Soutenez le forum !
1234
Derniers sujets
» 00. Demandes de délai
Où ira nos ... [Iranos Daiki] EmptyAujourd'hui à 23:30 par Narrateur

» No King [NoRoi]
Où ira nos ... [Iranos Daiki] EmptyAujourd'hui à 23:22 par Hyûga Kisuke

» Enquête sur les secrets de la foudre
Où ira nos ... [Iranos Daiki] EmptyAujourd'hui à 23:12 par Metaru Anzu

» [Mission B] Rétablir la foi des neuf perles
Où ira nos ... [Iranos Daiki] EmptyAujourd'hui à 22:43 par Narrateur

» [Alerte - Le Réveil de la Meute] 00. Les prémices
Où ira nos ... [Iranos Daiki] EmptyAujourd'hui à 22:40 par Taizen Jiguro

» Bakuhatsu Anzai [Terminée]
Où ira nos ... [Iranos Daiki] EmptyAujourd'hui à 22:36 par Bakuhatsu Anzai

» infiltration corsée - partie 1
Où ira nos ... [Iranos Daiki] EmptyAujourd'hui à 22:11 par Hyûga Kisuke

» 08. Demande de Spécialité
Où ira nos ... [Iranos Daiki] EmptyAujourd'hui à 21:30 par Shinrin Hanzo

» Jusqu'au Firmament [Komorebi]
Où ira nos ... [Iranos Daiki] EmptyAujourd'hui à 21:25 par Oterashi Yanosa

» De retour au foyer.
Où ira nos ... [Iranos Daiki] EmptyAujourd'hui à 21:08 par Shinrin Hanzo

Partagez

Où ira nos ... [Iranos Daiki]

Hyûga Kisuke
Hyûga KisukeEn ligne

Où ira nos ... [Iranos Daiki] Empty
Ven 19 Nov 2021 - 18:40
Kisuke se laissa tomber au sol avant de prendre une bouteille d'eau et de se désaltérer à profusion. Il était en compagnie de Daiki - et ils sortaient tous les deux d'un petit entrainement commun, sans pression et sans viser à tirer le sang l'un de l'autre. Bref, une session assez relax, mais dont l'intensité avait été assez loin, et avait poussé le Hyûga dans la fin de son endurance de vieux.

Session de sparring intéressante !

Kisuke était haletant et en transpiration après cette session d'entrainement. Il n'y avait rien eut de très extrême. Cela avait été un échange au corps-à-corps assez basique, et Daiki lui avait rendu coup sur coup avec ses kunais émoussés pour l'occasion. Ses mouvements devenaient de plus en plus polis. Oh, il manquait encore d'une certaine profondeur de techniques mais il apprendrait avec l'âge.

Ce qu'il savait déjà était intéressant, et Kisuke avait même vu un mouvement qu'il ne connaissait pas. Une parade que le jeune homme avait effectué de manière très efficace, assez différente ce qu'il avait appris entre le Juken et les cours de Yanosa.

J'ai beaucoup aimé cette façon que tu as eu de te défendre de mon assauts de coups de poings. Minimale, mais efficace et efficiente. Tu pourrais me remontrer comment tu as fait ? Tu as peut-être quelque chose à apprendre au vieux filou que je suis héhé.

Kisuke déposa la bouteille d'eau et se mit à s'échauffer un petit peu.

_________________
Palmarès shinobi:
 

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t11145-hyuga-kisuke-civil#95880
Iranos Daiki
Iranos DaikiEn ligne

Où ira nos ... [Iranos Daiki] Empty
Dim 21 Nov 2021 - 19:13
Daiki avait été surpris de l’invitation de Kisuke. Il semblerait que le Hyûga avait pris d’affection le jeune genin, et ils s’entrainaient de plus en plus ensemble. Toutefois, l’Iranos était content d’avoir quelqu’un d’expérience avec qui s’entrainer, qui n’était pas Yanosa. Les techniques pédagogiques du golem n’étaient pas à remettre en question, mais un entrainement quotidien avec rendrait n’importe quel shinobi complètement fou, a priori.

Après un échange au corps à corps échaudé, Daiki et Kisuke mirent fin à cette session. L’Iranos pris un moment pour se désaltérer, et essuyer la sueur qui perlait sur son front. Tenir un Hyûga au corps à corps, même si ce n’était qu’un entrainement, en demandais beaucoup de lui. Ça n’était pas exactement sa spécialité, donc il avait été sur la défensive la majorité de l’entrainement.

Il ne s’attendait certainement pas à ce que Kisuke lui demande de lui apprendre quelque chose, mais surprenament, le Hyûga glissa un commentaire sur sa façon de dévier ses assauts, et lui demandait de lui apprendre! C’était bien la première fois que quelqu’un lui demandait d’apprendre une de ses techniques! Avec un sourire non-masqué, il hocha la tête.

‘’ Pas de problème! C’est une technique relativement simple, un adepte du corps à corps comme toi ne devrais pas avoir trop de difficulté!’’

Il dit avec entrain, se dirigeant vers son partenaire avec l’un de ses kunais émoussé pour donner un exemple. Celui-ci se mis devant Kisuke, préparant son kunai en l’agrippant, lame vers le bas.

‘’ Tout d’abord, il faut apprendre à gérer les trajectoires des attaques. C’est la base, donc j’imagine que tu sais déjà, mais le plus important quand on essaie de faire une parade, c’est de savoir d’où viennent les attaques, et où ils vont. ‘’

Daiki attendit alors la confirmation de Kisuke. Il se doutait que jusque-là, le Hyûga était en territoire connu.

‘’ Par exemple, attaque-moi lentement, histoire que je puisse bien te montrer.’’

Daiki se préparait à contre-attaquer tout de suite. Avec un peu de lenteur, ça devrait être simple de démontrer sa technique à Kisuke… ensuite, ils pourraient aller plus vite pour permettre à Kisuke de pratiquer.
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t12308-iwa-daiki-iranos
Hyûga Kisuke
Hyûga KisukeEn ligne

Où ira nos ... [Iranos Daiki] Empty
Lun 22 Nov 2021 - 21:33
Daiki était surpris de sa demande qu'il lui apprenne quelque chose. Il n'y avait pas de quoi - après tout ils étaient tout deux genins, et il n'y avait rien de plus normal que de s'échanger des leçons et des astuces. En tout cas, rien d'anormal pour Kisuke qui ne voyait aucun intérêt à garder le secret sur ses techniques et son style.

J'ai déjà appris quelques parades, mais j'aimerais intégrer plusieurs styles dans ma façon de me battre. J'ai appris le style de juken depuis mon enfance. Yanosa m'a appris son style très hétéroclyte et solide. Le tiens à l'air plus fluide. Au plus on intègre de mouvements différents, au plus on arrive à compléter sa vision et sa compréhension de la mécanique cachée derrière les arts martiaux.

Mode scientifique activé. Haha, quand Kisuke était intéressé à l'aspect intellectuel derrière un sujet, on ne pouvait pas l'arrêter. Son esprit fonctionnait à 200%. Il remarqua à peine à quel point cela faisait plaisir au jeune genin de partager son savoir - et pourtant, c'était véritablement visible à fleur de peau tellement il rayonnait. Sans doute était-ce similaire au sentiment que Kisuke avait ressentit en apprenant son fuin à Teruyo-sensei (réputé expert Yuukan en sceau). Il parlait beaucoup, mais il écoutait tout autant et il se concentrait à chaque mot dispensé par son sensei du jour.

Trajectoire, origine, destination. Oui, cela me parait assez logique. Il s'agit de rediriger le coup, absorber l'impact ou tout simplement le repousser.

Kisuke n'avait pas de problème avec la théorie. C'était plutôt même son truc, la théorie. Néanmoins, c'était important... parce que Daiki était le professeur ici, tout simplement. S'il disait qu'il fallait faire attention à quelque chose, alors il s'agissait de l'écouter et de lui faire confiance. Sans doute que les prochaines étapes seraient un peu plus nouvelles à ses yeux. En attendant, vigilance extrême à tous ses mouvements et à bien suivre ses ordres.

Une attaque lente ?

Bien chef ! Heu, lentement. Bon, attention, j'arrrrrriiiiiiiiive...



Une attaque ultra basique, sans surprise, sans force ni vitesse derrière. C'était presque un kata - un fondamental pour apprendre un art martial et presque inutile en situation réelle. Pourtant, c'était bel et bien ce que Daiki avec demandé ici et l'exercice était intéressant pour Kisuke qui n'avait pas l'habitude d'autant se restreindre (entrainez-vous avec Yanosa, vous comprendrez pourquoi). Il frappa donc, lentement, un ensemble de trois giffles en direction de l'assimilateur, conscient qu'il risquait très certainement de se ramasser une petite décharge ou deux.

_________________
Palmarès shinobi:
 

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t11145-hyuga-kisuke-civil#95880
Iranos Daiki
Iranos DaikiEn ligne

Où ira nos ... [Iranos Daiki] Empty
Mer 8 Déc 2021 - 3:02
La démonstration allait être plutôt facile, en effet, Daiki était plutôt habituer à contrer les attaques au corps à corps en utilisant ses armes de jets, celui-ci s’entraine presque exclusivement avec des Hyûgas ses derniers temps. Cependant, il gardait sa concentration, ne sous-estimant pas Kisuke le moindrement du monde; il avait été entrainer aussi par Yanosa, et de ce fait, il était plus que possible que le vieux genin avait oublier la notion de se retenir pendant un entrainement. La théorie passait sans problème, pas une surprise pour l’Iranos, qui connaissait l’amour de Kisuke pour tout ce qui était science, théorie et ce genre de chose, un trait plutôt rare chez les shinobis.

‘’ Parfait, tu devrais facilement comprendre ce que je fais. Si tu voulais vraiment accéléré le processus, ton byakugan te permettrait surement de suivre mon flow de chakra, et donc d’encore mieux comprendre mon mouvement… enfin… je crois.’’

C’était pas exactement claire, et Daiki ne savait pas réellement comment la famille voyait à travers leurs dojutsus. C’était un secret bien gardé, facile à garder même, du fait qu’il était extrêmement rare qu’un non-membre ai accès à cette vision… il y avait bien quelques histoires d’horreurs sur des voleurs oculaires, mais c’était bien trop horrible à imaginer.

Daiki se secoua la tête, et la concentration revint à l’exacte moment où les trois paumes de Kisuke se ruait vers lui. D’un mouvement souple, il prit son kunai à revers, puis, du plat de la lame, vint dévier la première attaque, profitant de l’ouverture pour esquive la deuxième et mettre la pointe du kunai sur la trajectoire de la troisième, arrêtant présumément Kisuke par le fait même.



‘’ Trois mouvement différent, mais complémentaires. En sommes, les trois peuvent faire partie d’une parade efficace, mais le plus important est le premier. Si tu arrive à brisé le rythme de l’adversaire, tu peux en faire ce que tu veux.’’

Daiki se mit à dire, se remettant en posture tout en jouant avec son kunai, faisant tourner celui-ci sur un doigt. Tout compte fait, Daiki n’était pas réellement un bon pédagogue, mais il n’était pas non plus souvent mis dans ce genre de position.

‘’ Tu veux essayer? Je n’ai pas grand-chose au corps à corps pour t’aider à pratiquer, malheureusement, mais je peux toujours essayer de t’attaquer tout simplement. Où alors tu peux essayer de m’en envoyer plus, pour mieux voir mes mouvements, comme tu le sens.’’
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t12308-iwa-daiki-iranos
Hyûga Kisuke
Hyûga KisukeEn ligne

Où ira nos ... [Iranos Daiki] Empty
Jeu 9 Déc 2021 - 22:45
Daiki fit plusieurs démonstration que Kisuke analysa avec attention et tenta de disséquer les différents mouvements. Il devait faire de petites adaptations, bien entendu. Lui-même n'avait pas de kunai. C'était peu. Il essuyait en parallèle du jeune homme de répéter ses mouvements à l'identique, comme un gosse au début. Maladroit. A côté de la plaque. Mais petit à petit, cela entrait. Cela faisait son petit bonhomme de chemin. Daiki lui proposa d'utiliser son Byakugan pour étudier ses mouvements, et Kisuke refusa poliment avec un sourire.

T'inquiète pas pour le déplacement de chakra. Cette technique-ci n'en nécessite pas énormément, ou pas de manière complexe. On va y travailler à l'ancienne. Après tout, ce n'est pas parce que j'ai des yeux qui trichent un peu que je dois me mettre à tricher constamment, pas vrai ?

Teruyo-sensei lui avait conseillé de ne pas toujours se reposer sur ses yeux divins, et il appliquait ce conseil à la lettre. Il reprit ses essais à reproduire ces mouvements. Cela commençait à faire du sens. Pourquoi ce mouvement-là de cette manière, pourquoi cette torsion, ce déplacement. Les angles de protection qui changeaient et qui faisaient du sens.

Hmm, oui. Très différent des styles auquel je suis accoutumé. Cette complémentarité donne une fluidité intéressante.

L'Assimilateur lui proposa du coup d'essayer à son tour ce que la technique donnait. Il n'avait pas donné tellement d'indications théoriques. D'habitude, Kisuke raffolait de cette partie théorique, d'analyse et de réflexions. Ici... Ici ce n'était pas le style de son sensei du jour. Et il ne pouvait pas le lui en vouloir, ni trop lui en demander. Faire un apprentissage par la pratique était déjà bien, et il pouvait déjà imaginer d'ici ce qu'il pourrait en tirer.

Oui, vas-y balance la sauce. Enfin, laisse-moi faire deux trois échauffements et assouplissements.

Aussitôt dit, aussitôt fait. Kisuke se mit à sautiller sur place quelques secondes en maitrisant sa respiration. Puis il fit tourner ses bras autour de son tronc. Il agita ensuite ses poignets tout en tournant son coup sur un rythme similaire. Enfin, il fit au ralentit le même mouvement que le genin avait fait. Déviation du plat de la main, esquiver la deuxième pendant l'ouverture, et mettre la pointe de la main sur la trajectoire de la deuxième. Ha mais si Daiki utilisait son kunai, Kisuke se devait de prendre quelques précautions. Et il enfila donc un équipement protecteur pour ses mains - qui avaient aussi l'avantage d'avoir des plaques en acier qu'il pourrait tester dans cette combinaison défensive également.



Il fit un petit geste provocateur à Daiki pour lui intimer de s'approcher, avec un grand sourire. Rien de méchant, bien entendu, mais Kisuke commençait à être excité par tester ces nouveaux mouvements qui étaient aux antipodes de ceux qu'il maitrisait.

Fais-moi mal !

Parce que oui, Kisuke n'allait certainement pas réussir du premier coup, cela serait illusoire de penser cela. Il faudrait encore un petit peu de temps pour exécuter la technique, et encore un petit peu de temps pour la maitriser. Heureusement, Kisuke était un minimum patient.

_________________
Palmarès shinobi:
 

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t11145-hyuga-kisuke-civil#95880
Iranos Daiki
Iranos DaikiEn ligne

Où ira nos ... [Iranos Daiki] Empty
Lun 13 Déc 2021 - 16:01
Daiki n’allait certainement pas rétorquer sur le fait que Kisuke ne voulait pas utiliser son Byakugan. Il avait montré qu’il était à l’aise avec ce fait, mais n’allait certainement pas insister, surtout que, comme le Hyûga précisait, ça n’était pas exactement une technique difficile à maîtriser niveau déplacement de chakra. Le fait que c’était de la triche, en revanche, était débattable, mais il n’allait pas se lancer dans un débat sur la moralité d’utilisé un avantage génétique, l’Iranos ne considérant pas ça comme de la triche, surtout que, dans leur branche de métier, un avantage en valait un autre, et il y avait beaucoup d’avantage dans le monde.

Son élève d’un jour semblait être très analytique, même sans sa capacité d’observer au-delà des possibilités du mortel moyen, un trait de personnalité qu’il avait observé chez Kisuke et qui semblait bien pratique quand venait le temps d’apprendre, même si l’Iranos s’en était pas mal sortis avec sa technique de bourrin. Il faut dire que quand le professeur s’appel Oterashi Yanosa, il vaut mieux se préparer à souffrir pour avoir des résultats… ça n’était pas exactement la méthode de Daiki, mais elle avait fait ses preuves, maintenant, les siennes devraient faire de même!

Finalement, il semblerait que les deux hommes soient arrivés à l’étape de la pratique. Après la courte théorie, bien qu’il n’eût pas 36 détails à énumérer sur une parade simple, il était temps de voir si Kisuke était dans la bonne voie pour être capable de maîtriser cette technique. Quand il vit son partenaire sortir des gants, il hocha la tête rapidement.

‘’ Bonne initiative, vaut mieux toujours avoir une couche entre toi et peu importe ce que tu pare, on ne sait jamais quel effet perfide tu peux te retrouver à affronter quand on parle de shinobi… il y a tellement de clan et de capacité différentes.’’

Il disait ça, mais il ne devait pas chercher loin… lui-même avait quelques techniques qui permettait de punir un adversaire trop collant.

Daiki s’empressa de changer de Kunai, optant pour celui qui était émoussé, plus propre pour un entrainement de ce genre… il ne voulait pas laisser Kisuke plein d’égratignure, une pour chaque échec, après tout… Bien qu’un kunai émoussé ferait quand même mal au contact, petite dissuasion, et un encouragement à avoir des résultats.

‘’ Parfait, j’arrive alors!’’

Le jeune genin fît alors un pas agile vers Kisuke, puis lui envoya quelques coups de kunai comme il savait bien les faires. Il n’était peut-être pas un expert en taijutsu, mais avec une petite lame de lancer, il savait s’y faire. En tout, il exécuta trois mouvement simple, similaire à ce que Kisuke lui avait envoyé il y a quelques instants, pour voir si il avait bien compris l’enchainement de Daiki, avant de lui en faire essayer d’autres plus complexe.
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t12308-iwa-daiki-iranos
Hyûga Kisuke
Hyûga KisukeEn ligne

Où ira nos ... [Iranos Daiki] Empty
Mer 15 Déc 2021 - 23:36
Tu ne sais pas si bien dire ! Moi-même, je commence à intégrer des poisons dans mon arsenal, même si c'est encore en étude.

Les gants n'étaient que peu usités par son clan. Une autre erreur traditionnelle. Daiki changea d'arme pour en prendre une d'entrainement. La lame avait l'air particulièrement usées et rugueuse. Il ne devait pas trop s'en faire. Le genin commença par quelques assauts très basiques, du même genre que Kisuke avait proposé. Néanmoins, après quelques échanges, contre toute attente, le kunai trouva son flanc droit.

C'était que Daiki était plus redoutable qu'il n'y paraissait.

Aïe...

Le Kunai émoussé n'avait heureusement pas tiré le sang - et c'était par design, bien entendu. Néanmoins Kisuke était surpris de cette erreur. Il eut pensé qu'il était... suffisamment bon pour maitriser cette technique à la volée, et l'attaque de son compagnon n'avait été conséquente. Non, en y réfléchissant, elle avait même était faible. C'était donc lui, Kisuke, qui avait foiré le mouvement. Un retour à terre, pour celui qui commençait à avoir un égo et qui commençait à flotter dans les cieux. Il analysa les derniers mouvements qu'il avait effectué. Normalement, l'attaque devait être bloquée. Mais pendant le deuxième enchaînement il avait été touché.

Le deuxième.

Rien de trop grave mais j'ai eut du mal sur le deuxième mouvement. Tu peux me montrer un peu ?

Kisuke pensait avoir saisit l'enchainement, mais il avait apparemment raté quelques choses. Ils prirent le temps, ensemble, de réitérer, et d'observer ce qu'il se passait. Ce n'était pas aussi simple que cela en avait l'air. C'était une analyse méthodique et qui prit un peu de temps, car il fallait reproduire les résultats pour en être sûr.

Après vérification, c'était un réflexe des katas Hyûga qui foutait un peu le boxon dans sa défense quand il ne faisait pas le mouvement au calme. Il essayait de venir avec le poignet, par défaut, pour aller sur le côté alors qu'il avait besoin du poignet plus sur la droite - sinon son flanc était ouvert. Ce n'était pas un problème avec du Juken, mais avec des armes, cela avait une toute autre dimension. Comme quoi, les réflexes avaient la vie dure. Ils travaillèrent ce mouvement en particulier plusieurs fois, même s'il était très basique, pour le mettre bien au point.

Il proposa une petite pause et pris quelques gorgées de mélange protéiné avant de pivoter vers Daiki et de lui dire avec un sourire carnassier.

Bien passons à la vitesse supérieure peut-être ?

Il était temps de tester cette technique à ses limites, et de pousser pour voir jusqu'où elle pouvait aller.
Spoiler:
 

_________________
Palmarès shinobi:
 

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t11145-hyuga-kisuke-civil#95880
Iranos Daiki
Iranos DaikiEn ligne

Où ira nos ... [Iranos Daiki] Empty
Ven 17 Déc 2021 - 20:21
En un enchainement plutôt simple, Daiki avait trouver une faille dans les parades de Kisuke. Ça faisait du sens, le Hyûga avait l’air de quelqu’un de plus offensif dans les combats, donc sa défense était un peu plus faible. Il n’échappait pas à l’œil attentif de Daiki que le problème semblait venir de sa posture, ou plus précisément, des mouvements de Juken pré-enregistré dans sa tête. Le Hyûga était en mode combat habituelle, quelque chose qui ne marchait que très peu quand on essaie d’apprendre quelque chose de nouveau. Il y eu un peu de temps de diagnostique pour Daiki, afin d’offrir de l’aide.

‘’ Je vois le problème. Tu es habitué d’effectuer des mouvements préconstruits pour la plupart, ce qui n’est pas un problème en soit quand on possède ton style de combat, mais ça devient un problème quand les attaques que tu essaie de bloquer son différentes. Tu ne peux pas parer quelques coups qui viennent, tu dois choisir lesquels sont un vrai danger et lesquels sont moins important dans l’assaut de ton adversaire.’’

Daiki découpa son mouvement plus lentement, pour démontrer un exemple. Ses trois coups avaient tous un but précis, quelque chose que l’Iranos avait penser avant de l’exécuter sur le Hyûga comme premier test.

‘’ Mon premier coup est pour tester ta défense, si tu l’esquive, tu te places exactement là où je te veux. Le deuxième est seulement un leurre, rapide mais prévisible, j’essaie de te faire perdre l’équilibre, donc tu dois faire attention à ton jeu de jambe. Le troisième est un estoc, le coup final, et le plus important. Dès que tu sais qu’il arrive, tu dois être prêt pour la parade. C’est une question de lire les mouvements et intentions de l’adversaire, ça, je suis sur que tu t’y connais.’’

Le jeune genin dit avec un sourire avant d’accepter la petite pause proposé. L’Iranos lui-même pris une bouché d’un petit paquet qu’il avait sur lui, un espère de boule de pâte qui semblait contenir par mal de truc dans un format bouché, afin d’avoir des nutriments to-go.

‘’ Tu as raison, je crois que maintenant tu as une bonne idée de ce que tu dois faire, donc te pratiquer sur des mouvements trop lents serait contre-productif. ‘’

L’assimilateur dis tout en sortait un deuxième kunai de sa pochette. Il prit le principal, celui qui était émoussé, lame vers le haut, et la deuxième à revers. Un style de combat très agressif, qu’il évitait généralement, mais qui serait pertinent pour cet exercice.

Un léger moment de silence fût ensuite coupé par Daiki qui s’élance vers Kisuke. Son offensive était instinctive, le jeune homme n’était pas du genre à planifier ses coups à l’avance, mais il y avait un paterne. Si Kisuke arrivait à voir au travers, il pourrait effectuer la parade sans problème. Subtilement, Daiki effectuait la plupart de ses assauts importants avec le kunai émoussé, et ses feintes avec le véritable kunai, mais pour s’assurer que le Hyûga ne se basait pas exclusivement sur ce fait, pour conclure son assaut, il envoya un coup important avec le vrai Kunai. Si son adversaire manquait d’éviter ce dernier, il retournerait la lame au dernier moment pour donner un coup avec la poignée.
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t12308-iwa-daiki-iranos
Hyûga Kisuke
Hyûga KisukeEn ligne

Où ira nos ... [Iranos Daiki] Empty
Sam 18 Déc 2021 - 21:42
Daiki se révêlait être capable de donner un excellent cours de théorie, en plus d'être très proche de la pratique. Il analysa rapidement le problème, posa son diagnostique et proposa directement des pistes de solutions à Kisuke tout en remontrant les mouvements au ralentit. Que demander de mieux ?

Plus qu'à mettre tout ceci en pratique !

Daiki enchainait des attaques d'un tout autre niveau. Ce n'était pas encore mortel, non, mais la puissance n'était pas négligeable, même s'il utilisait un kunai émoussé. (A ne pas confondre avec le journal éponyme). Enfin, il avait quand même un véritable kunai, malgré tout. Kisuke avait déjà une certaine expérience face à des feintes - Yanosa lui avait fait le coup plusieurs fois, et Kisuke n'était pas complètement débutant dans le taijutu. Entre son expérience dans le domaine, les explications multiples de daiki, ses attaques qui avaient été parées par Daiki, ses exemples et ses démonstrations, Kisuke arrivait à faire le lien entre ses erreurs et ce qu'il devait corriger. Tout se cristallisait dans une approche unicitaire et complète.

Daiki s'élança sur lui, mélangeant parade et frappe. Kisuke utilisa le revers de son gant renforcé pour tout parer, et son autre main pour repousser les assauts de l'autre kunai de Daiki. C'était l'avantage du taijutsu; toute partie de son corps pouvait être utilisée, même si la plupart des shinobis se focalisaient sur le haut plutôt que sur le bas. C'était souvent une faiblesse exploitable en combat. Quoi qu'il en soit, cette fois-ci, Kisuke effectua le mouvement correctement et arriva à se sortir indemne du dernier examen de son tuteur du jour.

Il souffla un peu fortement - due à l'effort - avant de saluer respectueusement l'assimilateur.

... je pense que j'arrive correctement à adapter ton style. C'est parfait, je t'en remercie.

Il retira ses gants avant de se mettre à boire abondemment dans une grande gourde d'eau. Entre le combat précédent et cet apprentissage, il n'avait pas eut tellement de temps pour souffler, et la dépense physique n'était pas à sous-estimer. l'Apothicaire avait un sourire sur son visage, et était content. Il avait appris une nouvelle méthodologie de combat aujourd'hui et cela rendrait son art martial plus complet, plus souple.

Des idées pour la suite de ton parcours shinobi ? Je vois que t'entraines, et c'est pas mal. On avait évoqué les invocations lors de notre rencontre précédente. Si jamais tu as besoin d'information ou de support dans cette aventure, n'hésite pas à me le demander.

Kisuke se considérait comme l'expert montant à Iwa sur le sujet des invocations kuchyioses. Et il avait le droit de s'en revendiquer - après tout, rares étaient les shinobis qui pouvait se targuer d'avoir une invocation utilisable en combat, et Kisuke en avait quatre. Quatre alliers qu'il pouvait invoquer selon la situation et qui étaient capables de faire pleuvoir le feu des enfers sur ses adversaires. Cela marchait plutôt bien, même si c'était difficile à placer. Mais même sans aller dans son extrême à lui, il voyait un avantage certain à ce que juste un pacte soit signé par une majorité d'iwajin.

_________________
Palmarès shinobi:
 

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t11145-hyuga-kisuke-civil#95880
Iranos Daiki
Iranos DaikiEn ligne

Où ira nos ... [Iranos Daiki] Empty
Dim 19 Déc 2021 - 21:39
Quand le bruit familier de métal contre métal atteint les oreilles de l’Iranos, et que Kisuke était arrivé à voir à travers la feinte de son professeur d’un jour. IL y avait une certaine fierté à voir quelqu’un à qui on apprend quelque chose réussir, et même si son talent spécifique rendrait la transmission de ses connaissances complexe, il garderait certainement en tête le fait d’apprendre ses techniques aux autres. Peut-être devrait-il apprendre à certains ses secrets sur les projectiles, vue qu’il ne tomberait certainement pas sur un assimilateur Raiton au détour d’un coin de rue, pour lui apprendre tous les secrets que lui-même à appris de quelqu’un d’autre, en majorité.

‘’ Effectivement, avec une petite plaque de métal sur ta main, tu arrive à aisément reproduire mon style de parade! Ça m’a fais plaisir de te montrer un petit quelque chose, après tout, je te devais bien ça, c’est la moindre des choses.’’

Le jeune shinobi répondit, un hochement de tête satisfait suivant ses paroles. Il n’utilisait qu’un kunai ou deux pour le corps à corps, après tout, donc ce n’était pas comme si répliquer ce genre de surface de parade n’était pas aisé avec plus ou moins n’importe quoi. Si Kisuke se mettait à lancer les plaques de métal de ses gants et atteindre des cibles éloignées, là cependant, il serait un peu dégouté.

C’est à ce moment que Kisuke semblait vouloir rendre la pareil à Daiki en le questionnant sur le futur de son parcours. Le genin avait bien quelques trucs à dire à ce sujet, pourquoi ne pas les partager avec quelqu’un qui avait été son partenaire pendant un moment, et qui semblait être de plus en plus présent dans le quotidien du jeune homme. Après tout, Kisuke était plutôt sympathique, et plein d’expérience qui pourrait certainement aider le jeune homme.

‘’ Et bien, j’ai intégré tout récemment le Manazuru en tant qu’aspirant. J’essaie de développer mes techniques en mélangeant mes deux don, l’assimilation est les projectiles, et ça s’améliore vite. Je sens que l’expérience me manque, et j’ai un peu l’impression d’être limité par un plafond de verre en termes de puissance. Bien qu’un pacte avec un animal ninja soit toujours fermement dans mes intentions, je veux solidifier mes bases avant de me lancer dans autres choses. ‘’

Daiki souria légèrement. Il avait bien été impressionné par les invocations de Kisuke pendant leur mission, et c’était pratiquement impossible que celui-ci ne l’ai pas remarqué. L’Iranos entendait à demi-mots que Kisuke lui proposait de rejoindre le pacte des serpents, d’une façon ou d’une autre, mais il ne voulait pas prendre cette décision à la légère… c’est un peu comme l’amour, c’est quand on ne cherche pas son compagnon qu’on trouve le match parfait… ou quelque chose du genre.
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t12308-iwa-daiki-iranos
Hyûga Kisuke
Hyûga KisukeEn ligne

Où ira nos ... [Iranos Daiki] Empty
Mer 29 Déc 2021 - 22:39
La moindre des choses ? Mais non, c'est moi qui te suis redevable. Je vais m'endormir ce soir un peu moins bête, et un peu plus fort. Cela n'a pas de prix.

Surtout pour quelqu'un comme Kisuke qui était obsédé par retrouver son niveau d'antan. Et le dépasser. Il n'oublierait pas le genin de si tôt, et il lui renverrait l'ascenseur. D'une façon ou d'une autre. Et kisuke avait bonne mémoire.

Quand il ne buvait pas trop d'alcool. Haem Soit.

Il expliqua son parcours. Daiki avait eut la chance de déjà intégrer une des unités spéciales du village, celle qui s'occupait de la politique extérieure, de l'exploration, et de la diplomatie. Cela... allait bien avec l'image que se faisait l'enchapeauté de l'assimilateur. A des égards, il lui rappelait même Teruyo - avec une bonne dose d'innocence en plus.

Le manazuru n'est-ce pas. Ha, mon sensei est le taisho de cette division, mais je t'avoues que ce n'est pas du tout pour moi. Mes relations avec les autres ne sont pas toujours aisées, et je pense que je vise trop le collaboratif au détriment du bien-être d'iwa. Mais toi... Oui, toi je t'y vois bien. Tu as les idées là où il le faut pour cette division. Et ton origine kaminarijine y serait une grande force. Tu as voyagé, tu as rencontré des autres cultures et d'autres personnalités. Etre aspirant n'est pas rien, ce sont des portes qui te sont ouvertes pour te démarquer et pour avancer encore plus vite dans les grades.

Si Daiki entendait comme une pointe de regret dans ce discours, c'était tout à fait normal... puisqu'il y AVAIT en effet de la frustration. Kisuke, malgré ses efforts répétés et ses apports à la pharmacologie d'iwa n'avait pas réussit à rejoindre l'organisation de ses rêves.

Personnellement, j'essaie d'entrer au Shishiza mais les conditions sont strictes. Je dois être chunin pour y accéder. Ha ha... qu'est-ce que je ne donnerai pas pour un petit examen chunin à iwa. Tu as assister au précédent ? Il y avait plusieurs épreuves, d'abord une où il fallait s'échapper d'une pièce apparemment, avec des sorties cachées. Et la deuxième épreuve était un bon vieux tournoi à l'ancienne. Bon, je n'étais pas shinobi à l'époque, mais j'ai assisté à des matchs de qualité depuis les gradins.

Masami, Meho et Seika lui avaient laissé d'excellent souvenirs. De très belles prestations. Masami était désormais dans son équipe, même si la communication n'était pas toujours aisée, avoir une telle force de frappe à ses côtés était un atout incontestable. Il avait plus de mal à croiser les deux autres anciennement genins et nouvellement promut chunin. Sans doute plus occupé ? Mais l'Apothicaire devrait leur demander leur feedback pour se préparer personnellement à un tel évènement. Il devait mettre les chances de son côté. Kisuke revint à son sujet précédent.

Solidifier les bases, c'est bien. Surtout la défense, il faut que tu puisses survivre à tout ce que tu penses qu'on puisse t'envoyer dessus, et pire encore. C'est plus important qu'un pacte, quelque part, même si un pacte peut aussi t'aider à te protéger. Et t'aider à vaincre des monstres.

Son esprit vaqua aux récents assauts sur le village. Heureusement repoussés, bien entendu. Mais au prochain assaut, il serait de la partie, et personne n'en sera victime sous son égide. C'était son serment. Un sourire revint à ses lèvres, avec une pensée plus innocente.

T'as déjà affronté des hauts gradés ? Genre des jonins ? J'ai affronté Seiki, Tsuyoshi et Teruyo-sensei. Ils sont d'une classe complètement différente de nous, le commun des mortels. Yanosa aussi était terrifiant, tout chunin qu'il est. Perdre face à eux n'est jamais plaisant, mais qu'est-ce qu'on apprend contre eux c'est... Instructif, vraiment. J'ai encore Aimi-taisho et Taishi sur mon bingo des monstres iwajin à affronter. La Rubiconde et l'Etoile vert qu'on les appelle. Et je suppose Masami et Meho - ils avaient été très impressionnants au dernier examen chunin. Je pense que si j'arrive à mettre en place des stratégies innovantes autour des invocations, je peux peut-être trouver un moyen de... Oh, mais je suis en train de monologuer. Haha. Désolé, quand un sujet me passionne, il n'y a rien pour retenir le flot de mes mots.

Et les kamis savaient qu'il venait de lâcher une bonne tripotée de mots et de sujets divers et variées.

_________________
Palmarès shinobi:
 

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t11145-hyuga-kisuke-civil#95880
Iranos Daiki
Iranos DaikiEn ligne

Où ira nos ... [Iranos Daiki] Empty
Ven 31 Déc 2021 - 20:25
Bien qu’il essayât de rester humble, et le fait de son amitié grandissante avec Kisuke rendrait réellement cette apprentissage quelque chose de positif autant pour le Hyûga que pour l’Iranos, ça faisait un certain bien-être d’avoir quelqu’un avec une forme d’autorité, officiel ou non, reconnaitre les efforts et les accomplissements de soi. Même s’il était Genin comme lui, Daiki considérait Kisuke comme un genre d’ainé, quelqu’un de plus expérimenté et avancer que lui dans le chemin vers le rang de Chûnin. Il hocha la tête avec un sourire un peu bête quand il se disait redevable pour cet apprentissage, décidément, il avait le don de complimenter.

La réaction de son compagnon sur l’annonce qu’il faisait parti du Manazuru était surprenante pour en dire peu. Le fait que Kisuke fasse partie de l’équipe de Teruyo fit pointer un mince rien-du-tout de jalousie de la part de l’Iranos, qui le balayait d’un coup. Un des points appréciables du Manazuru, c’est que contrairement aux forces d’espionnage, on pouvait annoncer que l’on en faisait partis sans craindre d’exploser notre couverture ou qu’une information fuite.

‘’ Je vois les choses de la même manière. Explorer le monde, tisser des liens avec les autres groupes d’importance de notre monde… ça me convient! Teruyo-Sensei à été plutôt claire sur la décision que ça représentait, et je dois t’avouer, j’ai déjà hâte d’avoir ma première mission! Sortir du village, après les derniers mois, ça me fera du bien. ‘’

La conversation pris une tournure sur un autre sujet que l’Iranos avait besoin d’entendre, l’examen Chûnin. Alors ça, c’était quelque chose qui l’intéressait au plus haut point. Être Chûnin, c’est non seulement obtenir la possibilité de prendre des missions de plus haut rang, mais aussi de sortir du village! Avec ce titre, il pourrait faire avancer son équipe et en prendre la charge avec beaucoup plus de possibilités. Mais la compétition y serait rude, c’est le moins que l’on peut dire.

‘’ Je ne crois pas y avoir assisté non, il faut dire que ma famille n’est pas ici, à Iwa, depuis trop longtemps. Et avec l’attaque du dieu singe quelques mois après notre arrivés, on a été occupé depuis. Je dois dire que je ne me sens pas au niveau pour affronter le meilleur des genins, mais j’y participerais surement, ne serait-ce que pour en tirer des apprentissages. Mais toi, avec tes invocations et tes petits chocolats, en plus de ton don héréditaire, tu as certainement une chance!’’

Kisuke avait l’expérience pour lui, dans les yeux de Daiki, et ses multiples disciplines lui donnait un avantage certains contre les autres genins.

Avec un sourire en coin, Daiki hocha la tête quand Kisuke mentionna les bases, notamment la défense. Daiki avait travaillé fort là-dessus depuis que celui-ci lui avait mentionné, et avait développer quelques nouveaux mouvements dans ce sens.

‘’ Tu avais mentionné ça la dernière fois, du coup, j’ai revu plein de mouvements de base pour la défense, et j’ai même fais une petite théorie quant à une défense à distance. Attend, laisse-moi te montrer.’’

D’un mouvement, il envoya un shuriken dans les airs, qui fit une courbe devant eux. Ensuite, empoignant trois senbon d’une main, il les envoya intercepter le projectile. Ceux-ci se plantèrent sur un pilier non-loin, le shuriken maintenu en place par les trois senbons sur ses lames.

‘’ J’ai comme théorie que, avec beaucoup de précision et un poil de chakra, je pourrais déclencher des attaques à distance prématurément, évitant donc de me les prendre! J’ai beaucoup appris de notre premier duel, il faut croire!’’

L’Iranos dit avec un grand sourire, espérant que Kisuke verrait le potentiel dans sa nouvelle technique. Il avait aussi l’idée d’utilisé sa nature d’assimilation pour offrir un contre-coup au assaillants corps-à-corps, mais ça, c’était encore en phase développement.

‘’ Et pour les Jônin, je n’ai malheureusement jamais affronté de tels shinobis. Je me suis entrainé avec Yanosa par contre, et bien qu’il ne m’ai jamais pris au sérieux jusque-là, j’ai entrevue le potentiel de quelqu’un à ce genre de niveau, et je vois de quoi tu parle quand tu dis qu’ils sont bien loin de nous… mais bon! Ça n’est toujours que beaucoup de pratique et d’expérience, pas vrai?’’

Son optimisme était inébranlable! Pas question de baisser les bras parce que quelques prodiges avaient de l’avance sur lui, ça c’était certain.
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t12308-iwa-daiki-iranos
Hyûga Kisuke
Hyûga KisukeEn ligne

Où ira nos ... [Iranos Daiki] Empty
Lun 3 Jan 2022 - 22:50
Tout ne se résumé pas aux compétences martiales. Et puis, à notre duel, tu m'as prouvé que tu avais du répondant. Ne l'oublie pas.

Kisuke avait de grands espoirs pour Daiki. Le genin était motivé et bouillonnant d'énergie. Etant assimilateur foudre, il avait beaucoup de choses à développer mais cette capacité spéciale était terrible, il suffisait de voir à quel point Yanosa-san avait rossé le Hyûga grâce à son ninjutsu sans mudra. C'était un élément terriblement puissant, surtout au corps-à-corps. Et quelque chose que Daiki pouvait facilement déployer avec un minimum d'entrainement.

Et s'entrainer, il le faisait. Il fit une belle démonstration pour se protéger de simples projectiles, utilisant une arme shinobi pour en dévier une autre en plein vol, démontrant une grande maitrise du bukijutsu. Une maitrise bien supérieure à celle de Kisuke qui resta bouche-bée de cette démonstration de force. Et qui était forcé de revoir certains de ses plans.

... flute j'avais pas pensé à ça. J'ignorais même que c'était possible. Il faudra que je trouve un moyen de contre-carrer ce genre de technique.

Peut-être une drogue de force pour envoyer des projectiles tellement conséquents qu'il ne pourrait les parer ? L'idée méritait d'être tentée. Après tout, balancer un arbre complet avait un certain attrait à son esprit emprunt de subtilité. Et avec ce genre de projectiles, Daiki ne pourrait pas le dévier aussi facilement. Et ce que lui ne pourrait pas dévier facilement, d'autres ne pourront pas non plus.

Quant aux jonins... Daiki semblait terriblement optimiste sur le fait que les jonins iwajins étaient encore des êtres humains. L'Apothicaire n'en avait affronté que trois, bien qu'il espérait faire monter ce chiffre car chacun de ces affrontements étaient remplis d'enseignements. Il se faisait des drôles d'idées le pauvre. Il se pencha vers lui pour lui révêler un secret particulièrement mal gardé dans les enceintes d'iwa.

Ce sont des MONSTRES. Littéralement. Yanosa est fort, certes. Imposant. Dur à arrêter. Mais Teruyo-sensei semble avoir mille et une ruses différentes. Seiki maitrise littéralement tous les éléments. Tsuyoshi-san dispose de très belles techniques furtives et des sceaux. Taishi-san était réputé comme l'assassin le plus rapide du Yuukan. Mais c'est ce qui rend cela encore plus distrayant, car nulle tour ne peut subsistait à l'effet du temps. Bien que...

Il eut un petit rire tout innocent.

Je suis sans doute mal placer pour espérer que les autres deviennent des ruines avant moi haha ha !

Petit rire qui se développait en un grand rire à gorge déployé.

_________________
Palmarès shinobi:
 

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t11145-hyuga-kisuke-civil#95880
Iranos Daiki
Iranos DaikiEn ligne

Où ira nos ... [Iranos Daiki] Empty
Jeu 6 Jan 2022 - 21:35
Kisuke avait cette manière de faire preuve d’humilité, malgré le fait que dans leur entrainement ensemble, il avait bien démontré que Daiki ne pouvait rien faire contre lui en situation réel. M’enfin, c’était y’a quand même un moment, et le jeune shinobi avait bien travailler sur le fait de comblé les faiblesses qu’il l’avait mené à se retrouver sans option devant le Hyûga spécialisé. La défense avait été sa faiblesse, et maintenant, il avait 2 ou 3 tours dans son sac pour se débrouiller dans la plupart des situations. Mais bon, le Hyûga avait raison, les compétences martiales n’étaient pas tout.

‘’ Ouais, m’enfin, là on parle d’entrainement, et je n’ai pas grand-chose d’autre à entrainer mis à part le martiale… Tu me diras, la dernière fois que je suis aller faire du social comme ça, pour le plaisir, c’était quand je t’ai rencontré… peut-être que ça date un peu. ‘’

Une petite réflexion bien à lui, il faut dire que Daiki tissait ses amitiés ses temps-ci surtout à travers les entrainements et les missions de shinobi, sans vraiment faire attention à ce qu’il faisait en dehors… peut-être devrait-il s’autorisé à se détendre comme une personne normale dans le future proche.

Il semblerait qu’en parlant de ses nouvelles techniques, Daiki avait allumer une lumière dans la tête de Kisuke, et celui-ci semblait déjà partis sur l’idée de trouver un contre pour sa nouvelle technique d’interception… c’était intéressant de voir que le Hyûga n’avait rien contre sa nouvelle découverte, mais un peu triste de voir qu’il ne pourrait pas l’utiliser contre lui, car celui-ci n’aurait plus l’effet de surprise… il faudra se contenter des trucs que l’Iranos ne mentionnait pas… il était un peu déchiré entre la fierté de donner une idée à son collègue, et inévitablement, la compétitivité inévitable entre les deux, dans un potentiel examen Chûnin.

Sur le sujet des Jônin, Kisuke semblait ne pas avoir le même optimisme que Daiki… c’était peut-être du fait que lui, rattrapait ses belles années, alors que Daiki y arriverait éventuellement, elles étaient encore devant lui. Ou peut-être était-ce simplement le fait que l’Iranos n’avait jamais affrontés de Jônin auparavant, et que donc il ne pouvait pas savoir.

‘’ C’est un peu le fardeau des légendes, non? Le temps que les gens atteignent ton niveau, quand tu es au top, il est naturel que tes talents à toi se détériore. Si les légendes pouvaient tous rester à leurs formes maximales, il n’y aurait pas de place pour que les petits grandissent. Un jour, on se retrouvera à leur place, sans jamais savoir si on a réellement atteint leur niveau, car la comparaison ne sera plus disponible.’’

Daiki souriait, un peu niais. Il s’imaginait bien, dans une dizaine d’année, accomplir des hauts fait qui feraient de lui une légende. Il se demandait bien quel genre de nom on lui donnerait. M’enfin, pour en arriver là, il lui faudrait du temps, et surtout, de l’effort.
L’Iranos se joignait au rire de Kisuke, les deux étaient un peu dans un délire différent, et bien que Daiki savait qu’il était moins probable pour Kisuke d’atteindre ce genre de sommet, il savait aussi pertinemment que rien n’est impossible, et que bien que plus vieux, Kisuke n’était pas à ses dernières années.
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t12308-iwa-daiki-iranos
Hyûga Kisuke
Hyûga KisukeEn ligne

Où ira nos ... [Iranos Daiki] Empty
Lun 10 Jan 2022 - 23:16
L'Apothicaire avait un sourire. Oh, il avait bien d'autre choses à faire que simplement s'entrainer. Il était temps pour le vieil homme de lui transmettre les enseignements qu'il avait appris. Et de pervertir cette jeunesse insouciante par des idées alcoolisée, ou pire encore, par la SCIENCE. Il en rigolait presque de manière maléfique. Fu fu fu.

On pourrait simplement aller boire quelques verres. Tu pourrais venir m'aider à mon laboratoire, si cela te dit. Ou si t'es carriériste... On pourrait toujours entrainer nos capacités de résolutions de problèmes, faire une autre mission ensemble, si cela te dit. Cela ne serait jamais à notre détriment à toi comme à moi pour notre future promotion de chunin. Enfin, sauf si on fait la foire héhéhé.

Puis Daiki lui répondit à son témoignage sur les jonins qu'il avait affronté.

Kisuke resta interdit devant les réflexions du genin. Et chaque fragment de son argumentation, il le gardait dans sa tête, l'analysait et n'y trouvait rien d'autre que des perles de sagesses. Il eut un sourire. Oui, Daiki-san venait de montrer toute la grandeur de son âme dans cette élocution. Toute la profondeur de son intellect. Si cela ne tenait qu'à lui, Kisuke lui donnerait tout de suite la médaille et le titre de chunin. Il le méritait amplement.

Peut-être bien que tu as raison. Est-ce que tu ne serais pas un sage qui se cache en genin via henge, par hasard ? Haha, montre moi ta véritable apparence, imposteur !!

Kisuke se relevait et fit mine de se mettre dans une position exagérée de kung-fu qui n'était absolument pas pratique ni crédible avant de crier le nom de sa superbe technique qu'il allait lancer sur Daiki. Une terrible effroyable, une arcane secrète de son clan Hyûga. Les enfants du Yuukan tout entier maudissaient et craignaient cette attaque.

Attaque infernale de la mort !



Il frappa à trois reprise le genin tout gentiment. Sans véritable force ni vitesse. Tout cela en rigolant comme un petit gamin. Car Kisuke avait gardé son âme d'enfant.

Ou il l'avait retrouvé.

_________________
Palmarès shinobi:
 

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t11145-hyuga-kisuke-civil#95880
Iranos Daiki
Iranos DaikiEn ligne

Où ira nos ... [Iranos Daiki] Empty
Mar 11 Jan 2022 - 20:42
L’idée de boire un coup avec Kisuke semblait être positive. C’était bien comme ça qu’ils s’étaient rencontrés à la base. Et puis, se décontracté un peu de la routine entrainement-mission-apprentissage-dodo, ça lui ferait un bien fou. Et puis, si le Hyûga avait prouvé quelque chose, c’est qu’il était bien sympathique à tout moment, même en pleine mission. Avec cette idée en tête, le jeune genin hocha la tête affirmativement.

‘’ Ouais, un verre entre amis ça serais parfait! L’entrainement peut toujours attendre, de toute façon, je fais ça presque chaque jours récemment… si tu considères les missions mineurs et les tours de gardes comme de l’entrainement. Il faut bien faire autre chose que le travail par moment, non?’’

Il dit avec un ton plutôt convaincu. Il faut dire que derrière les efforts importants que l’Iranos mettait dans l’approfondissement de son art, il était toujours un adolescent, avec une soif de social et de reconnaissances toujours bien présentes. Et puis, il faut dire que Kisuke faisait rapidement son chemin pour devenir un bon ami à Daiki.

La remarque sur sa réflexion amusa le jeune genin. Ouais, m’enfin, cette pensé lui venait surtout du fait qu’il adorait les histoires de vieilles légendes shinobis. Les héros d’antan, capable de l’impossible, sauvant le monde, ça c’était le rêve!

Daiki se laissa attaquer par Kisuke, en rigolant avec le Hyûga de cette situation anodine, puis répliqua. Contre une telle technique, il fallait sortir le grand jeu! Avec l’aide de sa nature, il chargea le bout de son doigt avec une minuscule charge électrique, et déposa son doigt sur le nez de Kisuke.

‘’ Raiton : Foudroiement cataclysmique!’’

Il dit avant qu’une minuscule choque de statique s’échangea de son doigt au nez du Hyûga. Il y avait quelque chose en Kisuke, quelque chose qui était mort chez beaucoup de gens, mais tellement précieux que sa présence rare chez quelqu’un de plus vieux était un signe de chance. Cette chose, que Daiki possédait toujours, était pour lui la marque de quelqu’un de bien vivant.

‘’ Aller, on reste en contact, histoire de le prendre ce verre?’’

L’Iranos dit finalement, se rappelant qu’il avait bel et bien des obligations pour aujourd’hui. Mais ce moment avec Kisuke, ça faisait du bien.
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t12308-iwa-daiki-iranos
Hyûga Kisuke
Hyûga KisukeEn ligne

Où ira nos ... [Iranos Daiki] Empty
Jeu 13 Jan 2022 - 20:32
Daiki semblait s'ouvrir à la possibilité de ne pas faire que du travail. Kisuke fronça des sourcils. C'était pas une date, au moins ? Il était assez sûr qu'une date serait illégale d'après les règlementations en place à iwa. Il avait presque la moitié d'un siècle, après tout. Il savait pertinemment qu'il devait faire attention à ce qu'il n'y ait pas de malentendu. Mais à la suite de son dialogue, Kisuke compris qu'il n'avait rien à craindre. C'était en mode bon enfant, tout simplement.

Il eut un sourire. Oui, cela lui sauvra peut-être pas sa vie en tant que telle... mais s'il pouvait lui apprendre à avoir une vie sociale, c'était presque aussi important ! Il s'agissait de profiter de ces vertes années de sa vie, de la croquer à pleines dents et de faire de belles rencontres. Et quoi de mieux que l'alcool pour dénuer les langues et faciliter l'échange.

C'est bien vrai ça !

Pris dans une joute amicale de bas niveau (et qui ne se prenait pas vraiment la tête - qui osait hurler le nom de ses techniques en combat ? C'était l'apex du cringe dans la vraie vie, mais en parodie, ca passait crême) Kisuke recula sous le puissant assaut de son adversaire qui lui avait lancé un raiton capable de lui dresser au moins trois cheveux. Au minimum une technique de rang interdite, c'était certain. Kisuke chuta en arrière sous l'impact et se torda de douleur.

Oh non, la puissance de ce raiton me fait agoniser de douleur !

Puis il s'immobilisa, et concentrant l'effort de ses muscles et de ses abdos, il sauta pour se remettre debout en un seul bond. L'effet était stylé et classe. Daiki proposait d'en finir ici, sans doute pas tellement plus intéressé que cela dans une bagarre de maternelle. Mais les yeux du Hyûga lui montraient un autre versant de sa personnalité. Le Byakugan était activé et reluisait de chakra.

Allez, à plus tard ! ... Kof kof kof

Parce que oui, Kisuke venait de faire sa fameuse technique de la disparition furtive par multiples fumigènes au sol. L'effet était presque parfait, si on ne l'entendait pas vaguement tousser dans la fumée un peu plus loin. Un véritable gamin dans l'âme, mais qu'est-ce que cela faisait du bien de s'amuser de cette façon.

Spoiler:
 

_________________
Palmarès shinobi:
 

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t11145-hyuga-kisuke-civil#95880

Où ira nos ... [Iranos Daiki]

Page 1 sur 1

Ascent of Shinobi :: Territoires de la Terre :: Iwa, village caché de la Roche :: Académie Hashira
Sauter vers: