Soutenez le forum !
1234
Derniers sujets
Partagez

Remous et Ambitions

Oterashi Yanosa
Oterashi Yanosa

Remous et Ambitions Empty
Mer 25 Aoû 2021 - 14:19
Il semblait qu’en dépit de toutes les catastrophes que pouvait essuyer la cité de la Roche, celle-ci trouvait toujours un chemin vers la restauration de sa gloire et de son rayonnement d’antan. C’était en tout cas l’impression nette qui se dégageait, tandis que les pas du guerrier sans visage le menaient à travers les artères commerçantes, flanqué par l’une des rares personnes dont la corpulence et la musculature outrepassaient largement les siennes. Ce n’était pour autant pas une surprise pour Yanosa que l’activité ait repris avec autant de vigueur ces derniers mois et en particulier ces dernières semaines : lui, ainsi que bien d’autres shinobis et artisans, avaient travaillé d’arrache-pied pour remettre la vieille Rokkusu en état et lui offrir un nouveau souffle. Des quartiers entiers avaient repoussé de terre, plus hauts, robustes et parfois même raffinés que jamais, des aménagements modernes offraient une qualité de vie encore meilleure qu’auparavant aux habitants civils comme militaires, tout cela grâce aux talents conjugués de ceux qui maniaient le chakra et de ceux qui n’en étaient pas capables.



Nobunaga Ryûji
Remous et Ambitions Gladio10

« Une vrai beauté, hein ?
- Si on oublie le gouffre immense au nord, certainement.
- Baaarh, sois pas comme ça. On revient de loin, quand même. Et puis, c’est pas dit qu’on trouve pas une utilité à ce gros trou un jour ou l’autre, qui sait.
- Qui sait... »

Le duo n’avait pas vraiment à faire beaucoup d’effort, pour évoluer au travers de la foule qui se massait devant les nombreuses échoppes du coeur commerçant. Leurs larges épaules d’une part, mais aussi la renommée que portaient les traits de leur visage respectif, se chargeaient pour eux de leur ouvrir la voie. L’effervescence, jugea l’Oterashi, était encore un cran au-dessus de ce qu’elle avait été quelques temps auparavant, et coïncidait assez étrangement avec la diffusion de la nouvelle. « Cette » nouvelle, repensa-t-il, au coeur de laquelle il avait joué un rôle essentiel au côté de l’Eclair Vert, et qui avait semblait-il rallié de nombreux civils à la cause des shinobis qui assuraient leur protection et la justice au Pays de la Terre.

« C’est là, lança Ryûji en pointant de son index musculeux en direction d’une échoppe. Tu vas voir, ça vaut le détour. »

Encore dubitatif, Yanosa se contenta de hocher la tête et laissa son camarade Assimilateur prendre la tête. Approchant du bâtiment à la devanture simple mais aux accents exotiques, le guerrier de pierre en reconnut la manufacture et se rappela l’avoir construit quelques mois auparavant. Le flamboyant devant lui se baissa pour éviter de se prendre le auvent dans le visage, le Tellurique faisant de même à sa suite pour l’accompagner à l’intérieur et prendre place autours d’une petite table ronde en bois peinte en noir brillant.

« …Ça ne paye pas de mine, là comme ça.
- C’est le principe. Y a que les connaisseurs qui savent vraiment ce qui est servi ici : pas besoin d’appâter le chaland avec des décos hors de prix et de meubles importés de Kaze…
- Et, ils s’y retrouvent quand même ?
- Bah… ils compensent, disons… avec l’addition, heh !
- Une bonne chose que ce soit toi qui m’ait invité, alors. »

Les deux hommes attendirent un instant avant que l’une des tenancières ne s’approche.

« Messieurs, qu’est-ce que je peux pour servir aujourd’hui ?
- Deux Iris, s’il te plaît Gyoko.
- C’est en route ! »

Yanosa fixa Ryûji dans les yeux d’un air faussement courroucé.

« ...Et mon libre arbitre ?
- T’y connais rien à leur carte, laisse-toi guider pour une fois.
- J’ai accepté de te suivre jusqu’ici, et tu ne me feras pas croire que c’était juste pour me faire goûter cet « Iris », répondit le Tellurique en avançant ses mains jointes sur la table. Donc si on pouvait en venir au fait… ?
- Tshhh… Tu sais vraiment plus comment faire, hein ? Te détendre un peu, je veux dire. Enfin, si tu l'as su un jour... »

Ryûji révisa sa posture, affichant alors une mine plus relâchée et sérieuse à la fois.

« … On va avoir besoin de toi Yanosa. Les Assimilateurs… vont avoir besoin de toi. »

_________________
Remous et Ambitions Giphy

Theme
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t5797-oterashi-yanosa-termine
Oterashi Yanosa
Oterashi Yanosa

Remous et Ambitions Empty
Mer 25 Aoû 2021 - 15:50
Le guerrier sans visage se mura dans un silence de plomb, immobile et impassible face aux traits à la fois durs et charmeurs de l’Assimilateur de feu qui le dévisageait de biais.

« Et voiciii, bonne dégustation ! »

Gyoko avait eu le temps d’aller préparer les boissons des deux shinobis, et vint les déposer avec une dextre adroite et exercée sur la modeste table ronde en tâchant de ne pas forcer l’Oterashi à déplacer ses bras. La marque d’un service de qualité et qui mettait le client sur un véritable piédestal, fut-ce dans les détails les plus discrets. Yanosa jeta un œil autours de lui, la nuque raide, s’apercevant que les personnes les plus proches s’avéraient se situer à plusieurs mètres de là, au fond de la salle. Les particularités des breuvages servis ici était-elle vraiment la seule raison qui avait poussé Ryûji à l’inviter ici ? Le Chûnin, monolithique, commençait à en douter, tandis qu’il ramenait ses yeux incandescents sur son camarade.

« Avoir besoin de moi pour… quoi, exactement ?
- Écoute, heum… Pour la faire courte, on est pas mal au Dojo à être passablement… frustrés, tu vois.
- « On » ?
- On, oui. J’en fais partie, et je comptais pas vraiment m’en cacher. Ça fait plus d’un an, maintenant, qu’on s’est rassemblés. Y a eu des phases un peu étranges, et tout n’a pas toujours roulé, mais avec le Dojo, on s’est construit. On s’est uni, on a commencé à former.. une famille, tu vois ? Et ce « on » là, tu as ta place dedans Yanosa, j’espère que t’en es conscient. Pour ce que j’en sais, sans toi, on aurait même peut-être jamais pu avoir tout ça. Le problème…
- … Le problème ?
- On se sent écrasés, Yanosa. Borukan, Hyûga, Chôkoku,… Les clans historiques ont des quartiers entiers, pendant que nous on doit s’entasser dans un seul bâtiment. Certains se permettent encore de nous mépriser et s’en tirent sans la moindre réprimande… Aujourd’hui on est unis mon pote, mais si c’est pour se retrouver dans cette position par rapport aux autres clans…
- Et… qu’est-ce que tu suggères ? J’ai déjà beaucoup fait, pour nous permettre d’avoir cet endroit. De le garder, de le restaurer.
- C’est assez simple, en fait. Yanosa… si on veut être reconnus… il nous faut une place au Conseil. Tu es du Sazori. Tu connais bien les membres du Triumvirat, tu pourrais- »

La main gauche du guerrier de pierre s’était levée, paume ouverte et dirigée vers le flamboyant avec une fermeté qui intimait le plus profond silence. Il s’en était fallu de peu, en entendant les derniers mots du Nobunaga, que l’Oterashi ne laisse s’échapper un débordement de chakra de son corps, et c’est au prix d’un effort conscient qu’il parvint à tenir cette ébullition soudaine en respect. Lentement, sa main s’abaissa vers le verre d’Iris pour s’emparer du gobelet qui le contenait, puis le leva à hauteur de ses lèvres.


Remous et Ambitions Ghostb21

« ...Tu t’imagines des choses, Ryûji. Tu me vois côtoyer ces gens, entends des échos des batailles que je livre à leurs côtés. Tu supposes que j’ai leur confiance. Mais, la vérité… c’est qu’il n’en est rien. »

Il porta le gobelet à sa bouche, goûtant pour la première fois la saveur de l’Iris. Rond, doux et pourtant si mordant. Une vraie traîtrise gustative. Le Tellurique le vida d’un trait, embrassant la morsure de la mixture alcooliseé, puis fit claquer son verre sur la table en bois.

« Il y a une raison pour laquelle je suis toujours Chûnin, tu sais. Rien n’est dû au hasard… Et ce n’est certainement pas ma voix qui pourra aider la cause des nôtres, dans cette affaire.
- Tu te trompes. Tu te trompes, Yanosa. Ta voix porte plus que celle d’aucun d’entre nous, surtout depuis… Surtout depuis que Tenzin n’est plus là. »

L’Oterashi serra le poing si fort que la table en trembla, mais tâcha de se contrôler une fois de plus pour conserver l’intégrité des sentiments qui le traversaient à l’évocation de ce nom.

« On te demande pas de promesse. On te demande d’essayer. Essaye d’intercéder pour nous, ou je crains… que des problèmes plus graves nous guettent. »

_________________
Remous et Ambitions Giphy

Theme
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t5797-oterashi-yanosa-termine
Oterashi Yanosa
Oterashi Yanosa

Remous et Ambitions Empty
Jeu 26 Aoû 2021 - 21:25
Désabusé par la requête que lui faisait là son camarade Assimilateur, Yanosa en était presque venu à fuir son regard, comme si il savait déjà cette voie se révélerait être une impasse quoi qu’il puisse faire.

« J’ignore ce qui a pu te laisser penser que ce serait une bonne idée que je me charge de porter ce sujet à l’attention du Triumvirat, mais je crois que tu te fais quelques illusions, Ryûji.
- Il est pas question de ça. Et même en admettant… Ça voudrait dire qu’on est un bon paquet à se planter.
- … Les autres membres du Cercle, ils pensent comme toi ?
- Pour Namari c’est une évidence. On est tous un peu comme ses oncles de coeur, mais toi… elle t’apprécie comme un frère. Furitomo, lui… Son truc c’est de dire qu’un mec qui est capable se frayer un chemin dans les entrailles d’un démon géant a forcément une voix qui compte, peu importe son grade. Ichirô est le moins dithyrambique, mais… C’est Ichirô après tout. »

L’Oterashi dévisagea un moment son homologue de l’autre côté de la table, tentant de sonder son esprit à l’aide de ses pupilles rougeoyantes. Le guerrier de pierre n’avait jamais été friand des jeux politiques, et si la problématique que soulevait le Nobunaga touchait effectivement aux membres de ce qu’il considérait effectivement à présent comme un véritable clan à part entière et dont il faisait partie, considérant l’opinion de sa hiérarchie sur son compte, il avait beaucoup de mal à envisager qu’il puisse être d’une quelconque aide dans ce projet.

« ...Et toi, alors. Tu es plus vieux, respecté, estimé… La seule chose qui nous distingue sur le papier, c’est que tu n’as pas eu de démêlées avec un ou plusieurs membres du Triumvirat, et c’est un bon point, crois moi.
- … Écoute, heum… J’ai beau faire partie de notre Cercle, je n’ai même pas un orteil dans « ce » cercle là, tu vois ? Ce n’est pas moi, qu’on choisira pour faire face à un singe de lave de plusieurs dizaines de mètres de haut. Ce n’est pas à moi, qu’on fera confiance pour tenir les Crocs face à des Lieutenants de notre ennemi...à Tôsen lui-même… ! Partout où c’était important, tu étais là Yanosa, à te battre, sans jamais rien laisser tomber. Moi… ? Tu me connais, je suis pas le genre timide quand ça parle baston, mais je sais quand même reconnaître où est ma place. Ils peuvent penser ce qu’ils veulent de toi, en haut lieu, je m’en tape. Parce que quand tu leur expliqueras le problème, et la solution qu’on propose, ils sauront que c’est important. Ils sauront qu’il doivent faire quelque chose. Je refuse qu’on se saigne pour sauver le Chakra si c’est pour qu’on se retrouve en marge et sans l’ombre d’une reconnaissance. »

Impassible, l’Oterashi se laissa aller lentement dans le dossier de sa chaise, laissant ses mains se séparer sur la table pour leur faire agripper le rebord de la table en bois. Soudainement, il inclina légèrement la tête avec un haussement de ce qui aurait été ses sourcils.

« ... Tu as fini ? … Je passerai le mot, c’est d’accord. J’essaierai de nous avoir ce siège. Mais modère tes attentes : la bureaucratie est plus lente que jamais, par les temps qui courent…
- C’est tout ce que je voulais entendre. Je te connais. Je sais que ça te tient à coeur, à toi aussi. Si c’était pas le cas, tu te serais pas donné en spectacle, y a presque deux ans, dans cet amphithéâtre.
- Tshh. »

Ryûji empoigna finalement son verre d’Iris, minuscule entre ses doigts musculeux, et le vida lui aussi d’une traite en s’égosillant avant de reposer le godet sur la table.

« Hrmmm… Un délice.
- Pas mauvais, oui.
- Ha ! Enfoiré… Si tu savais ce que ça va me coûter !
- J’ai assez de choses à gérer pour pouvoir amplement me permettre de te dire… dit-il en se relevant de sa chaise et en se tournant vers la sortie. ...que ce n’est pas mon problème. »

_________________
Remous et Ambitions Giphy

Theme
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t5797-oterashi-yanosa-termine

Remous et Ambitions

Page 1 sur 1

Ascent of Shinobi :: Territoires de la Terre :: Iwa, village caché de la Roche :: Cœur dévasté
Sauter vers: