Soutenez le forum !
1234
Partagez

A la rencontre du rônin [Zanzu]

Satsuma Hitsugaya
Satsuma Hitsugaya

A la rencontre du rônin [Zanzu] Empty
Jeu 25 Nov 2021 - 1:38
Automne 204 à Tetsu no Kuni

Hitsugaya devenu combattant errant faisant désormais partie d'un clan regardé comme paria parce qu'allié de longue date aux Taira et ayant récemment collaboré avec Fugaku jusqu'à sa prise de pouvoir et sa défaite face aux iwajins. Depuis lors, depuis un an déjà (à l’été 203), Tetsu revenu aux mains des Nagamasa était en proie à une légère instabilité. Si les mouvements d'humeur ou plus précisément des actes de défiance se faisaient sentir ci et là sur le territoire, la plupart des clans s'étaient entendus à un statut quo. Pour cause, nombreux étaient ceux qui avaient perdu lors du court règne du Taira et surtout de son affrontement frontal avec Iwa. La prise de pouvoir de la princesse Nagamasa, quoique récalcitrante à collaborer avec Iwa, n'avait eu pour conséquence que de repousser l'inéluctable : il faudrait que les deux camps qui s'étaient créés dans le pays s'affrontent à nouveau afin de redéfinir définitivement la place de chacun.

S'étant engagé dans une bande de rônins, Hitsugaya, sillonnait les terres tetsujines à la recherche d'objectifs à piller. Bien entendu, c'était les domaines Nagamasa qui étaient la cible de ses actions. Il s'y employait nuitamment, pénétrant dans les territoires de ce clan ou de leurs alliés affichés et avec son groupe opérait des actes qui étaient vu par le pouvoir officiel comme des actes de malfrats. Il n'en avait cure. Originaire de T'aime no Kuni, Hitsugaya savait parfaitement que la vie ne fait guère de cadeaux. Pour obtenir ce que l'on veut il faut se battre et bien souvent l'arracher. C'était ce qu'il faisait.

Appartenant aux rangs Satsuma, sa bande qui opérait évidemment sans sashimono, sans aucun signe distinctif pouvant les rattacher aux Satsuma. Leur dernière cible fut une écurie du clan Chikori. Une étable contenant des chevaux de race appartenant aux Daimyo de ce clan et seigneur local de la province dans laquelle ils se trouvaient. Ils l'avaient attaqué nuitamment après 2 jours de préparation. Après avoir obtenu la localisation précise de l'écurie, le nombre de chevaux et leur qualité -guerrière notamment-, les installations de protection la troupe jusque là se déplaçant à pieds avait irruption sur cette installation. Les gardes pris de court avaient été rapidement débordés et exterminés. Nulle place à la pitié. En peu de temps l'écurie s'étaient vue en proie aux flammes et les cheveux récupérés avec en prime ce qui pouvait être transporté et vendu aisément au prochain marché qu'ils croiseraient.

Fier de leur prise et après avoir pris soin de quitter la province en question, la bande de rônin avait décidé de fêter leur prise 2 jours après les faits alors qu'ils s'étaient fait de l'argent avec les objets vendus. Ils s'étaient donc retrouvés dans une taverne du sud de Tetsu à festoyer bruyamment.

Conscient de qui il était réellement et ce malgré son éducation à la dure dans Tsume no Kuni, Hitsugaya festoyait également mais avec un peu plus de retenue et quelque peu à l'écart. Sirotant son saké, le guerrier observait ses compagnons d'armes ivres mort hurler et chanter à tue tête s'adjoignant la compagnie de femmes "accompagnatrices" ! La belle vie. Il leur en suffisait de peu pour être heureux. Perdu dans ses pensées il but un dernier trait et sorti de la taverne humer de l'air frais.
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t12631-satsuma-hitsugaya-le-soleil-rouge-termine#110603
Shushioka Zanzu
Shushioka Zanzu

A la rencontre du rônin [Zanzu] Empty
Sam 27 Nov 2021 - 15:31
Yamakuri : C'est trop dangereux Zanzu, tu n'es pas encore totalement remis de ton précédent contrat.

Zanzu : Il faut bien que je gagnes de l'argent Yamakuri, sinon nous ne survivrons pas.

Yamakuri : Mais... tu vas risquer ta vie pour gagner cet argent, je ne veux pas ça !

Zanzu : Je me fiche pas mal que tu ne veuilles pas que je le fasse, et je ne suis pas si fragile, il en faut bien plus pour m'ôter la vie. J'y vais, à tout à l'heure.

Je quittes alors le domicile de Yamakuri, la femme qui m'a sauvé la vie ce jour là où Iwa nous a attaqué, je continues d'habiter ici à Tetsu mais je ne manque pas la moindre occasion pour montrer que la Nagamasa n'a aucun droit de gouverner. Il est vrai qu'elle est restée fidèle à Fugaku-sama, cependant aucun membre de ce clan maudit n'est digne d'être sur le trône de Tetsu ! Et un jour ça changera, je trouverais des alliés et renverserai ce pouvoir illégitime. Mais en attendant j'ai un contrat à remplir, il faut que je trouve un certain Chikori Atashi et que je ramène son cadavre à un étranger que j'ai rencontré l'autre jour. J'ai passé plusieurs jours à observer ma cible, je connais ses habitudes et tout ce qu'il fait de sa journée. Maintenant il faut que je l'affronte et que je l'élimine, mais il faut trouver le bon endroit et le bon moment, l'attaquer comme ça en plein jour serait suicidaire, il faut que j'attends le moment où il est le plus isolé.

La journée passe, je le suis depuis ce matin et jusque là il n'y a eu aucune opportunité, mais je suis patient, il faut bien l'être quand on veut gagner sa vie, j'ai attendu des années pour avoir la chance d'éliminer mon père alors je peux bien attendre quelques heures pour ce minable. J'ai amassé assez d'argent pour nous permettre à Yamakuri et moi de nous nourrir, mais désormais il me faut de l'argent pour mener à bien mon projet de coup d'état ! Des contrats encore et toujours, quel plaisir, pour un meurtrier comme moi c'est parfait. La nuit tombe et ma cible est dans une écurie de son clan, je ne peux rien faire pour le moment à part attendre. Attendez deux secondes, ce sont des chevaux que j'entends ? Vite je dois me cacher, nom d'un chien, il y a des samouraïs qui attaquent cette écurie, mais qu'est-ce qui se passe ? Qui sont-ils ? Ils sont littéralement entrain de mettre le feu. Je reste caché un moment, je m'approche de l'écurie seulement au moment où les bandits s'en aillent, je vois ma cible qui essaye de s'extirper des flammes, il me voit et me demande de l'aider, hahaha, un petit sourire psychopathe se dessine sur mon visage et je m'approche de lui. Je lui tranche la tête d'un coup sec, je prends sa tête et le range dans un sac.

Deux jours après, je rencontre l'homme qui m'a donné ce contrat et échange la tête de ma victime contre une belle somme d'argent, et pour fêter ça je vais dans une taverne au sud de Tetsu. Mais avant de rentrer je me fige, un des hommes qui a attaqué cette écurie se trouve juste devant moi, je dégaine alors mon katana et le place sous sa gorge très rapidement, je lui dis alors d'un ton menaçant.


- Qui êtes-vous ? Je vous ai vu il y a deux jours, quel est votre objectif ?
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t12202-shushioka-zanzu-le-samourai-au-coeur-de-pierre-termine?nid=1#110514
Satsuma Hitsugaya
Satsuma Hitsugaya

A la rencontre du rônin [Zanzu] Empty
Dim 28 Nov 2021 - 2:31
Il était en train de prendre l'air tranquillement repensant à une foule de choses. Dans son esprit, le film de ses actions concernant l'attaque de son groupuscule contre l'une des écuries du clan Chikori. Ils avaient opéré un grand pillage mettant à sac l'écurie et dérobant des chevaux de guerre de grande qualité. Lui même avait été l'un des premiers à se servir. Il jouissait au sein de son groupe d'une petite réputation qui s'en allait grandissante. L'on le considérait déjà comme un bretteur de grand potentiel capable de prouesses intéressantes. Il était l'un des favoris du chef de sa bande. Voilà la raison pour laquelle après le chef rônin et son homme de main, Hitsugaya fut le troisième à opérer son choix avant que le reste des hommes ne s'arrache le restant des chevaux qui a la force de son bras qui a force de menaces.

Le Satsuma s'était choisi un animal au pelage noir et à l'oeil vif. Puissant l'animal qu'il avait détaché et monte sans selle lui prouva rapidement que son choix, pour ce qui est au moins de la vitesse, était bon. Infatigable, il avait su suivre sans grande peine la chevauchée du chef rônin et s'extirper du domaine Chikori. Il ne restait plus qu'à trouver un nom à cet animal... Alors qu'il y pensait encore et parce qu'il avait baissé sa garde probablement trop confiant quant à la présence des siens, il n'avait su remarquer cette ombre qui s'avançait dans son dos et qui dorénavant le menaçait d'une arme posée sur son cou.

Sans peur et bien conscient que s'il avait s'agit d'une attaque il serait déjà mort, le Satsuma se mit à parler à haute voix.

_ Tu es peut être bon pour te faufiler derrière des hommes mais tu n'es visiblement pas assez futé... Cette taverne regorge des miens. La quasi totalité des hommes que tu as vu ou que tu entends aux alentours sont mes alliés... Alors je ne sais pas si tu es réellement en position d'exiger des réponses...

A son tour, le colosse inconnu fut abordé tel qu'il l'avait fait avec le Satsuma. Ce dernier, dès qu'il eût remarqué l'arrivée de son allié posa le majeur de la main droite sur la lame de l'inconnu et repoussa celle-ci. Il se dégagea de son étreinte le plus naturellement du monde et se mit face à lui l'observant et le dévisageant.

_ Tu n'as pas l'air d'un Chikori, ils sont moins suicidaires que ça et ils ont tout de même une plus belle gueule que la tienne. Avait dit le Satsuma.

Le nombre de ses alliés autour de lui s'en allait grandissante. Celui qui tenait en respect l'inconnu dégagea son étreinte. Il frappa un coup dans le dos de l'inconnu le poussant à avancer vers le Satsuma. Le groupe était hilare.

_ Nous pouvons attaquer par surprise mais nous ne sommes pas des shinobis capables d'attaquer des hommes sans armes et dans le dos tels des lâches. Il marqua une courte pause et inspectant à nouveau son interlocuteur de la tête aux pieds il lâcha : Je suis Hitsugaya, mercenaire à la solde du clan Satsuma. Et toi... Qui es tu ? Questionna t'il le plus calmement du monde.

Autour d'eux plusieurs membres du groupe rônin. La plupart n'avaient pas dégainé leur arme, aucun d'eux d'ailleurs. Ils ne le faisaient que pour une raison bien précisé : s'en servir sêrieusement ou à la limite s'entraîner. Ils tenaient plutôt des morceaux énorme de viande ou des bouteilles de saké. Le regard mauvais, l'air amusé ils commençaient à s'exciter à cause de la situation.


Dernière édition par Satsuma Hitsugaya le Lun 29 Nov 2021 - 0:20, édité 1 fois (Raison : Correction : "mercenaire à la solde du clan Satsuma")
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t12631-satsuma-hitsugaya-le-soleil-rouge-termine#110603
Shushioka Zanzu
Shushioka Zanzu

A la rencontre du rônin [Zanzu] Empty
Dim 28 Nov 2021 - 14:34
Il a l'air très calme ce type, je l'ai déjà vu quelque part, mais où ? En tout cas il n'a pas tord, je ne suis pas en position de force, en tout cas c'est ce que dirait quelqu'un qui ne connait pas le samouraï au coeur de pierre, j'ai bien observé ces hommes lors de l'attaque de l'écurie des Chikori et ils ne sont pas si forts que ça, je ne le tuerais pas tout de suite, pas avant d'avoir des réponses à mes questions, après ça on verra. Ses collègues se mettent à venir en nombre, je ne suis clairement pas avantagé par le nombre là. Mais j'ai bien l'impression que ces hommes ne sont pas là pour se battre, l'homme qui se tient devant moi semble assez arrogant, je réponds alors à sa première phrase d'un ton sec.

Zanzu : Ne t'en fais pas, je sais estimer la force de mes adversaires, et toi, es-tu assez futé pour estimer la force d'un homme qui se tient devant toi ?

D'un mouvement rapide je range mon katana dans son fourreau, j'en aurais de toute façon pas besoin, en tout cas pas pour le moment. Un colosse vient de surgir derrière moi et de me pousser, je vais m'occuper de lui après avoir écouté ce que mon vis à vis a à dire. Il a intérêt à être convaincant, il en va de sa vie, je veux connaitre son identité d'abord, il est toujours mieux de connaitre l'identité de son interlocuteur. Suicidaire ? Très bien, il ne sait clairement pas estimer la force de ses adversaires. Ses mots provoquent en moi un sourire amusé, je le trouve très marrant cet homme. Par contre, je ne tolèrerais à personne de me traiter de shinobi, je ne suis pas comme ces enfoirés de Tsuchi qui ont décimé nos rangs ! Juste après qu'il me dévoile son identité je lui réponds d'un ton agressif.

Zanzu : Je suis Shushioka Zanzu, mercenaire à ma propre solde depuis la mort de Fugaku-sama ! Et grand opposant au régime des Nagamasa.

Oui je n'hésite pas à le dire en place public, je m'oppose totalement au régime des Nagamasa, et maintenant que c'est dis, je me retourne vers le colosse et lui dis d'un ton agressif.

Zanzu : Toi ! Qui t'as autorisé à me toucher ?

D'un mouvement très rapide j'envoie planer mon adversaire d'un coup de pied rapide et sec à la mâchoire, je pose alors ma main sur le manche de mon katana, si ils veulent se battre, qu'ils viennent ! Je termine alors d'un ton encore plus agressif.

Zanzu : C'est votre dernière chance, quel est votre objectif ?

Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t12202-shushioka-zanzu-le-samourai-au-coeur-de-pierre-termine?nid=1#110514
Satsuma Hitsugaya
Satsuma Hitsugaya

A la rencontre du rônin [Zanzu] Empty
Hier à 0:52
Le Satsuma n'avait de cesse d'évaluer les forces de son interlocuteur. Il le soupesait de l'œil mais d'un point de vue physique considérant à juste titre que ce samouraï devait être au pire des cas d'une capacité de nuisance correcte. Peut-être même était-il en réalité bien meilleur que le Tsumejine ne l'estimait. Ce dernier, d'un œil mauvais, écouta les propos de son interlocuteur. Il ne dit rien, préférant le laisser développer. Un choix qui porta ses fruits car l'individu qui l'avait abordé de la façon la plus vile possible venait de lui révéler son nom, pour peu qu'il ait dit la vérité. Mais ce n'était pas son nom, qui n'évoquait que peu de choses au Satsuma, qui l'avait alerté en premier. Non... C'était plutôt le fait que ce Satsuma parle du défunt Shogun Taira Fugaku et du fait qu'il était un opposant aux Nagamasa.

Hitsugaya hocha la tête tandis que les regards amusés, rieurs et plein d'envie de combat de ses frères d'armes à ses côtés s'estompaient et même semblaient varier à la suite de cette information reçue. Non content d'avoir livré cette information, et peut-être parce qu'il n'avait pas remarqué le changement d'attitude des combattants autour de lui, ou encore peut-être tout simplement parce qu'il était rancunier, Zanzu frappa subitement celui qui lui avait donné un coup de pied précédemment. Ce dernier, aussi étrange que cela puisse paraître, fut envoyé loin en arrière à la suite du choc reçu. Tous restèrent médusés face à l'action entreprise par ce Zanzu. Il venait de situer simplement sa force physique. Elle était tout simplement importante, bien plus que celle de la majeure partie des hommes de ce groupe. Probablement que seul le lieutenant et le chef Rôshi étaient capables de rivaliser avec cet homme. Même Hitsugaya tout prometteur qu'il était n'était pas encore capable de frapper Lee de la sorte.

_ Eh ben ! c'est que tu es puissant dis donc ! Hitsugaya eut un sourire carnassier. Il avait une envie folle de ce mesurer à cet homme, comme ça sans raisons ! Pourtant, tout en lui lui indiquait qu'il risquait fort de se faire massacrer en un rien de temps.

_ Nous sommes des rônins à la solde du clan Satsuma... Je ne sais pas pourquoi tu veux insister sur cette histoire d'objectifs... Et si je te dis qu'on en a pas vraiment et qu'on fait ce qu'on nous demande de faire qu'en dirais-tu Zanzu ? Interrogea le Satsuma.

_ En réalité, inutile de développer plus que nécessaire. En parlant du clan Satsuma, nous situons déjà notre allégeance en quelques sortes. Nous sommes des alliés du Seigneur Taira oui même si le clan s'est officiellement rangé derrière les Nagamasa à la suite de la destitution de Fugaku Sama par les iwajins... Alors oui, nous non plus ne sommes pas de fervents partisans des Nagamasa si tu vois ce que je veux dire... Hitsugaya venait de finir de parler. Il se contenta d'observer son interlocuteur et d'attendre d'éventuelles réactions de sa part. Il ouvrit une nouvelle piste de discussion après avoir jeté un oeil à son frère d'arme qui semblait encore groggy après avoir reçu un coup de pied dévastateur.

_ Je vois que t'es puissant. Lee a encore du mal à se remettre de ton assaut... Agir seul n'est pas nécessairement efficace pour faire chanceler le régime Nagamasa. Si ton fameux objectif va dans ce sens, que dirais tu de joindre nos forces ? Dit-il d'un air interrogateur. Sa voix rauque et puissante se faisant aisément entendre malgré le brouhaha ambiant dû aux fêtards encore restés dans la taverne.
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t12631-satsuma-hitsugaya-le-soleil-rouge-termine#110603

A la rencontre du rônin [Zanzu]

Page 1 sur 1

Ascent of Shinobi :: Reste du Monde :: Tetsu no Kuni, Pays du Fer
Sauter vers: