Soutenez le forum !
1234
Partagez

The Thundering Mantis • Iranos Daiki

Hyūga Komorebi
Hyūga Komorebi

The Thundering Mantis • Iranos Daiki Empty
Mar 28 Sep 2021 - 14:13
The Thundering Mantis • Iranos Daiki K_r6enWn

Sur les vastes plateaux qui dominaient la cité marchande d'Iwa, Komorebi poursuivait inlassablement son entrainement. Si d'ordinaire il était plus fréquent de la croiser au sein du dojo familial, la kunoichi avait pris pour habitude croissante de s'éclipser de l'enceinte du domaine clanique lorsque les circonstances le nécessitaient. Ainsi, alors que la veille, elle s'aventura dans les bas-fonds d'Iwajuku pour défier quelque balourd, sa bouille d'Amazone fut éprouvée. Son corps entier, d'ailleurs. Suffisamment pour forcer la kunoichi à s'aventurer très tôt sur les plateaux d'Iwa pour se soustraire aux interrogations de sa famille sur la nature de ses blessures.

Jusqu'à présent, personne ne l'avait confronté sur ses escapades très matinales. Au contraire, au vu des récentes missions de la Genin, on commençait à croire qu'un nouvel espoir était possible pour la Ratée de la Bunke. La conclusion relevait d'une douce ironie : les siens fermaient les yeux sur ses déplacements.

Ainsi perchée sur un roc millénaire, Komorebi répéta inlassablement de nouveaux katas du registre Gōken. La veille, peu avant son combat clandestin, elle avait consulté quelques ouvrages pour enrichir sa palette de coups. Elle travaillait ses genoux, ses coudes, dans un style plus agressif et orthodoxe que les simples coups de pied et poing qu'elle pratiquait jusque lors. Sous l'impulsion du brutal Yanosa, la kunoichi ne se souciait plus vraiment de sa situation. En proie au doute quant à son avenir, elle s'entraînait sans attendre de progrès. Les progrès venaient à elle pas à pas. En témoignait sa musculature qui ne cessait de se renforcer, sa capacité à expulser du chakra qui s'améliorait très lentement, mais qui, comparé à l'inertie de ces vingt dernières années, constituaient une incroyable avancée.

Plongée dans la pratique intensive du Gōken, mêlé au Jūken, Komorebi n'en resta pas moins méfiante. Aussi avait-elle pris l'habitude de revêtir sa Pupille blanche pour sonder les alentours. Elle n'était pas à l'abri d'une quelconque intrusion de sa famille. Cette précaution, qui tenait jusqu'ici de la paranoïa, porta finalement ses fruits. Alors qu'elle accomplissait un enchainement assez périlleux, elle s'interrompit soudainement dans son geste. Sans se tourner, elle avait vu. La silhouette poudrée de tenketsus d'un jeune homme la surprit en plein entrainement.

Qui va là ? vociféra la Déchue, dorénavant habituée à s'adresser à plus balèze qu'elle sans broncher.
Elle se tourna au préalable, avant de rabattre sa capuche sur ses yeux opalescents. Malgré ses quelques frappes à la paume, elle préférait ne pas trahir son obédience pour le clan Hyūga. Komorebi se doutait bien que corrompre la sainte pratique du Poing Souple avec quelque artifice de barbare ne serait pas vu d'un bon œil de la part de ses pairs. Dès lors, il apparaissait évident de ne pas trop ébruiter ses expérimentations, y compris auprès du premier venu.
Vous… vous êtes venu vous entrainer aussi ? poursuivit-elle, sur un ton plus amical.

_________________
The Thundering Mantis • Iranos Daiki Ebpfvj4

Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t11934-dans-l-ombre-des-geants-o-hyuga-komorebi-termine#103985 https://www.ascentofshinobi.com/t12182-wu-chronicles-hyuga-komorebi#106202 https://www.ascentofshinobi.com/u757
Iranos Daiki
Iranos Daiki

The Thundering Mantis • Iranos Daiki Empty
Mar 28 Sep 2021 - 17:45
Avec sa nouvelle ambition de faire partie du Manazure un jour, Daiki avait commencer à s'entrainer de manière solitaire quelques jours par semaine. Il cherchait surtout à développer une discipline de vie, mais les entrainements étaient surtout physique, ce qui allait très bien avec les besoin de sa profession après tout. Lui qui avait toujours été un peu chétif, quoi qu'athlétique, il prenait un peu de muscle, pas beaucoup certes, mais il l'avait bien remarquer dans le miroir. Il valait mieux ne pas trop en prendre, ça pourrait nuire à son style de combat agile et distant, mais il n'en était pas moins fier.

Alors que le soleil pointai à peine dans l'horizon, baignant sur Iwa de ses premiers rayons orangés et réchauffant les toit d'une ville sur le point de se réveiller, le jeune homme parcourait déjà les rues de la ville au jogging, se dirigeant vers les terrains d'entrainement. À cet heure-ci, les nocturnes donnaient la place au matinaux, et il n'allait certainement pas manquer son terrain favori! Il n'y en avait qu'un qui avait une si belle vue après tout, et il adorait prendre une petite pause et regarder la ville pleine de vie s'animer d'entrain et se remplir de joie de vivre rayonnante.

Il arriva au petit bureau de location de terrain, versa le même montant que toujours et hocha la tête à la personne qui s'en occupait avant de s'y diriger, sortant du coup son premier repas de la journée, une petite préparation de sa mère, toujours aussi enclin à le supporter dans ses entrainements.

Alors qu'il s'apprêtait mécaniquement à se poser sur le rebord et prendre son déjeuner, une voix inconnu l'interpela. Visiblement, cette personne était dans une forme de détresse, mais elle changea de ton plutôt rapidement avec sa deuxième phrase. Peut-être y avait-il eu un malentendu et le terrain était déjà réserver? Ou alors, c'était une nocturne qui étendait sa réservation un peu loin, qui sait?

Après l'avoir finalement vue, Daiki hocha la tête, un sourire amicale et doux se formait sur ses lèvres. Le jeune homme avait pour ainsi dire l'air inoffensif, si ce n'était de son habit de shinobi, son bandeau autour de la cuisse et ses nombreuses poches d'équipement ninja. Il envoya la main à celle qui cachait son visage maintenant... une timide alors?

'' Exactement, j'imagine que tu fais de même? Tu dois être une nocturne, ou alors celui qui octroi les terrains c'est planté. Mais bon, je ne suis pas contre faire une nouvelle connaissance ce matin, le destin à sa façon de croiser le chemin des gens, après tout.''

Il s'approcha de la Hyûga sous couverture, et ensuite lui tendis sa main sans la moindre précaution.

''Moi, c'est Iranos Daiki, enchanté~''

Il y avait certainement quelque chose d'enfantin derrière le regarde du jeune homme, une petit étincelle de bonté qui brillait dans ses yeux.
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t12308-iwa-daiki-iranos
Hyūga Komorebi
Hyūga Komorebi

The Thundering Mantis • Iranos Daiki Empty
Mar 9 Nov 2021 - 13:59
The Thundering Mantis • Iranos Daiki K_r6enWn

La présence du shinobi perturba momentanément Komorebi la discrète. Puis, tel le roseau, elle plia avant de retrouver sa rigide stature. L'explication de l'anonyme perdit Komorebi, pour qui la propriété des hauts-plateaux relevait de l'antithèse. Si elle admettait que ces zones furent sculptés de la main de l'homme pour accueillir des ninjas en quête d'entrainement, elle n'avait jamais, jusqu'à présent, joué le jeu des réservations, de la consultation. Dès lors, la présence d'Iranos Daiki relevait du mystère, quand la seule appartenait à l'erreur.

Plutôt que d'admettre cette faute de sa part, Komorebi accepta timidement la poignée de main du shinobi. Dans la précipitation, sa manche droite se releva, dévoilant quelques stigmates marquant à jamais sa peau. Les salutations furent dès lors très brèves, alors que la kunoichi remonta spontanément sa manche. Plus que d'exposer son ascendance Hyūga, la kunoichi s'avérait très pudique quand il s'agissait de montrer son corps. Surtout ces fausses marques de brûlure qui constellaient sa peau.

Komorebi. Enchantée.

Sa voix se libéra de la froideur d'antan. Tel le caméléon, la kunoichi devait adapter son discours à son interlocuteur, surtout lorsque ce dernier était plus légitime qu'elle de poser ses pieds en ces lieux. Cela n'empêcha pas la Déchue de faire montre de son attitude réservée, presque hostile. Munie de son dōjutsu sacrée, elle scrutait en tout point et tout endroit la silhouette du Genin. Quand bien même il eut décidé de ne pas révéler son apparence, le Byakugan ne demandait pas l'autorisation. Il était l'omniscience, et l'omniscience fait par nature fi des conventions.

Alors que la fausse Amazone achevait de détailler les pléiades de tenketsus de Daiki, le bon sens imposait à la guerrière d'agir. Partir ou rester, il fallait choisir. Mais bien déterminée à garder sa place sur ces hauteurs, Komorebi trouva le moyen d'acheter sa place en ces lieux. La kunoichi ajusta sa capuche, de sorte à s'assurer qu'en tout instant elle ne serait pas confondue avec la Tsuchikage, puis s'adressa au shinobi.

Dis-moi, Daiki… que dirais-tu si je t'apprenais une technique de mon répertoire ? Je me suis assez entraînée seule pour ce matin, et une pause ne me ferait pas de mal. En témoignait sa peau luisante de sueur, et les halos de vapeur qui émanaient de son souffle.

Sans demander son reste, la pugiliste composa quelques mudras. Puis, son regard se porta sur un rocher qui dépassait du sol. Chacune des phalanges de sa main droite fut l'hôte d'un aiguillon sculpté dans la même étoffe que la foudre. Komorebi projeta par la suite l'ensemble des senbons électriques sur sa cible. Les projectiles se criblèrent dans la roche tendre, et chaque point d'impact fut parcouru de multiples failles qui serpentaient et parfois, se rejoignaient.

Je connais pas ton affinité, mais je pense que tu n'auras aucun mal à adapter ça selon tes préférences. Alors, ça te tente ?


_________________
The Thundering Mantis • Iranos Daiki Ebpfvj4

Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t11934-dans-l-ombre-des-geants-o-hyuga-komorebi-termine#103985 https://www.ascentofshinobi.com/t12182-wu-chronicles-hyuga-komorebi#106202 https://www.ascentofshinobi.com/u757
Iranos Daiki
Iranos Daiki

The Thundering Mantis • Iranos Daiki Empty
Mar 9 Nov 2021 - 16:57
Daiki n’avait pas l’habitude des gens timides. Il faut dire qu’avec son attitude extravertie et ses tendances à se faire amis de tous ceux qui le voulait bien, il était un peu la cible à éviter si l’on voulait ne pas se retrouver dans un groupe de gens, forcé à socialiser. Mais il n’avait rien contre ses gens, et même, il était content de faire la connaissance de celle qui s’appelait Komorebi. Sa voix avait changé légèrement, une différence que Daiki ne saurait pas vraiment analyser, mais autre que ça, il remarqua que le long des manches de la kunoichis, il y avait des marques de brûlures étrange.

Une boule remonta la gorge du jeune genin. Est-ce que cette personne était timide car elle était la cible d’abus physique? C’étais bien possible, mais surtout inquiétant pour l’Iranos. Des idées parcoururent le cerveau du jeune homme, alors qu’il était bien déterminé à aider cette personne… mais elle était déjà sur la défensive, et avait tôt fait de cacher ses manches… elle devait savoir qu’il savait maintenant, et si elle voulait garder le sujet sous silence… qui était-il pour le ramener? Non, il valait mieux voire si un lien pouvait d’abord être tisser, il n’était qu’un inconnu après tout.

Puis, de manière surprenante, c’est elle qui lui proposa de lui apprendre quelque chose! Une proposition qui sortait de nulle part, et pendant un moment, l’Iranos se demandait bien ce qu’elle pourrait lui apprendre, vue qu’il n’avait aucune idée de ses talents particuliers. C’était tôt fait, alors qu’elle démontrait une de ses techniques sur un rocher. Un projectile de foudre, qui visiblement, au-delà de simples dégâts, semblait rependre quelque chose dans sa cible… c’étais plus qu’intéressant, c’était une coïncidence presque improbable… aussi différent que les deux individuent puisse paraitre, il semblait qu’il se spécialisait dans un truc similaire. Quelques instants passèrent alors que Daiki avait un sourire amusé sur les lèvres, la situation était particulière.

‘’ En fait, vois-tu… c’est plutôt drôle parce que… j’ai deux spécialisations.’’

Pour la première démonstration, Daiki transforma sa main seulement en Raiton, démontrant son affinité ainsi que sa nature d’assimilateur. Puis, de la même main, il attrapa un kunai à sa ceinture, qu’il lança avec force sur le rocher déjà endommagé par l’attaque de Komorebi, ce qui éclata la pierre et envoya quelques morceaux autour, évidemment trop loin pour les atteindre. Il se retourna ensuite vers la kunoichi dissimulé.

‘’ Le Raiton, et les projectiles…’’

Il complétait sa phrase, laissant un peu de temps à son interlocuteur pour se rendre compte de la coïncidence, pour ensuite hocher la tête, comme on salue un professeur quand il entre dans la classe à l’académie.

‘’ Ce serait avec honneur que j’accepte ton offre. Si j’ai bien l’œil, je dirait que ta technique utilise quelque chose de plus subtile que la mienne, au lieu de faire éclaté la pierre, ta foudre s’y est rependu… j’ai bon?’’

Il dit, toujours avec sa voix qui démontrait son attitude positive et amicale, bien qu’il y avait aussi l’ajout d’un esprit de compétition dissimulé. Un rival dans son domaine, ça c’étais stimulant!
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t12308-iwa-daiki-iranos
Hyūga Komorebi
Hyūga Komorebi

The Thundering Mantis • Iranos Daiki Empty
Mar 9 Nov 2021 - 17:41
The Thundering Mantis • Iranos Daiki K_r6enWn

Sans le vouloir, Komorebi avait touché dans le mile. Mieux que de faire diversion avec sa proposition, histoire de pérenniser plus longtemps sa présence en ces lieux, la guerrière suscita l'enchantement chez le pétillant Genin qui manifesta assez concrètement son intérêt pour la technique de la Hyūga. Le dénommé Daiki décomposa à sa manière le jutsu qu'il venait de voir. Il démontra une compétence relevant de l'assimilation pour la foudre, avant de recouvrir un kunai de ce même attribut. Le projectile de fer épousa ainsi les propriétés destructrices de la foudre, et là où la dague de fer s'écrasa, l'orage sembla en faire de même. La pierre, initialement érodée par les aiguilles de Komorebi, s'effrita définitivement sous l'attaque du guerrier.

Komorebi croisa les bras. Malgré la maestria du jeune homme, ce dernier semblait éprouver un intérêt particulier pour le ninjutsu Raiton de la Hyūga. Elle n'en fut que rassurée, et souffla discrètement de soulagement. Inconsciemment, l'ombre viciée de Toph ajusta encore sa capuche avant de préciser l'intérêt de sa technique.

Effectivement, tu as raison, Iranos-san. Les senbons que ma technique forme ne servent pas à faire des dégâts bruts. Ça se voit pas sur la pierre, mais sur la chair, ces aiguilles engourdissent les muscles. L'adversaire est moins réactif, plus mou, à la merci de mes autres techniques. Le voilà, le réel intérêt de cette technique. Les blessures, c'est du bonus.

Une certaine froideur mesure habitait toujours les explications de Komorebi. Non pas timide, elle s'avérait plus méfiante qu'autre chose à l'idée d'être démasquée. Ce qui ne l'empêcha pas de mobiliser l'attention du shinobi lui faisant face sur un autre sujet plus simple à aborder : son ninjutsu.

Corrige-moi si je me trompe, mais dans ton cas, tu recouvres une arme déjà existante de ton électricité. La technique que j'ai employée consiste à créer entièrement les projectiles à partir de cette même électricité, condensée afin de donner un semblant de consistance.

Comme pour illustrer son propos, Komorebi réitéra l'utilisation de sa technique. Elle en profita pour prendre le temps de décomposer clairement les signes incantatoires qu'elle employa. Ceci fait, elle assembla lentement un unique senbon entre deux de ses doigts. Les étincelles naquirent à la surface de sa peau, puis dansèrent afin de se joindre en une unique tige d'albe. Une oreille attentive pouvait même parvenir à discerner un léger grésillement qui émanait du projectile au moment de sa création.

Tu t'en sens capable ? Allez, montre-moi de quoi tu es capable, exhorta la dame, avec une pointe de défi dans son ton.


_________________
The Thundering Mantis • Iranos Daiki Ebpfvj4

Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t11934-dans-l-ombre-des-geants-o-hyuga-komorebi-termine#103985 https://www.ascentofshinobi.com/t12182-wu-chronicles-hyuga-komorebi#106202 https://www.ascentofshinobi.com/u757
Iranos Daiki
Iranos Daiki

The Thundering Mantis • Iranos Daiki Empty
Mer 10 Nov 2021 - 5:03
Il semblait avoir quelque chose d’étrange dans le comportement de Komorebi. Malgré le fait qu’elle semblait très ouverte à montrer sa technique à Daiki, le tout était entouré d’un sentiment étrange, comme si il était un enfant qu’on devait distraire pendant un moment, le temps que les adultes fassent quelque chose… m’enfin, ça aurait déranger l’Iranos si il n’était pas absorber à l’idée d’apprendre une technique qui lui permettrai un avantage tactique certain! Quand la Hyûga avait expliqué sa technique, les yeux de Daiki s’allumèrent d’un regard intéressé. Il connaissant la compétence de la foudre à engourdir ses cibles, ses clones avaient ce genre d’effet, mais une attaque directe? Ça c’étais prodigieux!

‘’ Oh! Comme avec les clones de foudre! Ingénieux d’utiliser ce genre de stratagème avec des projectiles, ça permettra d’exposer une cible aux techniques d’un allié instantanément. Ou alors de stopper net une avancer adverse… j’adore l’idée, vraiment.’’

Il dit, un sourire aux lèvres. Il pouvait à peine apercevoir les traits de son interlocutrice sous cette capuche, et il n’avait pas, jusque-là, oser la mentionner. Ça, et le fait qu’elle semblait plutôt froide par moment, aurait pu alerter Daiki au fait que c’était potentiellement un espion d’un village adverse, mais une telle personne ne lui apprendrait pas une technique si utile… si?

L’analyse de la Hyûga sur sa technique était juste, il avait toujours eu besoin d’avoir un véritable projectile en main pour en faire l’utilisation. Cependant, l’idée de créer un projectile de toute pièce semblait intéressante. Il faisait déjà des clones en foudre, alors pourquoi pas des senbons?

‘’ Hmm, je crois avoir fait un truc semblable par le passé, mais ça avait une forme plutôt basique… je veux bien essayer par contre!’’

Le bras toujours en foudre, il le leva devant lui, regardant sa main avec concentration. Des petits arcs électriques s’échappaient de son bras, et il essayait de modeler ceux-ci pour former une aiguille. Ça s’avérait être un processus ardu, car la foudre n’avait pas pour habitude de garder sa forme très longtemps. Il eu quelques tentatives rapides avant d’avoir quelque chose qui tenait à peu près dans sa main. Quelques senbons maladroitement formé, et manquant évidement la touche spéciale de l’engourdissement qui était le secret de la technique de Komorebi.

‘’ Hmmm, je crois que ça, c’est rentré. En revanche, je ne sais pas s’ils auraient la même particularité que les tiennes. ‘’

Il répondit, quelques peu fier d’avoir réussi, malgré le fait que sa situation d’être fait de foudre lui rendait la tâche plus facile, ça c’était évident. Le secret viendrait donc de la suite de l’explication de la mystérieuse figure encapuchonnée.
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t12308-iwa-daiki-iranos
Hyūga Komorebi
Hyūga Komorebi

The Thundering Mantis • Iranos Daiki Empty
Jeu 11 Nov 2021 - 21:59
The Thundering Mantis • Iranos Daiki K_r6enWn

Les explications complémentaires à la démonstration de Komorebi ne firent que confirmer davantage l'intérêt d'Iranos Daiki pour cette séance improvisée d'apprentissage. Quand bien même le Genin demeurait le seul légitime en cet instant sur ce plateau. De quoi inviter la Déchue à insister davantage sur cet exercice. Plus qu'un moyen détourné de prolonger son séjour, elle essayait de voir en cet échange de bons procédés une opportunité pour s'améliorer. Comment ? Elle ne le savait pas encore. Mais être capable de décomposer ses propres techniques lui seraient certainement utile à l'avenir pour travailler sur des jutsus plus élaborés, plus puissants, plus efficaces encore.

L'enthousiasme de Daiki précéda sa tentative de copier modestement Komorebi. La Déchue nota l'entrain jovial, presque enfantin, du shinobi, qui dénotait totalement avec la froideur qu'elle dégageait. Bras croisés, la Hyūga de l'ombre observa alors avec attention le déroulé de la technique qu'elle cédait entre les mains de l'assimilateur électrique. Son bras se changea en éclair, avant qu'il ne sculpte par la seule force de sa pensée, sans aucun mudra, un premier senbon.

Face à pareille prouesse, Komorebi réprima une légère grimace dans l'ombre de sa capuche. Une certaine jalousie émergeait envers celui qui s'accaparait sa technique en si peu de temps, là où Komorebi avait passé du temps à altérer son chakra pour qu'il émerge enfin de ses tenketsus sous une autre forme. En un sens, Komorebi cultivait un orgueil digne de son ascendance Hyūga.

Plutôt que de prolonger l'amertume de cette expérience, la guerrière balaya ces pensées néfastes de son esprit et se concentra sur le déroulé de l'apprentissage. Daiki doutait des propriétés engourdissantes de son projectile. À la problématique du Genin, Komorebi apporta une solution assez radicale. Après quelques mudras, conclu sous le signe de la chèvre modifiée, une copie conforme de la Hyūga fut invoquée à ses côtés. Du Kage Bunshin émanait la même dureté que l'originale.
Tu marques un point. Pas sûr que les cailloux sont les mieux placés pour nous répondre si ton projectile les picote ou pas. C'est pour ça que tu vas t'entrainer sur mon clone.
N'hésite pas à y aller à fond, compléta le clone, indifférente de son sort. Je suis là pour ça, alors au diable les états d'âme.

Le clone de Komorebi se distança de quelques mètres, de sorte à faire une cible idéale pour Iranos Daiki. Mais avant de s'offrir entièrement au changefoudre, la kunoichi tenait à s'assurer de quelques garanties quant au projectile formé entre les mains du même Genin.

Mais avant qu'on en arrive là, on va quand même voir ce que donne simplement ton projectile. Voir s'il tient la route tout du long que tu le lances. Et s'il se décompose pas au moment de faire mouche. Entraîne toi sur un rocher, et une fois que c'est bon, alors tu pourras te déchaîner comme bon te semble sur mon clone. Compris ?

En cet instant, plus qu'un pseudo-rapport de maître à élève, l'ancienneté de Komorebi, du haut de ses vingt-sept ans, ressortait face à la fraîcheur de son vis-à-vis.


_________________
The Thundering Mantis • Iranos Daiki Ebpfvj4

Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t11934-dans-l-ombre-des-geants-o-hyuga-komorebi-termine#103985 https://www.ascentofshinobi.com/t12182-wu-chronicles-hyuga-komorebi#106202 https://www.ascentofshinobi.com/u757
Iranos Daiki
Iranos Daiki

The Thundering Mantis • Iranos Daiki Empty
Dim 14 Nov 2021 - 17:33
Daiki était, en premier lieu, absorber par la réussite de sa création de Senbon de foudre. Il avait déjà créé des projectiles avec son assimilation avant, mais jamais ça n’avait été aussi précis. S’il pouvait faire ça, quel était les limites de cette capacité? À terme, allait-il avoir même besoin de trainer des projectiles dans d’innombrable sacoche? Ça éviterait forcément de se faire désarmer comme la fois avec Rin. Il allait devoir explorer cette possibilité éventuellement, bien qu’il se doutât que celle-ci allait gruger son chakra bien plus vite que l’alternative. Il revient à lui lorsqu’il entendit le bruit iconique d’un clone apparaissant près de lui.

Les paroles du clone envoyèrent un malaise chez le jeune assimilateur. Normalement, les clones avaient un tempérament semblable à ceux de leur utilisateur, ce qui, pour Daiki, confirmait un peu plus que peu importe qui il avait devant lui, leur psyché était dérangée. Encore une fois, il ne pouvait pas y faire grand-chose, mais il faisait une note mentale, s’il devait croiser Komorebi dans une situation plus citadine peut-être essaierait-il de s’en faire une amie. Mais pour l’instant, il avait un mandat, il allait apprendre cette technique qu’elle lui avait montré, le reste viendra après, peut-être.

‘’ Je… je vois! J’espère que tu ne m’en voudras pas trop des souvenirs que ça va te créer. Je ne voudrais pas qu’il y a ce genre de ressentiment entre nous.’’

Il dit, un peu nerveusement, avant d’acquiescer. Il allait donc tester ce nouveau projectile! Avec un mouvement de la main assuré, il envoya son premier senbon vers un caillou dans le coin. Après quelques mètres, celui-ci perdit sa forme complètement. Il toucha sa cible, et avait fait un peu de dégâts, mais si le but était de tenir une forme de Senbon, l’objectif était raté royalement.

‘’ Tssk, compliqué te maintenir la foudre dans une forme non-naturelle…’’

Il murmura à mi-voix pour lui-même, avant de former deux senbons, un dans chaque main, et répéter l’expérience. Jusque-là, Daiki avait gardé ses deux dons séparés l’un de l’autre le plus possible, car il y avait beaucoup de temps entre son apprentissage des deux. Il était devenu un adepte des projectiles car il n’avait rien de spécial avant longtemps… maintenant qu’il connaissant sa nature d’assimilateur, et qu’il commençait finalement à l’exploiter, il devait songer à utiliser ses deux attributs ensembles, pour créer quelque chose d’unique, que très peu d’autres shinobi pouvaient répliquer avec la même efficacité.

Les deus autres projectiles échouèrent à faire mieux que le premier. Une certaine frustration pointait le bout de son nez chez le jeune genin. Cette même frustration lui donna une motivation qui s’avéra être exactement ce dont il avait besoin. En envoyant plus de chakra dans ses projectiles, ceux-ci prirent forme beaucoup plus solidement. Il en avait fait six cette fois, et dans un mouvement croisé de ses deux bras, il les envoya directement dans la roche. Une précision catégorique, et un léger overkill au niveau de la puissance qu’il avait déversé dans cette attaque, la pierre se fissura et s’éparpilla au sol. Les senbon c’étaient dissiper, mais ils avaient gardé leurs formes jusqu’à la fin.

Daiki eu un soupir de soulagement, puis, tout en reprenant son calme, se retourna vers la mystérieuse Kunoichi, un sourire satisfait revenait sur ses lèves. Il était tellement concentré sur cette tâche, il eut une micro-réaction quand il se retourna pour voir deux figures encapuchonnées, avant de se souvenir du clone.

‘’ Et maintenant? ‘’

Il dit, prêt à passé à la prochaine étape de cet entrainement.
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t12308-iwa-daiki-iranos
Hyūga Komorebi
Hyūga Komorebi

The Thundering Mantis • Iranos Daiki Empty
Lun 20 Déc 2021 - 19:01
The Thundering Mantis • Iranos Daiki K_r6enWn

La simplicité de Daiki face à l'exercice de l'apprentissage continuait d'apaiser inconsciemment Komorebi. Son visage sévère, accentué par l'ombre de sa capuche, se laissa attendrir par la fraîcheur des premiers jours de l'aspirant ninja qu'était Iranos Daiki. La Déchue avait depuis longtemps oublié ces moments où l'on apprenait à connaître son corps, à sentir le chakra s'écouler en soi. Sa peau gardait indéfiniment en mémoire les vestiges du moment où cette innocente quête d'apprentissage se mua en torture. Aussi, malgré la douleur issue de l'expérimentation du Genin sur son propre clone, Komorebi insista sur le pragmatisme de sa proposition.

Vas-y à fond, vraiment. Ce n'est qu'un clone. Pour le reste… ce n'est que passager.

Sa doublure confirma d'un signe dans la tête, sans grand enthousiasme ni opposition.

Puis le Genin se mit au travail. Malgré sa stature froide, Komorebi s'avérait assez curieuse des pouvoirs de Daiki, et notamment sa faculté à sculpter la foudre au creux de ses mains sans recourir aux mudras. L'électricité émergeait du jeune homme sans grand mal, ce qui ne fit que faciliter la tâche du Genin. L'ombre de Toph hésita presque à recourir au Byakugan pour suivre sous un autre angle les expérimentations de son vis-à-vis, mais elle se ravisa aussitôt de trahir ses origines.

Les progrès de Daiki demeuraient visibles à l'œil nu au fil du temps, dōjutsu ou non. En sa qualité de sensei éphémère, Komorebi fut satisfaite des progrès rapides de Daiki, lequel commençait à s'approprier la technique des senbons de foudre. Tout n'était qu'une question de dosage. Passé l'épreuve de la modélisation, il s'agissait de trouver le bon équilibre entre puissance et précision. A ce jeu, Komorebi était fière de compenser ses lacunes dans l'art du Jūken en s'illustrant davantage dans le domaine du Ninjutsu, au grand dam de ses proches. Cette revanche contre la vie, Komorebi la garda pour elle. Elle se contenta d'adresser un regard, moins froid que d'habitude, envers le Genin, avant de poursuivre.

Maintenant ? On dirait que tu as compris le truc. Si tu te sens capable de tenir la cadence, alors on continue. Tu as réussi la première étape : donner une forme stable à tes projectiles. Il te reste maintenant l'étape la plus pénible : bien doser ton chakra. Continue de t'entraîner sur le décor. Quand tu sentiras avoir trouvé le bon équilibre, alors tu pourras te défouler sur mon clone. Si tu as bien fait tes devoirs, l'électrocution viendra d'elle-même.


_________________
The Thundering Mantis • Iranos Daiki Ebpfvj4

Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t11934-dans-l-ombre-des-geants-o-hyuga-komorebi-termine#103985 https://www.ascentofshinobi.com/t12182-wu-chronicles-hyuga-komorebi#106202 https://www.ascentofshinobi.com/u757
Iranos Daiki
Iranos Daiki

The Thundering Mantis • Iranos Daiki Empty
Mer 22 Déc 2021 - 17:34
En payant une demi-attention, Daiki pouvait remarquait que le visage, bien qu’assombris, de son tuteur du jour s’éclairait un peu. Bien qu’il n’en connût pas la cause, il était rassuré de savoir qu’il y avait bel et bien la possibilité d’un sourire derrière cette cape mystérieuse et ses habitudes… un peu étrange. Il y avait définitivement quelque chose à propos de l’étrangère, un petit secret qui valait la peine d’être caché, mais ça n’était pas du ressors de l’Iranos d’en découvrir la nature, bien que celui-ci avait une curiosité grandissante. La peur d’être entrainé par un renégat était présente, mais il n’allait pas affronter un potentiel adversaire qui ne faisait pas de mal, d’on il ne connaissait pas du tout les capacités, et qui pourrait très bien s’avéré être quelqu’un avec un bouton un peu trop embarrassant, qui avait décidé de le cacher.

Côté progrès, il y avait bien asser de pierre dans la zone pour servir de cible de fortune au jeune assimilateur. Maintenant qu’il avait a peu près la technique pour faire un senbon en foudre, il n’avait qu’à tester les différents dosages de puissances, ce serais plutôt simple, non? Il eut donc une idée. Avec une mudra classique, il fit apparaître deux autres clones de lui-même, qui se regardèrent tous avec un hochement de tête.

Suivant l’invocation, les trois Daiki se mirent à tester différentes concentrations sur les rochers environnent. Avec les trois sur le travail, c’était plutôt rapide comme procédé, surtout que Daiki avait fait un vague plan dans sa tête avant de commencer, pour ne pas perdre de temps à refaire les mêmes expérimentations. Au bout de quelques minutes, et de facilement une centaine de rocher éclaté, l’un d’entre eux réussis à trouver le bon dosage, à priori. Le rocher n’avait pas éclaté, mais comme l’avait dis Komorebi plus tôt, il était difficile pour une pierre de dire si elle avait ressentis un engourdissement. Leur travail accomplis, les clones furent libéré dans une petite explosion d’éclairs, et le véritable Daiki, gagnant l’expérience combiné des deux autres, hocha la tête doucement.

‘’ Okay, je crois que je l’ai… attention…’’

Il se sentait encore un peu mal de tirer sur un clone en dehors d’un combat, et l’expérience de cette attaque irait à la Hyûga ensuite… mais bon, elle savait probablement ce qu’elle faisait, donc il valait mieux lui faire confiance.

L’Iranos créa alors un seul projectile avec la concentration qu’il avait déterminé comme étant la bonne… puis d’un mouvement légèrement hésitant, il l’envoya vers le clone qui se prenait pour une cible. Après que celle-ci disparu, il ne resterait plus qu’a savoir si elle avait ressenti un engourdissement… une méthode très Yanosa, dans l’esprit, mais sans le retour de bâton qui viendrais ensuite si le Tellurique était là.

‘’ Alors ? C’était la bonne dose?’’

Il demandait, un peu tendu, du fait de ne pas vouloir infliger des douleurs inutiles à son mentor du jour… surtout que les senbons, ce n’était pas exactement connu pour ne pas faire couler le sang. Ils avaient la mauvaise habitude de s’enfoncer dans des endroits douloureux.

Résumé du tour:
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t12308-iwa-daiki-iranos
Hyūga Komorebi
Hyūga Komorebi

The Thundering Mantis • Iranos Daiki Empty
Lun 27 Déc 2021 - 18:58
The Thundering Mantis • Iranos Daiki K_r6enWn

En se prenant ainsi au jeu, Komorebi expérimentait, sans le savoir ni le vouloir, le plaisir d'enseigner. Pour la première fois de sa vie, elle inversait les rôles, occupant la position qu'elle redoutait le plus. Et cette place d'instructeur ne la déplaisait pas. Au contraire, la satisfaction de se sentir capable de transmettre son savoir et son expérience à autrui lui fit mettre temporairement de côté les souvenirs de ses échecs passés. Komorebi portait toujours en elle ses lacunes en matière de Jūken. Mais si son corps refusait de l'élever aux standards du clan en matière d'expulsion de chakra sous sa forme la plus noble, elle redoublait d'ingéniosité pour compenser ses faiblesses au moyen du Ninjutsu.

Les progrès rapides d'Iranos Daiki témoignaient de cette expérience acquise au gré des années. Grâce au concours de ses clones, Daiki optimisa les enseignements de la Déchue, accélérant ainsi l'épreuve de l'apprentissage. Komorebi resta stoïque face à cet emploi ingénieux de la technique du clonage, adapté aux capacités du jeune homme. L'apprenti eut compris la démarche, alors que la pierre cessa de se fendre au contact de ses projectiles : il devait en être de même pour la chair qu'il s'apprêtait à cibler.

Pour l'ultime épreuve, celle-là même qui confirmerait la réussite de Daiki, Komorebi conserva la même froideur. Elle s'avéra profondément indifférente au sort de son clone, qui elle même partagea la même expression. Aussi elle n'eut aucun mal à se présenter face au Genin, prête à encaisser le projectile électrifié. L'aiguille fendit l'air, avant qu'il ne se plante dans le ventre de la doublure de la marginale Hyūga.

Une brève grimace précéda un nuage de fumée, avant que cette expression de douleur ne se lise sur les lèvres de la véritable Komorebi. Un frisson authentique traversa son échine, se diffusa le long de ses quatre membres. Mais contrairement à son clone, sa mobilité ne fut en aucun cas impacté. Ce qui ne l'empêcha pas d'admettre la réussite de l'apprentissage. La kunoichi resta figée sur place pendant quelques secondes, encaissant le choc en silence. Puis elle releva la tête, faisant mine de n'avoir rien subie. Son pouce annonçait la couleur, faute de s'exprimer aisément en premier lieu : Daiki avait réussi.

C'est exactement ça, Daiki. Mon clone m'a bien fait comprendre que tu l'avais engourdi au ventre. Tu t'es bien approprié le principe de la technique, c'est bien. Félicitations.

Difficile de palper l'enthousiasme dans les compliments de Komorebi. Pourtant, la Hyūga de bas étage était sincère. Quand bien même elle en profita pour s'approprier intérieurement cette réussite. Cette victoire, c'était aussi la sienne, contre les méthodes ignobles de feu son paternel. Elle adressa un regard au ciel, perçant, adressé à ce même personnage, comme une revanche sur le passé. La dame à la capuche en avait fini pour l'heure. Elle aurait apprécié profiter encore du terrain pour s'entrainer, mais à force de jouer l'observatrice, son corps s'était refroidi. Elle sentait qu'elle n'avait plus la force de reprendre ses exercices.

Ne te relâche pas, Daiki. Tu as réussi le plus difficile. Tu as su faire tienne cette technique. Maintenant, continue de pratiquer, de fabriquer ces senbons avec ta foudre. Tu dois être capable de te servir de cette technique le plus rapidement possible, le plus simplement possible. Au combat, en situation réelle, tu n'auras pas le droit à l'erreur. Poursuis ton apprentissage. Je te fais confiance pour la suite.

Il y avait une certaine ambiguïté dans les propos de Komorebi. S'apprêtait-elle à partir, ou au contraire à présider encore à cet apprentissage ? Ses actes tranchèrent pour elle : profitant que son élève du jour soit concentré à sa tâche, elle s'éclipsa dans un moment d'inattention. Peu coutumière des aurevoir, Komorebi préféra partir comme une ombre, fidèle à l'image qu'elle se faisait d'elle-même.


_________________
The Thundering Mantis • Iranos Daiki Ebpfvj4

Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t11934-dans-l-ombre-des-geants-o-hyuga-komorebi-termine#103985 https://www.ascentofshinobi.com/t12182-wu-chronicles-hyuga-komorebi#106202 https://www.ascentofshinobi.com/u757
Iranos Daiki
Iranos Daiki

The Thundering Mantis • Iranos Daiki Empty
Ven 31 Déc 2021 - 21:16
La réussite de Daiki, pour lui, se basait autant sur l’efficacité de son enseignant que sur sa propre capacité à assimiler les concepts et les instructions que l’on lui donne. Il hocha donc la tête avec un grand sourire quand il eu la confirmation de Komorebi qu’il avait bel et bien réussi à répliquer la technique de son professeur improvisé, de plus, une technique qui correspondait parfaitement au style de combat du jeune homme. Il avait maintenant une option un peu moins léthal, mais beaucoup plus adapté à la capture de fugitif, quelque chose qui pourrait se rendre utile, on ne sait jamais.

Ladite confirmation était définitivement exprimée d’une façon étrange, ce qui réconfortait Daiki dans l’idée que cette nouvelle connaissance n’était pas sous couverture, mais bel et bien juste socialement un peu… timide? Ou alors simplement introvertie, un concept qui ferait de lui une personne légèrement irritante à croisé, ça c’était certain, il espérait donc qu’il n’avait pas trop irrité cette personne qui lui avait été d’une grande aide, malgré leur passé inexistant.

‘’ Merci! Et félicitation à toi aussi! Sans tes instructions et ta dévotion à la tâche, j’aurais pris beaucoup plus de temps à comprendre les tenant et aboutissant de ta technique. J’essaierai d’en faire un usage qui te rendra hommage.’’

Il dit avec la bonté typique de sa personnalité. Transmettre une technique, c’est important, car les gens qui l’apprennent vont l’utiliser, les gens vont en entendre parler, la voir, et les actions posées par ceux-ci auront un impact sur comment les gens vois ses utilisateurs. Ou peut-être que c’était trop élaboré, et que le genin y mettait trop de révérence… au choix.

Sans se poser plus de question, ni même se questionner sur la nature de la remarque de son interlocuteur, Daiki se mit à continuer de pratiquer son nouvel art, comme son professeur le demandait. Quelques minutes passèrent, et le jeune genin se retourna pour voir qu’il était maintenant seul sur le terrain. Komorebi s’était éclipsé, et l’Iranos hocha la tête.

‘’ Mouais, probablement introvertie.’’

Il murmura à lui-même avec un petit rire complice avec lui-même. Il se souviendrait de cette personne, et garderai en tête qu’il valait mieux ne pas trop insister sur le social en sa présence. Malgré tout, elle avait gagné son respect et sa reconnaissance.

Sans trop être surpris par cette tournure d’événement, Daiki retourna à son entrainement, reprenant le planning d’origine, en incorporant les concepts de création d’outils ninja avec son assimilation. Maintenant qu’il savait que c’était possible, et même praticable, il pourrait intégré cette notion à toutes ses techniques!
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t12308-iwa-daiki-iranos

The Thundering Mantis • Iranos Daiki

Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Où ira nos ... [Iranos Daiki]
» Lettre a Iranos Daiki
» Dossier d'Iranos Daiki
» [Mission C] Une lavandière désespérée [ft. Hyûga Rin, Iranos Daiki]
» Deux enfants contre la vieille [Feat. Iranos Daiki et Noroi]

Ascent of Shinobi :: Territoires de la Terre :: Iwa, village caché de la Roche :: Hauts-plateaux
Sauter vers: