Soutenez le forum !
1234
Partagez

Iwa la Nuit [Ouvert]

Iranos Daiki
Iranos Daiki

Iwa la Nuit [Ouvert] Empty
Jeu 12 Aoû 2021 - 18:33
Les bruits de construction, d'utilisation de Dôton et de pas incessant dans toutes les directions se calmait enfin alors que le soleil s'était couché pour le village caché de la Roche. Les travailleurs rentraient chez eux pour du repos bien mérité, et les lumières des rues (du moins, celles reconstruits) s'allumait pour faire une nouvelle beauté à la ville. Quelques instants après l'arrêt des bruits envahissants de la reconstruction, c'était les bruits des bars, des terrasses et de la vie nocturne dans une ville en santé qui se levèrent. L'esprit d'Iwa n'avait pas été brisé en même temps que son village, et c'était beau à voir.

Dans toute cette agitation, un genin électrisant sortait d'entrainement au dojo du centre de la ville. Il n'avait que très peu de temps pour se détendre ses derniers temps. C'étais entrainement sur entrainement, soupoudrer de combat d'essaie avec d'autres genins histoire de bien assimiler tout ce qu'il avait apprit et de l'appliquer en situation réel. Si le corp du jeune homme avait suivi, c'était son esprit qui commençait à fatiguer. Les missions de Shinobi, c'était pour bientôt, il devrait peut-être donc profiter du moment présent pendant qu'il était encore hors de danger. C'est avec cette idée en tête qu'Il alla rejoindre les nombreux habitants d'Iwa à la recherche d'un peu de beauté dans le monde.

Il descendit donc dans les rues renouvelées du Cœur Commerçant. Il y avait encore beaucoup à faire ici, mais dans les endroits les moins affectés, les tavernes, restaurants et autres établissements commerciaux avaient réouvert. Daiki ne sortait pas beaucoup avant la catastrophe, il avait depuis peu l'âge après tout, mais depuis qu'il était sortit de l'académie, il avait un peu plus de temps, surtout dans cette période entre l'école et les missions… alors pourquoi ne pas en profité pour voir ce qu'Il y a de si génial dans la vie nocturne?

Rapidement, il se retrouva dans une petite terrasse sympathique où un petit kiosque servait des verres d'un peu tout ce qui se trouvait facilement sur Iwa, ainsi que de petits mélanges maisons. À son tour, le jeune homme commandait un petit quelque chose de sucré et fruité. Un mélange de quelque chose de fort et autres choses. Le liquide était rosé et claire, l'air innocent, mais son arrière goût trahissait quelque chose de fort, malgré le goût de framboise très soutenu. Son verre en main, il errait entre les passants, les réguliers et les curieux, cherchant des yeux des gens qui sortiraient du lots, probablement ici pour passer du bon temps comme lui.
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t12308-iwa-daiki-iranos
Hyûga Kisuke
Hyûga Kisuke

Iwa la Nuit [Ouvert] Empty
Sam 14 Aoû 2021 - 11:50
Kisuke libéra du sceau les quelques tonneaux de ses différents alcools dans la remise, derrière le bar. Le propriétaire vérifia avec une louche la qualité du produit, avant d'acquiescé. Ils discutèrent rapidement prix - c'était négocié avant, cela facilita cette phase - et une bourse de ryos changea de mains. Kisuke était content de l'affaire. Il sortit par la salle principale et une douce flagrance bien connue lui titilla les narines. Framboise.

Hmmm c'était sa toute nouvelle production qu'il avait livré la semaine passée. Il y avait actuellement un nouveau tonneau en cuisine d'ailleurs.

Je reconnais l'odeur de mon alcool !

Kisuke salua le jeune homme qui semblait observer ses alentours, à l'affut. Un aigle à la recherche d'une proie. Ce petit était un prédateur, c'était visible. Mais dans quel cour vivait-il ? Il était peut-être l'une de ces nouvelles recrues shinobis. Oui, iwa avait une certaine tendance à les recruter un poil trop jeune à son goût. Mais l'âge était difficile à estimer, et le village se fiait avant tout à une grille de compétence avant de donner ce fameux bandeau ninja et des missions qui allaient avec.

Il est bon, pas vrai ? Mais dis-moi, t'as pas encore beaucoup de poil sur ta moustache. T'es sûr d'avoir l'âge de faire des cocktails ?

Il eut un sourire en se caressant le menton de sa main. On y voyait des traces de blessures récentes, ainsi que des echymoses. Le résultat de durs entrainements avec ses mains, souvent à l'aide de Rin ou de Yanosa-san. Le chemin des shinobis n'était pas aisé, et encore fois indolore. Au moins aujourd'hui il ne portait pas de bandage à ses bras ou ses mains pour panser ses blessures. C'était une petite victoire.

Il s'assit en face de lui, tout à ses aises, et lui tendit la main pour se présenter, lui et son beau bob vert et blanc.

Hyûga Kisuke, genin, 44 ans et distilleur dans mon temps libre.

Après tout, passer du temps avec quelqu'un qui appréciait sa liqueur ne pouvait pas être une perte de temps. Tout au mieux, c'était du marketing gratuit pour faire connaitre ses produits. Business is business. Il sortit sa propre liqueur à la framboise, un nouveau produit qu'il avait sortit depuis peu. Avec un peu de chance il aurait même des retours rapides. Il se servit une petite coupe avant de porter un toast au jeune homme.

_________________
Palmarès shinobi:

Spoiler:
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t11145-hyuga-kisuke-civil#95880
Iranos Daiki
Iranos Daiki

Iwa la Nuit [Ouvert] Empty
Sam 14 Aoû 2021 - 17:17
Le regard vagabond de Daiki finit par être demandé par un homme d'âge mur qui attirait son attention en clamant que cet alcool était le sien. Soit, ce n'était pas quelque chose de rare que quelqu'un accoste un personne de cette manière, et puis, si ce qu'il disait était vrai, alors ils avaient déjà quelque chose en commun, ne serait-ce que le goût en cocktails et de terrasse. Le jeune homme hocha la tête, l'air un peu amusé, alors qu'il lui fit une remarque sur son âge. Il l'avait mérité, même pour son âge, son absence de barbe trahissait une certaine jeunesse, même si elle était en retard celle là.

'' Tout juste, j'ai 16 ans. Si j'en crois ce que j'ai entendu, c'est l'âge légal pour boire à Iwa… enfin… ça ou on ne demande pas facilement les identifiants. L'un ou l'autre, je ne crois pas que ça soit un gros danger pour moi. M'enfin, ce sont des détails qui ne regarde que moi, après tout.''

Il dit, lançant un petit clin d'œil à son interlocuteur, sans malice, juste de complicité. Il n'avait effectivement pas vraiment vérifier l'âge de boire à Iwa, mais se basant du fait qu'il pouvait intégrer l'armée à 14 ans le confortait dans l'Idée qu'il ne faisait rien de mal.

Alors que Kisuke ce présentait, Daiki fut d'abord surpris par son nom de famille. Un autre Hyûga? Le jeune homme était au courant qu'ils étaient un des clans puissants d'Iwa, mais ce là à être aussi commun, il n'aurait pas deviné. Il hocha la tête poliment tout en gardant son verre en équilibre.

'' Daiki Iranos, Genin aussi, fraichement sortit de l'académie, pour la deuxième fois dans ma vie. Enchanté Kisuke.''

Il lui dit avant de réciproquer le toast de l'homme fort sympathique qui l'avait rejoint. Décidément, Daiki s'entendait bien avec les Hyûgas, ou alors ils étaient tous fort gentils. Peut-être étais-ce la discipline qu'il avait tant entendu parler de Magi, ou alors il avait de l'entregents.

Après avoir pris une gorgée de son breuvage, Daiki affichait un sourire satisfait sur son visage. C'étais exquis, exactement ce qu'il voulait quand il avait commander.

'' Hmm! Alors là, si c'est vraiment ta création, je confirme que c'est une réussite! Ça à un nom? Histoire que je le recommande à ma famille. On se cherche parfois des boissons d'ici pour les party de famille, pas facile de faire de l'importation de notre terre natale d'ici, après tout.''
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t12308-iwa-daiki-iranos
Hyûga Kisuke
Hyûga Kisuke

Iwa la Nuit [Ouvert] Empty
Lun 30 Aoû 2021 - 11:08
Il avait déjà seize ans. D'un autre côté, il n'avait que seize ans. Suffisamment âgé pour boire, suffisamment âgé pour mourir pour la sainte patrie.

Deuxième fois de ta vie ? C'est amusant. J'ai été deux fois shinobi dans ma vie, mais quand j'étais jeune l'Académie n'existait pas. Nous étiez formé par le clan, du temps où les Hyûga habitaient encore à Hi. Peux-tu me dire comment tu t'es retrouvé à faire deux cursus différents ?

Puis Kisuke revint à l'un de ses sujets favoris. Son alcool ! Quel réussite au sein de ses alambics et cuves. C'était l'un de ses petits plaisirs et une grande fierté. Il commençait à se répandre partout dans Iwa et il devrait bientôt commencer à se soucier de sourcer une partie du procédé, mais c'était une réflexion pour un autre jour. Maintenant, Kisuke huma l'air et activa rapidement son byakugan pour confirmer quel alcool exactement c'était. Il avait déjà livré des anciennes versions à ce restaurant, et il ne voulait pas mener la question vers une fausse destination.

Alcool de cerise, version 7, Kisuke Hyûga. Hmm mais tu as sans doute raison. Je devrais trouver un nom marketing. Je suis ouvert à toute proposition.

Il fit signe au serveur de lui apporter une limonade avant de se tourner vers le genin et de s'assoir à sa table, comme un véritable incrust' de première. D'un autre côté, quiconque buvait un verre seul à cette heure-ci sans lui dire qu'il attendait sa copine ne demandait pas mieux qu'un peu de compagnie.

Alors comment va la vie d'un genin fraichement sortit de l'Académie ? Déjà sortit du village, ou tu te focalises sur t'entrainer pour te mettre à niveau ? Je ne peux que mettre de l'emphase sur savoir bien se défendre, personnellement. Conseil de quelqu'un qui a survécut longtemps dans la profession, héhé.

Le ton était léger. Le sujet ? Un peu moins, et dans les yeux gris du Hyûga luisait un je-ne-sait-quoi qui était acéré et dangereux.

_________________
Palmarès shinobi:

Spoiler:
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t11145-hyuga-kisuke-civil#95880
Iranos Daiki
Iranos Daiki

Iwa la Nuit [Ouvert] Empty
Mar 31 Aoû 2021 - 16:58
Encore une fois, il semblerait que le parcourt atypique de Daiki ai attiré l’attention d’un plus expérimenté. Il ne voulait pas le cacher, mais avoir tout le monde qui demande, c’était un peu étrange. Après, c'était normal que des shinobis s'inquiète quand quelqu'un admet avoir été un shinobi dans un autre village auparavant, et il comprenait l'aspect douteux de ce que ça impliquait… il avait bien vue des espions plus jeunes et avec l'air plus innocent que lui. Il se retrouverait donc dans une certaine impasse, où il allait expliquer à tout le monde son parcours et le pourquoi du comment.

'' Et bien vois-tu, moi et ma famille venons de Kumo à la base. Quelques années auparavant, j'ai gradué l'académie là bas je devais avoir 12-13 ans. Quand le Teikoku à envahi Kaminari, ma famille à décidé de fuir le conflit vers Iwa, pour éviter de faire conscrire moi et ma sœur dans une bataille sanglante alors que nous étions encore très jeune. Arrivé ici, j'ai du reprendre l'académie pour redevenir Genin, c'était un peu irritant, mais les différences entre le Pays de la Terre et de la Foudre son asser présente pour avoir fait de se deuxième périple quelque chose de nécessaire. Mais bon, maintenant je suis redevenu un Genin, donc c'est fait!''

Il allait passer le chapitre avec les problèmes de sa famille, les accusation d'espionnage et l'attaque de Yonbi, ça valait mieux comme ça probablement. Daiki sirotait son verre entre les phrases, tout doucement, car il n'était pas exactement habituer à l'alcool, et il voulait éviter de passer pour un imbécile en se saoulant à sa première sortis après avoir gradué de l'académie. En tant que Shinobi, il avait quand même une réputation à tenir, surtout s'il voulait monter dans les rangs éventuellement, et avoir de vrais missions.

Le genin musa pendant quelques secondes sur un nom pour le verre qu'il avait en main, avant de secouer la tête, il n'était pas spécialement bon quant il s'agissait de nommer autre choses que ses techniques.

Avec maintenant un peu de compagnie à sa table, Daiki s'assit un peu plus confortablement, tenant son verre hors de la table, histoire de laisser la place pour un éventuellement 3iem compagnon. Il sourie légèrement à la question de son nouvel ami de la soirée.

'' Et bien, j'ai déjà quelques contrats pour des missions de base. Je ne suis jamais sortis du village, vue que mon équipe est composé uniquement de Genin, mais je m'entraine effectivement pas mal pour me mettre au niveau. Je crois que je m'en sors pas mal, ayant découvert récemment que mon don pour les jutsu Raiton était en fait tout autre chose, c'était une belle surprise.''

Il affirma tout en passant une de ses mains dans sa forme assimilation, la montrant à son ami Hyûga avec un petit sourire. Dieu qu'il y en avait des Hyûgas… ou plutôt… il semblerait que chacun d'entre eux étaient sympathique ou plein de sagesse, quelque chose qui échappait un peu à Daiki, mais c'était peut-être une question de réputation.

'' Et toi alors? La vie de clan, de shinobi et de brasseur, ça se marie bien? Ça doit faire beaucoup pour un seul homme, non?''

Il demanda, visiblement intrigué par la vie hors du commun de son interlocuteur.
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t12308-iwa-daiki-iranos
Hyûga Kisuke
Hyûga Kisuke

Iwa la Nuit [Ouvert] Empty
Jeu 9 Sep 2021 - 22:12
Oh je vois. Iwa, terre d'acceuil et tout ça. J'ai entendu dire que le Teikoku avait libéré Kumo, mais je suppose que ta famille se sentait suffisamment en sécurité et bien à Iwa pour ne pas revenir.

Il décrivit son expérience du moment. Le carnet n'était pas encore très développé, aussi Kisuke le catégorisa rapidement dans la classification "genin fraichement sortit de l'Académie". C'était une catégorie qu'il appréciait et qu'il redoutait. C'étaient tous des bons gamins, innocents, vaillants, voulant sauver le monde. Mais également souvent des jeunes qui ne faisaient pas suffisamment attention à leur bien-être ou qui surestimaient leur capacité.

Il devait s'assurer que celui-ci n'était ni l'un ni l'autre. Il ne se permettrait pas d'avoir des morts genins dans le village, et les kami savaient que ce n'étaient pas les occasion qui manquaient.

Puis son hôte montrer son don qui n'était pas qu'une simple affinité pour le raiton, mais bien une assimilation avec celle-ci. Kisuke fit des gros yeux de surprises avant de sourire. (C'était son premier assimilateur qu'il voyait en-dehors de Yanosa-san).

Oh, un assimilateur de plus ! Je te conseillerai d'aller visiter Oterashi Yanosa-san à son dojo. C'est lui aussi un assimilateur, il aura beaucoup d'astuces à te donner je pense. Et puis son dojo tourne autour de l'assimilation, de manière générale.

Il y avait eu un autre assimilateur de légende, dans le village. Tenzin-sama. Malheureusement partit trop tôt, encore dans la fleur de l'âge. Kisuke ne l'avait pas personnellement connu, mais il avait assisté à la cérémonie pour sa mort, parmis d'autres shinobis. Triste souvenir. Il tira sa concentration de ces vieux relents de souvenir par une nouvelle question du jeune, sur sa vie à lui. Il eut un petit rire à la question de son clan.

Non, il ne comptait pas lui dire qu'il était plus un paria qu'autre chose.

Hmm hmm... Ma vie de clan a été très réduite, heureusement. Et comme je te l'ai dit, je ne suis denouveau shinobi que depuis peu. Depuis une saison, en tout et pour tout. Avant, j'étais simple civil et mes recherches en pharmacie avançaient particulièrement bien. Oui, pharmacien, pas brasseur. Néanmoins, cela ne m'empêche pas de devoir créer des alcools pour mes solutions et mes préparations, et les réussies se font vendre dans Iwa. Entre shinobi et pharmacien, j'arrive à m'en sortir, parce que les deux sont des passions et de la motivation au jour le jour, et que j'ai construit une connaissance suffisante pour aller plus vite dans mes procédés de fabrication. Et tout récemment, j'ai même réussit à combiner les deux. Je suis désormais ce qu'on appelle un Alchimiste - je manipule le rentanjutsu. Si jamais on affronte ensemble des adversaires, je peux te donner des pillules pour augmenter ta force, ta rapidité, tes réflexes... Ou empoisonner mes cibles. Pratique aussi. Sans être eisenin, disons que je peux garder en vie des shinobis bien amôchés le temps de les transporter.

Il but le restant de son verre. C'était son nindo, limiter un maximum d'enfants, d'innocents et d'iwajins mourir. Il n'avait jamais eut le talent pour être eisenin, et de toute manière il était incompétent en ninjutsu ce qui était un prérequis. Il avait par contre une réelle aptitude en chimie et en fuin, aussi la voie du rentan avait-elle toujours été la plus cohérente.

il sifflota un peu.

Hmm. Quelques missions et une équipe de genins. Je n'ai rien contre les genins, en soi. Hey, j'en suis moi-même un beau spécimen ! Mais au besoin, je peux t'aider à estimer exactement ce dont tu es capable pour le moment, et je peux te donner des conseils de développement et d'amélioration. Entre genins, il faut se serrer les coudes, pas vrai ?

Il avait un large sourire aux lèvres, en posant la question.

Cela n'empêchait pas son coeur de saigner, la boule au ventre.

Il ferait tout pour que ce charmant gamin ne finissent pas dans une fosse commune, comme les autres.

_________________
Palmarès shinobi:

Spoiler:
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t11145-hyuga-kisuke-civil#95880
Iranos Daiki
Iranos Daiki

Iwa la Nuit [Ouvert] Empty
Ven 10 Sep 2021 - 0:12
L'interrogation, ou plutôt la conclusion que Kisuke avait tiré sur la raison pour laquelle la famille Iranos était resté à Iwa était valide, mais malheureusement fausse. La véritable raison était plus… dur, plus réaliste aussi. Il allait la lui partager, juste pour ne pas qu'il y ai de fausses rumeurs qui passent sur sa famille. Après, Iwa avait été plus qu'accueillante, surtout après toute l'histoire avec Yonbi, où la famille de Daiki s'était bien intégré finalement en participant à la reconstruction avec les autres.

'' Non, la vérité est un peu plus rude que ça. Nos anciens, mes grands-parents, sont devenus trop vieux, et le voyage en aura presque venu à bout. On ne peut pas se permettre de risquer une autre traversé… et puis, repartir à 0 de nouveau, ça n'intéresse pas vraiment mon père. Refaire les contacts, créer et maintenir un réseau de fournisseur et tout ce genre de chose, ça n'est pas chose facile. ''

La réalité avait été plutôt douce pour Daiki malgré le déménagement asser intense. Durant la traversé, il était déjà techniquement un genin, donc il avait pu se défendre par lui même et aider sa famille dans les temps plus difficiles, notamment pour la nourriture, car il était déjà un lanceur de projectiles exceptionnel.

La réaction de son interlocuteur face à son assimilation amusait Daiki, bien que celui-ci le guidait directement vers Yanosa. Et bien, on dirait que l'Oterashi était populaire du coté Hyûga du village, peut-être sa femme était-elle de la famille aussi? C'était peut-être le cas, car la totalité des Hyûgas que Daiki rencontrait le pointait dans la direction du golem en apprenant son don, c'étais quand même quelque chose d'impressionnant.

'' Oh t'inquiète, le Yanosa je le connais déjà, et le dojo à déjà vue mon sang. C'est là que j'ai appris que mon affinité pour mon élément et ma facilité avec les ninjutsus Raiton n'était pas qu'une facilité, mais bien une assimilation. C'est d'ailleurs là bas que je m'entraine, car je développe mon don maintenant que je sais que j'en ai un! C'était toute qu'une découverte, je t'en parle même pas.''

En écoutant l'histoire de parcours atypique de l'Hyûga, Daiki sentait que son passage double à l'académie de deux pays différent n'était pas si mal au final. Un alchimiste uh? C'était plutôt étrange d'avoir quelqu'un qui avait un pouvoir de famille aussi réputé, mais qui a décidé de prendre une voie différente. L'Iranos était plutôt impressionné par la dévotion de son nouvel ami, et souriait un peu avec chaque aditions à son histoire.

'' Et bien, c'est tout un parcours que le tien! Et moi qui croyais que j'avais eu des complications en devenant deux fois genin, je me mordrais la langue la prochaine fois que j'ai quelque chose à me plaindre.''

Il dit en demi-blague.

'' J'avoue que toute aide que je pourrais avoir me serais précieuse. Je ne peux pas encore quitter le village, mais j'ai une équipe à optimisé pour qu'on fonctionne bien quand le moment sera venu, et puis, chaque avis sur mes compétences comptes! Je pourrais aussi te donner quelques 'feedbacks', après tout, je me défend pas mal!''

Il finit par répondre, rendant son sourire à celui qui semblait le défier à demi-mots à un duel.
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t12308-iwa-daiki-iranos
Hyûga Kisuke
Hyûga Kisuke

Iwa la Nuit [Ouvert] Empty
Ven 10 Sep 2021 - 12:44
Hm, son histoire était un peu plus tragique que cela. Des vieux difficilement transportable. C'était la dure réalité. Il connaissait déjà Yanosa-san et avait appris l'assimilation via lui. C'était une surprise... et pas une surprise en même temps. Yanosa-san avait la fibre éducative, c'était clair.

Tu peux techniquement sortir du village accompagné, je l'ai déjà fait a trois reprises. Deux missions, et pour conclure mon pacte Kuchiose dans une forêt au nord.

Quand à sa demi blague...

Kisuke se mit à rire de manière franche. Oui, il n'y avait pas pensé tout de suite, mais ce jeune homme pouvait peut-être lui apprendre des choses. Cela ne lui avait pas traversé l'esprit - parce qu'il avait déjà affronté des jonins et même Yanosa-san qui lui en avaient fait voir des vertes et des pas mûres. Il avait quand même réussit à mettre en difficulté Seiki. A côté de cela, il avait affronté des genins comme Rin ou Komorebi - mais les enseignements n'avaient pas été les mêmes. Il avait appris sur lui-même et sur ses limites, chose qu'il commençait à mieux percevoir.

Mais c'était arrogance que de penser qu'il n'apprendrait rien. Ou qu'il ne pourrait être surpris.

Tout feedback est évidemment bon à prendre pour moi aussi. Naturellement. Ceci dit j'ai été shinobi pendant trente ans, je retrouve progressivement mon niveau d'antan. Par conséquent je ne suis pas une bonne référence dans l'absolu. Mais oui, c'est quand tu veux, où tu veux. Maintenant, demain, la semaine prochaine.

L'intérêt de Kisuke était piqué sur cette fameuse team de genin. Il ne pouvait pas laisser l'occasion de s'assurer que cette entreprise était une bonne idée et qu'elle ne finirait pas en drame. Oh, affronter Daiki était un début. S'il était assimilateur il avait la chance de commencer avec certaines disposition défensive. Mais ses alliés ?

Comment ça se passe avec ton équipe ? Je suppose que vous vous connaissez tous si vous avez décidé de faire une équipe de genins. C'est peu commun. D'un autre côté, il y a une bonne synergie à commencer comme cela.

Kisuke sortit d'un sceau une autre bouteille d'alcool de cerise et se servit un deuxième verre qu'il sirota tranquillement, tout en proposant la bouteille à son interlocuteur.

_________________
Palmarès shinobi:

Spoiler:
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t11145-hyuga-kisuke-civil#95880
Iranos Daiki
Iranos Daiki

Iwa la Nuit [Ouvert] Empty
Sam 11 Sep 2021 - 19:25
Hmm, cette petite anecdote rappelais à Daiki qu'en effet, les genins pouvaient sortir du village, accompagné par contre. Il y avait donc bel et bien la possibilité de peut-être se fais escorter par un plus haut gradé si jamais il avait du travail à faire hors village, surtout s'il était question de son future pacte, car les animaux shinobi, ça ne courrait pas exactement les rues des villages cachés, bien que certains s'amusait à chercher un shinobi de temps en temps, du moins, dans les histoires de son enfance. Kisuke semblait être une personne pleine de ressource, et de contacte aussi!

La façon qu'il avait de réagir au commentaire/blague de Daiki était un peu… douteuse. Dans un premier lieu, le jeune genin était content d'avoir fait rire son nouvel ami, amis de l'autre… il avait un peu l'impression que le rire du Hyûga voulait dire 'Et ouais, et tu as même pas encore idée d'à quel point tu as raison, gamin', ce qui alarmait un peu Daiki, sans pour autant qu'il le démontre de quel façon que ce soit. Après tout, il ne pouvait pas afficher ce genre d'émotion devant un collègue, même en dehors de leurs travails, surtout qu'il le connaissait à peine.

L'invitation d'un duel était donc confirmé! Bon, Daiki n'allait pas non plus brisé sa journée de repos pour se relancer dans un combat, mais il allait garder en tête ce défis. C'est les questions sur son équipe qui l'aiguilla un peu plus, la curiosité de son interlocuteur tombait à pic, car s'il y avait bien quelque chose que Daiki gardait en tête à tout moment, c'étais les capacités et avantages de ses membres d'équipe! Il était le chef après tout, il devait prendre son rôle au sérieux et toujours avoir certaines idées virevoltante dans sa tête, juste au cas où.

'' Comme tu le sais, je suis assimilateur et expert en projectile… bon, expert est peut-être un grand mots, mais c'est ma spécialité. Mon premier compagnon est un ninja médecin du nom d'Ekko Watanabe. Il est excellent dans son domaine, et à une spécialité secondaire en Ninjutsu Dôton, donc protection… il est aussi friand de techniques de clonage, j'ai d'ailleurs bien l'intention de lui apprendre une version plus poussé, histoire que ça soit plus efficace en situation réel.''

C'étais quand même une bonne surprise que Daiki avait apprit le clonage de niveau supérieur avant son ami, mais il était bien aller chercher ça chez un assimilateur Raiton du dojo, et c'était en utilisant son don unique, donc forcément.

'' Mon deuxième compagnon est un utilisateur de sabre, Tama Morikawa. Sa spécialité, c'est qu'il contrôle une espèce de poussière de fer, et comme il utilise aussi une épée, et bien, il est du genre solide au corps à corps. Par contre, il est un peu tête brûlé et il faut généralement refroidir ses ardeurs.''

Daiki fit une petite pause, et eu une pensé pour la personne qu'il n'avait pas revue depuis la sortie de l'académie... Son compagnon au yeux clairs n'avait pas fait acte de présence depuis bien longtemps.

'' Pour terminer, même si on ne l'a pas vue depuis un moment, Magi Hyûga. Elle, ba tu dois t'en douter, c'est notre experte en corps à corps. Votre famille à le don pour faire ce genre de chose après tout. Elle doit être tombé malade ou je ne sais quoi, on ne l'a pas vue depuis la sortie de l'académie, mais on lui garde une place dans l'équipe, elle faisait partie du groupe à la base, après tout.''

Il devrait certainement lui rendre visite, mais les sentinelles qui gardent le coté 'Hyûga' du village lui foutait la trouille.
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t12308-iwa-daiki-iranos
Hyûga Kisuke
Hyûga Kisuke

Iwa la Nuit [Ouvert] Empty
Sam 11 Sep 2021 - 22:16
Kisuke écouta attentivement. Un assimilateur raiton et utilisateur de kunai ? Pourquoi pas. Il y avait un bon style à développer et semblait prendre au sérieux la profession. Un bon point pour lui. Il développa ensuite les différentes compétences respectives de son équipe. C'était intéressant.

Sur papier, une équipe solide. Ne relègue pas tout de suite le doton à la seule protection, c'est une affinité très polyvalente de ce que m'a raconté Seiki-san. C'est un jonin élémentaliste - il maitrise toutes les affinités. Avoir un médecin dans l'équipe permet aussi de réduire les chances d'un malheureux accident en cours de route. Et la légende raconte qu'Aimi-san, la meilleure eisenin du village, est capable de faire des séismes par simple coup de pied au sol. Un bon eisenin est redoutable à affronter.

Iwa était assez réputé pour ses eisenins durs à cuire. Muramasa-sama était un vétéran légendaire de la discipline. Aimi-san était tout simplement la meilleure eisenin du Yuukan. Il y avait également la mercenaire embauchée par Iwa, elle avait sauvé Yanosa-san mais son nom lui échappait en ce moment. Hirumi ? Et puis il y avait ce genin assez sympa, Yugure. Il y en avait d'autre, l'hopital en regorgeait d'exemples. Et dire que certains villages n'en avait même pas. C'était amusant, et une bonne nouvelle pour Iwa. Au plus il y avait de médecins, au moins il y avait de pertes civils. L'équation était simple.

Et lui même en tant que Rentanjutsu espérait pouvoir faire une différence comme ses aînés l'avait fait avant lui. Il vida son verre.

La poussière de fer est historiquement plus une affinité à longue distance, c'est étonnant de vouloir se focaliser sur le corps-à-corps. Mais pourquoi pas ? Et puis, cela lui donnera des bonnes défenses également.

Kisuke n'était pas un expert dans le domaine, alors cela vallait ce que cela vallait comme conseil. Il était curieux, tout de même. Et il fut intrigué par le dernier membre de cette équipe de choc. Une Hyûga. Pour autant, la description de Daiki lui fit esquisser un sourire. C'était effectivement l'image que se faisait souvent les gens sur leur clan. Des spécialistes au corps-à-corps. Ce n'était pas faux, mais c'était tellement réducteurs. Cela zappait déjà tout le potentiel de sensorialité que leur conférait leur doujutsu. Avoir une vision du chakra, c'était bien. Voir tout autour de sa tête en permanence au combat, cela n'avait pas de prix pour éviter les mauvaises surprises. Un Hyûga à ses côtés, les embuscades et les pièges étaient directement plus difficile à mettre en oeuvre. Quant à leur capacité clanique offensive... c'était bien le style traditionnel qui était fort au corps-à-corps. Mais les Hyûgas à Iwa n'étaient pas tous traditionnels.

Les Hyûgas sont bons au corps-à-corps, c'est indéniable bien que c'est une sursimplification de leur spécialité. Ils sont aussi redoutables au corps-à-corps qu'à mi-distance. Tu n'as sans doute pas entendu parlé de l'école Jishin ? C'est une école de combat Hyûga fondé par la Godaime Tsuchikage, Toph-sama. Elle n'est pas spécialisée dans le corps-à-corps mais plus dans les expulsions de chakra et les dérivés des paumes du Hakke ou du Kaiten. Si jamais ta cousine est intéressée, elle pourrait passer me voir. Je me ferais un plaisir de lui expliquer tout ce que j'ai appris de cette école Jishin. Enfin, si cela la dérange pas trop de visiter un reliquat de la branche secondaire héhé.

Il rescella sa bouteille et se leva en saluant son interlocuteur. Il avait glâné des informations intéressantes, et ce Daiki lui était sympathique, mais il ne voulait pas s'imposer outre mesure, et il avait sécurisé ce qui l'intéressait. Un duel. Il pourrait s'assurer de lui-même si Daiki était prêt pour le futur de tout genin.

Et si toi tu es curieux, on peut en "discuter" sur les hauts plateaux. Mais je vais te laisser, j'ai des solutions sur le feu. Bon apéro et à bientôt.

Il s'en alla en sifflotant gaiement, comme un gamin la veille de Noël.
Spoiler:

_________________
Palmarès shinobi:

Spoiler:
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t11145-hyuga-kisuke-civil#95880
Iranos Daiki
Iranos Daiki

Iwa la Nuit [Ouvert] Empty
Dim 12 Sep 2021 - 17:00
Kisuke semblait avoir quelques commentaires à faire sur la vision qu'avait Daiki d'Ekko et de sa spécialisation. Il avait fait l'erreur notable de croire que le chef d'équipe sous-estimait le Dôton comme élément. Hors, ayant combattue vite-fait Yanosa par le passé, le jeune genin savait très bien que cet élément n'avait pas grand chose à envier au autres, il n'avait fait qu'établir ce que son ami faisait de cet élément. Si son compagnon avait principalement décidé de faire des barrières avec son affinité, il n'en pouvait rien. M'enfin, ça ne valait quand même pas la peine d'en faire toute une histoire, Daiki pourrait très bien rapporté le discours à Ekko, histoire qu'il apprenne 2 ou 3 capacités offensives.

'' Certainement, aucun des éléments ne devrait-être sous-estimé, car c'est exactement comme ça qu'on se retrouve à perdre un combat qui était pourtant gagné d'avance. Après, je n'avais jamais entendu parler de quelqu'un qui maîtrise les 5 éléments, ça me semble extrêmement puissant! Seiki-san uh? Je me rappellerais de son nom, juste au cas où je le croise. Quelqu'un comme ça doit certainement avoir de la sagesse à partagé, car sa compréhension des éléments doit être sans égales. Merci de l'information Kisuke!''

Juste après, il fit un commentaire sur le pouvoir de Tama... alors il n'était pas le seul? Ça par contre, c'était une surprise! La plupart des affinités uniques que Daiki connaissaient étaient lié au clan, alors quand il avait appris que son ami le Morikawa était le seul de sa famille à pouvoir faire ce genre de chose, il avait immédiatement pensé que c'était unique à lui. Le fait qu'il y avait des précédents… hmm... peut-être qu'il y avait des archives sur les utilisateurs de poussière de fer? Si oui, trouvé ce genre de chose est les apportés à Tama serait une idée! Lui qui avait de la misère avec la création de technique, vue son pouvoir unique et sans équivalent.

'' Moi qui croyais qu'il était le seul à avoir ce genre d'affinité étrange… il semblerait que j'ai encore beaucoup à apprendre sur le monde des shinobis. ''

Il se contenta de dire, un petit hochement de tête motivé suivant la déclaration.

Quant à la longue remarque sur les Hyûgas, Daiki se contentait de hausser les épaules. Il ne connaissant absolument rien à toute ses histoires de clan et de techniques ancestraux. Il passerait certainement le message de l'alchimiste à Magi quand il l'a verrait, mais c'était là où son expertise s'arrêtait.

'' Oh, je garderais donc en tête que vos semblables peuvent me mettre un pain à distance aussi, ce sera utile pour ne pas trop être surpris! ''

Finalement Kisuki mis sur la table son invitation pour leurs petit défis. Parfait, un autre entrainement avec un Hyûga... décidément il n'y avait que ça dans le village. Au moins, il saurait à peu près comment se défendre contre eux, même si le fait qu'Ils étaient natif d'Iwa, et donc des alliés à priori, rendait le tout un peu circulaire dans son utilité.
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t12308-iwa-daiki-iranos

Iwa la Nuit [Ouvert]

Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Une nuit des plus sombres (pv)
» Oiseau de nuit
» Au coeur de la nuit
» Songe d'une nuit d'été
» Travail de nuit

Ascent of Shinobi :: Territoires de la Terre :: Iwa, village caché de la Roche :: Cœur dévasté
Sauter vers: