Soutenez le forum !
1234
Partagez

L'étrangère [Ft. Yenno]

Chinoike Katsuko
Chinoike Katsuko

L'étrangère [Ft. Yenno] Empty
Dim 8 Aoû 2021 - 13:59
La douleur fulgurante qui lui avait fait perdre connaissance couplée à un grand manque de chakra suite à sas technique ultime avaient ensemble plongé Katsuko dans un profond sommeil qui ne la fit se réveiller que pour écrire brièvement deux lettres douloureuses dans leur rédaction tant la fatigue et la douleur omniprésente l'empêchaient d'être efficace.

Après près cet effort de près de trente minutes, elle se laissa remporter dans le sommeil et ce ne sont que les pas de l'infirmier qui l'en tirèrent quelques secondes, le temps de faire transmettre ses missives. Se rendormant une nouvelle fois, elle se réveilla en début de soirée alors que le soleil se couchait sur Urahi. Elle ignorait comment avait fini avec exactitude le combat pour l'heure, espérait simplement que tous avaient survécu et qu'elle avait réussi à sauver la zone de ce qui semblait se préparer avec cette immondice que semblait vouloir libérer Yoshitsugu le samouraï désormais défunt une seconde fois.

Elle ne pouvait s'empêcher de penser à ce qu'il se passerait si le nécromancien avait réussi à trouver ne serait-ce qu'une dizaine de monstres de cette puissance à ramener à la vie. Celui-ci était terrible et il avait coûté cher au Teikoku déjà affaibli par le départ d'un large groupe de shinobis aux côtés de Yahiko, dont parmi eux Ayuu qui l'avait amenée ici.

Si elle appréciait beaucoup la jeune femme, elle n'avait rien fait pour l'aider, mais elle ne ferait rien pour la vendre non plus. Elle ne voulait pas être prise dans ce conflit qui les concernait eux et qui, somme toute, lui paraissait assez injustifié. Ces soldats étaient partis pour éviter des dissentions, ils permettaient à l'Empire de renaître sous un nouveau jour, plus uni qu'il ne l'avait jamais été depuis sa création basée sur la mort et la haine. Peut-être qu'enfin ils seraient rassemblés.

Mais tout ceci ne la concernait que très peu. Ce que souhaitait Neiko désormais, c'était amasser des alliés, des contacts. Il lui fallait toujours plus de connaissances, d'informateurs, tout ce qui la mènerait à établir un réseau solide entre les pays et qui lui permettrait d'avoir de nombreux collaborateurs pour avoir une toile étendue d'informations. Ce ne serait qu'ainsi qu'elle récupèrerait les informations cruciales qui lui permettraient de s'améliorer. Aider chaque pays à se défendre d'une ou plusieurs menaces, leur donner des arguments pour la voir en alliée, tel était son but. C'était déjà fait pour Ame no Kuni, elle estimait également avoir fait sa part pour Joheki et désormais, elle estimait aussi avoir prouvé une certaine fiabilité auprès du Teikoku. Elle se savait aussi plutôt appréciée par Iwa, ou du moins elle l'espérait. Pour les puissances principales, outre l'Homme au Chapeau et ces suivants qu'elle exécrait, la sanglante kunoichi n'avait plus que Kumo et Kiri dans son viseur. Si la première lui semblait tout à fait abordable sous un angle diplomatique, la seconde serait plus complexe. Il faudrait notamment qu'elle rencontre l'un de leurs envoyés quand elle irait au Sommet de la Coalition, dès lors qu'elle aurait réussi à convaincre Hanzo de lui dire où et quand se tiendrait ce dernier.

Un peu perdue dans ses pensées, allongée dans son lit d'hôpital, ses affaires posées en tas à côté d'elle, la vampirette songeait au sceau inscrit sur son dos actuellement. Elle avait presque peur de l'ouvrir. De découvrir ce qu'elle y avait enfermé. Secouant légèrement la tête, son attention fut ramenée par les légers coups sur la porte.

« Entrez. »

La voix de la jeune femme était loin d'être aussi puissante qu'elle l'avait été lors de l'affrontement avec le mort-vivant, mais elle était empreinte d'une certaine assurance qui ne quittait presque jamais Katsuko, ou du moins que la demoiselle s'appliquait à garder autant que possible. Observant la jeune femme qui venait de rentrer, elle la salua d'un signe de tête. C'était l'autre fille du groupe, pas la Shinrin qui était allée s'effondrer à côté du samouraï, celle qui était restée en retrait pour tenter de protéger au mieux les civils. Son nom... Elle hésita un instant avant de la saluer plus directement.

« Konbawa... Yenno-san, c'est bien ça ? Est-ce que tu pourrais me dire comment ça s'est fini exactement hi... Enfin comment s'est terminé le combat ? »

À vrai dire, elle n'avait aucune idée de la date. La veille ou une semaine auparavant, elle était bien incapable de le dire avec certitude. Elle était très solide, elle le savait, mais même elle pouvait atteindre ses limites, et elle n'en était pas passé loin cette fois-ci.

_________________
L'étrangère [Ft. Yenno] 5m0g
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t3051-chinoike-katsuko-la-vampire-du-desert-termine https://www.ascentofshinobi.com/t3095-chinoike-katsuko-vampire-a-ses-heures-perdues https://www.ascentofshinobi.com/u336
Soejima Yenno
Soejima Yenno

L'étrangère [Ft. Yenno] Empty
Mer 11 Aoû 2021 - 10:14
L'étrangère
feat. Chinoike Katsuko

L'étrangère [Ft. Yenno] Rp_aft10

音楽


Nous ne pouvions pas dire que Yenno faisait partie du groupe des Hijins les plus extrémistes, soudés dans l'envie de démission et de retrait de l'ancien empereur invité, quitte à lui trancher la tête pour les plus enragés. Elle avait néanmoins toujours eu, de par son éducation, apprit à se méfier des autres et plus particulièrement des gens venus d'ailleurs, plus encore des gens ayant un passif avec l'histoire de son propre pays. Soejima père, attaché aux terres plus que quiconque, glissait à l'oreille de son unique fille les années durant ses apprentissages, les principes du caractère précieux d'une attache commune. Sans compter l'avidité de tous à s'expandre, à s'enrichir et puis même, à faire disparaître le moindre barrage à leurs envies de grandeur. Il serait même curieux de se poser la question : Comment un père matraquant son propre enfant d'idées patriotes, ne s'attendait-il pas à ce que celui-ci s'y sente directement concerné ? Invraisemblable...

L'étrangère [Ft. Yenno] 21052511563183957

Tragique et pourtant marquant par la victoire, ce jour de mission ou toute la colère d'un pays fût tournée vers Asakura Yoshitsugu menaçant le village précieux de Shîto, la présence de cette demoiselle fût fortement remarqué par la brune. D'abord parce qu'elle ne faisait partie d'aucune unité au vue de sa tenue et puis surtout, de par ses actions tant courageuses que déterminées. Que désirait-elle, pour se déchaîner à ce point envers un monstre pareil ? Beaucoup de questions que l'oiselle ne pouvaient laisser d'avantage, suspendues dans son esprit pourtant amoindri par la tristesse des dégâts amorcés atour d'elle et de ses proches. Une visite se devait d'être effectuée, après avoir apporté à ses équipiers, tout le soutien qu'elle pouvait leur offrir.


« Mademoiselle, bonjour... » Dit-elle, entrant dans la pièce calmement avant de refermer délicatement la porte derrière elle.

Il n'était pas question de lui montrer de la reconnaissance directe ou une quelconque émotion, se voyant naturellement approcher de quelques pas seulement, le lit de la blonde, la soldate courba tout de même le dos en signe de respect.

« Nous sommes gagnants, le village a été sauvé par notre escouade. Votre intervention n'y est pas pour rien, d'ailleurs. » Souffa t-elle en jetant un coup d’œil rapide au membre manquant de la blessée, d'un air désolée.

Le soleil commençait sa noyade à travers l'horizon pour annoncer le début d'une soirée un peu rafraîchie lorsque la kunoichi glissa une de ses mèche brillante et baignée de reflets auburn, derrière son oreille.

« Voulez-vous bien me rappeler votre nom ? Je suis navrée mais mes esprits sont un brin ailleurs si bien que j'ai occulté quelques détails de ce combat. »

Elle lui offrit un sourire discret, marquant de l'affect qu'elle éprouvait à cet instant précis, se rappelant encore et encore pour qui et pour quoi, cette jeune femme n'avait plus de jambe.

« Je vais être directe, mais que faisiez-vous par ici, ce jour-là ? »


© Laueee



_________________



L'étrangère [Ft. Yenno] Xzel


Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t8486-soejima-yenno#72095 https://www.ascentofshinobi.com/t11739-dossier-soejima-yenno#102226
Chinoike Katsuko
Chinoike Katsuko

L'étrangère [Ft. Yenno] Empty
Jeu 12 Aoû 2021 - 20:56
Neiko eut un léger sourire. Les hijins semblaient être un peuple assez farouche avec les étrangers mais celle-ci était visiblement plutôt aimable. Sans doute était-ce lié aux actes de la Kazejine qui avait aidé de son mieux et mit sa vie en jeu pour affronter cette créature monstrueuse. L'entendre l'appeler Mademoiselle lui avait également plutôt plu. Il en fallait parfois peu pour la mettre de bonne humeur, et dans son état plutôt pitoyable, chaque geste qui lui changeait les idées et lui faisait oublier en partie la douleur était grandement apprécié.

« Vous m'en voyez bien heureuse. Je ne suis pas une grande spécialiste des combats, mais j'ai pris soin d'apprendre quelques techniques pour pouvoir au front pour pouvoir agir en cas extrêmes. Je pense que j'ai bien fait, même si j'ai une sensation étrange depuis mon réveil. Comme si j'avais quelque chose de plus qui m'accompagnait. Et je ne sais pas véritablement ce que c'est. Est-ce que ça vous dit quelque chose ? »

Observant la jeune femme avec un sourire, contente d'avoir une partenaire de discussion pendant ne serait-ce que quelques minutes au milieu de cet océan de souffrance qui l'habitait de nouveau. Cet océan au fond duquel elle avait été plongée depuis des années et duquel elle s'était tout juste extirpée. À peine avait-elle reprit son souffle que déjà une main puissante et cruelle lui avait remit la tête sous l'eau.

« J'avoue que je ne sais plus si je l'ai dit puisque je connaissais tous les hommes du groupe. Ou du moins les avait-je déjà recontré une fois ou deux chacun. Je suis Chinoike Katsuko, une informatrice indépendante. On m'appelle Neiko dans le milieu. Mon nom de code en quelque sorte. »

La suite la surprit un peu. Elle ne s'attendait pas à ce que la jeune femme ose être si directe dans ses questions, tant elle avait plutôt l'habitude des échanges qui tournoyaient, où plusieurs sujets s'entrelaçaient sans jamais aller droit au but. Avec celle-ci, cela semblait être assez différent et la vampire décida de l'être tout autant, comme pour lui montrer qu'elle avait reconnu cet effort d'honnêteté que tous ne faisaient pas envers une indépendante.

« Je suis d'abord venue pour raccompagner une des votres jusqu'ici après une mission que nous avons fait ensemble pour faire un rapport à votre Empereur précédent. J'en ai profité pour me reposer un peu ici, à Urahi, mais alors que je comptais repartir, il y a eu cette affaire de désertion avec l'arrivée d'Hanzo. Et comme les négociations avec Yahiko ne s'étaient pas si bien passer que cela, j'espérais revoir votre nouvel Empereur pour discuter un peu plus longuement avec lui. Et voir si on m'accordait enfin une place au sein de la Coalition. Je ne suis peut-être qu'une indépendante, mais j'ai quelques cordes à mon arc et ma liberté me permet beaucoup de choses dont vous vous êtes incapables à cause des règles des villages et de l'Empire. Vous avez vos avantages mais ils ne m'intéressent pas, je veux juste aider à anéhantir Tôsen. Et je me suis dit qu'aider le groupe qui partait à l'assaut de cet étrange panache de fumée serait parfait pour vous prouver ma sincérité. J'aurais cependant préféré éviter de me retrouver dans un tel état... Enfin. Mon choix a été fait, j'ai agi, je ne peux pas revenir en arrière. J'espère simplement que votre Empereur se souviendra de ce que j'ai fait malgré ce que lui a fait quand j'avais besoin d'aide. »

Ne se départissant pas de son sourire malgré les fulgurances de douleur qui la traversaient par instants, l'informatrice pencha un peu la tête sur le côté.

« C'était courageux de votre part de venir d'ailleurs. La mission était loin d'être simple et vous semblez encore au début de votre route d'apprentissage pour ce qui concerne les arts shinobis. Je vous proposerai bien mon aide si vous la souhaitez, comme j'ai déjà pu entraîner Kakuzo et Kenpachi qui nous accompagnaient sur cette mission, mais j'ignore si mes connaissances vous intéressent, que ce soit dans l'art de la discrétion et de la dissimulation, celle du bukijutsu ou encore celle du ninjutsu avec la manipulation du doton et du futon. »

Elle n'avait rien à cacher dans ses négociations et elle comptait bien le faire comprendre dès maintenant, pour que chacun comprenne ses motivations. Elle ne voulait plus se heurter à un mur comme elle l'avait fait face à Yahiko. Et puis elle avait déjà entraîné tant de gens ici, continuer maintenant ne la gênait pas du tout, malgré ses blessures. Elle pouvait toujours enseigner sans soucis.

_________________
L'étrangère [Ft. Yenno] 5m0g
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t3051-chinoike-katsuko-la-vampire-du-desert-termine https://www.ascentofshinobi.com/t3095-chinoike-katsuko-vampire-a-ses-heures-perdues https://www.ascentofshinobi.com/u336
Soejima Yenno
Soejima Yenno

L'étrangère [Ft. Yenno] Empty
Lun 16 Aoû 2021 - 17:15
L'étrangère
feat. Chinoike Katsuko

L'étrangère [Ft. Yenno] Rp_aft10

音楽


Un second coup de la tête, après avoir enfin prit connaissance de l'identité de la jeune femme. Une informatrice indépendante, voilà qui semblait original et peu commun. Le terme informatrice d'abord, qui amenait ici un indice quant à la pluralité de son rôle. Puis indépendante, donc volatile. Après cette récente histoire de désertion de l'ancien empereur, avec qui elle avait manifestement eu à faire par le passé, la soldate, bien que marquée d'un profond respect pour la demoiselle, préféra garder un soupçon de méfiance en elle, comportement naturel très certainement, de la part d'une croyante profonde en la paix parmi les siens.

« Vous avez pris là un grand risque, la preuve en est avec votre état actuel... Je vous en suis grandement reconnaissante, sans vous nous aurions peut-être essuyé d'avantage de pertes graves, nous n'aurions peut-être pas garanti la sérénité aux habitants du village, surtout. »

Une indépendante à la recherche de confiance par ci et par là, prête à offrir ses talents pour glisser dans sa poche chaque village du Yuukan. Difficile à comprendre réellement pour la kunoichi, bien trop ancrée sur son territoire et consacrée à sa grandeur.

« Vous n'avez alors, aucune attache, Neiko ? » Dit-elle après avoir écouté les paroles inspirantes de l'affranchie, relativement fasciné par la facilité avec laquelle, Katsuko semblait le vivre. Elle songea à son fiancé un bref instant, qui lui aussi partait d'un passé sans accointance aucune.

S'en suivi une proposition qui ne manqua pas de surprendre l'oiselle.

« Dans votre état, vous seriez prête à enseigner de vos connaissances ? En êtes-vous sur ? Je travaille d'avantage à la discrétion dernièrement, la dissimulation était une compétence que je souhaite développer d'avantage. »


© Laueee



_________________



L'étrangère [Ft. Yenno] Xzel


Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t8486-soejima-yenno#72095 https://www.ascentofshinobi.com/t11739-dossier-soejima-yenno#102226
Chinoike Katsuko
Chinoike Katsuko

L'étrangère [Ft. Yenno] Empty
Mar 17 Aoû 2021 - 11:11
À l'écoute de la hijine qui lui faisait face, Katsuko eut un petit sourire.

« Des risques, oui. Comme dans chaque chose que j'entreprends. Ils sont calculés. J'ai juste un peu surestimé le jeune Kenpachi mais les erreurs arrivent, je ne lui en veux pas. Il a simplement lui-même fait une erreur de jugement et sousestimé ce nuage empoisonné qui nous a coûté cher à tous. Dans la précipitation, ça peut arriver pour ceux qui ont moins d'expérience et il est encore très jeune. Il apprendra. »

Elle ne semblait avoir aucune rancoeur, acceptant les faits tels qu'ils étaient. En vérité, au plus profond d'elle, la kunoichi en pleurait de rage et de douleur, mais elle devait garder cette façade, se montrer parfaite. Elle devait rester celle qui aidait de son mieux avec un but unique affirmé, celui d'être leur allié, quitte à cacher ses véritables sentiments passagers.

« Mes attaches, ce ne sont pas des lieux mais trois personnes, et je retournerai les voir bientôt, quand je pourrais marcher à nouveau et que j'en aurais fini avec ma prochaine destination, qu'importe où ils se trouvent. »

Suite à sa proposition, Yenno sembla d'abord perplexe, puis elle choisit de se livrer sur ce qu'elle souhaitait apprendre. Pendant le combat, la Chinoike n'avait pas véritablement pu faire attention à ses domaines de prédilection, trop concentrée sur l'ennemi terrible et sans pitié qu'elles avaient affronté avec les cinq autres teikokujins, la demoiselle de Hi no Kuni déclara finalement vouloir en apprendre un peu plus sur la discrétion et la dissimulation.

« Bien sûr, je vais devoir m'occuper pendant au grand minimum quelques jours et je n'ai rien à faire ici, alors autant les mettre à profit pour aider les autres. Je crois que le karma existe et que si je garde une attitude positive et que j'aide un maximum de gens, ma vie sera plus facile que si j'agis égoïstement. Le karma est logique en un sens. Si tu aides quelqu'un, il sera logiquement plus enclin à t'aider à son tour ensuite, ne crois-tu pas ? »

Toujours souriante, Neiko s'étira un peu.

« D'ailleurs, ça te dérange si je continue de te tutoyer ? Je suis plus à l'aise comme ça, au moins quand j'enseigne aux autres. »

Lui laissant quelques instants pour décider de sa posture, Katsuko enchaîna une fois sa réponse reçue.

« Pour la sensorialité, je peux te proposer soit des techniques de détection liées au chakra soit à la terre, des techniques de traque également, pour savoir retrouver quelqu'un qui est passé à un endroit avant toi. Le reste ce sont des techniques plus spécifiques et peu de gens sont capables de les maîtriser, il faut avoir énormément travaillé le domaine et c'est encore un peu tôt pour toi je pense. »

Prenant une pause pour boire l'eau qu'on lui avait déposé près de son lit, assoiffée après une si longue discussion, Katsuko reprit.

« Pour la dissimulation, je peux t'enseigner à devenir silencieuse comme la brise, te camoufler dans la roche, rendre ton chakra indétectable. Si tu es suffisamment douée, je pourrais même t'enseigner à le faire en même temps que d'autres techniques, mais ce n'est pas non plus utile dans toutes les situations. C'est même plutôt pour des infiltrations particulièrement risquées qu'il est utile de multiplier les techniques de dissimulation, ce que tout le monde n'a pas forcément envie de faire. Bien. Voilà un peu tout ce que je peux te proposer, alors n'hésite pas si quelque chose t'intéresse. Par contre il faudra se déplacer d'ici, je doute que les médecins nous laissent faire un entraînement en plein hôpital. »

Sans se départir de son sourire aimable, la vampire aux yeux rougeoyants pencha légèrement la tête sur le côté, attendant la réponse de la Soejima.

_________________
L'étrangère [Ft. Yenno] 5m0g
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t3051-chinoike-katsuko-la-vampire-du-desert-termine https://www.ascentofshinobi.com/t3095-chinoike-katsuko-vampire-a-ses-heures-perdues https://www.ascentofshinobi.com/u336

L'étrangère [Ft. Yenno]

Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» A l'attention de Yenno.
» 親和性 Shinwasei [Yenno]
» 逢い引き Aibiki [Yenno]
» dossier // Soejima Yenno
» yenno // absences et ralentissements

Ascent of Shinobi :: Territoires du Feu :: Urahi, Capitale de l'Empire du Feu
Sauter vers: