Soutenez le forum !
1234
Derniers sujets
Partagez

Prémisses telluriennes

Oterashi Yanosa
Oterashi YanosaEn ligne

Prémisses telluriennes Empty
Jeu 23 Sep 2021 - 21:28
De retour de mission, une fois de plus, le guerrier tellurique se hâta de boucler son rapport pour ne plus avoir à y repenser. Rester Chûnin l’exemptait d’un certain nombre de formalités administratives, mais certaines demeuraient immuables : le rouleau de parchemin rempli des détails de sa dernière affectation, l’Oterashi l’enroula sur lui-même et l’amena aux bureaux du Triumvirat dans le centre, exerçant une routine déjà profondément ancrée en lui. Loin de remettre en doute l’utilité et la nécessité de son travail, et nonobstant la crise qui menaçait ultimement l’existence même du chakra, Yanosa restait investi de cette pulsion qui le poussait à aller toujours plus loin dans la quête de cette grandeur qu’il souhaitait pour sa cité.

Trop de personnes, trop d’institutions ne percevaient l’énergie spirituelle que comme une arme, un outil militaire ou tout du moins un atout ponctuel à mettre en avant pour assister les populations civiles. Peu d’entités, à sa connaissance, entrevoyaient comme lui le potentiel de leurs civilisations par le prisme du chakra, se projetaient dans un monde où il pourrait être un vecteur d’évolution et transcenderait la nature utilitaire qu’on lui accordait d’ordinaire. Un point de vue tout à la fois impopulaire dans le contexte du conflit actuel et aussi parfaitement à propos, à l’heure où l’existence même du chakra était remise en question.

Ressortant du bâtiment principal de l’Académie, Yansa songea à la situation actuelle de la cité de la Roche, au sortir de la dernière attaque qu’elle venait d’essuyer. Structurellement remis sur pieds, le village avait regagné sa capacité à accueillir peu ou prou toute sa population d’origine et la notoriété de l’escarmouche qui avait opposé ses shinobis à l’Homme au Chapeau avait quant à elle cimenté la confiance des commerçants et négociants en Iwa. Lentement mais sûrement, la cité avait regagné son statut… mais l’Oterashi, de son côté, avait bien d’autres ambitions pour son berceau. Rokkusu avait déjà subi bien des mutations au fil des dernières décennies, et il était de son avis qu’elle ne devait pas se satisfaire de son état, de son rayonnement actuels. Quel meilleur moment en effet pour initier un changement profond, ouvrir les vannes de la création, qu’après une vague de destruction telle que celle qui s’était abattue sur Iwa durant l’année écoulée ? L’Oterashi avait dors et déjà investi beaucoup de temps et d’énergie pour moderniser et améliorer la circulation des biens et personnes au sein de Tsuchi, via ce pont géant qu’il avait bâti à travers les montagnes de l’Atorasu : aujourd’hui, il était grand temps qu’Iwa elle-même emprunte la voie du progrès.

Depuis le nouveau centre ville, Yanosa prit de l’altitude en canalisant l’énergie du Mitsudo et survola une poignée de quartiers en direction du nord. Peu à peu, il sentait distinctement le fond de l’air de rafraîchir, le vent battant contre ses tempes avec cette insistance qui s’intensifiait de jour en jour. Chaque fois qu’il allait tutoyer les cieux, le guerrier de pierre avait l’impression que ceux-ci le pressaient de leur parler, de répondre à leurs appels sans fin ni confins. Une supplique à laquelle le Tellurique n’était pas sourd… mais qui devait malgré tout se contenter de son mutisme en retour.

Bien vite, Yanosa parvint jusqu’au site. Le, site. Celui-là même d’où le Yonbi, dans sa rage, s’était défait de sa prison millénaire. Celui qui, autrefois jalonné d’habitations et de commerces, se réduisait à présent à un insondable gouffre, un vide abyssal d’un diamètre monumental qui faisait figure d’immense balafre pour la cité. Un affront, à bien des niveaux… que le Chûnin de la Roche espérait bien faire transformer en atout pour Iwa. Lévitant au-dessus du grand vide, il le toisa d’un air revanchard pendant un moment, avant de finalement se décider à lentement descendre vers son coeur. Car contrairement aux apparences à la surface, le gouffre possédait un fond, et Yanosa escomptait bien déterminer ce qui s’y trouvait encore. A première vue, rien de bien palpitant : des montagnes de gravas s’y étaient écroulés, en compagnie des gerbes de lave géantes draguées par Yonbi et qui avaient depuis durci pour former d’épaisses couches d’obsidienne. Lorsque le Tellurique parvint jusqu’aux pieds des tréfonds, la lumière de l’après-midi largement amputée par les reliefs exacerbés de tout côté ne laissait plus entrevoir grand-chose des détails visuels qui pouvaient se trouver là.

Ce ne fut, finalement, que lorsque l’Oterashi posa lestement pied à terre qu’il écarquilla les yeux sous le coup de la surprise.

« ...Whow, c’est... »

_________________
Prémisses telluriennes Giphy

Theme
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t5797-oterashi-yanosa-termine

Prémisses telluriennes

Page 1 sur 1

Ascent of Shinobi :: Territoires de la Terre :: Iwa, village caché de la Roche
Sauter vers: