Soutenez le forum !
1234
Partagez

Je bazardai, qui succèdera ? [Daiki][Kisuke]

Hyûga Kisuke
Hyûga Kisuke

Je bazardai, qui succèdera ? [Daiki][Kisuke] Empty
Mar 2 Nov 2021 - 21:39
Note de la rédaction:
Ordre de mission:


Ce matin-là, Kisuke avait envoyé un petit kuchyiose serpent messager pour donner rendez-vous à Daiki dans une place spécifique, avant d'aller voir ce mystérieux entrepôt désaffecté. Ils avaient une mission tout les deux à ce sujet, et s'était décidé à prendre les commandes au niveau logistique. Et puis, cela permettait de se focaliser d'ici là sur d'autres tâches.



Une fois l'heure arrivée, Kisuke était prêt, sur place. Il avait un kimono noir et un pantalon vert foncé, agrémenté de protections typiques shinobis et de dantelets renforcés. Et, sur sa tête, son bob bien entendu. Daiki arrivait et Kisuke le salua respectueusement.

Daiki-san, un plaisir de te revoir. As-tu déjà pris en connaissance l'ordre de mission ?

Kisuke avait le parchemin en main, et le relut à voix haute. Il y avait trois objectifs, l'un à consonnance martial - chasser les piafs. Remettre en route un laboratoire de production - c'était plutôt de l'ingénieurie. Et enfin, remettre en ordre une serre et gérer les plantations - c'était à consonnance très manuel et bien au-dessous de la valeur de Kisuke, naturellement. Il se retint à peine de faire une mine de dégoût en lisant cette partie-là.

La mission était néanmoins intéressante sur de nombreux points. Tout d'abord, elle montrait un intérêt de la part d'Iwa à ne pas se reposer sur ses lauriers d'eisenins, mais également de continuer les recherches pharmaceutiques. C'était une preuve d'anticipation et de stratégie globale. Ensuite, elle pourrait éventuellement être un tremplin pour arriver au Shishiza et pour son objectif personnel d'améliorer la qualité des médications dans le yuukan.

Bref, une mission bien taillée pour le duo qui s'était affronté amicalement il n'y a pas si longtemps que cela.

Pour ma part, j'ai peur que cette grosse pie soit capable de nous causer du tord. Il faut l'éliminer. D'un autre côté, tu es bien équipé pour chasser du volatile, et j'ai mes propres invocations qui peuvent aider. Remettre en route le laboratoire me semble la partie la plus intéressante - c'est dans mes cordes, j'ai du reconstruire le mien quatre fois avec tous les assauts sur notre belle ville. Et j'ai aidé a mettre en place un cinquième... je commence à avoir la main.

Aucune mention du dernier objectif. Kisuke n'aimait pas planter des graines, ce n'était pas son truc du tout. Il le ferait, puisque c'était dans la mission, mais mal gré et envers tout, la grimace aux lèvres. Il attendit des remarques de Daiki avant de se mettre en route vers l'entrepôt dont il était question et de faire signe à son compagnon de venir avec lui. En marchant, il vérifia son matériel ninja et ses divers sceaux - prêt à toute éventualité.

Allons-y ? Peut-être commencer discrètement, pour essayer de repérer cette grosse pie en premier lieu. Pas envie qu'elle s'enfuit au premier signe de bagarre, sinon on devra courir derrière. Qu'en penses-tu ?

Son avis était important, après tout ils étaient tous les deux genins, malgré son âge très avancé. Enfin, un sinistre hangar semblait se dessiner dans une zone déserte, avec des plantes grimpantes de partout. Il composa des mudras et invoqua un serpent aux écailles bleuté qui se faufila dans son kimono et resta discret. Une assurance de plus de pouvoir gérer tout type de situation qui pouvait arriver.


_________________
Palmarès shinobi:

Spoiler:
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t11145-hyuga-kisuke-civil#95880
Iranos Daiki
Iranos Daiki

Je bazardai, qui succèdera ? [Daiki][Kisuke] Empty
Mar 2 Nov 2021 - 22:23
Daiki était dans l’une de ses rares journées de congés alors qu’il reçu la visite d’un gros serpent a sa fenêtre. Il avait curieusement inspecté la créature, car ce n’est pas tous les jours qu’une vipère s’introduit chez toi, et elle avait l’air fort sympathique pour un animal potentiellement mortel. La créature lui avait passer le message de Kisuke, qu’ils avaient une mission ensemble, avec un lieu de rendez-vous. C’étais donc là les invocations de Kisuke, intéressant! Il se dépêcha de s’équiper, il avait soigneusement tout rangé son équipement dans un petit meuble, donc ils étaient tous facile à trouver.

Après quelques minutes, l’Iranos partait en direction du lieu de rencontre, se demandant pourquoi est-ce que des pies arrivaient à causer problème à une ville de Shinobi, pouvaient-ils vraiment être si terrible! C’était une mission de Rang C après tout, pas une D, donc il devait y avoir une forme de danger possible. Cela étant dit, il s’en réfèrerait à ce qu’ils trouveraient dans ce laboratoire abandonné.

Dès qu’il arriva, il fut salué par Kisuke. Le jeune homme lui rendit un petit hochement de tête alors qu’il descendait d’un bâtiment non loin. Il n’allait pas non plus se rendre par la route, c’étais plein de monde, et il devait arriver à l’heure.

‘’ Salut Kisuke! Ouais, j’ai cru comprendre que le laboratoire avait un problème de pies. D’ailleurs, la prochaine fois que tu m’envoi Hermès, il y une friandise qu’il apprécie bien? C’est que je le trouve plutôt charmant comme serpent.’’

Daiki dit sans aucune trace de second degré, il avait réellement l’intention de donner une friandise à un animal shinobi. Après un court instant, et quand le briefing de Kisuke commença, l’Iranos prit un air plus sérieux. C’étais une rencontre pour le travail après tout, et il y avait tout de même une raison pourquoi Iwa avait décidé d’envoyer deux shinobi pour ce problème de pies.

‘’ Attend, je croyais qu’ils avaient dis d’évaluer la situation des pies, pas forcément de les tuer, non? Ce ne sont que des oiseaux après tout, même si l’un d’entre eux est sentient… raison de plus pour essayer de parler d’abord.’’

L’optimisme de Daiki frappait encore, mais il n’allait pas attaquer à vue de potentiels animaux innocent, surtout si l’un d’entre eux se retrouvait à être doté d’une intelligence supérieure, c’était un tout autre niveau à ce moment-là.

Le jeune genin hocha la tête doucement alors que Kisuke proposait l’approche furtive. On leur demandait d’évaluer la situation d’abord, donc ça paraissait comme la meilleure option. Le jeune genin glissa un regard à la silhouette légèrement lugubre du laboratoire abandonné

‘’ Après, en intérieur, elle ne pourra pas aller bien loin. Mais ouais, je te suis, et te couvre en cas de besoin. ‘’

Il dit avant de voir Kisuke faire une invocation, ce qui lui tira un sourire qu’il tenta de retenir. Le Kuchyose était tellement un concept cool, et le serpent bleu de son ami Hyûga était magnifique. L’Iranos se décida à le partager.

‘’ Celui-ci il s’appel comment? Il est majestueux.’’
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t12308-iwa-daiki-iranos
Hyûga Kisuke
Hyûga Kisuke

Je bazardai, qui succèdera ? [Daiki][Kisuke] Empty
Mer 3 Nov 2021 - 22:37
Des souris vivantes. Si possible blanche.

Ce fut la réponse de Kisuke sur les friandises préférées des serpents. Il ne fallait pas s'attendre à des miracles sous prétexte qu'il s'agissait d'invocations, elles n'allaient pas devenir mystérieusement fan de cookies ou de plat vegan. La nature était faite pour les prédateurs chassent, et que les proies prennent la fuite, simplement. L'Homme, de ce fait, pouvait être argumenté comme un animal non naturel.

Et ce faisant, il ne voyait pas le problème de se débarrasser de vermines.

Mon problème est que des animaux qui se sont habitués à un endroit ont de grands risques d'y revenir. Et même si l'un d'entre eux est sentient, il est peu problème qu'il soit suffisamment sentient pour tenir une conversation et se tenir à une promesse. Trop de risques à les garder en vie, pour un retour minimum. Je préfère les éliminer. Mais si tu as une occasion de parler au gros, je t'en pris. Ne le fait pas fuir par contre.

Ils entrèrent dans le bâtiment principale dans la partie qui faisait office de serre. Quelques vitres cassées, des arbres et des plantes qui avaient grandit hors de proportion, mais rien à outrance - l'endroit n'était pas non plus abandonné depuis trente ans. Pas de pie à cet endroit, bien que des nids étaient visibles à plusieurs endroits. Certaines plantations pouvaient même être gardé. Mais Kisuke ferait une analyse plus approfondie plus tard avec son compagnon. Il cherchait l'escalier pour descendre au sous-sol avant tout. Et son invocation prit la peine de répondre à la question du jeune homme, décidément bien bavard.

Je ssssssuis le Dragon Azzzzzur, petit homme. Et rien ne nous dit que cccccette pie est à l'intérieur.

Kisuke leva une planche au sol et la fit chuter dans un bruit sourd. Cela menait à l'escalier pour l'étage inférieur.

Kisuke secoua de la tête. Ses yeux... étaient différents. Parcourut de grandes veines, et avec du chakra à l'intérieur. Le Hyûga avait activité son Byakugan, et s'il ne pouvait pas voir la matière, il voyait une masse de chakra dans une disposition étrange - dans un corps de grand oiseau oui. Avec des tenketsus, et donc du chakra. Il contredisait son invocation, et expliqua ce qu'il en savait.

Mon byakugan le dit, en fait. Cette pie se situe dans la prochaine pièce, en hauteur. Je te laisse "dialoguer" avec elle, si tu le désires. Mais au moindre pépin, je fais un carnage, je te préviens. Je vais pas mettre ta vie en danger pour un piaf.

L'avantage, c'était qu'au moins cette disposition empêchait la pie de s'enfuir facilement. Personne ne passerait derrière lui, à moins de finir en viandes flambées. Ou empoisonnée. Ou les deux. Il caressa distraitement et lentement la tête de son serpent bleuté, se disant que l'action allait bientôt commencer.

_________________
Palmarès shinobi:

Spoiler:
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t11145-hyuga-kisuke-civil#95880
Iranos Daiki
Iranos Daiki

Je bazardai, qui succèdera ? [Daiki][Kisuke] Empty
Jeu 4 Nov 2021 - 17:26
En entendant la réponse de Kisuke sur les friandises préférées de son serpent messager, Daiki hocha la tête de manière enthousiaste. Des souris, ça, c’était facile à trouver, c’était même plutôt facile de s’offrir le luxe d’en attraper une blanche. Son père avait un entrepôt après tout, et même dans le grenier de leur maison, il y avait bien quelques rongeurs qui allait trainer.

‘’ Très bien, la prochaine fois je m’assurerai d’avoir un petit quelque chose pour lui. ‘’

L’Iranos dit de manière tout à fait naturelle. Il était naturel qu’un prédateur carnivore demande de la viande comme friandise après tout, et puis, c’étaient des vermines qu’il fallait se débarrasser de toute façon.

Kisuke semblait, à défaut d’être d’accord avec les envies de Daiki à interagir pacifiquement avec les pies, accepter que le jeune genin essaie d’emprunter cette voie. L’Iranos était satisfait, si ça tournait au vinaigre, le Hyûga serait là pour s’assurer qu’il n’a pas à mourir contre un oiseau géant faisant preuve d’intelligence. En tant que réponse, il hocha la tête, car ils étaient maintenant dans l’antre de la bête, pour ainsi dire.

Les lieus faisaient encore plus lugubres en personne, et alors que l’Iranos regardait autour de lui, alerte au moindre mouvement au coin de l’œil, il eu la réponse du serpent azur. En guise de réponse, Daiki lui fit un petit salut officiel, tout en faisant les mouvements de lèvres qui épelait ‘Ravis de faire ta connaissance’.

Juste après, l’activation du Byakugan révéla la position de leur cible. Parfait alors, il savait que, dans le pire des cas, elle n’allait pas avoir l’avantage de la surprise. L’Iranos, avant de se lancer, lança un regard attendri à Kisuke qui caressait son serpent… il avait toujours voulu avoir un animal de compagnie, mais c’était difficile quand on déménageait souvent.

Tout de suite après, Daiki ouvrit la porte délicatement, afin de ne pas sembler hostile. Il entendait déjà le bruit d’oiseau qui s’affole, et fit son entrer avec le plus de délicatesse qu’il pouvait, avant de s’éclaircir la gorge, l’air de rien.

‘’ J’ai cru comprendre que l’un d’entre vous parlais notre langue. J’aimerais discuter, afin d’éviter un drame dans un camp comme dans l’autre.’’

Il dit tout haut, afin que les oiseaux l’entendent. Dans un retournement de situation légèrement effrayant, aucun oiseau ne s’enfuit, et il en avait pas mal, mais le bruit de lourdes ailes se déplaçant dans l’endroit se fit entendre. Daiki comprenait qu’il allait bientôt faire face à cette chose, et il hocha la tête de manière confiante. Il était là pour empêcher un massacre, pas pour prendre avantage de ses créatures.

Les pies environnantes bougeaient leurs ailes, comme pour saluer leur chef, ou alors pour intimider le jeune genin.

Un moment de silence flottait dans l'air, le calme avant la tempête possiblement.

Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t12308-iwa-daiki-iranos
Hyûga Kisuke
Hyûga Kisuke

Je bazardai, qui succèdera ? [Daiki][Kisuke] Empty
Ven 5 Nov 2021 - 0:26
Daiki était respectueux et amical envers ses Kuchyioses. C'était rafraichissant. Les reptiles n'attiraient en général pas énormément de capital sympathie. Kisuke eut l'ombre d'un sourire à ses lèvres. C'était une bonne attitude à avoir pour se préparer à un pacte d'invocation. Le Hyûga avait promis son aide, et il était content de voir que ce chemin là serait plus aisé qu'anticipé.

Ils descendirent lentement dans les escaliers craquants. Prudents. L'odeur de guano se sentait de loin, mélangé à une odeur d'humitidé et de pourriture. L'air était lourd. Daiki se décida à ouvrir la porte délicatement, pour ne pas effrayer les oiseaux. Il entrait de manière confiante. Et celui qui vola à son encontre avant de battre ses ailes d'une énorme envergure n'était d'autre que le grand spécimen. Sa taille était humaine, son pelage de jais et de neige. Il croassa.

Kaaaaaah ici c'est à MOAA !

La tension était palpable. Son attitude était alien d'un être humain - et pour cause, ce n'était pas un homme qui se tenait devant eux. Sa psyché, sa mentalité était tout autre. Il agitait ses ailes de manière menaçante, laissant tomber des sombres plumes au sol. Ses disciples faisaient silence, et juges d'un procès.

A MOAAA. Pas aux humains, non. Tu viens me VOLER mon chez MOA. Il n'y a que les pies qui volent. J'ai volé. Donc c'est A MOAAA A MOAAA A MOAAA

Ses ailes s'agitèrent de plus en plus. Les plumes s'envolèrent de partout. Les autres pies commençaient également à s'agiter et à piailler de partout pour ajouter un accent infernal à cette scène digne des thrillers les mieux écrit. Les pies étaient des animaux voleuses, possessives. Ce laboratoire semblait, désormais, être leur possession, et elles ne s'en défairaient pas aussi facilement. Et inlassablement, la pie battait ses ailes et croassait...

A MOI A MOI A MOI...

Le Hyûga n'en pouvait plus ! Il dit à Daiki.

Fais-le taire, bon sang !

Kisuke n'était pas encore en mode offensif. Il laissait Daiki mener la danse, puisqu'il avait décider de se la jouer diplomatie. Néanmoins, son instinct lui disait qu'une attaque était éminente. Soit Daiki arrivait rapidement à diffuser l'oiseau, soit... Kisuke interviendrait. Il avait déjà fait signe au serpent dans sa manche de se préparer à lancer des katons. Il retenait son souffle, prêt à tout, et surtout, à défendre Daiki.

_________________
Palmarès shinobi:

Spoiler:
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t11145-hyuga-kisuke-civil#95880
Iranos Daiki
Iranos Daiki

Je bazardai, qui succèdera ? [Daiki][Kisuke] Empty
Sam 6 Nov 2021 - 17:00
Les yeux de Daiki s’écartillèrent à la vue de l’énorme pie et de ses congénères. Le spectacle de battement d’ailes, ainsi que la voix particulièrement incisive et violente de leur chef était une démonstration d’absurde et de concept étranger à l’Iranos qu’il figea pendant un instant, mais seulement un instant, avant de reprendre son sang-froid. Ça n’était que des oiseaux, malgré le fait que l’un d’entre eux était monstrueux et parlait, donc il allait falloir faire preuve de ruse, s’il devait s’en remettre à une certaine manipulation pour éviter les éclaboussures de sang, il essaierait.

‘’ Salutation, maitre pie. Je viens ici aujourd’hui non pas pour voler votre chez-vous, mais pour vous offrir quelque chose de bien mieux. Ne me dites pas que vous êtes content de vivre dans un endroit renfermé, humide et où il n’y a rien qui brille? Ça n’est pas digne d’un chef comme vous, ni de votre groupe, n’est-ce pas?’’

Daiki annonça. Il était un peu en mode improvisation devant l’agressivité de sa cible, et bien qu’il eût une idée de ce qu’il allait proposer, il devait s’assurer de ne pas promettre ce qu’il ne pouvait pas donner. Il avait flatté l’égo de la créature, il espérait que ça lui gagnerait un peu de temps, et d’attention, de la part du monarque aviaire. Son but était évidement de les faire sortir d’ici, Iwa ne manquait pas de place où des oiseaux pourraient vivre, même celui de la taille d’un homme… il fallait juste s’assurer qu’ils n’attaqueraient pas les habitants, et le tour serait joué.

‘’ Je viens aujourd’hui de la part du village d’Iwa, avec une proposition. En échange de cet endroit non digne de votre présence, mais utile à mon groupe, nous vous proposons de coexister. De brave créature comme vous, volant dans les cieux, pourrait être un atout prodigieux! Il doit bien y avoir quelque chose que vous désirez, que nous seul humain, pourrions vous offrir.’’

Il dit avec assurance, bien que sa mission à la base n’avait rien à voir avec une médiation entre des pies surdimensionné et le village d’Iwa, mais il imaginait que s’il arrivait à conclure un deal avec ses créatures, et que le village gagnait quelques ressources, en plus de restauré le laboratoire… et ba… il aurait fait son travail, et même plus, non?

La balle était maintenant dans le camp de la pie géante. Bien que Daiki avait prit un moment pour observer la majestuosité de la bête, il devait rester professionnel et éveillé. Qui sait comment cette chose pourrait réagir à sa proposition, elle semblait plutôt hostile à la base. Les yeux de Daiki étaient grand ouvert, et sa main restait non loin de ses étuis, au cas où il serait attaqué soudainement.
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t12308-iwa-daiki-iranos
Hyûga Kisuke
Hyûga Kisuke

Je bazardai, qui succèdera ? [Daiki][Kisuke] Empty
Dim 7 Nov 2021 - 15:57
Kisuke se souciait peu des animaux, hormis ceux à l'intelligence très évoluée ou aux invocations. Quand il comparait cet oiseau et ses Dragons, son sang avait tendance à s'échauffé tout seul. Cette comparaison était tout simplement dégradante. Daiki proposa dans des termes très vagues un partenariat avec Iwa.

Ce qui aurait put marcher.

Si l'oiseau avait compris tout le sens de son message. Oh, il avait compris que Daiki allait lui donner des choses qui brillent. Et il se mit aussitôt à les réclamer tout de suite.

Brille ? Quoi ? Quoi ? MONTRE ! KWA KWA KWA.

Kisuke soupira. Il comprenait ce qu'il se passait, bien entendu. Il se chargea d'expliquer en quelques mots à son compagnon.

Je ne suis pas certain que cet oiseau comprenne tous les concepts que tu lui décris, Daiki-san. Et il semble demander un paiement tout de suite. Ou un tribut ? Dur à dire.

L'oiseau attendait et était assez impatient. Il n'attendit pas très longtemps pour commençer à faire savoir son mécontentement et commencer très clairement à intimider Daiki et le menacer physiquement en se rapprochant de lui.

RIEN ? MENTEUR.

Son bec s'approcha. Grand. Probablement coupant et bien dangereux. Kisuke essaya de se retenir un maximum, pour laisser l'opportunité à Daiki de faire quelque chose. Mais ses nerfs ne tinrent pas. Son nindo à Kisuke ? Protéger les jeunes, les enfants et les innocents. Il y avait un risque devant lui, sous ses yeux. Un risque qu'il ne pouvait pas prendre en bonne âme et conscience, même si Daiki était un assimilateur qui ne risquait presque rien. Il fit un signe à sa propre invocation tout en jurant.

Et puis m...

Kisuke fit un signe et une boule de feu surgit de la geule de son invocation pour s'interposée et traverser l'espace qui séparait l'oiseau de Daiki. Un tir katon de niveau respectable, qui ne fit aucune victime puisque l'Oiseau de malheur avait reculé prestement en arrière. Pour autant, cela n'allait sans doute pas améliorer le caractère diplomatique de la situation. Enfin, le piaf ayant presque décidé de goûter à Daiki, ce n'était sans doute pas une mauvaise chose.

Approche-toi encore d'une seule plume, maudit piaf, et tu finis carbonisé. En CEN-DRE.

Il dit le mot bien lentement, pour qu'il s'imprime dans son petit cerveau. Daiki n'avait sans doute plus qu'une seule et unique chance pour éviter que cela ne parte en bagarre générale.

_________________
Palmarès shinobi:

Spoiler:
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t11145-hyuga-kisuke-civil#95880
Iranos Daiki
Iranos Daiki

Je bazardai, qui succèdera ? [Daiki][Kisuke] Empty
Dim 7 Nov 2021 - 19:01
Il semblait que Daiki avait peut-être surestimé l’intelligence de cette créature. Bien, c’étais des choses qui arrive somme toute, mais il n’allait pas pour autant abandonner. Alors que l’oiseau réclamait son kibrille, le jeune genin s’apprêtait à sortir de sa sacoche un ryo, une belle piece qui allait bien briller, avant que la situation de dégénère et que les flammes du projectile de Kisuke lui passe juste devant, faisait reculer le grand oiseau de malheur. Bien que l’Iranos savait qu’il avait bien fait, le bec de la créature ne lui présentait qu’un maigre danger, surtout s’il se lançait dans sa forme de foudre. Mais bon, valait mieux jouer au bon shinobi, mauvais shinobi.

‘’ Kibrille, juste ici.’’

Il lança la pièce en direction de la grande bête, elle fit plusieurs tours sur elle-même, frappant à l’apex de sa courbe un faible rayon de lumière, qui la fit briller brièvement, avant de retombé près des pattes de la créature.

‘’ Dehors, plein des comme ça. Plein d’autre kibrille aussi. Si pies utile, si pies serviable avec humain, plein de kibrille. Pas en dedans.’’

Daiki présenta ensuite son bras, qui transformait, grâce à ses pouvoirs d’assimilateur, en foudre. Il l’agita un peu dans les airs, laissant des petits éclairs, similaire à de la statique, sur son chemin. Il fallait bien leur faire comprendre qu’ils n’avaient que deux choix, la mort ou la collaboration.

‘’ Si pies méchantes, si pies violente. Pas de kibrille, et humains reprendre ici par la force. ‘’

Il pointa Kisuke dans l’ouverture de la porte.

‘’ Humain capable terribles choses. Et beaucoup humain à la surface.’’

Voilà, avec un peu de chance, l’ajustement de son langage, ainsi que la menace beaucoup plus claire devrait faire son chemin dans le petit crane de cette créature beaucoup moins sympathique que son apparence pourrait le laisser croire.

L’Iranos attendait alors la réponse du piaf. Si celle-ci était négative, il allait falloir engager le combat. Daiki était confiant sur leurs chances de gagner… Kisuke semblait maîtrisé le Katon en plus de ses techniques habituelles, et avec sa précision et sa vitesse, lui-même n’aurait aucune misère à toucher ses oiseaux en plein vol. Il n’y avait pas non plus masse endroit où se cacher.

Au fond de lui, Daiki espérait qu’il n’y allait pas avoir à verser le sang de ses animaux, trop stupides pour comprendre qu’ils sont surpassés par les événements… Mais il n’allait pas perdre du sommeil sur la mort de quelques oiseaux… surtout s’il avait fait de son mieux pour la prévenir. Ils étaient somme toute dangereux pour les habitants d’Iwa, et ce bâtiment était réclamé par le Tsuchikage. Il était shinobi après-tout, ça faisait parti du métier de faire le nécessaire.
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t12308-iwa-daiki-iranos
Hyûga Kisuke
Hyûga Kisuke

Je bazardai, qui succèdera ? [Daiki][Kisuke] Empty
Dim 7 Nov 2021 - 20:37
TOI...

La grand pie lançait des regards assassins à Kisuke, bien qu'elle semblait avoir peur de sa technique de feu. Enfin sa technique. C'était en réalité la technique de son kuchyiose, bien entendu. Mais la pie n'avait pas ce genre de compréhension spécifique. Daiki rabaissa alors son discours et l'adapta parfaitement pour un piaf sans cervelle. Ou quasiment sans cervelle. L'oiseau changea d'attitude. Plus qu'intrigué, il fut comme hypnotisé par le ryo et se jeta pour l'attraper avec son bec.

BRILLE ? QUI BRILLE ?

Il écoutait et regardait Daiki avec beaucoup d'attention, ne manquant aucune des étincelles d'électricités statiques devant lui. Les autres pies s'étaient tuent, et regardaient leur représentante avec beaucoup d'attention. Quand elles ne regardaient pas le ryo. La question fusa.

BEAUCOUP KIBRILLE DEHORS ?

Kisuke posa la main sur l'épaule de Daiki. C'était le moment, s'il voulait s'en tirer et jouer cela de manière diplomatique.

Vas-y, lance lui des pièces dehors jusqu'à un peu plus loin, et referme les portes quand tu reviens. Ca devrait les retenir. Pendant ce temps, je vais commencer à inspecter le laboratoire.

La situation semblait bien en main par Daiki avec ses petits ryos, Kisuke traversa donc la pièce actuelle (bien trop remplie de pies pour en faire quoi que ce soit, mais qui pourrait faire une zone de stockage ou intermédiaire au besoin) pour aller dans la prochaine. C'était le laboratoire. La pièce était vaste et en relativement bon état architectural. Les murs étaient sains, pas d'humidité excessive à part là où le tuyau fuitait. Oui, il y avait de la poussière partout, un tuyau qui perçait de l'eau et une table cassée en plein milieu. Néanmoins, beaucoup serait réutilisable. Sur les côtés, il y avait des tables en acier inoxydable et non touché par la rouille (heureusement, la fuite d'eau ne se trouvait pas à cet endroit là). Il fallait réinstaller l'éclairage, bien entendu. Il y avait deux grands tableaux noirs tout au fond de la pièce couverts d'un amalgames de poussières, de toiles d'araignées et de vieilles feuilles. Kisuke trouva un vieux drap au sol et en déchira un petit morceau pour effacer ces deux supports éducatifs.

Rien n'était lisible en-dessous, effacé par le temps. mais cela lui laissa un sourire sur les lèvres. Il y avait de l'espace. Du mobilier. Certains équipements étaient à remplacer. Ici et là, Kisuke remarquait des bocaux cassés ou des ustensiles rouillés. Il les plaça tous dans une caisse en bois qui irait directement à la poubelle.

Il y avait une cheminée, obstruée. Kisuke demanda donc gentiment à son invocation de s'y faufiler et de la déboucher à coup de katon contrôlé. Cela pouvait aussi faire office de dégoudronnages. Le dragon azur s'en chargea avec plaisir, ce qui eut l'avantage involontaire de remonter la température dans tout le bâtiment.

techniques utilisées:

Kisuke se mit à faire le gros du boulot - nettoyer la poussière. Mais pas question d'utiliser un balais comme la plèbe. Pour ce faire, il tricha un petit peu et utilisa des projections de chakra pour aller plus vite, tout en faisant attention d'éviter tout objet fragiles. Il arriva rapidement à un énorme tas de poussière et une pièce raisonnablement prête à être utilisée. Il faudrait évacuer la poussière, la caisse de détritus et remplacer quelques outils.

Spoiler:

Il sortit son calepin et nota ce qu'il manquait pour lancer un début de recherche (bocaux de différents types, bec bunsen, éprouvettes), et une liste d'équipement plus spécialisés qui seraient plus difficile à se procurer mais qui seraient nécessaires pour des travaux plus complexes (bioréacteur, systèmes de filtration, mélangeur, chromatographie, système de remplissage).

La première liste serait façile à se procurer. Peut-être pouvait-il faire des courses avec Daiki rapidement ? La seconde liste... Et bien, Kisuke ferait la demande au Shishiza car cela pouvait prendre quelques semaines pour produire ou se procurer ce genre d'équipements. Et cela serait un peu cher pour son budget.

Il s'intéressa alors quelques instants pour réparer le tuyaux perçé. Rien de trop difficile. Il trouva un autre morceau de fer, rappeler son kuchyiose et fit une soudure tout autour de la fuite à l'aide de katon particulièrement précis et puissant. Ne manquait plus que de travailler à l'éclairage, et c'est exactement ce qu'il fit pendant de longues minutes en sifflotant.

_________________
Palmarès shinobi:

Spoiler:
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t11145-hyuga-kisuke-civil#95880
Iranos Daiki
Iranos Daiki

Je bazardai, qui succèdera ? [Daiki][Kisuke] Empty
Mar 9 Nov 2021 - 0:07
Il semblait que, par son utilisation astucieuse d’une pièce de Ryo, Daiki avait réussi à avoir l’attention de tous ses petits piafs. C’étais une bonne première étape, mais la multitude de pairs d’yeux dans sa direction le faisait hésiter pendant un moment. Le genin était en bonne voie pour réussir son exercice et sauver la vie de ses cervelles aviaires, mais il restait quand même à les sortis de là. Quand il sentit la main de Kisuke sur son épaule, et que celui-ci lui donna une directive claire, l’Iranos hocha la tête, et appela au retour son sourire confiant. Il avait réussi après tout, il fallait maintenant chevaucher cette réussite jusqu’à la sortie!

‘’ Oh oui, plein de kibrille! Regardez!’’

Daiki faisait évidemment bien attention de ne pas montrer d’où il sortait ses kibrilles, sinon il allait passer un mauvais goûter sans le sou. Bon après, il allait certainement se faire payer après cette mission, donc ça ne serait pas un problème à long terme. D’un mouvement furtif, il envoya un autre ryo, plus près de la porte cette fois.

À peine un instant passé, la salle résonnait de battement d’aile alors que les pies se ruèrent vers la pièce, toutefois intimidé par la taille de leur roi, qui menant la dance au sol, en faisant de petits sauts ridicules. Quand il attrapa la pièce, Daiki était déjà plus loin, et en fit tomber une autre. La majorité du troupeau semblait suivre docilement… m’enfin… aussi docile qu’un essaim de pies anti-social pouvait être!

Quelques instants plus tard, et après avoir vérifier qu’il n’y avait pas trop de façon d’entrer en masse dans le bâtiment, Daiki lança une poigné complète de Ryos par la porte d’entrée. S’en était asser! Tous les petits, qui jusque là était docile et suivaient leur chef, s’envolèrent tous d’un coup à la recherche de leur propre petit ryo. Le spécimen surdimensionné menait toujours la marche, mais il y avait bien asser de pièces pour qu’il ne puisse pas tous les avoir.

D’un coup de pied, Daiki referma la porte derrière eux, soufflant finalement alors que l’agitation dehors créais un de ses brouhaha d’enfer. Il n’y allait pas avoir beaucoup de temp avant que les oiseaux réalisent la supercherie… et dans ce cas-là, il y avait deux possibilités. Soit il y avait des œufs dans le bâtiment, soit ils allaient se disperser. Malheureusement, le jeune shinobi était loin d’être ornithologue, et n’avait strictement aucune idée de quand les oiseaux pondaient.

Le genin se retrouvait maintenant devant une porte très bruyante… devait-il la garder? Ça semblait logique, mais que devait-il faire maintenant? Le bruit ne semblait pas s’arrêter pour l’instant, et d’un instant à l’autre, une nué de piaf en colère pourrait s’abattre sur la porte… s’ils n’étaient pas tous occupé à dégrouper de la meute pour cacher leurs trésors dans un coin à eux. S’ils pouvaient se faire des nids partout autour d’Iwa, ce serait jolie lors des migrations. Bon après, une pie de presque 2 mètres de haut, c’était un peu terrifiant, sans imaginer sa largeur les ailes déployés.
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t12308-iwa-daiki-iranos
Hyûga Kisuke
Hyûga Kisuke

Je bazardai, qui succèdera ? [Daiki][Kisuke] Empty
Jeu 11 Nov 2021 - 13:14
Après remit en ordre l'éclairage, Kisuke fit un tour complet du sous-sol. Cela semblait pas mal. Il y avait encore les détritus à monter et évacuer. Il y avait un accès en eau, il y avait une cheminée fonctionnelle. Il y avait un équipement épars et divers, même si certaines commodités de laboratoire n'étaient pas disponibles et demanderait des petites courses. Et puis il y avait sa seconde liste, d'équipements plus spécialisés et plus difficile à se procurer.

Il fut tiré de ses réflexions par un bruit incessant à l'étage. Kisuke cavala dans les escaliers pour arriver devant la porte d'entrée avec Daiki, à l'intérieur du bâtiment, et surtout l'origine du boucan. Les oiseaux s'attaquaient à la porte en essayant de rerentrer. Kisuke observa quelques secondes la situation avant de trouver la meilleur stratégie possible avec ses capacités. Il donna un ordre à son collègue genin.

Sur le côté.

Kisuke posa sa paume au sol et libéra d'un fuin un solide mur de fer contre la porte, de sorte à la bloquer complètement.



Par cette technique défensive classique mais solide, leur unique sortie du bâtiment était bloquée. Et ces oiseaux de malheurs seraient bien incapables de percer cette muraille de fer dans l'hypothèse peu probable où ils arriveraient quand même à endommager suffisamment la porte pour passer outre. Cette solution avait également l'avantage de tenir en compte les sensibilités de Daiki vis à vis des vies animales. Il se releva et se tourna vers Daiki. Ce dernier avait quand même réussit à les éloigner sans passer par la violence, ce qui n'était pas un mince accomplissement.

Voilà, on peut laisser ce mur en place le temps de travailler à l'intérieur. Si après tout ce temps les piafs sont encore énervés, on sera un peu plus brutal, mais il s'agit d'avancer un petit peu dans notre mission. Je suis passé au laboratoire. J'ai une liste de course pour remettre tout ca en état et des débris à évacuer.

Il tourna la tête vers la porte bloquée et le bruit incessant de piaillement derrière. Il haussa un sourcil.

On fera les courses plus tard. Mais évalue déjà l'état de la serre pendant que je monte tous les débris. Puis on pourra voir ce qui est récupérable, ce qu'il faut remplacer et peut-être établir une deuxième liste de course.

Kisuke attendit un petit peu pour voir si Daiki avait ses oppositions à faire dans son plan, avant de redescendre et de remonter les caisses de débris et de poussières. Il trouva un seau et un balais et passa rapidement un coup d'eau dans le sous-sol avant de monter dans la serre, sous les directives de Daiki. Le Hyûga s'y connaissait moins, après tout.

_________________
Palmarès shinobi:

Spoiler:
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t11145-hyuga-kisuke-civil#95880
Iranos Daiki
Iranos Daiki

Je bazardai, qui succèdera ? [Daiki][Kisuke] Empty
Ven 12 Nov 2021 - 23:50
Daiki se déplaça par reflexe quand il entendit l’avertissement, ou plutôt l’ordre, de Kisuke. Celui-ci exécuta une technique impressionnante de fuinjutsu, qui barricadais la seule entré praticable du bâtiment. Avec ça, s’en était finit de la menace aviaire, enfin, Daiki le croyait bien. Les plaintes avaient déjà commencé à s’estomper, certains des oiseaux étaient déjà sur la route d’un nouveau foyer, avec leur nouvelle richesse dans leurs serres. L’Iranos échappa un soupire satisfait, ils avaient réussi à épargner un bain de sang, ça rendrait aussi l’endroit plus facile à nettoyer, et moins nauséabond que si celui-ci était couvert de cadavre de piaf.

‘’ Et bien! On a bien réussi à éviter un carnage ici! Chaque petites victoires compte, après tout.’’

Il dit juste avant que son collègue envoi les nouvelles directives. C’était plutôt simple, il allait devoir inspecter les serres du bâtiment, voir si elles étaient en état pour recommencer les opérations, et évaluer les travaux nécessaire, si il se rappelait bien de la missive de mission. Il hocha la tête vivement.

‘’ Parfait, je vais aller voir l’état de la serre! Fais gaffe au sous-sol, si tu tombe sur des œufs… ba…’’

Il pensa pendant un moment… il n’y avait pas moyen de les déplacer dans un endroit sur avec les parents… c’était le cycle étrange de la vie.

‘’ Ba… tu as des serpents avec toi, je suis sur qu’ils auront au moins une idée de quoi faire avec.’’

Mouais, c’étais la solution logique, bien que ça n’était pas idéal… heureusement qu’on était en automne, et qu’il était très improbable que Kisuke tombe sur un œuf à ce temps de l’année.

Quelques instants plus tard, le jeune genin se tenait dans la serre, et c’était un bordel sans nom. Des toiles d’araignées absolument partout, de la crasse épaisse qui rendait le verre complètement opaque, laissant à peine passer la lumière, qui entrait par quelques panneaux brisés. Le mobilier était endommagé, mais récupérable pour la plupart, et il y avait encore plusieurs sacs pleins de terre surement utilisable. Il s’afféra à faire un inventaire de ce qu’il restait, et a noté ce qu’il manquait, bien qu’il n’avait pas l’expertise de savoir tout ce qu’il pouvait nécessité, il n’était pas dans son élément, le jardinage ça n’était pas son truc.

Quand Kisuke entra dans la pièce, L’Iranos se tournis vers lui, hochant la tête.

‘’ Mouais, on va avoir beaucoup de course à faire. Il va falloir remplacer les panneaux de verre qui manque, décrasser les autres et ramené quelques graines pour la plantation, sinon, les dégâts ne sont pas trop grave sur la structure en général, ça devrait être capable d’opérer pendant au moins quelques mois avant de nécessité des travaux.’’

Il dit avec une certaine confiance, bien qu’il n’était pas sûre de ce qu’il disait. C’était le feeling qu’il avait, et il allait espérer qu’il ne se trompait pas.

Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t12308-iwa-daiki-iranos
Hyûga Kisuke
Hyûga Kisuke

Je bazardai, qui succèdera ? [Daiki][Kisuke] Empty
Sam 13 Nov 2021 - 21:25
Kisuke demanda rapidement à Daiki son estimation des travaux.

Y'a-t-il des plantes que l'on peut conserver, ou faut-il se débarasser de tout ? Je propose qu'on fasse un maximum maintenant, mais ta liste de courses est une excellente idée. Je vais demander à un de mes serpents de déjà donner les commandes - cela sera prêt pour rapidement pour notre arrivée. Dragon Azur ?

Le serpent arriva assez rapidement. Etait-ce du jaune d'oeuf qui gouttait de la commissure de sa gueule ? Il semblait plus lent qu'à l'habitude, avec une voix particulièrement enjouée et lasse. Comme s'il était en pleine sieste digestive.

Je m'en occupe tout de sssssuite !

Il donna deux listes au serpent et ce dernier s'en alla à la boutique principale où Kisuke se fournissait. Une sorte d'entrepôt collectif pour les différents commerçants d'iwa. Cela ne serait sans doute pas aisé de tout trouver, bien entendu, mais l'idée était de préparer le terrain. Kisuke se retourna vers le jeune genin qui avait déjà fait un inventaire du lieu et pas mal travaillé. Il s'agissait de poser plusieurs questions pratico-pratique.

As-tu pensé à prendre les dimensions des vitres à changer ? Est-ce qu'on ne doit pas en laver quelques unes aussi ?

Et de se remettre au travail de nettoyage, d'évacuation de déchets, d'arrachage de mauvaises herbes et autre folies mondaines. La journée commençait à bien avancer, mais il y avait certainement déjà un grand coup de neuf au bâtiment. Il faisait certes vides, et par endroits incomplets (forcément, quand on manque de matériel), mais cela prennait forme et il était indéniable que le duo avançait bien dans ce projet.

_________________
Palmarès shinobi:

Spoiler:
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t11145-hyuga-kisuke-civil#95880
Iranos Daiki
Iranos Daiki

Je bazardai, qui succèdera ? [Daiki][Kisuke] Empty
Lun 15 Nov 2021 - 18:47
Kisuke et Daiki semblaient être sur la même longueur d’onde. Les questions de son partenaire Hyûga était pertinente, et frappaient tous un point que l’Iranos avait oublier de mentionner et/ou de faire. Comme quoi, ils se complétaient bien, ou du moins, c’est l’idée que se faisait le jeune genin. Il devait encore faire ses preuves, contrairement a celui-ci.

À l’arrivé du serpent dans la pièce, Daiki eu un petit hochement de tête. Il y avait eu des œufs après tout, il ne fallait pas être un génie pour remarquer l’état de l’animal pour en déduire la cause. Et ben, c’étaient les lois de la nature, il y avait toujours la prochaine saison. Probablement que celui à taille humaine, si c’était une femelle, avait pondu un gros goûter, même pour le Dragon Azur.

Quand celui-ci reparti avec la liste des courses, Daiki s’apprêtait à sortir un kunai et se diriger vers les plantes toujours en pots, morte depuis bien longtemps et qui s’étaient étendus partout dans la pièce. Il fallait bien les trouvés, ses nutriments… sans parler de la lumière qui devait se faire de plus en plus rare. Mais l’Iranos avait une solution en tête, et quand son partenaire eu finit de le questionner, il prit le temps de partager.

‘’ Pour les plantes, admettant que ce sont les bonnes que le village veut, il suffit de couper au raz du sol. Ensuite, les racines reformeront une plante, et avec de la bonne attention, ils repousseront et donneront de bons résultats. M’enfin, ça, ou les racines vont se décomposer et offrir des nutriments à la terre.’’

Un truc que sa mère lui avait appris sur les fleurs… en espérant que c’était vrai, sinon il passerait bien pour un abruti. Mais c’étais l’information qu’il avait, et Kisuke semblait se reposer sur lui et son jugement pour l’instant, une occasion en or de montrer un peu de savoir-faire.

‘’ Pour les vitres, il va falloir s’y mettre oui. Trop de crasse dedans, la lumière peine à entrer. Si tu trouve un truc qui pourrait rendre la tâche plus facile, moi je vais m’occuper des plantes en attendant. ‘’

Il finit par dire alors qu’il coupa dans ses premières plantes. Il lançait celles-ci dans un coin de la pièce, qu’il prendrait soin de débarrasser ensuite, le temps venu. Évidemment, il faudrait revitaminer la terre, arroser et tout le tralala, mais une étape à la fois, sinon il aurait tôt fait de se perdre.

Après avoir fini, il irait voir où en était Kisuke avec les vitres, il avait bien l’intention de donner un coup de main là aussi.
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t12308-iwa-daiki-iranos
Hyûga Kisuke
Hyûga Kisuke

Je bazardai, qui succèdera ? [Daiki][Kisuke] Empty
Lun 15 Nov 2021 - 23:19
Daiki semblait avoir quelques notions en agriculture qui faisaient défaut à Kisuke. Ensemble, ils se répartirent les tâches. Kisuke devait s'occuper de nettoyer les vitres de la serre et les nettoyer au possible, pendant que Daiki nettoyerait les plantations et sauverait ce qui pouvait être sauvé.

Repousser toutes les feuilles des vitres était d'une facilité déconcertante. Une simple application de projection de chakra, pas forte mais rapide... Par contre, la prochaine étape posait souci. Il y avait une saleté incrusté dans ces matériaux. Kisuke invoqua quelques serpents et demanda conseil.

Tu peux pas créer de l'acide, par hasard ? Non ?

Les serpents hochèrent de la tête. Ils pouvaient cracher des flammes, bien sûr - enfin pour la majorité des invocations - mais ce n'était pas non plus pertinent à la situation. Alors ils se décidèrent de nettoyer à l'huile de coude - avec un peu d'aide de décoctions pour aller plus vite. Et du savon. Et de l'eau. Les invocations de Kisuke se baignèrent complètement dans l'eau savonneuse avant d'arpenter toutes les vitres pour nettoyer un maximum de surface, tandis que Kisuke s'affairait sur les tâches tenaces. Il n'y avait pas de sot métier, devait-il se répéter. Il aurait pu être dans son laboratoire tranquillement en train de siroter du café mais il devait absolument se la ramener, n'est-ce pas ?

Le temps passa, les vitres étaient désormais presque transparente et n'attendaient que quelques pluies hivernales pour se débarasser des derniers résidus de savons. Rien n'empêchait donc la serre de faire son effet de serre ! A part les vitres brisées, que Kisuke avait retirées et remplacées par des simples bâches. Les vitres étaient une commodité assez difficile à se procurer lorsqu'on n'était pas dans les tailles standard. Il passerait commande, et s'arrangerait avec des vitriers locaux pour les installer une fois qu'elles arriveraient.

Ses invocations disparurent et Kisuke descendit, éreinté, au rez-de-chaussé où Daiki avait été bien occupé sur les plantes. Il activa la lumière en tournant l'interrupteur. L'endroit ressemblait presque à quelque chose de botaniste. Il y avait le bricolage des quelques vitres cassées, oui. Des plantes qui manquaient à l'appel, et des tas de détritus à mettre dehors. Le reste ? Plutôt pas mal.

Bien, je te proposerai d'aller ensemble chercher les courses, histoire de s'assurer qu'on n'oublie rien. Je scelle tout dans des parchemins de stockage et on ramène tout ici rapidement. On déballe tout et mission terminée !

Il scella tous les détritus en sortant puis pris la direction du centre commerçant du village afin d'aller chercher les derniers outils et équipements. Ce laboratoire et cette serre seraient bientôt en état de route !

_________________
Palmarès shinobi:

Spoiler:
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t11145-hyuga-kisuke-civil#95880
Iranos Daiki
Iranos Daiki

Je bazardai, qui succèdera ? [Daiki][Kisuke] Empty
Mar 16 Nov 2021 - 5:47
Daiki n’avait pas réellement fait attention au progrès que Kisuke avait fait sur les vitres. Au moment où le jeune genin avait terminer sa tâche, et s’apprêtait à aider le Hyûga qui, selon lui, devait en avoir plein les mains avec les vitres… seulement pour réaliser que non seulement il avait terminé de les nettoyer, mais il avait même colmaté les trous dans le plafond de verre. L’endroit était finalement en état acceptable, ce qui était finalement le mandat de la mission! Avec un air fier et satisfait, le jeune homme lança un pouce en l’air au faux vétéran, un sourire dynamique au visage.

‘’ Bien joué Kisuke! ‘’

Il dit avant que celui-ci ne lui propose de faire les courses. Mouais, ils pourraient bien s’occuper de cette dernière petite mission avant de quitter vers la maison avec un certain sentiment d’accomplissement. Il se sentait un peu inutile quand, sans trop d’effort, le Hyûga scella tous les tas de détritus qu’il avait laissé. Décidément, son partenaire était très efficace. Son aide n’avait été que de surface pour la majorité de la mission, mais au moins personne ne pourrait dire qu’Il n'avait rien fait, juste qu’il ne maîtrisait pas de techniques aussi utiles dans la vie de tous les jours.

‘’ Bon ba parfait, allons-y!’’

Il dit simplement, se dirigeant vers la porte. Quand il ouvrit cette-ci, et marcha les quelques premiers pas menant au reste du village, un bruit de déplacement d’air important fût suivi du bruit typique de métal contre métal, alors que les os des serres de la créature à taille humaine frottaient sur le kunai du genin. Il avait réagi quelques moments trop tard, les griffes de la créature lui avait entaillé le bras net, et du sang coulait de sa plaie.

Ils étaient tous partis, sauf lui. Le gros piaf, décidément, avait choisit de se battre jusqu’à la fin.

‘’ Mon Royaume! Mes sujets! MON KIBRILLE! Human pas reprendre! Human mourir! KROAAAAA’’

Il croassait à répétition alors que l’Iranos peinait à le retenir, la créature démontrait une force physique étonnante. La seule chose qui séparait Daiki d’une belle éraflure au visage, c’étais le fait que son kunai menaçait de casser les serres de son assaillant, mais avec une force lente, il arriverait certainement à désarmer l’assimilateur, et ça en serait fait de lui, a priori.

Étant lui-même dans une impasse, Daiki espérait l’intervention de Kisuke. Mais il ne pouvait pas uniquement se reposer sur son allié, et réfléchissait à des moyens de se sortir de cet échange perdant. Il pouvait se changer en foudre, mais la concentration lui manquait… il avait besoin d’un petit coup de pouce.
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t12308-iwa-daiki-iranos
Hyûga Kisuke
Hyûga Kisuke

Je bazardai, qui succèdera ? [Daiki][Kisuke] Empty
Mar 16 Nov 2021 - 13:09
Ils avaient commençé leur petit bout de chemin en ouvrant la porte, et un spectacle d'horreur surprit le Hyûga. Une embuscade au sein d'Iwa. Le grand oiseau était resté sur le pas de la porte et il y avait eut au moins une giclée du sang du genin dans l'air.

Daiki était attaqué. L'information parcourut le corps du vieil Hyûga comme une décharge électrique.

Un simple genin, jeune, en danger directement par la faute d'une vulgaire vermine sans cervelle. Daiki qui était sous sa protection, qui était à peine sortit de l'adolescence et qui se lançait à l'aventure, insouciant de tout. Un jeune presque innocent de tout péchés, de tout jugement. Il ne méritait pas cette attaque, il ne méritait pas cette douleur. Une rage glaçiale l'animait. Le dépassait. Son sang ne fit qu'un tour, même si son visage restait comme figé de glace, froid et impassible. Il chargea ses jambes en chakra, frappa le sol et se dirigea à haute vitesse sur le gros animal. Il posa sa main vigoureusement sur son corps. Elle fut acceuillie par un manteau de plume, bien entendu. Amortie, pas le moindre impact externe. Un assaut réduit à néant.

Si cela avait été un assaut.

C'était suffisant. Car sans violence, sans être plus brusque que nécessaire, l'oiseau chuta au sol dans un hurlement de douleur, et sans signe extérieur de la moindre blessure.




Par ce simple touché, presque une caresse pacifique, Kisuke avait libéré une quantité léthale de chakra directement dans les organes du piaf. Une technique Juken des plus classiques bien qu'excessivement puissante dans la tradition Hyûga, même si l'alternative des frappes du Hakke était souvent préférée. Une quantité mortelle pour un shinobi, et bien suffisante pour un organisme pas entrainé comme cette vulgaire pie pour la tuer presque sur le coup. Utiliser cette technique était une sentence purement et simplement. Un constraste flamboyant entre la seconde d'avant, où l'animal se débattait, puis la seconde d'après où il chutait au sol dans un râle de mort, avec Kisuke en apparence tout calme qui marchait sur sa dépouille pour directement voir comment allait son coéquipier.

Je t'avais prévenu Daiki. Ce n'était pas une vraie intelligence, ni un kuchyiose sur qui compter. Juste un gros animal. Es-tu blessé ?

Kisuke examina le genin avant de s'assurer que les serres de la pie ne contenaient pas d'agents pathogènes. Il n'était pas expert mais commençait à s'y connaitre en toxines et poisons. Il avait heureusement des pansements et des bandages sur lui en permanence et proposa son aide à Daiki pour le soigner. Voyant que tout semblait désormais sans risque il sortit alors d'un sceau un flacon de terre cuite avec... de quoi se prendre une cuite. Il proposa un peu d'alcool de cerise à son compagnon, pour le remettre de ses émotions.

Que dirais-tu d'une petite coupe, pour l'effort, avant de reprendre la route et finir d'installer tout ça ?

Ensembles, il allèrent chercher les courses, sans plus trop d'histoires, et de revenir avec les sceaux (et de marcher presque en ligne droit). Avant de reprendre les travaux, car il ne manquait plus grand chose... juste déballer les affaires hors du sceau et les installer.

_________________
Palmarès shinobi:

Spoiler:
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t11145-hyuga-kisuke-civil#95880
Iranos Daiki
Iranos Daiki

Je bazardai, qui succèdera ? [Daiki][Kisuke] Empty
Mer 17 Nov 2021 - 18:42
Ça y est, Daiki était prêt à relever le défi de cet immonde piaf. Il avait réussi à sauver les plus innocents, ceux qui étaient des animaux propres, sans réel volonté de dominer ou de faire du mal, il ne restait plus que celui qu’ils pouvaient retenir coupable de ses actes. Le jeune genin s’apprêtait à donner tous ses efforts, son assimilation avait commencé, ses deux bras étaient changés en foudre dans, comme un flash du coin de l’œil, il vit Kisuke se rapprocher et frapper le torse bombé de la créature, complètement ouverte à ce genre d’offensive. L’œil inexpérimenté aurait pu ne rien voir de spécial sur cet assaut, mais Daiki n’était pas inexpérimenté. Un Juken, et vue la sensation de froid qui lui parcourait l’échine, ça n’était pas un petit.

Le corp sans vie de la créature tomba au sol violemment, la créature semblait avoir été foudroyer par une crise cardiaque, ce qui était probablement le cas, connaissant les techniques des Hyûgas et leurs effets sur le corps. Après que l’étaux se soit desserrer sur lui, Daiki prit un pas en arrière, et agrippa quelques bandages qu’il avait toujours sur lui, arrachant un morceau avec les dents pour s’en couvrir la blessure. Kisuke semblait comme à son habitude, mais la rapidité avec laquelle il avait réagi était impressionnante. Avec son aide offert pour terminer le bandage, ce fût finit en quelques secondes ou presque, et maintenant, Daiki avait un beau bandage sur le bras.

‘’ Mouais, mais quand même, on a réussi à éviter la mort de masse de plusieurs petites pies. Le gros, c’est tel que tel. La blessure fait un peu mal, faudra que je la désinfecte à la première occasion, mais sinon ça va, ça ne saigne pas tant que ça, donc j’imagine que ça n’a rien toucher de grave. ‘’

Il répondait au meilleur de ses capacités. Il ignorait si la créature avait quelque chose de spécial sur ses serres, mais si c’était le cas, ça n’était certainement pas de son plein gré, car il jugeait que la créature était trop stupide pour concocter un poison elle-même.

‘’ Peut-être… examine les pattes pour voir, on ne sait jamais.’’

Il finit par dire tout en se dirigeant vers le piaf. Sur le chemin, il accepta l’offre de Kisuke. Celui-ci semblait se rappeler qu’il avait particulièrement apprécié son alcool à la cerise, l’odeur n’avait pas échappé à l’Iranos. Il lui fit un hochement de tête.

‘’ Normalement on ne bois pas sur le travail, mais je dirais que le travail en question est pas mal réglé. Merci Kisuke.’’

Il dit, donnant un coup de pied à la créature qui lui avait bien entaillé le bras. Ça semblait drôlement liquide à l’intérieur, ses organes avaient du exploser face à l’assaut du Hyûga.
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t12308-iwa-daiki-iranos
Hyûga Kisuke
Hyûga Kisuke

Je bazardai, qui succèdera ? [Daiki][Kisuke] Empty
Jeu 18 Nov 2021 - 23:32
Daiki semblait se remettre rapidement de la situation. Le gamin avait des nerfs solides, et sans aucun doute avait-il également été prêt à agir rapidement. Kisuke avait été plus rapide, c'était tout. Ses multiples entrainements avec Yanosa avait engrainé en lui la nécessité de l'action rapide, et d'ici peu l'assimilateur raiton aurait le même genre de réflexe, sans aucun doute. Après un peu d'eau de vie, avoir trainé le cadavre plus loin et aller au village chercher leurs fameuses courses, les deux compères se remirent rapidement au travail.

Il n'y avait rien de complexes. Il s'agissait de déballer le sceaux, les équipements, les graines et tout installer. Et faire des plantations. Ils commençèrent par le bas, avec le laboratoire. Deux nouvelles tables, des éprouvettes, des accessoires, un peson. Remplir une armoire de deux trois bricoles. Remonter à l'étage - faire de même pour la serre. Ils avaient désormais un peu plus d'outils à leur disposition pour faire le travail et planter les graines. Par souci de détail, Kisuke passa rapidement un arrosoir partout, et installa un tableau en notant exactement ce qu'ils avaient données en eau, et ce qu'ils avaient planté et ou.

Et puis... c'était tout. La nuit s'avançait déjà timidement sur le village d'Iwa. Le ventre de Kisuke grognait à faire rougir des serveuses de taverne. Hélas, ce n'était pas encore TOUT a fait fini, mais il allait prendre sur lui pour la toute fin. Il posa sa main sur l'épaule du jeune avant de lui dire.

Voilà ! Merci de ton aide, Daiki, je m'occupe du rapport tu peux rentrer chez toi.

Kisuke prit donc sa plume et rédigea un rapport intégrale des travaux sur la journées, du problème des pies - et l'engagement de Daiki à sauver ces vermines, bien qu'il essayait de rester un minimum objectif. Puis, les propositions d'améliorations (dans le pharmaceutique, on pouvait très très vite faire péter le budget sur des équipements de haute production) et les commandes de vitres et d'équipements plus rares qui mettraient du coup un certain temps à arriver.

Tout était bien propre, et il emmena tout cela au bureau du Shishiza et déposa le rapport au réceptionniste (un homme, contrairement aux anciennes traditions patriarchales).

Rapport de mission à transmettre à Aimi-Taisho.

Et il s'en alla, content du travail accompli.

_________________
Palmarès shinobi:

Spoiler:
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t11145-hyuga-kisuke-civil#95880

Je bazardai, qui succèdera ? [Daiki][Kisuke]

Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Celui qui me succédera
» Qui succèdera ? [Entrainement libre]
» Où ira nos ... [Iranos Daiki]
» Par la Foudre [Daiki]
» L'Annonciateur - PV Daïki

Ascent of Shinobi :: Territoires de la Terre :: Iwa, village caché de la Roche :: Quartiers désolés
Sauter vers: