Soutenez le forum !
1234
Partagez

肺活量 Capacité vitale 次点者型 Jitensha kata

Kogami Akira
Kogami Akira

肺活量 Capacité vitale 次点者型 Jitensha kata Empty
Ven 13 Aoû 2021 - 14:45
Ikiruiyoku
生きる意欲

Les jours passaient autant que se multipliaient les moyens tentés par le Kogami pour retrouver ses facultés. Ayant conscience de la fragilité de son état sans toutefois vouloir se résigner à végéter dans un lit d’hôpital, le capitaine trouvait sans cesse le moyen de se réinventer pour s’accomoder un peu plus à sa situation, laquelle était aussi gênante pour lui que pour les membres de son unité privés de leur capitaine.

Mais nul besoin de s’apitoyer: Akira n’était pas homme à se laisser abattre. Si l’idée de l’effort physique lui apparaissait encore comme inatteignable, le valeureux avait jeté son dévolu sur une activité d’apparence anecdotique mais bien utile en son cas: la cuisine. Idée farfelue s’il en était mais loin d’être idiote lorsque l’on prend en compte l’effort demandé à un bon chef pour produire nombre de plats de qualité pour parfois beaucoup de clients. Sans parler des saveurs et vapeurs dégagées par les victuailles, lesquelles représenteraient une petite épreuve pour le capitaine qui venait de retrouver la stabilité de sa respiration.

“ … “

Et cette activité n’avait pas été choisie au hasard. Véritable cordon bleu, Akira avait appris au cours de longues années d’errance à cuisiner le meilleur avec le minimum. A son arrivée au sein de l’empire, l’abondance d’aliments lui permirent de développer d’autant plus ses talents à tel point qu’il n’eut jamais vu le moindre intérêt à se rendre au restaurant. Seules quelques sorties en compagnie de ses amis ou son amante pouvaient le justifier.

Ainsi n’avait-il pas perdu de temps pour se rendre aux cuisines de l’hôpital, la ou la qualité de la nourriture n’était manifestement pas une priorité. Et si l’on aurait cru fou de laisser un patient endosser le tablier, le valeureux n’eut qu’à jouer de son grade pour taire toute tentative de refus. Sa situation lui étant difficilement supportable, il n’était pas question de laisser quiconque interférer avec ses objectifs.

“ … “

Première étape: faire venir de meilleurs aliments que ces espèces de légumes mal cultivés par des fermiers sans doute venus de Kumo. Il fallait dire que leur culture égalait leurs moyens, et que le capitaine se voyait hélas doté d’une certaine exigence. Pour commencer: uniquement du produit local. Ce qui allait de soi avec ses idées et surtout ses intentions.

Une fois les premiers aliments apportés, le Kogami s’adonna aux tempuras. Beignets de légumes (ou autres) frits, ce plat simple à préparer et terriblement varié, à peu près tout pouvant servir de tempura, était un véritable plaisir tant à préparer qu’à déguster… et un bon début pour commencer. Choisissant hebi, kinoko ou encore renkon, le gourmet vint alors saisir ses oeuvres à la baguette, plongeant les aliments enroulés de pâte dans l’huile bouillante l’espace d’un simple instant, octroyant au beignet cette friture si légère tout en restant bien croustillante.

“ Hm… “

Ralenti quelque peu par son bras manquant, le capitaine semblait pourtant s’être rapidement accommodé de cette inconvenance. Pour cause, il était toujours plus simple d’accepter une perte temporaire que définitive. Aussi se devait-il de veiller à ne pas trop prendre l’habitude de ne vivre qu’avec un bras, le manquant allant bien vite être remplacé par une prothèse.

Seconde étape, les Gyoza. Ravioles farcies de chou, oignons verts, gingembre et ail mélangés à une portion de porc haché, la diversité d’aliments composant une si petite pièce avait toujours fasciné le Kogami, qui se ravissait à chaque fois d’en manger une. La se trouvait la plus grande difficulté du cuisinier: ne pas céder à ses propres préparations. Dans le cas d’un chef travaillant dans la restauration, bien sûr. Heureusement pour les clients, il n’était pas du tout du caractère d’Akira de se laisser aller à ses instincts.

Achevant finalement la préparation, ce fut en cuisant les gyoza à la vapeur que le capitaine ressenti sa première gène. Chaudes et humides, les vapeurs dégagées vinrent embuer le poumon du valeureux, qui s’éloigna quelques instants des vapeurs alimentaires pour retrouver son souffle.

“ … “

Loin d’en tirer un mal, la gêne n’étant que bénigne, le Kogami se remit finalement en marche après quelques secondes de pause.



_________________
Dans la Guerre, Victoire. Dans la Paix, Vigilance.
肺活量 Capacité vitale 次点者型 Jitensha kata Icnm
Dans la Mort, Sacrifice.
Particularités
- Akira fait 1M96
- Nombreux tatouages sur le corps (Torse/Dos/bras)
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t8252-presentation-d-akira-fiche-terminee?nid=1#68931 https://www.ascentofshinobi.com/t10710-dossier-shinobi-kogami-akira#91866
Kogami Akira
Kogami Akira

肺活量 Capacité vitale 次点者型 Jitensha kata Empty
Ven 13 Aoû 2021 - 19:56
Ikiruiyoku
生きる意欲

Difficile de croire que le capitaine de l’unité coloniale, le valeureux et membre du bataillon ayant triomphé de Yoshigitsu… soit le même homme qui préparait le déjeuner dégusté par certains des patients de l’hôpital d’Urahi. Mais s’il était bien une chose qu’ils purent assurer, c’était que la nourriture avait changé. Un changement sûrement temporaire, à moins que le chef ne s’inspire du rigorisme d’Akira, mais ô combien bienvenu pour les âmes en peine déjeunant aux tables de la clinique.

“ Vous vous êtes débrouillé comme le devrait un homme de votre rang, Taisho. “

Complimenta l’un des membres de son unité, Inuzuka Kannoyoi. Ses plus fidèles soldats et amis se succédant à leur tour chaque jour, Akira avait au moins la garantie de ne pas sombrer dans la solitude et le ruminement de jours passés à ne rien faire, abandonnés au profit de regrets qu’il ne voudrait pas avoir. Aussi solitaire était-il, le statut et le quotidien du Kogami depuis son entrée au Teikoku l’avait rendu plus sociable… et indéniablement plus attaché aux autres.

肺活量 Capacité vitale 次点者型 Jitensha kata Soldat14
Inuzuka Kannoyoi


“ Ton aide est toujours la bienvenue. “

Dit-il, s’effaçant légèrement derrière les compliments de son subordonné. Kannoyoi, l’enfant sauvage de la coloniale, féroce membre du clan Inuzuka et parmi ses hommes les plus fidèles. Même suite aux différends qu’il avait pu avoir avec son clan, notamment dû à ses paroles à l’encontre de l’ex matriarche, Akira n’avait jamais eu à douter de lui et espérait que les choses aient à continuer ainsi.

“ D’ailleurs, aide moi à nettoyer tout ça. “

Tout bon cuisinier se devant de nettoyer son plan de travail, Akira s’adonnait consciencieusement à la tâche, épaulé de son camarade. Bientôt et malgré des efforts exagérés lorsque comparés à la tâche fournie, le Kogami put souffler et mettre un point final à cette petite expérimentation. S’il n’avait senti qu’une légère progression de quelques pas sur cette interminable route, le valeureux se contentait pour le moment des petites victoires qu’il pouvait remporter au quotidien. Après tout, s’impatienter reviendrait à courir droit au mur.

Une fois les lieux nettoyés et les patients rassasiés, ce fut en toute discrétion que le capitaine sortit par la porte de service, loin de vouloir se dévoiler à ceux s’étant repus de sa cuisine. Non pas qu’il lui était désagréable d’être flatté, mais son état provoquait en lui des désirs d’intimité, l’envie de ne convier qu’avec lui-même ou quelques amis proches. Tout homme en convalescence devait d’ailleurs être pris de la même envie, peu étant les shinobi amateurs de bains de foules.

“ Comptez-vous retenter l'expérience ? “

Questionna l’Inuzuka, qui ne semblait pas remettre en question l’utilité d’une telle activité si dérisoire en comparaison avec ce qu’avait déjà fait Akira par le passé. Il fallait dire que ce n’était pas son genre, et qu’Akira n’était pas connu pour accepter d’être remis en question par autrui.

“ Non. Chacune de mes tentatives n’est que le maillon d’une chaîne qu’il m’est indispensable de grimper chaque jour un peu plus. “

En d’autres mots; il n’était pas question de stagner dans une seule activité, mais de repousser peu à peu ses limites en augmentant la cadence chaque jour davantage. Ainsi viendraient en temps et en heure le sport et l’exercice physique.

“ Auriez-vous besoin d’aide pour cela ? “

Question pertinente mais dont l’Inuzuka avait déjà eu un élément de réponse.

“ Bien sûr. En attendant de le récupérer, quelqu’un se doit de remplacer ce qu’il me manque. “

Une phrase lourde de sens qu’il n’eut pas besoin d’expliciter.



_________________
Dans la Guerre, Victoire. Dans la Paix, Vigilance.
肺活量 Capacité vitale 次点者型 Jitensha kata Icnm
Dans la Mort, Sacrifice.
Particularités
- Akira fait 1M96
- Nombreux tatouages sur le corps (Torse/Dos/bras)
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t8252-presentation-d-akira-fiche-terminee?nid=1#68931 https://www.ascentofshinobi.com/t10710-dossier-shinobi-kogami-akira#91866

肺活量 Capacité vitale 次点者型 Jitensha kata

Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» 肺活量 Capacité vitale 第一歩 Daiippo
» 肺活量 Capacité vitale 三度目 Sandome
» Premier kata [Natsumi]

Ascent of Shinobi :: Territoires du Feu :: Urahi, Capitale de l'Empire du Feu
Sauter vers: