Soutenez le forum !
1234
Derniers sujets
Partagez

[Apprentissage] L'art de la feinte [feat. Hideko]

Kotetsu Teikō
Kotetsu Teikō

[Apprentissage] L'art de la feinte [feat. Hideko] Empty
Lun 13 Sep 2021 - 23:01
Cela faisait déjà près de 19 ans que je m'étais installé au village caché des nuages. Je m'y faisais, je me sentais chez moi, pleinement intégré. J'étais même déjà présent dans le pays depuis plein plus longtemps que la plupart des Shinobi de l'effectif kumojin. Il est vrai que l'espérance de vie d'un shinobi n'est pas longue. En définitif, je prends du recul sur ma vie et je me rends compte que j'ai eu de la chance d'être encore en vie à cette époque. J'ai vu des situations difficiles, j'ai été élevé dans un environnement qui n'est pas propice au développement d'un enfant, mais je me suis sorti. Une telle longévité s'explique certainement parce que j'ai compris le fonctionnement de ce monde.

En effet, il n'y a que le pouvoir qui importe et rien d'autres. C'est le seul et unique moyen de préserver son existence. Pour s'en doter, il faut bien sûr s'entraîner. Mon corps est mon outil de travail. Disposer d'un outil efficace me permettra sans nul doute d'exceller dans mon travail. Si je performe bien, je peux éviter la mort et devenir plus grand encore. C'est ma définition, mon nindô. D'ailleurs, c'est précisément pour cette raison que je me trouvais au terrain d'entraînement pour effectuer du poids de corps.

Je préfère toujours m'entraîner au poids de corps, cela favorise l'explosivité, l'agilité et la puissance physique. Je peux compliquer avec des poids, mais je favorise toujours les exercices sans machine. J'étais déjà présent depuis un certain, j'étais sur la fin de ma séance de renforcement musculaire que j'effectuais toujours en début de journée avant le véritable entraînement de la journée. Après avoir effectué un petit footing à l'aube, j'effectuais un circuit contenant pompe, dips, crunch, sit-up, burpees et bien sûr tractions en variant bien sûr l'amplitude et les prises pour favoriser l'hypertrophie musculaire.

Profitant de mon temps de repos, j'appréciais regarder ce que faisait mes compatriotes à l'entraînement. Il est vrai qu'on retrouvait souvent les mêmes têtes, mais là mes yeux s'étaient posés sur une jeune femme. Non pas pour sa beauté physique, mais pour sa gestuelle. J'aimais bien ses mouvements et son style de combat que je trouvais inspirant. Je ne faisais que la fixer pour analyser ses mouvements et il est vrai que je n'étais pas très discret. Nos regards se sont croisés plusieurs fois, elle savait forcément que je l'observais.

Mais voilà, j'étais à ma toute dernière série, souvent celle de trop. Celle où c'est la force de votre mentale qui travaille et non votre corps, car physiquement, vous êtes cuit. C'est toujours celle qui est importante, car c'est celle qui travaille le plus. Bien sûr, après l'avoir terminé, je m'étais écroulé pendant de longues minutes. Récupérant mes forces, je pris mon temps pour ranger mes affaires puis me dirigeai vers la jeune femme. Ses mouvements étaient très intriguant et j'étais trop curieux pour passer à côté de cette occasion.

"Bonjour Mademoiselle. Je ne veux pas vous déranger, mais vos mouvements m'intriguent. Les feintes que vous faites, je ne les ai jamais vu auparavant. Où avez-vous appris tout cela ?"


@Metaru Hideko
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t12473-kotetsu-teiko-100-termine#108923
Metaru Hideko
Metaru HidekoEn ligne

[Apprentissage] L'art de la feinte [feat. Hideko] Empty
Mar 14 Sep 2021 - 10:34

Un énième regard fixé sur elle, Hideko pouvait le sentir, le poids de ce regard, le poids du jugement qui l’accompagnait, la méfiance, la rancune. Elle tourna légèrement la tête, jeta furtivement un regard pour identifier cet imbécile. Un homme, la trentaine, shinobi du village. Elle l’avait déjà croisé, sans jamais lui prêter attention.
Déconcentrée, Hideko fit l’effort de l’ignorer, lui et tous les autres, de se donner corps et âme à son entraînement, refuge qui lui permettait d’ignorer sa condition de paria.
Forte de l’expérience acquise lors de son entraînement avec Ryujin, elle avait créé une technique similaire à la sienne. Lui maîtrisait les explosions et avait, lors de ce fameux entraînement, combiné un enchaînement rapide à un boost liée à son Kekkei Genkai. Face à un tel combo, elle s’était retrouvée sans défense. Incapable de maîtriser le pouvoir des Bakuhatsu, elle ne pouvait le reproduire à l’identique, mais elle avait copié l’idée et essayée de l’adapter avec son Katon. Son idée réalisée, elle essayait maintenant de combiner ce boost à d’autres attaque, d’en tester la puissance, la pertinence pour peut-être faire la différence dans un prochain combat. Viendrait ensuite le temps de développer une défense appropriée, mais l’attaque étant la meilleure des défenses, cela attendrait.

Sa fatigue chronique et sa paranoïa galopante se dévoilait peu à peu sur son corps. Sa chevelure n’était pas aussi flamboyante qu’à l’accoutumée, ses habits moins distingués. La confiance débordante qu’était la sienne, cette détermination sans faille s’effaçait peu à peu, dévoilant une autre facette de sa personnalité, plus noire, plus sombre. Plus aucune tresse, plus aucune fioriture matérielle ne la distinguait maintenant des autres, non, tout cela ne faisait plus sens. Seule sa peur et sa colère la maintenaient debout.
Seule face au mannequin de bois, elle avait d’abord répété quelques exercices d’échauffements. Attaques simples, enchaînements basiques ; puis elle était passé aux essais et le premier fut de déterminer s’il était possible de combiner la feinte que Aizen lui avait apprise avec celle de Ryujin.
Elle n’avait d’ailleurs pas vu cet homme depuis un certain temps et elle se surpris à ressentir de la peine, un manque, car lui au moins ne la jugeait pas. Non, il l’appréciait même comme elle était, chose rare parmi les temps qui courraient.
Alors qu’elle s’entraînait à répéter, dans un premier temps, la feinte, elle sentit ce fameux observateur insistant s’approcher d’elle. Tous ses sens à l’affut de la moindre menace, elle ne manqua pas de repérer des bruits de pas dans sa direction et un rapide coup d’œil le lui confirma.
Elle l’ignora, jusqu’à ce qu’il arrive à son niveau, puis quand elle ne put plus l’ignorer, se tourna vers lui. Loin d’être agressif ou accusateur, il sembla curieux d’en apprendre plus sur cette technique, cette feinte suivit d’une attaque, qu’elle répétait sans relâche. On ne pouvait pas en dire autant d’elle.

– Vous me dérangez justement. Lui répondit-elle avec agressivité.

Un blanc s’en suivit, un temps mort qui permit à sa raison de se frayer un chemin dans son esprit et à Hideko de reprendre un tant soit peu le contrôle de ses émotions. Personne ne l’attaquait, il n’était pas une menace. Pour l’instant.

– Excusez-moi. Dit-elle simplement. C’est Aizen du clan Nara qui me l’a enseigné. C’est une technique basique, mais qui peut être fort utile. Quasiment impossible à esquiver la première fois qu’on en est la victime et avec le bon enchaînement, elle peut permettre de prendre le dessus.

Hideko parlait beaucoup, beaucoup pour quelqu’un qui, d’habitude, était plutôt avare en paroles. Le contact humain lui manquait-il donc tant que cela ? Avant tout, il fallait mettre un nom sur ce visage.

« Vous-êtes ? »


_________________
[Apprentissage] L'art de la feinte [feat. Hideko] Sighid10
Grand merci à Zenjirō pour cette magnifique signature !
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t11216-presentation-de-metaru-hideko https://www.ascentofshinobi.com/t3581-metaru-kenshin-carnet-de-route#27173
Kotetsu Teikō
Kotetsu Teikō

[Apprentissage] L'art de la feinte [feat. Hideko] Empty
Mar 14 Sep 2021 - 20:10
Elle semblait à cran, comme très tendu. Je ne savais pas ce qui lui arrivait dans sa vie, mais toujours est-il qu'elle n'était pas facile à aborder. Sa réaction m'a d'ailleurs surpris. On dirait qu'elle était à fond dans son exercice, mais en même temps qu'elle se sentait agressé. Après tout, pour atteindre un tel niveau, elle doit forcément passer beaucoup de temps ici. Le temps seul ne suffit pas à être performant, il faut aussi savoir s'entraîner correctement et cela passe par une énorme concentration pour être pleinement efficace lors des sessions d'entraînement. C'est d'ailleurs cela qui différencie les génies du reste de la population. Un blanc s'installa alors, mais je continuais toujours à l'observer pour essayer de la juger. Elle pouvait le voir à travers mon regard insistant.

"Vous m'avez l'air assez tendu, je m'excuse de vous avoir dérangé."

Quand soudain elle changea d'humeur tout d'un coup. Là, elle était beaucoup plus ouverte et bavard. On dirait que je l'ai brusqué, intimidé. Elle n'était donc pas nécessairement pris dans son exercice, mais sans doute elle se sentait agressé par mes observations. Après tout, j'étais bien plus costaud qu'elle, elle pouvait menacer. Quoique... vu ce qu'elle montre, elle a largement de quoi se défendre face à la plupart des menaces qui pouvaient peser sur elle. Autrement dit, je ne comprenais toujours pas sa réaction. Tout compte fait, peut-être qu'elle était brusquée et frustrée de devoir sortir de son exercice.

"Mhh... Nara Aizen vous dîtes ? Je ne connais pas, mais j'irais me renseigner sur lui."

"Je comprends mieux, je trouve vraiment cette technique très intéressante. Je comprend qu'elle soit presque impossible à esquiver du coup, parce que les mouvements me surprennent de là où j'étais, je le voyais très bien." - Finissais-je en me retournant pour regarder le lieu où je m'entraînais.

"D'ailleurs, oui, je devrais me présenter d'abord. Je suis Kotetsu Teiko, enchanté. Et vous, vous êtes ?"


J'attendais patiemment qu'elle décline son identité. J'avais pensé qu'il pouvait d'une feinte du clan Nara et donc que la technique devait sûrement se transmettre entre initié du clan. Peut-être une technique beaucoup complexe qu'elle n'y paraît basée sur les ombres ou quelque chose comme ça. De toute façon, même si c'est une Nara, je ne pourrais pas manipuler les ombres, mais je peux le combiner avec mes capacités de Jiki.

"Si vous le voulez, pouvez-vous m'enseigner cette technique ? Ca vous servira d'entraînement aussi, on ne peut pas apprendre mieux qu'en enseignant. C'est assez paradoxale je vous l'avoue."

Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t12473-kotetsu-teiko-100-termine#108923
Metaru Hideko
Metaru HidekoEn ligne

[Apprentissage] L'art de la feinte [feat. Hideko] Empty
Hier à 11:10

Cet homme qui venait de l’importunait ne semblait pas la reconnaître. N’avait-il donc pas observé le tournoi ? N’avait-il donc pas observé sa victoire et sa déchéance ?
Dire d’elle qu’elle était tendue était un euphémisme. Hideko était en feu, un feu prêt à se transformer en brasier et à tout engloutir sur son passage, mais face à cet environnement qui la poussait à craquer, à céder, elle tenait bon.
Il était rafraichissant de rencontrer quelqu’un qui ne la connaissait pas, qui ne semblait pas avoir d’apriori sur elle. Hideko se détendit légèrement. Elle prit une position plus sérieuse, mais moins agressive et cette tension qui s’affichait sur son visage se fada.

L’homme se présenta enfin : Kotetsu Teiko. Son nom lui revint : un genin du village, bien âgé pour son grade. Qu’elle était son histoire ? Pourquoi était-il encore genin comme Akagi ? Enfin, comme l’était Akagi.
Debout face à lui, elle porta une main à ses cheveux et recoiffa les mèches rebelles qui tombaient sur son visage.
Teiko ne connaissait pas Aizen, voilà qui continuait d’être étrange, car le chuunin, membre du clan Nara, commençait lui aussi à avoir une sacré réputation dans le village. Gagnant du tournoi des gradés au pinacle de sa puissance, sa notoriété n’avait d’égale que son égo ; le souvenir de son apprentissage avec lui, des paroles qui l’avait eu à son égard puis son changement de comportement était encore frais dans sa mémoire. Qu’elle sotte elle avait été pour croire qu’il avait été franc, non, tout cela ne devait être qu’une mascarade : il s’était joué d’elle, comme tous les autres.

Cette feinte à laquelle elle s’entraînait avait ainsi piqué la curiosité d’un homme qui, ignare, s’était approchée d’elle. Si seulement il la connaissait un tant soit peu, il ne fait aucun doute qu’il aurait simplement passé son chemin.

Devait-elle lui porter attention ? Devait-elle lui enseigner cette technique comme il le lui demandait ? Hideko hésita. Elle ne répondit pas immédiatement à sa demande, laissant s’installer un silence pesant, un silence dont elle se faisait maîtresse.
Cette proposition ne l’intéressait guère, mais celle d’un entrainement… Voilà bien longtemps qu’elle ne s’était pas entraîner avec quelqu’un, car plus personne ne voulait se faire, trop inquiet d’être blessé durant l’affrontement qui conclurait vraisemblablement par sa victoire, une victoire écrasante.
Peut-être pourrait-elle en tirer quelque chose ? Ce fut en pariant sur cette idée, sur ce doute, qu’elle accepta sa proposition, mais sans quelque monnaie d’échange.

– D’accord, je vais vous l’enseigner, mais avant cela, …

Elle le dévisagea de haut en bas, sans aucune gêne.

« Vous êtes toujours genin n’est-ce pas ? Pourquoi ? Pourquoi à votre âge ? Je suis curieuse de savoir. » Demanda-t-elle brutalement.


_________________
[Apprentissage] L'art de la feinte [feat. Hideko] Sighid10
Grand merci à Zenjirō pour cette magnifique signature !
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t11216-presentation-de-metaru-hideko https://www.ascentofshinobi.com/t3581-metaru-kenshin-carnet-de-route#27173
Kotetsu Teikō
Kotetsu Teikō

[Apprentissage] L'art de la feinte [feat. Hideko] Empty
Aujourd'hui à 3:45
Elle commençait peu à peu à s'ouvrir, je la sentais plus calme, posée et rassurée. Je ne sais pas ce qu'il s'était passé pour qu'elle soit aussi crispée. Elle a probablement ses raisons et il était trop tôt pour lui poser la question. Après tout, cela ne me concernait pas, je n'étais pas venu pour faire le psychologue, j'étais venu lui parler avec un objectif bien précis. D'ailleurs, elle n'avait toujours pas répondu, semblait hésitante, réticente à l'idée de m'envoyer ce mouvement comme s'il devait rester secret.

Là encore, je n'en connaissais pas le motif. Après tout, pourquoi refusait-elle de me l'enseigner ? Comme s'il s'agissait d'une technique secrète ou quelque chose du genre. Elle n'avait aucune raison de refuser dans l'intérêt du village. Cela amputera le village d'atteindre son plein potentiel avec des comportements égoïstes comme cela. La peur d'un nouveau concurrent peut-être ? Était-elle carriériste ou arriviste à ce point ? Ces motivations m'étaient inconnus, donc je ne pouvais par conséquent savoir ce qu'il se passait dans sa tête à ce moment-là. Elle semble traîner quelque chose avec elle, comme un espèce de fardeau qui provient de son vécu. Je ne saurais dire quoi... mais c'est palpable.

Finalement elle accepta après mûres réflexions. Là encore, je ne comprenais pas pourquoi réfléchir à ce point pour une simple question aussi simple. Cela devait normalement lui paraître flatteur, elle devrait se sentir fière de voir que quelqu'un l'avait remarqué pour sa technique et était intéressé par celle-ci, mais pourtant, cela semblait être le contraire. D'ailleurs, elle n'a pas tout à fait accepté, car elle semblait poser une question ou tout du moins, elle voulait quelque chose avant de commencer. Là encore, j'étais surpris, mais je n'étais pas au bout de mes surprises.

En effet, avant de commencer l'entraînement, elle voulait savoir pourquoi j'étais encore genin à mon âge... Pour être honnête, j'avais à ce moment précis, une furieuse envie de la baffer. Non seulement, elle ne s'était pas présentée après m'être introduit face à elle. Je lui avais pourtant demandé qui elle était et elle ne m'a pas répondu pour ensuite poser ce genre de questions. Elle ne semblait avoir aucune espèce d'éducation ou de savoir-vivre et cela m'irritait.

"Bon. Je vous ai demandé de vous présenter." - Affirmais-je d'un ton sec en croisant les bras fermement.
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t12473-kotetsu-teiko-100-termine#108923

[Apprentissage] L'art de la feinte [feat. Hideko]

Page 1 sur 1

Ascent of Shinobi :: Territoires de la Foudre :: Kumo, village caché des Nuages
Sauter vers: