Soutenez le forum !
1234
Partagez

Un résumé rapidos de ces quatre derniers mois pour se remettre au présent

Mukuro
Mukuro

Un résumé rapidos de ces quatre derniers mois pour se remettre au présent Empty
Dim 12 Sep 2021 - 7:36



pt.1 Faire son deuil

...

Des arbres. Des arbres. Et encore des arbres... Voilà un paysage bien blasant. Il y avait tellement de vert dans le paysage que l'on aurait cru que la Divinité Créatrice de la Terre avait vomi sur tout le pays... Très poétique, n'est-ce pas ? Et pourtant, c'était ce même paysage qui rendait si nostalgique... Calmement, je m'installai à côté d'une grosse pierre et déposai une bouteille de sake avant de porter un regard songeur sur le paysage.

« Ça fait du bien de rentrer au pays, n'est-ce pas ? ....Ash' »

Dévissant le bouchon de la bouteille de sake que j'avais ramenée, je la portai à mes lèvres et bus trois grosses gorgées avant de lâcher un râle de satisfaction... Il n'y avait rien de mieux que le bon vieux sake du pays ! Une pointe d'amertume enrobée dans une douceur infinie... Oui, c'était ça le bon sake de Hayashi ! Il me rappelait le goût de mon enfance - celui où j'avais commencé à boire dés l'âge de trois ans...

« N'empêche, deux Hayashijins qui ont quitté le pays pour devenir mercenaires à Ame puis qui ont fini par livrer la bataille de leur vie contre le Dieu de Kaze. Quelle sacrée vie nous avons mené... »

D'ailleurs, s'il ne m'avait jamais parlé du Mont Vautour, je n'aurais jamais su qu'il était également un Hayashijin... Drôle de destin, n'est-ce pas ? Il fallait croire que l'on avait plus de choses en commun que nous ne voulions le croire...

Enfin, de nous deux, j'étais sans doute celle qui était la plus nostalgique du pays... Hayashi représentait mon passé. Passé qui aujourd'hui n'était plus qu'un rêve... Les souvenirs de ces jours heureux, de ces jours d'innocence, se flouaient doucement dans ma mémoire. Tout comme le visage de Sensei qui avait presque complètement disparut de mes souvenirs...

« Si je meurs, pourrait-on m'enterrer à Hayashi ? »

J'étirai un sourire.

« J'ai l'impression que notre vie n'a ni queue ni tête... Passer de gardienne et moine à mercenaires pour finir par combattre pour un pays qui ne nous concerne guère. On croirait presque une blague... »

Et à côté tous les projets de conquête au Pays de la Pluie qui tombent à l'eau... Tant d'efforts, tant d'ambitions, tant d'objectifs, qui partent en fumée... C'était donc ça, la conclusion de cette longue aventure...?

« Enfin, j'imagine que toi, ça te plait. Haha ! Tu as mené une vie fort divertissante et tu as eu le droit à une mort grandiose - que dis-je - une mort divine ! N'est-ce pas ton idéal, Monsieur le Tueur de Dieu ? »

Tournant la tête vers la tombe, mon regard se posa sur les inscriptions gravées sur la pierre. « Tueur de Dieu » un titre qui lui sied à merveille... Tendant la bouteille de sake, j'arrosai la tombe de ce qu'il me restait d'alcool et affichai un léger sourire.

« Bon repos frérot. »

Puis, calmement, je me relevai et étirai mes bras en l'air avant de dépoussiérer mon pantalon. Assez de ces RPs de deuil sur la mort d'Ashura ! Il était grand temps de tourner la page vers un nouvel arc de arc de RP !

« Quand à moi, je vais me bouger pour continuer ce que tu as commencé - à savoir : la traque aux Dieux. »



Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t8428-d4rk-sasuke-mais-pas-trop#70651 https://www.ascentofshinobi.com/t8444-suna-no-fukoku-shakaze#70751 https://www.ascentofshinobi.com/t8724-imai-nobume-carnet-de-bord#73302
Mukuro
Mukuro

Un résumé rapidos de ces quatre derniers mois pour se remettre au présent Empty
Dim 12 Sep 2021 - 13:16



pt.2 Stage intense à Hayashi

...

Je profitai de mes vacances à Hayashi (pour boire du sake, évidemment) mais aussi pour m’entraîner ! Les événements à Kaze m’avaient fait comprendre que ma force actuelle était insuffisante et qu’il me fallait encore m’améliorer. Ce fut la raison pour laquelle je décidai de retourner au temple-école. Même si... Aujourd’hui, ce n’était plus qu’un vieux temple abandonné enterré sous trois mètre de poussières. Tous les élèves de l'école avaient disparu, tout comme Sensei qui n’était plus…

« On ne peut rien y faire. Ce qui a disparu ne reviendra pas... »

Le passé ne pouvait pas être modifié. On ne pouvait que faire bouger le présent pour espérer un meilleur futur. Ainsi était le monde... Les erreurs sont les erreurs, il fallait les accepter et les prendre comme des leçons pour continuer d'aller de l'avant... Si seulement l'Homme au Chapeau pouvait le comprendre...

Même si les hommes perdaient leur chakra, ils continueront à se livrer des batailles sanglantes. Parce que nous n'avions pas connu le futur d'où il venait, parce que nous n'avions pas l'expérience de la terreur qu'il a vécu, parce que l'on n'avait pas atteint cette maturité... Les erreurs qu'il voulait épargner ne pouvaient être épargnée.

Je passai donc un mois entier à m'entrainer dans le vieil temple-école perdu au fin fond d'une forêt du Pays du Bois. Le matin, j'allais au dojo du temple pour un entraînement physique constitué de cent push-ups, cent sit-ups, cent squats, cent kilomètres de course. Puis l'après midi, j'allais dans la bibliothèque du temple pour m'abreuver du savoir des cinq éléments. Enfin, le soir, j'allais me prélasser dans le bain extérieur de l'école avec une bonne bouteille de sake.

C'était l'avantage d'être seule : il n'y avait personne pour m'embêter et personne pour me déconcentrer. Le temple-école était un vieux temple perdue au fin fond de la forêt. Rare étaient les visiteurs... Il n'y avait que Sarutobi qui venait me tenir compagnie de temps à autre et me permettait de rester au courant de ce qu'il se passait à l'extérieur.

Enfin, le temps passa très vite... À la fin de mon séjour, j'en ressortie quelque peu bronzée et surtout quelque peu plus musclée. Les brûlures causées par la marionnettiste étaient toujours là. Je ne voulais pas les soigner, je voulais les garder comme un souvenir pour me rappeler à chaque instant la haine que je portais à l'égard de cet évènement. La prochaine fois, je les dégomme tous. Dieux comme l'Homme au Chapeau.



Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t8428-d4rk-sasuke-mais-pas-trop#70651 https://www.ascentofshinobi.com/t8444-suna-no-fukoku-shakaze#70751 https://www.ascentofshinobi.com/t8724-imai-nobume-carnet-de-bord#73302
Mukuro
Mukuro

Un résumé rapidos de ces quatre derniers mois pour se remettre au présent Empty
Dim 12 Sep 2021 - 13:50



pt.3 Mauvaise rencontre...

...

J'étais retournée à mon buisiness au Ame no Kuni. Trafique, marchandage, échanges. Il y avait de quoi faire là-bas. Mais de la même manière que les offres de contrat pleuvaient au Pays de la Pluie (aha) les méchants grouillaient de partout... Ce fut à ce moment là que j'eus le malheur de faire une bien mauvaise rencontre...

Je m'en souviens, c'était un jour de pluie. (NORMAL me dira-t-on puisque nous étions à Ame...) Mais ce jour-là, il pleuvait particulière fort. C'était dans une ruelle située au Sud-Ouest de la capitale... Alors que je traquais un homme à capuche avec Sarutobi, je finis par me retrouver en face-à-face avec lui.

...

« Tu n'as plus nul part où fuir, hein ? Allez, maintenant retire ta capuche et dévoile ton identité, dis-moi tout ce que tu sais sur l'Homme au Chapeau. Sinon... Je te tabasse à tel point que même ta maman ne pourra plus te reconnaitre. » Dis-je d'un sourire carnassier.

Mais les choses ne se déroulaient jamais comme prévu. (Non non non, sinon ça serait bien trop beau...) En effet, il n'était pas seul. Mais ils étaient trois. Ce fut ainsi que je me fis prendre à mon propre jeu. D'une frappe dissimulée dans le dos, je vis un sceau apposé sur ma nuque.

Je n'avais jamais aimé le fuinjutsu, c'était pourquoi que je n'avais jamais vraiment pris le temps de l'étudier. Je n'avais pas la moindre idée de ce qui allait se passer. Mais je savais que ce n'était jamais bon signe d'être marqué d'un sceau. Ce fut la raison pour laquelle je lançai une ultime attaque qui consomma la quasi totalité de mon chakra dans l'espoir de mettre le manieur de fuinjutsu K.O - et ce fut sans doute là ma plus grosse erreur.

Ce sceau n'était pas un sceau lambda. Il ne scellait ni le chakra, ni mes mouvements, il empêchait ma récupération. Le chakra utilisé ne revenait plus. La technique lancée était ma dernière technique. Mais ça, je ne le compris que bien trop tard.

J'étais parvenue à fuir grâce à l'aide de Sarutobi et d'une bombe fumigène bien placée, mais je me retrouvai inconscience pour les jours à suivre. Et lorsque je repris conscience, mon chakra n'était plus. De quoi me faire bien grogner... Ce n'est qu'un moment plus tard que j'eus vent de de ces types, comme quoi ils étaient au pays du Feu.

« Le Pays du Feu... Raaaaaaah ! J'imagine que j'ai pas le choix si je veux retrouver l'usage de mon chakra... »



Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t8428-d4rk-sasuke-mais-pas-trop#70651 https://www.ascentofshinobi.com/t8444-suna-no-fukoku-shakaze#70751 https://www.ascentofshinobi.com/t8724-imai-nobume-carnet-de-bord#73302

Un résumé rapidos de ces quatre derniers mois pour se remettre au présent

Page 1 sur 1

Ascent of Shinobi :: Souvenirs et correspondances :: Flashbacks
Sauter vers: