Soutenez le forum !
1234
Partagez

Trouver le feu intérieur (solo)

Gozan Arukisa
Gozan Arukisa

Trouver le feu intérieur (solo) Empty
Lun 6 Déc 2021 - 16:03
- Une protection contre le froid ? S’étonna le vieil homme.
- Oui, c’est… une précaution. J’aimerais trouver un produit permettant de tenir contre des températures très basses pendant quelque temps.

L’apothicaire passa ses doigts dans sa barbichette, une façon d’exprimer sa réflexion. Visiblement, ce n’était pas une demande commune. Un détail qui surprit Arukisa. Le village étant composé de deux clans maniant le froid, elle ne devait pas être la première à s’intéresser à ce genre de substance. Si par voie naturelle il était impossible de répondre à sa demande, elle s’était logiquement tournée vers sa nouvelle lubie : le rentanjutsu.
Orientée par les conseils avisés de l’Han’en, la Rose était rentrée dans une vieille boutique des rues populaires de Kiri. Une façade authentique, remplie de babioles en tout genre dont il était impossible d’en trouver l’utilité pour certaines. Pas de pancarte, peu de clients. Le propriétaire des lieux était connu, pour ceux qui s’y intéressaient, pour être un alchimiste d’exception. Un voyageur chevronné qui ramenait un tas de produits de ses expéditions mais également un savoir inestimable. D’ailleurs, l’apothicaire ne manqua pas de raviver les souvenirs de la gladiatrice. Celui-ci lui rappelait son grand-père, également un amoureux des voyages et des découvertes en tout genre.

- Habituellement, les voyageurs qui se rendent à Yuki se contentent d’un vêtement épais. J’imagine que c’est pour cela que vous venez, non ?
- Pas vraiment, non. C’est plutôt contre un froid plus...profond.

L’homme écarquilla les yeux avant de comprendre sa demande et d’afficher un sourire amical.

- Je pense avoir ce qu’il vous faut. Du moins, j’ai la recette. Il me faudra les ingrédients.

La jônin venait d’exprimer à demi-mot la raison de ses recherches. Voyager à Yuki ne lui faisait pas peur, ce n’était pas quelques flocons de neige qui pouvaient la ralentir. En réalité, les convoitises de son élève la préoccupaient davantage. Misaki s’intéressait de plus en plus au Rinton. Si Arukisa connaissait peu de choses sur cette capacité, elle était certaine d’un élément : cet art descendait à des températures humainement intenables. Un jour ou l’autre, elle serait le frein de sa protégée. Si elle voulait explorer l’entièreté de ce nouveau domaine tout en restant à ses côtés, la Rose devait s’en prémunir et prendre ses précautions. En tout cas, elle pouvait essayer.

L’apothicaire déposa un bouquin dont la couleur des pages démontrait une ancienneté évidente. Il posa le doigt sur une page en particulier.

- Une potion de chaleur. Je m’en suis servi lorsque j’ai visité certains des glaciers les plus reculés du pays des Neiges. Ce n’est pas le plus complexe à réaliser, seulement...Il me faut un élément que je ne possède pas : l’étincelle d’une salamandre de feu. Dit-il en montrant sa gorge pour indiquer la position du précieux composants. Vous pourrez trouver ce petit animal dans les galeries souterraines de l’île d’Ue. Faites attention, il ne se laissera pas faire et ne vous fiez pas à sa taille, il peut faire beaucoup de dégâts.
- Ne vous en faites pas, j’ai déjà mis les pieds sur cette terre hostile et je ne me ferai pas surprendre. Une seconde fois. Dit-elle à la fois amusée et gênée.
- Très bien. Dès que vous aurez réussi, revenez me voir et je pourrais vous aider.

_________________
"Un autre jour, une autre aventure !"

Trouver le feu intérieur (solo) 63971_s

Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t117-la-rose-rouge-termine#454 https://www.ascentofshinobi.com/t11620-kiri-equipe-5-shotosenpei https://www.ascentofshinobi.com/t536-gozan-arukisa-s-adventures
Gozan Arukisa
Gozan Arukisa

Trouver le feu intérieur (solo) Empty
Jeu 16 Déc 2021 - 15:47
Ile d’Ue, quelques jours plus tard…

En automne, l’île sauvage n’avait pas la même apparence que la dernière fois que la Rose s’y était aventurée. La canopée semblait moins fournie, et la quantité de feuilles recouvrant le sol de la jungle était bien plus importante. Cela donnait d’ailleurs une sorte de matelas naturel, très glissant à cause des pluies fréquentes à cette période. L’humidité était toujours très présente, étouffante. Seulement, celle-ci était bien plus palpable puisqu’entre deux averses où elle tentait de s’abriter avec le décor autour d’elle, Arukisa avait à peine le temps de sécher ses vêtements. Une humidité bien plus pénétrante et désagréable.

Ses récentes expéditions rendaient la gladiatrice encore plus prudente à chaque pas. A chaque recoin de cette forêt, un danger pouvait surgir. Des macaques enragés défendant leur territoire, un lézard géant affamé, des insectes venimeux, les sources de problèmes ne manquaient pas. Sa mission avec Reikan restait gravée dans sa mémoire comme l’une des plus périlleuses. Les humains n’étaient que des proies ici et elles avaient frôlé la mort plusieurs fois. Ce n’était pas par hasard que cet endroit était réquisitionné pour entraîner les troupes kirijine dans des conditions extrêmes.

La forêt tropicale abritait de nombreuses espèces de plantes et d’animaux. Les cris d’oiseaux se mêlaient aux sifflements de reptiles. Une sorte de forêt primaire avait pris possession de l’île. Des arbres anciens formaient d’immenses piliers soutenant un toit feuillu laissant peu de lumière atteindre le sol terreux. Ainsi, avec les nuages qui couvraient le ciel, la vision était fortement diminuée, une pénombre inquiétante qu’elle espérait quitter très rapidement. La diversité de la faune était sans égale. Régulièrement, Aru’ s’engluait dans une toile d’araignée récemment étendue au travers du sentier. Pourtant, elle marchait lentement, observant avec plaisir la beauté des alentours. À chaque pas, ses yeux sont rivés au sol. Il est crucial de savoir où elle pose ses pieds. Marcher sur un être vivant pouvait vite devenir dangereux.

Malheureusement, la sécurité n’évitait pas tous les dangers. En passant près d’un tronc rongé par la moisissure, la Rose tomba dans le piège d’un prédateur inconnu. Une étrange liane parcourait le bois mort. De couleur verte, le végétal entourait entièrement son hôte et semblait le dévorer tandis qu’il gisait au sol. Des fleurs pourpres, éclatantes et de petites épines étaient visibles sur toute la longueur de la magnifique destructrice. Arukisa passa à quelques centimètres mais ce fut déjà bien assez prêt pour être à la portée de la liane qui attendait certainement qu’une proie passe dans les parages. D’un coup, une nuée d’épines fut expulsée dans sa direction. Pourtant sur ses gardes, la kunoichi put en éviter la majeure partie mais deux d’entre elles vinrent se planter dans sa cuisse. Immédiatement, elle ressentit une forte brûlure et d’un revers de la main, elle les détacha de son épiderme. Son assaillante se mit alors en mouvement, roulant autour du tronc tel un serpent. Arukisa ne s’attarda pas pour faire plus amples connaissances et s’éloigna aussitôt. A mesure qu’elle progressait, la zone touchée la démangeait de plus en plus et des rougeurs commençaient à apparaître.
Après plusieurs minutes de marche, la jônin trouva un abri. Un renfoncement dans une falaise semblait inhabité et lui permit de se poser afin de constater sa blessure. Non seulement la rougeur avait pris de l’ampleur mais en plus de cela elle sentait que la fièvre commençait à s’emparer d’elle.

_________________
"Un autre jour, une autre aventure !"

Trouver le feu intérieur (solo) 63971_s

Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t117-la-rose-rouge-termine#454 https://www.ascentofshinobi.com/t11620-kiri-equipe-5-shotosenpei https://www.ascentofshinobi.com/t536-gozan-arukisa-s-adventures
Gozan Arukisa
Gozan Arukisa

Trouver le feu intérieur (solo) Empty
Mer 29 Déc 2021 - 22:43
Cette île avait l’apparence du paradis mais n’importe qui qui s’y aventurait comprenait rapidement qu’elle se rapprochait plus de l’enfer. Une beauté pimpante et fascinante pour attirer, des menaces camouflées pour enterrer.

Seule au fond de sa grotte, Arukisa avait réussi à s’abriter de l’averse torrentielle qui menaçait de l’engloutir. Des trombes d’eau étaient tombées en quelques secondes sur la canopée et des petites coulées de boue se formaient sur un sol déjà bien abîmé par les intempéries. A tout moment, elle risquait de se faire emporter par une vague vaseuse incontrôlable. La fièvre l’accompagnant, elle s’était réfugiée dans la première crevasse qu’elle avait rencontrée. A l’abri des chutes de pierre, la Rose espérait seulement que ce ne soit pas la tanière d’un prédateur. Les créatures de cette île n'appréciaient pas vraiment la colocation.

La lame de son kunai lui servit à déchirer ses bas afin de mieux constater le mal qui la rongeait. L’impact des épines de la plante inconnue s’était transformé en une plaque de rougeurs de taille moyenne. Des gouttes de sueur commençaient à perler sur son front malgré la température ambiante qui avait lourdement chuté dû aux averses. De toute évidence, ce n’était pas qu’une simple brûlure, cette liane devait disposer d’une sorte de venin qui provoquait la brûlure. Soudain, un éclair vint illuminer les parois de son abri et fendre les nuages noirs. Le tonnerre résonna dans les cieux. Arukisa soupira en essayant de poser son dos contre la pierre et d’attraper son sac, cet endroit ne laissait aucune place à l’erreur.
Par chance, ses multiples excursions sur Ue lui avaient permis de comprendre qu’on ne s’y rendait pas sans se préparer un minimum. Dans sa besace, la gladiatrice avait pris de l’eau potable, un kit pour faire du feu, un peu de nourriture, mais également de quoi se soigner. Ses récentes leçons aux locaux de l’Han’en portaient leurs fruits et la kunoichi commençait à maîtriser quelques bases du rentanjutsu. De ce fait, elle avait concocté à l’aide de Menma quelques fioles et onguents afin de se constituer une trousse de secours basique. La Rose attrapa un pot contenant une crème blanchâtre. A l’intérieur se trouvait un mélange composé principalement de fleurs de lilas pilés, de sève de pin, d’eau de mer ainsi que d’autres ingrédients dont les pratiquants du rentanjutsu gardaient le secret. Cette mixture avait pour bienfait d’apaiser les démangeaisons et d’extraire les poisons faibles sur les zones appliquées. Ainsi, Arukisa plongea son index et son majeur dans la crème et se badigeonna la zone touchée. Elle ne lésina pas sur la quantité et en constitua une bonne couche pour se soulager. La texture grasse du produit eut un effet apaisant dès qu’elle rentra en contact avec sa peau, ce qui eut pour effet immédiat de lui faire fermer les yeux afin d’apprécier ce petit réconfort.

Le mal n’était pas encore complètement partie mais elle sentait tout de même que ses bouffées de chaleur diminuaient. Un peu de sommeil était nécessaire pour qu’elle recouvre ses forces. L’exploration de cette crevasse serait un bon début pour trouver ce qu’elle était venue chercher. Sans se lever, Arukisa mordit son pouce jusqu’au sang et le posa sur le sol rocailleux. Un signe incantatoire se dessina et Hakubo fut appelé auprès de sa maîtresse. Le chiroptère se mit à virevolter autour d’elle jusqu’à se poser sur son épaule.

- Tu ne m’as pas l’air en bon état Aru’ ! Dit-il sur un ton préoccupé.
- C’est juste une égratignure, c’est rien... Dit-elle en balayant ses inquiétudes de la main. J’ai juste besoin de repos et que tu montes la garde quelques heures. Termina-t-elle en fermant les yeux.

Spoiler:

_________________
"Un autre jour, une autre aventure !"

Trouver le feu intérieur (solo) 63971_s

Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t117-la-rose-rouge-termine#454 https://www.ascentofshinobi.com/t11620-kiri-equipe-5-shotosenpei https://www.ascentofshinobi.com/t536-gozan-arukisa-s-adventures
Gozan Arukisa
Gozan Arukisa

Trouver le feu intérieur (solo) Empty
Lun 21 Fév 2022 - 22:35
Quelques heures plus tard, les rougeurs avaient disparu, tout comme la fièvre. L’onguent avait extrait le mal et cette plante vipérine n’était plus qu’un mauvais souvenir. La Rose rassembla son paquetage et reprit son expédition.

La crevasse qui lui avait servi d’abri semblait se poursuivre dans le cœur d’Ue. Une porte d’entrée pour l’exploration qu’elle avait entrepris. Les informations de l’apothicaire indiquaient que les salamandres de feu vivaient dans les galeries souterraines de l’île. Arukisa n’en savait pas vraiment plus sur ces créatures endémiques, peu d’aventuriers s’étaient lancés dans l’inventaire de la faune de l’archipel. D’autant plus qu’on trouvait des bêtes bien plus féroces et sournoises sur Ue. Son dernier passage avait mené la jônin à le découvrir par elle-même. Néanmoins, ses connaissances du bestiaire du Yuukan lui permirent d’émettre une simple hypothèse. Les salamandres s’épanouissent habituellement en milieu humide. Ainsi, la découverte de parois ruisselantes ou d’une source souterraine serait une bonne piste.
Afin de se diriger dans l’inconnu, la Rose avait gardé Hakubo auprès d’elle. La chauve-souris était évidemment très à l’aise dans ces galeries sombres. A la lumière d’une torche qu’elle avait préparée avant de partir, Arukisa avançait à tâtons. Le sol terreux et accidenté par endroit demandait une attention particulière afin de ne pas trébucher dans une cavité qui pourrait lui être fatale. Les chemins étaient entrecoupés de diverses cavernes de différentes tailles, certaines laissant passer la lumière du soleil par des interstices creusées par le temps. L’arrivée de ces rayons avait réussi à amener quelques brins de végétation au milieu de toute cette roche. Par endroit, le plafond était complètement effondré et le ciel était ouvert, laissant à place à des jardins improvisés entourés de pierres.

Au bout de quelques heures de vaines recherches, alors que la kunoichi prenait un repas frugal dans une grotte qui, par son immensité, peinait à être éclairée par la lueur de sa flamme, le chiroptère revint à grandes envolées dans sa direction.

- A une centaine de mètres dans cette direction ! Dit-il en faisant une pirouette aérienne afin d’indiquer le cap. Il y a une source d’eau chaude pas loin. La roche est humide mais il y a de la vapeur. Affirma-t-il fier de sa découverte.
- Mais évidemment ! S’exclama la Rose en expulsant quelques morceaux de fruits de sa bouche. Au diable le civisme, elle était seule dans une grotte. Les salamandres de feu vivent certainement près d’une source de chaleur ! Pourquoi j’y ai pas pensé plus tôt... Quelle idiote. Dit-elle en levant les yeux au ciel devant son manque de bon sens.

Empressée de rencontrer les créatures, elle ne termina pas son en-cas. Arukisa jeta son trognon de pomme au sol et suivit les battements d’ailes de son fidèle allié. En passant sa main sur la pierre qui formait la galerie, elle put ressentir l’humidité tiède qui la parcourait. En effet, quelques volutes éphémères de condensation vinrent effleurer son visage et réchauffer son épiderme. Jusqu’à maintenant, la température dans ces tunnels étaient plutôt basses mais plus elle progressait plus elle sentait l’atmosphère gagner des degrés. Désormais, elle entendait clairement le son caractéristique d’un écoulement d’eau. Ses pas s'arrêtèrent net lorsqu’elle tomba sur une salle contenant une gigantesque fosse marine.

_________________
"Un autre jour, une autre aventure !"

Trouver le feu intérieur (solo) 63971_s

Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t117-la-rose-rouge-termine#454 https://www.ascentofshinobi.com/t11620-kiri-equipe-5-shotosenpei https://www.ascentofshinobi.com/t536-gozan-arukisa-s-adventures

Trouver le feu intérieur (solo)

Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Sceller le Démon intérieur [Meikyû Raizen]
» Cette chose à l'intérieur [Madoka & Shyko]
» 1/03. Trouver la bille
» Trouver sa voie
» Trouver sa raison d'être.

Ascent of Shinobi :: Territoires de l'Eau :: Mizu no Kuni, Pays de l'Eau
Sauter vers: