Soutenez le forum !
1234
Partagez

Chronique des bases du Ninshû : Premier Chapitre [Yuki Misaki]

Nagamasa Ippo
Nagamasa Ippo

Chronique des bases du Ninshû : Premier Chapitre [Yuki Misaki] Empty
Lun 2 Aoû 2021 - 14:26
Chronique des bases du Ninshû : Premier Chapitre [Yuki Misaki] 36fc

オーラの扱い方を知っている人


Les arts ninja. Tu avais quitté ta terre natale pour la découverte et la maîtrise d'un monde que tu ne connaissais que trop peu. Sous les conseils avisés d'un proche, tu t'étais lancé à l'inconnu, prêt à saisir ton destin jusqu'à ses tripes les plus profondes. Agité à l'idée de connaître le dénouement de tout cela, tu te propulsais vers les terrains d'entraînement avec l'envie certaine de devenir un homme passionnant : un Samurai mêlant les secrets Shinobi pour façonner des techniques uniques à la voie de l'épée. Et même si vous, Samurai, aviez une bonne maîtrise du Chakra, l'utiliser dans ses formes diverses était une chose tout à fait différente.

Bien que les enseignements de Yoshitsune et de Chogen te permirent de toucher l'essence de certains arts, tu étais loin d'imaginer toutes les possibilités que te réservait le culte du Ninshû. Et pour t'en apprendre les bases diverses, tu avais fait la demande à celle que tu connaissais le plus pour l'instant : Yuki Misaki. Tu avais mené à bien une mission de Rang " C " à ses côtés au sein du village, première mission que tu avais pu achever pour le compte de Kiri, ce qui te permit en quelque sorte de te faire bien voir. Tu commençais à comprendre que la vie d'un Shinobi n'était pas tout à fait la même que celle d'un Samurai. Les principes et les objectifs étaient différents, tout comme la culture de vie.

La brise matinale agitait ta longue chevelure d'or pur aux éclats des mèches scintillantes. Tu attendais les bras croisés sous la cape de Chogen, à l'ombre des feuillages d'un arbre élevé vers les nuages qui se déplaçaient sans un seul arrêt. Fixant le ciel, tu te perdais un instant au travers de tes pensées et de ta venue ici, en ces lieux. Tu repensais alors à cette lettre que tu avais écrit un peu plus tôt, celle qui était adressée à un homme dont l'importance ne saurait être mise à défaut.

Tu n'attendais plus que la principale concernée. Elle allait une fois de plus être ta supérieure et te guider, si toutefois, elle acceptait la proposition que tu lui avais faite avant de vous quitter, lors de votre mission au parc des fontaines glacées. Il y avait une chance, au vu des antécédents familiaux, que celle-ci se refuse d'enseigner des secrets Shinobi à quelqu'un comme toi. Mais qui ne tente rien, n'a rien. Et le secret dans tout cela, c'est que tu n'attendais rien... De personne. Tu faisais ton propre chemin, pour mieux partir un jour. « Elle est en retard... ou, elle ne viendra pas. »

Revenir en haut Aller en bas
Yuki Misaki
Yuki MisakiEn ligne

Chronique des bases du Ninshû : Premier Chapitre [Yuki Misaki] Empty
Lun 2 Aoû 2021 - 18:11

Il y a de ça quelques jours, un peu avant de quitter pour le domaine de son clan, Misaki avait reçu une proposition à laquelle elle ne s'attendait pas. Nagamasa Kurama, un genin nouvellement arrivé et membre de ce clan samurai quelque peu détester à Kiri, lui avait demandé de l'aide afin de développer quelques techniques de base du ninjutsu. Ça faisait quelques fois maintenant que la Yukijine avait eu la chance de transmettre son savoir à autrui et c'était toujours un plaisir pour elle de revoir les bases de son art shinobi.

Cependant, les dernières journées avaient été plus qu'éprouvantes pour l'adolescente en deuil. À peine de retour de mission avec Mayumi, cette kunoichi avec qui elle partageait sa vie, que l'univers avait voulu lui jouer un sale tour. Prise avec une maladie liée à son chakra, elle en était décédée un peu après la rencontre avec Kurama. Paralysée par la peine, la kunoichi avait de la difficulté à se lever et à sortir de sa chambre. Plusieurs personnes étaient venues la voir et avaient essayé de lui remonter le moral, sans grand succès. Elle avait pleuré toutes les larmes de son corps pendant des jours, alors qu'elle maudissait la vie pour avoir emporté son amour alors même qu'une unité médicale faisait son apparition au village.

En toute honnêteté, elle n'avait aucunement envie d'aller à cette rencontre organiser par le Nagamasa. Sans doute aurait-elle passé la journée à se morfondre dans le cocon qu'était son lit, si ça n'avait pas été d'une de ses cousines. Yuki Etsuko, une kunoichi membre de la Kenpei qui l'avait mise en état d'arrestation alors qu'elle traquait un culte sajiniste. Si elle n'avait été que connaissance éloigné, cette mésaventure les avait quelque peu rapprochés et aujourd'hui, elles étaient de bonne amie.

Yuki Etsuko

[Etsuko] - Misaki ! Dit-elle en cognant à la porte.

La genin reconnut immédiatement la voix de son amie, mais choisit de simplement l'ignorer. S'en suivit un cognement plus fort et une répétition de son nom sur un ton plus intense. La Yukijine ne bougeait pas d'un poil.

[Etsuko] - MISAKI !

Elle commençait à s'énerver. Misaki n'avait encore jamais eu la chance de voir cette facette d'Etsuko et, très franchement, c'était assez étonnant, car il s'agissait d'un segment de sa personnalité qui ressortait relativement souvent.

[Misaki] - Laisse moi tranquille ! Lui répondit-elle, voyant qu'elle ne la laisserait pas en paix.
[Etsuko] - OUVRE CETTE PORTE OU JE M'EN OCCUPE !
[Misaki] - NON ! FOUS-MOI LA PAIX.
[Etsuko] - UN... DEUX...
[Misaki] - DÉGAGE !

Sur ses quelques paroles, Etsuko ne prononçait même pas la fin de son décompte - qui allait jusqu'à trois - et donnait un coup de pied dans la porte d'une intensité sans nom. Voyez-vous, bien qu'Etsuko était une kunoichi du clan Yuki, capable de maîtriser la glace et la neige, elle était avant tout un spécialiste du Taijutsu et était amplement capable d'ouvrir les portes célestes - chose que la genin ignorait jusqu'à présent.- La violence du coup de pied avait carrément fracassé la pauvre petite barrière de bois qui servait de porte à la chambre de la genin dont le coeur venait de sauter un battement tellement elle avait fait le saut.

Ayant ouvert la première porte et un flux de chakra s'échappait de son corps en continu. Pénétrant dans la pièce, le regard sévère qui semblait percer celui de Misaki, elle déclenchait dans la psyché de Misaki ce réflexe de survie pourtant si vitale : "Fight or Flight". Surprise, paniquée et particulièrement confuse, Misaki s'était adossée contre son mur, Etsuko la saisissait par le bras et la levait de son lit contre son gré. La plaçant devant elle, en direction de la sortie, elle lui bottait littéralement les fesses pour qu'elle s'active et sorte de son cocon.

[Misaki] - Mais tu me fais quoi là ?
[Etsuko] - Tu sors ton cul de là, on s'en va dehors.
[Misaki] - QUOI ? MAIS JE SUIS ENCORE EN PYJAMA.
[Etsuko] - IL EST 10H ! FALLAIT Y PENSER AVANT.

Misaki avait tourné les talons et essayait de se faufiler entre Etsuko, sans aucun succès. Chaque tentative avait été bloquée par la Céleste qui l'a poussait à chaque fois un peu plus vers la porte. Elle n'allait absolument pas lui donner la moindre chance pour retourner dans son lit et ce, peut importe l'excuse que lui sortirait la genin.

Le cou créer par Etsuko avait attiré l'attention de ses frères et soeurs qui assistait à la scène, un gros sourire au visage. Alors qu'elle se faisait pousser de force vers l'extérieur, ses pupilles céruléennes valsaient entre les membres de sa fratrie, hurlant à l'aide. La seule réponse qu'elle obtenait était des petits rires et des levés d'épaules, l'univers était contre elle.

[Etsuko] - On va ou ? Lui dit-elle en désactivant les portes.
[Misaki] - Attends... ON ?
[Etsuko] - T'es avec moi pour la journée !

Les intentions d'Etsuko étaient définitivement nobles, elle souhaitait aider son amie à arrêter d'être une larve, mais s'y prenaient d'une drôle de façon.

[Misaki] - C'est beau ! Je suis debout maintenant ! Mission réussie ! J'ai rendez-vous au terrain d'entraînement... Tu peux me laisser tranquille maintenant.
[Etsuko] - AUCUNE CHANCE QUE JE TE LAISSE TOUTE SEULE. Aller ! MARCHE !
[Misaki] - LAISSE MOI AU MOINS ME CHANGER !

[...]


Le duo s'avançait sur le terrain d'entraînement choisi par Kurama. S'il s'attendait à ne tomber que sur Misaki, il allait avoir la surprise de sa vie. Comme de fait, elle ne lui avait pas laissé la chance d'aller se changer et la genin avait dû avoir recours à un Henge pour camoufler ses vêtements. Tant qu'elle ne recevrait pas de coup, la supercherie tiendrait, mais elle n'était définitivement pas dans une situation confortable.

[Misaki] - Désolé du retard ! Dit-elle, gêner d'avoir fait attendre le samurai. Voici ma cousine, Yuki Etsuko. Elle va être avec nous pour la journée...

Le regard de Misaki annonçait toute son impuissance face à la situation. La genin tournait la tête vers sa cousine et pointait le Nagamasa de sa senestre.

[Misaki] - Estuko ! Voici Nagamasa Kurama !

À l'annonce de son nom, le nom verbal d'Etsuko criait son dédain face à l'interlocuteur. Si Misaki avait fait preuve de préjugé et l'avait relativement caché, ça n'avait pas été le cas de sa cousine.

_________________
Chronique des bases du Ninshû : Premier Chapitre [Yuki Misaki] Signamisakigif
~ Thème ~
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t7571-misaki-yuki https://www.ascentofshinobi.com/t11620-kiri-equipe-5-shotosenpei https://www.ascentofshinobi.com/t11635-yuki-misaki-la-rose-hivernal
Nagamasa Ippo
Nagamasa Ippo

Chronique des bases du Ninshû : Premier Chapitre [Yuki Misaki] Empty
Lun 2 Aoû 2021 - 20:34
Chronique des bases du Ninshû : Premier Chapitre [Yuki Misaki] 36fc

オーラの扱い方を知っている人


L'attente... Tu commençais à y prendre un certain goût. Le retard de la dame Misaki te permit un instant de te ressourcer, il faut dire que tu t'étais levé d'un mauvais pied ce matin, ton sommeil avait été perturbé par des voisins un peu bruyants dont la police militaire due se charger de faire taire. Décidément, rien ne se passait comme prévu dans tes routines quotidiennes. Si tu avais imaginé à l'époque que tu aurais du mal à trouver le sommeil sur l'archipel de l'eau, tu ne l'aurais pas cru. Sans doute, te serais-tu également ravisé dans le choix de ta destination. Mais désormais, tu étais couronné de responsabilité et ta nouvelle vie avait commencée.

Tu avais fait le choix de t'asseoir finalement, lassé de tenir ta posture droite et levée. Mais il ne fallut pas longtemps à ce que la retardataire montre le bout de son nez, avec une surprise à laquelle tu ne t'attendais pas. Elle eut dans l'idée d'être accompagnée par l'une de ses cousines si tu avais bien tout compris... et quelle cousine. Elle ne manquait pas de te fusiller du regard à chaque instant dès que ton nom fut prononcé par ton équipière d'autrefois. Mais cette fois-ci, tu fis abstraction. Non pas par nonchalance, mais plutôt pour feindre le fait que cela ne t'atteignait pas. « Dame Misaki, je suis honoré de savoir que vous avez accepté ma requête ! » C'était ta façon d'excuser son retard.

« Nagamasa Kurama, je m'en remet à vous ! » Clamais-tu joyeusement en inclinant le haut de ton torse. C'étaient les présentations officielles à la famille de Misaki. Mais tout comme elle, tu devais sans doute quelques excuses... Plus encore, une clarification. Tu te devais de ne pas être maladroit et de tourner cette phrase de manière la plus innocente possible, dénuée de tout ressentis négatifs envers la famille Yuki. « Comme pour dame Misaki, mes plus plates excuses pour ce que mon grand cousin, Chogen O-nii-sama a pu faire à votre famille. Sachez cependant qu'il n'était pas un assassin et qu'une explication qui nous échappe peut expliquer son geste, j'en suis persuadé. Fort heureusement, mes excuses sont sublimées par l'honneur de votre rencontre, Etsuko-san. » Tu inclinais un petit peu plus ton buste avant de te relever, la main sur la garde de Rengoku. Tu raclais ta gorge en chatouillant du doigt l'arrière de ton crâne pour te gratter. Telle une partie de Shogi, tu ne connaissais pas Etsuko plus que cela et tu avais peur de là où tu pouvais mettre les pieds. Tu quémandais une aide tout indiquée à Misaki, par le supplice de ton regard.

Revenir en haut Aller en bas
Yuki Misaki
Yuki MisakiEn ligne

Chronique des bases du Ninshû : Premier Chapitre [Yuki Misaki] Empty
Jeu 5 Aoû 2021 - 1:15

[Etsuko] - Si tu le dis...

Ce fut la seule et unique réponse que la cousine de Misaki avait à offrir à son interlocuteur. Un regard sévère, un regard lourd de sens. S'il était parvenu à apaiser Misaki lors de leur première rencontre, elle était plus disponible et plus prône aux pardons que son accompagnatrice. C'était comme si, en cet instant et en ce moment, elle était dotée d'un véritable coeur de glace.

Dans tous les cas, elle tournait les talons afin de s'éloigner un tant soit peu du duo. Profitant de ce moment dramatique, elle échangeait quelques mots avant d'aller s'adosser à un arbre à quelques mètres de là où s'entraîneraient les deux shinobis.

[Etsuko] - De toute façon, j'suis pas là pour toi.

Au sol, elle fixait les deux genins. Si elle était effectivement venue avec Misaki, restait-elle réellement afin de garder un oeil sur cette mollusque Yukijine ou sur un potentiel danger ?

[Misaki] - Désolé pour Etsuko... Je crois que tous mes cousins et toutes mes cousines sont d'accord avec ta présence au village.

Mais ce n'était absolument pas à eux à décider quoi que ce soit sur le sujet. Pas plus qu'il ne pouvait les forcer à l'accepter ou à croire ses intentions nobles, les Yuki ne pouvaient pas l'évincer aussi facilement du village. Peut-être que s'il leur donnait une excuse, ça serait plus simple, mais la fragilité interne du clan et leur manque de réel pouvoir actuel dû aux diverses séparations du clan faisaient en sorte qu'ils n'étaient pas la pierre tournant qu'il croyait. La plus grande preuve sur ce point : Un traité concernant le clan Yuki et les déserteurs du clan Yuki maintenant basé à Iwa avait été signé par le Mizukage. Un Sabreur qui n'avait pas à se mêler des affaires internes du clan de la neige... et pourtant... cette gloire Yukienne n'était que du passé, les forçant à accepter cette décision politique qui, dans le cas de Misaki, lui laissait un amer goût dans la bouche.

[Misaki] - Dans tous les cas, je suis là parce que tu ma demandé de l'aide il y a quelques jours. Qu'est-ce que tu avais en tête ?

Dernièrement, le rôle d'enseignante lui était revenu plus souvent qu'elle ne l'aurait espérée. Passant d'abord par l'apprentissage de clone élémentaire, elle avait été même jusqu'à apprendre à un Céleste comment charger son adversaire. Rien n'était au-dessus d'elle et elle était bien contente de transmettre son maigre savoir.

_________________
Chronique des bases du Ninshû : Premier Chapitre [Yuki Misaki] Signamisakigif
~ Thème ~
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t7571-misaki-yuki https://www.ascentofshinobi.com/t11620-kiri-equipe-5-shotosenpei https://www.ascentofshinobi.com/t11635-yuki-misaki-la-rose-hivernal

Chronique des bases du Ninshû : Premier Chapitre [Yuki Misaki]

Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» De plumes et de glace [Pv : Yuki Misaki]
» Chapitre Premier ✣ Recherches | Solo
» Commencer par les bases [PV Yuki Kuzan]
» Supervision des Yuki [Misaki]
» Lettre à Yosuzume

Ascent of Shinobi :: Territoires de l'Eau :: Kiri, village caché de la Brume :: Grand Dojo
Sauter vers: