Soutenez le forum !
1234
Partagez

Le T-Rin T-Rin quotidien [Rin]

Hyûga Kisuke
Hyûga KisukeEn ligne

Le T-Rin T-Rin quotidien [Rin] Empty
Dim 5 Déc 2021 - 20:07
Kisuke faisait pas mal de choses ces derniers jours. Entre entrainement au fuin et investissement dans ses invocations, il était tiraillé de toute part et avait du couper un peu sa sociabilisation pour maintenir tant bien que mal ses productions dans son laboratoire. Il avait quelques missions de prévues et il se préparait à donner quelques leçons sur ces sujets à l'Académie quand il croisa une silhouette familière.

Familière mais qu'il n'avait plus vu depuis au moins... un bon mois ? deux mois ?

Salut Rin-sama ! Cela fait un bail. Quoi de neuf chez toi ? Des nouvelles de Kaori et de Kancho ?

La fratrie avait toujours été une chouette diversion pour Kisuke. Pas aussi proche qu'Hitomi, la Hyûga qui était à sa charge, mais presque. Depuis son retour en tant que Shinobi, le Hyûga avait su renouer des liens avec l'ainée, et avait appris tous ses malheurs avant de se décider de l'aider à monter en puissance et en expertise.

Elle lui avait déjà appris bien des choses, Rin-sama. Elle en avait sous le capot et elle était de la trempe des plus grands guerriers. D'ailleurs, en parlant de guerrier, Kisuke dirigea sa question sur un sujet plus pointu. Un sujet sur lequel il pouvait aider. Il esquissa un sourire.

Comment se passe ton entrainement martial ces derniers temps ?

Kisuke avait assisté récemment à quelques duels au sein du clan Hyûga, il avait vu du beau jeu. Et il savait pertinement que sa cousine pouvait également jouer dans la cours des grands. La question était simplement de savoir quand...
Spoiler:
 

_________________
Palmarès shinobi:
 

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t11145-hyuga-kisuke-civil#95880
Hyûga Rin
Hyûga RinEn ligne

Le T-Rin T-Rin quotidien [Rin] Empty
Dim 5 Déc 2021 - 22:15

Ah ! La politique clanique. Ça avait toujours eu un je-ne-sais-quoi d'attirant pour la parange. Elle qui, avant même de rejoindre le corps militaire du village caché par la roche, s'était investie corps et âme dans son ascension au coeur du conseil Hyûga. Cependant, cette montée au sein de la politique clanique venait avec des obligations qu'elle ne pouvait ignorer. Elle qui avait espéré pouvoir mettre tout ça un peu de côté, priorisant son nouveau rôle de genin, elle avait été rapidement ramenée à la réalité, alors que Tsuyoshi était envoyé en mission. Sa place au conseil étant vide, tous les représentants du conseil avaient été sollicités plus que jamais et ce n'était simplement pas quelque chose qu'elle avait pu ignorer.

Cependant, au bout de plusieurs longs mois pris au piège au domaine de son clan, Rin était parvenue à s'acheter quelques instants de répit. Désireuse de ne reprendre ses apprentissages martiaux, elle s'était rendue à l'Académie du village afin d'aller emprunter quelques livres relatant des artéfacts et des armes à pouvoir. Depuis sa rencontre avec le bard maniant une rapière un peu spéciale, son intérêt pour de tels outils n'avait fait qu'augmenter.

Ainsi, alors qu'elle arpentait les couloirs de l'académie, elle fut tirée de sa quête par une voix qui lui était bien familière.

[Rin] - Kisuke-Senpaï ! Lui répondit-elle avec un ton de voix indiquant clairement sa joie, mais avec un non-verbal toujours aussi stoïque. Tu connais Kanchi. Toujours aussi paresseux... Je pense qu'il vient de battre son record de temps resté au coeur de notre demeure. Ce n’est pas sans énerver Kaori... Mais ça, tu dois bien t'en douter. Sinon ça va très bien ! Le départ de Tsuyoshi en mission m'a un peu compliqué la vie, mais ça se place tranquillement. Et toi ? J'ai entendu dire que tu aurais affronté Yanosa ? Je vois que tu es toujours en vie !

Rigolait-elle... sans vraiment rigoler. Clairement, son intention était de faire une blague, mais elle était si inexpressive que quelqu'un qui ne la connaîtrait pas douterait sans doute lourdement de son intention. Comment pouvait-elle ne pas avoir entendu parler d'un affrontement aussi marquant pour la géographique des hauts plateaux. D'autant plus qu'il s'agissait d'un affrontement entre un membre de son clan - qui lui était chère - et son enseignant.

Puis, Kisuke lui envoyait la question qui faisait mal. Elle qui était pourtant si excitée à l'idée de travailler sur ses prouesses martiales, elle avait été forcée de mettre une pause à ses entraînements. À son plus grand déplaisir.

[Rin] - Je dois t'avouer que ça n'avance pas beaucoup. Je n'ai que très peu de temps dernièrement pour me concentrer sur tout ça. Répondit-elle en baissant les yeux.D'autant plus que mes derniers entraînements avec Yanosa commençaient à porter fruit. Je me sens plus en forme que jamais et mes réserves de chakra ne font plus autant pitié que lors de notre affrontement.

Rigolait-elle... réellement cette fois-ci, puis son esprit divaguaient vers son enseignant et la morale qu'il lui aurait sans doute fait s'il avait entendu ça sortir de la bouche de son élève. L'image était... terrifiante...

[Rin] - Et de ton côté ? Qu'est-ce qui t'amène à l'académie ?

_________________
~ Thème~
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t11935-hyuga-rin
Hyûga Kisuke
Hyûga KisukeEn ligne

Le T-Rin T-Rin quotidien [Rin] Empty
Dim 5 Déc 2021 - 22:37
Rin déborbait toujours autant d'enthousiasme. C'était beau à voir, du baume au coeur. Elle apportait des nouvelles du clan, positives. Elle rigolait un peu sur son duel avec Yanosa-san. Il en rigola un peu, même si son bras le lançait un peu. Il avait eut un séjour à l'hôpital et avait manqué d'avoir de grosses séquelles. Il devrait sans doute un petit peu se calmer sur ses entrainements. L'espace de quelques secondes, il avait réussit à avoir la vitesse et la puissance d'une ouverture de porte cumulée avec les soixantes quatres coups du Hakke, sous support d'un kuchyiose qui avait immobilisé le Vulcanisé. Cela avait été une sensation tellement satisfaisante ! Bien entendu, l'assimilateur avait usé d'une botte secrète pour s'en tirer de justesse, malgré toute les largesses dont il avait fait preuve durant l'affrontement.

Yanosa-san est un shinobi bien fort. Je n'ai pas réussi à me hisser à son niveau... mais un jour j'y serais, c'est certain. C'était une expérience forte en enseignement - mes drogues de combats ont un grand potentiel mais je crains devoir reposer sur des alliés pour les utiliser à leur pleines efficacités. J'étais à l'Académie pour pratiquer mon taijutsu, essayer de le parfaire en enseignant des bases à des Académiciens mais...

La véritable maitrise venait lorsqu'on était capable de restituer les connaissances disait-on. Et si Rin n'avait pas fort avancé dans ses entrainements, malgré une réserve de chakra qui devenait plus grande et qui se stabilisait... alors il y avait moyen d'allier l'utile à l'agréable.

Mais si tes réserves de chakra se sont aggrandies... Il est peut-être temps de t'apprendre certaines arcanes du clan. Comme le kaiten - cela ne sera pas un apprentissage aisé mais il s'agit là d'un atout à toute épreuve pour un Hyûga. Active ton Byakugan.

L'ordre était presque froid et sec. Kisuke devint très sérieux très rapidement - ce qui n'était pas dans son habitude. Il prit une position, respira fortement avant de relâcher du chakra tout autour de lui dans une abondante quantité et de se mettre à tourner sur place. Le kaiten - la véritable défense ultime du Yuukan, capable d'encaisser tout assaut frontal, pour peu qu'on ait ses pieds de libres et le temps de l'exécuter. Kisuke lui-même l'avait appris grâce au concour de parchemin et de notes prêté par Tsuyoshi, et il était maintenant temps de répendre ce savoir. Une torche transmise à la prochaine génération. Il arrêta de pivoter lentement avant d'expulser un dernier souffle et de finir son kata, avant de reporter son attention sur sa cousine.

Qu'en dis-tu ? Cela te tente ? Tu te sens... à la hauteur ? On peut rapidement emprunter une salle de l'Académie, si tu le veux. En chemin tu peux me faire ton analyse de ce que tu sais sur cette technique.

Kisuke faisait un peu de forcing. D'un autre côté, il avait un instint paternel protecteur assez poussée sur la fratrie des trois Hyûgas. Il s'était promis de protéger Rin du mieux qu'il pouvait, et maintenant qu'elle volait de ses propres ailes comme kunoichi à la réputation grandissante, il se devait de s'assurer qu'elle était suffisamment formée pour survivre à son dangereux métier. Et anihiler tous ceux qui risqueraient de prendre sa vie. Dans cette optique-là, le kaiten était plus qu'un atout, c'était un pilier.

Un pilier qu'il était temps de lui apprendre.
Spoiler:
 

_________________
Palmarès shinobi:
 

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t11145-hyuga-kisuke-civil#95880
Hyûga Rin
Hyûga RinEn ligne

Le T-Rin T-Rin quotidien [Rin] Empty
Lun 6 Déc 2021 - 5:24

Bien qu'elle n'était pas là pour ça, les enseignements de Kisuke n'étaient absolument pas quelque chose qui se refusait. C'était quelque chose qu'elle pouvait elle-même aisément évaluer, puisqu'il lui avait lui-même enseigné une technique cruciale de son arsenal. D'autant plus que ses explications avaient été claires, ses démonstrations pointilleuses et qu'il avait su user avec intelligence de son environnement - les pauvres fruits - pour transmettre son savoir.

L'idée d'être rendu au point dans sa maîtrise du poing ou elle pouvait apprendre le Kaiten la remplissait de joie. Quoique le changement drastique d'attitude avait un peu surpris Kisuke, mais elle se revoyait agir ainsi, alors qu'elle grondait Etsuko quand elle faisait des bêtises. Cet instinct parental, ce désir de protection. C'était quelque chose qu'on n'oubliait tout simplement pas et il fallait dire que l'homme en face d'elle avait été comme un père pour elle. Elle ne put qu'esquisser un sourire, tout en relisant un unique mudra - il s'agissait d'ailleurs là d'un changement majeur indiquant sa montée en puissance, car avant elle avait besoin d'une série de signes pour activer son Byakugan.-



Activant l'arcane principal de son clan, Rin pouvait désormais percevoir tout le système chakrique des gens qui l'entourait. Elle pouvait y voir jusqu'aux tenketsus, des petits points de la grosseur d'une tête d'épingle. Elle pouvait regarder couler le flot de chakra, cette énergie vitale, passer des bras, puis des jambes et finalement jusqu'au torse de son interlocuteur.

D'un seul coup, alors qu'il débutait une rotation de son corps, elle pouvait voir tout le chakra de Kisuke s'exciter et s'éveiller. Elle pouvait voir toutes les têtes d'épingle s'ouvrir - un peu comme s'ouvrait les pores de notre peu pour laissé passer la sueur.- D'un seul coup, il expulsait une quantité plus qu'importante de chakra qui, grâce à la rotation effectuée par l'apothicaire, se mit à tournoyer autour de lui.

Ce n'était probablement pas la meilleure place pour réaliser et pratiquer ce genre de technique, mais la maîtrise de Kisuke était-elle que le décor avait quand même été épargné. Pour le plus grand plaisir de la personne qui aurait sans doute dû se taper la réparation.

[Rin] - Si tu penses que j'en suis capable, je ne dirais jamais non a un de tes enseignements. Répondit-elle en offrant à sa tête cette rotation caractéristique d'une vingtaine de degrés.

Sur ses mots, ils se mirent en direction d'un des dojos de l'académie de la roche. Ce n'était certes pas de la même qualité que ceux du clan, mais ça allait amplement faire le travail. Sur le chemin, Kisuke lui demandait un résumé de ses connaissances sur cet arcane.

[Rin] - Ce n'est pas un arcane que j'ai étudié. J'ai arrêté mon entraînement a quatorze ans et ce n'était pas quelque chose que nous avions abordé. Je n'en connais que les grandes lignes et que ce que j'ai pu observer à l'instant. Il s'agit d'une technique défensive ultime. Capable d'arrêter quasiment toutes formes d'assauts. De ce que j'ai pu voir, il s'agit de faire usage de notre capacité a expulser du chakra de tous nos tenketsu. Le corps physique offre une rotation au chakra qui agit comme bouclier. La consommation doit être énorme pour que le chakra se manifeste de cette façon et couvre la totalité de notre corps.

Arrivant devant la salle, elle conclut avec une observation bien simple quoiqu’un peu hors propos.

[Rin] - Une armure élémentaire doit rendre cette technique inutilisable.

_________________
~ Thème~
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t11935-hyuga-rin
Hyûga Kisuke
Hyûga KisukeEn ligne

Le T-Rin T-Rin quotidien [Rin] Empty
Mar 7 Déc 2021 - 9:06
Rin, après une rotation de tête si caractéristique des chouettes, commença à expliquer ce qu'elle savait. Elle avait visiblement déjà vu la technique en action, et en connaissait les grandes lignes, ce à quoi Kisuke dodelina de la tête pour acquiescer ses connaissances, aussi imparfaites étaient elles.

On va d'abord travailler sur l'aspect théorique de la technique et la décomposer en étape. Pour ton information, il me semble que la Godaime l'utilise en conjonction avec des armure doton, mais ne me cite pas là-dessus. Les deux étapes fondamentales, tu les as bien perçues. Il s'agit d'une expulsion de chakra de par tous tes tenketsus, une spécialité de notre clan...

Il chercha de ses yeux sa cible du moment. Des craies ! Car l'heure était venu de commencer à faire des schémas au tableau. Tout bon apprentissage, surtout d'une technique aussi poussée, nécessitait une bonne base théorique. Après avoir sécurisé une source abondante, le Hyûga se mit à dessiner quatre bonhommes schématique sur le tableau. En-dessous du premier, il écrivit "Pulsation" et à l'aide d'une craie bleue il dessina des projections de chakra tout autour de la silhouette.

Et, en parallèle d'une rotation du corps. Cette partie-là, n'importe quel étourdi peut le faire.

Il prit une craie rouge, écrivit le nom de l'étape et fit un trait rouge pour indiquer la rotation. Cela semblait presque facile. En vérité il y avait quelques astuces et des singularités également dans ce mouvement qui pouvait semblait enfantin. Mais toute ballerine pourrait expliquer en long et en larme à quel point maintenir une rotation aussi longtemps était un exercice rigoureux et difficile. Kisuke tapota de sa craie sur la troisième silhouette, avant de mettre quelques symboles mathématiques pour expliquer que la troisième étape était la combinaison des deux premières.

Il y a un phénomène physique souvent ignoré des shinobis qui s'appelle la conservation du moment cinétique. C'est la raison pour laquelle on apprend d'abord à tirer des kunais de manière statique - c'est plus simple. Lorsqu'on bouge, la trajectoire du projectile est déviée par le mouvement original. Si tu bouges sur la gauche, ton projectile va légèrement accompagner ton mouvement vers la gauche. Donc si le projectile est du chakra, et que tu tournes sur toi-même...

Il repris l'exemple du tracé de la rotation, mais changea la couleur en bleu, et la répéta à plusieurs endroit du corps. Une esquisse commençait déjà à sortir de ce schéma. L'esquisse d'un kaiten. Mais ce n'était encore qu'un squelette, une base. Et l'Apothicaire murmurait dans son menton des réflexions bien étranges.

Est-ce que Expulsation est un vrai mot ? Bah, c'est toujours mieux que Rotasation...

Enfin, il pris son temps et pas mal de craies de teintes légèrement différentes pour complètement couvrir la dernière silhouette par une magnifique représentation d'un kaiten (où l'on ne voyait plus du tout la silhouette de base), affublé d'un simple commentaire sur la qualité défensive du résultat final.

Ce qui est marqué sur le tableau:
 

Le résultat est du chakra qui t'enveloppe. Une fois perfectionné, cela donne la fameuse arcane du Kaiten. Une arcane qui est effectivement une défense "ultime" sur le Yuukan. C'est également une arcane qui est extrêmement efficiente, car malgré la grosse dépense de chakra, elle est capable d'encaisser des assauts qui disposent d'encore plus de chakra derrière eux, venant de plusieurs endroits différents, ou même sous l'effet de boosts de puissance. Et ça peut repousser un adversaire au corps-à-corps aussi, bien qu'en général on est content de pouvoir les garder à porter de nous. Des questions ?

C'était certain ! Elle serait capable de tout faire là tout de suite. Haha ha...

Non, pas vraiment. L'arcane était complexe à apprendre, même avec des parchemins de Hayashi pour aider. Mais à coeur vaillant, rien d'impossible. Il suffisait de maitriser suffisamment d'étapes intermédiaires pour arriver à ce résultat légendaire. Cela ne se ferait peut-être pas en un seul jour. L'objectif de la journée était de maitriser déjà les deux fondamentaux, et de commencer à travailler sur la troisième étape. C'était... déjà ambitieux.

Bien, travaillons sur la première étapes avant tout. Expulse du chakra de la manière qui t'es le plus comfortable - par exemple d'une petite partie de ton corps. Et, à partir de là, essaie de couvrir tout ton corps. C'est une étape privilégiée par l'Ecole Jishin - l'école Hyûga qui se focalise sur les projections de chakra, bien que les traditionnels en sont moins fan.

Il ferait après coup quelques démonstrations de ces techniques Jishin. Il n'y avait là rien qui ne puisse servir à apprendre le Kaiten.

_________________
Palmarès shinobi:
 

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t11145-hyuga-kisuke-civil#95880
Hyûga Rin
Hyûga RinEn ligne

Le T-Rin T-Rin quotidien [Rin] Empty
Mar 7 Déc 2021 - 16:10

Posant ses papilles pupilles sur Kisuke, alors que ce dernier explorait l'intégralité de la salle de classe à la recherche de craie, son esprit divaguait vers la démonstration de la technique offerte par Kisuke. Ayant une bonne connaissance d'elle, elle explorait d'ores et déjà les obstacles qu'elle allait peut-être rencontrer lors de l'apprentissage. Le Kaiten était l'apogée des arcanes du clan Hyûga. Ce n'était ni quelque chose de facile a réaliser, ni quelque d'accessible à tous. Bien que les parias du clan, incapable de maîtrise les techniques secrètes du clan étaient rapidement exilé. Un peu comme Kisuke, alors qu'il avait perdu l'usage de son chakra.

Tandis qu'il dessinait au tableau. La trentenaire réitérait la rotation de sa tête. Il s'agissait là d'un trait de caractère un peu unique, mais qui trahissait toute sa curiosité. Elle voulait en apprendre plus et elle voulait l'apprendre maintenant. Ce n'était pas son genre d'être impulsive, mais cette partie de sa vie lui manquait énormément et elle en était même très surprise.

Regardant l'oeuvre d'art créée par son cousin, Rin ne put que sourire. Il fallait dire que Kisuke avait toujours eu un don pour enseigner et encore une fois, il rappelait à la parange pourquoi elle avait cette impression. Un dessin plus que clair pour décortiquer les différentes étapes dans l'apprentissage du Kaiten. Ça parlait de son expérience et de ce qu'ils allaient devoir explorer ensemble pour qu'elle parvienne à créer cette défense.



[Rin] - Je pense que Rotasation ramène à la sensation d'un rot, plus qu'au Kaiten.

Dit-elle complètement non-calent. Elle avait lu sur les lèvres de Kisuke, chose qu'elle avait appris à faire en partie pour les réunions et rencontre politique. Après tout, des politiciens qui se retirent d'une pièce pour discuter offraient bien plus d'information à Rin, capable de voir derrière les murs, si elle avait la capacité de déchiffrer leurs dires. Juste que, avec les années, c'était quelque chose qui était devenu comme une deuxième nature pour elle. Son intention n'était pas nécessairement d'espionner non plus, mais c'était juste quelque chose de naturel.

Une fois les explications lancées, Kisuke proposait à Rin de commencer par l'expulsion de chakra de tous ses tenketsus. Ce n'était pas quelque chose qu'elle avait expérimenté. Enfin, si... mais pas tous en même temps. Individuellement, elle pouvait très facilement expulser du chakra d'une partie de son corps, mais de tous les 361 tenketsus d'un coup, ça allait être un challenge.

[Rin] - Aucune question.

Répondit-elle simplement. Puis, suivant le reste des explications de Kisuke, Rin se mit en position de combat. Sa dextre posée contre sa hanche, paume vers les cieux. Tandis que sa sénestre pointait devant elle, avec le coude légèrement plié pour ne pas être en pleine extension. C'était une posture que favorisait Rin. Normalement, elle posait sa main sur le manche de son sabre, mais elle ne l'avait pas avec elle aujourd'hui. D'ailleurs, elle portait des habits traditionnels Hyûga. Elle ne s'attendait pas à trouver Kisuke à l'académie à ce lancer sur un apprentissage. C'était une chance que les habits de son clan étaient d'ores et déjà pratique pour les entrainements.

Décidant d'y aller naturellement. Rin ouvrit les tenketsus de ses mains tout en frappant l'air. S'en suivit un coup de pied et d'une expulsion similaire. La quantité de chakra qu'elle relâchait était minime, elle n'avait pas besoin de vider ses réserves pour cette partie de l'apprentissage. À mesure qu'elle se lançait dans un kata improvisé, un mélange de frappes adapté de ses arcanes Hyûgas et du style de combat au corps à corps de son enseignant, Rin tentait d'ouvrir petit à petit quelques tenketsus de plus. Chaque frappe amenait un ou deux tenketsu de plus dans l'équation.

Ce qui avait débuté par n'être que ceux présents dans ses paumes et dans le plat de ses pieds devenait tranquillement son poignet et puis son avant-bras, sa cheville et puis son tibia. Cependant, alors qu'elle arrivait au niveau de son coude et de son genou, le chakra qu'elle expulsait souffrait d'un débalancement. Plus elle se concentrait sur des extrémités avec lesquelles elle travaillait moins, moins le chakra de ses mains et de ses pieds était stable. Elle en expulsait, bien entendu, mais dans des quantités inégales.

S'apercevant de ça, elle arrêtait volontaire ses enchaînements, prit le temps de se concentrer de nouveau et recommençait. Encore et encore.

_________________
~ Thème~
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t11935-hyuga-rin
Hyûga Kisuke
Hyûga KisukeEn ligne

Le T-Rin T-Rin quotidien [Rin] Empty
Mar 7 Déc 2021 - 19:09
Va pour expulsation alors !

Sa cousine était excessivement sérieuse et concentrée sur son objectif, comme à son habitude. Elle ne prenait pas les choses à la légère et semblait bien prendre son temps pour comprendre le schéma, et même pour lire sur ses lèvres pour décortiquer la moindre information. C'était très motivant ! Elle n'avait pas de question et se mit dérechef à l'exercice. Elle n'était pas tout à fait désorienté par l'exercice, elle connaissait les bases de l'expulsion de chakra - contrairement à Komorebi. Néanmoins, elle était perdue lorsqu'il s'agissait de projeter du chakra de partout.

Kisuke se décida donc de lui faire quelques démonstrations. Il claqua des doigts pour attirer l'attention, avant de faire une frappe similaire à celle de sa cousine, voir même encore plus faible.



Ceci est la projection la plus basique que tu maitrises déjà parfaitement. Je ne vais pas m'attarder dessus.

Il changea après de posture, pour une autre technique bien pratique Hyûga. Cette technique était typique pour se défaire de certaines entraves en relâchant du chakra par tous les pores de sa peau. Le chakra relâché n'avait pas la vertue défensive du Kaiten, et avait au final peu d'impact surtout à très court terme, juste suffisamment pour se défaire d'entrave. Et une projection de chakra plus tard, Kisuke lui fit cette démonstration. Cette technique, il l'avait déjà maintes fois utilisée en duel contre Yanosa-san et sa fichue boue omniprésente.



Ceci est le prochain stade que tu dois chercher - réussir à expulser de chaque tenketsus de ton corps. Ton énergie est à l'intérieur de toi comme l'eau d'un barrage. Relâche toutes les portes, ouvre toutes les barrières.

C'était le maitre mot. Tout relâcher. Oublier les enseignements précédents et se laisser complètement porter par le flux de l'intérieur vers l'extérieur. Un réflexe faisait que l'être humain apprenait très rapidement à "fermer le robinet" du chakra pour conserver son énergie. Ici, il s'agissait de tout réouvrir. Puis Kisuke eut un sourire, car il continuait la démonstration par une technique qui, elle, n'était pas traditionnelle ni même répandue dans le clan.



Kisuke s'éloigna de la cousine avant de relâcher une onde de chakra qui, contrairement à la précédente, avait de la densité. De la puissance. Ce n'était pas la même chose que le Kaiten, bien entendu, car il n'y avait ni de rotation ni de défense à proprement parler. C'était une puissante pulsation de tous ses tenketsus, simplement.

Ceci est l'étape d'après, où tu pousses l'intensité au maximum. Toutes ces techniques sont des dérivées du kaiten. Ne les apprends pas tel quel mais... prends-y inspiration. Que cela guide tes pas.

Kisuke se remit ensuite à remettre en place les quelques bureaux et chaises qui avaient valdinguées suites à ses différentes démonstration. C'était désormais au tour de la femme de montrer ce qu'elle avait appris, et ce qu'elle avait compris.

_________________
Palmarès shinobi:
 

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t11145-hyuga-kisuke-civil#95880
Hyûga Rin
Hyûga RinEn ligne

Le T-Rin T-Rin quotidien [Rin] Empty
Jeu 9 Déc 2021 - 2:58

[Rin] - Oh ! Je ne connais pas cette technique.

Répondit-elle en toute sincérité, alors que Kisuke lui faisait une démonstration d'une technique qui pouvait être particulièrement utile contre des immobilisations intangibles. C'était bien dommage, car de connaître comment réaliser cette technique lui aurait sans doute été grandement utile pour extrapoler les sensations et la libération du chakra. Elle avait bien une technique lui ressemblait, quelque chose qui lui avait été appris par Taishi en plein milieu du coeur dévaster de la roche... tandis qu'il lui attachait les mains.

[Rin] - Taishi m'a enseigné une technique assez similaire. Elle n'est pas propre a nos arcanes, mais je comprends un peu plus ce qui est attendu.

Car, l'image qu'elle avait du kaiten était une expulsion de chakra en bonne et due forme. C'était ce qu'elle connaissait le plus des techniques de son clan et c'était une fausse vision de ce qu'elle avait besoin de faire pour arriver jusqu'à une certaine maîtrise. Kisuke avait bien compris cette erreur dans son jugement et l'avait ramené assez rapidement dans un chemin plus près de ce qui était recherché.

Puis, alors que Kisuke s'éloignait, Rin ne détachait pas son regard de son cousin. D'un seul coup, il expulsait une vague de chakra similaire à ce qu'elle voyait comme étant le kaiten l'instant d'avant.

[Rin] - Oh ! Cette technique... C'est ça que j'essayais de faire... Attends...

Et elle était de nouveau confuse. La technique présentée par Kisuke était la vision qu'elle se faisait du Kaiten. Elle qui pratiquait l'expulsion de chakra et qui avait même une certaine facilité pour ça venait de se faire dire que ce qu'elle imaginait être ce qu'elle devait faire ne l'était pas.

Portant sa dextre à son menton, elle essayait d'analyser les nouvelles informations offertes par Kisuke. Se reculant un peu à son tour, déposant ses jambes à égale distance de ses épaules, elle remontait ses deux mains au niveau de ses hanches. Elle se plaçait dans une position qui lui était sommes toutes naturelles. Dernièrement, Rin avait développé quelques enchaînements de coups qui sortaient du cadre du poing souple, adoptant un style de combat plus près du roc, enseigné par Yanosa et par sa propre modification de ses propres katas. C'était quelque chose de naturel et qui semblait l'aider à ce concentrer.

Fermant les yeux, elle visualisait son système de circulation du chakra. Elle visualisait ses tenketsus et les différentes portes de son organisme. Elle les voyait fermer, empêchant cette énergie vitale de s'extirper de son corps et la vider de cette souche de vie.

Inspirant profondément, elle expirait d'un coup sec l'air tout en rejetant une vague de chakra de son corps. C'était plus efficace que ce qu'elle venait d'essayer, mais tous ses tenketsus ne s'étaient pas ouvert.

_________________
~ Thème~
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t11935-hyuga-rin
Hyûga Kisuke
Hyûga KisukeEn ligne

Le T-Rin T-Rin quotidien [Rin] Empty
Jeu 9 Déc 2021 - 22:19
Une once de sentiment paternel et de fierté emplissait l'Apothicaire devait cette studieuse élève. Elle ne connaissait pas toutes les techniques qu'il démontra, mais s'y intéressa véritablement et fit quelques commentaires. Sans nul doute qu'elle les maitriserait bien assez tôt.

Tu es sur la bonne voie.

Rin avait un profil très différent de Komorebi dans ses apprentissages. Elle était largement plus douée pour l'expulsion de chakra, même si la maitrise de son corps était moins poussée. Le parallélisme entre les deux femmes restait intéressant, tandis qu'elle assumait une position martiale, et qu'elle montrait une motivation et une énergie qui n'était rien sinon l'égal de la superbe volonté que Komorebi lui avait montré l'autre jour. Deux kunoichis de la branche principale qui iraient loin, c'était certain.

Qu'il devait protéger de son mieux, au possible. Komorebi semblait être entre de bonnes mains avec son sensei Yanosa-san. Mais si Rin avait besoin d'un mentor pour développer son taijutsu, il prendrait le temps nécessaire pour le faire.

Il recentra son attention sur son élève et ses progrès. Rin expulsait son chakra de manière de plus en plus globale, mais ce n'était pas encore de manière complète. C'était du progrès. C'était pas mal. Le souci semblait venir de certains points en particulier. Certaines zones. Certains de ses tenketsus visiblement ne répondaient pas encore à ses imprécantations. Ils leur manquaient une impulsion.

A son byakugan, c'était très visible. La question était d'ordre méthodologique, comment aider au mieux sa disciple du jour. Il pouvait l'aider en touchant le tenketsu et le stimuler directement. Néanmoins... et bien, disons que certains tenketsus étaient positionnées à des endroits un peu intîmes et qu'il ne voulait pas risquer l'innocence de Rin en faisant quelque chose digne des pires séries Z. Non, la méthode devrait être un peu plus lente, et plus pédagogique.

Tu as plus l'habitude d'utiliser les tenketsus de tes mains et pieds. Les autres endroits ont l'air d'être moins efficaces, ou en tout cas, de moins répondre à tes impulsions. C'est normal et il n'y a pas de quoi s'inquiéter - on va y remédier tout de suite. Regardes ton corps avec ton doujutsu, et essaie d'activer d'abord chaque tenketsus en succession pour être certaine de connaitre où va quoi. Et puis seulement on essaiera de nouveau de tout activer d'un coup.

Pas à pas, elle irait loin.

_________________
Palmarès shinobi:
 

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t11145-hyuga-kisuke-civil#95880
Hyûga Rin
Hyûga RinEn ligne

Le T-Rin T-Rin quotidien [Rin] Empty
Ven 10 Déc 2021 - 2:51

[Rin] - Oh ! Mais ce n'est pas une mauvaise idée du tout !

Répondit-elle avec un ton de voix enjoué. Définitivement, Kisuke était d'une aide phénoménale pour Rin dans l'apprentissage et la maîtrise des différents tenketsus dans son corps. De prendre le temps d'activer individuellement chacun d'entre eux n'était absolument pas quelque chose de naturel pour Rin. Pas après tant d'année passée à rouiller dans les sièges de sa vie politique. D'autant plus que ça lui permettrait d'identifier individuellement les tenketsus avec lesquelles elle avait le plus de difficulté et ainsi se concentrer spécifiquement dans les parties du corps plus problématique.

Ce n'était sans doute pas quelque chose qu'elle parviendrait à maîtriser suffisamment dans le ici et maintenant, mais c'était définitivement quelque chose qu'elle pouvait travailler à pas mal n'importe quelle heure de la journée, et ce, même dans ses réunions. Quoi qu'elle ait l'air un peu tarte en plein conseil a expulser des petites doses de chakra, mais c'était quelque chose qui s'expliquait assez bien et étant tous des Hyûga, ça ne devait pas être si aberrant que ça.

Dans tous les cas, elle réalisait l'unique mudra nécessaire à l'activation de son Byakugan. De longues veines caractérielles apparaissaient le long de ses yeux. Formant une demi-lune et alimentant ses pupilles en chakra. Capable de voir tous ses tenketsus, Rin levait sa dextre, paume vers les cieux. Doucement, elle expulsait une toute petite quantité de chakra dans l'air d'un seul de ses tenketsus.

C'était surprenamment quelque chose de facile à faire pour les tenketsus présents dans ses mains, mais elle identifiait ça à deux choses. D'abord, tous les shinobis étaient capables de manipuler le chakra à partir de leur main. C'était le fondement même des mudras et le corps humain était fait ainsi. C'était naturellement plus facile. Deuxièmement, le poing souple traditionnel concentrait ses applications dans les mains par le biais d'un style de combat à coup de paume et de fermeture de chakra. Elle avait appris dès son jeune âge à maîtriser parfaitement les tenketsus dans ses mains.

C'est plus loin que ça se corsait, mais l'idée de Kisuke de prendre le temps de se concentrer sur un seul tenketsu à la fois rendait la chose beaucoup plus simple. Un par un, elle expulsait des petites quantités de chakra d'un point de son corps et passait au suivant. Elle essayait d'être méthodique et d'expulser toujours la même quantité. Ça rajoutait un peu à la complexité de la tâche, mais quand elle arrivait sur des tenketsus qui en relâchaient une quantité déséquilibrée, elle se faisait une note mentale de travailler individuellement celui-là dans les prochains jours.

***


La tâche avait été assez dévorante en temps. Ce n'était pas quelque chose de rapide et le corps était quand même composé de 361 petits points. En tout, elle en avait identifié 87 problématiques répertoriées principalement au niveau du torse, des côtes, des hanches, du cou et des cuisses. Des endroits qu'elle sollicite moins pour ses techniques Hyûga.


[Rin] - Kisuke-Sama, je vais devoir vous laisser là pour aujourd'hui. Le devoir m'appelle. Pensez-vous pouvoir me rejoindre au dojo dans quelques jours pour continuer l'entraînement ? Je vous promets de travailler l'expulsion tous les jours d'ici là.

_________________
~ Thème~
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t11935-hyuga-rin
Hyûga Kisuke
Hyûga KisukeEn ligne

Le T-Rin T-Rin quotidien [Rin] Empty
Sam 11 Déc 2021 - 18:39
Tu y es presque.

Le compliment n'était pas chiqué. Rin arrivait progressivement à activer ses Tenketsus, pour peu qu'elle se concentrait suffisamment sur la zone ciblée. Il observait tout cela avec son Byakugan. L'Apothicaire eut une réflexion curieuse, de savoir qu'elle aurait été le niveau de cette femme si elle avait décidé d'autre choix dans sa vie, et de se concentrer plus tôt sur l'aspect guerrier du clan, plutôt que de l'aspect politique.

Certainement qu'elle aurait déjà été une jonin, peut-être même l'égale d'un Tsuyoshi. Elle avait ces capacités-là. Peut-être une Toph en puissance ? Hmmm c'était dur à dire, d'autant qu'il ne connaissait que très peu la godaime, mais tous étaient d'accord pour lui accorder un talent sans équivalent dans le village.

Rin avançait progressivement dans la découverte de ses propres tenketsus, mais pas assez vite pour pouvoir clôturer l'entrainement aujourd'hui. Kisuke commençait à hésiter de proposer la fin de l'exercice avant que la Hyûga ne prenne les devant et ne s'engage à s'entrainer dur toute la semaine, et de le retouver au dojo Hyûga. C'était... surprenant de sagesse de sa part, et une excellente idée sur beaucoup de plan. Le plus important, c'était qu'il s'agissait de la meilleure façon pour qu'elle apprenne rapidement cette technique.

Très bien, c'est en effet sage de ne pas trop se dépenser en chakra pour le moment, d'autant plus que les prochaines étapes sont assez chakra-i-vore également. Enfin, à part la prochaine étape. Elle consistera dans la rotation. Réfléchis-y un petit peu, mais garde l'expulsion comme priorité. Rin-sama...

Kisuke se leva et salua la jeune femme avec respect. L'heure passait vite, et il avait encore des choses à faire dans cette Académie. Il s'en alla donc dans les dédales de couloirs de cette institution Iwajin, cherchant vaguement des informations sur une prochaine séance sur le Kuchyiose ou sur le Fuinjutsu. L'Académie n'était malheureusement que très peu fournie dans ces catégories-là, préférant pousser les domaines ninjutsus et taijutsu en priorité. Il trouva même une séance pratique d'entrainement taijutsu pour genin, organisée par Yanosa-san. Il y viendrait bien, mais en lisant le pamphlet, c'était peut-être un peu plus orienté pour les jeunes genins, manquant d'expérience. Pas pour un vieux de la veille comme lui. Il soupira.

Heureusement, pour les sceaux, il pouvait compter sur son sensei Teruyo-sensei. Mais pour développer ses invocations, c'était un poil plus compliqué, et il ne pouvait compter que sur lui-même...

... La semaine était passée à une vitesse ahurissante. Kisuke du marcher au trot pour ne pas arriver en retard au Dojo. Il salua dans un souffle presque haletant la jeune Hyûga.

Bonjour Rin-sama ! Tu me montres rapidement ce que tu as accompli cette semaine en terme d'expulsion de chakra ? Et puis tu peux commencer à essayer de pivoter sur toi-même pendant que je me sers à boire.

Kisuke s'adossa contre un mur avant de libérer une petite bouteille en fer d'un sceau de stockage. Il n'avait plus son super tableau comme support à cet apprentissage, ce qui l'attristait un peu. Les dojos familiaux Hyûgas avaient la facheuse tendance à être un poil trop sobre. Sans couleur. Avec des lignes droites épurées. Hmmm, il était temps de mettre en peu de courbes, de vagues, et de sol qui tanguaient dans cet environnement.

Le liquide était transparent, ressemblait à de l'eau mais n'était pas de l'eau. Etrange, pas vrai ?

_________________
Palmarès shinobi:
 

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t11145-hyuga-kisuke-civil#95880
Hyûga Rin
Hyûga RinEn ligne

Le T-Rin T-Rin quotidien [Rin] Empty
Sam 11 Déc 2021 - 22:22

S'il y avait bien une chose sur laquelle les gens pouvaient compter, quand il s'agissait d'interagir avec l'héritière de sa branche familiale, c'était n'avait qu'une seule parole. Elle ne s'engageait pas dans quelque chose qu'elle ne croyait pas possible et faisait preuve d'une détermination hors pair dans ce qu'elle jugeait nécessaire. Le Kaiten était l'apogée de cette réflexion. Sans doute la technique la plus importante à ses yeux, et ce, même en calculant le Byakugan dans l'équation. En effet, la parange avait toujours considéré la défense comme la plus importante des alternatives. D'autant plus qu'elle ne pouvait chasser l'idée que sa fille serait peut-être encore en vie, si elle avait su maîtriser cette partie des arcanes claniques.

Dans tous les cas, Rin avait passé la semaine à travailler l'expulsion de chakra de ses tenketsus. Sans relâche, elle éjectait en continu des petites doses de chakra d'un tenketsu à la fois. Elle avait certes concentré ses efforts sur les petites étoiles plus déficientes de son système circulatoire de chakra, mais elle n'avait pas non plus négligé les autres. La semaine avait passé assez vite, mais avec elle, la maîtrise de l'expulsion de chakra de Rin avait atteint un autre niveau.

Heureuse de ses avancements, elle avait attendu le retour de Kisuke avec excitation et joie. Elle était fière du travail qu'elle avait accompli et voulait partager ça avec celui qui, anciennement, s'occupait d'elle. Il était comme un deuxième père pour elle et son approbation était importante à ses yeux, bien que tout ceci était inconscient chez elle.

[Rin] - Kisuke-Senpaï ! Ravis de vous revoir.

Lui adressait-elle solennellement, alors que les deux occupaient un des dojos du clan. Sans perdre de temps, Kisuke s'adossait contre l'une des parois de l'établissement. À son tour, sans perdre de temps, Rin inspirait profondément tandis que son partenaire faisait apparaitre une flasque d'un sceau. Tout en expirant, Rin ouvrit les 361 tenketsus de son corps et relâchait une vague de chakra qui filait quelques secondes dans les airs avant de se dissiper, redonnant son énergie vitale à la terre.



Elle avait accompagné son relâchement d'un petit mouvement rotatif de son corps. Bien loin d'être une rotation à proprement parlé, c'était simplement quelque chose qui lui était venu naturellement.

[Rin] - Pour la rotation, j'ai bien essayé de m'y mettre, mais c'est moins réalisable en plein réunion.

Dit-elle en ricanant un peu. Il n'y avait pas que ça, bien entendu. Si Rin avait plus de facilité avec les expulsions de chakra et la manipulation de ses tenketsus, la manipulation de son corps et le taijutsu Hyûga lui venaient moins naturellement. Était-ce là le résultat de son âge plus avancé ? Ou bien se comparait-elle seulement à Komorebi qui elle semblait avoir plus de facilité avec ça ?

Dans tous les cas, elle entamait une rotation qui ne ressemblait pas à grand-chose. Bien entendu, il ne suffisait pas de tourner pour tourner, il y avait certaines façons de faire qu'elle ne maîtrisait pas du tout. Elle dus arrêter assez rapidement par une perte d'équilibre.

_________________
~ Thème~
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t11935-hyuga-rin
Hyûga Kisuke
Hyûga KisukeEn ligne

Le T-Rin T-Rin quotidien [Rin] Empty
Sam 11 Déc 2021 - 23:09
Rin était elle aussi d'humeur à l'essentiel, et tandis que Kisuke sirotait tranquillement son eau-de-vie, elle lui fit une démonstration parfaite d'une techniques avancée Jishin. Non, ce n'était pas le Kaiten, mais c'était une technique terriblement dévastatrice et puissante, résultante d'une parfaite projection de tous ses tenketsus. C'était une étape essentielle à l'apprentissage du Kaiten, mais qu'elle profite de cette étape pour apprendre une autre technique de haute volée...

Kisuke regarda sa bouteille d'un air méfiant, avant de reporter son regard sur Rin.

Oula, c'est plus fort que je pensais où tu viens véritablement de maitriser une des techniques Jishin les plus développées ?

Il n'y avait que des félicitations de rigueur, bien entendu. Kisuke ferma sa bouteille et la rescella dans une de ses manches. La Hyûga avait tenté d'ajouter une rotation à cette expulsion de chakra, mais elle n'y était pas encore. Elle ne comprenait pas toute la difficulté de pouvoir enchainer sans cesse une rotation encore, et encore et encore. Et cet exercice serait drillé, car il devait se faire en plus sous la pression constante d'assauts adverses. Kisuke tapa dans ces mains avant de prendre place devant Rin, et de lui signaler d'activer son Byakugan.

Oublie la combinaison, pour le moment. La rotation est un mouvement complexe - il s'agit de maitriser son moment angulaire, et ce n'est pas aussi simple qu'il n'y parait. Quand tu tournes, il faudra que tu gardes une jambe comme ton pivôt. Une seule. Les bras et ton autre jambe seront tendus et auront pour rôle de garder ton élan et ton équilibre. Ensuite, tu dois bien gainer tes abdos et serrer tes fessiers pour contracter tes muscles et conserver l'accélération. Evidemment, tout ça, tout en gardant ton équilibre.

Kisuke fit une démonstration éclair en pivotant sur lui-même assez rapidement. Puis, il s'arrêta et décomposa le mouvement en plusieurs mouvements plus petits qui s'enchainaient. D'abord un coup sur le sol avec le pied non pivot, la jambe qui se lève, tendue, avec les bras et le haut du corps qui commençait aussi la rotation. Il gardait un bras en parallèle avec la jambe, par facilité, avant de rentrer vers l'intérieur cette jambe pour moduler la vitesse de rotation. Il réitéra ceci plusieurs fois, tout en montrant les différents muscles utilisés, en faisant circuler excessivement du chakra dedans.

La meilleure démonstration possible. Et c'était déjà un poil fatiguant. Il sortit un essuie de sa besace et s'épongea le front - une fatigue purement musculaire, et qui n'avait rien de chakratique. C'était assez intéressant comme changement dans sa vie de shinobi, et ce n'était pas sans rappeler ses débuts de réhabilitation avec Yanosa.

Essaie, à ton tour. D'abord les quelques exercices intermédiaires, puis l'ensemble.

Kisuke invita donc la Hyûga à faire les exercices.
Spoiler:
 

_________________
Palmarès shinobi:
 

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t11145-hyuga-kisuke-civil#95880
Hyûga Rin
Hyûga RinEn ligne

Le T-Rin T-Rin quotidien [Rin] Empty
Lun 13 Déc 2021 - 17:47

[Rin] - C'est grace à vos enseignements, Kisuke-Senpaï. Sans eux, je n'y serais sans doute jamais arrivée !

Dit-elle face au commentaire sur la maîtrise d'une technique Jishin de hauts niveaux. Encore une fois, Rin avait toujours eu plus de facilité avec les projections de chakra. Là où Komorebi avait de la facilité avec le taijutsu et le contrôle de son corps, Rin avait de la facilité avec la manipulation de son chakra et de ses tenketsus. Les deux étaient aux antipodes et les deux étaient dans la même équipe. Si sa cousine bénéficiait plus facilement des apprentissages avec Yanosa, Rin retirait plus de ceux de Kisuke. La vie était drôlement faite.

[Rin] - D'ailleurs, je dois dire que suite à notre dernier entraînement, je n'ai pu m'empêcher de réfléchir à quelques applications possibles pour nos projections de chakra. J'ai commencé à développer une technique pour rendre invisibles nos projections, mais ce n'est encore qu'une idée. J'ai bien essayé, mais beaucoup plus facile à dire qu'à faire.

Dit-elle, à la recherche d'un conseil quelconque de son cousin qui pourrait peut-être la mettre sur le bon chemin. Ce n'était pas le genre de chose qu'elle échangeait avec tout le monde. Il s'agit quand même là d'une technique qu'elle souhaitait développer comme botte secrète et moins les gens étaient au courant, mieux c'était. Kisuke, cependant, c'était différent. Comme un second père pour elle, il avait fait tant pour Rin qu'elle souhaitait l'inclure dans ce genre de réflexion et de développement personnel.

Dans tous les cas, le duo entama rapidement le vif du sujet. La rotation propre au Kaiten. Si Rin avait eu une certaine facilité avec l'expulsion. La rotation allait lui demander énormément d'effort. Comme abordé plus tôt, sans doute s'agirait-il d'une partie de l'apprentissage dans laquelle Komorebi aurait beaucoup plus de facilité. Pour Rin, ça allait être un défi de taille.

À la demande de Kisuke, Rin réalisait l'unique mudra nécessaire à l'activation de son Byakugan. Typiquement Hyûga, de longues veines apparurent en demi-lune autour de ses yeux. Du chakra pur s'injectait tranquillement dans ses pupilles qui réagirent en offrant des capacités phénomal à Rin.



Si son Byakugan était désormais capable de percer la matière, elle n'avait aucune utilité pour ça en ce moment. Choisissant de diminuer les dépenses en chakra et d'en conserver le maximum, elle pouvait voir autour d'elle et percer les mystères du système circulatoire de chakra.

Voyant toute la complexité de la rotation, elle comprenait immédiatement pourquoi ce qu'elle avait essayé de faire s'était soldé rapidement par un déséquilibre. Bouger son corps dans son environnement ne lui était pas complètement naturel et la position très précise que devait adopter ses membres.

S'avançant vers Kisuke, elle posait sa dextre contre le mur. Rin débutait ensuite les quelques exercices présentés par Kisuke. Faute d'avoir une barre à tenir, ce qui aurait sans doute aidé dans son apprentissage, elle se débrouillait avec ce qu'elle avait.

Elle aurait bien aimé que la partie rotation soit aussi simple que ce qu'elle pensait, mais c'était réellement tout un art que de tourner sans perdre l'équilibre et sans être déstabilisé. À quoi bon lui servirait le Kaiten si elle finissait au sol à cause de son oreille interne. Elle ne ferait que repousser l'inévitable.

À répétition, elle commençait par pratiquer le levé du genou accompagné de son bras. Elle répétait encore et encore le mouvement, alternant par moment sa main qui maintenait son équilibre. Parfois, elle visait différent endroit avec son genou, histoire de coordonné plus facilement la ou sa main et sa jambe se tenait, car ils devaient être parallèle en tout temps.

Au bout d'un moment, contre le mur, ça allait bien. Elle essayait de se retirer de celui-ci afin de travailler un peu son équilibre et là, ça devenait complètement autre chose. Une perte d'équilibre ici, un mouvement chambranlant par là, elle avait vraisemblablement de la difficulté avec le levé de sa jambe. Elle n'abandonnait pas, cependant, car elle savait que ce n'était qu'une question de temps et de pratique. Il y avait définitivement une amélioration nécessaire à son jeu de jambe.

_________________
~ Thème~
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t11935-hyuga-rin
Hyûga Kisuke
Hyûga KisukeEn ligne

Le T-Rin T-Rin quotidien [Rin] Empty
Mer 15 Déc 2021 - 17:03
Quelque part je suis rassuré que tu dois bosser quand même comme nous autres, le restant du commun des mortels.

La remarque était venue après une bonne heure d'apprentissage sur ce mouvement de rotation. Rin apprenait vite, mais avait des difficultés humaines à reproduire un mouvement aussi complexe. Elle semblait commencer à sentir l'affaire, néanmoins. Il y avait encore du travail, certes. Toutefois, Kisuke pouvait commencer à voir un cadre sur lequel ils pourraient travailler plus en détail la célèbre arcane.

Il suffisait d'un petit peu de pratique pour y arriver. Tout le savoir était dans sa tête. En attenant...

Bien, tu es sur le bon chemin, je n'ai pas trop de conseil à te donner. J'ai par contre une autre perle de sagesse à te partager. Tourne avec les bras tendus, puis replies-les. Que constates-tu ?

Un exercice qu'elle pouvait faire déjà maintenant. Et elle devrait sentir un changement particulier. Kisuke avait les yeux qui pétillaient d'expliquer ce phénomène physique à la femme qui avait autrefois été sous sa garde. C'était comme... s'il expliquait la résolution d'équation différentielles à son propre enfant ! Mais en moins compliqué.

Oui, tu accélères. On appelle ca la conservation du moment angulaire. Au plus petite tu te fais, au plus rapide tu seras. Au plus tu t'étends loin de ton centre de gravité, au plus lente sera ta rotation, et tu peux passer de l'un à l'autre juste en bougeant tes bras et ton pied libre. C'est une des raisons de la posture étrange du kaiten, pour avoir cette fluidité avec la vitesse. C'est un peu désorientant au début, mais cela peut te permettre de mieux comprendre comment ton corps se comporte.

Le corps était un objet complexe dans l'espace qu'on ne pouvait simplifier en un simple point. C'était un ensemble de systèmes reliés les uns autres autres par des articulations, des muscles, des vitesses, des pressions internes et externes et...

... Par du chakra.

Une autre façon d'accélérer c'est... d'avoir une rotation et de projeter du chakra en quantité suffisante. C'est important de savoir tourner sans, bien entendu. Tu n'as pas fait tout cela pour rien, mais essaie maintenant de refaire les deux éléments ensembles, et tu sentiras également un petit peu plus de vitesse que lorsque tu tournes sans chakra. Ce n'est pas un énorme effet, mais ça aide.

Elle avait tout en main pour arriver désormais à la prochaine phase. L'EXPULSATION !

_________________
Palmarès shinobi:
 

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t11145-hyuga-kisuke-civil#95880
Hyûga Rin
Hyûga RinEn ligne

Le T-Rin T-Rin quotidien [Rin] Empty
Ven 17 Déc 2021 - 2:50

[Rin] - Ce n'est pas le mouvement qui me vient le plus rapidement. Le mouvement pour déclencher la rotation, ça va, mais ma tête tourne beaucoup trop rapidement et ça me déconcentre.

Répondit-elle a son enseignant de la journée. Une heure avait suffi à Rin pour qu'elle parvienne à débuter une rotation correctement. Une fois que l’on comprenait et décortiquait le mouvement lentement, elle n'avait pas trop de difficulté à le reproduire rapidement. La rotation en soi avait encore beaucoup de travail, mais l'enjeu principal tournait - hihi - autour de son oreille interne et de ses étourdissements. Il n'y avait que très peu de choses qu'elle pouvait faire pour se prémunir de ça. L'habitude était la clé de cette partie de l'exercice et c'était quelque chose qu'elle allait devoir travailler régulièrement si elle voulait être capable de pouvoir utiliser le Kaiten en plein combat.

Écoutant son cousin lui parler de la conversion du mouvement angulaire. À sa demande, elle essayait le mouvement et elle ne pouvait que trouver cette découverte amusante. Elle y trouvait même un certain plaisir. Ouvrant les bras, elle ralentissait et pouvait voir avec plus de facilité son environnement. Fermant les bras, la vie autour d'elle accélérait - plutôt elle en réalité -. Elle s'amusait même à expérimenter plusieurs vitesses de rotation en ouvrant plus ou moins les bras en fonction de son envie. Ça avait définitivement quelque chose d'enfantin, mais elle trouvait du plaisir dans son entraînement et ça ne pouvait qu'être positif.

S'amusant - comme une enfant - elle profitait des explications de Kisuke pour enregistrer physiquement les différentes vitesses de rotation en fonction du positionnement de ses bras dans l'espace. Elle s'était laissé se perdre dans l'entraînement, a n'en oublier le déséquilibre qui venait toujours au moment d'arrêter de tourner. Si bien qu'en déposant sa jambe pour mettre fin à sa rotation, elle fut complètement étourdit et tituba quelques pas avant de tomber au sol.

[Rin] - Si jamais vous avez un conseil pour l'arrêt de la technique, je serais bien preneuse. Quoi que je ne pense pas tourner autant d'un coup lors de l'exécution d'un réel Kaiten... et qu'il ne doit pas y avoir tellement plus a faire que de travailler le même mouvement pour que mon corps s'y habitue. Ce n'est sans doute pas quelque chose qui se règle en quelques heures de travail acharné.

Prenant un pause le temps de reprendre ses esprits. Kisuke lui expliqua l'implication du chakra dans le mouvement et dans le gain de vitesse associé à ce dernier. Elle était bien d'accord avec lui, le mouvement de base devait être maîtrisé avant d'y ajouter des expulsions de chakra. D'autant plus que ça permettait à Rin de travailler un aspect avec quoi elle avait plus de difficulté.

Une fois prête à se relancer, elle répétait une autre fois le mouvement, s'assurant cette fois-ci de laisser son coeur d'enfant de côté et en diminuant le nombre de rotations d'un coup. De la même façon que la dernière fois, elle variait les vitesses de ses tours, mais à la différence qu'elle expulsait des petites quantités de chakra ici et là afin autant de gagner en vitesse, mais aussi d'en perdre. Elle voulait sentir l'impact du chakra dans son corps et l'exercice de l'expulsion prenait tout son sens ici. Capable de plus facilement maîtriser ses propres tenketsus, elle pouvait les "alumés" individuellement et avec des quantités différentes de chakra, jouant sur ses rotations et surtout, son équilibre aussi. Quand elle sentait qu'elle perdait pied un peu, elle crachait un peu de son énergie vitale afin de se restabiliser. C'était une belle façon pour elle de travailler ses faiblesses à l'aide de ses forces.

_________________
~ Thème~
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t11935-hyuga-rin
Hyûga Kisuke
Hyûga KisukeEn ligne

Le T-Rin T-Rin quotidien [Rin] Empty
Ven 17 Déc 2021 - 16:51
Rin était d'une personnalité amusante. Elle écoutait tout ce que l'Apoticaire lui disait et le tournait comme un jeu amusant pour se dépasser. Elle fit plusieurs essais sur le moment angulaire tout en gloussant de plaisir, ce qui arracha à l'homme au Bob plus qu'un sourire. Si tous les jours des shinobis pouvaient être comme cela. A s'amuser. A profiter de la vie.

Et elle ne s'arrêtait jamais de s'entrainer. De continuer de s'améliorer et de poser des questions.

Arrêtez une telle rotation n'est pas aisée. Poser le deuxième pied au sol pour augmenter la friction et faire la base du kinobiri au sol pour augmenter l'adhérence est la façon la plus rapide que je connaisse, même si elle n'est pas pour autant immédiate.

Le conseil était important, mais au final, la Hyûga progressait très bien d'elle-même. Elle semblait avoir compris le mouvement principale et commençait à fignoler certains détails important pour une véritable maitrise.

Et très rapidement, Kisuke arriva à une conclusion.

Elle était prête pour la dernière phase de l'entrainement. Il s'agissait de cristalliser tout ce qu'elle avait appris en un seul mouvement fluide et solide. Sa cousine en était capable, il en était certain. Bientôt, elle entrerait dans la cours des grands hyûgas et maitriserait cet arcane aussi puissant qu'infaillible. Kisuke claqua de ses mains, pour signifier à la fois la fin de l'exercice mais également sa satisfaction du niveau atteint.

Bien, tu es prête pour tenter le véritable Kaiten. Vas-y à fond, avec le maximum de chakra que tu peux tout en maintenant ta rotation. J'en testerai la solidité avec des lancer de kunai émoussés, puis avec des paumes du hakke.

Et libre à sa promesse, Kisuke se mit à lancer sur Rin des journaux enroulés de plus en plus fort. Il s'agissait de se mettre au travail si elle ne voulait pas finir sous une montagne de journaux, et s'y noyer en hurlant "J'ai Pas Pieds !". Après, il se mettrait à lancer des paumes du Hakke, dès qu'il pourrait attester d'un minimum de solidité de sa technique.

_________________
Palmarès shinobi:
 

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t11145-hyuga-kisuke-civil#95880
Hyûga Rin
Hyûga RinEn ligne

Le T-Rin T-Rin quotidien [Rin] Empty
Ven 17 Déc 2021 - 23:42

Rin était bien au courant de la propension qu'avait son cousin pour les jeux de mots. C'était un caractère qui donnait vie à ce qu'il était et ce qu'il dégageait. Cependant, alors qu'il abordait le sujet de lui lancer des kunais émoussés, Rin ne put s'empêcher de penser directement aux journaux. Sans était-ce là une forme de désensibilisation à force de trop interagir avec Kisuke. Cependant, ça allait directement dans son palmarès des trois meilleures blagues qu'on lui avait faites.

Après, que ce qu'il lui lançait soit des armes rouillées ou bien des journaux révélant des secrets de guerre à la grandeur du Yuukan, l'objectif restait le même. Elle allait devoir allier rotation et véritable projection de chakra. Ça allait devoir être d'une densité parfaite pour qu'aucun journal ne traverse sa protection. Que lui arriverait-elle advenant le cas ou d'imposants pieux venait à être lancé dans sa direction. Elle n'avait pas particulièrement envie de finir empalée et de mourir dramatiquement dans les bras d'un ami.

[Rin] - Je suis prête quand tu l'es.

Lui dit-elle tout en adoptant l'une des positions typiques de son clan. Prête à entamer sa première projection, Kisuke s'assurait de lui lancer le journal directement dessus. Sans perdre de temps, elle expulsait un peu de chakra et débutait une rotation, mais le timing n'avait pas été le bon et elle le reçu en pleine figure. Si l'encre avait été fraiche, le nom de "Sendai Yahiko" lui aurait été étampé en plein sur le front.

[Rin] - Encore.

Laissant tomber le premier journal au sol, comme si de rien n'était, elle demandait à son cousin de recommencer et de lui en lancer un nouveau. Sans perdre de temps, les deux shinobis s'attelèrent à la tâche. Les premiers journaux ne rencontrèrent pas particulièrement beaucoup de résistance. Si le timming s'améliorait rapidement, les premiers jets de chakra n'avaient pas la consistance requise pour bloquer complètement le bout de papier.

Il ne fallut pas très longtemps à Rin pour comprendre ce qu'elle ne faisait pas de correct et d'altérer ses propres attitudes face à la technique. Influencée par la version plus offensive qu'elle avait appris lors de sa semaine à travailler sur l'expulsion, elle avait pris un mauvais pli quant à la façon d'utiliser ses tenketsus. Au lieu d'employer son chakra défensivement, elle expulsait une vague offensive capable de détruire l'intérieur d'une personne... ce qu'un journal n'avait pas...

***


Envoyant une vague de chakra à l'aide de sa paume, Kisuke et Rin étaient désormais sur des essais face à des techniques plus dévastatrices. Alors que la masse de chakra sifflait dans l'air - ou pas -, Rin débutait une rotation tandis qu'une quantité importante de chakra bleutés émanait de ses Tenketsus. Adoptant rapidement une rotation, la défense se levait et la vague de chakra percutait le Kaiten de la parange.

S'il avait encore des ajustements à faire - en parculier au niveau de la vitesse d'exécution. Ça, cependant, c'était des choses qu'elle allait pouvoir travailler sans avoir nécessairement besoin de la présence de son cousin. Ses enseignements avaient été plus qu'importants et Rin allait être apte à les extrapoler et à continuer de travailler sur ses bases.


_________________
~ Thème~
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t11935-hyuga-rin
Hyûga Kisuke
Hyûga KisukeEn ligne

Le T-Rin T-Rin quotidien [Rin] Empty
Sam 18 Déc 2021 - 12:44
Rin avait eut initialement quelques soucis dans ses premières formations de la technique, mais elle ne se laissa pas faire. Rapidement, elle approfondit les résultats jusqu'à arriver à un pseudo kaiten, puis un bon kaiten (pas excellent, bien que rien qui ne pouvait s'améliorer avec un peu de pratique et d'exercice de son côté). Il applaudit.

Félicitations, tu sais utiliser la technique maintenant. Repose toi un peu, tu veux quelques choses à boire, peut-être ?

Le chakra de la genin était dangereusement bas, après autant d'exercices successifs qui requéraient beaucoup de chakra. Le kaiten était une technique efficiente en terme de consommation de chakra pour ce qu'elle apportait. Mais la masse de chakra nécessaire à son bon fonctionnement restait assez élevé et souvent plus adapté aux réserves de chakra des chunins ou des jonins. Il était sage de se reposer maintenant. Kisuke avait quelques boissons disponibles dans divers sceaux, spécifiquement pour l'occasion...

Puis il se dit qu'il était temps de donner quelques conseils sur la bonne utilisation de cette technique, et surtout les mauvaises utilisations à éviter. Il ne voulait pas que Rin deviennent trop confiante sur cette technique - le kaiten était fort, pas invincible. Il s'agissait d'en connaitre les limites pour ne pas tomber dans le panneau.

Tu dois faire attention à quelques points avec cette technique. Elle ne protège pas d'attaque du sol. Elle n'est pas rapide. Et si le sol est glissant, avec des makibishi ou des éléments coupants, ou si tes pieds sont bloqués tu n'arriveras pas à l'utiliser. Mon conseil serait donc de ne pas trop te fier dessus comme une première ligne de défense, mais comme une ligne de défense secondaire solide et fiable. A trop te reposer sur une technique, elle devient une béquille.

Un mélange de conseils spécifiques pour le kaiten, et de conseils plus généraux. Toute technique pouvait devenir une béquille, l'exemple par excellence était le Byakugan. Les Hyûga apprenaient très rapidement le coût en chakra de cette technique, et comment s'en passer un maximum tant que les réserves de chakra n'étaient pas plus développées. Le kaiten était un bon exemple complémentaire à ce paradigme.

_________________
Palmarès shinobi:
 

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t11145-hyuga-kisuke-civil#95880
Hyûga Rin
Hyûga RinEn ligne

Le T-Rin T-Rin quotidien [Rin] Empty
Dim 19 Déc 2021 - 3:16

[Rin] - Un peu d'eau, si vous en avez !

Répliquait-elle à la proposition de Kisuke de boire quelque chose. Elle connaissait les talents de distiller de son cousin, mais en plein entraînement, elle préférait simplement se réhydrater avec quelque chose moins alcooliser. L'idée était de ne pas justement se déshydrater. C'était une décision sage, mais dont Kisuke devait sans doute se douter.

[Rin] - C'est noté ! Merci pour les informations, Kisuke-Sama.

Sans les commentaires judicieux de Kisuke, sans doute ne se serait pas doutée de l'inefficacité du Kaiten a bloquer les assauts provenant du sol. Peut-être aurait-elle même été victime d'une telle attaque et se serait retrouvé dans une merde monumentale.

Si le Kaiten était capable de bloquer les assauts les plus dangereux du Yuukan, Kisuke avait complètement raison de dire à Rin de ne pas se reposer sur cette technique comme unique défense. Pour le moment, elle s'était concentrée sur les arts de son clan et possédait très peu de jutsu capables de lui sauver la peau. C'était définitivement quelque chose sur quoi elle allait devoir travailler.

[Rin] - Encore une fois, merci d'avoir pris le temps de m'enseigner une telle arcane. Votre aide m'est particulièrement précieuse.

Dit-elle en s'inclinant devant le manipulateur de serpent. Elle savait bien que ce genre de démonstration avait le don de le rendre inconfortable, mais une telle aide se devait d'être soulignée. Il y avait peu de choses que Rin pouvait bien offrir a Kisuke en guise de remerciement. Elle possédait peu de bien matériel qui pourrait bien être utile à l'apothicaire et il y avait si peu de chose qu'elle pouvait lui apprendre. À la place, elle avait opté pour un salut sincère, de personne à personne et allant bien à l'encontre des règles archaïques de son clan. Si un ancien voyait une héritière de la branche principale s'incliner devant un homme de la branche secondaire, sans doute grincerait-il des dents avant de lui rappeler sa place dans la hiérarchie du clan. Cependant, elle s'en fichait complètement, considère tout ce que Kisuke avait fait pour elle.

_________________
~ Thème~
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t11935-hyuga-rin
Hyûga Kisuke
Hyûga KisukeEn ligne

Le T-Rin T-Rin quotidien [Rin] Empty
Mer 29 Déc 2021 - 22:35
Elle prit un peu d'eau, avant de papoter un peu, légèrement. Elle le remercia, et s'inclina devant lui. Cela étonna Kisuke quelques instants - la barrière qui séparait leur naissance était peut-être effacée entre eux mais elle existait encore pour tout le restant du clan, et le pharmacien se dépêcha de la relever de ses propres mains tout en activant son byakugan, pour s'assurer que personne ne trainait dans les parages.

Bon, son Byakugan n'était pas infaillible non plus. Loin de là. Il avait le même niveau depuis des lustres, trop obsédé par son envie de devenir plus fort plus rapidement. Il avait pris des raccourcis, et avait étudié des arcanes interdits ou oubliés, tout en délaissant ce simple outil de son clan. Par dépit, par lassitude, par rejet.

Pour elle, a qui il avait quasiment changé les couches et qu'il avait surveillé durant toute son enfant, il n'avait rien que de la bienveillance et l'envie de la voir voler librement, et en toute sécurité.

C'est bien normal, Rin-sama. Et surtout, n'hésite pas à me rendre visite si tu as d'autres questions ou d'autres besoin auquel je peux t'aider. Je suis et je reste à ton service.

Il avait un sourire sincère, et pourquoi ne devrait-il pas l'avoir ? Il était content que sa cousine absorbe aussi rapidement ces arcanes complexes, non pas parce que cela l'exposerait à des dangers, mais bien parce que de toute façon elle était destinée à être exposée. S'assurer qu'elle avait une telle défense dans son répertoire était le meilleur moyen de l'aider à survivre et à rester en vie dans les durs moments à venir. Kisuke le voyait. La Grande Guerre était en route.

Rin l'avait saluée et était partie du dojo, laissant Kisuke terminer seule sa phrase, dans la pénombre et le silence brisé.

... surtout si je peux m'assurer à ce que tu restes en vie, le plus longtemps possible. Petite Rin-sama.

Kisuke réitéra ses voeux, une fois de plus, de garder toute cette génération intacte, saine et sauve des dangers extérieurs et des perfides qui n'avaient aucune véritable vision de la valeure humaine, sinon la valeur d'un bétail à être dépensé pour des idéaux vains. Comme cet homme au chapiteau, prêt à boulverser le monde et à installer un chaos brutal et sanglant partout dans le yuukan.

_________________
Palmarès shinobi:
 

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t11145-hyuga-kisuke-civil#95880

Le T-Rin T-Rin quotidien [Rin]

Page 1 sur 1

Ascent of Shinobi :: Territoires de la Terre :: Iwa, village caché de la Roche :: Académie Hashira
Sauter vers: