Soutenez le forum !
1234
Partagez

Une Aimi qui vous veut du bien [Aimi]

Hyûga Kisuke
Hyûga Kisuke

Une Aimi qui vous veut du bien [Aimi] Empty
Dim 15 Aoû 2021 - 15:10
Kisuke avait enfin reçu une réponse de la directrice de l'hôpital. Il travaillait avec l'institution comme fournisseur de médicaments, et se permettait parfois des consultances sur certains cas. Avec son laboratoire de reconstruit, et avec les mystères Rentanjutsu qui lui pendaient au nez, il espérait pouvoir donner plus dans cette relation et s'investir pleinement dans cette organisation.

Pour ce faire, il rendait visite à la Rubiconde. Il se présenta aux gardes.

J'ai rendez-vous avec la Taisho.

Il tendit la lettre et les deux gardes le laissèrent passer dans le couloir. Il toqua à la porte avant de l'ouvrir.

Il entra dans le bureau et se mit au garde-vous tout en observant celle qui lui faisait face. Ses cheveux étaient flamboyants, aussi rouge que les Borukan. Elle était de petite stature, et mince, mais sa musculature ne cachait pas une maitrise colossale dans le taijutsu. Elle était eisenin réputée, presque légendaire, et maitrisait certainement ses muscles à la perfection.

Elle avait un air froid et mystérieux. Et intelligent, aussi. La première impression qu'il eut était celle d'une femme compétente, qui avait sans doute déjà vécu son lot de drame. Mais qui a Iwa avait été épargné ? Entre les différents assauts de l'homme au chapeau, l'attaque de Kiri, le conflit avec tetsus, Yonbi... Et c'était aussi cela qui avait donné l'énergie au Pharmacien de revenir, paradoxalement. Iwa encaissait coup sur coup, et saignait des jeunes talents les uns après les autres. Lui revenait sur la scène pour limiter ces pertes de jeunes et d'innocents.

Hyûga Kisuke, genin d'iwa depuis quelques mois. Pharmacien depuis quatre ans, explorateur du Rentanjutsu et désireux de rejoindre le Shishiza, ou au moins l'organisation de l'Hopital. Je suis déjà l'un des fournisseurs pour certains baumes et des alcools de stérilisation et je souhaite aller plus loin. Pour vous servir, vous et Iwa.

Et il la salua respectueusement, en retirant son chapeau et en faisant une belle courbette comme on lui avait appris à faire depuis des années. Ce n'était pas le moment de faire une entrée aussi royale qu'il avait fait à son équipe avec Teruyo-sensei. Ici, c'était du pur business et on ne rigolait pas avec le business !

_________________
Palmarès shinobi:
 

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t11145-hyuga-kisuke-civil#95880
Chiwa Aimi
Chiwa Aimi

Une Aimi qui vous veut du bien [Aimi] Empty
Mer 8 Sep 2021 - 12:46
___________________________________________

Une Aimi qui vous veut du bien.
___________________________________________

Un énième rendez-vous allait faire irruption dans son bureau, mais pas des moindres. Combien de fois avait-elle entendu parler de ce Hyûga apothicaire et combien de fois avait-elle essayé de le rencontrer ? Cependant, les événements lui avaient privé de cette possibilité, mais par un miraculeux hasard, celui-ci semblait intéressé à intégrer le Shishiza et à aider l’hôpital. La douce était certaine que cet homme serait un très bon élément au sein de sa structure, mais elle avait besoin de voir de quelle trempe il était.

Lorsqu’elle l'aperçut, elle comprit que c’était un personnage unique et qui avait vécu, Aimi savait qu’elle pourrait apprendre de lui. Il semblait sympathique mais très mystérieux. Et il avait un look atypique, notamment grâce à son chapeau rayé.

Lorsqu’il s’adressa à elle, Kisuke allait droit au but et la douce appréciait cela. Et grâce à cette petite présentation, elle savait que les deux pourraient travailler ensemble et créer plein de choses. La kunoichi s’inclina légèrement, pour le saluer.


« Konnichiwa Hyûga-san, je suis ravie d’enfin vous rencontrer. Je suis donc Chiwa Aimi, Taisho du Shishiza et responsable de cet hôpital par ailleurs. Ne restez pas planté là et installez-vous voyons ! »

Lui proposa la rubiconde, un grand sourire accroché à son doux visage. Le genin remarquerait très vite l’ambiance végétale dans son bureau, notamment avec les diverses plantes qui résidaient ici. Les seules qui pouvaient supporter l’obscurité et l’absence de soleil. La rousse, elle, préféra rester debout, adossée à son lit de consultation comme elle aimait tant le faire, puis prit la parole.

« J’ai entendu parler de vos affaires, notamment parce que vous êtes étroitement lié à l’hôpital grâce aux produits de qualité que vous nous fournissez. Comme vous avez pu le lire dans ma missive et comme vous pouvez le voir dans ce bureau, je porte un très grand intérêt aux arts du Rentanjutsu et vous avoir à mes côtés me sera bénéfique.

Concernant le Shishiza, dès votre promotion au grade de chunin vous pourrez intégrer celle-ci, si cela vous intéresse toujours. En attendant, je peux vous proposer de réaliser des missions qui pourront vous mettre en avant afin que je voie de quoi vous êtes capables.

J’ai pour projet de scinder l’unité en deux branches, dont l’une se consacrera à la médecine et tout ce qui l’entoure, je pense que vous pourriez vous épanouir dans celle-ci.

Pour l’heure, j’aimerais entendre vos projets quant à votre possible intégration au sein de l’unité représentée par le Lion ainsi que vos motivations concernant Iwa et ce que vous pensez des récents événements.
»


Représenter le Shishiza, c’était démontrer le souhait de participer à la gestion interne du village et à son amélioration aux yeux de tous. Aimi avait besoin de savoir ce qu’il pensait de tout ce qui s’était passé récemment et avait envie d’entendre quel type de projet, il prévoyait dans son unité. Ce serait déjà un bon moyen de voir à quel point il est déterminé et s’il sait de quoi il parle.


Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t6031-chiwa-aimi-se-presente https://www.ascentofshinobi.com/t8393-iwa-equipe-1-aimi-seika-taketora https://www.ascentofshinobi.com/t6109-chiwa-aimi-carnet-du-rubis-d-iwa https://www.ascentofshinobi.com/u1037
Hyûga Kisuke
Hyûga Kisuke

Une Aimi qui vous veut du bien [Aimi] Empty
Mer 8 Sep 2021 - 14:36
Kisuke s'assit avec plaisir suite à l'injonction de la Taisho.

Merci.

Il écouta attentivement la guerrière aux cheveux de flammes. Il n'aurait pas dit non à un petit biscuit ou à un thé comme Teruyo-sensei faisait habituellement, mais ce n'était pas trop grave.

Une branche médical ? Oui, c'était très certainement ce qui était le plus approprié pour Kisuke. Oh, en tant que Hyûga il était tout à fait capable d'incapaciter des civils et des criminels de manière pacifique, ou de faire des enquêtes avec son Byakugan des familles. Néanmoins, ce n'était pas ce qui le prenait aux tripes. Sauver des vies à grande échelle, voilà qui le bottait. Et si un eisenin était meilleur pour soigner les cas difficiles... Le rentanjutsu était plus utile pour la production de masse et pouvait avoir un impact plus large sur le monde.

La rubiconde posa trois questions. Questions qui étaient difficiles à décortiquer pour Kisuke.

Mes projets, mes motivations et les récents évènements... mmh voyons. Ce sont des larges questions, et les réponses sont entremêlées. Je commencerais donc par la pierre de voûte.

Normal, pour un vieillard, de commencer une réponse par se ressasser le passé et commencer à radôter.

Je n'ai retrouvé que très récemment l'usage de mon chakra. Depuis plusieurs années, je vivais en tant que civil dans une vie qui était certes ennuyeuse et frustante - l'absence de chakra est comme un membre amputé, voyez vous - mais qui n'était pas encore trop mal. Au début. Mais avec les assauts incessants et le terrorisme mondial, j'ai constaté de plus en plus une injustice autour de moi. Des enfants qui mourraient. Parfois innocemment, souvent sur le champ de bataille. Je trouve qu'Iwa permet des enfants bien trop peu âgés à sortir de l'académie. Tout le monde devrait avoir sa jeunesse. Et lorsque que la godaime a fait la cérémonie l'année passée... Cela m'a révulsé. Tellement de morts. Tellement de jeunes qui n'avaient même pas encore eut le temps d'établir une famille. Je pensais devoir continuer à observer cette situation sans pouvoir rien y faire, à part proposer mes services à l'Hopital.

Le ton de sa voix n'était pas resté neutre. Il y avait de la frustration visible dans ses propos.

Plus récemment, et avec une avancée dans mes recherches en rentanjutsu, j'ai pu retrouver mon chakra. Si aider l'Hopital est une façon directe de diminuer la mort et la désolation à Iwa, intégrer le Shishiza est le moyen le plus rapide d'y arriver efficacement. Avec mon chakra qui est revenu, ce n'est évidemment pas suffisant. Si je ne peux empêcher les politiques d'Iwa de changer d'avis sur le cursus éducatif, je peux par contre vérifier la formation de ces jeunes shinobis et m'assurer qu'ils reviennent en vie de leur mission.

Une résolution. Un nindo. Les enfants avant tout.

Ma première loyauté est envers les jeunes et les enfants du Yuukan. Ma deuxième, envers les innocents. Ma troisième, envers Iwa. Quelques part plus loin dans la liste, il y a aussi le clan Hyûga qui se balade, mais honnêtement je préfère éviter les anciens. Oh, j'aurais aussi fichtrement envie d'empoisonner l'Enturbanné qui se dit sauveur du monde. Une ineptie que de croire que retirer le chakra va empêcher les conflits dans le monde, cela va surtout créer une phase de panique, de révoltes sanglantes et de guerres entre Daiymo. Rien ne dit que la situation finale soit plus stable que celle actuelle.

Il leva sa main droite et y afficha 4 doigts. Quatre projets. Quatre objectifs qui, techniquement, ne demandait pas spécifiquement son intégration au Shishiza mais qui entrait par contre directement sous leur ombrelle.

Mes projets pour le Shishiza sont donc d'améliorer les stocks de médicaments, développer l'industrie et la recherche pharmaceutique à iwa, et sensibiliser les iwajins aux gestes de premiers secours et à la nécessité de protéger les civils. Parallèlement, je veux progresser et devenir suffisamment fort pour endosser cette responsabilité d'égide de la jeune génération. Peu importe mon rang, peu importe mon salaire. Qu'on se serve d'un vieux comme moi, je serais heureux de donner ma vie pour sauver celle d'un jeune genin.

Il eut un petit rire avant de tousser deux fois. Il avait beaucoup parlé et sa gorge était un petit peu sèche.

_________________
Palmarès shinobi:
 

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t11145-hyuga-kisuke-civil#95880
Chiwa Aimi
Chiwa Aimi

Une Aimi qui vous veut du bien [Aimi] Empty
Lun 15 Nov 2021 - 15:44
___________________________________________

Une Aimi qui vous veut du bien.
___________________________________________

Aimi avait beaucoup à faire et si elle respectait chacun des iwajins présents, elle ne pouvait se permettre de tourner autour du pot. Elle voulait savoir qui était Hyûga Kisuke et ce qu’il représentait pour la Roche, ce que représentait pour lui l’intégration dans l’US qui protégeait de manière interne le village.

La douce en apprenait plus sur le passé du manipulateur du Byakûgan, qui avait perdu l’usage de son essence chakratique et l’avait retrouvé récemment. La Chiwa se souvint de la résonance et de ses conséquences, notamment ceux qui s’étaient transformés en affinité et qui en avait perdu la vie. Avoir d’ailleurs son point de vue sur l’absence de chakra était intéressant : après tout, la rousse continuerait d’agir peu importe la finalité. Chakra ou non, elle ne lâchera rien, mais qu’en était-il des autres ? De ceux qui ne vivaient que par cela ?

Les enfants étaient le centre du destin du Yuukan, ils étaient le futur et donc de ce principe, on les endoctrinait bien trop tôt à faire la guerre, à voir la mort de prêt. C’était injuste. La jeune femme comprenait le sentiment du genin, elle qui n’avait que dix-neuf années, en avait bien trop vu aussi, même si pour sa part, elle avait choisi sa voie.


« Si pour ma part, j’ai choisi ma voie très tôt, à la mort de ma mère et je baigne dans le sang depuis. Je constate avec désarroi que beaucoup trop d’innocents sont impliqués, enfants principalement, car ils sont emmenés à la guerre bien trop vite, alors je comprends ta frustration. C’est pour cela que je me bats pour qu’ils n’aient plus à le vivre. La paix semble bien trop lointaine même si je la cherche, alors autant commencer par sauver la vie des innocents, de ceux qui se battent pour défendre ces vies, autant que cela me sera possible. En cela, nous nous rejoignons. »

Constata d’un triste sourire la kunoichi de la Roche. Il était important d’avoir des individus qui s'inquiétaient pour le futur de ces enfants. Nous pouvons veiller à ce que les missions proposées ne soient pas dangereuses, mais nous ne pourrons jamais parer à toute éventualité. C’est pour cela que j’ai quelques idées en tête qui pallieront à cela.

« Faire partie du Shishiza implique de protéger le village et c’est notre objectif principal. Il s’agira aussi de travailler sur le développement des infrastructures, du commerce, de la protection des habitants. Je compte aussi comme je l’ai dit plus tôt, accorder plus de ressources au développement médical qui est tout aussi important. Le Chapelier nous pose un vrai problème, car il est capable de faire irruption à tout moment, avec ses lieutenants. C’est pour cela que nous devons aussi travailler sur cela. Les conflits sont et seront toujours là, peu importe la finalité. Nous devons simplement protéger le plus de monde possible des conséquences qui en découlent. Et pour cela il faut l'arrêter et je suis de ceux qui préfèreraient limiter la coulée de sang. »

La Chiwa se concentrait sur le présent et sur le futur possible qui se dessinera. Et pour cela, il fallait travailler et cela commençait par les projets qui s’empilaient toujours plus. Kisuke allait apporter sa pierre à l’édifice et la rousse avait hâte d’en savoir plus. Hochant la tête en écoutant ce qu’il avait à dire, elle n’était vraiment pas déçue. Il voulait être un modèle et protéger les jeunes, c’était plus qu’honorable.

« Bien. Je vois. Suivez-moi si vous le voulez bien. »

La rousse se leva de son siège et prit un petit rouleau avec elle. Une fois qu’elle était certaine qu’il comptait bien venir avec elle, la rubiconde ouvrit la porte et quitta le bureau. Elle se dirigea alors dans le couloir dans l’aile où se trouvaient différents laboratoires ou pièces de test. Devant l’une de ces pièces, elle ouvrit la porte. Un laboratoire tout ce qu’il y avait de plus simple avec une très grande table métallique en son centre. Au milieu, plusieurs accessoires de premier secours, des parchemins avec des schémas.

« Développer le monde pharmaceutique est un point qui me tient à cœur aussi. J’ai un laboratoire qui doit être rénové et sécurisé, une mission sera mise au point là-dessus étant donné que je vais devoir encore m’absenter. Je me disais qu’y installer ensuite la serre serait vraiment nécessaire, mon bureau ne peut pas accueillir davantage de plantes...

Concernant les gestes de premiers secours, j’y ai réfléchi et je compte établir un outil qui regrouperait plusieurs équipements basiques afin de pouvoir agir sur une blessure mineure, permettre de pouvoir remettre sur pied quelqu’un qui le peut. Une fois que j’aurais étoffé ce projet, je reviendrai vers les Eiseinin pour qu’ils soient informés et formés, peut-être que vous pourrez aussi nous soutenir dans ce projet auprès de nos camarades, et les inviter à s’y intéresser.

Si vous le voulez, nous pourrons continuer cette conversation autour d’une tasse de thé, cela fera certainement du bien à votre gorge.
»


La jeune femme parlait beaucoup, mais elle était habituée. Elle laissa le temps au Hyûga d’assimiler toutes ces informations et s’il voulait s’enfuir ou continuer à discuter.


Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t6031-chiwa-aimi-se-presente https://www.ascentofshinobi.com/t8393-iwa-equipe-1-aimi-seika-taketora https://www.ascentofshinobi.com/t6109-chiwa-aimi-carnet-du-rubis-d-iwa https://www.ascentofshinobi.com/u1037
Hyûga Kisuke
Hyûga Kisuke

Une Aimi qui vous veut du bien [Aimi] Empty
Lun 15 Nov 2021 - 23:06
La Taisho n'avait pas vécue une histoire facile. Les accents de cette histoire se répercutaient dans tout le Yuukan entier. Combien de shinobis n'étaient pas des orphelins ? Ou sous tutelle. Ce n'était pas le cas de Kisuke - ses deux parents étaient en vies, bien que vieux et croûlants. Il était néanmoins véritablement triste et ne pouvait que compatir.

C'est une histoire bien trop fréquente, hélas. Mes condoléances.

Elle semblait partager ses opinions. C'était... rafraichissant, surtout lorsqu'il fréquentait Yanosa-san qui ne se rendait même pas compte qu'il était lui-même super jeune. La paix était une illusion, se disait tristement le Hyûga. Mais limiter la casse et permettre à la civilisation de fleurir était un but noble. Et si le chakra le permettait, il fallait en profiter un maximum. La rubiconde expliqua que le Shishiza n'était pas que l'Hopital, mais également investit dans la défense d'iwa et de ses citoyens. Comme tout shinobi moral d'iwa, se dit Kisuke. Les mots n'échappèrent pas de sa bouche, sans doute parce qu'il les considérait comme trop impertinent.

Aimi l'invita à le suivre, après avoir pris un rouleau. Elle le mena à un laboratoire plutôt bien équipé. C'était pour du prototypage, bien sûr, pas pour de la production industrielle, mais l'équipement était de pointe et de bonne qualité. Il n'était pas tout à fait sûr pourquoi elle lui montrait cette pièce (il avait son propre laboratoire lui aussi, même s'il était un peu moins propre et avec des mues de serpents un peu partout). Néanmoins, elle explicita un peu ses propos. Deux axes d'améliorations, l'un sur le pharmaceutique - son domaine, avec une potentielle mission - et l'autre sur des kits d'urgence... Ce qui allait même plus loin que sa proposition ! Il hocha la tête.

Je peux m'occuper du laboratoire. Je connais bien un genin ou deux qui pourraient m'aider là-dedans. Pour les serres, je n'ai pas vraiment la main verte, mais cela ne doit pas être trop difficile de lancer cela et de trouver des civils compétents là-dedans. Une fois en route, je peux y collaborer sur plusieurs projets et y apporter mon expertise. Des médecins généralistes seraient intéressants à collaborer avec, pour voir qu'est-ce qui touche le plus grand nombre et aider l'orientation des recherches.

Il avait des idées concernant la revalidation, aussi, et l'utilisation de compléments alimentaires pour favoriser la santé et la croissance de tous. Mais il ne voulait pas trop embêter la Rubiconde sur ce genre de projet à moitié taré (ni parler de drogue. Il avait eut quelques mauvaises réception et il cherchait un meilleur branding pour ses substances qui amélioraient les capacités physiques).

Je peux aider pour la stérilisation. Des équipements médicaux, je parle. Et de ce kit de premier secours. Pas des chats ou des yasei. J'ai une expertise en création d'alcool de très haute concentration. Pour le restant, je suis content que l'initiative existe déjà.

Puis, après une réflexion, un sourire. Aimi-san pensait dans la même direction. Mais pensait-elle à tout ? Parce qu'il y avait là un terreau fertile au niveau géopolitique, même si ce n'était pas ses premières raisons, aucune raison de ne pas en profiter à son tour.

Je discuterai volontier autour d'une tasse oui. Je pense que ces initiatives pourraient être la meilleur preuve envers et contre tous que le Chakra peut être utilisé pour le bien de tous. On pourrait même mettre cela comme un effort marketing contre l'Enchapeauté. Qu'en pensez-vous ?


_________________
Palmarès shinobi:
 

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t11145-hyuga-kisuke-civil#95880

Une Aimi qui vous veut du bien [Aimi]

Page 1 sur 1

Ascent of Shinobi :: Territoires de la Terre :: Iwa, village caché de la Roche
Sauter vers: