Soutenez le forum !
1234
Partagez

Pieux d'acier telluriques [FT Nara Aizen]

Metaru Akagi
Metaru AkagiEn ligne

Pieux d'acier telluriques [FT Nara Aizen] Empty
Sam 21 Aoû 2021 - 21:39
Pieux d'acier telluriques

Akagi ruminait depuis quelques temps, la fin de l’équipe approchait à grand pas. Leurs discussions récentes n’attendaient plus que l’un des deux chuunins soient nommés chef d’équipe pour se concrétiser. Cependant en ce jour, le metaru avait une impression de déjà vu, comme si rien n’avait changé. Sur le terrain d’entrainement, le fils du fer s’entrainait depuis le début de la matinée et avait remarqué quelques minutes auparavant l’arrivée d’Aizen. Celui-ci ne devait pas avoir aperçu le Metaru quelques peu dissimulé comme il œuvrait à l’orée des bois du terrain. Le chuunin continua sa routine. Au final depuis la fin du tournoi, Akagi n’avait pas eu beaucoup de temps pour discuter avec le Nara. Les événements s’étaient enchainés sans arrêt et mise à part la discussion qu’ils avaient échangé sur l’avenir de l’équipe avec Akio, le metaru n’avait que peu croisé Aizen.

Il décida de s’arrêter et de s’approcher de lui. Celui-ci aussi commençait à se préparer pour s’entrainer vraisemblablement. Droit devant lui, le vainqueur du tournoi des gradés. Nouvelle coqueluche des civils de la cité. Le Nara sans le montrer savourait. Akagi en était persuadé, connaissant son ambition il savait que cette étape serait comme une nouvelle case de coché dans son chemin vers la reconnaissance. En s’approchant de lui, Akagi détailla Aizen comme s’il le voyait pour la première fois. Il se disait qu’en les comparants tous deux, jamais une âme aurait pu croire qu’une entente ou un respect mutuel existait entre les deux hommes. L’un à côté de l’autre ils dénotaient complètement. Le Nara toujours vêtu de blanc, glabre, impeccable. Le metaru vêtu de sa cape brune, ses cheveux en bataille, les mains caleuses toujours marquées par quelconques entailles obtenues à la forge et comme pour couronner le tout une barbe grossièrement taillée. Un peu comme le yin et le yang, à première vue un exact opposée et pourtant, le chuunin se retrouvait dans beaucoup de trait du Nara. Une ambition importante, un esprit méthodique, une véritable vocation pour la justice et une envie suprême d’aider Kumo à resplendir. Et aussi Aizen était l’un des rares shinobis qu’Akagi pouvait regarder droit dans les yeux s’en s’abaisser. Le Metaru sourit à cette pensée.

Enfin arrivant proche de son senseï, Akagi remarqua un groupe de groupie l'interpellant. Ainsi sa notoriété poussait même les jeunes aspirants et aspirantes à venir le rencontrer sur le terrain d’entrainement. Le Metaru se demandait, si lui-même apprécierait ce genre d’attention. Secouant la tête décidant de ne pas s’interroger maintenant sur ce genre de question existentiel, il interpella le Nara sur le ton de la plaisanterie en faisant un signe de tête vers le groupe d’aspirant qui venait de le quitter :

« Bonjour, Ô puissant vainqueur du tournoi des gradés. Puis je vous interrompre dans votre routine matinale ? »

Le Metaru, se demandait pourquoi il était venu le rencontrer, lui-même n’étant pas homme bavard et ne sachant pas faire de petite conversation. Le remercier de l’avoir, sauver. Non, il l’avait déjà fait succinctement mais Aizen connaissait Akagi et savait qu’il ne s’épancherait pas plus. L’important avait été dit. Le fils du fer avait une dette à payer. Il s’arrêta un instant réfléchissant alors qu’Aizen le saluait en retour. Repensant à l’image du yin et du yang, une idée lui traversa l’esprit. Sans détour, il proposa au Nara :

« J’allais vous demander de s’entrainer ensemble mais une autre idée m’est venue.. Avec Akio nous avons créé un jutsu ensemble. J’aimerais en faire de même avec vous. Histoire de garder une trace réelle de notre passage dans la même équipe, dirons-nous. Qu’en dites-vous ?»

_________________
Pieux d'acier telluriques [FT Nara Aizen] Pg49_110
KUMO:
 
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t10457-kumojin-de-droit-et-de-coeur-metaru-akagi-terminee#90234 https://www.ascentofshinobi.com/t10800-kumo-equipe-1-nara-aizen-metaru-akagi-kentoku-akio https://www.ascentofshinobi.com/t10827-dossier-de-metaru-akagi
Nara Aizen
Nara AizenEn ligne

Pieux d'acier telluriques [FT Nara Aizen] Empty
Dim 22 Aoû 2021 - 16:29

Champion ou pas, comme certain s’aimaient à l’appele,r cela n’avait en rien changé les habitudes du jeune Nara. Bien que fier de sa splendide victoire cette dernière ne l’avait en rien aveuglé. Cette marche du podium qui était pourtant la plus haute n’était que pour lui la première marche d’un escalier encore bien haut. C’était pourquoi il ne devait relâcher aucun effort et cela passait évidemment par le travail physique, ce qu’il aimait pour commencer sa journée.

Notoriété oblige, le Nara se faisait de plus en plus interrompre pendant ses activités. Bien que le plus souvent les gens étaient intimidés et ne préféraient pas déranger le shinobi en plein exercice. Pourtant ce groupe de donzelles sortie de nulle part s’arma d’un courage étonnant confirmant que l’habit ne faisait pas le moine. Alors que Aizen s’apprêtait à les congédier avec politesse son élève Akagi les interrompit comme s’ils étaient pris en flagrant délit. Le Nara se retourna et eu bien du mal à réprimer un sourire tant la plaisanterie saupoudrée d’égo flatté était efficace.
« Mesdemoiselles, veuillez nous excuser. »
Dit-il simplement en écartant les jeunes femmes de son passage avec un bras.

Le Nara écouta ce qu’avait à lui dire le Metaru, se doutant d’une demande d’entraînement. Mais l’entraînement qu’il proposait était tout particulier : il voulait concevoir une technique combinant leurs pouvoirs respectifs. Il lui expliquait qu’il en avait déjà une avec Akio.
« Intéressant. »
Lâcha le Nara suite à cette révélation.

Il se trouvait que lui aussi avait une technique combinée avec le membre aux cheveux blanc de leur équipe en fin de vie. Ainsi si jamais il faisait la même chose avec Akagi alors la boucle serait complète et toute personne croisant la route de ce trio ne pourrait que s’en mordre les doigts.
« Nous avons également mis au point, Akio et moi, une technique combinant sa maîtrise du taijutsu et ma manipulation des ombres. En quoi consiste celle que vous avez faite ? »
Le Nara était tout de même curieux de savoir comment les deux Chûnins avaient combiné leur pouvoir tellement les possibilités semblaient infinies.

Se recentrant sur le sujet Aizen réfléchissait, montant une main à son menton et les yeux dans le vague il se demandait ce qui serait le plus efficace.
« Tu penses que nous pouvons combiner ton métal et mes ombres ? »
Le Nara lâcha ça sans réelle conviction, il ne voyait pas vraiment l’intérêt d’une telle chose bien que le métal pourrait être utile pour booster les ombres dans leurs mouvements. Il énuméra en suite une liste dans son esprit : doton, raiton, kinton, ombres, bukijutsu, fûton. Les combinaisons possibles étaient immenses mais il ne s’agissait pas là de trouver le plus d’idée mais la bonne idée privilégiant la qualité à la quantité. Aizen sortit dans ses pensées et remit la balle dans le camp de son élève :
« Mais si tu me proposes ça c’est que tu as peut-être déjà une idée en tête ? »
Peut-être que le Metaru, à l’esprit souvent réfléchi, avait déjà trouvé la combinaison gagnante.


_________________
KUMO:
 
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t10477-nara-aizen-termine#90368 https://www.ascentofshinobi.com/t10800-kumo-equipe-1-nara-aizen-metaru-akagi-kentoku-akio https://www.ascentofshinobi.com/t10499-dossier-de-nara-aizen#90586 https://www.ascentofshinobi.com/u1536
Metaru Akagi
Metaru AkagiEn ligne

Pieux d'acier telluriques [FT Nara Aizen] Empty
Mar 24 Aoû 2021 - 20:19
Aizen le prenait au dépourvu. Le Metaru devait avouer qu’il avait trouvé l’idée géniale lorsqu’elle lui avait traversé l’esprit. Cependant il n’avait pas du tout fait réfléchit concernant le fameux jutsu qu’ils créeraient ensemble. Akagi se laissa donc un instant visualiser les possibilités alors que le groupe d’admirateurs s’éloignait d’Aizen. Pendant sa réflexion Akagi expliqua le jutsu qu’il avait créé avec Akio :

« Nous avons créer un jutsu basé sur sa maitrise du Doton et la mienne du raïton. En utilisant la faiblesse de la première affinité pour surprendre l’adversaire. Akio crée un bloc doton comportant des embouchures de forme dodécaèdre que je frappe d’une bille de foudre peu de temps le contact avec l’ennemi pour transformer le bloc en multiple projectile acéré doton. »

Akagi avait apprécié le moment d’échange, de réflexion et toute la phase d’essai qui avait composé la création de ce jutsu avec son coéquipier. Cela changeait des apprentissages ou entrainements habituels. Il fallait réussir à harmoniser à la perfection les capacités de chacun ce qui révélait d’une grande connaissance et compréhension de l’autre. Cela renforçait indéniablement les liens des coéquipiers réalisant ce genre d’exercice.

Il sentit divaguer du sujet, le Metaru se pencha à nouveau sur la question d’Aizen. Il réfléchit intérieurement, premièrement il se sentait capable désormais de créer des jutsus plus complexe qu’il ne le pouvait au moment de l’exercice réalisé avec Akio. Ensuite, procédant par étape le metaru répertoria les amalgames qu'il trouvait le plus intéressant. Le raïton et le fuuton ? une tempête de vent et d’éclair pourrait être intéressante à créer, le kinton et doton ? Décidant de jouer carte sur table, le Metaru regarda Aizen dans les yeux et répondit :

« Je vous avoue que l’idée met venue en vous voyant aujourd’hui. Je n’y ai pas plus réfléchit. De but en blanc, je dirais que deux amalgames de nos capacités m'attirent le plus. Votre doton avec mon Kinton, pour peut être créer un jutsu furtif passant dans le sol. Ou alors votre fuuton avec mon raïton afin de créer une zone dévastée par la foudre et le vent comme si les éléments se déchainaient. »

Akagi fit une courte pause. A brûle pour point il ne développa pas plus ses idées, il fallait déjà entériner la base. Il regarda Aizen :

« Entre ses deux propositions d’amalgames, quelle est celle qui vous intéresse le plus ? Sur cette base avez vous des idées particulières ? Une tempête de foudre et de vent ? Une forêt de pique de métal venue du sol peut être ? »

Comme toujours, Akagi préférait avancer par étape, surtout que pour une fois il ne connaissait pas encore la destination finale. Ce qui l’excitait aux regards des possibilités.

_________________
Pieux d'acier telluriques [FT Nara Aizen] Pg49_110
KUMO:
 
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t10457-kumojin-de-droit-et-de-coeur-metaru-akagi-terminee#90234 https://www.ascentofshinobi.com/t10800-kumo-equipe-1-nara-aizen-metaru-akagi-kentoku-akio https://www.ascentofshinobi.com/t10827-dossier-de-metaru-akagi
Nara Aizen
Nara AizenEn ligne

Pieux d'acier telluriques [FT Nara Aizen] Empty
Mar 24 Aoû 2021 - 22:39

Le Nara écouta l’explication du Metaru quant à sa création commune avec son coéquipier. Une combinaison des plus fourbe mais aussi des plus efficaces se dit Aizen.
« Combiner deux affinités contraires en une attaque, voilà qui est malin. En plus cette attaque comme tu me l’a décrite semble être à retardement. Une fourberie des plus efficaces comme je les apprécie. »
Le Nara ne regrettait pas d’avoir demandé. Si jamais il devait faire équipe avec eux au moins il était maintenant au courant de cette combinaison possible. Il était donc normal que lui aussi le mette au courant.
« Quant à nous, avec Akio, nous avons mis au point une technique combinant sa maîtrise des portes célestes et mon pouvoir clanique. Le principe est simple, il fonce dans le tas et je le stoppe avec mon ombre. L’énergie cinétique ainsi accumulé par son corps lors du déplacement est relâchée de manière violente droit devant lui. Une attaque d’énergie pur, aucun chakra à l’arrivée. »
Lorsque que le Nara en parlait ce n’était pas sans une certaine fierté. Rien que d’énoncer la technique lui rappelait la sensation de cette attaque d’énergie physique pure qui serait sans doute capable d’en surprendre plus d’un en combat.

Il écouta de nouveau le Chûnin. C’était une réflexion à voix haute qu’il proposait. Il n’avait en fait pas encore d’idée sur ce qu’il voulait faire. Cette technique combinée était-ce vraiment la seule raison de la présence de l’officier du Kyuubu ? Aizen savait à quel point l’homme de métal aimait les relations humaines et voulait se rapprocher même de quelqu’un comme le Nara. Mais finalement il sortit une idée concrète et même deux. Néanmoins l’une attirait plus l’attention du chef d’équipe que l’autre.
« Une combinaison qui ne serait que violence, repoussant et déchirant tout sur son passage… »
Dit le Nara comme s’il hésitait alors qu’au fond son choix était déjà fait.
« Une telle force de frappe est alléchante mais ta deuxième idée… Rien n’est plus efficace qu’une attaque que l’on ne voit pas venir. Le moindre petit dégât, non anticipé, peut devenir vite décisif. Toi et moi le savons bien. »
Le Nara recula et fit quelques signes avant que… Rien ne se passe. Enfin c’est ce qu’on aurait pu croire en ne regardant qu’avec ses yeux. Mais quelques secondes après et des dizaines de mètres plus loin des pics de roches semblables à des stalagmites jaillirent du sol. Elles s’élevèrent puis retombèrent pour éclater sur le sol.
« Une attaque très peu puissante et ô combien efficace si l’adversaire ne la voit pas venir. Le défaut de ce genre de technique est l’utilisation de mudra, un signe distinctif indiquant à ton opposant que quelque chose trame. C’est pour cela qu’il faut utiliser ce type d’offensive sous couvert d’une autre. »
Il expliquait quelque chose de basique mais il était bon de se remettre les bases en tête pour élaborer ce qui serait leur technique combinée. Pourquoi réinventer ? Le Nara savait faire il suffisait que le Metaru refasse la même chose, le Nara serait là pour créer un chemin à emprunter pour les pics de métal.
« Nous pourrions donc essayer de reproduire cette technique, en plus puissant bien sûr. Tu n’aurais qu’à te concentrer sur les projectiles de métal alors que moi je créerais une galerie souterraine pour leur permettre une progression furtive jusqu’à un adversaire. Qu’en penses-tu ? »
L’idée venait de lui, alors comment ne pourrait-il pas être séduit.

Spoiler:
 

_________________
KUMO:
 
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t10477-nara-aizen-termine#90368 https://www.ascentofshinobi.com/t10800-kumo-equipe-1-nara-aizen-metaru-akagi-kentoku-akio https://www.ascentofshinobi.com/t10499-dossier-de-nara-aizen#90586 https://www.ascentofshinobi.com/u1536
Metaru Akagi
Metaru AkagiEn ligne

Pieux d'acier telluriques [FT Nara Aizen] Empty
Jeu 26 Aoû 2021 - 20:40
Akagi apprécia l’échange, ainsi Akio et Aizen avaient déjà créer une combinaison ensemble. Et quelle combinaison. Le Metaru ne l’avait pas encore vu mais ce que lui décrivait le Nara marquait l’esprit. Il espérait pouvoir voir un jour celle-ci en pleine actions. Il se remit à imaginer les trois shinobis partager une mission et ne pouvait qu’une nouvelle fois déploré le fait de n’avoir jamais pu affronter le danger ensemble. Bien que cela montrait une toute relative accalcmie dans le tumulte des évènements mondiaux mais leur temps passé ensemble dans la même équipe n’avait pas connu la cohésion renforcer par les péripéties d’une mission difficile qu’ils auraient partagé. Akagi décocha admiratif :

« Cela doit être très impressionnant et surprenant pour l’adversaire. Peut être un jour aurais je l’occasion de voir ça en action ! »

Il regarda ensuite la démonstration d’Aizen des suites de ses propositions. Son senseï avait clairement une préférence pour la combinaison du Kinton et du doton, estimant justement que la furtivité apporté un atout non négligeable face à la puissance brute. Le Metaru ne voulait pas tergiverser mais ce jeter de ce pas dans la création commune qui les attendaient. Et la démonstration d’Aizen finit de le convaincre. Les pieux arrivèrent comme par enchainement frappant de toute part la cible imaginaire qui dans l’esprit du metaru fut transpercer sans pouvoir se défendre.

« Magnifique ! c'est parfait, s’exclama Akagi enthousiaste »

Il se rapprocha d’Aizen et lança :

« Vous créerez les galeries et moi le métal qui tel des racines suivraient celle-ci et lancerait ensuite leur dard de métal ! J’ai hâte de mettre ça en exécution.»

Le Metaru s’imaginait cette technique mais de plus grande envergure, peut être avec plus de pieu, ou alors des pieux bien plus puissants. Toutes ses possibilités. Regardant une nouvelle fois Aizen, il se disait qu’il avait eu de la chance de l’affronter en face à face alors qu’il n’était encore chuunin car si lui-même avait connu une évolution importante, le désormais Jonin face à lui et champion du tournoi des gradés avaient tout simplement changer de catégorie. Ses pouvoirs comme cette simple technique simple et efficace semblait atteindre doucement leur apogée. Akagi reprit :

« Créer la même chose de façon plus puissante. Très bien. Que pensez vous de faire une dizaine de pieu et je m’efforcerais de les rendre les plus volumineux et lourd possible. En utilisant un métal extrêmement dense. Ainsi la technique en serait bien plus puissante. Qu’en pensez vous nous essayons ? Vous créer les galeries et j’envoi le Kinton directement dedans ? »

Akagi commença à malaxer son chakra prêt à suivre Aizen pour leur premier essai. Dans tous les cas sans la maitrise du doton de son senseï le fils de fer ne pouvait rien commencer, la technique prenant naissance dans la terre elle-même. Mentalement il réfléchissait au métal le plus adéquat pour cette création. Un seul remplissait la description qu’il avait faite à Aizen. Le platine. Sa couleur argenté plus clair que la plupart des métaux plairait certainement aussi au nara.

_________________
Pieux d'acier telluriques [FT Nara Aizen] Pg49_110
KUMO:
 
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t10457-kumojin-de-droit-et-de-coeur-metaru-akagi-terminee#90234 https://www.ascentofshinobi.com/t10800-kumo-equipe-1-nara-aizen-metaru-akagi-kentoku-akio https://www.ascentofshinobi.com/t10827-dossier-de-metaru-akagi
Nara Aizen
Nara AizenEn ligne

Pieux d'acier telluriques [FT Nara Aizen] Empty
Ven 27 Aoû 2021 - 22:44

Admiratif devant l’explication du Nara, qui ne le serait pas ? Il avait lui aussi évidemment hâte d’utiliser une telle combinaison en situation réelle, l’adversaire serait forcément surpris. Mais parfois il ne fallait pas chercher à faire compliqué. La combinaison du Kentoku et du Nara trouvait sa force dans son caractère atypique. Combiner le Doton et le Kinton, sur le papier cela n’avait rien d’exceptionnel tant les deux affinités étaient proches. Et pourtant, le duo avait très rapidement pensé à une technique permettant de les allier afin d’en faire une arme redoutable mais surtout : imprévisible. En effet en ce temps de guerre beaucoup trop de personnes pensaient à la puissance brute, alors qu’il y avait tellement de façon de terminer un combat en quelques instants grâce à la fourberie. Il n’y a aucun honneur dans la défaite. Les gagnants écrivent l’histoire. La technique qu’ils allaient élaborer ici leur offrirait la victoire face à un adversaire misant trop sur la puissance.

L’enthousiasme du Chûnin ravi le Nara néanmoins il était prématuré. Le Metaru concentrait déjà son chakra, prêt à envoyer son métal dans les galeries que créerait son futur ex sensei.
« Il me semblait t’avoir enseigné de procéder par étape Akagi. »
Le Nara fit cette remarque de façon bienveillante avant d’ajouter.
« Mais essayons puisse que tu sembles si pressé. Peut-être que tu as raison et que nous trouverons la synergie adéquate dès le premier essai. »
Il n’y croyait guère. Mais au moins un essai aurait l’avantage de fixer quelques axes de travail même si le Nara en devinait aisément plusieurs. Sans être défaitiste mais plutôt pragmatique il savait que cette première tentative n’avait aucune chance d’aboutir.

Le Nara effectua quelques signes. Il n’avait jamais élaboré de technique de galeries alors il savait qu’il éprouverait pour commencer une difficulté personnelle avant même de rencontrer la difficulté inhérente à toute combinaison. Il essaya tout de même, voulant respecter l’envie de son élève. Une fois les quelques mudra réalisés le Nara posa les mains au sol. Il se devait d’être proche du Metaru afin de créer les galeries directement sous ses pieds. Poser les mains au sol n’était pas très discret, il ajusterait plus tard pour qu’il puisse réaliser la même chose en restant debout, mais pour le moment il devait mettre toutes ses chances de leur côté. Il sentit la terre se creuser à travers des vibrations chakratiques de ses mains. Mais au bout des tunnels qu’il venait de réaliser, à quelques mètres de là, rien ne se produisit. Pourtant le Metaru avait bien dû voir que le Nara avait commençait, où étaient ces fameux projectiles de métal ? Il le savait, c’était un échec total car jamais rien ne sortit du sol.

Et pour couronner le tout un craquement se fit entendre, très vite et sans crier gare le sol se déroba sous les pieds du Metaru, le faisait ainsi basculer dans un petit amas de terre se formant suite à l’effondrement. Le Nara, en construisant les galeries, avait fragilisé la structure du sol et ainsi ce dernier ne pouvait même plus supporter le poids du manipulateur de métal.

Un peu honteux le Nara se releva et tendit la main à son coéquipier pour l’aider à sortir de sa moitié de cercueil de terre.
« Pardonne-moi, il est compliqué de faire des galeries assez grandes sans pour autant fragiliser le sol. »
Des excuses, une main tendue. Le Metaru ne pourrait pas passer à côté de ce changement de comportement significatif de la part du Nara. Il l’avait compris, il devait abandonner sa façade trop neutre pour une plus amicale. Trop de personnes se méfiaient de lui, il ne paraissait pas assez naturel, pas assez humain. Il avait décidé de changer cela, habillement, de devenir comme eux, normal, ignorant.

Quelques secondes plus tard la terre s’effondra sur plusieurs mètres dans très précisément le sillage des tunnels creusés par le Nara. Il y avait du boulot…



_________________
KUMO:
 
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t10477-nara-aizen-termine#90368 https://www.ascentofshinobi.com/t10800-kumo-equipe-1-nara-aizen-metaru-akagi-kentoku-akio https://www.ascentofshinobi.com/t10499-dossier-de-nara-aizen#90586 https://www.ascentofshinobi.com/u1536
Metaru Akagi
Metaru AkagiEn ligne

Pieux d'acier telluriques [FT Nara Aizen] Empty
Lun 30 Aoû 2021 - 20:14
Akagi ne répondit pas à la pique amicale du Nara, il voulait essayer. Son enthousiasme l’emportant sur la méthodicité du Nara et si celui ce rappelait bien, il s’agissait en réalité de la méthode du Metaru. Il avait déjà procédé ainsi lorsqu’il apprit sa technique du marteau céleste à Aizen. Méthode bâtarde naissant de l’amalgame de l’enseignement dispenser par le champion de Kumo et le besoin de concret du géant de métal. Ainsi le Metaru préférait toujours faire un essai pour déterminer ensuite les axes de travail en fonction des lacunes rencontrés. Trouvant les causes racines de l’échec pour ensuite méthodiquement, à la façon du Nara, les solutionner.

Aizen posa les mains au sol pour commencer à créer les galeries, Akagi fit de même. Peu pratique cette position pouvait être ajuster plus tard, il se disait que son senseï penserait la même chose mais pour débuter autant se donner le plus de chance de réussite. Alors qu’Aizen créait certainement des galeries invisibles sous terre, le Metaru s’efforça d’y introduire son métal. Le géant de métal se heurta à un premier mur, il ne trouvait pas les galeries, son métal s’enfonçait extrêmement lentement dans le sol, éprouvant toutes les difficultés à orienter celui-ci à l’aveuglette. Rien ne guidait son chakra sous cette terre, il ne savait comment retrouver l’entrer d’une galerie. Il sentait une véritable résistance à la création de son kinton comme si les minéraux de la terre le rejetaient. Alors qu’il relevait la tête vers Aizen afin de savoir si le problème venait peut être des galeries, le sol s’effondra sous ses pieds le faisant chuter.

Le Nara se rapprocha et lui tendit la main sur une excuse. Le Metaru sourit et la saisit. Cela aura prit du temps, mais Aizen s’ouvrait doucement à Akagi. C’était bien la première fois que celui-ci s’excuser et lui offrait une main ouverte. Le Metaru se disait que le temps passé ensemble, les entrainements, les missions, les apprentissages et même un peu de temps dans un cadre extra professionnel lui avait ouvert les portes de la sympatie de l’homme en blanc. Bien que leur respect mutuel n’était plus à prouver, le chuunin sentit pour la première fois que le Nara le considérait pour autre chose qu’un simple camarade kumojin. Bien entendu, le Metaru n’en pipa mot il apprécia simplement l’instant et hocha la tête en remerciement, hésita de continuer le geste par une tape amical sur l'épaule mais n'en fit rien. Chaque chose en son temps se disait il intérieurement.

Une fois debout il lança:

« Bon, clairement un premier souci j’ai du mal à m’orienter à l’aveuglette dans le sol. Il faut que je puisse trouver vos galeries et d’après l’état du sol, vous devez mieux gérer la taille et l’étendue de celle-ci. »

Akagi réfléchit un peu puis se tournant vers Aizen, prenant l’initiative :

« Que diriez-vous de nous surélever un cube d’un mètre de terre à hauteur d’homme. Ainsi, on pourrait à moindre échelle créer la technique dans celui-ci et créer les galeries proches d’une des faces pour faciliter l’insertion du Kinton dans celle-ci au début et constater de la progression de nos yeux. Ainsi vous pourrez constater de la taille de celle-ci en fonction de votre flux de chakra et je prendrais l’habitude de les trouver, de ressentir la marque de votre chakra doton dans ce cube avec un visuel. Une fois réussit nous pourrons retenter directement dans le sol en gardant cette échelle amoindri avant de finalement passer sur un essai grandeur nature ?»

Le Metaru se mit en position prêt à tenter, se disant qu’il allait aussi faire entrer un seul pic kinton dans ce sol puis le diviser au lieu d’envoyer plusieurs pics comme il avait tenté précédemment. Il s’arrêta réfléchit mais ne trouva rien d’autres à ajouter :

« Enfin c’est ce que je pense être la meilleure solution ? qu’en pensez-vous ? »

_________________
Pieux d'acier telluriques [FT Nara Aizen] Pg49_110
KUMO:
 
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t10457-kumojin-de-droit-et-de-coeur-metaru-akagi-terminee#90234 https://www.ascentofshinobi.com/t10800-kumo-equipe-1-nara-aizen-metaru-akagi-kentoku-akio https://www.ascentofshinobi.com/t10827-dossier-de-metaru-akagi
Nara Aizen
Nara AizenEn ligne

Pieux d'acier telluriques [FT Nara Aizen] Empty
Mar 31 Aoû 2021 - 21:15

Le Metaru ne sembla pas plus que cela surpris de cet échec. La conclusion de ce premier essai était indéniable. C’était effectivement la façon de faire de son élève après y avoir repensé. S’il savait qu’aucune réussite n’était possible du premier coup il voulait néanmoins découvrir les axes d’amélioration à travailler par la pratique là où le Nara préférait débuter par la théorie. Mais s’il avait deviné que Akagi n’arriverait pas à faire circuler ses pics de métaux solides dans une cavité qu’il ne pouvait voir il ne s’était pas attendu à faire face à un problème de structure. Finalement leur duo montrait la force des deux méthodes une fois ces dernières réunies. Maintenant que l’essai était passé, il fallait théoriser.
« Tu ne pourras jamais, d’après moi, diriger ton métal dans mes galeries. Il faudra soit que l’on décide par avance de la trajectoire ainsi tu pourras te diriger à l’aveugle. Ou alors…. Tu pourrais insérer à l’intérieur du métal liquide à haute pression que tu solidifierais au dernier moment, proche des sorties, pour ainsi former les projectiles. »
En effet tel de l’eau dans un tuyau il avait pour idée que le métal liquide se déverse naturellement dans les cavités et suive le seul chemin qu’elle pourrait emprunter. Ainsi le Metaru serait le munitionnaire qui approvisionnerait l’arme là où le Nara serait celui qui choisirait où viser. Il avait beau réfléchir et pour lui cette deuxième solution apportait beaucoup d’avantages. Mais il n’était pas celui qui manipulait le métal pour décider, pourtant il avait les arguments.
« De plus avec des projectiles déjà formés il faudra que j’adapte mes galeries en conséquences notamment pour ce qui est des virages dont j’aurais besoin sous le sol. Avec du métal liquide peu importe l’angle de ces derniers ça passera là où tes projectiles, avec la vitesse, pourraient se planter et rester coincés si le virage est trop serré ou mal négocié. »
Il observait le sol sens dessus-dessous, une de ses erreurs avait été de faire les galeries trop proches de la surface. Il devait creuser plus en profondeur là où le sol serait bien plus dense et où les galeries ne causeraient aucune fragilité. Ces dernières devaient rester invisibles de la cible après tout.
« De plus pour éviter de réitérer cet échec je vais devoir y aller plus en profondeur. Ce qui veut dire que tu auras encore moins de visibilité et surtout que tes projectiles ne pourront jamais sortir de la route que j’aurais tracé sans s’immobiliser vu la solidité à quelques mètres sous nos pieds. »
Le Nara se décala et alors qu’il faisait quelques mudras il annonça.
« Voyons voir… »
En posant les mains sur le sol à la clôture de la série de signes un grand mur de roche s’éleva.
« Je vais te laisser essayer de voir ce qui est le mieux. Quant à moi creuser des galeries là-dedans sera un jeu d’enfant mais je ne pourrais être conscient de la réussite ou non de mon architecture qu’en essayant dans le vrai sol. Donc commençons par nous concentrer sur ta partie si tu veux bien. »
Le Nara réalisa de nouveaux signes et posa une main sur la surface de son mur. Naquit dans ce dernier plusieurs cavités semblables à des tunnels d’une forme parfaitement cylindrique. Le Nara avait d’abord eu dans l’idée de transformer son mur en une vraie fourmilière mais il ne voulait pas reproduire la même erreur et que son mur s’effondre. Alors il y avait seulement quatre galeries. Deux parcouraient le mur en son intérieur et seulement l’entrée et la sortie était visibles. Entre les deux impossible pour le Metaru de connaître le cheminement. Deux autres tunnels étaient des demies tunnels, réalisés proche de la façade pour qu’on voit le cœur du tunnel sur tout son long. Pour chaque paire un tunnel avait une direction rectiligne alors que l’autre zigzaguait aléatoirement.
« Voilà. Tu as deux galeries qui simulent des tunnels complètements souterrains et deux autres qui sont coupés de moitié pour que ce qu’il se passe dedans te soit accessible. Bien sûr lorsque nous réaliserons la technique il ne faudra pas diviser nos efforts comme cela en deux étapes, il faudra se coordonner. Mais voyons d’abord comment te faire traverser les galeries. »
Au final, c’était bien au Metaru de décider comment faire avec son métal mais le Nara avait donné son avis. Liquide puis solide, voici la meilleure solution à son sens.


Spoiler:
 


_________________
KUMO:
 
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t10477-nara-aizen-termine#90368 https://www.ascentofshinobi.com/t10800-kumo-equipe-1-nara-aizen-metaru-akagi-kentoku-akio https://www.ascentofshinobi.com/t10499-dossier-de-nara-aizen#90586 https://www.ascentofshinobi.com/u1536
Metaru Akagi
Metaru AkagiEn ligne

Pieux d'acier telluriques [FT Nara Aizen] Empty
Lun 6 Sep 2021 - 18:08
La proposition d’Aizen, lui parut tellement logique qu’il se demanda pour quelles sortes de raisons il avait bien pu ne pas penser à celle-ci. Liquéfier son métal et le solidifier au dernier moment lors de la formation des pieux. Bien entendu cela faciliterait grandement l’opération, le seul point bloquant serait le point d’entrer du métal liquide. Akagi avait réfléchit à la création de son métal en s’imaginant des racines se propageant dans le sol. La pointe de celle-ci facilitant la pénétration dans le sol. Soit il trouverait un arrangement.

« Votre deuxième proposition me parait en effet bien plus intéressante. Le seul désavantage étant l’envoie dans votre cavité souterraine qui devra se faire par un léger orifice en surface, là où avant je pouvais, grâce à une pointe robuste, enfoncer mon métal sous terre jusqu’à être dans vos galeries. Mise à part cela, je pense que cela sera en effet bien plus simple. »

Aizen créa ensuite une muraille à mi-hauteur et y creusa différentes galeries. Une fois fait il expliqua que la technique finale se ferait d’un seul tenant. Cela allait de soit l’objectif finale restait d’être le plus efficace possible lors de la création de la technique. En deux temps elle perdait en efficacité. Akagi hocha simplement la tête puis se rapprocha du bloc de terre. Le Metaru commença par les deux demi canaux. Il s’en doutait mais remplir ses deux de kinton lui fut extrêmement aisé. Voyant la propagation de son métal, il utilisait inconsciemment sa vue comme support de création. Au dernier moment il solidifia son métal et envoya une pointe de métal à son extrémité. Parfait sans aucun souci, les mudras choisis étaient les bons.

Le Metaru plaça ensuite ses mains près de la cavité et retenta l’expérience. Une nouvelle fois cela lui fut plus dur. En effet, le géant de fer compris qu’il s’appuyait par habitude sur son regard pour ses créations. Cette fois-ci privé de se sens il devrait travailler autrement. Akagi ferma les yeux et se concentra cherchant à voir à travers le chakra, essayant de ressentir la progression de son métal dans la cavité créé par Aizen. Tout d’abord il se sentit comme un aveugle dans un royaume sans mur, sans repère. A force de concentration il commença à ressentir à travers son chakra la paroi des tunnels creuser par Aizen. Le Metaru aurait pu simplement envoyer une grosse pression de liquide sans se concentrer sur l’avancer de sa matière cependant pour le besoin de la technique le Metaru devait être capable de ressentir à quel moment son métal s’approchait des extrémités pour le solidifier et créer les pieux qui pourfendraient leurs ennemis. Sans cela la technique il arriverait ce qu’il arriva à son premier essai à l’aveugle. Du liquide sorti à l’autre extrémité du canal sans provoquer le moindre dégât.

Akagi relâcha sa concentration quelques temps faisant face à ce semi-échec. Il était parvenu à sentir la progression de son chakra mais pas à sentir l’extrémité du tunnel. Il savait sur quoi travailler. Le Metaru devrait ressentir le changement de pression qui s’affaiblissait en approchant de la surface. Le fils du fer retenta l’expérience déterminer. Il envoya avec force du métal liquide dans la cavité lui faisant face et se concentra une nouvelle fois pour sentir la résistance qui lui était opposé. Quand celle-ci diminua prouvant l’élargisement du trou vers la surface. Il solidifia le métal et créa le pieux de métal comme il l’avait fait précédemment. Un pied sortit de la terre mais resta en partie enterré seul sa pointe dépassait. Trop tôt. Très bien le Metaru avait comprit.
Il se tourna vers AIzen et opina du chef :

« Ok j’ai compris comment faire. Passons à la prochaine étape. Je pense que tester avec un seul tunnel cette fois-ci grandeur nature dans le sol serait bon. N’envoyons pas plusieurs projectiles à la fois. Qu’en pensez-vous ? De plus malgré le fait que je fasse du liquide attention de ne pas créer des virages trop serrés qui rendrait le pieux cassant lors de sa création. Car vos galeries joueront le rôle de moule pour mes pieux en plus de choisir la direction. »

Le Metaru se préparait attendant qu’Aizen donna sa décision quand à la prochaine étape, respectant la hiérarchie comme toujours.

_________________
Pieux d'acier telluriques [FT Nara Aizen] Pg49_110
KUMO:
 
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t10457-kumojin-de-droit-et-de-coeur-metaru-akagi-terminee#90234 https://www.ascentofshinobi.com/t10800-kumo-equipe-1-nara-aizen-metaru-akagi-kentoku-akio https://www.ascentofshinobi.com/t10827-dossier-de-metaru-akagi
Nara Aizen
Nara AizenEn ligne

Pieux d'acier telluriques [FT Nara Aizen] Empty
Mar 7 Sep 2021 - 23:22

Aizen sourit encore une fois face à l’enthousiasme de son élève. Celui-ci appréciait sa proposition et bien que le Nara n’ait besoin de personne pour savourer son intelligence c’était toujours appréciable que ce soit noté. Néanmoins il était sur la réserve pour un sujet en particulier et pas des moindres dans leur cas vu que c’était la discrétion. Mais le Nara pouvait le rassurer sur ce point qu’il avait déjà anticipé.
« Je comprends ton inquiétude et tu as raison. Si effectivement tu dois faire pénétrer ton métal de manière visible cela perd de son sens. Mais je pourrais créer des orifices pas plus grand qu’une pièce de monnaie, bien sûr seul le point d’entrée serait de si petite taille puis la cavité s’agrandirait au fur et à mesure qu’elle plongerait dans le sol… »
Mais alors qu’il parlait il réfléchit aux nombreux avantages que permettraient un tel agencement de ses tunnels et d’une entrée s’agrandissant tel un entonnoir retourné. Que ce soit pour augmenter la pression du métal liquide dès l’entrée ou permettre une structure plus solide en surface, tout était bon.
« Mais évidemment pourquoi n’y ai-je pas pensé plus tôt. Cela me permettra en plus de moins fragiliser la surface. Aussi, grâce à une entrée en entonnoir inversée tu pourras facilement augmenter la pression de ton métal dès le départ. Je pourrais par exemple créer ces trous sous tes pieds cela te permettrait d’agir sans avoir à poser les mains au sol. On garderait ainsi l’effet de surprise recherché. »
Le Nara laissa le Metaru faire à sa guise et se contenta d’observer. C’était sa phase après tout car pour le moment il devait travailler sa partie sans idée de coordination. En regardant attentivement Aizen mit rapidement le doigt sur ce qui n’allait pas. Le Metaru fit plusieurs tentatives, la méthode de métal liquide pour le déplacement était efficace mais rien ne pouvait lui indiquer quand il approchait de la sortie et donc quand solidifier son métal. Le Nara s’injuria intérieurement de ne pas y avoir pensé plus tôt. Il avait une alternative temporaire à proposer, le temps qu’il s’habitue à la sensation.
« Comme ce sont mes tunnels et que je maîtrise l’affinité Doton j’aurais bien plus de facilité à savoir quand tu arriveras au bout du tunnel comparé à toi. Ainsi, et seulement pour l’entraînement, je pourrais t’indiquer le bon moment pour solidifier ta création. Il faudra néanmoins que plus tard tu te débrouilles seul, comme tu t’en doutes pour ne pas perdre cet effet de surprise qui est primordial. Il te suffira de retenir la vitesse de ton métal et de faire un rapide calcul instinctif en combat en fonction de la distance qui te sépare de notre cible. Je sais que ça peut paraître compliqué en pleine action mais tu en es capable. »
Le Nara qui pensait au départ qu’il serait celui qui aurait le plus à faire dans cette combinaison s’était trompé. Le Metaru allait devoir démontrer une grande intelligence de combat instinctive pour réussir l’exploit qui lui était demandé. Bien entendu le Nara n’avait pas besoin de préciser qu’aucune marge d’erreur ne serait acceptable.
« Bien, démarrons avec un seul tunnel alors. »
Le Nara se plaça à côté du Metaru, assez proche et accroupi pour mettre les mains au sol. Bien sûr c’était une position inadaptée en combat et pour la recherche d’un effet de surprise mais ils étaient encore dans les prémices de leur technique. Le Nara réalisa quelques mudras puis il posa ses deux mains au sol. Il commença à moduler la terre et la roche à proximité. Si bien qu’un trou, pas plus grand qu’une pièce de monnaie comme promis apparut devant les pieds de son coéquipier. Le Nara se permit une précision.
« Pour le moment je le fais de façon visible pour te faciliter la tâche. »
Il parlait mais il était concentré, les yeux et le visage fermé à ressentir le sol obéir à ses ordres sous les impulsions chakratiques données par ses mains. Ainsi il creusa la galerie, faisant en sorte que le petit trou devienne bientôt aussi gros qu’un bras humain puis qu’une cuisse alors qu’il était déjà à plusieurs mètres de profondeur. Il fit terminer le tunnel plusieurs mètres plus loin, pas trop éloigné pour ce premier essai.

Une fois le métal liquide aux portes de la sortie de son tunnel le Nara prévint comme convenu son camarade.
« C’est maintenant ! »
Est-ce qu’ils connaîtraient leur première réussite et avancée dans cette quête ?


_________________
KUMO:
 
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t10477-nara-aizen-termine#90368 https://www.ascentofshinobi.com/t10800-kumo-equipe-1-nara-aizen-metaru-akagi-kentoku-akio https://www.ascentofshinobi.com/t10499-dossier-de-nara-aizen#90586 https://www.ascentofshinobi.com/u1536
Metaru Akagi
Metaru AkagiEn ligne

Pieux d'acier telluriques [FT Nara Aizen] Empty
Lun 13 Sep 2021 - 22:41
Un orifice en entonnoir intriguant d’ingéniosité, la technique prenait forme pas à pas. La structure des galeries du Nara se perfectionnait et la navigation aveugle du Metaru aussi. Tout du moins sur une faible portée et envergure car tout deux avaient travaillé sur le mur précédemment construit. Passer à un essai grandeur nature allait être une nouvelle épreuve cependant en prenant le temps de travailler logiquement les deux compères devraient y arriver. Aizen l’aiderait à naviguer dans son labyrinthe tellurique pour s’accommoder à la vitesse de progression de son métal liquide dans les tunnels. Proposition notée et ratifiée dans l’instant tant elle permettrait au duo de gagner en efficacité dans leur courbe d’apprentissage mutuelle.

Le soleil continuait sa course, leur compréhension des affinités de l’autre en faisait autant. Course ascendante que les échanges entre le Metaru et le Nara ponctuait de jalon important, agissant comme le terraformage nécessaire pour la suite du chemin vers leur technique ultime. Akagi fit craquer ses doigts et roula de la tête sur les épaules. Loin de ressentir de l’agacement, le sage Metaru sentait tout de même le besoin d’avancer désormais qu’ils avaient posé des bases logiques de fonctionnement.

Aizen s’accroupi à son côté une nouvelle fois, commenta sa création alors que le géant de fer l’observait de toute sa hauteur. Son comportement avec son élève avait changé, bien plus chaleureux, l’albâtre se permettait des réactions bien plus humaine à son côté. Comme le prouvait sa dernière remise en question orale qui autrefois serait restée, à n’en pas douter, muette. Autrefois ils auraient simplement annoncé réaliser des tunnels avec cette forme d’entonnoir particulière. Le Metaru se sentait privilégié d’avoir réussi à s’acoquiner du Nara qui représentait la fine fleur des combattants de Kumo, le tournoi en témoignait. Le fils de fer pourrait encore s’améliorer en restant à son côté.

Akagi vit apparaitre un orifice entre ses pieds. Comme Aizen le signalait pour le besoin il le créer ici, en finalité il se retrouverait très certainement sous ses pieds dissimulés à la vue de leur adversaire. Le Metaru garda aussi la logique actuelle afin de gagner en efficacité, il s’accroupit et plaça ses mains au-dessus de l’orifice. Il malaxa, malaxa et malaxa encore sentant l’afflux du kinton dans la paume de sa main, il compressait son chakra dans cette zone de sa main afin d’envoyer la pression la plus forte qu’il pouvait. Cette technique complexe combinait énormément de facteur. La discrétion, la surprise, la puissance et encore d’autres mais afin que tous ses facteurs jouissent de leurs pleins potentiels il fallait que la technique soit exécutée rapidement. Ainsi la vague de kinton se propageant dans le sol devrait être injecté à une pression folle. Les paumes des mains l’une sur l’autre à quelques millimètres de l’orifice chauffants doucement sous la pression du chakra concentrée en elle, le visage du Metaru se crispa, un genou à terre ses muscles se tendirent sous la tension qu’il soumettait à son corps. Akagi les yeux fermés se laissa aller à sa création, insufflant la vie à son art. Sous sa paume un liquide noir commença à se former, comme une minuscule spirale liquide enveloppant le centre de sa paume tournoyant sur elle-même, l’herbe autour de ses mains vibrait au rythme de l’onde de choc de sa création. Cette spirale douce Akagi la transforma en torrent infernal alors qu’il rouvrait les yeux et plaquait ses mains au sol contre l’orifice.

Son métal liquide se propagea à une vitesse ahurissante dans la galerie immense d’Aizen, le Metaru sourait désormais sentant la puissance de ses flots suivre le canon souterrain confectionné par le Nara. Sur sa droite il entendit :

« C’est maintenant ! »

Ferma le poing Akagi, arrachant une touffe d’herbe au passage, le métal se durcit. Les deux hommes purent apercevoir à quelques mètres d’eux, tout d’abord une pointe accérées, puis un cône de métal s’élargissant jusqu’à atteindre la largeur d’une tête humaine sortir de la terre et pourfendre un ennemi imaginaire impuissant. Le pieu comportait des liseraient en spirale sur sa surface, gêne de sa naissance dans des galeries au parois irrégulières qui lui donnait un côté artistique. Akagi se releva fier du résultat et première réussite de la journée en s’exclamant :

« Yosh ! Une bonne chose faite ! »

Il ne s’agissait pas encore de l’envergure finale, du nombre voulu de projectile, de la discrétion souhaitée. Cependant l’une des difficultés venaient d’être résolue sur une création des plus piquantes. Le Metaru se tourna vers Aizen. Il s’agissait bien d’une technique combinait mais le jonin prenait tout de même la direction de la manœuvre. Sa maitrise du ninjutsu supérieur le plaçait forcément dans cette position. Akagi proposa :

« Bon, personnellement je vois deux axes de travail désormais. Soit on travaille d’abord l’envergure et le nombre de projectile puis la discrétion. Soit l’inverse on s’attelle sur ce même tunnel à optimiser la création pour la rendre totalement furtive, puis on augmente sa puissance. Que souhaitez-vous faire ? »


_________________
Pieux d'acier telluriques [FT Nara Aizen] Pg49_110
KUMO:
 
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t10457-kumojin-de-droit-et-de-coeur-metaru-akagi-terminee#90234 https://www.ascentofshinobi.com/t10800-kumo-equipe-1-nara-aizen-metaru-akagi-kentoku-akio https://www.ascentofshinobi.com/t10827-dossier-de-metaru-akagi
Nara Aizen
Nara AizenEn ligne

Pieux d'acier telluriques [FT Nara Aizen] Empty
Ven 17 Sep 2021 - 19:48

Le Nara, les yeux fermés, se concentrait pour projeter sa conscience dans le sol, dans son tunnel. Ce tunnel devait devenir une partie de lui afin qu’il ait conscience de chaque parcelle. Ainsi il put sentir le métal liquide couler à l’intérieur, il put également sentir la puissance mit dans la matière par son élève. Cela couplé à la forme de l’entrée de la cavité le métal ne prit pas longtemps avant d’approcher de la sortie. Lorsque le Nara donna son signal le Metaru s’activa à changer la forme de sa création. Sous un ordre chakratique le Nara put sentir le métal se durcir juste avant sa sortie qu’il put constater en ouvrant les yeux. La forme choisie par le Metaru était tout à fait adéquate, une sorte de cône qui permettait un meilleur indice de pénétration dans le sol. Car il fallait bien que le tunnel soit plus petit que le projectile, pour éviter de perdre en discrétion. Le Nara devait énoncer ses observations à voix haute avant de répondre au nouvel enthousiasme de son élève.
« Pour que notre attaque soit impactante il faudra que tu crées de gros projectiles comme celui-ci voire même plus gros si possible. Néanmoins je ne peux pas me permettre de faire des tunnels plus gros pour éviter de perdre du temps et surtout de la discrétion. Ainsi cette forme que tu as imaginée est parfaite car son pouvoir pénétrant te permettra de les extirper du sol assez facilement et au dernier moment. Et grâce à la progression liquide il n’y a donc aucun besoin de s’inquiéter pour la taille des tunnels, d’ailleurs plus ils sont petits plus ça t’aidera à donner plus de pression et donc à aller plus vite. »
Aizen venait de délivrer une analyse très technique et précise, mais il n’en fallait pas moins pour le niveau que visait le duo. Ils étaient ici pour combiner leur pouvoir afin de mettre au point une technique de niveau nettement supérieur à la moyenne, ils ne pouvaient pas se permettre de lésiner sur les détails.

Le Metaru laissait à son sensei le loisir de décider de la suite des évènements. Choix logique car le Nara était celui qui dirigeait le métal il était donc normal qu’il dirige l’opération d’apprentissage sans compter sur sa haute maîtrise du ninjutsu bien que Akagi marchait sur ses pas désormais.
« Il me semble que tu négliges un troisième axe tout aussi important : la synchronisation. Dans une situation réelle nous ne pourrions pas nous permettre de procéder comme nous venons de le faire. Je ne pourrais pas d’abord créer les tunnels puis toi envoyer le métal, il faut que le métal fonce avec un décalage le plus minime possible derrière la construction du tunnel. Ainsi, et pour avoir le plus de chance de surprendre notre adversaire, il faudra qu’au moment même où je finisse mes tunnels tes projectiles s’extirpent du sol. »
Pensée logique que le Metaru gardait peut-être pour plus tard mais Aizen préférait préciser tout de suite ce point afin de le garder en tête mais pour le moment il fallait effectivement travailler sur un des deux autres axes.
« Commençons par l’envergure. Je pense qu’il sera dans un premier temps difficile pour moi de former plusieurs tunnels prenant des directions différentes. Car ces derniers devront avoir strictement la même taille afin que ton métal liquide soit correctement répartit et donc qu’il atteigne les différentes sorties à l’exacte même moment. Comme tu t’en doute je ne ferais qu’une entrée et tu n’auras qu’à envoyer puissamment ton métal sans te soucier des tunnels. Il faudra néanmoins que tu ne sois pas avare sur la quantité de métal si on veut éviter l’échec. Car comme je fais plonger les cavités en profondeur il faudra bien faire remonter le métal à la fin, et si celui-ci n’a pas assez de pression à l’arrivée alors il restera coincé. »
Le Nara attendit un quelconque commentaire de son camarade puis se mit en place comme précédemment. Il pensa au passage que sur un terrain accidenté ce genre de technique pourrait être difficile à utiliser voire impossible. Comme sur un terrain composé d’autre chose que de la terre ou roche d’ailleurs. Mais s’ils restaient dans leur élément ils auraient toutes leurs chances de faire mouche.

Aizen effectua quelques mudra puis posa ses deux mains au sol, un nouveau trou se forma devant les pieds de Akagi, un peu plus gros cette fois, environ de la taille d’un poing. Le Nara affinerait plus tard il voulait mettre toutes ses chances dans cette première tentative à échelle réelle. Un premier tunnel s’enfonça dans le sol et une fois une bonne profondeur atteint le Nara divisa cette cavité en une dizaine de sous cavités. Il se concentra afin que chacun de ses nouveaux tunnels soient tous équivalents. Le plus dur restait à venir car il devait après cela faire en sorte que tous s’engagent dans une direction différente. Dans un premier temps pour éviter que les cavités s’entrecroisent au risque de gâcher la technique et dans un second temps afin de pouvoir sortir à des endroits différents pour surprendre l’adversaire, c’était quand même le postulat de base. En chemin le Nara perdit la visualisation de plusieurs tunnels, peut-être trois, il ne se déconcentra pas pour autant et continua. A l’instar de la première tentative fructueuse le Nara donna son signal une fois qu’il sentit approcher la fin.
« Vas-y ! » Cria-t-il à son coéquipier pour qu’il se mette en action.
Comme la fois précédente le Nara regardait devant lui attendant le verdict de l’union de leurs pouvoirs.


_________________
KUMO:
 
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t10477-nara-aizen-termine#90368 https://www.ascentofshinobi.com/t10800-kumo-equipe-1-nara-aizen-metaru-akagi-kentoku-akio https://www.ascentofshinobi.com/t10499-dossier-de-nara-aizen#90586 https://www.ascentofshinobi.com/u1536
Metaru Akagi
Metaru AkagiEn ligne

Pieux d'acier telluriques [FT Nara Aizen] Empty
Sam 25 Sep 2021 - 22:01
Aizen rentrant dans plusieurs détails techniques, expliquant son point de vue sur la suite. Ajoutant un troisième axe de travail qui à son sens nécessitait l’attention du duo en plus de ceux évoqués par le Metaru. Le chuunin n’avait pas été assez claire dans sa description des étapes suivantes, le deuxième axe qu’il avait évoqué pour lui comprenait cette synchronisation car sans celle-ci, impossible que leur technique soit réellement furtive et efficace. Cependant rien ne servait de revenir dessus, Aizen avait très certainement préféré préciser ce point qu’il considérait primordiale, le connaissant. Akagi regardait Aizen droit dans les yeux durant son plaidoyer technique, hochant la tête çà et là, les bras croisés sur la poitrine.

Une fois que son senseï eut terminé, Akagi prit quelques secondes pour visualiser cette synchronisation dans son esprit. En effet le Nara avait raison de parlé de troisième axe à proprement parlé car il s’agirait peut-être de l’étape la plus complexe de la création. Leur vitesse et coordination devraient être à l’instar de danseur de balai en harmonie totale et ceux à tout moment. Dans le feu de l’action, si l’un d’eux étaient blessé, fatigué ou handicapé il faudrait que l’autre s’ajuste tout en estimation et en connaissant des capacités de l’autre. Akagi fronça les sourcils à cette pensée, passa la main dans ses cheveux et réagit aux commentaires de son senseï :

« En effet la synchronisation mérite toute notre attention. Celle-ci sera à ajuster à tout moment en fonction de nos états respectifs, il plaça sa main droite sous son menton l’index devant la bouche en signe de réflexion. J’ai peut-être une idée à proposer à ce sujet. Mais comme vous le dites commençons par l’envergure. »

Akagi se positionna, prêt à entrer en action, sans nul doute l’essai suivant lui demanderait une quantité infernale de kinton. Il commençait déjà à malaxer son chakra avant même que le trou ne se forma entre ses pieds. Jaugeant Aizen concentré à créer ses multiples galeries, le chuunin posa un genou à terre et plaça ses deux mains au-dessus de l’orifice à la surface du sol. Il ferma les yeux, expirant longuement puis inspira une longue bouffée d’air avant de relâcher avec toute la puissance qu’il pouvait son métal liquide qui s’enfonça à une vitesse folle sous terre. Il essaya à travers ses yeux de l’esprit de repérer la progression de son métal qui se divisa rapidement dans les multiples galeries souterraines du Nara.

Les plis sur son front s’accentuèrent au fur et à mesure qu’il poussait le liquide métallique sous haute pression dans le trou qu’il ne semblait pouvoir remplir, il se demandait combien de galerie le Nara avait créé, le doute commençait à peine à semer une petite graine dans son esprit quand l’étau de sa volonté raffermie sa prise naturelle, il poussa encore plus fort avec toute la puissance de son chakra. Dans les galeries le métal s’écoulait dévorant tout sur son passage tel un torrent enfermé dans un tunnel cherchant une sortie, jaillissant telle une cascade.

« Vas y »

Entendit-il sur son côté, à cet instant le Metaru savait ce qu’il avait à faire et sans se poser de question ferma à nouveau les poings figeant son métal et propulsant hors de terre un peu moins d’une dizaine de pieu aussi large que des troncs d’arbres. Impressionnant de puissance les pieux éventrèrent la terre en même temps au centre du cercle de leur apparition, fendant la terre au terme de leurs vols paraboliques et véloce.

La main droite du Metaru tremblait, il se releva et regarda aizen. Une bonne partie de son chakra avait été consommé pour l’exécution de cet essai, mais pour le moment il tenait bon. Il hocha la tête en direction d’Aizen fier du résultat mais encore vidé de cette tentative, il reprit la parole quelques secondes après.

« Bien, je pense qu’on peut dire qu’en terme d’envergure et de puissance on est bon. A moins que vous pensiez encore ajouter des projectiles ? »

Avant de recevoir la réponse d’Aizen, il enchaina.

« Bon avant de passer à la partie la plus difficile, la synchronisation. Ne Devrions-nous pas rendre cette création moins visible ?! »

Akagi pensait que cette étape serait plus facile, ils devraient tout deux éviter de s’agenouiller au sol pour créer, ne plus créer un orifice tellement visible à la surface du sol pour l’insertion du métal et trouver un moyen de ne pas faire des mudras trop visibles pour l’adversaire, qui le rendrait suspicieux d’une possible attaque.

_________________
Pieux d'acier telluriques [FT Nara Aizen] Pg49_110
KUMO:
 
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t10457-kumojin-de-droit-et-de-coeur-metaru-akagi-terminee#90234 https://www.ascentofshinobi.com/t10800-kumo-equipe-1-nara-aizen-metaru-akagi-kentoku-akio https://www.ascentofshinobi.com/t10827-dossier-de-metaru-akagi
Nara Aizen
Nara AizenEn ligne

Pieux d'acier telluriques [FT Nara Aizen] Empty
Sam 2 Oct 2021 - 11:45

Le Nara arqua un sourcil, curieux face à l’annonce du Metaru. Il était vrai qu’en fonction de la situation le rythme de la technique pourrait varier du tout au tout. Un tas de paramètres pouvaient entrer en jeu comme la distance de l’adversaire, l’état de fatigue de l’un ou de l’autre comme l’évoquait son coéquipier, etc. Mais il aurait voulu savoir ce qu’avait en tête le Metaru pour contourner ce genre de problèmes, il attendrait d’arriver à cette fameuse étape.

Le résultat parla de lui-même, demandant un effort considérable au Metaru comme pouvait le témoigner son corps crispé, les pieux fendirent la terre puis l’air dans un craquement féroce suivit d’un sifflement qu’un adversaire ne pourrait entendre que trop tard. Aizen, contrairement à son coéquipier aux réjouissances faciles, dénota quelques défauts dans certaines trajectoires mais rien de bien méchant. Rien obligeant à recommencer cette étape du moins.
« Il n’y a aucun problème à ce niveau-là. » Dit le Nara pour répondre à la question de son élève, voulant également passer à la suite.
La discrétion, la puissance de leur technique résiderait surement dans cette composante de loin la plus importante et pourtant pas la plus facile à mettre en place. Malgré tout le Nara ne voyait que très peu de facteurs sur lesquels ils pouvaient agir pour rendre l’élaboration de la technique plus discrète.
« J’ai une idée afin de créer les tunnels sous toi sans avoir à être proche. Il suffira que je forme les tunnels à partir de ma position et qu’ils te rejoignent, en remontant à la surface cela permettra de te créer une entrée. Je créerais des trous pas plus gros que la plante de tes pieds, il y en aura donc deux qui se rejoindront très vite en un seul tunnel avant de s’enfoncer dans le sol et de se subdiviser en une dizaine de tunnels. »
Par cette manœuvre le Nara se facilitait grandement la tâche, et plus quelque chose était simple plus il pouvait être efficace. Il n’aurait pas pu se permettre de créer un trop gros orifice à proximité du Metaru, cela aurait été trop visible. Et deux trous de plus petites tailles ne permettaient pas de recevoir la quantité suffisante de Kinton dans un court laps de temps. Mais comme les tunnels devaient s’enfoncer dans le sol afin de conserver l’intégrité de ce dernier alors il avait le temps d’une part de fusionner les deux tunnels et d’autre part de faire croître sa capacité. Cela créerait ce fameux entonnoir inversé permettant d’augmenter la pression de départ. Rien n’était laissé au hasard pour le Nara.
« Je ne sais pas pour toi mais moi je n’ai aucune difficulté à manipuler la terre sous mes pieds, je ne sais pas quelles sont tes limites avec le métal. Mais je ne peux rien faire de plus, le reste dépend de toi. »
Aizen fit les mêmes signes que précédemment et il forma un discret tunnel sous ses pieds. Ce dernier creusa dans le sol jusqu’à arriver sous le Metaru où il se divisa pour rejoindre la surface en deux trous invisibles car cachés par les pieds du manipulateur de métal. Il pouvait surement les sentir. Après quoi le Nara fit comme précédemment et creusa profondément sous les pieds du Metaru pour former ses tunnels, c’était à lui de jouer maintenant. Pour le moment rien, à part les mudras du Nara, ne pouvaient indiquer qu’il se passait quelque chose sous leurs pieds.


_________________
KUMO:
 
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t10477-nara-aizen-termine#90368 https://www.ascentofshinobi.com/t10800-kumo-equipe-1-nara-aizen-metaru-akagi-kentoku-akio https://www.ascentofshinobi.com/t10499-dossier-de-nara-aizen#90586 https://www.ascentofshinobi.com/u1536
Metaru Akagi
Metaru AkagiEn ligne

Pieux d'acier telluriques [FT Nara Aizen] Empty
Sam 16 Oct 2021 - 11:04
La lueur du soleil diminuait désormais cette journée d’apprentissage se tirait en longueur. Son corps exténué commençait à se faire sentir la crispation et l’utilisation régulière d’une quantité énorme de chakra l’affaiblissait. Cependant les deux compères voyaient le bout du tunnel et la lumière ensanglantée d’une technique qui ferait des ravages dans les rangs ennemis. Aizen lui expliqua sa vision pour créer à distance un tunnel les reliant afin de couper court à la problématique de proximité. Il enchaina, ne comprenant pas la proposition d’Akagi de travailler sur la discrétion. En effet le Nara véritable maitre du malaxage et du ninjutsu ne pouvait comprendre le besoin du Metaru de d’abord faire un essai en créant son métal depuis ses pieds avec la même précision qu’avec ses mains. La technique demandant synchronisation, précision, puissance et envergure, le géant de fer souhaitait essayer avant de s’assurer pouvoir le faire. Il lança simplement :

« Je sais créer du métal depuis la plante de mes pieds, mais je ne l’ai jamais fait à une échelle aussi importante. Quand je parle de discrétion, je souhaite simplement faire un essai de ce type avant de passer à l’étape suivante. »

Le metaru se tut et se mit en position se préparant à un nouvel essai, il s’éloigna cette fois-ci du Nara. Une dizaine de mettre les séparait désormais, un vent venant du nord se leva refroidissant l’atmosphère de cette journée d’autonome et balayant de bourrasque l’herbe de la plaine du terrain d’entrainement. Attendant le bon moment, le Metaru sentit la terre bouger très légèrement sous la plante de ses pieds et infusa dés lors son métal à haute pression cherchant à réaliser la même chose qu’avec les paumes de ses mains. Il se concentra formant et propulsant le métal sans relâche. L’exercice lui parut plus facile qu’il ne l’aurait cru. Akagi savait avoir progressé mais doutait encore par moment de ces nouvelles capacités. Une nouvelle fois le métal parcourait les tunnels créer par Aizen. Ouvrant les yeux, il les planta dans ceux du Nara, le défiant du regard. Akagi connaissait la puissance du chef d’équipe et il rêvait un jour de réitérer le combat d’entrainement qui les avait opposés. A l’époque, il avait par chance réussit à toucher, uniquement en mettant en péril son corps. Le fils du métal ne pourrait très certainement pas rivaliser mais il souhaitait estimer son niveau par rapport au champion de Kumo désormais. Entendant l’appel du Nara, il pivota légèrement sa cheville donnant un coup sec, durcissant le métal d’un coup. Les pieux s’envolèrent une nouvelle fois dans la plaine dans un sifflement du diable. Ce spectacle aux allures d’appels au rassemblement à l’Armageddon, ravit le fier forgeron. Appréciant la finesse des reliures marquées par la terre sur les pieux, et la portée de cette technique inédite. Il tourna une nouvelle fois la tête vers Aizen puis hocha celle-ci. Quelques menus ajustements devaient être effectués mais rien d’incommensurable. Son mouvement pour durcir le métal devait être éradiqué pour éviter toute indication à l’ennemi. Cependant il fallait avancer, ce genre de détail serait éliminé à l’utilisation et la pratique :

« Quelques points à améliorer, je dois éviter de bouger pour durcir le métal par exemple. Mais je pense que l’on doit maintenant traiter le dernier problème. Que je sache exactement quand durcir mon métal sans besoin que vous me le disiez. »

Le Metaru réfléchissait :

« J’ai peut-être une idée à soumettre dites moi ce que vous en pensez. Comme vous créer les tunnels au fur et à mesure que mon métal avance, si j’utilise la détection pour sentir votre chakra je devrais être capable de sentir à quel moment il disparait. Equivalant au moment où il perce la surface de la terre et là je durcirais mon métal. Qu’en pensez-vous une autre idée ? »

_________________
Pieux d'acier telluriques [FT Nara Aizen] Pg49_110
KUMO:
 
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t10457-kumojin-de-droit-et-de-coeur-metaru-akagi-terminee#90234 https://www.ascentofshinobi.com/t10800-kumo-equipe-1-nara-aizen-metaru-akagi-kentoku-akio https://www.ascentofshinobi.com/t10827-dossier-de-metaru-akagi
Nara Aizen
Nara AizenEn ligne

Pieux d'acier telluriques [FT Nara Aizen] Empty
Dim 31 Oct 2021 - 13:05

Il écouta la proposition de son élève. Il pouvait bien faire comme il voulait tant que le résultat était tel qu’il l’espérait. Il pouvait néanmoins le conseiller sur cette piste.
« Tu as raison mais ce ne sera pas de la détection chakratique à proprement parlé. Crois-en mon expertise en ninjutsu, si tu fais ce que tu décris tu perdras en vitesse, en puissance et au final : en efficacité. Néanmoins la détection élémentaire peut-être utilisée sans sensorialité. Tu es connecté à ton métal donc tu peux percevoir ce que lui perçoit, le fluide ne devenant qu’un appendice de ton corps. »
Beaucoup avaient tendance à considérer leur élément comme un outil qui une fois éjecté de leur corps n’était plus modulable. Pourtant tant que leur chakra était insufflé dans un élément il fallait considérer ce dernier comme une partie intégrante de soi. Le Metaru le savait sans doute déjà, c’était peut-être d’ailleurs cela qu’il entendait lorsqu’il parlait de détection. Mais le Nara ne pouvait se défaire de ce costume de professeur qu’il portait si bien désormais. La précision ne faisait jamais de mal, de toute façon.
« Comme la connexion que tu as avec tes fauves de métal, la sensation peu s’en rapprocher. »
Le Nara réfléchit, son élève semblait exténué, lui aussi dans une moindre mesure. La quantité de chakra utilisé ici s’approchait des limites du possible pour le manieur de métal. Le Nara ne voulait pas que son élève mais aussi partenaire ne se fatigue prématurément. Il valait mieux se reposer pour être plus efficace dans les derniers ajustements nécessaires.
« Notre affrontement face aux pirates approche à grand pas. Je ne sais pas si nous serons capables d’utiliser cette technique d’ici là, vaudrait mieux peut-être la laisser de côté car un usage prématuré pourrait nous porter préjudice, nous verrons bien. Cela était dit… »
Ils se devaient de se concerter avant cet affrontement, quel devait être leur stratégie face à leurs adversaires ? Beaucoup auraient dit qu’aucune préparation ne serait nécessaire pour des shinobis de hauts niveaux face à de simples paysans de la mer. Pourtant le Nara ne pouvait s’empêcher de sentir son sang de combattant bouillir et cela n’était jamais sans raison.
« Je doute fort que ce soient de simples marins d’eau douce. S’ils osent vouloir nous affronter c’est qu’ils en ont possiblement les capacités. Ils doivent bien savoir de quoi sont capables les shinobis après tout. Je me demande bien comment ils vont faire pour affronter du Ninjutsu mais je te préviens d’aucunement les sous-estimer ou même de te retenir outre mesure. »
Effectivement la mort ne devait pas être au programme. Mais cela ne voulait pas dire frapper avec le dos de la cuillère, s’ils étaient trop gentils alors ils s’en mordraient sans doute les doigts. Leurs adversaires devaient être conscient du risque d’affronter des ninjas après tout.
« Nous devrons faire preuve d’une grande cohésion et d’un travail d’équipe minutieux. Je propose que nous essayions de découvrir qui est le plus faible des deux afin de pouvoir concentrer notre puissance sur lui. Ce dernier ne pouvant sans doute pas se défendre seul le plus fort de leur duo devra s’embêter à protéger son coéquipier. Bien sûr la priorité sera de réussir à attaquer les deux en même temps et de se défendre de leurs attaques d’une seule défense, afin de prendre l’ascendant. Aussi, quelques soient leurs capacités, je doute qu’ils soient doués de sensorialité. En partant de cette hypothèse nous pourrions user de toute notre fourberie pour les surprendre. Un simple henge par exemple pourrait nous offrir la victoire. »
La métamorphose simple. Une technique que l’on pourrait penser inutile dans un affrontement de haut niveau et pourtant. Akio avait prouvé son efficacité face à leur examinateur. Beaucoup de techniques faibles étaient sous-estimées à tort, bien utilisée n’importe quelle technique pouvait devenir décisive et ce pour un moindre coup.
« En parlant de ça, tu l’as vu dans mon combat face à Anzu. L’économie est primordiale dans un combat, réussir à acculer l’adversaire grâce à des assauts moins puissants que les siens est une stratégie payante. Si tu as d’autres proposions je t’écoute, en attendant… »
Il fallait remettre le tout au lendemain, répartir leur apprentissage pour être plus frais le jour J. Car le Nara espérait qu’ils auraient perfectionné la technique pour leur combat car cette dernière correspondait exactement au point faible supposé des pirates. Une attaque pouvant toucher plusieurs adversaires et qui ne prévenait pas avant de frapper. Il n’était néanmoins pas certain de cette faisabilité à la vue du timing.
« Nous allons nous arrêter là pour aujourd’hui. Je préfère viser la sécurité afin de nous économiser quitte à perdre du temps. Nous reprendrons demain matin à l’aube, afin de garder l’après-midi réservée au repos. Profites-en, avant de sombrer, pour méditer. Que ce soit pour la finalisation de cette technique ou la réflexion face à notre affrontement approchant, la préparation mentale est primordiale. Ne l’oublie pas, si nous échouons la honte sera sur nous et nos ambitions s’envoleront un peu plus. »
Il fallait motiver les troupes tout en restant réaliste. Le Nara ne pensait aucunement qu’il était possible qu’ils perdent. Rien que le fait de penser à cette éventualité pourrait la précipiter à devenir réalité. Mais aussi sûr de lui était-il, il fallait tout prévoir et c’était ce minutieux perfectionnisme qui leur offrirait la victoire.

Lorsque le Nara rentra chez lui il appliqua évidemment ses propres conseils à lui-même. S’il y avait bien quelque chose sur lequel il n’était pas hypocrite c’était sur son sérieux dans sa préparation tant physique que mental. Ne voulant rien laisser au hasard s’il était exigeant avec les autres c’était avant tout car il l’était avec lui-même.

Ainsi il se posa en tailleur afin de méditer et son esprit se mit en ébullition. Ce dernier traversa des centaines d’hypothèse dans lesquelles le Nara se projetait à chaque fois afin de parer à toute éventualité. Il imagina toutes sortes de styles de combats et de pouvoirs pour ses futurs adversaires. Il ne savait même pas parmi ceux qu’il avait vu lesquels ils devraient affronter. Dans son esprit il ne pouvait que penser que le plus probable serait qu’ils se battent au corps à corps grâce à des armes… Aux pouvoirs particuliers peut-être ? Ou alors cette prêtresse leur avait prêté de leur pouvoir d’une quelconque manière ? Tout était encore possible à ce stade, surtout en ces temps troublés par des pouvoirs de plus en plus mystérieux.

Mais le Nara ne s’arrêta pas là, il perfectionna dans son esprit ses tunnels nécessaires à leur technique combinée. Il imagina là aussi de multiples possibilités afin d’en ressortir le meilleur de chacune pour obtenir le schéma le plus adéquat. Il se devait de lier discrétion, rapidité, ampleur et maniabilité. Dans cette combinaison son travail consistait surtout à faciliter celle de son coéquipier. Plus les chemins à emprunter seraient courts et simple moins il aurait de mal à y manier son métal. C’était pourquoi il devait parfaitement comprendre son coéquipier et être en symbiose avec lui pour travailler de concert et ne laisser aucune chance à leur adversaire.

Au petit matin le Nara retrouva son élève sur le même lieu que la veille, désert de toute autre présence. Le sol encore meurtri par endroit était le témoin de leur travail du jour précédent.
« Bonjour Akagi, nous allons pouvoir finaliser ce que nous avons commencés hier. »
Il espérait que la perfection tant attendue serait vite atteinte. Le Nara réalisa un unique mudra et fit apparaître un clone qui s’éloigna immédiatement en marchant. Aizen se tourna de nouveau vers son élève :
« Créée également un clone. C’est le test final, si nous arrivons à nous surprendre nous-même alors aucun ennemi pourra échapper à notre technique. »
Il allait être compliqué de pouvoir toucher quelqu’un qui savait exactement ce qui allait se passer et comment ça allait se passer. Mais la perfection ne s’atteignait pas en se contenant du minimum.

Le Nara se mit en place à distance de son coéquipier. Il jeta deux kunais, un visant chaque clone devant lui. Il s’attendait à ce que son élève en envoie deux à son tour pour ne leur laisser qu’une seule porte de sortie, porte de sortie où leur toute nouvelle création devrait les attendre si jamais ils réussissaient. Ainsi ce travail ferait aussi office d’entraînement à leur coordination en équipe.

Ce fut sans un mot que Aizen commença à réaliser les mudras nécessaires à la création de ses tunnels. Il réalisa ces derniers de la meilleure façon dont il l’avait pu l’imaginer durant sa séance de méditation de la veille, il voulait prendre les clones à revers pendant une esquive ou pendant qu’ils étaient occupés à se défendre. Tel était le plan.


_________________
KUMO:
 
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t10477-nara-aizen-termine#90368 https://www.ascentofshinobi.com/t10800-kumo-equipe-1-nara-aizen-metaru-akagi-kentoku-akio https://www.ascentofshinobi.com/t10499-dossier-de-nara-aizen#90586 https://www.ascentofshinobi.com/u1536
Metaru Akagi
Metaru AkagiEn ligne

Pieux d'acier telluriques [FT Nara Aizen] Empty
Sam 4 Déc 2021 - 12:35
Des paroles d’Aizen transparaissait sa grande maitrise du ninjutsu. Précis et juste ses conseils servaient toujours de fondation solide à la réflexion du Metaru pour passer à l’étape suivante de la création des jutsu qu’il avait eu le loisir d’apprendre, ou confectionner à ses côtés. En effet l’exemple de sa technique des fauves du purgatoire était parfait. Il ressentait le moindre de leur mouvement en gardant un lien continue avec eux, il devait se rapprocher de cette sensation désormais. Akagi hocha la tête et murmura un simple :

« Bien sûr, je peux faire ça ! »

Akagi respirait bruyamment et se sentait vide. Peut être était il capable de faire un nouvel essai mais ses forces le quitterait probablement durant la combinaison. Le Nara devait l’avoir remarqué car il changea légèrement de sujet parlant de leur affrontement prochain contre les pirates. La frustration montant dans le cœur du Metaru. Encore une fois, il se retrouvait être le maillon faible et si l’équipe ne pouvait utiliser cette technique pour leur affrontement se serait de sa faute. Son manque d’endurance handicapant l’équipe dans sa progression pour terminée la technique à temps. Les deux shinobis n’avaient pas encore reçu de date confirmée, Akagi secoua la tête chassant cette hypothèse de son esprit. Le géant de fer se sentait capable de transformer l’essai désormais. Aizen continuait en décrivant ce qui lui semblait être les points à garder à l’esprit lors du combat avec le duo de forbans. Le Metaru hochait la tête, prouvant son assentiment. En effet les pirates devaient avoir une force inconnue leurs permettant de se sentir capable de renverser les shinobis. La cohésion et l’entraide serait leur meilleur atout pour contrecarrer les brigands des océans. Akagi ajouta aux observations du Nara :

« Je suis d’accord avec vous senseï. Les pirates doivent avoir un atout dans leur manche qui nous est inconnu. Je pense qu’un point important à utiliser est notre capacité à attaquer par tous les angles. Les pirates ne sont pas shinobis cela m’étonnerait qu’ils nous envois des attaques venant des cieux ou du sol comme peut le faire votre maitrise du Doton. Cela devrait être moins vertical qu’à l’accoutumée. »

Aizen proposa de s’arrêter pour la journée au grand soulagement d’Akagi qui savait bien que son senseï s’arrêtait pour le laisser respirer. Lui-même ayant une réserve de chakra bien plus développé que la sienne. Avant cela il donna un dernier conseil au Metaru. L’économie d’énergie. Akagi baissa la tête à ce commentaire. Le géant de fer savait qu’il s’agissait certainement de sa plus grande faiblesse. Le style de combat qu’il avait développé était extrêmement énergivore surtout lorsqu’il utilisait ses bras mécaniques. Cela lui octroyait des possibilités incroyables mais par contre il épuisait son chakra très rapidement. Akagi accepta la remarque et comprenait toute la sagesse de celle-ci.

« Vous avez raison, j’essaierais de dépenser moins rapidement mon chakra. »

Le manipulateur des ombres termina en appuyant sur l’importance de gagner. Akagi ne pouvait réfuter son point. Lui-même, exécrant l’utilisation de pillards pour la protection de Kaminari, véritable blasphème à l’encontre des shinobis kumjoin. Ils séparèrent pour aller trouver un repos bien mérité.

Le Metaru prit le temps de méditer sur le combat à venir et les ajustements de la technique pour assurer la finalisation le lendemain. Réfléchissant aux techniques qu’il pourrait combiner avec Aizen, jouant avec l’oreillette Kumojin récemment achetée. Réelle prouesse intellectuelle de leur institut scientifiques. Cette merveille pourrait leur être d’une grande d’aide lors du combat à venir. Akagi fit quelque test à petit échelles de création kinton dans sa forge pour s’assurer qu’il ressentait bien jusqu’à la moindre extrémité de son métal. Il créait des sortes de racines apparentes au sol les yeux fermées. Il cherchait à sentir à l’avance que les extrémités de celle-ci se rapprochait d’un objet pour changer leur direction de progression. Quand il fut satisfait de lui, l’entièreté du sol de sa forge était nervurée d’une racine métallique interminable s’enchevêtrant entre le mobilier de la salle, le metaru se retira dans sa chambre pour se reposer jusqu’à l’aube.

Arrivé sur le terrain d’entrainement Akagi salua Aizen et sur ses recommandations il créa un clone de foudre. Le Nara s’éloigna du Metaru et alors que les clones se trouvaient désormais entre les deux originaux, il envoya deux kunaïs vers ceux-ci, comprenant rapidement l’intérêt Akagi fit de même afin d’acculer leurs copies et les obliger à se défendre ou riposter. Le manipulateur des ombres faisaient déjà les mudras nécessaires, Akagi sans attendre commença les siens.

Déjà il sentait sous ses deux pieds la terre frissonner légèrement, preuve que les orifices d’entrées n’attendaient plus que l’acier du fils du fer. Le Metaru se concentra sur sa réalisation comme il l’avait le soir d’avant, son métal s’écoula dans les tunnels créer par Aizen, ressentant le moindre contact de la terre sur celui-ci. Akagi propulsa le métal en fusion à une vitesse encore jamais atteinte jusque là. La pression du métal déformant presque les galeries créer par le Nara. Il le sentait son métal ne cherchait désormais plus que la sortie pour transpercer leurs copies.

Les clones eux ne restèrent pas mobiles attendant leurs fins, le clone d’Akagi fit un bond d’esquive sur le côté avant d’envoyer lui-même un Kunai vers le Metaru. Le clone D’Aizen lui dévia de son katana le kunaï d’un mouvement fluide de samouraï aguerri.
Akagi vu le kunaï se rapprocher de lui seulement il ne pouvait encore rompre son lien avec son métal, celui-ci n’avait pas encore atteint la sortie. Gardant ses pieds au sol il pivota son buste afin que le kunaï rencontra le fer de sa hache accroché dans son dos, le protégeant de la lame mortelle.

Là. Maintenant. Le Metaru durcit son métal d’un seul coup. Leurs clones qui finissaient juste pour l’un d’envoyer son kunaï pour l’autre de se défendre se trouvait acculer par les multiples et monstrueux pieux métalliques surgissant de nul-part. Sous cette pluie de monolithe métallique les clones ne purent qu’écarquillés les yeux. Tous deux cherchant à réaliser des mudras pour se protéger mais la soudaineté de l’attaque, couplé à sa puissance ne leur laissa aucune chance. Les pieux transpercèrent leurs chairs, les faisant disparaitre dans un nuage de poussière et une explosion électrique.

Akagi sauta sur place extatique devant le résultat de leur entreprise. Le kunaï envoyé par son clone avait clairement mit en avant un point faible de la technique mais il saurait améliorer se point à l’utilisation.

Il se rapprocha d’Aizen :

« Je pense qu’on peut affirmer que c’est une réussite. L’enchainement, l’envergure et la puissance est très bonne. Je dois être plus rapide à envoyer le métal dans les cavités telluriques pour éviter d’être pris par surprise par une attaque ennemi avant d’avoir terminée mais ça je pense qu’avec la pratique j’y arriverais facilement. Ce détail est encore à régler et peut être comme vous le disiez il sera prématurée d’utiliser la technique contre les pirates pour éviter une déconvenu. Mais autrement…»

Akagi tendit la main à Aizen pour lui serrer la sienne :

« Très belle technique senseï, j’ai hâte de l’utiliser sur le terrain »

_________________
Pieux d'acier telluriques [FT Nara Aizen] Pg49_110
KUMO:
 
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t10457-kumojin-de-droit-et-de-coeur-metaru-akagi-terminee#90234 https://www.ascentofshinobi.com/t10800-kumo-equipe-1-nara-aizen-metaru-akagi-kentoku-akio https://www.ascentofshinobi.com/t10827-dossier-de-metaru-akagi
Nara Aizen
Nara AizenEn ligne

Pieux d'acier telluriques [FT Nara Aizen] Empty
Lun 27 Déc 2021 - 12:12

Un atout dans leur manche… Sans doute, mais si cela était vrai alors ça ne remettait pas en question la cause de Sakaze Tosen ? Après tout le but était d’éradiquer le chakra pour recréer un équilibre naturel. Quel équilibre si certains étaient déjà capables de rivaliser avec des shinobis sans user de ninjutsu ? Quelque soit l’angle dans lequel le Nara analysait le problème, la solution proposée par celui qui se faisait appeler l’Homme au chapeau n’avait aucun sens. Venant d’une tierce personne Aizen l’aurait qualifié de naïf, mais était-ce le cas de cet homme ? C’était difficile à croire. Aizen était persuadé d’une chose : il leur manqué des informations, c’était pour cela que le problème était incompréhensible pour lui.
« J’imagine effectivement mal un monde où on les battrait en quelques secondes. Néanmoins cela prouvera une chose : Sakaze a tort. Et le public Kumojin en sera témoin, l’information tournera vite à travers le Yuukan. Cet affrontement… Amical. Il devrait faire parler de lui dans le Kunai émoussé, je ne vois pas comment il ne pourrait pas attirer l’attention tellement c’est un évènement inédit. Ainsi on aura d’autant plus raison de ne pas commencer trop fort le combat. Les écraser ne ferait que mettre en avant ce déséquilibre présenté par notre ennemi, nous devons garder tout le peuple Kumojin de notre côté. S’ils voient que de simples pirates nous résistent, ils auront d’autant plus envie qu’on garde nos pouvoir pour les défendre face aux menaces extérieures. »
Parfois la victoire ne se résumait pas à vaincre, elle pouvait se cacher dans la défaite. Il fallait pour cela regarder au-delà des apparences. Vaincre les pirates rapidement et facilement aurait était tenté mais pas forcément glorifiant. S’ils gagnaient facilement alors rien aura été prouvé. S’ils perdaient alors ce serait une honte. Il fallait trouver l’équilibre entre les deux.
« Nous ne pourrons effectivement pas utiliser cette technique pour notre combat ce serait prématuré. D’autant plus que nous ne savons pas à quel terrain nous aurons à faire. Notre technique à le défaut de ne pas pouvoir s’utiliser partout. Je réglerais ce souci un jour, il est possible de recouvrir un champ de bataille entier avec l’élément qui nous sied le plus. Si tu ne sais pas le faire avec le kinton tu devrais l’apprendre. Cela ne servira à rien au moment même de l’utilisation mais il faut savoir anticiper et placer ses pièces petit à petit. »
Toujours dans la leçon, le Nara était parfait dans son rôle. Il ne craignait pas cet affrontement mais tout ce qui en résulterait. Il serait regardé, une fois de plus. Sa victoire, pourtant proche de la veille, semblait avoir déjà été oublié de tous alors tout était à refaire. Il devait tout prouver, que ce soit au clan, aux autorités ou aux unités spéciales. Il n’était encore personne mais ne comptait pas que cela dure éternellement. Si voulait que les choses changent alors il devait en posséder les pouvoirs pour, à son échelle il ne pouvait qu’influencer la formation des nouvelles générations.


Spoiler:
 

_________________
KUMO:
 
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t10477-nara-aizen-termine#90368 https://www.ascentofshinobi.com/t10800-kumo-equipe-1-nara-aizen-metaru-akagi-kentoku-akio https://www.ascentofshinobi.com/t10499-dossier-de-nara-aizen#90586 https://www.ascentofshinobi.com/u1536

Pieux d'acier telluriques [FT Nara Aizen]

Page 1 sur 1

Ascent of Shinobi :: Territoires de la Foudre :: Kumo, village caché des Nuages
Sauter vers: