Soutenez le forum !
1234
Partagez

[Mission B] Sauver des Ruines et des Hommes

Aburame Shinzo
Aburame Shinzo

[Mission B] Sauver des Ruines et des Hommes  Empty
Dim 31 Oct 2021 - 17:54

Mission B - Sauver des Ruines et des Hommes ₪ Nagamasa Ichizoku


Rares étaient les jours, comme celui-ci, ou Shinzo était missionné. Voilà quelque temps qu’il évitait tout particulièrement d’être envoyé, se concentrant sur un entraînement plus personnel, dans le but d’être plus utile à l’empire. Mais aujourd’hui, le destin semblait l’avoir rattrapé et il n’avait dorénavant plus aucune chance d’échapper à son destin de soldat de l’empire. Après avoir reçu sa missive, l’Aburame la lisa intégralement, était-il envoyé en tant que chair à canon ? Ramasser les restes des héros ? Redorer le blason de l’empire, après cette victoire, non pas sans conséquences pour les ruines de shito ?

Il n’en savait rien, et à vrai dire, cela ne le concernait probablement pas. Assouvir sa curiosité ne lui servirait à rien, se contenter de suivre bêtement les ordres. Pour l’instant.

Après une rapide préparation, l’Aburame, qui avait veillé à ce que son équipement shinobi soit complet, se rendit vers le lieu de rendez-vous -sans même savoir avec qui il devait faire équipe- qui avait été donné dans les plus brefs délais. Il n’aimait pas qu’on le fasse attendre, vraiment pas, alors il en faisait de même avec autrui.

Quelque temps après lui, ils ne tardèrent pas à arriver. N’ayant pas de temps à perdre, Shinzo se décida d’être bref afin de se mettre en route sans plus attendre. Ils pouvaient apercevoir, qu’un jeune homme, dont l’âge était inconnu, couvert de la tête au pied, mais de taille similaire à un enfant.

— Aburame Shinzo, enchanté. Vous êtes ? Dit-il, d’une brève salutation, en inclinant légèrement sa tête. D’après la missive, il reste encore quelques survivants à Takenosato. Les sauver ne va pas être chose aisée.

Voilà ceux que l’empire n’avait pas réussi à sauver, quoi qu’il en soit, il était toujours temps de rattraper ses erreurs. Le légendaire combat entre l’empire et la calamité, n’était plus à raconter à Hi no Kuni, mais aujourd’hui était l’heure de conter une autre histoire, celle des survivants, mais aussi celle de leur sauver.

— Un petit debrief de vos capacités ? Si vous êtes capable de générer du vent ou de vous prémunir du poison d’une manière ou d’une autre, cela nous serait très utile. Prenant une pause, il tendit sa main, un insecte en sortit, virevoltant un peu autour de ses alliés, avant de revenir dans son hôte. Pour ma part, je suis un Aburame, et je sais me servir du doton.

Une fois la mise au point faite, vous pourriez partir en quête, vous aviez une ville à reprendre.
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t11078-aburame-shinzo-la-chenille-devenue-papillon
Nagamasa Tsuneyoshi
Nagamasa Tsuneyoshi

[Mission B] Sauver des Ruines et des Hommes  Empty
Jeu 4 Nov 2021 - 10:02




Sauver des Ruines, des hommes

Maturité qui accompagne cette sempiternelle jeunesse qui dépeint désormais tes traits. Sourire pensif sur les lippes, Ombres fugaces dansantes sur le blanc du rouleau que tu tiens dans la main. Dans cette aube qui tarde à l'avaler, tu t'émerveilles, t’électrise tandis que ta plume frôlant de par sa pointe le papier qui borde tes doigts. C'est plus fort que toi, Tsuneyoshi plus fort que ta raison ; tu te met à sourire, déchirant les couleurs douloureuses qui dépeignent ton visage originellement si blafard. Ça ne te ressemble pas de sourire pour si peu - de sourire comme un enfant. d'être si vivant voire trop vivant mais il s'avère que tu n'es plus vraiment le même depuis quelques jours. Un peu trop joyeux, bien moins triste qu’à l'accoutumée, le cœur qui vient côtoyer des nuages pour finir par s'immoler près du soleil.

Ce n'est pas comme s'il pouvait y faire quelque chose, au contraire, c'est tout comme si le contrôle lui échappait, comme si parfois les 'non' se changeaient peu à peu en des 'oui' mélangés à des rêves interdits. C'est bien, ça soulage, lui enlève ce poids qui tape comme un surplus dans ses épaules déjà ankylosées. Ces épaules qui ne rêvent que de pourfendre les ennemis de l’empire une fois encore. Tellement que tu ne prends pas réellement le temps de lire la missive dans son intégralité.

A l’ouïe d’un bruit qui s’approche, le fier samouraï que tu es esquisse un bref sourire. épousant la lumière du jour en depit de l’ombre dans laquelle tu t’étais dissimulé. Ton ombre s'esquissant de plus en plus à même les bâtisses et donnait à sa silhouette une envergure magistrale.

Tu t'élança à la rencontre de ce blafard encapuchonné, foulant l'épiderme moelleux. Ta lame nouée à ta taille, les rayons célestes réverbéraient les symboles anciens gravé en son sein. Ton index et ton majeur épousèrent ta tempe en signe de salutation. Tes iris le détaillant, le sondant comme dans l'espoir de lire en lui.

« Nagamasa. Tsuneyoshi. Enchanté. »

Réponse quasi muette que tu lui renvoies, acceptant ses salutations. Puis les minutes qui semblent s’entasser les unes aux autres, tandis que ton vis à vis semble déterminé à te faire face. Tu ne saurais d’ailleurs dire pourquoi il agit de la sorte. Pourquoi maintenant et pas à un autre moment. Mais qu’importe ca t’es quelque peu égal. Tu en dis le moins possible, en espérant que Princesse Kamiko ne te rejoigne.

« Comme mon nom l’indique je suis un samouraï. »

_________________
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t12484-nagamasa-tsuneyoshi-from-ash-and-flames
Nagamasa Kamiko
Nagamasa Kamiko

[Mission B] Sauver des Ruines et des Hommes  Empty
Sam 6 Nov 2021 - 4:31
Un bruit dehors, quelqu’un qui frappe à ta porte, qui te fait sortir de tes pensées. Tu te lèves, alors allongée sur ton lit, pour te diriger vers le bois, saisissant la poignée pour l’ouvrir. Un soldat de l’empire, serviteur de l’Empereur lui-même, qui vient te tendre une missive. Un sceau que tu reconnais. La porte se ferme et tu viens t’installer sur la chaise pour lire le parchemin.

Une nouvelle mission et vu la description, tu sais tout de suite que c’est très important. La calamité, véritable fléau de ce pays. Tueur de ton ancien capitaine, ton ancien mentor. Retourner sur les lieux de la bataille. L’endroit où la mort est passée. Un frisson qui parcourt ton corps. Tu dois vite rejoindre tes compères, au nombre de deux. Une simple demande, retrouver des survivants, enquêter sur le terrain. Pourquoi toi, tu ne sais pas vraiment. Peut-être pour tes talents de combattante, si jamais un danger se montre.

Tu prends ton haori sur le dos. Un katana accroché à droite de la taille. L’autre à gauche. Et tu prends la route, sans plus attendre. Direction le point de rendez-vous, traversant la ville, pour finalement arriver au pont. Au loin, tu peux apercevoir deux hommes. Un que tu connais très bien, l’autre, pas du tout.

Sans un bruit, sans un mot, tu t'approches. Ton visage se tourne vers ton sang, en premier lieu.

« Bonjour, Yoshi. » plaçant une main dans son dos, signe d’affection pour sa part. Tu viens alors te tourner vers celui dont l'identité t’es encore inconnue. « Nagamasa Kamiko, ravie de vous rencontrer. » en t’inclinant devant lui, comme tout signe de respect que tu as appris durant ta jeunesse.

Rien à dire de plus, des regards qui s’échangent. Dans l’attente de partir pour les ruines du village, dans lequel tu dois te rendre pour accomplir cette mission.

_________________
Détails concernant Kamiko:
 


[Mission B] Sauver des Ruines et des Hommes  0y6h
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t12253-nagamasa-kamiko-tetsu-no-megami
Narrateur
Narrateur

[Mission B] Sauver des Ruines et des Hommes  Empty
Mar 9 Nov 2021 - 11:49

Le ciel était en deuil. Un linceul de nuages ternes recouvrait la voûte céleste, et l'œil diaphane du soleil manquait de pleurer à tout instant.

Au nom de l'oriflamme, vous étiez là, réunis, prêts à venir à la rescousse de Takenosato. Mais pour sauver quoi ? L'ancienne cité aux mille bambous pleurait ses morts. Dorénavant ne subsistait que des Ruines et des Hommes. Et il n'en tenait qu'à vous de déterminer ce qui méritait de subsister parmi les Ruines, ou de revenir parmi les Hommes.

Après une brève entrevue pour faire connaissance, vous partîtes en route. Votre traversée fut l'occasion de vous familiariser avec la verdure, la végétation ambiante qui caractérisait l'arrière-pays impérial. Des teinte chaleureuses automnales, vous arriviez bientôt aux abords de la grande bambouseraie qui entourait la cité éponyme. Le vermeil et l'ambre vous abandonnèrent. Vous plongiez dans une mer d'émeraude, et cette mer n'avait plus la même saveur aux yeux de quiconque fut informée de la tragédie de Takenosato.

En effet, une fois sur place, le torii qui ponctuait l'entrée méridionale de la cité fut la seule trace de civilisation qui revêtait encore un peu de chaleur. La colline sur laquelle fût bâtie l'ancien fief des Asakura se noyait dans le jade des bambous. Un vert qui évoquait la brume pestilentielle qui quelques temps plus tôt fit sombrer Takenosato dans la corruption, tant physique que spirituelle. Au loin déjà, alors que vous approchiez l'entrée de la bourgade, vous distinguiez déjà les bâtisses éclatées, parcourues d'entailles. Les ruelles jonchées de débris et de macchabées. Dans l'air, un insupportable fumet grandissait, agglomérat de fumée, de poussière, de peste et de mort. Et à l'apogée de cette vision apocalyptique, le sommet du village était parcouru d'une sinistre balafre. Tel était le théâtre d'opérations sur lequel il vous fallait intervenir.

La traversée du torii s'avérait bien différente de celle de vos confrères, venus auparavant pour purifier Takenosato. Si sur le linteau inférieur du monument, le message gravé à l'encre éthérée invita au préalable quiconque à abandonner toute espérance, il semblait que l'Esprit de la Maladie avait corrompu davantage cette maxime, manifestant un avertissement plus universel, mais tout aussi terrifiant.

Le processus de construction et de création implique en lui-même la destruction et le dépérissement.
Le palais d'aujourd'hui ne sera que ruines demain, la jeune femme du matin devient une vieille peau le soir,
et l'espoir du moment n'est que la fondation d'un regret éternel.

Après cet avant-propos spectral, votre route vous conduisait enfin aux portes de Takenosato. L'œil avait de quoi se perdre dans ce champs de ruines. Et pour cause : aux quatre coins de la ville, les dégâts s'avéraient tous différents, avec pour épitome la colline qui surplombait Takenosato. De cette même cime, ancien trône du Porte-Peste, émanait un léger trait de fumée verdâtre. Que ce soit sous la toxine, la main d'un voisin, ou simplement la conséquence d'un dégât collatéral de la lutte entre Teikokujins et Esprit de la Maladie, les victimes se comptaient par dizaines. Il fallait donc faire preuve de sagacité pour déterminer quelle zone était la plus propice à retrouver des survivants.

Néanmoins, si Takenosato n'était plus qu'un patchwork de ruines et de fange, une ombre tranchait avec ce cimetière à ciel ouvert. Celle d'un homme, agenouillé à proximité de l'entrée sud de la cité. Sa stature n'évoquait en rien celle d'une victime livrée à son sort. Pourtant, il émanait de ce personnage une profonde tristesse, une douleur inconsolable tournée vers les martyrs du village aux bambous. Son visage était en partie couvert d'un tissu, probablement pour supporter l'odeur désagréable qui se dégageait du lieu. Dorénavant, à votre tour de vous confronter au parfum de la peste, et de peut-être retrouver les brebis égarées de l'Empire.

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Aburame Shinzo
Aburame Shinzo

[Mission B] Sauver des Ruines et des Hommes  Empty
Mer 10 Nov 2021 - 19:43

Mission B - Sauver des Ruines et des Hommes ₪ Nagamasa Ichizoku


Sans ajouter un mot, toi, Aburame Shinzo, pris marche en invitant les deux autres soldats du feu à en faire de même. Il y avait très peu à dire, et puis ce qui semblait être tes coéquipiers, se révélaient finalement être bien moins loquaces que pouvaient l’être tes hexapodes, cette mission va surement être longue et fastidieuse. Tout ce que tu avais pu apprendre, c’était qu’ils faisaient partie du prestigieux clan Nagamasa, particulièrement connu pour leur maîtrise du sabre et du bushido.

Un art aussi sublime que dangereux, que tu avais pu voir en affrontant le capitaine Kogami Akira lors d’une petite séance d’entrainement. Il t’avait montré tes faiblesses, et tu avais tout mis en œuvre pour les combler.

Après ce qui sembla être une marche interminable, vous arrivez finalement devant ce qui semblait être la ville de Takenosato, souillée par un fantôme du passé. Un air irrespirable emplit rapidement tes poumons, te forçant à respirer beaucoup plus rarement et avec la bouche uniquement, après tout, tu ne savais rien de ces résidus verdâtres émanant dans l’air. Passant sous le torii, tes yeux se posèrent la maxime corrompue par le revenant. « N’importe quoi... » Ton sang ne fit qu’un tour, c’était insupportable. En plus de venir piétiner la tranquillité d’un peuple qui était à peine parvenu à se stabiliser, à se remettre des blessures passées et à aller de l’avant, il se permettait en plus de venir insulter et renier les valeurs du pays du feu.

Une chose était sûre, rien de bon ne vous attendait à Takenosato. En

Mais c’était loin de t’effrayer, n’étais-tu pas un fier et valeureux soldat du feu ? Pénétrant dans l’encieinte du village maudit, ton regard scruta les alentours. À la recherche du moindre civil, martyr de la peste ou encore de la moindre chose, minuscule détail pouvant vous être d’une quelconque aide. Tes yeux se posèrent sur ce vieil homme, la priorité devait sûrement être donnée aux civils… Mais d’abord...

— « Je vais essayer de me renseigner sur cette fumée, c’est irrespirable. Les survivants n’ont pas à endurer ça. » D’une rapide accélération, tu pris la direction du sommet. Tu n’aimais pas donner des ordres, et à vrai dire, tu n’avais pas à le faire. Tu n’étais en aucun cas leur supérieur hierarchique, mais tu supposais que ce vieil homme avait besoin d’aide. « N’hésitez pas à m’appeler en cas de besoin. »

Dans la continuité de ton avancée, une nuée d’insectes se manifesta, tout aussi motivée que leur hôte, fonçant bien plus rapidement que toi vers ce qui semblait être la cause de tous vos maux, te rapportant instantanément chaque chose dont ils prenaient connaissance, pour que tu puisses réagir à cette situation, dont tu ne savais, honnêtement, rien du tout.

Résumé Etat de Chakra : [0 S / 0 A / 0 B / 0 C / 1 D]
Etat de Santé : Parfaite pour l’instant.
Etat Mental : Determiné.

Shinzo arrive sur les lieux et son regard se pose sur la maxime souillée par l’esprit de la peste, déterminé à rapidement venir en aide aux villageois encore en vie, il pénètre dans le village. Dès lors que l’odeur nauséabonde en vient à emplir ses narines, il se décide à raréfier les moments ou il respire, via apnée et en respirant via la bouche (Full RP). Déja insupportable pour lui, il se décide d’aller vers ce qu’il estime être la source de cette odeur putride pour essayer d’y mettre fin, envoyant ses insectes par sûreté (Full RP), attendant de voir ce qu’ils peuvent observer ne tardant pas avant de les rejoindre et une quelconque autre initiative.

Déplacement : Entrée → Sommet au centre.

Techniques utilisées :



Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t11078-aburame-shinzo-la-chenille-devenue-papillon
Narrateur
Narrateur

[Mission B] Sauver des Ruines et des Hommes  Empty
Dim 14 Nov 2021 - 11:14
Le délai de 72h étant passé, le tour de @Nagamasa Tsuneyoshi est sauté. Au prochain tour sans réponse, il sera par conséquent exclu de la Mission.

C'est donc au tour de @Nagamasa Kamiko de poster.
Revenir en haut Aller en bas
Nagamasa Kamiko
Nagamasa Kamiko

[Mission B] Sauver des Ruines et des Hommes  Empty
Mar 16 Nov 2021 - 10:08
Une rencontre avec l’Aburame, des présentations très basique, mais nécessaire et te voilà maintenant sur la route pour te rendre sur le lieu de la mission, avec tes deux alliés. Un petit voyage, assez rapide. Très peu de mots échangés sur la route. Jusqu’à finalement arriver sur ce lieu meurtri. Un lieu qui apporta la mort à des grands noms de ta faction. Lieu de désolation, l’endroit où normalement, tu n’as pas envie de venir.

Juste en voyant le désastre ici, tu peux comprendre pourquoi ton ancien capitaine a perdu la vie. En regardant autour de toi, tu comprends vite que ça ne va pas être facile de s'aventurer à l’intérieur de cette zone. Ce qui te semble être du poison, te basant sur les rapports et les dires des survivants de la calamité, est le plus gros danger pour le moment.

Mais si tu es ici, c’est pour une bonne raison. Tu dois trouver des indices, trouver des survivants. Faire en sorte de ramener quelque chose à l’Empereur, qui vous a demandé de venir ici lui-même. Alors, tu commences à regarder autour de toi, avec les deux soldats.

L’Aburame semble vouloir partir de son côté et commencer à investiguer sur cette fumée toxique et, peut-être, trouver un moyen de passer à travers et ainsi se rendre un peu plus en profondeur dans le village. Tâche plus que difficile, mais il semble être déterminé, alors tu ne veux pas te poser de question et tu décides de le laisser faire.

De ton côté, avec Yoshi avec toi, tu décides de t’approcher de cet homme que vous avez vu en arrivant, à côté de l'entrée. Peut-être qu’il est présent depuis le début, depuis l’attaque de l’ombre samouraï sur ce lieu.

Une main toujours posée sur la garde de ton katana, juste par sécurité, car tu ne veux pas non plus être prise par surprise, toujours garder un minimum de prudence. C’est une fois devant l’homme que tu décides d’engager la conversation.

« Bonjour, nous sommes des représentants de l’Empire du feu, missionnés par l’Empereur lui-même. » autant annoncer directement la couleur, cela peut jouer en ta faveur. « Puis-je vous demander votre identité et pourquoi vous êtes ici ? »

_________________
Détails concernant Kamiko:
 


[Mission B] Sauver des Ruines et des Hommes  0y6h
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t12253-nagamasa-kamiko-tetsu-no-megami
Narrateur
Narrateur

[Mission B] Sauver des Ruines et des Hommes  Empty
Dim 21 Nov 2021 - 17:30
Vous voici enfin aux portes de Takenosato. Le village aux bambous ne vous offrait guère un accueil chaleureux. Ruines fumantes, air vicié, il n'y avait qu'un unique homme à l'entrée qui semblait constituer la seule trace de vie tangible dans les alentours. Toujours accroupi, en pleine lamentation, il ne manqua pas de se tourner lorsque les bruits de pas de Kamiko et Tsuneyoshi se démarquèrent du silence sépulcral. L'inconnu observa les deux arrivants. Son regard était vide. Son visage, d'une grande sécheresse, était à l'image du territoire qui se trouvait derrière lui : un vaste terrain dévasté. Pourtant, vous deviniez une maigre lueur d'espoir qui se mettait à éclore dans le fond de son regard charbonneux. L'inconnu se releva péniblement, pestant à demi-mot ses articulations séniles.

« Des soldats de l'Empire du Feu… je n'y croyais plus… »

L'émotion gagnait sa voix, alors qu'il peinait à conclure sa phrase. L'inconnu épousseta ses jambes avant de s'approcher de quelques pas des deux Teikokujins.

« Merci à vous d'être venus… On m'appelle le vieux Yabe. Je… je suis un habitant de ce village. J'étais parti rendre visite à de la famille, au nord de l'Empire, et… et quand je suis rentré… alors il était trop tard… Il s'arrêta un temps, pour mieux encaisser les souvenirs terrifiants qui revenaient à lui. J'ai essayé de retrouver ma femme et notre fille… de chercher dans les rues à l'ouest d'ici le collier de perles que j'avais offert à mon épouse… impossible. »

Le vieux Yabe baissa les yeux. Empli d'une profonde tristesse, il soupira avant de s'approcher brusquement de vous. Avec les dernières forces dont il disposait, il empoigna promptement la main de Kamiko, ignorant désespérément la seconde qui trônait sur son arme.

« Je… je vous en prie… Je n'ai plus la force de fouiller dans les ruines, ni à travers le corps de mes proches. Si vous êtes ici, je vous en conjure… faites quelque chose pour ma femme Aika, ou au moins pour ma fille Tsumugi ! S'il vous plait, s'il vous plait… Et les larmes inondèrent les sillons creusés sur sa peau, alors qu'il ne cessait d'implorer les deux samourais. »

Au même moment, l'exploration de l'Aburame débutait, alors qu'un relent de brume verdâtre persistait. Le souffle de l'Esprit de la Maladie continuait de hanter les ruelles décharnées de Takenosato. C'était une certitude. C'était léger. Diffus. A peine perceptible. Pourtant, le spectre du Porte-Peste demeurait présent. Les premiers pas de Shinzo le conduisirent vers une scène d'horreur. Les corps remplaçaient les pavés, et le sang séché traçait les contours de quelques chemins démoniaques. L'humanité avait abandonné cet endroit, même parmi ses ultimes représentants. La décomposition avait commencé son œuvre. Pour les victimes du Don, leur peau portait les stigmates de cette toxine virulente qui avait autrefois poussé à la révolte. Une chair grisâtre, presque céladon. Des yeux injectés de sang noirci. Tels étaient les habitants qui accueillirent le maître des insectes dans la section méridionale de Take.

Un premier détail pouvait interpeller Aburame Shinzo. Et il s'agissait d'une grande mare de boue séchée qui trônait au bout de l'allée. Là, les signes d'affrontement se tarissaient, bien que les morts restaient à déplorer en abondance. Là, les premiers envoyés du Teikoku avaient réussi à protéger d'eux-mêmes quelques civils. Mais le temps, la ruine et la détresse étaient passés par là depuis. A l'épitome de cette ode à la décadence, les insectes envoyés en première ligne par Shinzo furent témoins d'un phénomène inquiétant. Sur la cime ravagée de Take, la colonne de fumée verte qui s'échappait se renforçait. Si au loin, Yabe, Kamiko, Tsuneyoshi, et de maigres survivants distinguaient à peine un faible filet de fumée qui grimpait au ciel, la chose était toute autre aux abords du sommet au centre de Take. Les petits soldats de Shinzo pouvaient alors distinguer des volutes de vapeur de jade serpenter sur le sol couvert de débris en tout genre. De quoi inquiéter le maître de ces sentinelles minuscules…

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Aburame Shinzo
Aburame Shinzo

[Mission B] Sauver des Ruines et des Hommes  Empty
Jeu 25 Nov 2021 - 18:29

Mission B - Sauver des Ruines et des Hommes ₪ Nagamasa Ichizoku




— « Tss. » Pesta-t-il tout simplement en continuant son avancée, cette odeur était vraiment pestilentielle, plus il approchait de sa source, plus il sentait grandir le dégoût en lui. Malheureusement, le martyr qu'il était ne pouvait plus reculer, c'était bel et bien son devoir de souffrir à la place des habitants de ce pays. C'était le rôle de chacun des soldats du feu.

Continuant d'avancer, pas après pas, son regard se tourna vers alentours, à la recherche du moindre signe, de la moindre voix qui pourrait signaler la présence de survivant. Malheureusement rien qui ne pouvait satisfaire l'Aburame, il n'y avait que mort et désolation. Le silence était roi et aucune âme, même survivante, n'osait briser cette règle. Observateur, ses yeux finirent par se poser sur une mare de boue, à priori banale mais en la détaillant, c'est bien un tableau d'horreur qui était peint sous ses yeux.

Les corps meurtri de plusieurs habitants, coincés dans cette masse de terre liquide, achever par le poison. Se rapprochant de cette scène, il analyse les cadavres, à la recherche d'un potentiel survivant, voir d'un fait notable, points communs entre les macchabées avant de reprendre route : Ses insectes étaient arrivés à bon port et n'attendaient plus que lui.

Pressant le pas pour les rejoindre, Shinzo se rapprochait véritablement de la source du mal-être de ce village, à vrai dire, il ne savait pas vraiment comment agir, la fumée verte semblait s'échapper du sol. Soulevant les quelques débris pour créer des interstices et y envoyer ses insectes, l'informant de la situation en temps réel. Il déroulant un rouleau avant d'effectuer les mudras y étant inscrit.

Soucieux, l'original se retourne. À la recherche de ses deux compagnons Samouraï, désireux de savoir si tout allait bien pour eux.

— « ... »

Résumé État de Chakra : [0 S / 0 A / 1 B / 1 C / 2 D]
État de Santé : Parfaite pour l’instant.
État Mental : Soucieux.

Continuant d'avancer, Shinzo s'arrête pour aller observer la mare de boue et les cadavres qui y siègent. Il les examine, sans les toucher, avant de repartir. Arrivant au sommet de la colline, il soulève quelques débris pour dégager le passage et ouvrir une potentielle voie pour que ses insectes puissent observer l'endroit qu'il estime être le foyer de cette fumée. Créant deux clones, il en envoie un sous-terre, analyser cette même colline depuis l'intérieur tandis que l'autre continue de dégager les débris. Le véritable Shinzo se retourne ensuite, essayant d'apercevoir ses compagnons.

Techniques utilisées :



Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t11078-aburame-shinzo-la-chenille-devenue-papillon

[Mission B] Sauver des Ruines et des Hommes

Page 1 sur 1

Ascent of Shinobi :: Territoires du Feu :: Hi no Kuni, Pays du Feu :: Ruines de Shîto
Sauter vers: