Soutenez le forum !
1234
Partagez

Entretien entre le maître et l’élève ~ Yanosa

Asaara Satoshi
Asaara Satoshi

Entretien entre le maître et l’élève ~ Yanosa Empty
Ven 17 Déc 2021 - 0:08


Les quartiers désolés portaient bien leur nom.
Satoshi se promenait entre quelques vestiges d’un passé trouble. Il estimait avoir vue des résidences et commerce, tous anéanti en gravats, cendre et réminiscence. Iwa avait bien souffert dans les dernières années et le reste du monde devait ignorer ses traces d’une désolation sans limites. Dans tous les cas, il n’avait jamais entendu pareille nouvelle quand il vivait encore dans le désert et s’il joignait à tout ceci, l’absence de l’ombre et le comité ayant remplacé celle-ci, Iwa n’étaient plus qu’un mirage tenant sur quelques piliers camouflés dans les montagnes. Avantage d’un territoire reclus ou vestige en devenir d’une civilisation presque éteinte. L’Asaara ne savait franchement plus quoi penser de ces lieux. Avait-il fait un bon choix en décidant de venir représenter son clan ici ?

Malgré ses pensées, l’homme du désert trouva rapidement l’objet de son désir, ou plutôt la résidence qu’il s’était promis de traquer après l’exercice des jours passés. Une sorte de temple constitué de pierre et de bois, à la fois d’une architecture simple et distinguée. Des matériaux travaillés avec une minutie digne des plus grands experts faisaient office de réconfort sur le décor détonant. Posant une main sur l’une des poutres, le tatoué en vint à se demander si elle n’était pas artificiellement créée pour parfaire l’endroit. Il y avait ici quelque chose de nouveau, ce bâtiment n’aurait jamais eu l’air de ce petit coin de paradis s’il avait lui aussi subi le même sort que le reste du quartier.

Bref, il passa le seuil de l’une des quatre entrées pour se retrouver face à un arbre gigantesque, agrémenté de petit bassin d’eau et d’une ambiance luxuriante qui détonait avec le reste... Il venait trouver Yanosa, l’homme aux allures de momies qui lui avait donné un premier cours sur le taijutsu. Seulement en s’appuyant sur des piliers aussi solides que l’homme aux allures de momies, serait-il capable de prouver sa valeur et de passer outre ce ridicule rang de Genin.

La soif des combats, l’envie de faire une différence. Voilà des motivations qui poussaient le représentant de son clan à prendre un risque.

Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t12610-presentation-asaara-satoshi-en-cours
Oterashi Yanosa
Oterashi YanosaEn ligne

Entretien entre le maître et l’élève ~ Yanosa Empty
Sam 18 Déc 2021 - 12:46
Tout ce qu’il avait donné et donnerait au village le serait-il finalement en pure perte ? La question par moment l’effleurait, comme en cet instant au sortir d’une nouvelle session d’entraînement qui s’était trouvée ponctuée par la venue de Kisuke, le Hyûga en quête de perfection sensorielle. Bien entendu, l’alchimiste était parvenu à maîtriser ce nouveau jutsu que l’Oterashi lui avait montré, et ses pairs Assimilateurs eux aussi avaient pu accumuler quelques progrès. Le poids que tout cela pouvait avoir, même mis bout à bout avec tout le reste, demeurait toutefois en suspend, comme attendant son heure, contemplant la possibilité que jamais celle-ci ne vienne à poindre. L’Oterashi, par bien des aspects, avait parfois l’impression de mener des batailles sur de trop nombreux fronts, des combats bien tangibles contre ses ennemis ou même ses douleurs incessantes, mais aussi des conflits d’idées aux embranchement inextricable et au milieu desquels il se trouvait souvent bien impuissant.

De toutes ses forces, le guerrier de pierre se débattait avec les armes dont il disposait… mais aurait-ce la moindre incidence sur le cours des choses ? Il voulait y croire, il devait y croire, sous peine de laisser ressurgir un panel effroyable de souvenirs et de rappels cuisants de ses actes et de leurs conséquences. Jour après jour, Yanosa faisait grimper la mise qu’il avait déjà avancé sur la table, mais aucune certitude ne lui était permise, en dépit de tout son pouvoir, quant au fait qu’il pourrait la récupérer un jour.

Figure monolithique et ombrageuse, le Tellurique quitta l’aile est pour regagner l’atrium du Dojo des Assimilateurs où il croisa plusieurs visages familiers. Il n’avait pas revu Asuka depuis plusieurs jours, mais ne s’en inquiétait pas pour autant : la relation singulière qu’ils entretenaient en toute connaissance de cause avait son propre rythme, ses propres attendus. S’approchant du bassin au centre de l’atrium, au milieu duquel trônait toujours fièrement l’arbre géant ginko, l’Oterashi mira un bref instant son reflet enrubanné dans l’eau avant de redresser les yeux vers une silhouette qui venait de faire irruption un peu plus loin. Sans tergiverser plus que nécessaire, le Chûnin enchaîna alors les foulées dans sa direction, jaugeant immédiatement du regard celui de l’homme du désert en se campant à deux mètres de lui à peine.

« ...Satoshi, c’est bien ça ? Tu étais au module l’autre jour… Tu ne fais pas vraiment figure d’exception, mais les Genin de ton âge sont rares. Raconte moi un peu ce que tu fais ici. Ce qui t’amène entre ces murs… et entre les remparts de notre cité. On en arrive pas là par hasard, après tout… n’est-ce pas ? »

_________________
Entretien entre le maître et l’élève ~ Yanosa Yano_b10

Theme MusicEntretien entre le maître et l’élève ~ Yanosa Giphy

Theme


Dernière édition par Oterashi Yanosa le Mar 21 Déc 2021 - 0:17, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t5797-oterashi-yanosa-termine
Asaara Satoshi
Asaara Satoshi

Entretien entre le maître et l’élève ~ Yanosa Empty
Sam 18 Déc 2021 - 16:29



- C’est bien cela, Asaara Satoshi du désert.

Dit-il en ramenant son bras sur son torse pour accentuer la faible révérence qu’il donna en signe de respect. Il était en effet venu ici avec une intention bien fondée. Un sourire carnassier trahissait son amusement alors que son autre main venait décrocher la broche de sa cape. L’homme a bandelette allait-il rapidement comprendre l’étendue du gouffre dans lequel l’Asaara puisait sa motivation ?

- J’étais effectivement à cette joute entre Genin l’autre jour, malheureusement pour moi, je ne suis pas encore un expert en Taijutsu.

Le bout de tissu retirer et jeter en arrière, l’Asaara révéla sa gourde à la ceinture. Elle était engravée d’un symbole représentatif de son clan qu’il mit bien en évidence.

- Je suis ici pour vous, et au village pour eux.

Une main fermement posée sur l’insigne en question, il reprit tout en prenant une position de cavalier, son pied gauche fermement ancré au sol alors que le droit traçait un arc de cercle pour parfaire sa position.

- J’ai été délégué par les anciens de mon clan pour ouvrir un éventuel avant-poste pour les manieurs du désert, mais je dois d’abords et avent tout faire mes preuves, démontrer mon savoir et mon passé ne sera pas chose facile, mais j’y arriverais. J’ai entendu dire que vous étiez l’un des experts de la cité, alors je suis venu vous offrir mes services.

Bien entendu, Yanosa ne l’enrôlerait probablement pas aussi vite, surtout pas sans tester de quel bois il était fait. Il était donc prêt à le défier dans l’idée de montrer sa détermination.

- J’ai passé plusieurs cas potentiels en revue et je ne saurais vous dire si c’est vos bandages ou votre aura, mais j’ai choisi de marcher dans l’ombre des gens capables de contenir une tempête.

À peine avait-il terminé que le sable de sa gourde réagissait à son mudra unique, il l’invoquait dans une volute qui prisa bientôt la forme de petites marches de sables, celle-ci prenait place tout autour du Genin.

- J’ai eu dire que vous ne preniez pas n’importe qui, alors que diriez-vous d’un petit duel… Amical, pour vous aider dans votre décision ?

Entretien entre le maître et l’élève ~ Yanosa Hizori10
L'insigne du clan Asaara sur la gourde.
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t12610-presentation-asaara-satoshi-en-cours
Oterashi Yanosa
Oterashi YanosaEn ligne

Entretien entre le maître et l’élève ~ Yanosa Empty
Mar 21 Déc 2021 - 1:11
Le guerrier de pierre n’accordait que peu d’attrait aux manières trop poussées ou aux apparences de convenance de façon générale, et préférait de loin dédier ses réflexions à l’analyse de ce que pouvaient cacher les mimiques, les gestes,… les gentillesses. Tout avait un sens, quand on s’adonnait à ce genre de discipline assez longtemps, et ce même à l’insu de celui ou celle qui était passé au crible de son regard incandescent. En l’occurrence, la brève révérence du dénommé Satoshi révélait un peu plus que le simple respect que le Genin trentenaire voulait témoigner à son hôte : elle était également l’héritage d’une éducation, le stigmate d’une habitude fermement ancrée chez l’Asaara et que ce dernier était même susceptible d’utiliser comme une arme, attendu que les circonstances s’y prêtent. Les shinobi, Yanosa le savait mieux que personne, pouvaient user de stratagèmes qui ne cessaient de redoubler de malice avec le temps, et feindre la politesse avant de faire tomber le couperet figuraient parmi eux.

Tout dans l’attitude de l’Oterashi, quant à elle, trahissait sa propre nature : sur le qui-vive, jamais vraiment relâché, prêt à bondir froidement sur quiconque et à ôter la vie en un battement de cil. Observant du coin de l’oeil sans s’y appesantir le symbole gravé sur la gourde qui se dévoila à la ceinture du Genin, le guerrier sans visage se remémora l’utilisation faite du sable par l’un de ses coéquipiers épisodique, Asaara Kenzo. Ce dernier, songea-t-il, n’avait jamais affiché son appartenance à son clan, et avait toujours demeuré auréolé d’une aura chargée de défiance et d’imprévisibilité. Satoshi, qu’il avait face à lui, ne paraissait pas plus imprévisible qu’un autre, pensa l’agent du Sazori, mais une chose était sûre : il était Asaara, et le revendiquait, allant jusqu’à dévoiler sans préambule les raisons officielles de sa présence ici, dans la Cité de la Roche. Sans broncher, l’Oterashi observa l’homme au turban, passant les reliefs de son énergie au scanner de ses perceptions, aidé en cela par les mouvements de sable qu’il venait de provoquer. D’un guerrier à un autre, les deux hommes semblaient se reconnaître, se jauger avec le naturel de deux prédateurs parcourant les vierges territoires. La différence entre les Hommes et les animaux, cependant, résidaient dans l’intention, et le Chûnin avait passé trop de temps sur le terrain pour s’autoriser à baisser sa garde.

« ...Un ambassadeur, donc. C’est ce que tu es, si je comprends bien. Un diplomate… d’un genre assez spécifique. »

Disant ces mots, Yanosa avait fait trois pas sur le côté, conservant la même distance avec Satoshi en le « sentant » sur son flanc. L’Assara avait adopté une posture apte au combat, qui le maintenait prêt à agir ou réagir à tout instant. A cela, l’agent du Sazori opposa son profil monolithique.

« Bien des liens se sont tissés entre le Vent et la Terre au fil du temps. J’ai moi-même participé à connecter certains d’entre eux, parmi les plus… officieux. On serait en droit de se poser beaucoup de questions, sur les réelles intentions des tiens en poussant ainsi des échanges plus.. directs. Cela étant dit, avant que toi ou ton clan ne puissiez obtenir quoi que ce soit… il faudra effectivement que tu fasses tes preuves. »

L’Oterashi se planta à nouveau droit face à Satoshi, le détaillant alors volontairement de la tête aux pieds.

« ...Tu es le premier. A solliciter volontairement une place dans mon unité. Certain te diront fous… mais j’imagine que ça t’importe peu, n’est-ce pas ? »

Soudainement, comme tentant de percer l’armure naturelle de l’esprit de Satoshi, Yanosa fronça ce qui lui tenait lieu de sourcils sous ses bandages, se rapprochant d’un demi pas.

« Je me demande malgré tout… si tu as une idée de ce dans quoi tu t’embarques. Que sais-tu de nous… de nos luttes, de nos sacrifices... ? Kaze n’est pas étrangère aux catastrophes qui sont secoué le monde, mais pour te faire ta place ici, il te faudra faire plus que te montrer à la hauteur. Tu devras t’assimiler… si tu veux voir tes projets, vos projets, se concrétiser. »

Le guerrier de pierre marqua une pause, avant de faire demi-tour en levant une paume de main ouverte.

« Tu auras en tout cas ton duel, bien sûr. Mais pas ici. »

_________________
Entretien entre le maître et l’élève ~ Yanosa Yano_b10

Theme MusicEntretien entre le maître et l’élève ~ Yanosa Giphy

Theme
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t5797-oterashi-yanosa-termine

Entretien entre le maître et l’élève ~ Yanosa

Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» L'élève et le maître. [Yami]
» Élève et élève [PV : Hyuga Kurise/Apprentissage]
» L'élève et le maître. (pv Watanabe Shiori)
» Le Maître et l'élève [Inuzuka Inuko et Sakka]
» Rencontre entre Scorpions [Pv Yanosa]

Ascent of Shinobi :: Territoires de la Terre :: Iwa, village caché de la Roche :: Quartiers désolés
Sauter vers: