Soutenez le forum !
1234
Partagez

[Mission C] Méli-mélo à Port-Aato

Asegawa Rôshi
Asegawa Rôshi

[Mission C] Méli-mélo à Port-Aato Empty
Dim 5 Sep 2021 - 22:50
Les journées du fonctionnaire Kirijin Burizu Oretefu se suivent et se ressemblent. Charge à lui de réceptionner les demandes de clients souhaitant s’offrir les services de shinobis de la brume et de créer les missions correspondantes. Il feuillette les documents sur la table de son bureau. Des oiseaux rares qui disparaissent à Buntan, deux familles qui craignent que le mariage de leurs héritiers ne dégénèrent à cause de jalousies de maisons rivales, les organisateurs du festival d’Automne qui cherchent des bonnes poires pour jouer les vigiles…

Buziru connaît par cœur les dossiers de chaque shinobi de la brume. En un éclair, il construit les équipes nécessaires à la réalisation des missions. C’est alors que le soleil approche de son zénith que son estomac commence à gargouiller. Un de ses collègues entre en trombe dans son bureau.

-Burizu, on va manger ?

-J’arrive. Je veux juste finir cette pile de missions.

Burizu est rigoureux. Par chance, il ne lui reste qu’une seule mission à attribuer. Des tensions entre commerçants sur l’île d’Aato à cause d’accusations de concurrence déloyale et autres attaques économiques, qui pourraient bien dégénérer en pugilat. Son regard se dirige vers la liste des shinobis disponibles, qui est bien maigre. Curieux, le collègue de Burizu s’empare de la fiche mission.

-Bof, une broutille, place des genins au pif sur le coup qu’on puisse aller grailler.

-Je ne peux pas faire ça. Les seuls shinobis disponibles sont des chûnins au minimum, je ne vais pas les assigner à une mission de rang C.

Le collègue inspecte la liste des ninjas qui ne sont pas occupés. Effectivement, on est sur du chûnin minimum, un grade bien plus utile sur des missions importantes.

-Et lui là, c’est un genin ! Il est disponible.


-Rôshi ?

-Oui, exact.

Burizu déglutit.

-Tu… ne sais pas qui est Asegawa Rôshi, n’est-ce pas ?

-Non… hé d’ailleurs il y a une erreur dans les infos de ce Rôshi, il y a marqué « 84 ans » dans la colonne âge. Ils ont inversés les deux chiffres à l’administration ? Un genin de 48 ans, il doit être bien nul.

-Il n’y a aucune erreur.

La mâchoire du collègue se décroche.

-T’es en train de me dire qu’on a un vieux genin de 84 balais dans l’armée du village ?

-Oui. Il a passé les tests et a été reçu d’extrême justesse, puisqu’il s’est apparemment bloqué le dos lors de l’examen pratique. Je ne sais pas quoi faire avec un shinobi pareil.

-Bon écoute, il doit bien pouvoir s’occuper de ce problème entre marchands sur Aato.

-Je ne peux pas l’envoyer seul ! Il n’a jamais fait de mission de sa vie.

-Tant pis ! Assigne un chûnin aussi à la mission, en déployer un seul c’est toujours moins pire que deux.

-Tu… as raison.

Burizu décide alors d’infliger cette souffrance au chûnin le plus récemment promu…

***

Le vieux Rôshi est gonflé à bloc. Enfin, les instances Kirijin ont daigné lui assigner une mission. De rang C, comme « compliqué » certainement. Le temps d’enfiler sa chemise à fleur, de mettre ses lunettes de soleil, d’attraper son bâton de marche et le voilà fin prêt. Il ne manque que son bandeau frontal, qu’il oublie sur une table basse.

Le vieillard entre en trombe dans la cuisine familiale, où sa femme Sakura est affairée à la couture.

-Que t’arrive-t-il chéri ? Tu as réussi à aller au toilette ?

-Que nenni, femme ! Le devoir m'appelle. Kiri a besoin de moi, je pars immédiatement pour Aato.

-Ah, je me souviens… tu y allais de temps en temps quand tu tenais encore le magasin… ne te fait pas mal hein !

-Douterais-tu de mes compétences de shinobi ? « Je n’ai jamais vu de chose pareille », tels étaient les mots des gradés qui ont examinés ma candidature lors des tests d'entrée dans l'armée.

-Oui oui… et ramène le pain, tu veux bien ?

Rôshi quitte la maison en grommelant, direction le port où il est censé retrouver une chûnin.

@Yuki Misaki
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t4827-ame-netoi-dc#37520 https://www.ascentofshinobi.com/u607
Yuki Misaki
Yuki Misaki

[Mission C] Méli-mélo à Port-Aato Empty
Sam 11 Sep 2021 - 17:18

Ça ne devait faire que quelques jours que Misaki était revenue de sa mission sur l'île de Buntan qui s'était terminée par la désertion de son partenaire, Nagamasa Kurama. Elle avait passé les quelques jours depuis son retour à se reposer et soigner ses quelques plaies. Elle avait d'abord été chercher des soins auprès de l'hôpital avant de prendre ça relaxe. Enfin, pour ce qu'elle était capable de prendre relaxe. En effet, elle avait passé des heures perdues dans ses souvenirs à revoir le fil du combat. Là, elle cherchait quelles avaient été ses faiblesses et sur quoi elle allait devoir pencher ses prochains entraînements. Elle avait du temps désormais, puisque sa quête du Rinton avait atteint son paroxysme.

Dans tous les cas, maintenant sur pied, elle était prête à repartir en mission. Il ne lui fallut pas attendre très long avant qu'elle ne reçoive la visite d'un message venu lui porter ses ordres. Déroulant le parchemin à l'aide de sa dextre, elle prit connaissance de ce qui était attendu d'elle. Encore une fois, elle allait être envoyée en dehors des murs du village, mais cette fois-ci, la mission n'avait pas été jugée très difficile. La présence d'une chûnin était somme toute requise, compte tenu de l'éloignement du village, mais il s'agissait là d'une belle opportunité pour se remettre tranquillement dans le bain.

Récupérant son équipement, elle se mit rapidement en route en direction du port Naragassa. Compte tenu que la discrétion n'était pas nécessaire, un navire les attendait directement au coeur du village afin de venir conduire le duo. Il s'agissait là d'ailleurs du point de rencontre pour l'équipe temporaire et Misaki devait y retrouver un certain Asegawa Rôshi. Elle n'avait encore jamais eu la chance d'interagir avec lui et n'avait pas la moindre idée de qui il pouvait bien être.

Ainsi, rejoignant le port, elle s'était dit qu'elle porterait une attention particulière aux shinobis donnant l'impression d'attendre quelqu'un - ou quelque chose.- La journée venait de débuter et le port était en ébullition, ça n'allait pas être une chose facile. Faisant valser ses pupilles céruléennes sur les différentes têtes dans la foule, elle était parvenue à trouver un jeune homme portant le bandeau du village. Sans s'en rendre compte, elle était passée à côté du véritable Roshi en allant en direction de celui qu'elle croyait être son partenaire de mission. Après tout, comment pouvait-elle bien penser qu'un vieil homme sans bandeau pouvait bien être celui avec qui elle allait faire équipe.

Arrivant aux côtés de l'homme, elle lui demandait s'il était bien celui qu'elle cherchait. Le regard de confusion sur le village du genin qu'elle avait abordé lui avait indiqué assez rapidement qu'elle s'était trompée. Retour à la case départ. Identifiant une nouvelle tête dans le décor, elle était repassée une nouvelle fois près du vieillard avant de retrouver ce regard confus chez son interlocuteur... Décidément, c'était vraiment comme chercher une aiguille dans une botte de foin. Réitérant pour une troisième fois son action, elle avait été aborder un homme directement à côté du véritable Roshi.

[Misaki] - Bonjour, vous devez être Asegawa Rôshi ?

Dit-elle en se trompant de personne. D'un simple signe de tête, l'homme lui indiquait qu'elle se trompait. Misaki commençait à être énervée, mais où pouvait-il bien être ?

_________________
[Mission C] Méli-mélo à Port-Aato Signamisakigif
~ Thème ~
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t7571-misaki-yuki https://www.ascentofshinobi.com/t11620-kiri-equipe-5-shotosenpei https://www.ascentofshinobi.com/t11635-yuki-misaki-la-rose-hivernal
Asegawa Rôshi
Asegawa Rôshi

[Mission C] Méli-mélo à Port-Aato Empty
Lun 20 Sep 2021 - 22:46
Rôshi est en route pour le port de Kiri. Bien évidemment, il serait insensé d’attendre d’une personnage âgée qu’elle se rende rapidement d’un point A à un point B. D’abord à cause des divers problèmes physiques qu’elle peut avoir et qui rendent son déplacement plus où moins difficile. Mais tout ceci n’est rien comparé au RADOTAGE. Les anciens s’ennuient souvent, c’est bien connu. Alors ils ne vont pas laisser passer une occasion de discuter un peu avec leurs connaissances si d’aventure une d’entre elle vient croiser leur chemin. Pas de chance pour Yuki Misaki, le vieux moine tombe tour à tour sur un ancien négociant de tissu avec lequel il avait l’habitude de faire affaires à l’époque, une ancienne employée de son magasin et son poissonnier habituel.

Ce n’est qu’après avoir débattu de sujets cruciaux comme la hausse du prix du thon rouge que le genin le plus âgé de Kiri arrive enfin au Port Naragasa. Le voilà bien embêté : comment reconnaître cette fameuse Yuki Misaki ? Il ne sait pas à quoi elle ressemble ! Quoi que, même s’il avait une description, Rôshi serait incapable d’identifier la chûnin. Sa vue ne le lui permettrait pas. Ce n’est que grâce à son audition (tout aussi défaillante) qu’il remarque la Yuki, qui aborde plusieurs anonymes en passant sous le nez de l’ancien.

-DISGRÂCE !

Rôshi frappe le sol avec l’extrémité de sa canne.

-Tu passes devant ton aîné sans le reconnaître ? De mon temps, on apprenait l’identité de tous les anciens de son village !

Rôshi peut témoigner : il connaît l’identité de toutes les personnes plus âgées que lui à Kiri. Ce qu’il ne dit pas, c’est qu’elles sont une vingtaine à peine, ce qui lui facilite les choses.

-Je suis Asegawa Rôshi. Je serai le genin de cette mission, quoi que cela veuille dire.

Misaki peut enfin admirer le shinobi qu’elle cherchait : un petit vieux à chemise à fleurs.

-Bien ! Mettons-nous en route, nous avons déjà pris assez de retard comme cela.

Dit-il en se dirigeant vers le navire qui les attend. Problème : ce n’est pas un navire qui leur est exclusivement réservé : d’autres passagers seront également de la partie. La mission qu’ils doivent accomplir ne mérite pas, aux yeux de l’administration, la privatisation d’un bateau. Pas de chance pour le duo, une longue queue s’est formée le long du ponton qui mène au navire. Rôshi, qui jusqu’alors marchait plutôt bien, semble tout à coup beaucoup plus fragile. Il s’adresse discrètement à Misaki.

-Fait-moi confiance.

Dit-il en commençant à tâter le sol avec le bout de sa canne. Rôshi marche le long de la queue jusqu’à l’embarquement, dépassant les voyageurs qui attendent.

-Pardon, pardon… excusez-moi, merci...

Il arrive finalement devant le marin chargé de l’embarquement.

-Monsieur, je suis désolé mais vous allez devoir faire la queue comme tout le monde.

Le vieillard retrouve soudain sa vitalité.

-DISGRÂCE ! Aucun respect pour les anciens. Quel âge as-tu, fiston ?

-Euh, 24 ans monsieur…

-Hmpf ! Quand j’avais ton âge, j’avais déjà 28 ans !
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t4827-ame-netoi-dc#37520 https://www.ascentofshinobi.com/u607
Yuki Misaki
Yuki Misaki

[Mission C] Méli-mélo à Port-Aato Empty
Dim 3 Oct 2021 - 17:56

Prise par surprise, Misaki avait sursauté au moment où Roshi avait exprimé son mécontentement en levant la voix et en frappant le sol à l'aide de sa canne. On lui avait souvent reproché de ne pas être constamment alerte et à l'écoute de son environnement et, bien qu'elle avait fait énormément d'effort sur le sujet, elle n'avait jamais porté son attention sur le vieillard qui venait de l'aborder. D'abord parce que jamais elle ne se serait attendu à ce qu'un homme de son âge soit genin et ensuite parce que... non... En fait, c'était seulement pour ça. Qui pouvait bien la blâmer ? Un genin pratiquement plus près des cent ans que Misaki ne l'était de zéro... ça ne courrait pas les rangs de la brume... ou de n'importe quel autre village en fait.

Écoutant le commentaire de son partenaire quant à la connaissance parfaite des aînés, la chûnin ne pouvait que laisser partir son imagination. Du haut de ses 17 ans, si elle devait connaître absolument tous ceux et celles qui étaient plus âgés qu'elle, elle n'aurait plus de place dans sa mémoire pour la moindre combinaison de mudra...

S'inclinant respectueusement, deux longues mèches de cheveux dorés tombèrent le long de son visage.

[Misaki] - Enchanté, Asegawa Rôshi ! Ravis de faire votre connaissance ! Pardonnez le fait que je ne vous ai pas reconnu !

Dit-elle en se relevant. Coinçant une des deux mèches derrière son oreille, elle souriait à l'homme qui, très franchement, piquait sa curiosité. Qu'avait-il donc de si spécial pour être encore genin à son âge ? Venait-il tout juste de se joindre au rang militaire - et si oui, pourquoi a-t-il été accepté à son âge - ou bien était-il tellement à nul qu'il n'avait jamais été promu - et dans ce cas, était-ce là une initiation secrète du village envers ses nouveaux chûnins ?-

Puis, le vieillard partit en titubant, essayant d'outrepasser toute la file qui s'était formée. Soupirant mentalement, elle ne pouvait que penser qu'il s'agissait là d'une initiation de la part du village. Comme un test afin d'évaluer les capacités de ses nouveaux promus dans la gestion d'élément chaotique et imprévisible. Soupirant mentalement, elle laissait son partenaire aller et s'installait dans la file. Il n'y avait pas tant d'enjeux quant au moment de l'embarquement. Le navire n'allait pas partir plus vite parce qu'ils étaient montés plus tôt. De nature patiente, attendre ne lui dérangeait absolument pas. Elle pouvait laisser aller son imagination et se perdre dans les fantaisies de sa psyché. D'ailleurs, à quoi peuvent bien rêver les personnes âgées ?

Pas à pas, Misaki avançait avec la file, tandis que Rôshi argumentait avec le pauvre employé du navire qui ne démordait pas de sa demande. Arrivant à sa hauteur, Misaki indiquait à son partenaire d'un simple geste de la main qu'il était le bienvenu à ses côtés. Le regard de soulagement sur le visage de l'employé avait bien fait sourire la Yukijine.

Une fois tout le monde monté, le navire se mit en route vers le port de l'île d'Aato. Elle n'avait jamais mis les pieds sur cette île, mais connaissait la réputation qui allait avec. Une île axée sur l'artisanat et dont une grande partie de la population y réside. Une île bien connue pour ses réserves minérales et donc, forcément, dont le commerce s'était développé autour de ce matériel brut.

[Misaki] - Avez-vous déjà mis les pieds sur l'île d'Aato ?

La chûnin ne connaissait absolument pas le pédigrée de son partenaire, mais elle se disait que du haut de son siècle de vie - ou presque - peut-être avait-il déjà des connaissances sur la topographie de l'endroit où ils allaient. Peut-être avait-il même été mis sur cette mission, car il aurait des talents cachés pour la gestion de crise entre marchands ? Seul le temps le leur dira.

_________________
[Mission C] Méli-mélo à Port-Aato Signamisakigif
~ Thème ~
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t7571-misaki-yuki https://www.ascentofshinobi.com/t11620-kiri-equipe-5-shotosenpei https://www.ascentofshinobi.com/t11635-yuki-misaki-la-rose-hivernal
Asegawa Rôshi
Asegawa Rôshi

[Mission C] Méli-mélo à Port-Aato Empty
Ven 22 Oct 2021 - 23:03
Rôshi n’en démord pas, malgré les arguments du pauvre marin supervisant l’embarquement des passagers et l’impatience palpable qui peut être visible chez certaines personnes qui doivent attendre depuis un petit moment. Mais le vieillard ne s’en rend pas compte, comme il ne se rend pas compte non plus que Misaki est arrivée à son niveau. Peut-être est-ce le bandeau frontal de la chûnin qui débloque la situation mais quoi qu’il en soit, le duo est finalement autorisé à embarquer prioritairement.

-Pas trop tôt…

Avec une certaine difficulté, le grand-père monte la rampe pour aller s’asseoir sur un siège, où il peut désormais… attendre. Bien entendu, le bateau n’allait pas partir sans ses passagers… mais Rôshi et Misaki peuvent se permettre le luxe d’avoir les meilleures places. Le navire lève finalement l’ancre et commence son voyage vers l’île d’Aato.

Heureusement pour Kiri, Misaki semble être une kunoichi extrêmement patiente. Rôshi a même déjà oublié le “manque de respect” dont elle a fait preuve plus tôt. Il a aussi oublié la date du jour et le nom de ses enfants, mais ce n’est qu’un détail… Les doux mouvements de l’eau provoquent une somnolence chez le vieil homme, qui risque de piquer du nez d’un instant à l’autre.

Peut-être motivée par l’idée de mettre fin à un silence gênant qui s’est installé, Misaki brise la glace en demandant à Rôshi s’il s’est déjà rendu à Aato par le passé. Troublé dans son presque-sommeil, le moine sursaute.

-QUOI QUE HEIN ? Où suis-je ?

Il jette quelques regards furtifs autour de lui, avant de retrouver son calme.

-Ah, oui, c’est vrai…

Aato. Effectivement, Rôshi s’est déjà rendu sur cette île par le passé, en raison de ses activités de marchand. Même si son activité de tailleur n’a jamais nécessité l’achat de métaux, Aato reste une plaque tournante du commerce dans l’archipel et on y trouve parfois quelques commerçants de matières rares utiles pour la création de vêtements mais aussi de riches acheteurs potentiels qui n’hésitent pas à dépenser des sommes folles en étoffes précieuses pour montrer qu’ils sont plus fortunés que leurs concurrents.

-”À Aato, les requins ne sont pas dans l’eau : ils sont sur les quais.”

Rôshi dit cela comme s’il était un grand sage.

-J’y ai fais quelques voyages, lorsque j’étais marchand. Déjà à l’époque, les luttes de pouvoirs qui régissaient le port de l’île feraient passer les troubles politiques actuelles pour des querelles de morveux. Le port a depuis longtemps atteint sa taille maximale, mais le nombre de marchands n’a fait qu’augmenter avec les années… ils sont devenus de plus en plus fourbes, déloyales et sournois pour pouvoir survivre dans ce contexte. Ah ! Les fous !

Rôshi tape le sol avec son bâton de marche.

-La situation actuelle ne m’étonne donc pas. Mais si Kiri a décidé de nous envoyer régler la situation, c’est que cela doit être pire que d’habitude.

Peut-être qu’un événement ayant chamboulé totalement l’équilibre des forces s’est produit.

-Soit bien prudente sur Aato, Misaki. Les langues des marchands y sont bien plus pointues que le plus aiguisé des kunaïs.
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t4827-ame-netoi-dc#37520 https://www.ascentofshinobi.com/u607

[Mission C] Méli-mélo à Port-Aato

Page 1 sur 1

Ascent of Shinobi :: Territoires de l'Eau :: Mizu no Kuni, Pays de l'Eau
Sauter vers: