Soutenez le forum !
1234
Partagez

Entretien avec la Taisho Shishiza [PV Aimi]

Hyûga Tsuyoshi
Hyûga Tsuyoshi

Entretien avec la Taisho Shishiza [PV Aimi] Empty
Sam 4 Sep 2021 - 2:36
Le Hyûga se préparait activement à lancer la mission à Tsume. Une mission qu'il avait en tête depuis la dernière attaque de Tôsen ou plutôt de ses lieutenants. Durant le combat contre Yamanaka Rei, il se préparait déjà à la traque des lieutenants que ce soit Rei ou le nécromant Reijiro. Il avait pris les devants durant le combat, tandis que le trio Yanosa, Masami et Taishi bombardaient de techniques de le Yamanaka, lui préparait la suite. Une suite dont il était quasi certain de l'issue compte tenu de la puissance et du savoir faire en termes de combat du trio cité précédemment. Et pourtant, l'impossible avait eu lieu, le non planifié, un véritable cas de force majeur avec l'apparition de Tôsen venu sauver in extremis son allié Rei, puis Reijiro qui venait de réussir sa mission. Tôsen était apparu par le moyen d'une espèce de faille spatio-temporelle et il y avait emmené ses deux alliés, leur faisant probablement travers l'espace sur de très larges distance. A vrai dire, aussi loin que pouvait voir Tsuyoshi, les leaders du Ningen avait disparu des environs d'Iwa... C'était donc la mission à Tsume, celle qui initialement devait servir à traquer l'un des lieutenants avant son entrée dans le pays des Griffes, était actuellement nécessairement tournée vers la cartographie sommaire de ce pays et la localisation du quartier général du Ningen.

Pourtant, au delà de cette préparation de mission qui actuellement était devenue la priorité numéro 1 de Tsuyoshi, ce dernier pilotait en même deux un autre dossier d'importance tout en n'omettant pas ses responsabilités de représentant clanique. Cet autre dossier n'était autre que la Banque de Tsuchi. Une banque en train d'être montée et dont les fonds provenaient actuellement exclusivement des Hyûga. Certes une proposition avait été faite aux Borukan au travers de leur représentant Ashitaka, mais celui-ci, compte tenu de sa position devait en référer aux siens avant toute prise de décision. En attendant, les Hyûga eux, sur les conseils de Tsuyoshi avaient déjà mis progressivement une partie de leurs avoirs sur la table afin de financer le développement du village et le redéploiement des commerces. Seulement bien des choses restaient à faire pour assurer totalement la pérennité de cette entreprise, quand bien même Tsuyoshi ne doutait guère qu'elle irait à son terme. Après tout, c'était un clan puissant qui soutenait ce projet et dans le contexte actuel, les retombées étaient bien trop importantes pour eux pour qu'ils n'appuient pas ledit projet.

S'il fallait le rappeler, le projet avait vu le jour avec ce conseil clanique où Tsuyoshi, au sortir d'un Conseil de village, avait fait part au sien de la volonté de Hyûga Toph appuyée par le Conseil du village, de faire évacuer les civils avant les tentatives de réveil du dieu singe. Une sage décision certes, mais qui devait être entourée de précaution que ni le conseil, ni Toph n'avaient voulu prendre. Seuls une partie des Hyûga ayant confiance en leur représentant ou ayant un minimum de bon sens suivirent. Ceux-là désormais disposaient d'un coup d'avance sur la multitude car à l'apparition du dieu singe, le quartier commercial dans son entièreté fut rasé, de même que les quartiers, autant dire clairement : beaucoup avaient tout simplement perdu énormément au change quand bien même le village avait su préserver leur vie et même leur assurer un minimum la survie dans des camps de fortune. Bien souvent, c'est au détour d'événements précis que les meilleurs investisseurs démarrent les meilleures affaires. Les Hyûga pour beaucoup avaient eu le nez creux et désormais, la toute nouvelle banque de Tsuchi soutenait tant les civils que les shinobis désireux de se refaire le tout dans un contexte où même le Daimyo avait refusé toute aide à Iwa la rebelle.

Conscient de ces acquis, le Hyûga comptait évoquer ce sujet auprès du Shishiza et surtout de sa Taishô : sa collègue Aimi. Il attendait d'elle quelques garanties qui ne pourraient lui être refusées en principe, compte tenu de l'ampleur du projet mais aussi des responsabilités de cette unité spéciale. Peut-être également, Aimi saurait apporter quelques conseils qui pourraient être utiles ? Qui sait ?

Quoi qu'il en soit, deux jours après la réunion du triumvirat, le Hyûga se rendit au bureau d'Aimi. Arrivé sur place, le Hyûga toqua à la porte et attendit que la kunoichi daigne l'inviter à entrer.



_________________
Spoiler:
 


Entretien avec la Taisho Shishiza [PV Aimi] 03483e9ae9996c8c0f0fb3940fd109f9
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t193-hyuga-tsuyoshi-100 https://www.ascentofshinobi.com/t4564-hyuga-tsuyoshi#35195
Chiwa Aimi
Chiwa Aimi

Entretien avec la Taisho Shishiza [PV Aimi] Empty
Mar 2 Nov 2021 - 14:32
___________________________________________

Entretien avec la Taisho du Shishiza ?
___________________________________________

Depuis quelques semaines, Tsuchi était soulevé par une multitude d’événements, Aimi y faisait face comme elle le pouvait, tout en s’attelant à redorer le blason du lion. Chose qui n’était pas évidente avec le peu de membres au sein du Shishiza. Pour autant, il fallait s’activer pour renforcer les intérieurs de la Roche. Si l’idée de la technique de faction avait été présentée à ses camarades, peu s’y était déjà mis du fait des dernières attaques. Comme toujours, il fallait rebâtir, réparer, renforcer et relever la tête. Si la Chiwa baissait les bras, ce serait la fin de l’unité et de bien des choses.

Dans son bureau, la douce prenait des notes sur quelques projets qu’elle avait en tête vis-à-vis de la médecine au sein d’Iwa. Elle avait en tête de permettre à n’importe quel shinobi de la Roche de pouvoir, en situation de crise, administrer les premiers soins aux membres de leur équipe ou à leur camarade. En effet, il y avait peu d’irounins sur ces terres, alors il fallait pouvoir assurer même sans bénéficier de cette capacité chakratique. Après tout, pour devenir médecin, il fallait connaître les bases avant tout. Cela demanderait sûrement du temps et un certain coût pour pouvoir permettre à beaucoup de posséder de genre de kit.

Changeant de parchemin, son regard écarlate se posa sur le schéma anatomique d’une main, d’un bras, jusqu’à l’épaule. Passant des veines, aux nerfs, aux muscles et aux os, la douce travaillait ardemment sur les greffes. Des projets qui lui demandaient beaucoup de temps et elle sentait qu’il lui en manquait.

C’était sans compter sur ses autres responsabilités et les bruits sourds à sa porte le lui rappelaient. Sortant de ses pensées, elle referma ses effets et prit la parole, invitant l’intrus à entrer. En voyant qu’il s’agissait de Tsuyoshi, elle fut quelque peu surprise, c’était d’ailleurs la première fois qu’il se présentait dans son bureau. S’appuyant de ses deux mains sur son bureau, la douce se leva et se rapprocha de son collègue et ami. Elle inclina sa tête pour le saluer, lui souriant doucement par la même occasion.


« Bonjour Tsuyoshi, comment te portes-tu depuis notre dernière entrevue ? Tu voulais me voir pour quelque chose de précis ? »

La kunoichi lui fit signe de s'installer s'il le souhaitait. Elle se demandait bien ce qu'il lui voulait. Était-ce par rapport aux récents événements ? La jeune femme savait qu'il n'était pas totalement en accord avec ses décisions, venait-il parler de cela ? Ou d'un autre projet ? Une chose était sûre, elle serait une oreille attentive et sage pour lui.

Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t6031-chiwa-aimi-se-presente https://www.ascentofshinobi.com/t8393-iwa-equipe-1-aimi-seika-taketora https://www.ascentofshinobi.com/t6109-chiwa-aimi-carnet-du-rubis-d-iwa https://www.ascentofshinobi.com/u1037
Hyûga Tsuyoshi
Hyûga Tsuyoshi

Entretien avec la Taisho Shishiza [PV Aimi] Empty
Lun 29 Nov 2021 - 19:11
Le Hyûga ouvrit la porte du bureau de la kunoichi à la demande de celle-ci. Il avait en effet toqué à la porte et il s'était vu accepter l'accès à cet antre des décisions du Shishiza par le maître des céans. Il entrouvrit donc la porte élargissant sa vue sur un univers qui lui était peu connu. En effet, c'était bien la toute première fois qu'il posait les pieds ici. Du Shishiza, il n'avait connu que l'extérieur concrètement du moins, si l'on mettait de côté les événements malheureux de l'attaque de Mamushi et le fait qu'il avait été dans les locaux du commissariat, pissant le sang à deux doigts de l'évanouissement. Un événement malheureux que son esprit tâchait d'oublier au point de ne pas le lui rappeler au moment où il faisait le bilan de ses entrées et sortie du Shishiza. Sa senseï, Naari Etsuko, avait été la cheftaine de cette unité. Il était venu l'attendre à la sortie des locaux un jour alors qu'il souhaitait lui parler. A l'époque, encore inconscient de la présence du Sazori, le Hyîga espérait mener carrière dans cette branche du Yamagenzo. Il aurait probablement fait un bon lion, compte tenu de ses capacités naturelles et physiques, et probablement même que dans ce bureau de Toph, lors d'une réunion de Jônin l'ayant mené au Sazori, son statut aurait pu être tout autre, mais son cœur battait réellement pour une autre cause. De potentiel Taishô du Shishiza, il avait préféré les voies sombres et ténébreuses du Sazori.

Son regard croisa celui de la kunoichi. Son cœur fit un bond dans sa poitrine. D'un coup d'œil il apprécia la beauté de la femme assise devant son bureau. Aimi était une femme ravissante. Sa beauté était sans conteste, autant que sa douceur. Le tout avait le don de faire chancer le Hyûga jusque dans ses fondements intimes à chaque fois qu'il la voyait. Cependant, quelque chose lui indiquait que ce "fruit" là n'était pas pour lui. Elle était la pomme du jardin d'Eden pour lui. Belle, attirante, pleines de promesses, mais inaccessible parce qu'interdite. Le regard du Hyûga ne fut guère insistant. Il passa rapidement au crible la décoration de l'intérieur appréciant le style et la touche féminine qui apportait un plus à l'atmosphère du lieu.

_ Salut Aimi. Bien, bien... Je me porte à merveille et toi ? Dit le Hyûga sans relever le fait que la kunoichi, sans détours, lui demandait d'en venir au faits, d'en venir à la raison de sa présence en ce lieu. Il se résolut à poursuivre, conscient qu'elle devait être très occupée.

_ Je suis venu en tant que représentant de mon clan cette fois-ci pour des affaires dirons-nous civiles... Le Hyûga n'attendit pas que la belle lui désigne un siège à occuper, il tira une chaise et la plaça de biais vis à vis d'Aimi pour ne pas donner l'air d'une confrontation entre eux. Il n'y aurait aucune confrontation, peut-être seulement des négociations.

_ Pour te la faire courte, le clan Hyûga finance depuis quelques temps, bien des opérations de reprises d'activités commerciales au sein d'Iwa. Dit-il, il continua après une pause à peine perceptible. Nous avions décidé lors d'un conseil clanique de redéployer nos avoirs, nos richesses, sauvegardées peu avant le réveil du Yonbi pour accompagner l'activité commerciale du village grandement affectée par le réveil du Dieu singe et ses dégâts sur les quartiers commerçants et résidentiels. Peu d'iwajins sans l'aide du projet que nous menons, sans aucune prétention, n'auraient pu se relever facilement compte tenu des pertes que nous avons tous essuyé en termes de biens économiques... Il marqua une courte pause essayant d'évaluer jusqu'à quel niveau il était éventuellement en train de perdre Aimi. En principe, elle devait savoir un minimum qu'au sein d'Iwa les Hyûga notamment étaient en train de piloter un projet à bien des égards, dans l'intérêt du village.

_ Si je viens vers toi, c'est qu'en tant que Taishô du Shishiza tu es une personne centrale pour le développement et le déploiement de nos activités. Nous allons aller vers l'officialisation d'un projet de banque que nous voulons à portée nationale. Nous sommes en discussion avec les Borukan afin que ceux qui seraient intéressés par le projet et qui en auraient les capacités puissent injecter leurs avoirs afin que les activités se consolident. Nous allons également vers le choix d'un positionnement, d'un point de vue physique, du cœur de nos activités, quand bien même nécessairement nous aurions un bâtiment témoin ou principal au centre même du quartier commerçant en pleine reconstruction. Il marqua une nouvelle pause, laissant Aimi digérer ces informations être consciente des perspectives qui s'annonçaient. Un grand projet était à l'oeuvre et si chacun jouait sa partition, Iwa et même Tsuchi en ressortirait grandis. Il était nécessaire pour cela que chacun y trouve son compte et que tous daignent tirer dans le même sens dans l'intérêt commun.

Quelqu'un toqua à la porte. Tsuyoshi d'un hochement de tête positif et d'un regard complice sembla dire à Aimi d'encourager la venue de cet intrus. Il attendit qu'elle réagisse. Si elle avait accepté, le bras droit de Tsuyoshi dans ce projet qu'il pilotait personnellement allait faire son entrée : Hyûga Chikara. Un membre de la branche parallèle, validé par le conseil Hyûga et qui assistait le représentant clanique dans le déploiement des activités liées à la banque. En réalité, sur le terrain, c'était lui qui coordonnait tout le processus compte tenu du travail déjà important que devait mener Tsuyoshi quant à la représentation clanique et quant au Sazori que ce dernier dirigeait.

_ Je te présente Hyûga Chikara. C'est mon bras droit dans le pilotage de ce projet et en réalité, il est même celui qui y travaille le plus sur le terrain. Dit Tsuyoshi.
_ Tsuyoshi Sama est trop modeste. Aimi Sama, mes respectueuses salutations... Fit Chikara.

Le Hyûga contrairement à Tsuyoshi, attendit qu'on l'invite à s'asseoir. Autrement, le pauvre demeurerait debout et n'interviendrait que lorsqu'il le jugerait nécessaire ou si l'on l'invitait à le faire...

_________________
Spoiler:
 


Entretien avec la Taisho Shishiza [PV Aimi] 03483e9ae9996c8c0f0fb3940fd109f9
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t193-hyuga-tsuyoshi-100 https://www.ascentofshinobi.com/t4564-hyuga-tsuyoshi#35195

Entretien avec la Taisho Shishiza [PV Aimi]

Page 1 sur 1

Ascent of Shinobi :: Territoires de la Terre :: Iwa, village caché de la Roche :: Académie Hashira
Sauter vers: