Soutenez le forum !
1234
Partagez

De retour au foyer.

Tôhatsu Asami
Tôhatsu Asami

De retour au foyer. Empty
Sam 30 Oct 2021 - 11:48
dû à mon départ de Kaze
Suivi des lettres avec l'Ombre du Feu

Automne 204
A l'entrée du pont d'Araho
Hi No Kuni

C'est aux portes de la mort qu'on se sent vivre.


Nous y étions, au porte de la ville qui m'avait formé à l'art des shinobis. J'y avais salement abandonné des amis, des compagnons d'armes à cause d'un seul et unique homme. Avec le temps je me dis que j'aurais pu peut être changer la donne. Ou peut être pas, Gozen était un élementaliste puissant et fou furieux. King, Shinpachi, Minoru, 3 noms que je pouvais oublier. et tout les autres comme Sakka qui avait amorcé la bombe qui nous avait explosé aux visages.

Malgré ma cavale qui n'a pas duré si longtemps que ça. Le Teikoku avait dû bien changer sous les ordre du nouvel Hokage. Une bonne réforme était nécessaire pour remettre cet Empire sur pied.

Il était sûr que le Shinrin auraît prévenu la garde de l'arrivée d'une Nukenin, je m'approcha donc du poste de garde sans aucune animosité ni hostilités. Un sourire enjoué et un grand bonjour de la main pour me signaler !

Hey les gars ! je suis de retour ! je m'étais perdue en forêt ! je vous est pas manqué.

oui je sais, je comprends les gardes pour des débiles. En même temps ils sont bons qu'à faire le piquet toute la journée. Pas de Henge, pas d'armes apparentes ni de tenue de combat je n'étais clairement pas un ennemi aux yeux de n'importes quelles personnes intellectuellement sain.
Une fois leur attention obtenue je secoua la lettre de l'Ombre du feu stipulant une grâce impériale avant de me justifier de nouveau

Tôhatsu Asami, je reviens sur accord de l'Hokage. On peut discuter sans utiliser la force s'il vous plaît.

Je préferais prévenir les deux piquets que j'étais là pour parlementer, et éviter de nouveau de me prendre une boule de feu en pleine figure sans même un bonjour. J'allais donc attendre sagement qu'un gradé se pointe pour m'accueillir. Si jamais un daigne venir..... durant ma cavale il y avait absolument personne pour faire les entrées et sorties de la ville....


@Shinrin Hanzo

_________________
A quoi cela sert de se couper les cheveux quand ils repoussent ?
De retour au foyer. Use4
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t7368-tohatsu-asami-terminee?nid=1#61746 https://www.ascentofshinobi.com/t8527-carnet-flamboyant-de-tohatsu-asami#71372
Shinrin Hanzo
Shinrin Hanzo

De retour au foyer. Empty
Ven 5 Nov 2021 - 10:41
Un jour comme un autre, c'est ce qu'il aurait voulu imaginer rien qu'une fois, rien qu'un jour où la surprise ne vienne pas corrompre la douce et délectable d'un jour sans histoire… mais qu'il était bien prétentieux que d'imaginer qu'un jour comme celui-ci puisse exister dans l'Empire du Feu. Ici tout n'était qu'affrontements et déceptions, et aussi affable était-il quant à ces tristes adjectifs de sa patrie, nanti d'illusion était-il lorsqu'il s'imaginait naïvement qu'en sa qualité d'Empereur il n'y était absolument pour rien.

Alors la dame Nuke-nin était revenue parmi les siens, fait étrange pour un Nukenin, mais peut-être pas aussi singulier à Hi no kuni où le chef des lieux était lui-même un ancien exilé.

Silencieux pendant un moment les gardiens du pont demeuraient face aux mots de la céruléenne avant que l'un d'eux ne se fasse interrompre dans la tirade qu'il s'apprêtait à enchaîner par une main de bois qui lui tenait l'épaule.
"Huh ?"
"Soldats, rompez, je m'en charge."
Drapé de sa longue cape sombre sertie de l'idéogramme du feu 火 cousue par des filins couleur sang, ainsi venait d'apparaître l'Empereur Shinrin.
"Mon Empereur."
A moitié surpris, c'est ainsi que se retirait cette assemblée de 2 laissant ainsi les deux ex-traîtres seuls au pas du pont.
"Tôhatsu Asami, ex-soldate, aujourd'hui Nuke-nin. Tu as donc tenue ta parole. Sache par ailleurs qu'il n'existe nul Hokage en ces lieux, nous sommes ici dans un Empire tenu par un Empereur. J'espère que ton voyage dans les contrées étrangères ne t'a pas totalement ravi la connaissance de ta culture d'adoption. Dans tous les cas, tu peux parler, je t'écoute."
Léger sourire aux lèvres, aucune animosité ne semblait habitait cette enveloppe décharnée, encore serti des affres de son combat contre l'Ancien Samouraï. Il demeurait cependant droit, comme son statut l'imposait.

_________________
黒火 -Le Maître Pantins de l'Empire
« Plus n'est jamais assez.»
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t9926-shinrin-hanzo-plus-n-est-jamais-assez https://www.ascentofshinobi.com/t5332-liste-officielle-des-equipes-organisations https://www.ascentofshinobi.com/t9995-shinrin-hanzo
Tôhatsu Asami
Tôhatsu Asami

De retour au foyer. Empty
Sam 6 Nov 2021 - 18:06

Les cheveux dansant au vent, j'attendais, seule face à l'immense pont qui me séparé de mon ancien foyer. Les deux gardes me regardaient avec suspicion et désarroi. Il n’était pas courant qu’une Nuke-nin se pointe dans le pays et la ville qui a publié un avis de recherche à 5 millions de Ryos. Nous attendions tous la venue d’un gradé pour étudier mon cas. Et se fût avec surprise que je vis la silhouette du plus haut gradé de l’Empire se dessiner derrière les gardes.

Shinrin Hanzo en personne était là pour m’accueillir en personne, ou pour me régler mon compte directement. Cela aurait été traître de sa part, lui qui m’avait invité à revenir. Mais aussi diablement efficace comme méthode pour éliminer les déserteurs.
Devant son arrivée, je m’inclina poliment pour le remercier de sa venue. Il prit ensuite la parole, avec un léger sourire malgré les balafres que les précédents combats lui avaient laissé.

Merci de votre venue et votre accueil Empereur Hanzo. Il est vrai que mes notions de base sur les rangs et la hiérarchie ont été affecté. Entre Jonin et Capitaines, Lieutenants et Chunin. J’ai un peu divagué à ce sujet. Je corrigerai cette erreur à l’avenir. Mes excuses.

Je suis revenue vers mon foyer d’accueil pour poursuivre ma formation ainsi que pouvoir stabiliser et parcourir le monde sous la bannière de l’Empire. Et non plus comme une déçue, une traître déserteur de son pays. Devoir surveiller son ombre, se faire oublier, discret à tout jamais sous peine de se voir traquer comme un gibier n’est pas dans ma nature. Je suis plutôt du genre à être la chasseresse pour mon compte, ou celui de quelqu’un tel que l’Empire, là est ma nature Amejine. Avant de vous faire plus part de mes sentiments, je souhaitais vous offrir une œuvre faite de mes mains. Une tenue qui je l’espère vous plaira et sera digne de votre rang.

Sur ces mots, j’extirpa un parchemin dans lequel j’avais scellé la tenue pour pas qu’elle s’abime.
Une petite note manuscrite été déposé avec sur la composition du kimono à savoir de la mousseline de soie à intérieur et du cachemire à extérieur et un mot de remerciement.

Je ne pense pas être en position de réclamer quoique se soit. Mais entre ancien exilé, je pense que vous pouvez me comprendre et au fond de vous savez à quoi j’inspire. J’espère revenir dans les rangs sans avoir cette étiquette de traîtresse. Qu’on ne me fasse plus confiance ou qu’on entrave ma progression ou remettre en doute chacune de mes paroles.

Je doute que vous souhaitiez entre ma version des faits sur cette fameuse réunion ? en plus de pas être l’œuvre de mon initiative, je n’ai fait qu’écouter les propos pour démêler le bon du mauvais. En tant qu’Empereur, accepter une personne qui est accusé de complot contre son dirigeant peut être source de suspicion. Sachez qu’en me faisant cette faveur, j’aurais une dette envers vous.
J’avais horreur d’avoir des dettes envers des gens, ils pouvaient s’en servir au pire moment, pour la pire des choses. Mais c’était là le code d’honneur que j’avais reçu. Je me devais de le respecter, j’avais aussi une marque d’affection pour son frère Shinpachi, il était donc normal que son frère soit à même de me réclamer un service en échange de ceux que sa famille m’ont offert.

Avec un peu de chance, mon passé, cette tâche d’encre sur mon dossier pourrait devenir une force et me rapprocher de lui et des élites pour moi-même en faire partie à l’avenir. Dans mes lettres, mon attitude le Shinrin pouvait lire en moi que mon âme d’Amejine était bien là. Une mercenaire à la solde du plus offrant. Prêt à service l’Empire dans la lumière comme dans l’ombre, pour un maître marionnettiste c’était comme une seconde nature d’avoir un coup d’avance sur le reste du champ de bataille.

J’attendais donc son jugement, droite et fière face à lui. Sans être provoquante ou insolente je restais moi-même et en harmonie avec mon crédo. Même si une petite voix me disait de faire attention, de ne pas être aveugle et mettre tous mes œufs dans le même plat.

_________________
A quoi cela sert de se couper les cheveux quand ils repoussent ?
De retour au foyer. Use4
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t7368-tohatsu-asami-terminee?nid=1#61746 https://www.ascentofshinobi.com/t8527-carnet-flamboyant-de-tohatsu-asami#71372
Shinrin Hanzo
Shinrin Hanzo

De retour au foyer. Empty
Ven 21 Jan 2022 - 21:08
C'était avec un cadeau sous la forme d'un linge aux bras qu'elle s'en était venu à discutailler de son cas. Si la situation ne se voulait guère gai, il était toutefois agréable qu'elle soit agrémentée d'un don aussi agréable à l'œil qu'au toucher. D'un simple signe de la tête l'Empereur acquiesçait alors tandis qu'il acceptait l'offrande qu'il recevait humblement avant de le saisir de l'œil de long en large, appréciant par maintes occasions les voluptées lisses de ses fibres et la qualité de son artisanat.
"Magnifique..." ajoutait-il alors entre deux palabres de la donzelle.
Et tandis qu'il écoutait avec attention les complaintes de la déserteuse, il se faisait également attentif à son être en entier, dénotant par les traits de son faciès et les stigmates de son corps les différentes épreuves qu'elle avait dû affronter, imaginant le passé de celle qui, comme lui, avait dû quitter son royaume de cœur.

Légèrement souriant, comme à son habitude, c'est alors après un temps de réflexion qu'il prenait lui-même parole, dénotant par sa voix un discours empli de bienveillance.
"Il n'est jamais simple que de s'expliquer d'un tel acte, mais ne vous en faites pas Asami, d'une certaine manière je vous comprends, et même si votre acte de désertion entache votre personne, il y a cela de bon dans un changement des hautes-sphères qu'il s'accompagne habituellement d'un effacement des ardoises. Alors faisons fî du passé et accordons seulement à l'avenir notre regard."
Délaissant l'habit-offrande au garde le plus proche qui l'accueillait entre ses coudes, c'est la main vers le ciel, comme pour invoquer les dieux que l'Empereur reprenait parole sous un ton solennel et officiel.
"Par la présente, moi Hanzo du clan Shinrin, troisième Empereur du feu, j'absous votre acte félon et vous réaccueille dans votre Empire. J'espère que vous saurez trouver le réconfort qu'offre nos murs tout en appréciant les attentes que notre nation porte à votre égard. Il est bien entendu induit qu'aucune erreur de plus ne sera acceptée, mais j'ai foi en vous Asami et je porte la ferme conviction que vous saurez fleurir et nous faire oublier par vos actes valeureux que vous fussiez un temps une traîtresse à nos yeux."
Ainsi, toute la peuplade qui avaient les yeux rivés vers la scène intégrait le choix du chef. Aujourd'hui, Tôhatsu Asami était de nouveau verte, elle était redevenue une enfant du feu, une Soldate de l'Empire, pour le meilleur et pour le pire.

_________________
黒火 -Le Maître Pantins de l'Empire
« Plus n'est jamais assez.»
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t9926-shinrin-hanzo-plus-n-est-jamais-assez https://www.ascentofshinobi.com/t5332-liste-officielle-des-equipes-organisations https://www.ascentofshinobi.com/t9995-shinrin-hanzo
Tôhatsu Asami
Tôhatsu Asami

De retour au foyer. Empty
Sam 5 Fév 2022 - 18:25



L'Empereur du feu était ravi de la tenue que je lui avait confectionné. déjà une réussite en soi ! habiller les plus grands était l'un de mes objectifs, comme collectionner les objets rares je souhaitais graver le nom de chaque héros du Yuukan dans ma liste de mannequin. C'était aussi l'occasion de lui prouver mon savoir faire et de m'appuyer sur son approbation pour développer mon activité, obtenir un entrepôt, un atelier et équiper les soldats du Teikoku, puis d'exporter mes créations au travers le monde !

Puis, après mon monologue, le seigneur compris mes craintes sur les représailles de mon acte, aussi involontaire soit t'il. Dans un sens il pouvait me comprendre mieux que personne car lui aussi avait dû quitter un moment le berceau de son clan à cause d'histoires obscures.
C'est donc par sa grâce que devant toute une assemblée de curieux et de gardes que la tête couronnée du Teikoku lava mes "péchés" pour me ré accueillir au sein de l'armée impériale. un sourire satisfait aux lèvres, je m'inclina distinctement devant mon nouveau chef avant de le remercier généreusement. Il était temps pour moi de remettre de l'ordre dans ma vie et mes affaires. Je vais rapidement quérir les services compétent pour obtenir un logement et jouer de mes contacts pour rapidement retrouver un lieu de travail pour ma vie personnelle avant que la vie militaire me rattrape. D'ici quelques jours j'allais être ré affecté dans une unité ou une équipe pour exécuter les besognes plus ou moins glorieuses.

Quelques jours plus tard
Centre ville Urahi
Nouvel appartement d'Asami

J'avais eu le droit à un logement dans une rue commerçante, un poil bruyante et très animé d'où le fait que personne en voulait or cela m'était égal. Mieux encore j'avais tout à portée de main, nourriture, bien-être, pharmacie et divertissement. J'étais née à la campagne mais proche de Murashigure presque une mégalopole.... du crime mais une grande ville. cela me convenait parfaitement.

Après avoir meublé et décoré finement mon espace de vie, je pris un grand tableau à craie pour y noter mes objectifs :

Développer ma force physique --> ne plus subir les colères d'un Dieu ou d'un tyran
Prendre soin de soi : un esprit sain dans un corps sain.
Trouver une position élevée dans la hiérarchie pour briller et accroître ma notoriété
Développer mon commerce vestimentaire --> habiller le Teikoku, puis le monde
se trouver vers Ame : reprendre racine et instaurer un vrai pont entre les deux pays
Remplir son compte en banque, solidifier son réseau.


5 points essentiels devaient donc être développer : le physique, le mental, la carrière, le commerce, la politique, l'indépendance !
le commerce & la politique apporteront l'indépendance qui avancera en même temps que ma carrière militaire.

Mon esprit était déjà apaisé d'être revenu aux racines de ma formation militaire : le Teikoku, sans avoir cette crainte d'être traqué par tout le Yuukan. Il me restait donc à apaiser mon âme dans un bon bain chaud, et renforcer mon corps durant d'intense séance sportive. Pour grimper les échelons, j'attendais de voir mon unité pour m'en servir comme tremplin et briller dans cet empire renaissant !

_________________
A quoi cela sert de se couper les cheveux quand ils repoussent ?
De retour au foyer. Use4
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t7368-tohatsu-asami-terminee?nid=1#61746 https://www.ascentofshinobi.com/t8527-carnet-flamboyant-de-tohatsu-asami#71372

De retour au foyer.

Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» 05. Le foyer
» Le retour
» Leoko Nora - Déjà mère au foyer ? [U.C]
» Metaru Gang ! Le retour du retour des problèmes ! [ft. Shuuhei]
» Nouveau foyer : départ de la vie de kunoichi sous l'ombre fumeuse (pv Hokkyokusei Yami)

Ascent of Shinobi :: Territoires du Feu :: Urahi, Capitale de l'Empire du Feu :: Pont Araho
Sauter vers: