Soutenez le forum !
1234
Partagez

[Hôpital d'Hi no Kuni] Les martyrs de Takenosato

Shinrin Hanzo
Shinrin Hanzo

[Hôpital d'Hi no Kuni] Les martyrs de Takenosato Empty
Sam 7 Aoû 2021 - 12:28
Graduellement il rouvrait les yeux. Graduellement il reprenait contact avec ce monde, avec de royaume de souffrances et remords. Ses perceptions étaient floues et se dessinaient en des canevas de couleurs et de lumières épurées ou nul trait ne se voulait droit, ou nul élément ne se voulait fin. Tout était grossier, que ce soit ces rayons de soleil filtrés par le carreau imprécis et oval, ou bien la silhouette de l'Eisei-nin qui tentait vainement d'accaparer l'attention de son Empereur encore connecté à l'irréalité. Puis alors son éveil se fit plus prononcé, tout se précisait, tout se montrait sous sa plus cruelle apparence.
"UHHHHHHHH !"
A grandes inspirations c'était comme s'il revenait d'entre les morts, comme s'il reprenait son souffle après une longue asphyxie. Dans son esprit se muaient encore les dernières remembrances de son affrontement avec le revenant.
"Empereur-sama ! Tout va bien ! L'Escouade de Maître Fukuo vous a tous ramenez ici, vous avez vaincus ! La menace n'est plus !"
Mais qu'importe les élucubrations d'un homme un peu trop lié aux sciences, ce n'était pas suffisamment pour que le Shinrin revenu d'outre-tombe ne puisse se libérer de ce poids qui lui prenait la poitrine et ses entrailles. En lui sommeillait un mal pénible et déchirant, le fatum de la culpabilité.

"Akemi ?" s'interrogeait l'Empereur d'une voix fluette avant que la sinistre expression désolée de l'Eisei-Nin à barbe ne vienne lui apporter une réponse qu'il n'a jamais désiré. Bien que présent dans cet établissement où les vivants confrontaient la mort, il savait que trop bien que le talent des sachants qui pullulaient en ces couloirs ne serait jamais suffisant pour combler la désolation de la perte d'un être cher. Il avait beau n'avoir perdu qu'une jambe, c'était de tout son corps qu'il se sentait dépossédé tandis qu'il prenait conscience que sa dame-protectrice l'avait quitté. Ce serait un long voyage qui se dessinait devant lui, une introspection intérieur où il tenterait d'évoluer et de négocier face à cette calamité, celle de se savoir responsable : la fatalité du général.


Plusieurs heures plus tard, les chocs de sa béquille venant froisser le sol venaient apporter en ce lieu un glas annonciateur de tristesse. De sa silhouette décharnée et avachie, il tentait avec douleur de rejoindre les siens, de rejoindre ses frères d'armes qui siégeaient en ces lieux. Mais son allure était lente et son esprit était ailleurs. Il lui fallut quelques secondes pour prendre alors conscience de cette silhouette nabote qui lui tenait chevet dans sa marche et qui tentait avec acharnement d'accaparer l'attention de son Empereur :
"Empereur ! Empereur ! Empereur ! Que faites-vous ! Votre place est dans votre chambre !"
"..."
Le silence de l'ignorance était là sa seule réponse.
"… Dites-nous au moins quoi faire de l'étrangère ? Elle a été porté également dans l'établissement, nous l'avons soigné mais… nous ne savons pas quoi faire d'elle."
"… Qu'importe son origine, c'est une héroïne de la flamme alors traitez la comme une des nôtres. Ni plus ni moins. Nous nous occuperons du reste plus tard. Et quant à Akemi, veillez à préparer ses effets et son corps, nous entreprendrons ses obsèques selon les rites du clan Shinrin."
Désolation de l'âme et de la chair ; pour peu que l'on se dise que la Calamité n'était plus, le cauchemar lui venait de commencer. Ainsi déambulait l'Empereur ou ce qu'il en restait.

_________________
黒火 -Le Maître Pantins de l'Empire
« Plus n'est jamais assez.»


Dernière édition par Shinrin Hanzo le Lun 9 Aoû 2021 - 12:02, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t9926-shinrin-hanzo-plus-n-est-jamais-assez https://www.ascentofshinobi.com/t5332-liste-officielle-des-equipes-organisations https://www.ascentofshinobi.com/t9995-shinrin-hanzo
Kogami Akira
Kogami Akira

[Hôpital d'Hi no Kuni] Les martyrs de Takenosato Empty
Sam 7 Aoû 2021 - 13:10
Junkyousha
殉教者

Voilà plusieurs heures qu’Akira avait repris conscience après cette lente agonie ou son esprit avait erré entre vie et mort. S’il était indéniablement le plus mal en point à l’issue de ce combat, la robustesse du Kogami lui avait permis de rapidement revenir parmi les conscients. Restait à savoir… s’il s’agissait d’une bonne chose. Car ici bas, la ou les murs ne pouvaient étouffer les râles d’agonie des blessés, la dérive dans l’inconscience était parfois préférable.

“ … “

Dénué de toute notion du temps, le valeureux ne pouvait réellement savoir depuis combien de temps était-il ici. Chaque jour semblait se ressembler. Médecins et infirmiers se succédaient à son chevet, nettoyant les plaies putréfiées ayant emporté son bras et poumon droit, noircissant au passage tant son épiderme que son âme. Quelque part, se laisser ainsi manipuler lui était plus insupportable encore que les blessures ayant emporté une partie de son corps.

Et si parmis les badauds affairés à son cas, certains tentaient vainement de tenir un semblant de conversation avec le capitaine, force était d’admettre que ce dernier n’offrait point de répondant. Dénué de parole, sans qu’en soit explicitée la raison, Akira n’avait pas prononcé le moindre mot depuis son admission. Seul son souffle, rauque et irrégulier en raison de la gêne évidente que causait la perte d’un poumon, se faisait entendre.

Mais si cet air livide doublé du mutisme dans lequel il s’était enfermé aurait pu donner un air sinistre et faiblit du personnage, le valeureux n’avait pas totalement perdu le nord. Tenant fermement son katana du seul bras qui lui restait, le samouraï ne semblait pas vouloir se défaire de son arme, arme ayant pourfendu le revenant et sûrement encore maculée de son sang. Qu’importe qui viendrait lui rendre visite, Akira ne comptait aucunement relâcher sa garde… durant les rares périodes de conscience ou sa lucidité lui appartenait pleinement.

“ … “

Car s’il était bel et bien vivant, un constat inévitable s’imposait alors à ses propres yeux: Akira n’était plus aussi neuf qu’avant. Et s’il serait grossier que de le croire capable de perdre espoir, le capitaine soupira un instant devant la frustration qu’était de ne plus pouvoir invoquer son jaguar. Celui-là même qui lui avait sauvé la vie en dépit de tout ce qu’il avait à lui reprocher. Et celui-là même qu’il était désormais incapable de remercier.


_________________
Dans la Guerre, Victoire. Dans la Paix, Vigilance.
[Hôpital d'Hi no Kuni] Les martyrs de Takenosato Icnm
Dans la Mort, Sacrifice.
Particularités
- Akira fait 1M96
- Nombreux tatouages sur le corps (Torse/Dos/bras)
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t8252-presentation-d-akira-fiche-terminee?nid=1#68931 https://www.ascentofshinobi.com/t10710-dossier-shinobi-kogami-akira#91866
Chinoike Katsuko
Chinoike Katsuko

[Hôpital d'Hi no Kuni] Les martyrs de Takenosato Empty
Sam 7 Aoû 2021 - 13:47
Allongée dans son lit, la kunoichi aux yeux carmin se reposait paisiblement, patientant en espérant que Taishi viendrait la voir. Elle observa le plafond, désormais habituée à cette douleur constante qui l'habitait suite à cette amputation. Elle avait récupéré en un sens puisqu'elle avait désormais suffisamment de force pour se promener en béquille dans les couloirs, bien qu'elle n'irait pas loin dans cet état, mais elle aurait besoin de soins plus importants, des soins que seuls des irounins plus qualifiés pourraient lui apporter pour accélérer considérablement sa guérison. Elle n'avait pas encore osé ouvrir le sceau de sa jambe, de peur d'y trouver un membre inutilisable. Elle voulait attendre la réponse d'Aimi qu'elle espérait positive, mais rien ne le garantissait pour l'instant.

Katsuko avait apprit la mort définitive d'Akemi, la fille qui s'était jetée avec Akira sur le samouraï. Elle n'avait pas exactement compris de quoi cette dernière était morte, mais apparemment son cadavre n'était pas beau à voir. Après une sieste de plus pour essayer de passer le temps, la Chinoike décida finalement de sortir de sa chambre et de se poser dans le couloir histoire de voir un peu plus de visages humains.

Elle remarqua alors l'Empereur qui était accompagné d'un homme qui s'adressait à lui. Elle n'entendait pas les mots qui s'échangeaient, mais elle voyait bien que l'homme était préoccupé, sans doute par la perte d'une femme de son clan, peut-être une cousine ou une personne proche. Après tout, ils avaient le même nom.

Silencieuse dans un premier temps, Neiko lui fit un signe de tête lorsqu'il tourna le regard vers elle accompagné d'un léger sourire. De ce qu'elle avait entendu, sa technique avait plutôt porté ses fruits avec l'action de Kenpachi qui avait fait s'effondrer les parois sur le samouraï alors qu'elle perdait connaissance dans un torrent de douleurs atroces qui avaient habité tout son corps l'espace de quelques instants alors qu'elle récupérait les informations laissées par son clone. Lorsque Hanzo s'approcha un peu d'elle en avançant dans le couloir, elle décida de lui adresser finalement la parole.

« Salut. Ça fait longtemps qu'on ne s'est pas parlé, pas vrai ? Tu peux m'appeler Chinoike Katsuko désormais. »

Laissant quelques instants de silence, elle reprit.

« La zone est habitable ou elle est condamnée ? Ma technique a marché ? »

N'ayant pas encore eu de détails précis sur la situation là-bas, la curieuse espérait que c'était de cela qu'était venu lui parler le shinobi avec qui l'Empereur avait échangé quelques secondes plus tôt.

« Cette créature avait plus de puissance que la plupart des humains n'en ont. Mais cela m'étonnerait qu'elle soit unique. Elle a certainement été ramenée à la vie par le Nécromant de Tôsen. Il doit y en avoir d'autres. »

_________________
[Hôpital d'Hi no Kuni] Les martyrs de Takenosato 5m0g
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t3051-chinoike-katsuko-la-vampire-du-desert-termine https://www.ascentofshinobi.com/t3095-chinoike-katsuko-vampire-a-ses-heures-perdues https://www.ascentofshinobi.com/u336
Shinrin Hanzo
Shinrin Hanzo

[Hôpital d'Hi no Kuni] Les martyrs de Takenosato Empty
Mer 18 Aoû 2021 - 21:10
A demi-pas lourd, l'Empereur traçait sa route dans les dédales pour finalement croiser la kunoichi de sang. Surprise ou malédiction, il était difficile pour lui de déterminer comment recevoir la dame rouge tant les brides du destin qui liaient les deux personnages se voulaient teintés de félonie et de comptes à rendre. Mais l'Empereur bien que perplexe n'en démordait pas pour autant, se montrant sous un jour apathique, officiel.
"Enchanté, "Katsuko"."
Silencieux, il se laissait dans un premier temps aller au jeu des futilités, comme pour bien feindre l'inexistence du pot aux roses qui affligeait aussi bien l'Indépendante que le Soldate d'un goût amer à l'arrière-gorge.
"Oui, notre effort conjoint fut un grand succès et… il va sans dire que l'Empire t'est redevable pour ton implication même si je m'interroge grandement sur le leitmotiv d'une telle prise de risque pour un pays étranger."
Alors comme épris de componction sous l'effet de ses propres mots, il invitait d'un signe de tête amical la nymphe à accompagner ses pas. A deux, il formait une paire de jambes assistées qui flânaient péniblement dans ces couloirs nacrées où les fragrances aseptiques emboîtaient le pas sur les auras morbides.
"…et oui, il est fort à parier qu'"il" est derrière tout ça. Que la Flamme nous préserve si c'est face à une armée de revenants tels que celui-ci que nos guerres de demain se dérouleront. Il nous faut nous préparer, faire germer les graines prometteuses et endurcir la bleusaille en vue de ces ombres qui nous menacent. Et s'il est risqué que d'imaginer que c'est un Yuukan unifié qui se dressera contre ces puissances ennemies, c'est alors seul que l'Empire bravera ceux-qui-sont-déjà-morts. Comme si il n'y avait que ça…"
Inquiet, il en avait presque oublié son passif avec la Neko.

_________________
黒火 -Le Maître Pantins de l'Empire
« Plus n'est jamais assez.»
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t9926-shinrin-hanzo-plus-n-est-jamais-assez https://www.ascentofshinobi.com/t5332-liste-officielle-des-equipes-organisations https://www.ascentofshinobi.com/t9995-shinrin-hanzo
Chinoike Katsuko
Chinoike Katsuko

[Hôpital d'Hi no Kuni] Les martyrs de Takenosato Empty
Mer 18 Aoû 2021 - 22:14
La réponse d'Hanzo à l'annonce de son prénom lui arracha un sourire amusé.

« C'est mon véritable nom. Ma famille est à l'abris désormais, je n'ai plus de raison de le cacher. »

Souriante, confiante, l'informatrice écouta d'un air nonchalent les réponses que venait lui offrir le boiteux. Tandis que lui semblait préférer les béquilles, elle avait choisi pour se déplacer la chaise roulante. Tirer sur ses bras ne la gênait pas et si la maniabilité était moindre, la pénibilité restait elle aussi moins forte.

« Tant mieux. Je réussis toujours ce que je fais. »

Un petit sourire orgueilleux vint se glisser sur les lèvres de la demoiselle aux yeux rubis. Tournant le regard vers l'Empereur qui se tenait tant bien que mal sur ses supports de bois.

« Pour mes motivations, elles sont les mêmes que lorsque je me suis présenté devant ton prédécesseur. Je veux rejoindre la Coalition et je veux que tu me dises quand et où exactement sera le Sommet qui va se tenir bientôt. J'ai raté le précédent et ça m'agace de perdre du temps à ne recevoir les informations qu'après coup, sans pouvoir aider dans les discussions. Je veux que Tôsen meurt, et je veux aider à cela. »

Si une chose était visible sur le visage de la kunoichi indépendante, c'était bien une détermination sans failles. Elle était prête à beaucoup pour s'assurer que cet homme ne pourrait jamais mettre son plan à exécution et ainsi rayer le chakra de la surface du Yuukan.

« Maintenant... S'il s'avérait que tu avais des informations sur des utilisateurs de rinton qui accepteraient de m'aider un peu, je ne serai pas contre. Je ne dirais pas non non plus à une rémunération pour cette aide que je vous ai fourni. Mais tout ça c'est de l'ordre du détail, je ne suis pas très fixée sur le matériel contrairement à une certaine personne que nous connaissons tous les deux. »

Offrant cette fois-ci un sourire un peu moqueur au Shinrin, la kazejine ne semblait pas lui en vouloir.

« J'ai envoyé à l'Empire la demande officielle de remboursement en tant que seconde du Seigneur Tenshu, mais la seule chose pour laquelle je t'en veux un peu, c'est d'avoir failli permettre au gros lard de s'enfuir. Heureusement, j'avais encore deux jambes à ce moment et il n'a eu aucune chance. »

S'étirant avant de regarder vers le plafond bien trop proche à son goût, Katsuko revint sur l'homme avec qui elle longeait le couloir encore une fois.

« S'il y a d'autres créatures de ce genre, alors j'aiderai à en tuer d'autres. Mais pour cela, j'aurais besoin de ma deuxième jambe. Je sais qu'à Iwa il y a eu des blessés graves qui ont reçu des prothèses. Je suppose que tu es au courant en tant qu'Empereur. Quand arriveront-ils ? »

Il était évident pour la vampire que l'homme avait déjà dû faire quérir ces gens capables de rendre des membres perdus, qu'importe la méthode. À vrai dire, elle avait surtout besoin de pouvoir marcher à nouveau, même si, au fond d'elle, la question esthétique lui faisait un peu peur. Allait-elle toujours plaire à Taishi avec un membre inhumain ? Elle s'en serait mordu la lèvre si le Shinrin a ses côtés ne la perturbait pas suffisamment, l'empêchant de se plonger dans de telles pensées plus de quelques instants.

_________________
[Hôpital d'Hi no Kuni] Les martyrs de Takenosato 5m0g
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t3051-chinoike-katsuko-la-vampire-du-desert-termine https://www.ascentofshinobi.com/t3095-chinoike-katsuko-vampire-a-ses-heures-perdues https://www.ascentofshinobi.com/u336
Shinrin Hanzo
Shinrin Hanzo

[Hôpital d'Hi no Kuni] Les martyrs de Takenosato Empty
Mer 18 Aoû 2021 - 23:01
Qu'il était perturbant pour le Shinrin de tailler le bout de gras avec la Neko tant son attitude était en total désaccord avec l'avis qu'il avait pu se faire lors de leur précédente rencontre. Arrogant à souhait, il aimait se dire sachant sur les choses de la psyché, et pourtant il semblait bien s'être fourré le doigt dans l'œil sur le coup. En certains points elle lui ressemblait, elle avait le goût de la magouille et d'une certaine suffisance, ça rendait la discussion étrangement plus agréable.

Se montrant quiet et à l'écoute, il décidait de la laisser aligner son monologue avant de lui-même prendre parole en rendant état à chacun de ces points de façon linéaire.
"Droit au but ? Hmm… Il est bien présomptueux pour une étrangère de venir tirer de telles informations à un Empereur, mais tu as été brave et tes intentions semblent justes, alors je ferait fi de ce manque de forme. Malencontreusement, tu m'en vois désolé de t'informer que tu as manqué le Sommet, ce dernier s'est tenu la veille, je peux cependant t'accorder un entretien avec ma Porte-Parole lorsque cette dernière s'en reviendra parmi nous."
Il était original pour le Shinrin de se montrer sous un jour si pondéré face à de telles irrévérences. Il faut croire qu'il tenait en son cœur une certaine culpabilité ou alors n'était-ce là que sa façon de montrer que plus que indélicatesses, c'était les arrière-pensées hostiles qu'il abhorrait.
"… Et non, nous n'avons pas connaissance de manipulateurs du froid dans nos archives. Ils se font rares et bien silencieux il faut croire. Mais concernant les prothèses oui, je suis bien au courant, ce sont les miennes. Il nous faut attendre l'arrivé d'un physicien et nous pourrons nous mettre à la tâche. En ce sens, tu seras sur la liste, sois en sûre."
Enfin était il alors l'heure pour lui de s'attaquer également au vrai sujet, celui qui embrumait l'espace d'une aura quelque peu malsaine mais pour autant trop surestimé par rapport à la réelle réaction de l'Amejine.
""
Il laissait dans un premier temps s'installer un certain silence dans sa tirade avant de finalement reprendre parole.
"Il serait ô combien fortement grossier de me travestir en immaculé concernant cette histoire. L'Empire ne pourra malheureusement point s'acquitter de cette pécunière par le son clinquant de l'or. Cette histoire ne concerne que ma propre personne, et c'était les affaires, ni plus ni moins. Pour autant, rattraper cet affront à ton égard je peux d'une certaine manière. En effet, sache que ton patronyme ne m'était pas inconnu "Chinoike Katsuko", durant ma petite carrière indépendante il fut fort étonnant de voir ton visage dépeint dans le Bingo Book, on y promet contre ta tête un pactole dépassant allégrement les quelques lingots de cette triste histoire. Il faut croire que Kaze no kuni souhaite s'entretenir avec toi, dans ce monde ou dans l'autre…"
Stoppant net sa marche, il prenait le temps de rafraîchir sa dextre libre dans le soyeux de sa chevelure avant de partager un regard à la Neko un regard aussi expressif que l'inverse.
"Ce que je peux te promettre, c'est qu'aucun enfant du feu ne se mettra au travers de ta route lors de ta quête, ni pour l'appel de l'or, ni pour autre chose. Du moment que tu ne portes pas atteinte aux nôtres, notre porte, notre savoir et notre main seront à ta portée..."
De déblatérer de telles paroles lui déchiraient son cœur de fripon, pour autant il fallait parfois savoir se taire.

_________________
黒火 -Le Maître Pantins de l'Empire
« Plus n'est jamais assez.»
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t9926-shinrin-hanzo-plus-n-est-jamais-assez https://www.ascentofshinobi.com/t5332-liste-officielle-des-equipes-organisations https://www.ascentofshinobi.com/t9995-shinrin-hanzo
Chinoike Katsuko
Chinoike Katsuko

[Hôpital d'Hi no Kuni] Les martyrs de Takenosato Empty
Mer 18 Aoû 2021 - 23:48
Neiko avançait tranquillement aux côtés du Shinrin. Aussi surprenant que cela pouvait paraître pour l'Empereur du Feu, il n'y avait aucune animosité dans les paroles de la vampire, tout juste un peu de taquinerie. Elle avait bien sentit que le sujet restait tendu pour lui.

« Je pourrais faire un effort sur les formes il est vrai. Il est possible que des années à devoir les observer à la lettre pour éviter de me faire massacrer m'aient donné envie de prendre quelques libertés, au moins pour quelques temps. »

Mais alors qu'elle allait continuer avec un certain sourire, la mention du Sommet déjà passé la fit voir rouge l'espace de quelques instants. Ses yeux s'illuminèrent tandis que son sang s'accélérait brusquement dans son corps et que sa main droite broyait l'accoudoir sur lequel elle reposait jusque là. Secouant un peu la tête, faisant passer cette rage aussi soudaine que violente, l'informatrice fit un sourire forcé.

« Je vois. Je suppose que c'est ma faute, je n'ai pas été assez convainquante quand j'ai parlé à ce Sendai. Désolée pour ça, je suis assez maladroite quand je suis contrariée, je repaierai cette chaise, elle est plutôt pratique, ce serait dommage que les blessés futurs ne puissent pas en profiter correctement à cause de moi. »

Soupirant, la jeune femme se recoiffa d'un geste de la main.

« Je rencontrerai volontiers ta porte-parole. Tant mieux pour les prothèses, je ne compte pas rester longtemps sagement assise, j'ai une affaire qui m'attend plus au nord et c'est très important pour moi, je ne voudrais pas la reléguer à plus tard trop longtemps. »

La suite fit sourire à nouveau la vampire qui se mit même à rire face à l'expression d'Hanzo.

« J'ai bien changé depuis, mais si ça peut te consoler, dis-toi que tu ne perds pas grand chose avec cette concession. Au début de l'été j'ai rencontré un kazejin aux portes de Joheki no Kuni. Il est à la tête d'une organisation qui sévit du côté de Taiyo et s'il ne s'est pas totalement loupé dans ses projets, alors le Colisée devrait être tombé à l'heure qu'il est. Si tu décidais de me capturer, tu ne récolterais aucune prime arrivé là-bas. C'est aussi une des raisons pour lesquelles je me moque bien de savoir qui connait mon véritable nom. Ma tête ne vaut plus rien pour qui que ce soit actuellement. »

Du moins officiellement. Il restait bien la prime qu'avait mit Kiri sur elle, mais elle ignorait son montant tout comme sa nature exacte. Cependant, étant partie dans la précipitation au beau milieu d'un assaut étranger arrivé peu de temps après elle, la kunoichi se doutait bien que les Kirijins étaient suffisamment malins pour faire le lien entre elle et l'attaque qui avait permit d'atteindre la prison très facilement.

« Pour ce qui est du savoir partagé, j'ai déjà enseigné à plusieurs de tes comparses dont Kenpachi et Kakuzo qui étaient avec nous pendant l'attaque. Je pense que ça ne t'embête pas si je continue de le faire ? J'aime bien passer du temps avec des gens. Ça me change de ces années de solitude. La bonne ambiance et le partage, ce n'était pas trop ça du côté de Seichi... »

Basculant à nouveau la tête en arrière, légèrement sur le côté pour garder le Shinrin dans son champ de vision, la Chinoike enchaîna.

« Dis-moi... Par pure curiosité... Ça fait quoi d'avoir un Démon en toi ? Est-ce que tu le sens ? Est-ce qu'il te parle ? Est-ce que tu en as peur ? Est-ce qu'il y a une chance qu'un jour, il prenne le contrôle de ton corps ? »

Elle était peut-être trop curieuse, mais allez savoir, peut-être que l'homme voudrait discuter un peu plus longuement pour gagner du temps sur la douleur. Si elle ne tentait pas, elle n'aurait jamais la réponse, elle avait donc choisit de se lancer.

_________________
[Hôpital d'Hi no Kuni] Les martyrs de Takenosato 5m0g
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t3051-chinoike-katsuko-la-vampire-du-desert-termine https://www.ascentofshinobi.com/t3095-chinoike-katsuko-vampire-a-ses-heures-perdues https://www.ascentofshinobi.com/u336
Shinrin Hanzo
Shinrin Hanzo

[Hôpital d'Hi no Kuni] Les martyrs de Takenosato Empty
Jeu 19 Aoû 2021 - 10:54
Sendai ? L'énonciation du clan irritait le marionnettiste épris d'un rictus significatif. Il n'avait pas encore digéré certaines histoires, et ce n'est certainement pas demain la veille qu'il le ferait. Il demeurait pour autant étonnant de voir jusqu'aux où les connections de la Neko se tenaient, elle était douée dans son domaine, cela tombait sous le sens. Alors d'un signe de tête il actait la rencontre entre Seiun et Katsuko, ainsi que la prise en charge des prothèses pour cette dernière, si tant est que l'Empire réussisse à monnayer les services d'un Eiseinin du calibre de la Chiwa.
""
Mais ce fut la suite du récit qui égayait l'esprit du jeune homme. La dame se voulait sûre d'elle, et pourtant…
"Je n'ai et n'avais aucunement l'intention de te porter atteinte, il serait pour autant plus judicieux que la nouvelle du Colisée fasse le tour du monde rapidement. J'ai déjà eu à faire à un Nukenin qui m'a juré que sa prime a été levé, et pourtant, ça ne m'a pas empêché de lui désolidariser sa tête du reste, dans le doute. Alors sois prudente Katsuko."
Dieu qu'il était désagréable pour lui que de parler avec tant de bonhomie à la nymphe.
" … Et non, comme expliqué, tu es la bienvenue en nos terres. Il serait bien manche pour un Empereur que de refuser une formation pour ses soldats."
Les deux estropiés continuaient alors leur route dans les dédales, pour finalement arriver en bout de piste et se porter devant une ample baie vitrée proposant une vue sans pareil sur la capitale d'Hi no kuni. Elle avait beau être inquisitrice par ses paroles et possiblement conjecturalement scabreuse par ses intentions dissimulées, cela n'alarmait pas pour autant plus que ça Hanzo qui se montrait bien loquace sur des questions pour autant assez stratégiques.
"C'est… singulier. Il est là, je le sais, je le ressens dans chaque fibre de mon corps. Son aura féroce, son souffle macabre, tout est palpable, tout est terrifiant. Pour autant, il demeure quiet et ce malgré toutes mes tentatives. Telle une bête tapie dans les pénombres de sa grotte qui attend… le bon moment."
Était-ce là une confidence raisonnable ?
"Avec l'éclat de l'Esprit de la Maladie également en moi, j'ai graduellement la méprisable impression que ce corps ne m'appartient plus. Peut-être n'est-ce là qu'une juste rétribution pour avoir ardemment désirer le délectable goût du pouvoir ?"
Perdu il était.

_________________
黒火 -Le Maître Pantins de l'Empire
« Plus n'est jamais assez.»
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t9926-shinrin-hanzo-plus-n-est-jamais-assez https://www.ascentofshinobi.com/t5332-liste-officielle-des-equipes-organisations https://www.ascentofshinobi.com/t9995-shinrin-hanzo
Chinoike Katsuko
Chinoike Katsuko

[Hôpital d'Hi no Kuni] Les martyrs de Takenosato Empty
Jeu 19 Aoû 2021 - 14:35
Sa rage incontenable passée, la Chinoike avait vite reprit le dessus sur ses sentiments. Elle avait tendance à être impassible, cachant ses véritables sentiments derrière toute une variété de sourires allant du plus doux au plus carnassier. Mais là, elle s'était laissée aller. Pourquoi est-ce qu'il fallait qu'elle soulève des montagnes pour enfin obtenir si peu de confiance ? Leur Sommet n'était même pas si secret que ça, puisque l'Homme au Chapeau lui-même en avait eu connaissance. Il en avait parlé dans son exutoire, lorsqu'il avait décider de dévoiler son projet véritable, celui d'anéhantir le chakra. À vrai dire, la Chinoike l'avait rapidement pressenti. Elle avait vu ses manoeuvres, ses pièges mis en place, ses manipulations. Ce fou qui n'avait pas hésité un instant avant de massacrer une journaliste simplement parce qu'elle dévoilait la vérité devant le monde.

« Elle le fera. Le Kunai Émoussé est un journal efficace, je suis certaine qu'ils le resteront malgré la perte tragique d'Ohana. Pour le reste, je me suis toujours bien débrouillée en matière de survie, mais merci du conseil. »

À vrai dire, elle ignorait s'il le pensait réellement ou non. Faisait-il un effort surhumain ou était-il honnête ? Impossible à dire pour l'instant. Elle ne le connaissait que très peu en vérité. Il lui confirma évidemment qu'elle pouvait continuer de travailler avec ses hommes, ce qui n'allait pas pour lui déplaire. Elle n'aimait pas la sensation de perte de temps, d'immobilité. C'était en quelques sortes une perte de liberté, et cette dernière ne devrait pas trop durer. Non pas qu'elle soit incapable de l'endurer, mais la kunoichi fanatique de ces sensations affranchies de toute limite haïssait au plus haut point tout ce qui l'empêchait de suivre ses coups de tête. Non pas qu'elle ait des tendances chaotiques, elle remplissait toujours ses missions jusqu'au bout, restait fidèle à ses principes, mais elle voulait pouvoir prendre un jour de repos, voyager où ses pas la mèneraient sans rencontrer d'obstacle infranchissable.

Intriguée par la nature des Bijuu dont elle ne connaissait pour l'instant pas grand chose sinon l'apparence de celui qui lui avait offert la distraction nécessaire pour fuir de son pays d'origine, la kazejine se mit à questionner un peu l'Empereur du Feu. Ses réponses ne surent la rassasier, bien au contraire.

« Je vois. Tes ailes étaient assez impressionnantes durant le combat. Tu peux les utiliser à volonté ? Est-ce qu'utiliser les pouvoirs qu'il t'offre te donne l'impression que ton rapport à lui change ? Je veux dire, est-ce que tu sens qu'il y a une limite qui pourrait lui permettre de se libérer, ou est-ce que la seule limite est liée à ton chakra, comme pour n'importe quelle autre technique ? »

L'écoutant passer sur la question du samouraï, la demoiselle aux cheveux rosés hocha la tête.

« Pour cet aspect là, je comprends un peu mieux, même si j'ignore encore les répercussions qu'il peut avoir. Si ce n'était qu'un poison, j'aurais pu m'en débarasser facilement mais là... Pour le reste, la puissance et notamment la puissance dirigeante n'apporte que du malheur. J'aurais pu prendre le pouvoir à Kadachi de force, j'aurais pu m'imposer comme une meilleure Daimyo que lui à Ame no Kuni. Il était fragile, incertain. Le pouvoir lui faisait peur. Mais j'ai senti qu'une trop grande volonté de pouvoirs n'amenait à rien de bon. Quelle est la limite, si on en veut toujours plus ? On finit simplement par s'autodétruire. Maintenant, je pense que j'ai bien fait de le laisser prendre le contrôle. La peur du pouvoir est quelque chose de bon chez un dirigeant. Parce que s'il a peur, il ne s'affaisse pas dans son trône, à se gaver comme un porc. Son prédécesseur n'en avait pas peur, il est maintenant en prison. En revanche, être trop effrayé n'est pas bon non plus. Yahiko a fui pour cette raison. Non... Je pense qu'un juste milieu est nécessaire pour ne pas se perdre. Et je pense qu'il en va de même avec la puissance personnelle. Fais attention à ne pas en vouloir beaucoup plus. Pour l'instant, tu es encore dans le contrôle, mais seras-tu toujours stable ou deviendras-tu totalement fou si tu venais à en abriter plus encore que tu n'en possèdes aujourd'hui ? »

Elle n'avait pas la réponses à ses questions. Elle lui présentait simplement le chemin de pensée qu'elle avait eu depuis ses derniers jours à Ame no Kuni au sein de Seichi.

« On approche de la fin. Les ennemis que lève l'Homme au Chapeau sont de plus en plus nombreux et je ne parle même pas des cadavres qu'il a volé. Si je parviens à croiser un jour cet homme ou son nécromancien, je peux les retrouver qu'importe où ils se cachent. Mais est-ce qu'il ne sera pas déjà trop tard... Et pourrais-je faire quoi que ce soit seule aussi. Je peux tuer un homme normal sans soucis. Un homme qui voit dans l'avenir... C'est autre chose. »

L'informatrice s'étira alors.

« Enfin, si jamais tu as besoin de retrouver quelqu'un, je suis plutôt douée là dedans. Mais ce ne sera pas gratuit bien évidemment. Je peux être généreuse mais j'ai mes limites. »

Un petit sourire sur les lèvres, elle regarda vers sa chambre. Elle n'avait pas l'impression qu'Hanzo ait envie de faire se prolonger cette discussion indéfiniment, peut-être était-ce parce qu'il était en partie mal à l'aise, peut-être simplement parce qu'il estimait lui avoir accordé suffisamment d'intérêt, allez savoir. Si jamais il décidait de la relancer, elle resterait, mais elle ne comptait pas passer pour l'emmerdeuse de service qui vous collait à la peau jusqu'à ce que vous soyiez épuisés de l'avoir auprès de vous. Allaient-ils échanger encore un moment, ou l'homme voulait-il y mettre un terme dès maintenant ? Voilà la question à laquelle elle cherchait une réponse, ayant replongé son regard dans celui du blessé qui l'accompagnait.

_________________
[Hôpital d'Hi no Kuni] Les martyrs de Takenosato 5m0g
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t3051-chinoike-katsuko-la-vampire-du-desert-termine https://www.ascentofshinobi.com/t3095-chinoike-katsuko-vampire-a-ses-heures-perdues https://www.ascentofshinobi.com/u336
Shinrin Hanzo
Shinrin Hanzo

[Hôpital d'Hi no Kuni] Les martyrs de Takenosato Empty
Mer 25 Aoû 2021 - 22:01
[Hôpital d'Hi no Kuni] Les martyrs de Takenosato Headhanzo

Et au fur et à mesure de leur échange, la dame rouge se voulait plus curieuse, avide de savoir, comme un enfant tirant sur un ruban jusqu'à en voir le bout. Ce n'était même pas dissimulé derrière de faux-semblants et de vaniteuses paroles, c'était simplement un entretien en bonne et due forme sans que nulle prudence circonspecte ne vienne parasiter et contenir la parole de l'Empereur étrangement loquace. Que ce soit un exutoire ou une simple question d'honneur, il y allait sans concession. D'aucuns alors comprendraient qu'en réalité, la vérité n'était guère un domaine que la maître-marionnettiste redoutait. Pour lui, mourir par la main d'une personne qui en sait malheureusement trop sur vous n'est qu'un simple aveu de faiblesse. Alors qu'importe les secrets partagés, qu'importe les omissions stratégiques et autres circonvolutions, le seul aspect qu'il respectait c'était la force pure et simple.
"Oui, je n'use pas de ces ailes comme je peux le faire pour mes fils de chakra. Ce sont comme-ci elles font partie intégrante de mon corps sans que nul artifice ne soit en jeu ; sans que nulle consommation de chakra ne soit de mise. Le ciel est aujourd'hui autant à ma portée que peut l'être la terre. Là la connexion que j'entretiens avec le démon à sept queues… mais à quel prix ?"
Et à donner des réponses il en venait lui-même à s'enticher d'interrogations. Mais la nymphe parlait juste, il ne semblait pas alors avoir besoin d'un énième Jinchuuriki pour faire des parallèles sur sa propre situation, l'expérience de l'amejine lui suffisait.
"Tes parole sont pertinentes Katsuko, il est juste malencontreux que de comprendre que c'est dans la brume que je navigue. Nul corpus ou archives ne semble relater cette condition qui nous incombe, quelques élus et moi. Il semble que nous soyons les pionniers de ces pactes divins, seule l'histoire nous apprendra si c'est par notre sacrifice ou non que ce chemin se dessinera."
Qu'il était triste que de parler ainsi, le changement de sujet opéré tombait alors à pic.
"Je conserverai cette proposition à l'esprit. Il me tarde que de me confronter à nouveau à ces sectaires. Chaque jour leurs forces grandissent, mais chaque jour, nous nous abreuvons de l'expérience que leurs épreuves nous apportent. Ils regretteront de ne pas en avoir fini en une fois. Et si ce n'est pas dans ce monde que nous vaincront, ce sera dans l'autre. Je te le promets, Katsuko."
Et comme par mimétisme, il s'étirait alors également en comprenant que c'est ici que leur discussion s'achevait.
"Quoi qu'il en soit, je te renvoie la pareille. Au besoin, les compétences de l'Empire seront à ta disposition, mais ce ne sera pas gratuit…" paraphrasait-il malignement, le tout assorti d'un fin clin d'œil avant d'entamer son énième marche.
C'est avec un poids en moins qu'il prenait congé de la demoiselle d'un simple signe de tête. Il y avait tant de choses à faire pour si peu de temps, et pourtant tout ne faisait que commencer.

_________________
黒火 -Le Maître Pantins de l'Empire
« Plus n'est jamais assez.»
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t9926-shinrin-hanzo-plus-n-est-jamais-assez https://www.ascentofshinobi.com/t5332-liste-officielle-des-equipes-organisations https://www.ascentofshinobi.com/t9995-shinrin-hanzo
Chinoike Katsuko
Chinoike Katsuko

[Hôpital d'Hi no Kuni] Les martyrs de Takenosato Empty
Mer 25 Aoû 2021 - 23:44
Attentive aux réponses de l'Empereur, la jeune femme tenta de réfréner un peu de sa curiosité. C'était une soif de connaissances qu'elle avait, perpétuellement, et qu'elle avait du mal à combler. Les sujets pouvaient paraître triviaux pour certains, mais celui-ci était extraordinaire dans le sens le plus littéral du terme. Elle ne pourrait pas souvent parler à quelqu'un qui avait un démon dans son corps et laisser passer cette possibilité lui aurait véritablement fait mal au coeur. Pour autant, elle ne voulait pas non plus qu'il se mette à la détester et ainsi lui refuse ce qu'il lui avait promit plus tôt. Se montrer raisonnable pour plus en apprendre sur le long terme, voilà son objectif.

« Je vois. Ça semble convénient et effrayant en même temps... Des ailes d'insecte dans le dos... Hmmm ça ne me plairait pas. »

La suite la fit sourire. Elle appréciait toujours entendre qu'elle avait raison ou qu'elle était pertinente. La Chinoike avait beaucoup travaillé de nombreuses réflexions sur ce genre de sujet tout comme sur la sensorialité. Après tout, elle avait eu un pays à portée de main.

« Tu devrais écrire quelque part tout ce que tu apprends de ton côté, et les autres jinchuriki devraient faire de même. Rassemblez vos découvertes, peut-être trouverez-vous une manière de briser le lien qu'à l'Homme au Chapeau avec le Dieu des Éléments. Ou alors peut-être comprendrez-vous simplement plus de choses pour mieux les faire vôtre, ce qui sera aussi à notre avantage. »

Face à la réponse de l'Empereur des Flammes concernant ses réflexions autour de Tôsen, l'informatrice se contenta de hocher la tête. Elle sentait qu'il voulait retourner se reposer ou tout du moins passer à autre chose alors qu'il s'étirait en même temps qu'elle. Autant ne pas trop insister.

« J'ai mille et une façon de payer ce que je dois, et je rembourse toujours mes dettes. Ne t'en fais pas pour ça. »

Un sourire amusé sur les lèvres, la vampire retourna dans sa chambre sans plus de cérémonies. Elle pourrait bien lui reparler plus tard si elle en avait envie, mais le principal avait été échangé. Son prochain objectif serait de rencontrer les Kirijins suite au Sommet. Elle devait parvenir à se justifier et à effacer cette impossibilité de se rendre à Mizu qui pesait sur ses épaules. Si elle voulait revoir le vieux Jîro, rencontrer des gladiateurs et aller voir le temple Shimazu, elle devait à tout prix obtenir une amnestie de la part du pays de l'Eau.

_________________
[Hôpital d'Hi no Kuni] Les martyrs de Takenosato 5m0g
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t3051-chinoike-katsuko-la-vampire-du-desert-termine https://www.ascentofshinobi.com/t3095-chinoike-katsuko-vampire-a-ses-heures-perdues https://www.ascentofshinobi.com/u336

[Hôpital d'Hi no Kuni] Les martyrs de Takenosato

Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» L'Amphithéâtre des Martyrs [Yasei Reikan]
» L'hôpital de Iwa
» Hôpital général
» La victime - Hôpital de Kumo
» Une visite à l'hôpital [Kagura]

Ascent of Shinobi :: Territoires du Feu :: Urahi, Capitale de l'Empire du Feu
Sauter vers: