Soutenez le forum !
1234
Partagez

農家 Le fermier ─ Ieyasu

Nagamasa Kamiko
Nagamasa Kamiko

農家 Le fermier ─ Ieyasu Empty
Ven 23 Juil 2021 - 22:38

LE FERMIER
Ieyasu & Kamiko



Tetsu no Kuni
Été 202



Il est temps. Aujourd’hui marque le jour du départ de la samouraï pour un voyage qui va durer un long moment, accompagné de son cousin Shigure. Un voyage qui commence par faire le tour du pays dans lequel ils se trouvent en ce moment même. Son pays, celui du fer.

Elle a beaucoup à apprendre, au sujet de sa famille, du passé de son clan. Petit à petit, elle commence à comprendre pourquoi Shigure se donne tant de mal pour faire en sorte qu’elle devienne quelqu’un d’autre. Mais il faut le dire, elle ne comprend pas pourquoi elle se retrouve au milieu des champs de riz. Elle n’a pas l’habitude de venir ici, c’est bien la première fois.

Ses yeux intrigués regardent partout, autour d’elle. Quand tu es une enfant du clan Nagamasa, tu n’as rien à faire ici. Du moins, c’est ce que les gens te disent depuis tout ce temps. Une différence sur l'échelle qui fait que tu n’as pas ta place ici. « Regarde autour de toi Kamiko. Je vais te laisser un petit moment, comme ça tu peux faire un peu le tour. » Il semble vraiment avoir une idée derrière la tête. « C’est bien de connaître notre famille, mais ce pays, ce n’est pas que ça. Tu dois comprendre chaque aspect de cette terre, toutes les personnes qui y vivent. Rien de mieux que d’être ici pour commencer. » Il commence à s’éloigner pour aller s’installer un peu plus loin. « Viens me voir un peu plus tard, je reste pas loin. »

Il faut croire qu’elle n’a pas vraiment le choix, alors, autant faire ce qu’il vient de dire. Qu’est-ce qu’elle pourrait faire d’autres ici, de toute façon ?


Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t12253-nagamasa-kamiko-tetsu-no-megami
Nomura Ieyasu
Nomura Ieyasu

農家 Le fermier ─ Ieyasu Empty
Dim 25 Juil 2021 - 14:28
« Ieyasu !! Ne rentre pas trop tard, ton père se ferait encore un sang d’encre !
- C’est promis, mère ! »

Paré de sa simple chemise de lin et d’un pantalon maron, courant à toutes jambes au milieu des hautes herbes, le jeune garçon se perdait déjà dans l’horizon, un arc artisanal et ses flèches accrochées dans le dos et un boken à la main. Plein de vie, de rêves et d’espoirs, la vitalité du Nomura avait connu une croissance extraordinaire ces derniers mois, une croissance qui allait de paire avec celle de son corps et de son esprit. Sa mère, sans vraiment pouvoir le dire tout haut, le soutenait sans borne dans son entreprise et dans ses innombrables entraînements « clandestins », et cette confiance lui donnait des ailes lorsqu’il partait ainsi avec une gaieté clairement affichée. Les arts Samouraïs, souvent utilisés pour guerroyer et asseoir l’autorité féodale, représentaient en effet bien plus qu’une simple discipline martiale, et Kaori la mère d’Ieyasu le savait bien.

Son fils possédait une forme de génie en lui, un talent inné qu’il aurait été criminel d’étouffer sous ses responsabilités agricoles. Et si elle appuyait son mari lorsque celui-ci rappelait Ieyasu à ses devoirs familiaux, elle lui laissait également toute latitude pour exprimer ses facultés.

Le jeune adolescent continua donc sa course effrénée, dépassant les enclos du bétail, longeant les plantations d’arbres fruitiers et rejoignant les abords des rizières au fin fond du domaine agricole, là où se trouvaient le trio. Ces trois arbres centenaires qu’il avait baptisé ainsi se tenaient dans un petit renfoncement de la vallée, formant un triangle quelconque dans le paysage au milieu duquel Ieyasu aimait se retrouver avec lui-même. Sans craindre le regard de qui que ce soit, il s’y entraînait, s’efforçant chaque jour d’améliorer son tir à l’arc, ses compétences au sabre, et ce jour ne faisait pas exception. Seul au milieu du trio, son arc attaché dans le dos, le jeune garçon agitait donc son sabre, pourfendant des ennemis imaginaires tout en parant leurs ripostes tout aussi incisives et illusoires.
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t9183-terminee-nomura-ieyasu https://www.ascentofshinobi.com/u892
Nagamasa Kamiko
Nagamasa Kamiko

農家 Le fermier ─ Ieyasu Empty
Lun 26 Juil 2021 - 15:26

LE FERMIER
Ieyasu & Kamiko



Tetsu no Kuni
Été 202



Tu observes autour de toi, alors que le reste de cette zone agricole se dévoile devant toi. Très vite, tu comprends que tu n’es pas à ta place, vu le regard des gens sur ta personne. Tu peux le comprendre, le tissu que tu portes sur le dos dois sûrement valoir le même montant qu’une de leur maison. Mais au moins, tu n’as pas peur de le salir. De venir à la rencontre des gens, chose que tu n’aurais jamais pensé faire auparavant, perché dans ta tour d'ivoire.

C’est en arrivant un peu plus loin, au abord des rizières, que tu peux entendre, dans un son légèrement étouffé provenant de la forêt, le bruit d’un impact qui vient frapper le bois. Intriguée, tu commences à te diriger vers cette direction, tout en restant le plus discrète possible.

Devant toi, tu peux alors voir un jeune homme avec un katana en bois dans les mains. Un léger sourire vient se poser sur ton visage. Il te fait penser à toi, il n’y a pas si longtemps de ça. Tu sors de ta cachette et t'approche de lui, discrètement. Il semble tellement concentré dans ce qu’il fait, qu’il ne te voit pas arriver dans son dos. C’est au moment où il vient porter en coup en se retournant, continuant lui dans son élan, que tu viens sortir ta lame et vient bloquer son coup en la plaçant à plat, au-dessus de ta tête. « Puis-je savoir qui tu es ? » alors que ton haori tombe au sol, suite au geste rapide pour contrer son boken, laissant le kamon Nagamasa sur celui-ci apparaître devant vos yeux.


Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t12253-nagamasa-kamiko-tetsu-no-megami
Nomura Ieyasu
Nomura Ieyasu

農家 Le fermier ─ Ieyasu Empty
Mer 4 Aoû 2021 - 0:28
Concentré sur ses katas lancées à l’encontre de ses ennemis imaginaires, ces bandits de grand chemin qui seraient venus fouler les terres de sa famille avec l’espoir d’en repartir avec du butin, Ieyasu ne décela aucunement l’approche de l’adolescente qui se frayait discrètement un chemin jusqu’à lui. Avec l’application d’un véritable fils de Seigneur, faisant fictivement peser sur ses épaules toutes les potentielles responsabilités qui pouvaient échoir à un hériter de haute naissance, le Nomura répétait encore et encore, inlassablement ses enchaînements, n’hésitant pas à se mettre lui-même en difficulté en imaginant toujours plus d’adversaires provenant de toutes les directions possibles. Travaillant son jeu de jambe en évoluant au milieu des trois arbres, dans cette zone intime qu’il ne partageait avec personne, Ieyasu bonifiait ses talents naturels de bretteur, conscient qu’ils étaient loin d’être communs mais toujours humble face à l’étendue de son ignorance.

Le jeune homme espérait sans doute au fond de lui ne jamais avoir à utiliser ces prédispositions qu’il avait pour l’art du sabre, ne jamais se trouver dans une situation qui aurait pu exiger qu’il frappe réellement une autre personne pour la blesser ou la tuer, mais il était également loin d’être naïf. Car un jour comme celui-là pourrait arriver, et quand il le ferait… il espérait avoir autre chose sous la main qu’un simple boken pour se défendre, lui et les siens. Mais alors que le Nomura entamait une large rotation pour cueillir un nouvel adversaire au cou, son regard se figea en même temps que son arme d’entraînement, parée par une personne tout à fait tangible et réelle. Un adolescente, comme lui… mais dont les traits dégageaient tout autre chose que le simple caractère juvénile. Pendant un instant, Ieyasu resta là, comme paralysé, ses yeux écarquillés bloqués dans le regard haut et impérieux de la jeune femme, qui tenait dans ses mains un véritable sabre. Puis, son regard se porta sur le vêtement qui avait chu sur le sol, et l’emblème qu’il y vit lui dicta derechef la conduite qu’il se devait d’adopter.

« … !! »

Il laissa tomber son boken au sol, comme paniqué, et se hâta de se mettre à genoux, la nuque inclinée et le visage face au sol.

« P- Pardonnez-moi, Nagamasa-sama.. ! Je suis Ieyasu, Nomura Ieyasu, fils d’Eiichi et Saori, exploitants de ces terres... ! »

Il demeura ainsi, n’osant porter le regard vers celle qui était selon toute vraisemblance membre du clan régent du Pays du Fer. Et qui se trouvait là. Dans son petit jardin secret. L’avait-elle vu s’entraîner ? Depuis combien de temps ? La honte aurait dû l’envahir, mais c’était surtout l’appréhension qui le tétanisait pour l’heure.

« J- Je.. Désolé, j’aurais pu vous blesser, avec ce vulgaire boken, j’aurais dû faire plus attention, être plus vigilant, je... »
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t9183-terminee-nomura-ieyasu https://www.ascentofshinobi.com/u892
Nagamasa Kamiko
Nagamasa Kamiko

農家 Le fermier ─ Ieyasu Empty
Dim 15 Aoû 2021 - 5:38

LE FERMIER
Ieyasu & Kamiko



Tetsu no Kuni
Été 202



La réaction venant de sa part, quand il remarque ton haori qui tombe au sol, semble tout à fait normal, quand on connaît un minimum les grands noms de ce pays. Tu n'inventes rien, c’est comme ça depuis bien avant ta naissance. La noblesse a toujours le dessus sur les autres. Un privilège que tu n'apprécies pas vraiment, mais qui reste seulement un sentiment personnel. Pour autant, même si pour toi, c’est normal de le voir te parler comme ça, de réagir de comme ça, ce n’est pas forcément ce que tu veux.

Tu regardes le boken qui tombe au sol et ça te fait sourire. Alors qu’il se met à genoux devant toi, tu ranges ton katana et viens récupérer le tissu qui est tombé au sol pour le remettre sur tes épaules. « Nomura Ieyasu… » Un nom que tu ne connais pas du tout. « Tu peux te relever, pas besoin de ce genre de manière ne t’en fais pas. » Surement pas ce qu’il s’attendait à entendre de la part de l'héritière, mais il faut dire qu’elle est différente des autres membres de son clan.

Ton regard vient alors se porter sur le boken se trouvant sur le sol à côté de toi. En te baissant, tu approches ta main pour le prendre. « C’est un peu présomptueux de penser me blesser avec ça… » dis-tu tout en souriant. Tu peux te souvenir de tes débuts, pas si différent de lui, avec une lame en bois pas si différente non plus. « Mais c’est un bon début. Nagamasa Kamiko, hajimemashite. » Tu viens alors lui tendre le boken devant lui pour lui rendre. « Pourquoi est-ce que tu veux apprendre la voie de la lame ? » Une question qui peut parfois être un peu personnelle, car après tout, chaque samouraï a une raison de se battre.


_________________
Détails concernant Kamiko:
 


農家 Le fermier ─ Ieyasu 0y6h
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t12253-nagamasa-kamiko-tetsu-no-megami

農家 Le fermier ─ Ieyasu

Page 1 sur 1

Ascent of Shinobi :: Souvenirs et correspondances :: Flashbacks
Sauter vers: