Soutenez le forum !
1234
Derniers sujets
Partagez

In'ai Raisan solitaire

Nara Aizen
Nara AizenEn ligne

In'ai Raisan solitaire Empty
Dim 5 Sep 2021 - 17:14
In'ai Raisan:
 

Automne 187, Aizen avait 7 ans. A Hi no Kuni.

Ce jour-là était le septième anniversaire du petit garçon. Un enfant était toujours heureux le jour de son anniversaire, il attendait ça avec grande impatience. Mais aucun autre enfant ne pouvait être aussi heureux que quand arrivait le jour de son septième anniversaire s’il était issu du clan Nara.

Ainsi Aizen bouillonnait d’impatience, il se fichait pas mal d’avoir un an de plus, de recevoir des cadeaux ou des confiseries. Tout ce qu’il attendait c’était que son ombre soit baptisé comme le voulait la fameuse tradition du In’ei Raisan. En effet outre la fête pour une année de plus ce qui devait marquer ce jour dans l’enfance d’un Nara était le baptême officiel de son ombre, un rituel que l’enfant attendait avec impatience alors qu’il se demandait bien à quoi cela pouvait bien ressembler.

Mais contrairement à d’autres enfants si Aizen attendait ce jour avec impatience ce n’était pas pour le fait que son ombre allait être baptisé, il ne savait même pas ce que cela voulait dire. Il avait entendu parler de cette cérémonie que brièvement. Après tout comment en apprendre plus alors qu’il faisait partie d’une des rares familles restées à Hi après la guerre civile. La majeure partie de son clan était maintenant au pays de la Foudre, ceux qui étaient appelés des traîtres pour tout le Soshikidan. Lui, Aizen, qui n’était alors qu’un enfant était aussi souvent assimilé à ces traitres.

Néanmoins en ce jour il pourrait mettre tout ça de côté, oublié le temps d’une journée pour apprécier ce moment. Car s’il était si impatient c’était avant tout pour passer du temps avec sa mère, et peut-être même d’autres rares membres du clan Nara étant restés dans leur patrie d’origine ? Il n’avait que très peu le temps de croiser d’autres Nara, l’enfant ne le savait pas mais le seigneur de l’époque, Araho Masao, avait fait en sorte de séparer les Nara restant pour continuer de les exploiter tout en évitant une énième rébellion. En ce jour il espérait que ce soit différent, un vain espoir d’enfant naïf.

L’enfant se réveilla aux aurores, le soleil se levait à peine il pouvait le voir à travers la fenêtre de sa chambre. Il aurait voulu faire du bruit et réveiller ses parents afin que cette journée qui devait être sienne commence au plus tôt et soit la plus longue possible. Mais il s’arma de patiente et attendit. Lorsque le début de la journée fut marqué par un soleil déjà bien présent le Nara sortit de sa chambre et chercha ses parents. Personne, il était seul. Il regarda au niveau de leurs affaires, elles n’étaient pas là. Il conclut assez facilement que comme chaque jour ils étaient partis travailler, comme si de rien était. Le cœur serré, le Nara fut atteint d’une grande tristesse. Mais optimiste il se reprit et se dit que le fête commencerait le soir alors il attendrait. Il jeta un regard à son ombre, est-ce que cette cérémonie changerait vraiment quelque chose ?

Depuis sa chambre il put entendre la porte de la maison s’ouvrir, il se rendit à l’entrée à une vitesse ahurissante. C’était son père, seul. Il lui adressa à peine un regard, il était surtout étonné et ne comprenait pas l’enthousiasme du gamin. Il déposa ses affaires et annonça qu’il était fatigué, puis partit se coucher. Il avait oublié, tout simplement.

Pire que ça sa mère n’était pas rentrée. Comme souvent elle restait au bureau pour travailler pour les forces armées du Soshikidan. Il arrivait souvent qu’elle ne rentre qu’au bout de plusieurs jours, complètement exténuée. Mais en ce jour ? Lui qui croyait que ce jour serait spécial. Personne n’était là pour lui souhaiter son anniversaire mais pire encore, qui baptiserait son ombre ?

Atteint d’une grande mélancolie tous les espoirs du Nara s’évaporèrent avec le bruit de la porte de la chambre de son père qui claqua. Ce jour était comme les autres, marqué du signe de la solitude. Ce jour où un enfant du clan des ombres devait voir son ombre se faire baptiser, il n’en serait rien pour le petit Aizen. Il se recroquevilla dans sa chambre. Dans son lit, là où un enfant aurait exprimé sa tristesse par les larmes il n’en fit rien. Une immense haine commença à s’animer en lui. Puisse que c’était ainsi, il baptiserait son ombre tout seul.

Il se leva au milieu de sa chambre et réalisa le fameux signe du rat, symbolique du clan Nara. Il en voulait à sa mère, à son père et au monde entier ? Qu’avait-il fait si ce n’était naître au mauvais endroit ? Pourquoi ne méritait-il pas la vie d’autres enfants ? Une vie qu’il ne pouvait qu’imaginer dans ses rêves tellement la sienne était en décalage. Son ombre se mit en mouvement elle envahit la chambre tout autour de lui en se multipliant avant de se rétracter d’un seul coup. Son ombre n’était plus haut sol, son ombre était sur lui, elle l’enlaçait telle une créature toute droit sortie des ténèbres. Alors que la créature semblait vouloir le dévorer, elle se solidifia et commença à comprimer chaque partie du corps du Nara. Avec sa propre ombre et sous le coup d’une colère sans limite, le Nara était en train de s’étrangler. Il vit les ténèbres puis… Plus rien.

Par chance pour lui en perdant connaissance sous sa propre emprise nocturne sa technique prit fin et son ombre redevint que la simple projection de son corps inerte sur le sol. Voilà, l’enfant venait de se baptiser.


_________________
KUMO:
 
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t10477-nara-aizen-termine#90368 https://www.ascentofshinobi.com/t10800-kumo-equipe-1-nara-aizen-metaru-akagi-kentoku-akio https://www.ascentofshinobi.com/t10499-dossier-de-nara-aizen#90586

In'ai Raisan solitaire

Page 1 sur 1

Ascent of Shinobi :: Souvenirs et correspondances :: Flashbacks
Sauter vers: