Soutenez le forum !
1234
Partagez

L'esquive pour les nuls {Katsuko}

Yamanaka Nashi
Yamanaka Nashi

L'esquive pour les nuls {Katsuko} Empty
Mar 10 Aoû 2021 - 16:54
Plus on creuse un sujet, plus on découvre que finalement on n’y connait rien.

Ce fut le cas de Nashi qui, apprenant l’existence et la maîtrise du chakra lors de sa formation de soldat, se sentit tout puissant et se rendit bien vite compte qu’il n’était pas grand-chose comparé à beaucoup d’autres. Pendant sa formation, il était le plus souvent avec d’autres apprentis, mais à présent qu’il était un soldat à part entière, il put se rendre sur les autres camps d’entraînements et voir les vétérans à l’œuvre. Bien qu’il ne laissait rien paraître, froid comme à l’accoutumée, au fond de lui il se sentit de nouveau aussi impuissant et faible que lorsqu’il était esclave, à n’avoir aucun contrôle sur sa vie et sur son destin. N’être qu’une poupée dans les mains d’autrui.

Néanmoins il ne pouvait demander l’aide de ces fameux vétérans. Son passé lui interdisait de dévoiler la moindre faiblesse et de donner ainsi une raison à son Maître de lui donner le fouet, ou à un autre esclave de se mettre plus en avant en rabaissant l’autre. Car pour éviter le fouet la meilleure solution restait qu’un autre en écope. Alors Nashi observait les vétérans de loin et revenait sur le terrain d’entraînement une fois qu’il n’y avait plus personne pour essayer de mettre en pratique ce qu’il avait vu. Ce n’était évidemment pas la méthode d’apprentissage la plus optimale, mais à force de persévérance il finira bien par y arriver un jour. Le chemin ne compte pas, seule la destination importe.

En outre, le jeune soldat s’exerçait face à des pantins mobiles dans le but d’améliorer ses esquives. Malheureusement, les nombreux hématomes dissimulés sous sa tunique témoignaient qu’il n’en était encore qu’au balbutiement de cet art.
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t12361-yamanaka-nashi#107761
Chinoike Katsuko
Chinoike Katsuko

L'esquive pour les nuls {Katsuko} Empty
Jeu 12 Aoû 2021 - 21:52
Sans prothèse, la jeune femme avait encore beaucoup de mal à se déplacer. La douleur quasi permanente qui l'accompagnait à chaque mouvement, à chaque respiration, lui rappelait sa condition nouvelle, celle d'une jeune femme qui avait perdu l'un de ses membres inférieurs et ainsi qui avait perdu de sa superbe. Son corps désormais incomplet lui semblait disgracieux, elle se sentait seule, souffrante en permanence dans une cité qu'elle n'appréciait pas particulièrement, une cité à mille autres pareilles. Elle n'y avait ni famille ni amis, seulement quelques contacts dont elle ignorait même si certains n'avaient pas perdu la vie depuis son passage précédent. Elle ne les avait pas cherché dans un sens. Peut-être aurait-elle des surprises.

Pour l'heure, l'informatrice aux grands yeux rougeoyants avait décidé qu'elle ne tenait plus en place dans cet hôpital militaire et elle avait choisi d'attraper la première chaise roulante qu'elle avait repéré. À la force de ses bras à l'allure pourtant plutôt fine, la vampire avait décidé qu'elle ne s'arrêterait pas d'apprendre à quelques jeunres soldats certaines de ses techniques, qu'elles soient simples ou plus complexes. Elle se réservait cependant un droit absolu de choix et de véto, si jamais l'un d'eux l'avait surpris en train d'utiliser une technique qu'elle ne voulait pas partager à l'image de ses henge particulièrement développés.

Traversant tant bien que mal la ville, foudroyant du regard le garde qui avait osé lui faire une remarque sur sa sortie qu'il trouvait trop prématurée. Comme s'il avait la moindre chance de savoir quoi que ce soit sur elle et sur ses capacités de régénération plus élevées que la moyenne au point où elle pouvait se permettre sans mal ce qui tuerait beaucoup d'autres, à commencer par ce qui touchait à son sang.

La Chinoike finit par arriver après un long chemin semé d'embuches, notamment avec l'absence de chemins véritablement praticables ainsi qu'à cause des rues pavées qui rendaient les déplacements désagréables avec une telle chaise roulante. Malgré tout ces désagréments, elle pouvait au moins sortir et s'éloigner de ce damné hôpital où elle commençait déjà à tourner en rond. Alors qu'elle poussait la porte d'un des terrains d'entraînement, comptant s'y installer pour s'entraîner avec quelques techniques de roche à distance, elle y découvrit un jeune homme tout seul en train d'essayer des mouvements étranges face à des mouvements. Était-il entrain d'attaquer ou de se défendre face aux rebonds des pantins mobiles sur lesquels il semblait s'acharner depuis un petit moment ? La jeune femme aux yeux carmin n'aurait su le dire, aussi décida-t-elle l'approche directe.

« Ohayo. Tu t'en sors ? Moi c'est Chinoike Katsuko. Dis-moi ce que tu tentes, je pourrais peut-être t'expliquer un peu plus de choses que ce que tu sembles connaître pour l'instant. »

_________________
L'esquive pour les nuls {Katsuko} 5m0g
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t3051-chinoike-katsuko-la-vampire-du-desert-termine https://www.ascentofshinobi.com/t3095-chinoike-katsuko-vampire-a-ses-heures-perdues https://www.ascentofshinobi.com/u336
Yamanaka Nashi
Yamanaka Nashi

L'esquive pour les nuls {Katsuko} Empty
Sam 14 Aoû 2021 - 11:29
Trop concentré sur son entraînement, le jeune soldat n’avait pas remarqué qu’il était observé. Chose assez rare : Nashi était plutôt du genre à faire bien trop attention à son environnement du fait de son passé d’esclave où le moindre détail pouvait trahir l’approche du bâton. Se sentait-il suffisamment en sécurité ici pour baisser sa garde ? Certainement pas. S’il se donnait pleinement à l’amélioration de ses capacités physiques, c’était pour pouvoir mieux survivre plus tard. Un sujet suffisamment important pour solliciter toute son attention.

Ainsi, ne s’y attendant pas, Nashi se tourna subitement en direction de la voix dans une posture défensive. Posture qui demeura sans doute trop longtemps et qui ne se relâcha pas totalement, même en remarquant le fauteuil roulant et la jambe manquante. Après tout : tant que les mains restaient valides, n’importe qui était encore capable de beaucoup de choses.

Chinoike Katsuko. Une informatrice qui apportait son aide à divers soldats depuis quelques semaines et qui excelle dans l’art de la sensorialité. Etait-ce pour cela que Nashi ne la remarqua pas approcher finalement ? Mais il ignorait qu’elle se trouvait dans cet état. Ou s’agissait-il d’un fait récent ? Nashi avait entendu dire qu’elle faisait parti du groupe qui avait combattu la Calamité aux ruines de Shito il y a quelques jours de ça. Souvenir de la bataille ?

Le jeune soldat fraichement formé aurait pu la prendre de haut et railler l’éclopée : que pouvait-elle donc lui apporter dans son état ? Mais sa réputation trahissait une grande expérience, comme le fait qu’elle soit revenue en ne perdant qu’une jambe et qu’elle se retrouvait déjà sur le terrain d’entraînement. Elle était une vétérane dotée d’une grande volonté et Nashi avait appris qu’il ne fallait jamais sous-estimer quelqu’un. Le sourire et l’amabilité est la meilleure approche tant qu’on n’est pas persuadé d’être supérieur à l’autre et de détenir le pouvoir. De plus, du fait de son dernier fait d’arme, Katsuko allait peut-être devenir une héroïne, ou en tout cas son image allait être des plus reluisantes. Autant bien se faire voir et entrer dans ses bonnes grâces. Ainsi Nashi relâcha la tension et se tint droit comme tout bon soldat faisant face à un supérieur avant de s’exprimer :

« Soldat Nashi, formé depuis peu. J’essaie d’améliorer mes réflexes et ma vitesse pour parvenir à éviter les assauts. »

Et éviter de perdre une jambe, entre autres…
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t12361-yamanaka-nashi#107761
Chinoike Katsuko
Chinoike Katsuko

L'esquive pour les nuls {Katsuko} Empty
Sam 14 Aoû 2021 - 11:55
Éviter les assauts. En voilà un large projet. Les esquives étaient un art difficile à maîtriser et il semblait commencer de loin. Mais bon, elle avait affaire à un débutant, c'était donc normal, rien d'alarmant. Prenant quelques instants pour réfléchir, Neiko s'approcha un peu plus avec son fauteuil, observant l'homme de plus près et regardant les coups qu'il avait reçu des pantins. Ce n'était pas une si mauvaise idée de tenter d'apprendre avec ces jouets, mais le faire avec un partenaire était quand même diablement plus efficace.

Il fallait maintenant qu'elle trouve un moyen pour l'aiguiller, le conseiller. Elle ne pourrait pas se lever et lui montrer comment faire, elle devrait employer une autre méthode que celle dont elle avait l'habitude. Une barrière supplémentaire mais une barrière qui serait intéressante à surpasser. Comme une première épreuve dans cette nouvelle vie qui se dressait devant elle, au moins jusqu'à ce qu'ils créent les prothèses qui leur permettraient à tous de retrouver leur motricité naturelle, au moins partiellement.

« D'accord, je vois... Reprend là où tu en étais, que je vois un peu mieux ton niveau actuel. Ça m'aidera à te conseiller. »

Observant ainsi le jeune homme se remettre en marche, elle remarqua quelques détails très simples de posture. Une fois qu'il eut fini sa petite démonstration, elle commença les explications.

« Tu as quelques petits problèmes de posture. D'abord tes pieds. Tu es sur tes talons, donc tu es lent. Mets ton poids vers l'avant. Tu vas gagner facilement en réactivité en prêtant attention à ça. Ensuite, tes jambes. Ne reste pas aussi droit. Tu as moins d'amplitude en étant trop tendu comme ça. Pareil pour ton bassin, tes bras. Détends-toi, respire profondément, concentre toi. Tu sembles réfléchir à beaucoup trop d'éléments. Prends une minute pour corriger tout ça, te vider l'esprit, et recommence. Je te regarde. »

La vampire s'écarta légèrement pour mieux reprendre son observation. Ses réactions joueraient pour beaucoup sur sa faculté à réussir à esquiver des choses aussi simples que des pantins aux mouvements prévisibles, mais il lui faudrait aussi une meilleure compréhension générale de son propre corps pour pouvoir mieux l'employer.

Ce ne serait qu'une fois qu'il aurait suffisamment avancé dans sa progression qu'elle passerait à la suite. Elle ne voulait pas trop prendre de risques avec un débutant, elle avait eu l'occasion de voir de tristes accidents avec des gens trop pressés, aussi se contenta-t-elle de ceci pour entamer l'avancée de ce Nashi sur la route des shinobis.

« D'ailleurs, tu n'as pas de nom de famille ? Ou tu es un trop grand timide pour me le dévoiler ? »

Un léger sourire sur les lèvres, la kazejine n'insisterait pas s'il refusait à nouveau de le donner, mais elle aurait apprécié le savoir. Déformation professionnelle ? Peut-être. Ou alors était-ce un moyen pour elle de rester à égalité avec ce garçon qu'elle aidait de son mieux en cette matinée tranquille.

_________________
L'esquive pour les nuls {Katsuko} 5m0g
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t3051-chinoike-katsuko-la-vampire-du-desert-termine https://www.ascentofshinobi.com/t3095-chinoike-katsuko-vampire-a-ses-heures-perdues https://www.ascentofshinobi.com/u336
Yamanaka Nashi
Yamanaka Nashi

L'esquive pour les nuls {Katsuko} Empty
Sam 14 Aoû 2021 - 15:09
Le jeune soldat avait hésité un instant sur sa démonstration : devait-il se donner à fond ou garder une partie de ses capacités pour lui ? L’information pouvait être une arme mais il décida finalement de tout donner : montrer comment il bouge ne trahirait pas l’ensemble de ses compétences, et certainement pas là où il excellait. Alors se retenir ne serait qu’un frein à son apprentissage.

Et il semblerait que, bien qu’elle soit estropiée, l’informatrice n’avait pas perdu la main. Elle avait vu juste : Nashi réfléchissait beaucoup trop. Jusque-là, ce n’était pas son corps mais sa tête qui lui permirent de s’extirper de situation compliquée. Le corps ne faisait qu’endurer lorsque la tête avait échoué. Alors le jeune soldat observait et analysait tout, ce qui réduisait grandement son temps de réaction. Il ne faisait pas confiance à ses instincts. Pire : il avait été éduqué de telle sorte à ne pas avoir droit d’éviter un coup. Fuyez le bâton du Maître et le nombre de frappe se verra augmenter. Il fallait réprimer l’envie de bouger et encaisser sagement. Tout ce qu’il pouvait faire, comme Katsuko le remarqua, c’était de placer son poids vers l’arrière à l’approche des coups pour aller, dans une moindre mesure, dans le même sens que la frappe et ainsi atténuer l’impact. Voici ce qui explique les nombreux hématomes sur le corps de Nashi malgré qu’il affronte de simples pantins prévisibles. Parce que dans sa tête réussir à éviter signifiait devoir endurer pire encore.

Apprendre à éviter correctement, et même à pouvoir éviter, revenait à lutter contre des années d’habitude. Malheureusement, en tant que soldat, il risquait de faire face à plus meurtrier qu’un bâton, une ceinture ou le fouet. Seulement : la raison est une chose, les habitudes en sont une autre. Nashi faisait de son mieux pour appliquer les consignes de Katsuko lorsqu’elle l’interrogea sur son nom et qu’il s’interrompit. Pourquoi voulait-elle le savoir ? Par politesse, simple montre d’attention à l’égard de l’autre ? Parce qu’elle recherche une information particulière, après tout elle était une informatrice. Sa présence sur ce terrain alors qu’elle devrait plutôt s’occuper de sa santé était-elle calculée ? Le côté méfiant de Nashi revenait sur le devant de la scène : tout le monde est égoïste et agit dans ses propres intérêts. Cette question devait donc avoir un but particulier. Pourquoi voulait-elle connaître son nom ? Quelqu’un recherchait-il un Nashi particulier ? Chinoike Katsuko… Chinoike… Son nom à elle lui disait vaguement quelque chose. Il ignorait ce qu’il signifiait mais il l’avait entendu quelques fois dans la maison de ses Maîtres au Pays du Vent. Etait-elle originaire de là-bas et elle avait perçu l’accent dans la voix de Nashi trahissant ses origines ? Et si son ancien Maître l'avait mandatée pour le retrouver ?

« Un esclave n’a ni nom ni famille. »

D’abord parce qu’il ignorait le plus souvent l’identité de ses parents, mais ce n’était pas le cas de Nashi dont le père était en réalité un Maître infidèle. Néanmoins il ne l’avait jamais traité comme son fils et sa mère, esclave elle aussi, n’avait pas de nom. Alors Nashi avait renié le sien, et de toute façon il n’était qu’un bâtard illégitime et ne pouvait le porter officiellement.

« Mais peut-être êtes-vous plutôt intéressée par d’éventuelles capacités héréditaires ? »

Le jeune soldat avait arrêté son entraînement et s’était tourné vers Katsuko, lui accordant toute son attention. Il adopta même la posture qu’elle lui avait conseillé, comme s’il se préparait à agir ou à réagir en fonction de sa réponse. Il voyait le mal partout et analysait déjà les différentes options si elle était là pour lui spécifiquement : aurait-il l’ascendant étant donné l’état physique de la vétérane ? Devrait-il plutôt privilégier la fuite ? Mais il avait affaire à une senseur reconnue, alors pouvait-il vraiment la semer ?
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t12361-yamanaka-nashi#107761
Chinoike Katsuko
Chinoike Katsuko

L'esquive pour les nuls {Katsuko} Empty
Sam 14 Aoû 2021 - 19:15
La réponse du jeune homme lui fit hausser un sourcil. C'était donc ça sa vision ?

« Un esclave ?.. Tu es un esclave ? Ou tu l'as été ? Tu l'as été à mon avis. Je n'ai pas entendu parler d'esclavagisme ici. Donc même maintenant que tu t'es enfui, ou que tu as obtenu ta liberté, tu continues à te considérer comme tel ? Non. Non je n'y crois pas un instant. Soit honnête et dis-moi que tu ne veux pas me le dire. Qu'importe après tout. Je ne vais pas te faire cracher le morceau, je cherche simplement à perdre du temps pour oublier la douleur. »

S'étirant un peu, elle fit un simple non de la tête à la question suivante. Elle n'avait que faire de capacités héréditaires. Ou plus exactement, elle doutait très sincèrement qu'il ait ce qu'elle recherche.

« À moins que par miracle tu manies le sang ou le rinton, ce dont je doute très fortement, je n'ai pas besoin que tu m'aides. Par contre l'inverse est vrai. Ta posture n'es toujours pas parfaite. Relâche tes muscles un peu, plie plus les jambes. Tu es encore trop raide. Même dans cet état je te fais tomber d'un coup de poing. »

Il n'avait visiblement aucune idée d'à qui il s'adressait. Là encore, ce n'était pas bien grave. Il apprendrait avec le temps.

« Retourne à tes pantins. C'est pas en me regardant avec méfiance que tu avanceras sur ton apprentissage. Et si tu as peur de moi, rappelle-toi de ce pourquoi il me manque une jambe. Ça devrait te rassurer. Reprends. Et fais bien attention à ta posture. Plus de poids sur la pointe des pieds, les bras devant, repliés, pour être prêt à parer ou à dévier un coup que tu ne pourrais pas esquiver. Mettre ses bras devant peut sauver ton visage, donc tes yeux. Si tu te fais surprendre, tu auras mal mais ça sauvera ta vie. »

Soupirant un peu, la rose s'appuya un peu plus profondément dans son fauteuil, allant ainsi chercher un peu plus de stabilité.

_________________
L'esquive pour les nuls {Katsuko} 5m0g
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t3051-chinoike-katsuko-la-vampire-du-desert-termine https://www.ascentofshinobi.com/t3095-chinoike-katsuko-vampire-a-ses-heures-perdues https://www.ascentofshinobi.com/u336
Yamanaka Nashi
Yamanaka Nashi

L'esquive pour les nuls {Katsuko} Empty
Dim 15 Aoû 2021 - 11:54
L’explication de Katsuko convint à Nashi car elle rejoignait sa vision égoïste du monde. L’informatrice ne l’aidait pas par altruisme mais pour oublier sa propre douleur. Toute action est menée avant tout pour soi-même. Le jeune soldat n’avait donc pas besoin d’user de ses capacités héréditaires pour vérifier les propos de l’estropiée : il la croyait.

Néanmoins ses propos n’étaient pas totalement rassurants pour autant, notamment la raison pour laquelle il ne fallait pas avoir peur d’elle. La raison pour laquelle elle avait perdu une jambe ? Pour Nashi, ça signifiait surtout : elle n’avait perdu qu’une jambe et était revenue en vie. Selon les rumeurs, il y eut beaucoup de blessés et ils n’affrontaient pourtant qu’un ennemi. S’en sortir avec « juste » une jambe en moins tenait donc de la prouesse. Elle avait donc probablement raison : même dans son état elle pouvait le vaincre.

Mais Nashi la croyait sur ses motivations : oublier sa douleur. Alors il se retourna vers les pantins et tenta d’adopter la posture invectivée par l’informatrice.

« Comme ça ? »

Les bras devant… Là encore, une abominable contradiction avec son passé. Cette position était considérée comme un signe de défiance, d’opposition, de révolte contre la punition pourtant « méritée ». Une raison pour frapper plus fort et plus de fois.

Nashi reprit. Et même s’il n’évitait pas totalement, au moins il protégeait davantage les zones les plus sensibles et délicates du corps. Les pantins ne donnaient pas de coups mortels, évidemment, mais sur le principe c’était déjà un progrès. Les hématomes n’étaient plus si éparpillés sur le corps mais se concentraient davantage sur les endroits plus robustes ou moins vitaux. Le jeune soldat ne se retenait plus et se concentrait pleinement sur l’instant, sur ce qu’il faisait. Non parce qu’il ne craignait plus Katsuko, mais parce que si effectivement elle cherchait à passer le temps et à penser à autre chose, aller en son sens serait ce qui la conviendrait le mieux à elle aussi. Et ça il savait très bien faire : s’adapter à son interlocuteur pour lui convenir et ainsi éviter le bâton.
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t12361-yamanaka-nashi#107761
Chinoike Katsuko
Chinoike Katsuko

L'esquive pour les nuls {Katsuko} Empty
Dim 15 Aoû 2021 - 12:15
Avec la connaissance qu'il avait été esclave, la kunoichi ne pouvait plus s'empêcher de remarquer la crainte perpétuelle qui semblait l'habiter. Contrairement à elle, il ne réagissait pas par la haine, la répulsion, mais par la faiblesse et la peur. Elle n'aimait pas beaucoup ça. Elle avait vécu des choses sans doute très similaires à ce que lui avait affronté mais elle le voyait là, devant elle, à presque s'excuser pour avoir été esclave. Et cette posture l'agaçait.

« C'est mieux. Vide ton esprit, ressent ce qui se passe autour de toi. Arrête de vouloir utiliser ton cerveau à tout prix. »

Constatant les différences assez rapides quand elle lui donnait des indications, elle fut satisfaite de la posture de base après une dizaine de minutes supplémentaires à le faire changer des détails strictement simplistes. Maintenant, il fallait qu'il les intègre et qu'il les retienne sur le long terme, mais c'était déjà ça.

« Voilà, c'est pas trop mal. Maintenant, on va passer à la deuxième partie. Le regard. Tu dois apprendre à percevoir les mouvements de tes adversaires et des attaques qui t'arrivent dessus à l'instant où elles partent. Plus tu as de temps pour réagir, plus tu auras de temps pour les esquiver. Au début ça t'arrivera de te louper et de te jeter dans une attaque un peu feintée à cause de ça, mais avec le temps tu parviendras à ne plus faire d'erreurs de ce type. Et ça te rendra la vie beaucoup plus facile. Essaie de bien capter ça sur les pantins, cet instant où l'attaque part. Et quand tu l'auras bien en tête tout en continuant à travailler tes mouvements, on passera à la suite. »

Loin d'en avoir fini avec lui, l'informatrice attendait maintenant qu'il montre une véritable compréhension de ce qu'elle lui avait indiqué jusque là pour faire de cet outil le sien.

Soupirant un peu dans sa chaise roulante, la demoiselle amputée encaisssait en partie la fatigue qui refaisait surface. Elle avait à peine parlé et fait le trajet depuis l'hôpital qu'elle commençait déjà à sentir le poids du repos nécessaire qui commençait à se présumer à l'horizon. Elle avait certes de très bonnes facultés de régénération, mais il semblerait que son corps demeure encore très limité quant à ce qu'il pouvait faire. Et dire qu'elle aurait pu éviter facilement cet état si elle avait fait un peu moins confiance aveuglément à un garçon trop jeune pour savoir véritablement ce qu'il faisait.

Enfin, qu'importe. L'erreur avait été faite, elle devait désormais subir sa punition. Et elle essaierait de passer le temps au mieux en compagnie de cet autre apprentit à qui elle espérait transmettre une technique de meilleure qualité. Et qui sait, peut-être serait-il suffisamment patient et travailleur pour apprendre des esquives plus poussées encore. Quoi qu'il en soit, pour l'heure, il apprenait les bases qu'il semblait assimiler plutôt bien jusque là.

_________________
L'esquive pour les nuls {Katsuko} 5m0g
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t3051-chinoike-katsuko-la-vampire-du-desert-termine https://www.ascentofshinobi.com/t3095-chinoike-katsuko-vampire-a-ses-heures-perdues https://www.ascentofshinobi.com/u336
Yamanaka Nashi
Yamanaka Nashi

L'esquive pour les nuls {Katsuko} Empty
Dim 15 Aoû 2021 - 12:35
La seconde partie fut plus facile que la première : l’observation allait de pair avec le cerveau et c’était une affaire dans laquelle il s’exerçait depuis tout petit. Intégrer qu’on pouvait ne pas prendre un coup, qu’on pouvait bouger et même protester, agir contre le bâton, c’était la partie la plus difficile car le cerveau réprimait les pulsions du corps qui hurlait vouloir échapper au coup et à la douleur. Mais l’observation et l’adaptation étaient les seules choses permises à un esclave et qui pouvaient l’aider à éviter le bâton. Un changement d’expression, le sourcil qui se fronce, le bras qui se tend, le regard qui s’altère, la respiration qui change, … Autant d’indications qui trahissent si le comportement de Nashi est adéquat ou s’il risque le bâton.

Les signes n’étaient pas les mêmes sur un pantin que sur un véritable corps, ce qui lui demanda un temps d’adaptation, mais c’était un aspect plus facile à maîtriser pour Nashi qui remarqua d’ailleurs les soupirs de l’informatrice. Peut-être s’ennuyait-elle ou Nashi n’était pas à la hauteur et l’ennui et la déception se trahissaient par ces soupirs, mais le regard de Katsuko était moins attentif, moins précis, plus dans le vague… Elle était ailleurs. Songeuse ou dans la douleur.

Rappelons qu’elle avait une bonne réputation au sein de l’Empire et qui allait grandissante avec son dernier fait d’arme. Mais surtout que Nashi mettait un point d’honneur à s’adapter à ses interlocuteurs pour rester dans leur bonne grâce à l’aide de ses observations. Il s’arrêta alors un instant et reprit une discussion précédente.

« Je ne manie ni le sang ni le rinton, mais je peux vous faire oublier la douleur pour un temps et vous couper entièrement de votre corps. Seulement il faut me faire confiance et m’en confier le contrôle, si c’est bien du repos que vous désirez ? »
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t12361-yamanaka-nashi#107761
Chinoike Katsuko
Chinoike Katsuko

L'esquive pour les nuls {Katsuko} Empty
Dim 15 Aoû 2021 - 18:13
Donnant ses observations à son nouvel élève, Neiko fronça les sourcils alors qu'elle reprenait sa concentration sur lui. De quoi est-ce qu'il lui parlait cet imbécile ?

« Te confier le contrôle ? Tu es Yamanaka donc... Je vois. J'aurais quelques questions pour toi à ce sujet. Un client de ton clan qui cherche à retrouver les siens. Mais non, je n'ai pas besoin de ton aide, cette douleur n'est rien. Moi aussi j'ai été esclave il y a quelques années de cela, et les douleurs que j'ai enduré étaient bien plus atroces je te le garantis. Concentre-toi plutôt sur ton apprentissage, tu n'avances pas beaucoup là. »

Reprenant quelques conseils supplémentaires, la Chinoike le renvoya aux exercices pour une dizaine de minutes supplémentaires. Il n'était pas encore prêt.

« Attention à tes pieds, tu te reposes trop souvent sur l'arrière. Pareil pour tes jambes, détends tes muscles pour pouvoir les utiliser convenablement. Respire et réfléchis moins. Ressens plus. »

Après un moment, elle remarqua qu'il avait fait suffisamment de progrès pour passer à la deuxième étape, celle de l'entraînement plus réel. Cet entraînement qu'il n'aurait d'autres choix que de le réussir s'il ne voulait pas finir à l'hôpital à son tour.

« Bien. On va dire que ça va pour l'instant. Mets toi au milieu du terrain et tiens-toi prêt. »

Prenant une grande respiration, Katsuko s'étira à nouveau les épaules avant de commencer à faire une série de mudras. Suite à cela, elle fit un vif mouvement de la main et suivant son mouvement, un croissant venteux se mit à filer vers Nashi. Elle allait sans doute le toucher en partie au début, mais il parviendrait bien assez rapidement à esquiver des attaques aussi lentes et prévisibles.

« Observe et réagit rapidement. Soit prêt avant même que mon attaque ne parte, comprends d'où vient le coup et comment il va t'atteindre si tu ne fais rien pour pouvoir l'esquiver. Ne le réfléchis pas, comprends le. Ressens le. »

Suite à sa consigne, la kazejine recommença ses mudras, projetant une seconde lame de vent sur le débutant pour voir s'il s'en sortait mieux une fois de nouvelles consignes reçues.

HRP:

_________________
L'esquive pour les nuls {Katsuko} 5m0g
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t3051-chinoike-katsuko-la-vampire-du-desert-termine https://www.ascentofshinobi.com/t3095-chinoike-katsuko-vampire-a-ses-heures-perdues https://www.ascentofshinobi.com/u336
Yamanaka Nashi
Yamanaka Nashi

L'esquive pour les nuls {Katsuko} Empty
Dim 15 Aoû 2021 - 20:52
Nashi s’était retenu de rétorquer qu’il n’était pas un Yamanaka, mais Katsuko l’enjoignant à reprendre son entraînement, il ne protesta pas. Néanmoins elle risquait d’avoir une petite surprise lorsqu’elle reviendra sur le sujet et Nashi avait peut-être vu juste : un Yamanaka en cherchant d’autres ? Serait-ce peut-être son ancien Maître et père ? Mais il n’était pas un Yamanaka. Il rejetait ce nom et tout ce qu’il impliquait, leurs capacités héréditaires n’étant qu’un outil comme un autre et non une fierté à exhiber. Quant au fait que Katsuko était une esclave auparavant, ça ne changeait en rien ce que pensait le jeune soldat d’elle. Pas de solidarité ou de compassion : pour survivre un esclave doit d’abord comprendre le chacun pour soi. Pour ne pas prendre le bâton, le mieux est qu’un autre le subisse. En tout cas, il la croyait volontiers lorsqu’elle disait avoir connu pire qu’une jambe en moins. Si on lui avait proposé de se séparer d’un membre pour mettre fin au cauchemar de ce qu’il vivait, Nashi aurait signé sans hésiter. Malgré toute la retenue du jeune soldat, une question s’échappa de ses lèvres, comme s’il s’interrogeait lui-même. Le seul point obscur dans l’histoire de l’informatrice.

« Une esclave avec un nom ? Chinoike ? »

Disait-elle la vérité ou espérait-elle gagner la confiance de Nashi au travers d’un passé commun fictif ?

Difficile pour le jeune soldat de déconnecter son cerveau et de laisser son corps prendre les commandes. Il était toujours dans la récolte d’informations et l’analyse pour limiter les dégâts, pour survivre tout simplement. Car c’est le seul droit que possède un esclave après tout : celui de penser. Son corps ne lui appartenant pas.

Mais à force de persévérance il parviendra bien à s’améliorer ! Et il semblerait que c’était le cas, Katsuko modifiant les conditions de l’entraînement. A moins qu’elle ne s’ennuyait ? Lorsqu’elle abaissa sa main après avoir composé divers signes, rien ne s’était produit. Mais Nashi n’eut pas le loisir de s’interroger longtemps qu’une entaille embrassa son épaule gauche comme si une lame l’avait frappée là. D’où venait-elle ? Etait-ce le petit trait fin qui s'était échappé de la main de Katsuko ? Touchant sa plaie, il remarqua le sang qui perlait de sa blessure mais il ne réclama pas. Encore une mauvaise habitude de son passé : ne jamais se plaindre suite à un coup. Katsuko répétait de nouveau les mêmes mûdras, soit la même technique. Mais qu’est-ce que c’était ? Nashi avait senti comme une légère bourrasque accompagnant la découpe. Du vent ? Il observa le geste final de la main de l’assaillante, supposant que la lame devait provenir de ce mouvement, et il s’éloigna aussitôt de sa trajectoire avant de sentir cette brise passer à côté. C’était donc ça ?

« Du vent ? »
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t12361-yamanaka-nashi#107761
Chinoike Katsuko
Chinoike Katsuko

L'esquive pour les nuls {Katsuko} Empty
Lun 16 Aoû 2021 - 0:37
Katsuko eut un sourire moqueur. Elle n'avait pas véritablement le titre d'esclave, mais sa condition était similaire, voire pire. Son père n'avait eut aucune limite avec elle, et elle ne comptait pas en parler plus longuement. Rien que le mentionner lui donnait envie de vomir et elle ne comptait pas faire ce plaisir à un cadavre perdu dans le sable qui avait en partie englouti Taiyo lors de l'attaque du Dieu du Désert.

« Cela fait trois ans que je suis traquée par le Colisée. Heureusement, ça devrait être fini dans peu de temps. Des gens sont en train de le prendre d'assaut pour le détruire. Après cela, il n'y aura définitivement plus de traces de ce passé que j'ai vécu. Mais ce n'est plus important. Reste dans ton apprentissage ou tu n'en tireras rien. »

Certes elle voulait que le temps passe, mais elle ne voulait pas qu'il se perde réellement. Son temps était précieux, elle voulait en profiter au maximum. Et le rendre utile de cette manière lui siait parfaitement. Enfin, s'il retenait quelque chose ce gamin écervelé.

Après quelques enchaînements, il commença enfin à produire un résultat décent et elle se permit d'envoyer sur lui une véritable technique... Qu'il encaissa sans comprendre ce qu'il se passait.

« Tu penses trop. Observe. Ressens. Réagis à ce qui t'entoure. Sois plus vif aussi. Mais sans bouger de trop. Tu vas t'épuiser pour rien sinon. Un simple mouvement de torse devrait suffire. Applique-toi. »

Réitérant son attaque une troisième fois, elle le força à s'améliorer petit à petit. Même s'il ne pouvait encore esquiver totalement ces attaques qui lui laissaient dans le meilleur des cas des estafilades légères, il progressait assez rapidement.

« Ne te relâche pas. Fais attention à tes pieds. Tu es trop tendu encore. Respire, fais plus confiance à tes sens. Tous tes sens. Ta vue ne suffira pas toujours. »

Tâchant de le former à grande vitesse, elle enchaîna sur deux nouveaux projectiles. Il ne s'en sortirait pas si facilement. Alors qu'elle visait plutôt les membres jusque là, ce qui produisait des attaques plutôt aisées à esquiver, elle décida de cibler en plein dans son ventre. Elle se doutait qu'il ne parviendrait pas encore à s'en protéger totalement, mais il était sur la bonne voie. Il lui faudrait encore beaucoup d'entraînement pour parvenir à un niveau parfait d'esquives basiques. Pourtant, il parviendrait à atteindre ce palier minimal qui permettait à tout shinobi de s'en sortir vivant dans la plupart des situations. Au moins vivant.

HRP:

_________________
L'esquive pour les nuls {Katsuko} 5m0g
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t3051-chinoike-katsuko-la-vampire-du-desert-termine https://www.ascentofshinobi.com/t3095-chinoike-katsuko-vampire-a-ses-heures-perdues https://www.ascentofshinobi.com/u336
Yamanaka Nashi
Yamanaka Nashi

L'esquive pour les nuls {Katsuko} Empty
Lun 16 Aoû 2021 - 16:49
Et c’était tout ce que Nashi désirait : s’en sortir vivant. Qu’importe le coût et les sacrifices. Qu’importe s’il devait trahir pour y arriver. S’il devait abandonner des parties de son corps. Coute que coute, il s’en sortira vivant. Pourtant, si vous lui posez la question, il répondra que la mort ne l’effraie pas, que rien ne le retient dans ce monde, mais l’instinct de survie est plus fort que la philosophie, même si Nashi s’était efforcé à le réprimer tant de fois par le passé.

Alors il décida de se plonger totalement dans l’entraînement. Ou parce que c’était nécessaire afin d’éviter d’acquérir trop de blessures ? Les estafilades s’enchaînaient mais elles se raréfiaient doucement également. Enfin, il y avait toujours des moments où Nashi perdait le rythme, où il se remettait à réfléchir plutôt qu’à sentir et où il se faisait davantage avoir. Il y avait aussi la fatigue, garder une respiration correcte dans cette situation. Et quelques pensées parasites également, comme cette information sur le Colisée qu’un esclave censé n’aurait jamais dévoilé, à moins qu’elle ne soit certaine que cette traque ne prenne fin comme elle l’avait dit ? Sinon elle venait de donner le moyen idéal pour agir à son encontre, qui plus est alors qu’elle se trouvait estropiée dans un fauteuil roulant. Une information qui valait son pesant d’or et qui provenait de la bouche d’une informatrice gratuitement ? Il y avait anguille sous roche.

Mais dans l’immédiat il y avait surtout vent tranchant dans l’air. Sentir… Ecouter le son du tranchant qui approche. Ressentir les vibrations de l’air, le déplacement. Être vif mais pas trop bouger… Comment voulait-elle qu’il s’y retrouve avec ces consignes presque contradictoires ? Attention ! Pas le temps de réfléchir, en voilà d’autres ! Respirer. Sentir et ressentir. Voir, entendre, percevoir. Agir et réagir. Pas à l’excès, juste ce qui faut. Hum. Ignorer la douleur, ne pas y penser, rester concentré sur les prochaines lames qui approchent. Respirer, réguler le souffle, ne pas s’essouffler. Ah ! Ne pas perdre l’équilibre, se repositionner rapidement, se stabiliser, prêt à se mouvoir de nouveau. Raaah !
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t12361-yamanaka-nashi#107761
Chinoike Katsuko
Chinoike Katsuko

L'esquive pour les nuls {Katsuko} Empty
Lun 16 Aoû 2021 - 17:16
Katsuko observait son élève avec attention. Ce qu'elle avait dit l'avait affecté, il était moins concentré. Peut-être s'imaginait-il récupérer quoi que ce soit pour sa peau. Il fallait le recadrer. Il perdait son temps là, et lui faisait perdre le sien en même temps, elle qui avait voulu le mettre à profit pour aider l'Empire à son échelle dans cette lutte contre l'Homme au Chapeau.

« Reconcentre-toi. Oublie ce que je t'ai dit sur moi si ça te perturbe tant que ça. Tu ne peux pas me battre dans cet état, tu parviens à peine à esquiver mes attaques les plus faibles. Et si jamais tu y parvenais par miracle, le temps que tu me ramènes tu n'obtiendrais rien là-bas et ici tu serais recherché pour avoir porté atteinte à la vie d'une femme qui a aidé à empêcher que les ruines de Shîto, ce symbole si important pour votre pays, soit engloutit dans un nuage nauséabond horrible. Arrête de réfléchir comme si tu pouvais tirer quoi que ce soit de ma mort, je vois l'envie dans tes yeux et tu perds ton temps. »

Ayant remit en place les éléments qui pouvaient faire comprendre rationnellement à ce gamin qu'elle n'avait strictement rien à craindre de lui mais qu'elle ne voulait pas s'attirer des ennuis avec les autorités si jamais elle devait le remettre physiquement à sa place, la vampire reprit les attaques pour le tester. Après quelques tirs supplémentaires de lames venteuses, elle s'arrêta enfin, estimant que le corps du jeune homme avait suffisamment agit et encaissé pour comprendre quoi faire face à ce genre d'attaque basique et prévisible.

« Il y a du mieux. Continue de t'entraîner pendant les prochains jours et tu parviendras à avoir un niveau correct. Tu n'as plus besoin de moi pour esquiver ce genre d'attaque simpliste je pense maintenant. Travaille bien ta position, n'oublie pas mes conseils et ça ira. Si jamais tu veux que je t'apprenne la suite, pour faire de meileures esquives encore, viens me quérir à l'hôpital, je t'accompagnerai pour te donner plus de cours sur ça. »

En vérité, c'était aussi parce qu'elle commençait à fatiguer. Entre son trajet jusqu'ici et les tirs à répétition, l'informatrice se permettait des largesses avec ce gamin. Qui plus est, elle se savait malgré tout en sécurité tant qu'un fou ne lui tombait pas dessus. Et si jamais c'était le cas, elle avait encore de la réserve. Elle préférait simplement éviter de se mettre en danger plus que de raison. Elle en avait assez fait pour cette journée paisible, en attente de véritables soins venant des irounins qui avaient été mandés pour s'occuper de l'escouade qui avait attaqué le samouraï mort-vivant.

« Ah, j'allais oublié, avant que je rentre à ma chambre... Le Yamanaka qui cherche son clan est un kirijin. Yamanaka Tokage. Il comptait contacter le clan en venant ici, mais il n'a trouvé personne sur place. Tu n'aurais pas la moindre idée d'un lieu que je pourrais lui donner pour qu'il les retrouve ? Ou alors, si tu le permets, je pourrais lui transmettre ton nom et une adresse pour qu'il t'écrive et que vous preniez contact en tant que frères de sang. J'ignore ce qu'il souhaite exactement, il te le dira lui-même si tu en as envie. »

Qu'importe la décision de ce Yamanaka ci, la Chinoike la respecterait. Après tout, la requête de Tokage n'avait même pas été officielle, il s'agissait juste d'une demande qu'il avait formulé dans un moment d'alcoolémie. Peut-être était-elle en train de devenir généreuse, qui sait...

HRP:

_________________
L'esquive pour les nuls {Katsuko} 5m0g
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t3051-chinoike-katsuko-la-vampire-du-desert-termine https://www.ascentofshinobi.com/t3095-chinoike-katsuko-vampire-a-ses-heures-perdues https://www.ascentofshinobi.com/u336

L'esquive pour les nuls {Katsuko}

Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Se faire des amis pour les Nuls
» Uka: l'agriculture pour les nuls [Yamanaka Akki]
» Etre un ninja pour les nuls [ft.Kaya]
» Magasiner pour les nuls [Seiuna, Nana]
» La cruauté pour divertissement | w. Chinoike Katsuko

Ascent of Shinobi :: Territoires du Feu :: Urahi, Capitale de l'Empire du Feu :: Camps d'entraînement
Sauter vers: