Soutenez le forum !
1234
Partagez

Schibboleth immémorial - Bellum

Ashina Mitsuhide
Ashina Mitsuhide

Schibboleth immémorial - Bellum Empty
Dim 22 Aoû 2021 - 2:43


Anamnèse
Élévation de l’astre coruscant purifiant l’Empyrée de ses sempiternelles ténèbres inquiétantes. L’aube chasse ces ombres gangrénantes par ces couleurs mirifiques laissant transparaître l’espoir de vivre, une journée de plus, une bataille de plus. Ces levés de soleil ressemblent bien plus à l’appel du chor, sonnant l’alerte d’une nouvelle menace s’approchant bien trop près de ce que tout être au sein de ses steppes chéris. Un énième bramement, long et douloureux, obligeant l’humain à prendre les armes pour assurer la pérennité d’une nation qui se morcèle.

Ces doux rayonnements viennent délicatement caresser ces joues pâles et creuses qui sont les tiennes. Un réveil mielleux au milieu d’un bazar administratif ne pouvant être conclu par tes errances nocturnes. Le travail bien trop insidieux d’une régence nécessaire pour raviver la flamme d’un citadelle brisée. Une tâche négligée par tes devanciers. Une erreur coûtant la vie de tant d'âmes que tu ne désires plus effectuer ces sordides calculs. Un soupir s’échappe avant même que ton esprit brumeux s’extirpe de sa torpeur. Une obligation à laquelle tu dois te soumettre pour amorcer, de nouveau, l’essor de la cité du soleil.

Hélas, la monotonie pourtant si immuable ne conservera pas son essence en ce jour particulier. Elle aussi, sous cette lumière accorte, elle s’éveille. Depuis son apparition, elle se voulait discrète, voilée par une simple étoffe, cachée des prunelles inquisitrices. Il t’avait prévenu, après tout. Lorsque le moment sera venu, la Marque t’indiquera la marche à suivre. Tes doigts frétillent sous l’impulsion rougissante de cette cicatrice qui désire être entendue, écoutée. La douleur s’intensifie, obligeant ton corps cacochyme à se mouvoir promptement vers ce dispensaire de fortune. Au fur et à mesure de tes pas, l’intensité de cette affliction décroît, sans que tu ne puisses l’expliquer. De retour dans ta salle de commandement, la douleur reprend de plus belle, comme désirant t’indiquer la voie à suivre pour ne plus subir cette malédiction des anciens. Dans le souffle long d’un nouveau soupir, tu déroges à ton devoir, désirant nourrir la curiosité de cet étrange vestige.

Le périple t’engage dans les profondeurs du désert, explorant des terres inconnues pour ta personne. Un enfant du désert, perdu dans sa propre demeure. Enfin, l’épine s’apaise grandement à la vue d’un tombeau, isolé de tout. L’humble édifice expose quelques briques usées par le temps et le sable ainsi que plusieurs voilures de couleurs, n’indiquant rien de bien spécifique au tout venant. La Marque reste formelle. Ce lieu l’attire, la demande, lui ordonne de venir.

Tes pas ralentissent à l’orée du mausolée terni. Trois hommes constatent ta venue inattendue et pour le moins étrange. Les plus jeunes te dévisagent, plaçant lentement leurs mains sur la garde de leur instrument de guerre. Un geste tempéré bien vite pas la sénestre crispée par la clepsydre du plus âgé.

Rare sont les visites dans ces terres enfouies profondément dans le désert. Que nous vaut la visite du Tueur de Dieu ? Cet endroit est réservé au Meikyû désirant se recueillir. Vos titres ne valent rien en ces lieux.

Et que vaut ceci, humble gardien ?

D’un geste calme et maîtrisé, tu enlèves ce gant masquant ce stigmate incandescent pour le présenter à la sentinelle des scelleurs. Un silence. Un long silence.

Cette marque… L’élu des aïeux… Impossible !

Pourfendu par les événements, le vieillard ne peut que s'asseoir sur la première pierre qu’il trouve.

Un événement si rare que je l’avais presque oublié ! Bien des crépuscules se sont écoulés depuis le dernier favori des ancêtres. Céder nos arcanes de la sorte à des gens ne partageant pas notre sang… C’est ce qui a brisé les fondements mêmes de notre essence clanique. Enfin, qui suis-je pour juger les primordiaux octroyant notre pouvoir, jour après jour, années après années. Vous vous trouvez dans le tombeau que l’on surnomme l’Ancêtre de la Guerre. Vous pouvez entrer, mais soyez avertis, Régent de Taiyô. Horreur, lamentation et désolation seront vos ennemis dans cet hypogée. Les Primordiaux recherchent l’exceptionnel. Seule la transcendance de votre pâle condition vous permettra de prévaloir et de sortir vivant d’ici. La miséricorde des Dieux n’est qu’un mensonge prodigué pour apaiser les plus apeurées, Ashina Mitsuhide.

Je ne suis en rien exceptionnel, mais la guerre civile se prépare dans les bas-fonds des cloaques de la Port de l’Est. Je ne peux laisser le peuple sans égide dans ces temps sombres. J’ai affronté le divin une fois, je peux aisément réitérer cette prouesse. Il le faut, pour l’avenir de notre pays, cher Meikyû.

Poing serré, tu reprends ta marche déterminée, alors que les sentinelles t’ouvrent la grande porte où les abysses t’attendent dans leur noirceur insondable.

_________________
Schibboleth immémorial - Bellum 0_new_10
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t9121-une-nouvelle-lueur-ashina-mitsuhide-u-c https://www.ascentofshinobi.com/t8444-suna-no-fukoku-shakaze#70751 https://www.ascentofshinobi.com/t9742-ashina-mitsuhide#82731

Schibboleth immémorial - Bellum

Page 1 sur 1

Ascent of Shinobi :: Reste du Monde :: Kaze no Kuni, Pays du Vent :: Désert aride
Sauter vers: