d'ancrage, mais elle avait sous-estimé la vitesse de la vague de chakra et se l'était prise en partie alors même qu'elle réalisait son esquive. Si le parchemin ne s'était pas collé sur elle et qu'elle avait évité le gros de la vague, elle pouvait sentir son impact à l'intérieur de son corps. Pas assez puissant pour la mettre hors d'état, mais surprenamment efficace.

Plongeant dans sa besace et sortant un kunai, elle l'entourait de son parchemin explosif et l'envoyait au pied de Kisuke. Son objectif n'était pas de blesser son cousin avec, mais d'utiliser le souffle de l'explosion pour disperser les makibichis près de lui, afin qu'elle puisse rejoindre le corps à corps. Pliant les genoux, elle explosait une vague de chakra de ses pieds et fonçait droit sur Kisuke.


_________________
~ Thème~
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t11935-hyuga-rin
Hyûga Kisuke
Hyûga Kisuke

L'heure du duel [Rin] Empty
Lun 16 Aoû 2021 - 16:26
Une belle application du suiton, réellement. Néanmoins quand Kisuke lui avait demandé de montrer ses progrès, s'il devait être tout à fait honnête, il avait eu en tête qu'elle lui montre également ses avancées stratégiques et tactiques. Il clarifierait, la prochaine fois. La technique en tout cas était bien appliquée. Le suiton était définitivement une affinité particulièrement intéressante pour les Hyûgas (et contre des non-Hyûga). Elle vocalisa alors son envie de développer ses compétences en kuchyiose pour faire en sorte que son pacte s'occupe du coût de la technique et la maintienne pendant qu'elle s'affairait à autre chose.

C'était plutôt une bonne idée.

Un kuchyiose, n'est-ce pas ? Je peux t'aider à cela.

Il n'était peut-être pas encore en expert. Pas encore. Kisuke se dessinait progressivement comme compétent en Kuchyiose et y investissait beaucoup de temps et de recherches pour améliorer ses qualités dans le domaine. A un moment, cela se culminerait en une véritable expertise reconnue dans le Yuukan. Pour autant, il pouvait clairement aider sa benjamine dans son chemin du Kuchyiose.

Elle se défendit avec des bulles suitons qui bloquèrent le parchemin explosif, à défaut de bloquer ou de ralentir la paume du Hakke - trop rapide pour elle. Sa cousine avait tenté une esquive de son côté, malgré tout. C'était une bonne tentative. Investir un petit peu dans une technique particulièrement véloce semblait être un bon pari pour le Hyûga, d'autant plus que c'était un bon moyen de délivrer ses fuins rapidement sur le champs de bataille. Il opina de la tête.

Elle envoya un kunai explosif à ses pieds. Il leva la jambe mais l'explosion lui chatouilla malgré tout le bien. Il avait été distrait par ses propres assauts et avant manqué la contre-attaque sans chakra. La légère douleur au pied eut pour bon effet de le refocaliser sur le combat présent et sous une piquée d'adrénaline de bien voir que sa cousine se frayait un chemin dans les makibishis et arrivait rapidement à son encontre. Il eut un sourire.

Mes progrès dans le Juken.

Vu qu'elle c'était approchée de lui, il n'avait plus à la poursuivre. Il commença par lancer une feinte, avec un coup de ping dans le vide qui ne donna lieu à rien tandis que son pied fit une frappe en direction des pieds de la Hyûga. Une paume du Hakke très basique, mais parfaite pour déséquilibrée la membre de la branche secondaire tandis que Kisuke se jettait sur elle pour bloquer ses tenketsus. Si ce taijutsu n'avait initialement pas été son point fort depuis qu'il avait retrouvé le chakra, il y avait travaillé dur et il frappait trente-deux fois pour essayer de bloquer une partie du chakra de sa cousine.

Il conclua par un coup de pied retourné - manoeuvre exotique dans un duel et surtout surprenante - qui se transforma en vague de chakra pour la frapper et là mettre au sol avant de se remettre en position défensive.

Spoiler:
 

_________________
Palmarès shinobi:
 

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t11145-hyuga-kisuke-civil#95880
Hyûga Rin
Hyûga Rin

L'heure du duel [Rin] Empty
Sam 21 Aoû 2021 - 23:01

[Rin] - Oh ! Vraiment ? J'aimerai beaucoup un coup de main.

Dit-elle à son adversaire de la journée. L'idée d'établir un pacte avec un kuchiyose avait germé dans son esprit tandis qu'elle arpentait les différentes classes de l'académie shinobi du village caché par la roche. Il s'agissait d'un domaine bien connu et elle souhaitait s'y découvrir quelques capacités. Cependant, elle ne connaissait que les bases et ne savait absolument pas comme ça pouvait se faire en détail. Sans doute Kisuke pourrait-il l'éclairer sur le sujet ?

Ayant choisi de rejoindre le corps à corps, Rin connaissait bien toute la puissance que pouvait véhiculer le Taijutsu Hyûga. Elle n'en était pas immunisée, bien loin de là. Cependant, ses capacités de combattante à distance étaient bien limitées et elle ne pouvait qu'espérer être capable de placer quelques coups à son cousin. Bien que son style de combat était très désavantagé contre un membre de son clan, dépendant beaucoup de l'efficacité de cette technique aqueuse levant un voile brumeux, elle allait devoir se doter d'alternative, mais ça, ça faisait partie de son futur parcours comme kunoichi. N'était-elle pas genin justement pour apprendre ?

Face à face contre Kisuke, la concentration des deux adversaires était à son paroxysme. S'ils s'étaient échangé quelques mots l'instant d'avant, l'arrivée dans la bulle interne de son adversaire avait eu le don de recentrer les esprits. Après tous, le poing souple n'était vraiment pas un art à prendre à la légère. S'en suivirent des échanges de coup, une feinte même de son cousin, afin de profiter de la frappe pour placer une déstabilisation. Le Byakugan avait l'avantage d'offrir une vision particulière sur son environnement et surtout, sur le chakra des gens êtres qui l'entourait. Sensible aux fluctuations, Rin avait eu le réflexe de contracter ses muscles une fois de plus, alors que Kisuke envoyait une nouvelle fois une vague de chakra sur sa personne.

Le mauvais choix, cependant, avait été de bloquer avec la même jambe qui lui avait encaissé la dernière attaque. Si ça avait fragilisé sa jambe, l'assaut de son cousin venait rajouter une couche de plus et une vive douleur se faisait sentir. Son os avait subi les assauts internes et des micros-fractures s'étaient créés dû aux attaques répétées. S'il n'était pas brisé, elle allait définitivement devoir faire attention.

S'en suivit une série de frappes qu'elle reconnut. Voyant son cousin vouloir enchainer les coups sur ses tenketsu, Rin répondait avec toute la grâce de son clan, déviant les assauts du pharmacien et protégeant les étoiles composant cette voute céleste chakrique qui lui était si précieuse.

Cependant, alors qu'elle s'apprêtait à esquiver le coup de pied qui se dirigeait vers elle, les blessures accumulées à sa jambe envoyaient une décharge douloureuse importante au moment où elle entamait son mouvement. Assez importante pour la déconcentrer. Incapable de se reprendre à temps, elle n'avait eu d'autre choix que de se prendre la frappe de Kisuke qui l'éjectait au sol.

Tandis que son corps était victime de la gravité, Rin profitait du moment pour envoyer à son tour une projection de chakra. Encore débutante dans le calcule chakrique, cette frappe venait puiser lourd dans ses réserves qui s'amenuisait à mesure que le duel avançait.

Au sol, elle essayait de se relever, mais n'y parvenait pas. Ses réserves énergétiques étaient désormait bien trop faible. Kisuke profiterait-il du moment ? Probablement pas, elle serait bien incapable de se défendre de son prochain assaut. D'autant plus qu'elle avait été projeter dans quelques makibichis qui traînait et qui lui couvrait désormait une partie du corps.



_________________
~ Thème~
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t11935-hyuga-rin
Hyûga Kisuke
Hyûga Kisuke

L'heure du duel [Rin] Empty
Dim 22 Aoû 2021 - 12:48
Elle endura sa destabilisation - cela n'était pas étonnant, elle en avait déjà montré l'aptitude - et para efficacement ses poings du Hakke. Contre tout autre shinobi il en aurait été déçu. Mais contre quelqu'un de son clan... c'était assez prévisible que cela ne termine comme cela. Après tout, l'un comme l'autre avaient eut beaucoup de sparring sur la technique.

Elle rata l'esquive de son attaque, par contre. Et chuta au sol. Elle tenta une contre-attaque. Cela surpris Kisuke. Elle avait une bien belle tenacité. Et avec son pied blessé il aurait du mal à esquiver cette attaque. Ce fut la raison principale pour laquelle il libéra avec hâte un mur protecteur d'un de ses sceaux. Ces sceaux avaient l'avantage d'être quasi-instantané à la libération, et donc utilisable même dans des circonstances pas optimale.

Le mur dispersa l'attaque avec un bruit métallique caractéristique. L'empreinte du poing se dessina derrière le mur, comme si la paume du Hakke avait été à deux doigts de la traverser. Kisuke s'épousseta.

Je pense qu'on peut s'arrêter ici. Très beau duel.

Il donna deux coups de pieds autours de son adversaire. Deux vagues de chakra pour disperser les makibishi un peu trop proches d'elle, une utilisation peu fréquente qui avait l'avantage d'être très peu intensif en utilisation de chakra. Après tout, sa réserve approchait du vide. Il respirait bruyamment. Il aurait certainement encore plus lancer l'une ou l'autre défense, et un dernier assaut. De manière générale, il avait mieux gérer sa consommation de chakra.

Il regarda les différents makibishis qui s'étaient planté sur elle. C'étaient des armes shinobi intéressantes et sous-estimée. Avec un petit peu de poison dessus, il pouvait sans doute en tirer encore plus d'effets et de dangerosité.

Il l'aida à se relever, avant de retirer les makibishis qui se trainaient sur son corps. Il y avait été... un peu brutalement avec elle. Sans doute. Il avait testé sans vergogne plusieurs de ses combinaisons auxquelles il avait réfléchi. En théorie, elles seraient toujours valable à plus haut niveau, juste avec plus de puissance derrière. Mais tester tout ceci sur un genin de son niveau lui donner un goût amer en bouche. N'était-ce pas injuste et dangereux ?

Il sortit une compresse stérilisée de sa besace et se mit à éponger les différentes blessures qu'il lui avait infligé. Le pied, en particulier, semblait avoir souffert. Mais il n'avait pas de quoi le retaper. C'était au-dessus de ses faibles moyens du bord (moyens qui s'apparentaient à des soins de fortunes plutôt que du véritable eisenin, c'était la le triste sort de ceux qui suivant la voie du Rentanjutsu).

La combinaison Kirigakure et Byakugan est terrifiante pour bien des personnes. C'est une excellente stratégie que je pense peu de shinobis peuvent aisément s'en extirper. Encore plus si tu fais quelques attaques sans once de chakra derrière - réfléchis-y, je n'aurais pu éviter ton kunai explosif durant la brume. Un adversaire trop confiant dans sa détection de chakra se retrouverait complètement pris au dépourvu.

Il pris sa main et s'assura qu'il n'y avait rien de dangereux à traiter tout de suite avant de lui mettre une pillule fortifiante dans le creux de sa paume. Une pillule du soldat, à moindre effet. De quoi la requinquer globalement et lui faire retrouver de l'énergie.

Cela reste une combinaison coûteuse. Utiliser un kuchyiose comme réservoir de chakra est une istratégie sensée. Donne moi ton autre main.

Il tendit sa main et pris la main de Rin dans la sienne. Il versa d'abord de l'eau pour nettoyer le sang et la poussière qui s'étaient agglutinée sur son membre. Puis il épongea le tout, versa un peu d'alcool désinfectant, avant de bander de manière basique ses blessures de ce bras-ci. Rien de très compliqué. Mais entre ses connaissances bourgeonnante en rentanjutsu et ses aller-retours fréquents à l'hopital, il commençait à faire des soins de premiers secours acceptables.

En outre un kuchyiose peut faire des choses en-dehors des possibilités shinobis. Le mien, par exemple, peut faire du genjutsu. Je ne l'ai pas utilisé cette fois-ci, car j'ignorais si tu avais les capacités de t'en défendre. Je ne ferais pas de telle galanterie à notre prochain duel. Tu es forte, Rin-sama.


Spoiler:
 

_________________
Palmarès shinobi:
 

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t11145-hyuga-kisuke-civil#95880

L'heure du duel [Rin]

Page 1 sur 1

Ascent of Shinobi :: Territoires de la Terre :: Iwa, village caché de la Roche :: Académie Hashira
Sauter vers: