Soutenez le forum !
1234
Partagez

Quand l'amitié est plus forte on ne prête pas garde aux apparences

Mukuro
Mukuro

Quand l'amitié est plus forte on ne prête pas garde aux apparences  Empty
Mar 14 Sep 2021 - 17:13


« Me voilà donc arrivée à Hi no Kuni... »

On pouvait reconnaître l'architecture du pays. Grand. Majestueux. Entrant en parfait contraste avec l'ancien Pays du Feu que j'avais connu... Il était vrai que ça faisait un bout de temps que je n'avais plus remis les pieds ici... Sans doute quelques années ? Il fallait dire que depuis la mise en place du pouvoir par Yamanaka Rei le territoire était devenu bien plus gardé... Enfin bref.

« Personne pour me souhaiter là bienvenue ? Quelle impolitesse ! Pour un Empire aussi réputé que l'est le Feu, c'est vraiment d'une décevance. Pfff... »

Mais à y repenser, c'était plus un bordel qu'un Empire... Il y avait tout d'abord cette longue histoire avec le Fukkatsu et la reprise du territoire du Pays de la Foudre qui avait duré un bon moment. Puis ces histoires de changement incessant d'Empereur avec tout d'abord Yamanaka Rei, puis Sendai Yahiko et enfin Shinrin Hanzo... La durée de règne de l'Empereur s'avérait encore plus courte que la durée de vie d'une fourmi - si ce n'était pas hilarant ça ! Enfin, cela prouvait une chose : l'instabilité de l'Empire.

Plus les changements de dirigeant était fréquent, plus le système et le pouvoir en place étaient instable. Sur ce point, l'Empire était sans doute la puissance la plus instable parmi les puissances shinobis... Et les plus à plaindre dans cette histoire était sans doute les habitants. Ils n'avaient de cesse connu la guerre et la révolte... Déchiré de l'intérieur... Fragmenté de toutes parts... Avant de songer à s'étendre il lui fallait d'abord se solidifier. Mais il avait encore du chemin à faire...

Si j'en suivais les rumeurs, le QG de la Coalition se trouvait également dans le pays. Un sourire malicieux vint se dessiner sur mes lèvres. Il me fallait récolter des informations sur le dernier sommet. Mais avant cela, il me fallait retrouver ma cible. Même si... Je n'avais encore aucune idée de comment la vaincre maintenant que je n'avais plus chakra...

«  Me voilà dans une sacrée mouise, hein... »

Vêtue d'une cape retombant jusqu'à mes pieds, je me dirigeai vers l'entrée. Je prenais garde à ne pas me faire remarquer, il me fallait me faire discrète en attendant de retrouver ma cible. Il fallait dire que je n'étais pas en état de m'attirer des ennuis... Pas avant d'avoir retrouver mon chakra...

Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t8428-d4rk-sasuke-mais-pas-trop#70651 https://www.ascentofshinobi.com/t8444-suna-no-fukoku-shakaze#70751 https://www.ascentofshinobi.com/t8724-imai-nobume-carnet-de-bord#73302
Seiun
Seiun

Quand l'amitié est plus forte on ne prête pas garde aux apparences  Empty
Ven 29 Oct 2021 - 17:18
Automne 204
Quand l'amitié est plus forte on ne prête pas garde aux apparences  JprE4f5


La bise de la brise matinale réveille le rose de tes joues. Le froid endormait petit à petit la flore locale, tuant à petit feu le superflu. Des tas de feuilles agonisantes et encore colorées peignaient un visage nouveau à la capitale. Aussi éphémère que désuet, ce bal des couleurs prendrait fin aussi rapidement qu’il avait débuté. En un coup de vent, elles seraient oubliées, exactement comme l’édifice impérial. Une tête qu’on décapitait à chaque saison, si ce n’est moins. Un corps désarticulé, géré par des sections qui ne coexistent pas, rendant toute démarche impossible. l’Empire n’avait que le nom de grand, le reste n’était que fourmilière et pléiade de divergence. Un nid dans lequel il était facile de se terrer. Un coin idéal pour ceux qui n’avaient ni la flamme de la cause commune, ni l’envie de briller.

Tu t’apprêtais à défouler tes colères muettes sur un soldat au hasard quand une voix sembla se plaindre à ta place. Son timbre t’était aussi flou que familier, te donnant le sentiment de connaître l’inconnu sans même avoir à essayer. Inéluctablement, ton regard la cherche et tombe sur une ombre encapuchonnée dont le visage réveille alors tout un passé commun. Ses brûlures ne mentent pas : Elles sont l’écho d’une bataille qui n’avait pu se terminer que dans un brasier plus grand que vous. Elle en avait subit le courroux de plein fouet et en portait désormais les stigmates.

- Hé la grande brulée !

D’un pas léger, tu t’approches d’elle, décrivant ses traits pour remplacer son souvenir encore fumant de peau en lambeau.

- T’as des emmerdes ? Ou tu comptes t’en faire ?

Ton regard aiguisé n’omet pas de briller d’une lueur sombre : C’était à la fois une question et une mise en garde, les empiriques ne plaisantaient pas avec les fouines, les traitres ou les pariâts, surtout depuis le changement d’Empereur. Un sourire léger scindait sincèrement ton visage. Revoir la guerrière ravivait certains exploits communs, et le délice d’en sortir victorieux. Des survivantes. Celles qui se lèvent, rampent, grimpent même si le chemin leur prend tout; La même hargne de vivre, cette soif qui ne se tarit jamais.

Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t10147-seiun-fichee-terminee#86391

Quand l'amitié est plus forte on ne prête pas garde aux apparences

Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Prête moi tes yeux ft Hyûga Ko
» Devenir plus forte II [Izanami]
» Devenir plus forte [Izanami]
» La femme la plus forte de Mizu ? - PV Watanabe Shiori
» Un besoin d'action ? Une envie de sensation forte ? Rejoignez le Kenpei ~~ Solo

Ascent of Shinobi :: Territoires du Feu :: Urahi, Capitale de l'Empire du Feu :: Pont Araho
Sauter vers: