Soutenez le forum !
1234
Partagez

The 37th chamber of Shaolin [Tsuyoshi]

Hyûga Kisuke
Hyûga KisukeEn ligne

The 37th chamber of Shaolin [Tsuyoshi] Empty
Ven 5 Nov 2021 - 0:38
Kisuke était dans un habit terriblement formel et traditionnel aujourd'hui. Enfin, à part son bob, et sa besace de shinobi. Il essayait de garder le sourire tout en se baladant dans le domaine Hyûga, mais le sourire était difficile à conserver. L'endroit était remplis de mauvais souvenir. Son exil était encore amer à ses lèvres. Le clan principale ne l'avait pas encore trop embêté, mais la crainte d'une telle situation enchainait son coeur.

Il cherchait Tsuyoshi et le trouva derrière une porte en bois coulissante, avec des beau panneau en papier. Il ouvrit et referma la porte derrière lui avec un silence et une dextérité qu'il n'avait plus montré depuis longtemps. Sa cible était là, devant lui.

Tsuyoshi-sama, désolé de mon imprudence.

Le Hyûga s'agenouilla au sol, à plusieurs mètres de Tsuyoshi, et composa des mudras avant de poser une main au sol et d'invoquer une petite vipère de son pacte des serpents.



Il donna un rouleau dans la gueule du reptile avant d'incliner sa tête. Le kuchyiose messager se faufila jusqu'au représentant du clan Hyûga et lui transmit la lettre avant de disparaitre dans un nuage de fumée. Il s'agissait d'une lettre avec un unique Kanji, celui d'une demande de duel formel. Ce n'était pas une demande de duel à mort ou d'autre bêtise. Il y avait néanmoins un certain poids à cette demande, et une certaine hérésie.

Car il était de la branche perpendiculaire du clan, et lui était tout en haut de l'échelle. Il expliqua son geste.

Tsuyoshi-sama, ceci est une lettre de demande de duel officiel. Je n'ai aucune animosité envers vous. Je ne cherche pas à saper votre autorité, vous avez beaucoup fait pour moi. Mais je dois savoir où j'en suis, ce que je vaux. Et cela, je ne peux le faire que dans un dojo. Je dois me pousser à mes limites, mes frontières, sinon je n'arriverai pas à les transcender.

Kisuke se recula et s'agenouilla tête contre le sol, sans se relever. Oh, il activa le Byakugan, certes. Pour savoir si on allait l'exécuter sur place. Auquel cas il devrait passer à son plan B. Ou si Tsuyoshi faisait une action surprenante, plan C. C'était un moment important pour l'Apothicaire, car il semblait au summum de sa puissance pour le moment. Il avait atteint un plateau. Et pour sortir de celui-ci, il devrait se pousser très loin.

Quoi de mieux que d'affronter le meilleur utilisateur de Juken du village ?
Spoiler:

_________________
Palmarès shinobi:

Spoiler:
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t11145-hyuga-kisuke-civil#95880
Hyûga Tsuyoshi
Hyûga Tsuyoshi

The 37th chamber of Shaolin [Tsuyoshi] Empty
Sam 4 Déc 2021 - 9:54
Le Hyûga était dans sa demeure s'occupant l'esprit par de la lecture. Il ne s'agissait pas, pour une fois de travail, quand bien même il n'en manquait jamais. Il s'agissait cette fois d'une lecture relaxante, un roman évoquant un personnage vivant une vie tout ce qu'il y a de plus classique mais devant faire face à de nombreux obstacles comme beaucoup dans leur vie de tous les jours. Savourant son livre, le Hyûga eut la nouvelle d'une visite. Il s'agissait de Hyûga Kisuke l'apothicaire. Ce dernier était venu lui rendre visite et en ce jour sans grands artifices, si ce n'est une communication par le truchement d'un kuchiyose, Une manœuvre originale censé peut-être marquer l'aspect insultant de la chose. Tout noble qu'il était, qui plus est de la branche principale, le Hyûga trouvait quelque peu culotté cette demande de combat. Il y avait dedans quelque chose qui frisait la ferme volonté de briser les codes malgré les belles tournures de phrases et les propos censés endormir un lecteur inattentif.

Tsuyoshi avait levé le regard vers Kisuke, il l'observa un moment sans mot dire. Au bout d'un moment il finit par répondre.

_ Je te retrouve dans une heure aux hauts plateaux. Si tu es aussi fort que tu me l'as annoncé, alors cette aire d'expression conviendra mieux qu'un dojo clanique...

Il le regarda encore, quelque peu déçu au fond de lui. Il ne comprenait pas d'où pouvaient provenir ces relents d'absence de loyauté qu'il semblait flairer en ce Hyûga. A ses yeux, il avait pourtant beaucoup fait pour lui, sans jamais rien faire de négatif contre lui. A ses yeux du moins... Qui sait ? Peut-être même est-ce toute cette aide que Kisuke avait toujours sollicité envers lui qui finalement l'avait poussé à réagir tel qu'il le faisait.

*La recherche de la puissance hein ? Quel magnifique prétexte...* Se dit le Hyûga.

Plus déçu que jamais, il continua la lecture de son livre sans plus s'intéresser au cas Kisuke ni à ses actions le laissant alors le loisir de se retirer.

Une heure après, Tsuyoshi se trouvait sur le terrain d'entrainement numéro 1 des hauts plateaux. On ne pouvait le rater et peut-être même y avait-il trouvé d'entrée Kisuke. Face à ce dernier il lui lâcha froidement :

_ On peut y aller. Montre-moi donc tes progrès... Dit-il calmement.

Byakugan actif, Tsuyoshi, comme bien souvent, attendit les premières actions de son adversaire du jour. Il lui sembla, pour une raison qui lui échappait que le sang allait couler.


Spoiler:

_________________
Spoiler:


The 37th chamber of Shaolin [Tsuyoshi] 03483e9ae9996c8c0f0fb3940fd109f9
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t193-hyuga-tsuyoshi-100 https://www.ascentofshinobi.com/t4564-hyuga-tsuyoshi#35195
Hyûga Kisuke
Hyûga KisukeEn ligne

The 37th chamber of Shaolin [Tsuyoshi] Empty
Sam 4 Déc 2021 - 23:11
Le silence fut la première réponse de son représentant. Une acceptation fut la seconde. Pas de sourire, tout était sérieux, et semblait-il, avec une pointe de sévérité. Etait-il froissé ? Ou alors il n'appréciait pas être challengé par un moindre genin.

C'était possible. Kisuke le regrettait, malgré le caractère bien nécessaire de cette opération.

Le duel aurait lieu aux hauts plateaux.

Merci.

Il partit, laissa l'ainé vaquer à ses occupations. Il avait une heure. Une heure à tuer, mais le stress et l'appréhension l'empêchèrent toute forme de récréation. Il était sur les hauts plateaux, déjà. Depuis qu'il avait quitté le domaine Hyûga. Il frappait du sol son pied, nerveux.

Enfin, son cousin arriva à l'heure dite.

Il le salua respectueusement avant de s'éloigner de son cousin d'une bonne distance avant de pivoter et de lui faire face. Il ne semblait pas avoir composé le moindre chakra - mais historiquement, le doujutsu était la première étape aux Hyûgas traditionnels. Même Kisuke s'affranchissait bien rarement de cette règle.

Aujourd'hui était malgré tout un exemple particulier. Il composa des mudras et invoqua une vipère aux écailles bleutés sur lui-même. Le reptile apparut et se déplaçait sinueusement sur son kimono, attentif à ce que son invocateur allait dire.

Duel sérieux - fais de ton mieux sans faire de coups mortels.

Le serpent hocha de la tête et serpenta le long de son bras jusque sa gueule se lève un petit peu au-dessus de la main de son invocateur. Il se chargea en chakra l'espace de quelques secondes avant de relâcher un énorme flot de flammes sur toutes la zone de combat. Ces flammes étaient faibles, tout bien considérées - ce n'était pas dans ses nécessités d'anéantir son cousin de toute manière. Néanmoins, le chakra qui les alimentait avait cette particularité spécifique au Katon de les rendre facile à se propager, à envelopper tout le terrain de combat, et faciles à rester sur place.

Oui, son cousin aurait facile à se défendre. Ce faisant, néanmoins, il risquait de voir l'espace de combat se transformer en un brasier tout autour de lui, ce qui limiterait ses possibilités d'esquives pour la suite. Telle était sa stratégie - si son cousin venait à venir chercher le corps-à-corps, il devrait traverser un rideau de flamme. Si son cousin voulait esquiver des prochaines attaques, pareil. Et Kisuke allait progressivement tenter de le forcer sur la défensive en augmentant la puissance de son ninjutsu, et la puissance de ses invocations ?

Voici mes efforts, cousin. Mes progrès. Serait-ce suffisant pour se hisser dans la cours des grands ? Il affrontait aujourd'hui un chef d'unité spécial, aucun poing n'allait être ralentit ou amortit. Il utiliserait toute l'expérience acquise en affrontant à répétition Yanosa et tous ses autres adversaires pour faire de mieux dans ce test.

Une sorte d'examen.
Spoiler:
schéma explicatif:

_________________
Palmarès shinobi:

Spoiler:
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t11145-hyuga-kisuke-civil#95880
Hyûga Tsuyoshi
Hyûga Tsuyoshi

The 37th chamber of Shaolin [Tsuyoshi] Empty
Mer 8 Déc 2021 - 13:09
Devant son adversaire du jour, Byakugan actif, le Hyûga attendit. Il attendait que Kisuke ouvre les hostilités et déploie la première phase de ce qui serait peut-être un enchaînement fort embêtant pour lui. Il avait l'habitude de procéder ainsi. Quand bien même cette façon de faire pouvait avoir des limites, Tsuyoshi aimait s'y tenir pour ce qui est des entrainements au combat. Il aimait voir ce dont étaient capables ses adversaires, ce qu'ils avaient à montrer.

Il l'avait déjà vu et compris, Kisuke était un invocateur de serpents. Sa première action fut d'invoquer un de ses kuchiyoses. Un serpent, tout ce qu'il y a de plus repoussant pour l'invocateur de rats qu'il était. Immédiatement, il eut à l'esprit cette guerre souterraine. Ces combats contre des serpents et même des invocateurs là bas, dans le monde souterrain. Arrivera t-il qu'un jour qu'ils se croisent là bas, dans ce monde d'âpretés et de combats ?

La seconde action de Kisuke fut alors de déployer une technique katon. La particularité première de cette technique était qu'elle n'enflammait pas toute la zone se trouvant devant Kisuke. Non... Pour une raison qui lui échappait la technique partait en cône avec donc un champ d'action restreint mais peut-être une puissance intrinsèque supérieure ? Le Hyûga ne chercha pas à comprendre. Comme bien souvent dans ces cas, c'était d'après ce qu'il voyait et ressentait qu'il devait puiser en lui les ressources nécessaires mais surtout adéquates afin de faire face à la menace. Ses mains exécutèrent rapidement des mudra. Un demi-dôme doton fut alors produit. S'étant réfugié derrière la masse de terre qui se faisait lécher par le katon, le Hyûga attendait que le gros de la tempête passe pour produire un clone. Ce dernier se positionna alors sur le demi dôme encore debout. Sourire narquois, il se mit à composer des mudra.

_ A mon tour... Lâcha t'il.

Sa poitrine se gonfla de façon menaçante. Lorsqu'il déchargea l'air comprimé dans ses poumons, ce furent des rafales de vents qui vinrent balayer le terrain et tout ce qui se trouvait devant. Tsuyoshi n'utilisait jamais cette technique en combat, mais Kisuke avait affirmé qu'il était devenu puissant et Tsuyoshi le croyait vraiment. Alors trouver une solution à ce simple jutsu ne serait qu'un jeu d'enfant.

Spoiler:

_________________
Spoiler:


The 37th chamber of Shaolin [Tsuyoshi] 03483e9ae9996c8c0f0fb3940fd109f9
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t193-hyuga-tsuyoshi-100 https://www.ascentofshinobi.com/t4564-hyuga-tsuyoshi#35195
Hyûga Kisuke
Hyûga KisukeEn ligne

The 37th chamber of Shaolin [Tsuyoshi] Empty
Mer 8 Déc 2021 - 14:04
Un bouclier s'érigea pour protéger de la première attaque et limiter la propagation des flammes de sa première technique. Doton, donc. Pour autant, la longévité de ce bouclier était tenue. Il était littéralement en proie aux flammes, et il tomberait bientôt au sol désagrégé. Ce n'était qu'une question de temps, le temps que ces flammes dévoraient le restant de cette pierre.

Tsuyoshi surgit au-dessus du dôme, pas très loin des flammes, et après une courte tirade, composa des mudras à son tour pour envoyer une technique futon de grande ampleur. Heureusement, les Hyûgas étaient éloignées et l'Apothicaire avait tout le temps d'agir en conséquence. Futon, donc. Kisuke fit un petit signe au serpent sur son bras qui gonfla d'énergie Katon, et renvoya un énorme brasier sur toute la zone de combat à la rencontre du souffle futon. Cette vaste technique-ci était plus puissante que la précédente, bien qu'elle n'avait pas la même capacité à se propager. En tout point l'égale de ce qui venait lui faire face.

Technique futon contre technique Katon. Le blond agrippa son Bob de sa main gauche lorsque les deux techniques entrèrent en collision pour ne pas perdre son couvre-chef dans la secousse qui jaillit des deux puissantes attaques. Cela surprenait Kisuke que Tsuyoshi se batte de cette manière, car le cercle affinitaire était à son avantage, et les flammes étouffèrent le violent vent comme un glouton dévore un dessert en chocolat. Et Kisuke avait lui-même ouvert le bal sur une technique katon.

Les flammes dansaient sur la zone de terrain, chatoyantes et insaissisables. L'Homme au bob commençait à ressentir la différence de température malgré les précautions qu'il avait pris pour mettre la distance entre lui et son opposant du jour. Un beau brasier pour un duel qui s'annonçait beau.

Kisuke toucha discrètement un sceau dans sa besace - ce qui libéra des petits chocolats qu'il mit en bouche - sans avaler ni croquer pour le moment. Cela allait rendre difficile la discussion avec son Kuchyiose mais ce dernier avait ses ordres et puis... son chakra commençait à diminuer. Sa réserve n'était pas aussi étendue qu'un shinobi. Kisuke devrait sans doute bientôt invoquer le dragon d'Or en renfort, et peut-être le dragon Céleste aussi. En attendant... il devait placer ses pièces. Et activer bientôt le Byakugan - car Tsuyoshi maitrisait le doton et une attaque du sol devenait de plus en plus probable, d'après ses affrontements avec un certain assimilateur doton et les notes qu'il avait prise avec Seiki sur les avantages des différentes affinités.

Le mur de pierre semblait souffrir des flammes qui le lêchaient et le détruisait depuis tantôt. Kisuke remua une fois de plus son bras droit, et son serpent réitéra son assaut de flammes dantesques, pûrement offensives. Seiki lui avait dit que le katon était une affinité principalement aggressive, à l'époque. Ce combat, c'était un parfait test de leur conversation d'antan. Le Dragon azur commençait à siffler de manière prononcée, il fatiguait.
Spoiler:

_________________
Palmarès shinobi:

Spoiler:
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t11145-hyuga-kisuke-civil#95880
Hyûga Tsuyoshi
Hyûga Tsuyoshi

The 37th chamber of Shaolin [Tsuyoshi] Empty
Jeu 9 Déc 2021 - 12:15
Le véritable Tsuyoshi n'avait pas perdu du temps derrière son demi dôme de terre. Bien à l'abri des regards et conscient que Kisuke n'avait pas activé son chakra, il avait laissé son clone faire diversion utile. Ce dernier, en apparaissant face à un individu non dôté de la version la plus évoluée du Byakugan et n'usant vraisemblablement pas de techniques de sensorialité, pouvait parfaitement jouer le rôle du personnage principal, occupant l'esprit et le chakra de son adversaire. Tel était le réel rôle du bunshin. Tandis qu'il effectuait sa tirade et exécutait une technique futon, le véritable Tsuyoshi lui s'était engouffré sous la terre.

Il est vrai, probablement parce qu'il avait envie d'user d'une technique de zone et qu'il n'en avait pas une foule à sa disposition, le Hyûga n'avait pas pensé au cercle des affinités ni à la suprématie de l'une sur l'autre. Il s'agissait pourtant d'une information élémentaire. En tant que Taishô, il n'aurait jamais dû commettre pareille erreur. Son attaque lui revint dessus telle une avalanche à travers le katon expulsé par le kuchiyose de Kisuke. Cette attaque détruisit tout, englobant dans la puissance du feu, et le bunshin et le demi-dôme de terre qui jusqu'ici ne s'était pas écroulé.

C'était le moment idéal pour frapper. Sous les pieds de Kisuke au moment où ce dernier baignait des flammes la zone devant lui, Tsuyoshi surgit en dessous de son cousin à une vitesse certaine. L'effet de surprise devait probablement être de taille car quand bien même Kisuke pouvait s'y attendre, rien ni dans son attitude, ni dans ce qui s'était passé jusqu'ici ne pouvait laisser croire à une attaque venant du sol, là, maintenant, sous ses pieds alors que le brasier enflammait la zone. Le poing vif du Hyûga frapperait durement ce qu'il trouverait en premier lieu : soit le ventre, soit la poitrine ou in fine la mâchoire qui était en réalité visée. Le coup quoique rapide serait également fracassant, il valait mieux ne pas l'encaisser, mais dans ces conditions, était-ce possible ?

A nouveau sur ses pieds, proche de Kisuke et de son invocation, il s'attendait désormais au pire, notamment un beau combo du duo. Qui sait ?

Spoiler:

_________________
Spoiler:


The 37th chamber of Shaolin [Tsuyoshi] 03483e9ae9996c8c0f0fb3940fd109f9
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t193-hyuga-tsuyoshi-100 https://www.ascentofshinobi.com/t4564-hyuga-tsuyoshi#35195
Hyûga Kisuke
Hyûga KisukeEn ligne

The 37th chamber of Shaolin [Tsuyoshi] Empty
Jeu 9 Déc 2021 - 15:13
Alors que son invocation s'était préparée à faire une deuxième attaque katon, le dragon s'abstint. Il n'y avait plus rien en face de lui. Le mur s'était désagrégé, et Tsuyoshi... avait éclaté dans une bulle de fumée. Bunshin. Le véritable ne pouvait être qu'à un seul endroit, sous terre. Kisuke avait pris un cours sur les différents éléments, et l'élémentaliste Seiki lui avait justement parlé de la possibilité de s'y mouvoir.

Je devrais activé le Byaku...

Il ne s'était, par contre, jamais attendu à ce que ce déplacement puisse être aussi rapide, presque similaire à une charge taijutsu. Si au moins il avait pu déjà faire face à ce genre d'assaut de par le passé, il aurait peut-être pu avoir un bon réflexe ou deux. Il s'attendait encore moins que Tsuyoshi sorte du sol aussi brusquement et brutalement, le coupant en plein milieux de sa phrase. Il ne pouvait pas se défendre. Son serpent lui-même avait été surpris et prit à contrepied (enfin, à contrequeue, comprenez). Son pied dans sa figure, il se sentit décoller de quelques centimètres du sol, et son esprit devint confus. Etrange. Déconnecté.

Son invocation ne resta pas de marbre et avait changé de position pour se réfugier à l'intérieur du kimono de Kisuke, au niveau de la poitrine, et alors qu'un deuxième assaut de Tsuyoshi arriva, le dragon renforça sa queue de chakra et à l'aide de ses écailles [particulièrement solides] il para la puissante frappe du jonin. Une frappe qui aurait pu briser des os et mettre fin au combat, c'était certain. Mais le Dragon Azur avait été présent et veillait, avec une partie de son corps toujours attaché autour du coup de Kisuke.

L'esprit se reconnecta, toujours embrumé. Toujours sonné. Il voyait le représentant de la branche principale devant lui, indemne, fort, puissant. Dominant. Il lança sa main dans sa besace pour en sortir un parchemin explosif et le lever en direction de Tsuyoshi. Dans son état d'esprit actuel, lancer une attaque taijutsu n'était pas une bonne idée. Sa coordination était faible. Il s'exposait à une contre-attaque alors qu'il titubait sur ses jambes.

Non, il se contenta d'une spécialité Jishin. Une vague de chakra, sans mudra, sans mouvement, qui sortait de tous ses tenketsus comme un kaiten, tout en étant son opposé. Car si le kaiten était la défense ultime, cette technique n'avait rien de défensif. Le flux de chakra omnidirectionnel parti tout autour de lui, avec la puissance d'une paume du Hakke, et de par sa nature, capable de légèrement repousser des adversaires.

Ou d'emporter un sceau explosif directement sur Tsuyoshi, sceau que l'Apothicaire ne manquerait pas de faire exploser.

Le serpent fut aussi légèrement touché par la technique de l'école Jishin. Etant toujours accroché au Hyûga et maintenu grâce aux vêtements, il ne fut pas repoussé mais souffra d'un impact non-négligeable. Il pesta dans une langue serpentine avant de cracher non pas un juron, mais un filet de venin sur Tsuyoshi. La moindre goutte pouvait immobiliser un membre, et suffisamment de venin pouvait mettre au homme au sol pour le restant du combat.

Kisuke se passa une main sur la mâchoire.

'a la 'ache, 'a 'ait 'al. (NDLR : Ha la vache, ça fait mal)

Avant de reprendre une position défensive. Il reprenait ses esprits. Il croqua la pillule de vitesse.
Spoiler:
schéma explicatif:

_________________
Palmarès shinobi:

Spoiler:
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t11145-hyuga-kisuke-civil#95880
Hyûga Tsuyoshi
Hyûga Tsuyoshi

The 37th chamber of Shaolin [Tsuyoshi] Empty
Lun 13 Déc 2021 - 20:36
Son attaque combinée n'avait pas fonctionné. Le Hyûga ne l'avait jamais, jusqu'ici, employée sur quiconque et quand bien même il avait de multiples variantes de cette combinaison, voir Kisuke se sortir indemne de ce combo était en soi une prouesse. Il en fut grandement étonné. Le serpent de Kisuke, à sa grande surprise, avait su réagir au quart de tour afin d'empêcher de grandes douleurs et probablement une fin de combat à son maître. Sa queue avait subie de plein fouet le choc de la technique fourbe mais destructrice du Hyûga, une frappe du poing qu'il n'avait servi jusqu'ici qu'à un seul iwajin. En soit, c'était probablement un honneur pour Kisuke de se voir opposer pareils arguments.

Malgré la déstabilisation, le poing qui l'avait frappé à la mâchoire, Kisuke avait su réagir instinctivement pour se prémunir d'une fin de récit funeste. Une technique alors inconnue du répertoire de Tsuyoshi, quand bien même il avait tenté une variante du style afin de se défaire notamment des liens durs, fut à l'oeuvre. Une technique qui visiblement avait pour but premier l'éloignement des protagonistes car évidemment Tsuyoshi fut touché. Comment pouvait-il en être autrement alors qu'ils étaient si proches, au corps à corps même ? A l'impact, Tsuyoshi sentit tout de même la petite nuance dans la technique de Kisuke. Celle-ci avait également une vocation offensive le blessant à plusieurs endroit via de petites coupures.

Il fut donc expulsé perdant ses appuis tout en gardant un œil sur la situation. Il vit, il remarqua ce parchemin explosif anodin qui flottait dans l'air, ce parchemin que Kisuke avait relâché et même, il remarqua l'action du serpent qui crachait son venin. Il n'était guère nécessaire d'être un spécialiste des serpents pour se faire une idée de ce qui se tramait.

Tsuyoshi relâcha une bombe fumigène.

Jetant un œil derrière lui, le Hyûga remarqua les flammes qui se rapprochaient dangereusement de lui. C'était plutôt le contraire, lui qui filait tout droit dans la marre de flammes. Il exécuta des mudra, très peu, alors qu'il était encore en l'air. Derrière lui, un mur se forma. Tel le ninja qu'il était, de ses mains, en deux temps, il sut prendre appui sur le mur formé pour se projeter au-dessus et finir sa course derrière. Une véritable action de shinobi, laissant la tempête passer et donc l'explosion doublée du venin crachée par le serpent, Tsuyoshi accroupi et voyant parfaitement les actions de son adversaire par le biais de son dojutsu actif, exécuta des mudra tandis que le nuage de fumée résultant de la bombe fumigène entre eux commença à lever son écran de fumée. Sa nouvelle technique placée, il sortit de derrière le mur et profitant du nuage de fumée s'épaississant, il exécuta un hakke kushô en direction de Kisuke en espérant prendre légèrement par surprise Kisuke. Une action qui en appellerait d'autres car en l'état, en attendant la suite des événements, il pouvait rien faire d'autre dans l'immédiat.

*Il a raison, il se bat intelligemment* Pensa Tsuyoshi ayant rarement été aussi sollicité par un Genin de sa vie.

Spoiler:


_________________
Spoiler:


The 37th chamber of Shaolin [Tsuyoshi] 03483e9ae9996c8c0f0fb3940fd109f9
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t193-hyuga-tsuyoshi-100 https://www.ascentofshinobi.com/t4564-hyuga-tsuyoshi#35195
Hyûga Kisuke
Hyûga KisukeEn ligne

The 37th chamber of Shaolin [Tsuyoshi] Empty
Lun 13 Déc 2021 - 21:46
Kisuke constata que son bob n'était plus sur sa tête et pesta. Pas le temps de s'en occuper. Tsuyoshi avait usé d'un mur pour bloquer le venin - le liquide puissant et dangereux asperga le mur et propagea des gouttes sans pour autant toucher l'insaissisable Tsuyoshi, taisho du Sasori. Non, la plupart du liquide coulait au pied du mur, presque inoffensif.

Il avançait en ligne droite. En direction du mur, du fumigène, mais pas de manière complètement naïve.

Où j'en étais ? Ah oui. Byakugan.

Kisuke activa son doujutsu, et sentit directement le chakra l'alimenter. C'était nécessaire pour la suite des opérations. Il aurait déjà voulut l'activer avant, mais le représentant des Hyûga, prince parmis les Princes, l'avait attaqué bien trop rapidement pour qu'il puisse l'activer. C'était chose faite, et il pouvait voir derrière le mur de pierre les tenketsus s'agiter, même s'il n'y avait pas de bonne visibilité.

Un pas après l'autre. Prestes. Rapides, poussées, par les ailes d'Hermès.

Le sceau ? Kisuke ne le vit pas, et pire encore, il ne s'y prépara pas. D'ailleurs, lorsque ce dernier fit volte-face et envoya une paume du Hakke, Kisuke fut surpris. Un bien bel exemplaire, puissant et dangereux. Le chakra était bien visible à son Byakugan, malgré le fumigène qui embrumait sa vision. Un phare en pleine mer. En temps normal, il aurait eut du mal à tout esquiver.

Mais le temps n'était plus normal pour Kisuke, et Kisuke ne souffrait plus de la même façon du temps. De la vitesse à l'état pure couleur dans ses veines, de l'énergie pure, de la puissance Alchimique tandis qu'il fit un roulé-boulé sur le côté en diagonale à une célérité hors-norme. Son alchimie était à l'oeuvre. Le fruit de ses recherches. Il s'adressa au kuchyiose sur sa tête toujours en se rapprochant.

Vas-y Dragon d'Or !

Le serpent, toujours en écharpe autour du coup du Hyûga, feinta de cracher du venin sur Tsuyoshi. Mais ce n'était que de la salive, sans chakra ni aucune toxine. A peine quelques bactéries. Comme l'aurait dit le golas "Une diversion."

Non, le véritable danger se situait sur un autre medium. Kisuke, le Hyûga de la branche perpendiculaire, dont les muscles étaient surexcités par la puissante drogue qui coulait dans ses veines et bougeaient à une rapidité qui la trahissait. Ses yeux nacrés cherchaient les tenketsus, ces constellations chakratiques qui parsemaient le corps du Hyûga en face de lui. Ces mêmes tenketsus qui lui avaient autrefois fait faux bonds - ce n'était pas un hasard qu'ils étaient désormais les cibles des doigts de l'Apothicaire. C'était justice. C'était éxutoire, c'était le premier et son dernier atout. L'Homme au Bob se faisait justice de ces quatre années passées sans chakra, et ferait subir au jonin qui lui faisait face la technique qu'il lui avait lui-même inscrite sur un parchemin vierge.

Tout cela pour se montrer ce qu'il valait. Ce qu'il avait enduré. Ce qu'il avait dépassé et prendre véritablement en main son destin.

Spoiler:

_________________
Palmarès shinobi:

Spoiler:
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t11145-hyuga-kisuke-civil#95880
Hyûga Tsuyoshi
Hyûga Tsuyoshi

The 37th chamber of Shaolin [Tsuyoshi] Empty
Mar 14 Déc 2021 - 0:37
Ce combat était rythmé, Tsuyoshi n'en avait plus mené de tel depuis belle lurette. Il est vrai que depuis qu'il était passé Taishô, ses entrainements s'étaient réduits, surtout ceux avec des partenaires. Fini l'époque où il enchaînait les adversaires et parfois les défaites pleines d'enseignements ou les victoires au goût de défaites. Iwa est un village béni pour ce qui est de l'émulation pour le combat. Trouver un adversaire n'était jamais chose complexe. Bien souvent les adversaires d'ailleurs s'avéraient être de bons combattants.

Kisuke n'avait pas menti. Depuis la fois où ils s'étaient affrontés, ce Hyûga avait fait des progrès énormes. Enorme d'ailleurs n'était pas le bon terme. Ses progrès étaient tous bonnement phénoménaux. Comment était-il parvenu à tenir la comparaison ? Tsuyoshi ne se montait pas la tête non. Perdre en combat amical, il l'avait fait des tonnes de fois et bien souvent, il s'était fait avoir sans même avoir pu démontrer quoi que ce soit. Pour ce combat ci, c'était le fait que Kisuke, ce Hyûga sorti de l'anonymat et à la recherche d'une puissance perdue, gagne si soudainement tant en expérience ou en science de combat qu'en puissance brute. Il poussait littéralement Tsuyoshi dans ses derniers retranchements. Combien étaient parvenus à ce résultat jusqu'ici ? En réalité très peu... Le Taishô se souvint alors de son face à face contre Tenzin. Leur seul combat, une véritable démonstration de force de celui que Tsuyoshi considérait comme le dieu de la guerre. Tsuyoshi avait tout donné jusqu'à son hakke kushô le plus puissant d'alors et rien... Puis il y avait eu Yanosa. Un combat rythmé, très physique où les combattants se rendaient coups pour coups... Et maintenant Kisuke qui forçait Tsuyoshi à sortir le grand jeu. C'était à féliciter malgré la démarche culottée de Hyûga de la branche parallèle.

Tsuyoshi avait remarqué le regard changé de son adversaire, ces pupilles qui irradiaient sa face. Il avait aussi remarqué, en tant que spécialiste du combat au corps à corps, comment Kisuke se déplaçait avec plus d'aisance, plus de facilités. Il connaissait cet effet, pour l'avoir subit en combat désormais à deux reprises. Kisuke était sous l'emprise d'un "surplus de vitesse". Ses mouvements et actions seraient dorénavant bien plus rapides. L'ayant vu esquiver avec aisance son hakke kushô, Tsuyoshi se prépara au pire. Il le savait, forcément Kisuke viendrait au corps à corps.

Il essaya tant bien que mal de se préparer au timing, au bon timing. Les mouvements du serpents sur Kisuke étaient encore prévisibles tandis que ceux de Kisuke eux l'étaient bien moins. Il esquiva, en allant du côté du mur, la diversion de l'attaque du serpent, ce mouvement était aussi une manière de se donner du temps, comme s'il en avait réellement. Kisuke arriva au final sur lui ayant la posture de celui qui s'apprêtait à effectuer une attaque des plus redoutables : les coups du Hakke. Peut-on imaginer insulte plus grande pour celui qui était actuellement le plus en vue pour devenir chef du clan Hyûga ? Se faire battre par un membre de la branche parallèle par le biais des 64 coups du Hakke. Tsuyoshi ferma les yeux... Kisuke était allé trop loin. Son corps déjà recevait les meurtrissures des premières frappes fermant ses tenketsus. A cette vitesse, il ne pouvait contrer. Non, le membre de la branche parallèle était trop rapide. Il aurait pu user de cette technique et faire cesser ce combat immédiatement, mais ce serait un pur déshonneur pour lui. Alors il s'en tint à son plan. Il fallait le faire.

Une mudra et voilà son sceau désormais actif maintenu d'une main. Continuant un court moment à se faire matraquer, Tsuyoshi parvint à effectuer le sceau suivant, le sceau du tigre de sa main libre. Celle-ci frappa sa jambe droite, la partie du corps la plus proche proche de sa main. Une immobilisation accompagnée d'une libération, sa libération. Et dire qu'il avait voulu jouer ce tour autrement, mais que Kisuke une fois de plus lui avait fait fausser ses plans. Le maître en fuinjutsu qu'il était, inspiré par les techniques du véritable maître fuinjutsu d'Iwa, eut alors pour la première fois dans ce combat, le temps d'un répit, un court instant, un laps de temps.

*Le serpent* pensa t'il immédiatement. A peine deux secondes s'étaient écoulées depuis qu'il avait touché sa jambe et que le sceau d'immobilisation s'était emparé de Kisuke. Il n'y avait rien d'autre à faire, il fallait répondre de la même manière que Kisuke l'avait fait.

_ HAKKE KUSHO !!! Avait lâché dans un râle le Hyûga.

*Je suis Hyûga Tsuyoshi et je vais devenir le meilleur Hyûga du monde !* Pensa t-il alors que sa technique fusait vers la seule personne qui après Tenzin, l'avait obligé à produire ce jutsu. L'instant était décisif ! Ce combat devait prendre fin. Autour des mains de Tsuyoshi apparut du chakra.



Spoiler:



_________________
Spoiler:


The 37th chamber of Shaolin [Tsuyoshi] 03483e9ae9996c8c0f0fb3940fd109f9
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t193-hyuga-tsuyoshi-100 https://www.ascentofshinobi.com/t4564-hyuga-tsuyoshi#35195
Hyûga Kisuke
Hyûga KisukeEn ligne

The 37th chamber of Shaolin [Tsuyoshi] Empty
Mar 14 Déc 2021 - 9:13
Fuin.

Kisuke reconnaissait les effets. Son sensei était l'expert incontesté du village dans les sceaux, et il semblerait que c'était également le cas du représentant de son clan. Il avait du mal à bouger la moindre partie de son corps. Exactement ce pour quoi il concentra tout ses efforts sur son index et son pouce.

Des efforts qui n'étaient pas sans rappelés ce qu'il avait du fournir au début de sa réhabilitation. Mais s'il y avait une chose que yanosa lui avait appris, c'est de devenir solide. De savoir mordre sur sa chique, et de persévérer dans ses efforts. Kisuke n'était pas faible. Il savait lutter, et son corps avait été sculpté par le travail acharné et ses drogues.

L'index pour toucher le pouce, au prix d'un effort surhumain. Le pouce où se trouvait un sceau tatouage spécifique pour cette occasion. L'index activa le sceau. La petite praline apparue sur son ongle et il commanda la dernière énergie que son corps pouvait encore donner dans les difficultés présentes pour envoyer d'un claquement de doigt cette praline dans sa bouche.

Et de l'avaler dérechef.

Les effets furent immédiat, mais inutiles. La force herculéene qui se propageait dans ses muscles ne pouvaient rien faire contre le chakra qui le maintenait immobile. Une leçon, pour le manipulateur de Rentanjutsu, que ses potions et ses drogues ne pouvaient pas tout résoudre. Il devait en discuter avec Teruyo-sensei. Il avait encore tellement de chose à apprendre sur les sceaux.

Et il n'avait plus le temps de penser à quoi que ce soit d'autre, la paume du Hakke arrivait déjà dans sa direction. Impossibilité de bouger. Impossibilité de parer. Il n'y avait rien à faire, sinon se préparer au choc.

Minces filets de sang,
Le long de son épiderme.
Il toise l'Ainé.

Et tomba dans les vapes sombres de l'inconscience.
Spoiler:

_________________
Palmarès shinobi:

Spoiler:
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t11145-hyuga-kisuke-civil#95880
Hyûga Tsuyoshi
Hyûga Tsuyoshi

The 37th chamber of Shaolin [Tsuyoshi] Empty
Mer 15 Déc 2021 - 12:26
Tsuyoshi haletait. Sa respiration était forte sous les gonflements et dégonflements de sa poitrine. Les yeux écarquillés par l'effort qu'il avait dû fournir, mais aussi par l'intensité du combat, il observait le fruit de son dernier enchaînement. Kisuke était à terre, comme figé telle une statue de roc et pourtant, il ne bougeait pas. Y avait-il une feinte ? Une astuce ? Avait-il réussi à faire quelque chose de son hakke kushô qu'il n'avait suivi ? Tsuyoshi ne réalisait pas encore totalement. Tout autour d'eux, les flammes dansaient encore, tapissant le sol de leur rougeur et de leur chaleur et Kisuke ne se relevait toujours pas.

*Qu'est-ce que ?* Se dit-il lorsqu'il réalisa enfin. Oui, ce n'était pas une feinte, ni une illusion, encore moins un rêve. Kisuke avait fini par subir de plein fouet son attaque, l'une des dernières compte tenu de ce que lui-même venait de subir. Au final, le Hyûga de la branche parallèle avait été vaincu, lui qui avait su trouver un trésor de ressources pour faire face encore et toujours. Tsuyoshi n'en revenait toujours pas de la manière avec laquelle le Genin avait su se tirer d'affaire de la version light de son combo provenant du sol. Peu auraient pu, à sa place, en faire de même et Tsuyoshi lui-même dans ces mêmes conditions doutait sérieusement de ses possibilités à le faire.

Il fit un pas et s'élança. Son coeur battit plus fort que jamais tandis qu'il irradiait ses tempes de sang de façon probablement trop forte. Il sembla oscillait. Ce n'était peut-être qu'une sensation. Sa vision périphérique lui donna une information qu'il connaissait déjà. Un grand nombre de ses tenketsus avaient été atteints et son chakra était proche de la rupture. S'accroupissant auprès du Hyûga qui estimait être de la branche perpendiculaire, Tsuyoshi porta un regard sur le serpent de ce dernier. Un court instant, le serpent avait bel et bien compris.

_ Je ne lui ferai évidemment aucun mal. Ce n'était qu'un entrainement qui est probablement allé trop loin... Dit-il en regardant l'invocation. Elle aussi s'était très bien battue et c'était à elle d'ailleurs que Kisuke devait d'avoir survécu jusqu'à ce coup qui pouvait lui être fatal. L'invocation accepta de laisser faire, il demanda même au Hyûga de prendre soin de Kisuke. Ce dernier acquiesça. Il porta le Hyûga de la branche perpendiculaire et le mit sur ses épaules.

Se déplaçant aussi vite qu'il put, il prit la direction de l'hôpital. A la première personne de carrure importante qu'il rencontra, Tsuyoshi la réquisitionna et lui fit porter Kisuke vers l'hôpital à sa place. Les choses iraient plus vite ainsi. En peu de temps, le trio parvint à l'hôpital et tout de suite, le Hyûga de la branche perpendiculaire fut pris en charge par les brancardiers et ceux qui avaient en charge les urgences. Fort heureusement Iwa se trouvait en situation de paix relative, Kisuke devrait être rapidement pris en charge.

_ Appelez moi quelqu'un d'efficace ! Il faut le ranimer et vite ! Donna t-il comme ordre.

Les PNJ allèrent appeler @Kobane Harumi sachant qu'après Chiwa Aimi, elle était probablement la plus compétente d'Iwa en matière de soins.

Ne priorisant évidemment pas ses soins, le Taishô attendit que Kisuke soit pris en charge avant de réclamer ou d'accepter des soins pour lui-même. Après tout, le Représentant de clan qu'il était ne pouvait faire autrement.

_________________
Spoiler:


The 37th chamber of Shaolin [Tsuyoshi] 03483e9ae9996c8c0f0fb3940fd109f9
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t193-hyuga-tsuyoshi-100 https://www.ascentofshinobi.com/t4564-hyuga-tsuyoshi#35195
Kobane Harumi
Kobane Harumi

The 37th chamber of Shaolin [Tsuyoshi] Empty
Mar 21 Déc 2021 - 11:07

Lorsque le petit groupe arriva aux urgences, ils furent immédiatement prit en charge par des infirmières qui jugèrent l'état physique de l'inconscient en premier bien évidemment, et une autre de Tsuyoshi. L'état du membre de la branche perpendiculaire était inquiétant, voir grave, là où le sort de Tsuyoshi n'était que problématique. C'était déjà pas mal dans la compétition des blessures, mais il arrivait second. Désolé, on ne pouvait pas gagner à chaque fois aussi !

Infirmière • « Docteur Harumi ! Une urgence absolue ! »

Parla fortement l'infirmière en allant chercher rapidement la responsable des lieux. En effet, elle passait le plus clair de son temps de travail ici. Elle était bien au fait de comment gérer des urgences tant elle en avait fait l'expérience durant les guerres. Clope non allumé au bec, Harumi soupira légèrement en zieutant du bord des yeux le petit bâton de mort qui refusait de s'allumer pour prendre sa dose de toxicité depuis maintenant plus d'une heure. Cette jeune infirmière paniquée venait la chercher assez souvent, trop à son goût. Cependant, cette fois-ci, cela semblait être pour une bonne chose. Gardant toujours son calme, l'infirmière commença à lui dire ce qu'elle avait remarqué. Il était inconscient, un peu de sang de blessures et un grand état de fatigue. Elle lui indiqua aussi qu'il était arrivé avec Tsuyoshi, un Hyuga.

Kobane Harumi • « Bon ... Très bien ... Respirez un bon coup et tenez moi ça. »

Demanda alors Harumi en lui tendant sa cigarette tout à fait naturellement. L'infirmière un peu perdue obtempéra les mains tremblantes.

Kobane Harumi • « Ah ! Et n'en profitez pas hein ... Je compte bien la fumer ! »

C'était surtout pour que l'infirmière se calme en agissant d'une manière ou d'une autre. En attendant, la femme médecin d'expériences arriva vers Kisuke qui était déjà allongé sur un lit roulant pour le transport. Elle fit signe à Tsuyoshi de la main.

Kobane Harumi • « On va s'installer dans une chambre. Je pense qu'il en a pour plusieurs jours. Que s'est-il passé exactement ? »

Demanda alors Harumi en commençant par une suite de mudras rapides afin d'analyser l'état physique de son patient. Cependant, elle désirait savoir ce qu'ils avaient fait pour en venir à un tel état. Cela pouvait l'aider aux soins à prodiguer. Trônant au centre de son front, il y avait un losange violet foncé, symbole de sa technique ultime de soin qu'elle avait enseigné à Aimi. Elle espérait ne pas avoir besoin de s'en servir, car elle était à usage unique.



Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t5036-medecin-itinerant-fiche-finie#39461 https://www.ascentofshinobi.com/u1034
Hyûga Tsuyoshi
Hyûga Tsuyoshi

The 37th chamber of Shaolin [Tsuyoshi] Empty
Sam 8 Jan 2022 - 14:02
Tsuyoshi suivit tout ce qui se fit autour de Kisuke. Sa poitrine se gonflait et perdait de son contenu dans un souffle saccadé. Il n'avait pas encore retrouvé la totalité de son calme quand bien même ses idées étaient claires et que son cerveau, malgré l'afflux de sang était en train de tourner convenablement. Il passa la main dans ses cheveux. Il n'aimait pas beaucoup cette situation. Jamais de sa vie, sauf cette unique fois contre Tenzin, il n'avait usé de techniques aussi puissantes en entrainement. Comment avait-il pu en arriver là ? Le Hyûga se carressa la joue tandis que la kunoichi arrivait. Il s'agissait de Kobane Harumi, un ninja médecin qu'Iwa avait accueilli à peu près à la période où les troubles avaient commencé. Jamais ils n'avaient échangé, mais Tsuyoshi la connaissait un peu à cause justement de sa renommée mais aussi de son poste qui lui permettait d'avoir accès à certaines informaitons.

_ Oui installez-le en chambre et faîtes le nécessaire s'il vous plaît. Dit le Hyûga machinalement après les instructions données par Harumi. Chacun dans son domaine et la machine tournerait à plein régime. C'était ainsi que le Hyûga voyait les choses.

_ Oui j'imagine qu'il ne se remettra pas aussi vite... J'ai tâché de ne pas viser un organe vital, le cœur notamment, mais cette technique qu'il a reçu de plein fouet est dangereuse... Petit à petit elle atteint les organes si rien n'est fait... Il parlait en observant Kisuke à terre, visiblement pas trop amoché et pourtant ! C'est à l'intérieur que tout se passait. Il... Il n'a pas su contrer un Hakke Kushô de haut niveau. Nous étions en train de nous livrer à un combat amical assez intense peut-être trop... Dit le Hyûga en regardant Harumi. Puis il baissa les yeux vers Kisuke tout en lâchant : Il est fort et il combattait avec un kuchyôse qui le défendait de la meilleure façon possible. Cette attaque en réalité était pour son kuchiyôse... Il se tourna à nouveau vers Harumi et lâcha d'un ton ferme : C'est un accident...

Il regarda Harumi un moment, puis il tourna à nouveau son regard vers Kisuke. Dents serrées, poing droit fermé, le Taishô attendait qu'Harumi fasse le nécessaire pour stabiliser l'était de Kisuke.

_________________
Spoiler:


The 37th chamber of Shaolin [Tsuyoshi] 03483e9ae9996c8c0f0fb3940fd109f9
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t193-hyuga-tsuyoshi-100 https://www.ascentofshinobi.com/t4564-hyuga-tsuyoshi#35195
Kobane Harumi
Kobane Harumi

The 37th chamber of Shaolin [Tsuyoshi] Empty
Ven 14 Jan 2022 - 10:42
Alors que le patient était emmené en chambre dans un lit roulant, Harumi continuait son analyse à l’aide de sa technique médicale shinobi. Elle restait attentive et concentrée que ce soit sur son patient, comme le Hyuga. Elle ne savait pas à quel point il était lui aussi atteint, même s’il était arrivé sur ses deux jambes. L’adrénaline faisait des miracles dans un corps humain après tout et dépasser ses limites était le lot de tout combattant. Lorsque tout se relâchait, l’on pouvait avoir des surprises. La brunette semblait parfaitement calme et de maitriser la situation. Si jamais elle était capable de combattre, son domaine principal était les soins d’urgence et elle en avait vu d’autres.

Kobane Harumi • « Ne vous en faites pas, c’est un ami ? Vous êtes adorable, oui, le cœur, ça peut servir de temps à autre. »

Répondit alors l’eiseinin avec une légère pointe d’humour certainement trop grinçant vu la situation. Lorsqu’il s’agissait d’un entrainement, en arriver à de telles extrémités, en tant que médecin, elle ne pouvait certainement pas comprendre. Tâchant de ne pas soupirer avec de lourds sous-entendus, Harumi étudiait les blessures externes comme internes grâce à sa technique. C’était dans ces moments-là qu’elle avait bien envie de faire venir l’homme au chapeau dans un hôpital pour voir à quel point l’arrêt du chakra pourrait bien provoquer des morts. La femme d’expériences se méfiait des techniques de ce clan, cela ne pouvait paraitre rien du tout, mais la paume souple était capable de ravage, même contre quelqu’un comme elle. Sans attendre, elle débuta une nouvelle suite de mudra afin de stopper l’avancement de la technique, l’objectif était dans un premier temps de réguler et replacer tout dans le bon autre. Ensuite, soigner les dégâts aux endroits critiques devait être la priorité.

Kobane Harumi • « Tu lui diras à lui au réveil que c’était un accident, en attendant. Assis toi et garde tes forces. Es-tu blessé ? »

Demanda alors Harumi, qui ne pouvait pas s’occuper de deux patients en même temps. Enfin si, en quelque sorte, elle pouvait fort bien créer des clones, mais la situation n’était pas si dramatique. C’était une bonne chose au final qu’il réfléchisse à la situation. Il ne devait pas pour un entrainement, tout shinobi qu’il était provoqué autant de dommages. Il avait de la chance qu’à Iwa il y avait des médecins ninjas compétant. Qu’aurait-il fait dans le cas contraire ?

Une lueur verte autour des mains, Harumi soignait avec précision les blessures. Elle ne se contentait pas simplement de guérir comme par magie. Connaissant parfaitement le fonctionnement du corps humain, du moins, comme leurs connaissances et technologies lui permettaient, la brunette ciblait et régénérait les tissus atteints à travers le corps. Elle était certaine que ce genre de pratique à force risquait de provoquer un vieillissement accéléré, mais autant cela à une mort certaine.



Kobane Harumi • « Ramenez une pochette de sang adéquat, il en aura besoin, même si ce n’est pas dramatique. »

Lança alors Harumi vers l’infirmière avec sa clope. Il ne faudrait pas qu’elle vienne lui chiper ! la femme médecin l’avait à l’œil celle-là.
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t5036-medecin-itinerant-fiche-finie#39461 https://www.ascentofshinobi.com/u1034
Hyûga Tsuyoshi
Hyûga Tsuyoshi

The 37th chamber of Shaolin [Tsuyoshi] Empty
Jeu 20 Jan 2022 - 12:52
Tsuyoshi était heureux et même soulagé assez rapidement de remarquer que cette kunoichi d'eiseinin ne perdait pas son calme malgré le côté critique de la situation. Elle avait rapidement permis au Hyûga de ne pas trop s'en faire quant à la santé de Kisuke. Il savait qu'Harumi était bon médecin quand bien même il ne l'avait jamais pratiqué. Cependant, nécessairement, à cause du poste qu'il occupait, il avait entendu parler d'elle et de ses actions pour le village. Elle était un personnage central, très important pour Iwa. La voir à l'oeuvre était une bonne chose car de lui même il allait pouvoir constater combien elle était précieuse.

Le fait qu'elle fasse des blagues, quand bien même quelque peu limite au goût du Hyûga et surtout qu'elle ne l'accable pas de reproches lui était allé droit au cœur. Il avait commis une bêtise de ne pas savoir doser ses actes et en pas en venir à de telles extrémités. Et pourtant... Kisuke était parvenu à lui faire lâcher en combat singulier amical une technique qu'il ne réservait qu'à ses ennemis. De tous ceux qu'il avait affronté en combat amical à Iwa, et il en avait combattu beaucoup, Kisuke était l'un des rares à qui était destiné une technique d'une telle ampleur. Par dépit, il en avait usé contre Tenzin une fois. C'était bien par dépit car aucune, mais alors aucune de ses actions, aucun de ses enchaînements ne paraissait perturber ce shinobi. Et même sa technique avait été parée avec une telle désinvolture que le Hyûga avait rapidement fini par comprendre l'écart de puissance entre Tenzin et lui. jusqu'à aujourd'hui d'ailleurs il ne lui arrivait pas à la cheville sur le strict plan de l'art du combat. Il en était convaincu.

Pour ce qui était de Kisuke cependant les choses étaient différentes. Ce combat amical quelque part n'en était pas un. C'était un duel entre un membre de la branche principale contre un de la branche parallèle. Un duel entre un Hyûga Jonin d'Iwa en pôle pour devenir le leader du clan et un Hyûga qui certes pourrait exceller à tous les niveaux, mais devait garder sa place tant que cette hiérarchie existait et que ce système était de vigueur. Tsuyoshi ne pouvait pas perdre, il n'avait pas perdu quand bien même la résistance offerte par Kisuke les avait amené tous deux à cette folie. Alors oui il s'en voulait, mais tout ceci expliquait pourquoi il était heureux qu'Harumi n'en rajoute pas.

_ Un ami ? Peut-être... Avait répondu laconiquement le Hyûga ne sachant lui-même pas où il en était dans sa relation avec Kisuke. Lui avait toujours été correct avec ce dernier, mais la demande de duel de Kisuke, la façon de la former, cet air de rébellion... Il n'avait pas du tout apprécié. Quelle serait la suite de leur relation après ce qui s'était passé ? Comme avant le combat, tout dépendrait uniquement des choix et décisions de Kisuke.

_Blessé ? Heu... Oui, mais rien de grave... Avait répondu encore portant son regard cette fois vers Harumi avant de s'intéresser à nouveau à ses actions. Il sait que c'est un accident. C'est lui même qui a souhaité ce combat... avait-il poursuivit sur un ton plutôt neutre. Il parvenait difficilement à s'enthousiasmer quand bien même il savait Kisuke entre d’excellentes mains.

_ Vous pensez qu'il va mettre du temps avec de revenir à lui-même ? Questionna Tsuyoshi l'air toujours inquiet.

_________________
Spoiler:


The 37th chamber of Shaolin [Tsuyoshi] 03483e9ae9996c8c0f0fb3940fd109f9
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t193-hyuga-tsuyoshi-100 https://www.ascentofshinobi.com/t4564-hyuga-tsuyoshi#35195
Kobane Harumi
Kobane Harumi

The 37th chamber of Shaolin [Tsuyoshi] Empty
Mer 26 Jan 2022 - 17:28
Harumi fit signe à une infirmière d'approcher afin qu'elle regarde l'état de Tsuyoshi. Il n'était pas question il mette du sang partout ! Bon d'accord , c'était davantage pour l'état physique qu'elle se retrouvait inquiète.

Kobane Harumi • « Tu peux faire une analyse complète afin de voir si tout va bien ? Check-up et tu me diras. Cela n'a pas l'air bien grave, mais quitte à être là, autant en profiter hein ! C'est le même prix. »

Répliqua alors la femme d'expériences avec un léger sourire, comme pour convenir d'une pointe d'humour. Elle avait prit un certain temps avant de pousser cette demande nécessaire à ses yeux. Cependant, c'était surtout pour Tsuyoshi où elle devait la faire accepter. Il ne pouvait décemment pas se laisser faire avec l'angoisse du moment, les conséquences et tout ce qui pouvait se passer dans sa tête en cet instant.

Kobane Harumi • « On n'est pas là pour juger, simplement pour soigner. Malgré tout, on a besoin de détails des circonstances afin d'être sûre de ne rien oublier. Ce serait grave d'omettre quelque chose juste pour quelques questions n'est-ce pas ? »

Rassura alors en quelque sorte Harumi quant à son approche médicale de chaque patient. Elle se gardait bien de tout commentaire pour le coup, même si parfois, lorsque cela redevenait calme et selon les circonstances, elle se permettait des conseils à des jeunes. Malgré le calme apparent du Hyuga, la brunette se doutait que cela devait déjà bien assez gamberger pour en rajouter une énième couche supplémentaire. Une infirmière arriva pour mettre en place une perfusion de sang, avec une certaine dextérité. Harumi surveillait tout de même d'un rapide coup d'œil le geste avant de poursuivre sa technique de soin à un autre endroit.

Kobane Harumi • « Je pense qu'il ne va pas tarder à se réveiller, cependant, s'il souffre trop, je préférais neutraliser sa capacité à ressentir la douleur ou le rendre inconscient le temps que son corps de remette. Il va être faible pour au moins quelques jours. Il va falloir le garder sous surveillance, mais je doute que son état soit critique. Je m'en suis occupée suffisamment vite. »

Harumi surveillait les signes de réveils. Elle aurait pu demander à un praticien de préparer une dose de produit afin de calmer la douleur. Elle n'était pas une spécialiste de la chose, cependant, elle avait ses propres moyens. De plus, elle désirait voir la réaction du patient. Elle avait normalement suturer et stabiliser le blessé. Il restait tout de même les séquelles physiques voir morale de l'affrontement. Il fallait qu'elle rassure les deux blessés de la situation. La Kobane n'était pas du genre à s'occuper de la politique, surtout pour un village où elle n'était qu'une mercenaire médicale. Elle n'estimait pas être si importante que celà. Elle se contentait de faire son job, sauver des vies.

Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t5036-medecin-itinerant-fiche-finie#39461 https://www.ascentofshinobi.com/u1034
Hyûga Kisuke
Hyûga KisukeEn ligne

The 37th chamber of Shaolin [Tsuyoshi] Empty
Mer 26 Jan 2022 - 19:28
La conscience revenait. Petite d'abord, des fragments de pensées qui s'articulaient. D'éviter... quelques choses. Quoi donc ? Cela ne faisait pas de sens. Esquiver... Non. Rien à esquiver. Tout n'était que néant et pensées discontinues. Puis les sensations. Oh oui, ces sensations qui vous tirent au sol, qui vous empoignent et vous trainent.

La douleur.

C'était une vieille amie. Le shinobi l'avait mainte fois cotoyé et avait même ce qu'on pouvait qualifier d'endurance. Il avait mal, oui. Mais il savait faire en sorte que cette douleur ne le paralyse pas. Ou peu. La douleur ici était relativement importante, sans être exceptionnelle - minime par rapport à ce qu'il avait subit quand il avait perdu ses tenketsus, ou quand il les avait retrouvé. Et la douleur lui donnait un avantage précis.

Elle le réveilla. Il n'ouvrit pas tout de suite les yeux tandis que sa conscience et son esprit commençèrent à travailler à pleine puissance. Tous ses sens étaient activés. On parlait autour de lui, naturellement. Mais ce qui le piqua le plus ? Cette odeur si caractéristique des alcools utilisés pour aseptiser les outils médicaux. Et s'il ne se trompait pas, il s'agissait même des alcools de sa propre fabrication, ce qui limitait les possibilités de là où il était à deux endroits possibles.

Et vu l'absence d'odeur de vomi, il en conclut qu'il était à l'Hopital. Il parla alors, la voix un peu croassante.

Cette douce flagrance aseptisée, et un accessoire particulièrement familier...ha ha. Je sais où l'on est. Tsuyoshi-sama n'a pas la paume légère. Le chemin vers les hautes sphères est encore long.

Il ouvrit les yeux. Il vit d'abord le docteur. Potentiellement une eisenin, mais potentiellement également une civile. Il s'agissait de ne pas faire d'impaire. Quoi qu'il ne sentait pas de fils ni de cicatrisation typiques des médecins sans chakra, ce qui le faisait légèrement pencher vers une irou. Ha, iwa, village spécialisé en médecine, ce n'était pas pour rien, si tous les genins comme lui allait se taper la tête contre des jonins.

A qui dois-je mes remerciements ?

Puis, après un silence, pour se concentrer. Pour forcer la douleur ailleurs. Il devait se focaliser ailleurs, lui aussi, changer d'orientation son esprit. Chaque seconde où il ne pensait pas à la douleur était une seconde à la souffrance à moitié pardonnée. Une question. Importante.

Quand pourrais-je sortir ?

Puis sa vision périphérique (sans Byakugan, ndlr) commençait à lui indiquer la présence d'un kimono clanique. Il tourna légèrement les yeux - ne préférant pas activer son doujutsu dans son état actuel. Il avait une vague idée de qui cela pouvait être. Cet air hautain. Cette démarche supérieure. Quoi de plus logique, après avoir détruit un genin, que de vouloir se gausser de sa victoire ? Etait-ce cela le visage caché de son cousin et représentant de clan ?

Et bien Tsuyoshi-sama, il semblerait que la victoire soit la vôtre. Félicitations.


_________________
Palmarès shinobi:

Spoiler:
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t11145-hyuga-kisuke-civil#95880
Hyûga Tsuyoshi
Hyûga Tsuyoshi

The 37th chamber of Shaolin [Tsuyoshi] Empty
Mar 15 Mar 2022 - 17:19
_ Il n'y a rien d'autre... Répondit Tsuyoshi suite à la question de Harumi. Il n'avait rien caché ni omit. Il lui avait expliqué avec beaucoup de détails ce qui s'était passé, ce qui avait amené à ce résultat. Une attaque, paume du hakke très puissante dans une proche d'un organe vital. Le Hyûga ayant vu que son adversaire du jour, puissant et réactif à souhait n'avait su se défaire de cette technique, qu'il avait en réalité prévu pour son kuchiyôse, avait rapidement pris les devants et fait acheminer Kisuke ici à l'hôpital. Ses efforts n'étaient pas vains. Après l'assurance de Harumi qu'il se remettrait sur pied, le Hyûga avant même de quitter l'hôpital eut l'assurance que les propos de l'eiseinin n'étaient pas vains.

Kisuke se réveilla. Il sortit de son coma. Ses premières paroles laissèrent penser combien il était moqueur. Il parla de main lourde et de son adversaire, gage qu'il n'avait en rien perdu la mémoire. Une bonne chose. Il poursuivit sur son ton moqueur en demandant à qui il devait ses remerciements. Tsuyoshi ne tarda pas à lui répondre :

_ Kobane Harumi t'a soigné. C'est à elle que tu dois tes remerciements. Dit alors le Hyûga. Mais c'était comme pour les matchs de football. Toute la gloire va sur le buteur alors qu'avant que ce dernier ne pousse la balle dans les camps adverses, d'autres avaient été à l'oeuvre. Mais il ne voulait nullement se prévaloir de quoi que ce soit. N'avait-il pas été celui qui avait failli causer la perte de Kisuke ?

_ Je n'ai guère besoin de félicitations. Crois-tu qu'une victoire en entraînement m'importe ? Une victoire contre un iwajin ? Il disait vrai, du moins dans l'absolu. Par contre, contre Kisuke, compte tenu de divers éléments, oui, en réalité cette victoire lui importait dans le sens où il ne pouvait se permettre de perdre. Il a des ambitions, des ambitions claniques et il le savait, celles-ci passaient par montrer de la force vis à vis des meilleurs.

_ Tu avais raison, tu as réalisé de fabuleux progrès, à telle enseigne que tu m'as obligé à user de puissantes techniques... Probablement trop puissantes. Il marqua un temps d'arrêt. Je ne trouve aucun mérite à t'affronter Kisuke. Je suis le perdant dans cette histoire et je ne souhaite pas que cela se reproduise... Il tourna les talons et montra le dos au membre de la branche perpendiculaire.

_ Je te recommande cela dit d'intégrer le Sazori. Tu as des talents qui seraient très utiles à notre unité. Nous allons mener sous peu des actions d'envergure. Tu seras plus utile là qu'au Shishiza ou au Manazuru.

Sans attendre la réponse de ce dernier, le Hyûga s'en alla en lâchant :

_ Les frais concernant les soins sont pour moi. Prends le temps de bien récupérer... A bientôt Kisuke San !

Spoiler:

_________________
Spoiler:


The 37th chamber of Shaolin [Tsuyoshi] 03483e9ae9996c8c0f0fb3940fd109f9
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t193-hyuga-tsuyoshi-100 https://www.ascentofshinobi.com/t4564-hyuga-tsuyoshi#35195

The 37th chamber of Shaolin [Tsuyoshi]

Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» The 36th Chamber of Shaolin • Hyūga Kisuke
» Return to the 36th Chamber • Hyūga Kisuke
» Prise de vue [Tsuyoshi]
» Once Upon a Time in Shaolin ✢ Hideaki Midori
» Shaolin Drunken Monk ✢ Sekken Ryoko

Ascent of Shinobi :: Territoires de la Terre :: Iwa, village caché de la Roche :: Quartiers désolés
Sauter vers: