Soutenez le forum !
1234
Partagez

Remise en jambe [Kisuke]

Okunote Senken
Okunote Senken

Remise en jambe [Kisuke] Empty
Dim 26 Déc 2021 - 19:19

Privé de ses jambes depuis l’assaut du Dieu-Singe, le balafré avait expié son esprit de son rêve de devenir un jour un shinobi accompli. En réalité, il avait plutôt perdu tout espoir de pouvoir le devenir. Plus que ses peurs ou ses regrets, ses maudites prothèses métalliques l’empêchaient de s’imaginer reprendre cette vie si difficile et périlleuse, si sujette aux efforts physiques et autres cabrioles agiles. Il se sentait lent, lourd, à des années lumières du potentiel qu’il avait fait éclore en se hissant jusqu’en finale du tournoi national de Kiri quelques mois plus tôt.

Senken se sentait affreusement faible. Ce qui était logique, puisque ses derniers mois se résumaient à de la végétation dans un lit d’hôpital. Mais ses discussions récentes et l’absence de son frère du village le poussaient à essayer, tenter, pour enfin voir s’il était capable de reprendre du service après ses lourdes séquelles. Cette journée, si jamais Kisuke décidait d’accepter l’invitation, allait sceller son avenir. S’il ne pouvait plus combattre, si jamais l’Okunote se montrait ridicule et humilié par son adversaire, cela sonnerait définitivement le glas de son aventure chez les shinobi.

Têtu, il pouvait l’être, mais sa fierté ne pouvait le conduire dans un combat perdu d’avance. Toutefois, il en avait vu d’autres combattre et progresser avec ces mêmes prothèses, dont Yugure, ce qui le poussait à croire qu’il n’était pas condamné. En l’absence de ses plus proches compatriotes, tous partis pour le sommet, l’encore très jeune chûnin allait en profiter pour s’auto-évaluer et mesurer son retard.

Seul face au rebord des Hauts-Plateaux, son œil alerte surplombait ses deux bras croisés. Dans le dos, sa jarre complétait une tenue entièrement noire et délaissée de tout bandeau shinobi. Contrairement au reste du village, ravagé par les attaques, ces lieux n’avaient pas vraiment changé et lui rappelaient de bons souvenirs. Ses mains se levèrent alors et la limaille se mit à réagir, l’enveloppant doucement dans un essaim métallique dont il était maître. Le nuage s’éleva ensuite, puis éclata dans une volée de grains qui recouvrit les lieux l’espace d’un instant, avant de revenir à lui. La manipulation de sa limaille restait tout aussi naturelle qu’auparavant.

Mais là ne résidait pas ses doutes. Senken commença alors à sautiller sur place, d’une prothèse à l’autre, jugeant la stabilité de ses appuis. S’il avait appris à marcher correctement avec, combattre allait devenir une étape beaucoup plus compliquée à appréhender. Les déplacements à haute-vitesse, les changements d’appuis brusques et spontanés, et tout ce qui s’en suit n’allait pas être simple à maîtriser. Et contrairement à la plupart de ses confrères utilisateurs du Satetsu, ses capacités physiques jouaient un grand rôle dans son style de combat.

Puis soudain, le bruit d’un pas sur la roche attira son ouïe. Kisuke répondait-il à son appel ?

Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t9168-le-son-des-bandits-okunote-senken#77297 https://www.ascentofshinobi.com/t8393-iwa-equipe-1-aimi-seika-senken-yugure https://www.ascentofshinobi.com/t9357-okunote-senken-dossier-shinobi
Hyûga Kisuke
Hyûga KisukeEn ligne

Remise en jambe [Kisuke] Empty
Dim 26 Déc 2021 - 20:03
Renseignement prit, le jeune homme aux rêves gangrenés qu'il avait rencontré était un chunin. Cela était intriguant et d'autant plus intéressant - Kisuke aimait se pousser dans ses retranchements et affronter des hauts gradés. Il ne connaissait pas vraiment son style, ni sa spécialité. Il était possible qu'il était manipulateur de métal ou d'armes. Eventuellement de marionnettes. Cette déduction accompagnait l'observation de résidus métalliques dans ses plaies brûlées. Ce n'était néanmoins que conjecture. Et au-delà de cela, Kisuke était intéressé. Il arrive à l'heure dite, au lieu dit.

Son duelliste se morfondait au bord du précipice, habillé tout de noir, à observer l'horizon. Sans bandeau ninja, comme s'il épousait déjà l'idée d'abandonner son métier de shinobi quelque part dans sa tête. C'était tellement cliché que même les clichés s'en seraient sentit offensés. Et puis, il se mit à jouer avec du sable ou de la poussière autour de lui avant de sauter d'une jambe à une autre C'était un peu bizarre. Alors Kisuke, pour éviter que ce moment soit trop gênant, toussota pour faire sentir sa présence et ajouta, en regard lui aussi ce mystérieux horizon qui cachait calamités et aux alertes.

Bonjour, jeune homme. Ha, je ne me lasse pas de venir ici, sur ces hauts plateaux. La vue y est tellement imprenable.

Il se tourna vers le jeune shinobi, qui avait fait face à tellement de choses et qui semblait être sur un carrefour de sa destine. Peut-être que l'Apothicaire pouvait être un panneau indicateur qui le ferait avancer. Ou peut-être serait-il le nid de poule qui allait lui casser la jambe et être la fin de sa carrière. Pour autant, le futur était incertain, et il n'y avait qu'une seule chose à faire. Avancer. Essayer.

Y'a-t-il des choses en particulier sur lesquels tu veux travailler ? Ou faire face ? Je ne suis pas véritablement un expert dans un domaine en particulier, je touche à beaucoup de choses. Je peux prendre un rôle en particulier, ou juste venir avec ce que j'ai de mieux face à toi.

Ses invocations, en particulier, étaient son fer de lance de ces derniers semaines. Mais il avait également plusieurs astuces tant dans le domaine alchimique que dans ses sceaux ou son taijutsu clanique. En réalité, il avait beaucoup d'options à jouer. Il touchait littéralement à tout en tant que shinobi, avec des degrés de maitrise divers. Certainement ses invocations étaient le moyen le plus sûr de jouer sur l'économie et la puissance de feu brute. Ses pilules rentanjutsus mettaient particulièrement en valeur ses capacités au corps-à-corps et ses défenses. Ses fumigènes complémentarisaient bien son byakugan. Et il y avait bien quelques poisons immobilisant assez intéressant à déployer.

Je te laisse l'Honneur, peut-être ? J'espère que cet humble genin pourra t'être un adversaire à la hauteur de tes espérances.

Il salua son adversaire du jour et se mit en position défensive, sans pour autant faire de quelconque action à son encontre. Kisuke laissait l'avantage au plus gradé, et le plus jeune, des deux.

_________________
Palmarès shinobi:

Spoiler:
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t11145-hyuga-kisuke-civil#95880
Okunote Senken
Okunote Senken

Remise en jambe [Kisuke] Empty
Dim 26 Déc 2021 - 22:28
Au milieu de ces Hauts-Plateaux qui poussaient aux stéréotypes en tout genre, le taciturne laissa son homologue de la Roche le rejoindre jusqu’aux rebords de la falaise. D’ici, ils surplombaient le merveilleux village éventré qu’était devenue la capitale commerciale du Yuukan. Kisuke ne se fit d’ailleurs pas prier pour faire une première remarque à ce sujet, un peu banale, mais jouant bien son rôle et brisant la glace pour amorcer un dialogue entre nos deux protagonistes.

- Bonjour, Kisuke.

Le balafré ne semblait pas franchement ravi de sa présence. Ou bien peut-être que, contrairement à la veille, il n’avait pas été drogué par un vil alchimiste dans le but de fragiliser son masque naturel. Un filtre bâti depuis son immigration à Iwa, qui ne laissait pas fuiter beaucoup d’émotions devant les étrangers. Il fallait d’abord apprendre à gagner la confiance de l’Okunote avant d’espérer le voir rire ou pleurer. Une rude épreuve.

Lorsque le Hyûga se tourna pour lui faire face, Senken fit de même, plongeant sa seule iris encore valide dans son regard à demi-caché par son couvre-chef.


- J'veux rien de spécial, juste que tu t'battes sérieusement. J’ai b'soin de savoir où sont mes limites actuelles.

Le manipulateur de limaille n’avait aucune idée du niveau de son adversaire du jour. Quant à ses capacités, seuls ses yeux trahissaient un échantillon de son potentiel répertoire shinobi. C’était parfait. Un excellent test pour un homme à peine sorti de sa convalescence.

Le chûnin à l’améthyste se détourna du genin et fit quelques pas pour créer une certaine distance entre eux, rien de plus classique jusqu-là. Il sortit un kunai à l’aide de sa main gauche, avant de le faire tourner sur son index en reprenant la parole.


- Si, il y a quelque chose que j'veux, en fait. Quoi qu’il advienne… N’ait aucune pitié pour moi, ou toutes les paroles que tu as prononcées hier ne vaudront plus rien.

Cela dit, il mit un terme à la rotation du kunai et s’apprêta à lancer les hostilités, prenant une allure plus combattive. Son œil voyagea rapidement jusqu’aux objets de fer et de bois qui lui servaient de jambes, nourrissant ses doutes, puis regagnèrent la silhouette de l’alchimiste.

- Il n’y a pas d’honneur qui tienne, et dégage-moi cette humilité inutile. Que le meilleur gagne.

Il lança son arme de jet à quelques mètres de haut, et sa retombée sonnait comme le compte à rebours de ce duel. Logiquement, l’homme qui lui faisait face devait comprendre sans qu’il y ait besoin d’explications à ce sujet. Un fin sourire déchira les lèvres de l’Okunote juste avant le choc tant attendu.

Klink !

L’amarante s’élança directement tout en lançant une salve de trois shuriken pour empêcher son adversaire de faire des mudrâs dès l’amorce du combat. De son côté, la limaille s’échappa de sa jarre en deux essaims distincts, qui petit à petit, vinrent former deux lames acérées qu’il n’avait plus utilisé depuis des mois.

Mais soudain, un premier déséquilibre dû à ses prothèses freina sa course endiablée, entraînant une chute heureusement prévisible et maîtrisée. En effet, sa lame droite se planta dans le sol telle une béquille et lui permit, grâce à une cabriole des plus agiles, de se remettre sur ses jambes tout en économisant un maximum de sa vitesse initiale. Une grimace déforma alors son visage, intérieurement meurtri d’avoir à gérer ce genre de défaillances, mais ne l’empêcha pas de reprendre son initiative à l’encontre de l’alchimiste.



Spoiler:
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t9168-le-son-des-bandits-okunote-senken#77297 https://www.ascentofshinobi.com/t8393-iwa-equipe-1-aimi-seika-senken-yugure https://www.ascentofshinobi.com/t9357-okunote-senken-dossier-shinobi
Hyûga Kisuke
Hyûga KisukeEn ligne

Remise en jambe [Kisuke] Empty
Dim 26 Déc 2021 - 23:01
La conversation n'était plus aussi simple que la veille. C'était malheureux, mais sa drogue devait avoir eut un effet encore plus bénéfique que ce qu'il n'avait pensé. La requête du jeune chunin était compréhensible, et pourtant douloureuse à entendre. Le blessé voulait un combat sérieux. Un entrainement où Kisuke le pousserait dans ses retranchements.

Il soupira. Il comprenait mieux que quiconque cette requête. Cela avait été la première qu'il avait formulé, après avoir retrouvé l'usage de ses tenketsus.

Un combat sérieux ? Très bien.

Trois shurikens dans sa direction. Il composait des mudras calmement avant de plaquer ses mains au sol. Une invocation sortit du néant, et se prit directement les projectiles sans rien pouvoir y faire. Compte tenue de la taille de l'invocation en question (a peine plus grosse que ta maman) ces projectiles sans grandes forces derrières n'avaient pas été inquiétants. Et pendant que le chunin semblait avoir des soucis de pro-thèse anti-thèse saint-thèse. Le dragon d'or était quand même irrité, tandis que Kisuke lui donna ses ordres. Terribles et pleins de sens.

Duel amical. Mode artillerie.

Ces mêmes mots qu'il avait dit face à des jonins ou à Yanosa. Une inspiration, et une vague de flammes se dirigèrent vers le grand brûlé - et les amis savaient à quel point c'était iron-que de sortir des katons sur ce chunin déjà brûlé. Mais il avait demandé un entrainement sérieux. Alors Kisuke allait le pousser dans ses retranchements et lui donner un entrainement sérieux. Il comprenait le sentiment. Il avait ressentit la même chose en s'étant jeté à coeur perdu sur Yanosa-le-vulcanisé.

Désormais, il était de l'autre côté de la balance. La victime devenait bourreau. Et pour la troisième fois, Kisuke embrasait les hauts plateaux de joyeuses flammes chatoyantes
et chatouillantes.

Spoiler:

_________________
Palmarès shinobi:

Spoiler:
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t11145-hyuga-kisuke-civil#95880
Okunote Senken
Okunote Senken

Remise en jambe [Kisuke] Empty
Lun 27 Déc 2021 - 15:20
Sans le savoir, le Kazejin affrontait quelqu’un qui le comprenait drôlement bien. Comme ils avaient pu en discuter la veille, le Hyûga avait traversé des périodes de doutes semblables à celles dans laquelle nageait actuellement le jeune homme. Ainsi, inconsciemment, Senken avait décidé de lui faire confiance et de lui laisser le « privilège » d’être son premier adversaire depuis des mois, car il savait que cet homme aurait le courage de lui en faire baver malgré ses blessures. Du moins, le balafré avait au moins envie d’y croire. L’étrange alchimiste pouvait encore le décevoir.

Les gongs métalliques sonnaient sur le sol au rythme des pas du chûnin. Dès lors, une réflexion s’enclencha dans le cerveau de l’amarant quant à ses capacités à être discret avec ces jambes faites de bois et d’acier. Une déconcentration très brève, négligeable, puisque Kisuke le ramenait de force à l’affrontement en invoquant du néant un reptile colossal. La pupille unique de l’amarante s’écarquilla de stupeur, tandis que ses mains s’agitaient déjà en prévision d’un assaut évident. En effet, le serpent n’avait pas l’air d’avoir apprécié se faire chatouiller par quelques ustensiles shinobi encaissés lors de son apparition.

Et le jugement ne tarda pas à tomber.

Le mouvement du Kuchiyose trahit toute son intention, et peu importe ce qui se préparait à l’intérieur de son corps légèrement gonflé, son mouvement de tête ne laissait aucun doute sur sa volonté de nuire. La jarre entière s’émietta avec son contenu pour venir se solidifier en un mur couvrant le chûnin. Les flammes jaillirent et le frappèrent de plein fouet, carbonisant au passage le peu d’herbe présent sur les plateaux rocheux d’Iwa no Kuni. Un véritable cataclysme, paralysant le calciné derrière sa pauvre barricade tandis que les flammes commençaient déjà à se rabattre sur lui dans un étau mortel.

Du moins, c’était ce que sa perception bafouée par ses traumatismes encore récents lui laissait supposer. Puis soudain, alors qu’il ne se sentait plus en mesure d’agir, une flamme atteignit sa manche gauche et dévora le tissu qui protégeait son bras. La douleur eût l’effet d’un électrochoc, lui arrachant un râle de douleur peut-être démesuré par rapport à ce qu’il subissait vraiment, et le poussa à sortir de son état jusqu’alors végétatif.

Sa réaction fut instantanée, naturelle, guidant ses mains à l’activation d’un sceau préparé bien après le cataclysme de Yonbi. Une techniquement justement pensée pour répondre à la problématique qui lui avait volé ses jambes. Une grande colonne apparut et l’extirpa de l’enfer, lui faisant gagner plusieurs mètres de hauteur et lui permettant de regagner un visuel sur l’horrible reptile. Une grossière erreur tactique en réalité, qui condamnait sûrement déjà son affrontement et le menait clairement sur le chemin de la défaite, mais sa lucidité après tant d’absence au combat lui manquait cruellement.

Il avait surréagi. Mais c’était trop tard et l’Okunote se devait d’agir pour ne pas finir humilier. Ainsi, sa main malaxa directement une partie de son chakra pour venir former un éclair crépitant au sein de sa paume droite, qu’il lança directement en direction des yeux du dragon d’or dans l’espoir d’affaiblir l’un de ses sens primaires. En haut de sa tour de fortune, il réfléchissait déjà aux potentiels échappatoires qui lui restaient pour ne pas finir carbonisé.


Spoiler:


Dernière édition par Okunote Senken le Mer 29 Déc 2021 - 23:23, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t9168-le-son-des-bandits-okunote-senken#77297 https://www.ascentofshinobi.com/t8393-iwa-equipe-1-aimi-seika-senken-yugure https://www.ascentofshinobi.com/t9357-okunote-senken-dossier-shinobi
Hyûga Kisuke
Hyûga KisukeEn ligne

Remise en jambe [Kisuke] Empty
Lun 27 Déc 2021 - 23:25
Le chunin fut légèrement atteint par la technique mais parvint à s'en extirper à l'aide d'une tour scellée dans son fuinjutsu. Cela n'était pas sans rappeler une technique de Kisuke excessivement similaire, ce qui lui arracha un sourire. Puis il composa des mudras et envoya une technique raiton à hauteur de la tête de son invocation géante.

Qui esquiva l'assaut, simplement.

Pas question d'encaisser si son maitre n'était pas dans la ligne de mire et s'il avait l'occasion de sauter ainsi. L'invocation roula sur le côté dans un nuage de poussière avant de laisser passer le ninjutsu dans le néant. Puis il revint devant l'invocateur et s'apprêta à charger de nouveau ses poumons de chakra lorsqu'il entendit...

Un ordre.

Stop.

L'ordre donné était pour son invocation, qu'il cesse d'attaquer à outrance, car ce n'était pas une bonne idée s'il voulait épargner le chunin complètement. Une bonne technique katon d'artillerie et sa tour se renverserait - il tomberait dans les flammes et serait proie à trop d'assauts de tous les côtés. Non. Il ne s'agissait pas de tuer par inadvertance cet iwajin.

Mais de le guider sur le chemin du retour, tout en continuant de s'imposer.

Il activa son Byakugan, améliorant sa vision et la doublant d'une vision chakratique avant de composer des mudras et de placer sur un de ses kunais un sceau qu'il envoya en tir parabolique sur son adversaire. Même s'il devait toucher un mur de limaille, Kisuke l'activerait. Et le sceau déclencherait une petite explosion légère mais surtout un nuage de fumée pour lui bloquer la vue.

Et ne bloquerait pas son Byakugan pour autant. Il était temps de commencer à jouer sur la sensorialité pour entraver son adversaire tout en l'acculant toujours un peu plus, pour le forcer à se dépasser et à sortir de ses limites. Il jouerait désormais le rôle d'un Hyûga qui le bloquerait à chaque possibilité, ou le forcerait à reculer dans les flammes.

Spoiler:

_________________
Palmarès shinobi:

Spoiler:
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t11145-hyuga-kisuke-civil#95880
Okunote Senken
Okunote Senken

Remise en jambe [Kisuke] Empty
Mer 29 Déc 2021 - 23:53
La foudre crépitante au cœur de sa paume, l’Okunote n’avait pas franchement confiance en son jutsu pour abattre la Bête. Mais pire encore, celle-ci le surprit grâce à son agilité imprévisible pour sa taille, qui lui permit de simplement ignorer sa technique en l’esquivant sans encaisser le moindre dommage. L’éclair partit et disparut dans les cieux, amaigrissant encore ses espoirs de sortir de cet affrontement victorieux.

Tant pis, il fallait se reprendre et agir vite. Trop loin de Kisuke et bien occupé, le chûnin n’entendit heureusement pas l’ordre donné par le maître des reptiles, une injonction qui lui laissait le temps de respirer de retrouver un peu de tempo dans ce duel. Ainsi, ce petit temps économisé lui permit de reprendre une certaine lucidité et de réfléchir à la situation. Senken le sentait, il était plus lent. Horriblement faible, physiquement comme mentalement son corps ne suivait pas le rythme qu’il pouvait lui imposer quelques mois plus tôt. Cela le frustrait énormément.

Mais le Kazejin emplit de fierté ne comptait pas abandonner. Voyant le kunai arriver sur lui il se contenta de le dévier d’un revers de sa lame, ne se doutant pas une seule seconde qu’un parchemin attaché allait lui infliger ses secondes blessures du combat. De légères brûlures précédèrent l’écran de fumée lâché par le sceau. Posté sur son piédestal, l’Okunot en profita pour passer directement à la vitesse supérieure, sans mauvais jeu de mot. Ses signes incantatoires accompagnèrent sa glissade le long de sa colonne et sa sortie du nuage fut accompagné d’une merveilleuse aura jonchée d’arcs électriques.

Soudain, sa célérité se multiplia et ses prothèses semblèrent s’adapter à sa course effrénée en transformant ses pas en petits bonds plus ponctuels. Et une diffusion de chakra lui permit d’encore gagner en rythme et de fuser à travers le terrain en rasant le gigantesque dragon d’Or en direction de son invocateur.

La distance entre les deux protagonistes venait d’être annihilée en quelques instants, et alors qu’il s’apprêtait à porter sa première offensive au corps à corps, sa jambe gauche dérapa sur un nouveau débris et vint le déséquilibrer en le traînant dans le gravier sur quelques mètres. Mais alors qu’il semblait avoir perdu tout contrôle, il réussit à repartir de plus belle pour porter son premier enchaînement sur le Hyûga. Alors qu’il pouvait s’attendre à se faire attaquer par une de ces deux lames noires de jais, l’une d’entre-elles se transforma soudain en un Nagitana – plus épais, expressément formé pour provoquer des dégâts contondants et non tranchants - qu’il attrapa dans le but de lui fracturer le bras droit.


Spoiler:
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t9168-le-son-des-bandits-okunote-senken#77297 https://www.ascentofshinobi.com/t8393-iwa-equipe-1-aimi-seika-senken-yugure https://www.ascentofshinobi.com/t9357-okunote-senken-dossier-shinobi
Hyûga Kisuke
Hyûga KisukeEn ligne

Remise en jambe [Kisuke] Empty
Jeu 30 Déc 2021 - 0:57
Kisuke n'avait pas attaqué trop fortement son adversaire. Et grand bien lui avait pris, car Senken n'avait pas esquivé l'assaut. Il avait encaissé le fuin explosif, ce qui avait du faire mal, même si ce n'était pas des explosions à proprement parlé léthale. Il sauta au sol - l'incendie était désormais oublié, par la maigre végétation des hauts plateaux. Cela, et le fait qu'il avait déjà brûlé cette arêne la semaine passée contre Yanosa-san. Cela ne pouvait pas aider le schlimblick.

Senken, après avoir sauté de la tour au travers du fumigène, chargeait dans sa direction, tant bien que mal. Plutôt mal que bien - ses prothèses posaient visiblement problème d'accoutumance et le fumigène l'avait légèrement déstabilisé. Le voyant charger, Kisuke s'était préparé à se faire défendre par son invocation géante - qui était très rapide quand elle le désirait aussi. Néanmoins, devant cette charge plus rapide que la normale et compte tenu de sa taille, l'invocation avait du mal à s'interposer.

Forçant Kisuke à se défendre de l'assaut par une invocation presque instantané d'un bouclier solide sur son bras droit. L'activation ne fut pas suffisamment rapide pour empêcher le premier coup de passer - mais la puissance de l'assaut était diminué par sa multitude. L'écu absorba le restant des attaques, aussi rapides furent-elles, elles ne prenait cible que son bras droit, laissant son bras gauche libre pour saisir deux choses dans sa besace.

D'abord, un fumigène qu'il écrasa tout de suite, s'aveuglant lui-même mais également son adversaire d'une purée de poix mauve et à l'odeur caractéristique du fumigène classique. Mais si sa vision normale était entravée par cette fumée opaque, sa vision chakratique conférée par le Byakugan, elle, fonctionnait toujours. Les constellations de Senken étaient encore illuminées, son chakra le guidait comme des constellations.

Le deuxième objet dans sa besace était une pillule de vitesse, pour pouvoir rivaliser avec celle que montrait l'énergumène. Il la croqua tout de suite et se sentit emplit d'une énorme énergie. Son corps tout entier en regorgeait. Ses muscles semblaient presque anticiper ses ordres, et bougeaient de manière tellement plus efficaces et efficientes ! Oh, le temps de cet effet était compté, même si un peu plus durable que d'autres techniques ninjutsu équivalentes. Mais le combat ne durerait probablement plus aussi longtemps que cela. Ce duel allait rapidement tourner à sa faveur, surtout maintenant avec ses facultés physiques décuplées.

Car profitant de la dissimulation et de sa vision qui lui permettait malgré tout de continuer un assaut taijutsu, Kisuke frappa avec une rapidité hors norme trente-deux tenketsus. La manoeuvre ne pouvait pas complètement sceller un chakra - il aurait du utiliser un taijutsu bien supérieur pour cela et ... un gros investissement de son propre chakra. Cette technique était plus timorée, mais mieux adapté au contexte.

Et pendant ce temps, le serpent géant n'osait pas bouger. Par sa taille et son poids, il pouvait facilement écraser un pied par mégarde. Et comme il ne voyait rien... il ne voulait prendre aucun risque, même si les tintements métalliques ne laissaient aucune illusion sur la présence du chunin à ses pieds. Il émit un sifflement triste, solitaire. Lui aussi aurait bien voulut participer.
Spoiler:

_________________
Palmarès shinobi:

Spoiler:
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t11145-hyuga-kisuke-civil#95880
Okunote Senken
Okunote Senken

Remise en jambe [Kisuke] Empty
Jeu 30 Déc 2021 - 2:03
Malgré tous ses efforts, l’assaut du Kazejin fut d’une inefficacité quasi-totale. Si le premier coup atteignit sa cible et frappa l’épaule droite de Kisuke, le reste de l’enchaînement se heurta à son solide bouclier invoqué du néant. Le fracas de l’échange retentit et stimula les muscles du manipulateur de limaille, allant jusqu’à animer peu à peu son visage jusqu’ici terne et concentré sur son combat. Enfin, après des mois passés dans la pénombre de l’hôpital, Senken vivait. Il respirait et profitait de cette joute, bien que tous ses efforts ne lui permettaient pas d’entrevoir une conclusion en sa faveur.

Puis soudain, l’enfant des Dunes n’aperçut plus rien du tout. Un fumigène venait de claquer sous ses pieds, ôtant la vue de ses yeux dénués de tout Dôjutsu. Perdu au milieu de ce nuage épais, l’Okunote prit une posture défensive dans l’attente d’un assaut qui n’allait sûrement pas tarder à pointer le bout de son nez. Cela ne manqua pas. Une déferlante de coups particulièrement rapides s’abattit sur sa silhouette qui tenta de réagir au mieux. A l’aveugle, le balafré agitait ses lames pour tenter de se prévenir de cet assaut diablement efficace, qui petit à petit, le rongea de toute part. Il sentait son afflux de chakra s’amincir au fil des frappes encaissées.

Mais étrangement, cela lui fit un bien fou. Cette souffrance dans l’apprentissage avait toujours constitué un des points les plus appréciés du Kazejin dans la vie shinobi. C’était elle qui lui permettait d’être fier de ses progrès, de redoubler d’efforts pour ne plus avoir à la subir un jour. Dans la douleur résidait le secret du savoir. Et l’Okunote comptait bien aller au bout de lui-même pour en apprendre le maximum.

Sa lame gauche réagit et se transforma dès lors en une large chaîne ratissant le nuage de fumée devant lui pour s’enrouler autour de la silhouette de Kisuke qu’il entrapercevait. Pendant la chasse à l’homme lancée par sa tentative d’entrave, une énergie raiton vint alimenter les mailles de son arme pour apporter un danger supplémentaire à son immobilisation. Si ce combo fonctionnait, il allait lui permettre d’enchaîner avec une technique déjà connue de la part du Hyûga : un enchaînement à l’arme destiné à le mettre hors-jeu en fracassant ses os. Cependant, les résultats de l’enchaînement encaissé précédemment par l’apothicaire ôtait toute notion de vitesse à son initiative, laissant une marge de manœuvre bien plus importante à son adversaire en parfaite santé.

Le balafré jouait ses dernières cartes, conscient que les potentielles représailles de Kisuke n’allaient pas se résumer en de simples frappes aux corps.


Spoiler:
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t9168-le-son-des-bandits-okunote-senken#77297 https://www.ascentofshinobi.com/t8393-iwa-equipe-1-aimi-seika-senken-yugure https://www.ascentofshinobi.com/t9357-okunote-senken-dossier-shinobi
Hyûga Kisuke
Hyûga KisukeEn ligne

Remise en jambe [Kisuke] Empty
Jeu 30 Déc 2021 - 11:59
Son assaut sur les tenketsus avaient été parfaitement exécuté, pensa-t-il fièrement. Une fois n'était pas coûtume. Kisuke pouvait visuellement voir avec son doujoutsu que son adversaire était perturbé dans l'utilisation de son chakra. Cela ne sonnait pas la fin du combat pour autant, même si c'était à fortiori un gros handicap pour la suite des évènements. Le chakra, c'était le nerf de la guerre après tout. Son bras gauche réactiva un sceau dans sa besace...

Le Byakugan montra un gros chakra parcourant l'arme de Senken, et dans son corps. Une attaque taijutsu. Vu l'amplitude de l'assaut, Kisuke avait de quoi être touché malgré la couverture enfumée. Et puis, le fumigène commençait à se dissiper. Il avait plusieurs possibilités pour se défendre, mais une seule paraissait suffisamment adéquate, tout en ayant l'avantage de gagner du terrain. Le fantastique Kaiten. L'arcane de son clan, aux propriétés défensives énormes. Toujours sous l'effet de sa drogue qui développait sa rapidité, Kisuke entama sa rotation de façon largement plus rapide qu'à son habitude - c'était un peu enivrant, et c'était la première fois que l'Apothicaire faisait cette combinaison. Il eut tout le temps de faire ses rotations et d'expulser le chakra de ses tenketsus avant que l'arme n'arrive. Une sorte de chaine ?

Elle fut donc repoussée. L'arme et Senken, vu que ce dernier était à proximité immédiate de l'Apothicaire. Le fumigène fut également complètement dispersé. Et ce ne fut pas tout. Le contenu de ce que Kisuke avait libéré de sa besace aussi. Une fiole avec un poison liquide paralysant. En ouvrant la fiole pendant la rotation, il avait profité du chakra propagateur pour propulser le liquide tout autour de lui. Son Kuchyiose serait sans doute un peu touché également, mais il espérait surtout toucher Senken qui avait été repoussé.

Le serpent grogna avec le kaiten fait à ses pieds. D'ailleurs, sa queue semblait ne plus répondre à ses ordres. Mais qu'à cela ne tienne. Il se contenta de mordre de son énorme gueule le chunin. (En vérité, il ne mordit pas véritablement, parce que ses crocs étaient quand même énormes et disposés à percer des organes aisément mais c'était l'intention qui comptait.) Il espérait que cela suffise à déterminer qui avait remporté ce duel.

Même si le chunin avait montré de belles dispositions au corps-à-corps, cela n'avait pas été suffisant à ce stade-ci.
Spoiler:


_________________
Palmarès shinobi:

Spoiler:
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t11145-hyuga-kisuke-civil#95880
Okunote Senken
Okunote Senken

Remise en jambe [Kisuke] Empty
Jeu 30 Déc 2021 - 12:25
Les sensations regagnaient lentement l’ensemble de son corps. Du bout de ses orteils au sommet de son cuir chevelu, Senken vibrait de cette drogue qu’était l’adrénaline. Tout ce temps passé à l’hôpital l’en avait complètement sevré, mais en quelques échanges seulement, tout son organisme lui criait à quel point cette dernière avait pu lui manquer. Il aimait profondément cette vie qu’il souhaitait fuir.

Mais nous n’étions pas dans ce genre d’histoire où le héros se réveille et gagne à la fin. Non, le mur à franchir était bien trop élevé pour les prothèses métalliques de notre pauvre Kazejin. Trop lent, trop faible, sa silhouette meurtrie par Yonbi n’avait pas encore les armes pour rivaliser avec l’apothicaire. De plus, les séquelles laissées par le Dieu-Singe allait sûrement lui empêcher d’atteindre ses objectifs un jour. A moins… A moins de revoir tout son éventail et de mener une petite refonte dans ce style de combat loin d’être adapté à un infirme.

Cependant, toutes ces réflexions viendraient plus tard, car pour l’instant, la leçon de l’alchimiste continuait et s’ornait d’une magnifique réalisation du plus bel art de son clan. La découvrant, Senken ne put s’empêcher de laisser la surprise s’afficher sur son visage, avant d’être projeté en arrière en même temps que sa limaille - jusqu’ici maintenue en lames – vola en éclats. Sonné, déjà touché par les enchaînements précédents du Hyûga, il sentit à peine la matière visqueuse qui vint s’étaler sur ses bras pendant sa chute. Sur le dos, l’Okunote fit de son mieux pour se remettre de ce coup quasi-fatal, mais la lumière vint s’éteindre en sonnant la fin de cet échange martial.

Sombre, humide, la tête du chûnin se trouvait à l’intérieur de la gueule du Dragon d’Or. Plus que l’odeur pestilentielle qui résidait à l’intérieur de cette dernière, c’étaient bien ses crocs acérés à la limite de sa gorge qui lui fit ressentir l’effroi. Un sentiment que Senken avait presque oublié depuis tout ce temps.

Qu’est-ce qu’il aimait la vie… Qu’est-ce qu’il aimait cette vie.

Son poing se serra. Une nouvelle humiliation venait s’ajouter à sa liste de défaites, car il ne fallait pas être un expert en combat pour comprendre qu’il n’avait plus aucune chance de retourner la situation. Maintenant, il fallait taper, abandonner, admettre que l’on avait été moins bon que son adversaire. Ou bien accepter la pitié de son opposant qui finirait par rabattre ses armes ? Jamais, Senken préférait blesser sa fierté que d’obliger Kisuke à mettre un terme à ce duel amical par gentillesse.


- J’ai…

Comment cela pouvait-il être aussi compliqué ? Ce n’étaient que des mots, et pourtant, ces derniers lui faisaient plus mal que n’importe quelle technique encaissée cet après-midi. Peut-être parce que ceux-ci le menaient directement aux résolutions qu’il avait pris avant ce fameux rendez-vous… S’il perdait, s’il se montrait ridicule, Senken avait décidé de mettre un terme à sa vie de shinobi.

- J’ai perdu. exprima-t-il distinctement, assez fort pour être entendu par l’apothicaire.

Paralysé et à la merci de son adversaire, le chûnin qui souffrait d’un profond mal-être jusqu’à ce jour… se sentait enfin libéré d’une partie du poids présent sur ses épaules. Petit à petit, Senken commençait à se reconstruire.


Spoiler:
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t9168-le-son-des-bandits-okunote-senken#77297 https://www.ascentofshinobi.com/t8393-iwa-equipe-1-aimi-seika-senken-yugure https://www.ascentofshinobi.com/t9357-okunote-senken-dossier-shinobi
Hyûga Kisuke
Hyûga KisukeEn ligne

Remise en jambe [Kisuke] Empty
Sam 1 Jan 2022 - 23:37
Les mots semblaient douloureux, mais l'esprit libéré. C'était une bonne chose. Kisuke dit simplement.

Il n'y a pas de mal, je crois. Un autre jour aurait vu un autre victorieux. Tiens, applique ceci le premier pour tes brûlures, le deuxième pour toute blessure.

Kisuke descella deux médicaments - dont l'un qui était particulièrement familier à Senken, puisqu'il s'agissait du médicament qu'il avait acheté lui-même à la pharmacie la veille. Il les donna en main presque propre au chunin. Il attendit quelques secondes pour voir si le jeune homme savait s'en servir avant de continuer.




Car c'était le temps de prendre leçon et d'analyser cet entrainement. C'était la meilleure partie aux yeux de l'Apothicaire - sans analyse et rétroaction, on ne pouvait progresser. Et comme il était important de toujours progresser ! Kisuke lui même avait appris une chose en étant surpris par cette rapide charge sous boost ninjutsu. Il pensait ses drogues disponibles uniquement à l'Alchimie mais il n'en était rien. Par contre, son avantage à lui aurait été progressif sur le temps. Peut-être devait-il réfléchir à plus souvent tenter le corps-à-corps Juken ? Il secoua la tête - non, pas contre des iwajins. Faire des dégâts internes était bien trop dangereux. Du coup, c'était sa première question d'une liste au jeune homme.

Charger au corps-à-corps un Hyûga n'est peut-être pas la meilleur des idées, même si c'était brave. Hm. Y'avait-il un besoin particulier ? Souvent, on commence par des volées de ninjutsus avant tout.

A moins d'être inepte au ninjutsu, comme Kisuke. Dans ce cas-là, on utilisait un intermédiaire comme le Kuchyiose. Néanmoins, cette discipline n'était pas énormément répandue dans le village malgré les efforts du Hyûga.

Ou alors est-ce mon invocation qui t'as fait changé d'avis ?

Son Serpent géant avait en effet un air intimidant objectivement. Ce n'était pas tous les jours qu'on croisait un monstre de plus de dix mètres de haut, et de bien plus long. Cela faisait assez plaisir au Dragon d'Or d'entendre cela. Il gonfla ses pectoraux et déploya sa belle colorette aux écailles jaunâtres pour que le chunin puisse bien admirer sa beauté et le soin qu'il y apportait. Bref, une façon serpent de flexer ses muscles de culturistes à un quidam au supermarché.

Il fait peut-être peur, mais au fond de lui c'est un véritable trésor et émotif. Il adore lire des romans à l'eau de rose.

Chose dont l'invocation nia toute existence bien sûr, et elle commença à pousser Kisuke au sol tout en sifflant des injures qui n'eurent d'effets que de faire rire le pharmacologue. Puis, son méfait accomplit, et la tête haute, la géante créature disparut dans un nuage de fumée - de retour dans sa forêt interdite.

_________________
Palmarès shinobi:

Spoiler:
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t11145-hyuga-kisuke-civil#95880
Okunote Senken
Okunote Senken

Remise en jambe [Kisuke] Empty
Mer 5 Jan 2022 - 12:14
Libéré de la gueule de la créature mystique, l’Okunote resta au sol quelques instants en fixant le ciel. Ecoeuré par la défaite, dégouté par l’humiliation subie, tous ces sentiments négatifs ne suffisaient pas à éponger toute l'exaltation ressentie suite à ce bref entraînement shinobi. L’intensité d’un effort physique dépassant tout ce que l’on pouvait retrouver dans un quotidien civil. Cette véritable drogue qu’était l’adrénaline. Senken se redressa malgré la douleur et accepta volontiers les soins proposés par l’alchimiste. Ces dernières années passées aux côtés de Yugure, ajoutées aux derniers mois sous l’égide de la Chiwa et en compagnie de Seika, lui avaient donné une expérience évidente dans le monde du médical. Oui, le balafré savait comment s’en servir.

- Non, nous pourrions combattre cent fois que cela ne changerait rien à la conclusion. Pas la peine de te montrer modeste.

Dans les conditions actuelles, Senken ne voyait pas un monde dans lequel ses compétences pouvaient lui permettre de gagner face au Hyûga. Entre son pacte animal et son art clanique, le combattant lui semblait une classe au-dessus. Peut-être que s’il n’avait pas passé ces derniers mois à moisir à l’hopital… Mais il était trop tard pour les regrets. Aujourd’hui allait relancer la machine et lui permettre d’éveiller son potentiel trop longtemps mis de côté.

- Pour être honnête, je n’avais que des rumeurs sur votre talent au corps à corps. Je souhaitais me mesurer à cela.

Tandis qu’il s’appliquait un peu de baume sur ses brûlures laissées à l’air libre par sa manche calcinée, le regard amarante se fixa sur ses prothèses clouées au sol.

- J’ai profité de sa taille pour jouer de ma vitesse et t’atteindre, mais mon corps n’a pas vraiment suivi.

Et cela l’inquiétait particulièrement. Comment allait-il bien pouvoir adapter son style de combat à ces prothèses ? Le balafré avait conscience qu’il ne récupérerait sûrement jamais une condition physique nécessaire pour baser ses assauts sur le corps à corps.

- Mais je saurai m’adapter. La prochaine fois, notre duel sera bien différent.

Un simple sourire accompagna sa phrase qui imposait une revanche à son adversaire du jour. Cela annonçait aussi que l’Okunote ne comptait pas prendre sa retraite. Kisuke avait fait un bon boulot.

Les améthystes du chûnin s’élevèrent pour observer le petit numéro du gigantesque serpent. Il n’avait pas eu le temps de bien le détailler durant le combat, mais le Dragon d’Or ne pouvait qu’émerveiller le Kazejin très respectueux à l’égard de ces divinités.


- Tu t’es trouvé de sacrés alliés. Votre pacte a l’air sain et bâti sur une solide relation. J’ai beaucoup de respect pour cela Kisuke.

Il était extrêmement rare d’entendre l’Okunote faire des compliments ou se montrer positif. Mais il n’était pas du genre à repousser les personnes qui lui semblaient éthiquement correctes, et l’apothicaire paraissait cocher plusieurs cases importantes aux yeux du Kazejin. Cela lui suffisait à s’ouvrir un peu.

- Sont-ils tous aussi dociles ? demanda-t-il curieusement.
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t9168-le-son-des-bandits-okunote-senken#77297 https://www.ascentofshinobi.com/t8393-iwa-equipe-1-aimi-seika-senken-yugure https://www.ascentofshinobi.com/t9357-okunote-senken-dossier-shinobi
Hyûga Kisuke
Hyûga KisukeEn ligne

Remise en jambe [Kisuke] Empty
Mer 5 Jan 2022 - 14:15
Senken semblait donner la victoire sans conteste à Kisuke, qui se tut, au début. Il n'était pas foncièrement d'accord avec cette analyse. Certes, ses prothèses le désavantageaient. Néanmoins, s'il avait utilisé sa lame a la place du bout contondant de son arme, il aurait versé le premier sang de leur confrontation.

Ces rumeurs doivent être largement exagérée. Je laisse la palme du corps-à-corps à d'autres de mes cousins, ou cousine. Komorebi-san et Rin-sama sont très fortes dans ce domaine.

Un thème récurrent dans les femmes de leur clan, semblait-il. Kisuke pouvait tenir tête avec ses pillules médicinales, mais sa maitrise dans ce domaine-là n'était pas encore parfaite. Elles étaient potente, mais pas renversante. Il devrait chercher des alternatives pour aller plus loin. Etre encore plus rapide. Encore plus fort. Senken analysa sa méthodologie pour s'approcher de Kisuke. Profiter de sa vitesse pour contrer la grande taille de l'autre invocation. C'était finement trouvé de sa part, et Kisuke ne pouvait qu'aquiescer.

Effectivement, son plus petit cousin aurait été plus utile au corps-à-corps. Les invocations de grandes tailles ont des atouts pour eux, mais celles de petites tailles en ont d'autres. C'est intéressant, j'entrevois des stratégies différentes.

Kisuke apprenait avec chaque duel, et celui-ci n'était pas une exception. Il se mit sur le côté, sur un rocher encore un peu chaud du katon de tantôt, et ouvrit une bouteille d'eau avant d'y boire goulûment. Senken lui faisait des compliments sur ses invocations, et sur son pacte. Kisuke termina de boire avant d'hocher de la tête à ce qu'il avait à dire.

Merci Senken. Ce sont de véritables partenaires commerciaux, avec qui je noue des liens de plus en plus étroits. Ceux de la tribu avec laquelle j'ai passé le pacte sont dociles, oui. Surtout avec moi, je leur envoie du matériel médical pour eux. Mais de manière générale... non. Je connais un spécimen particulièrement sanguinaire.

Il eut un frisson dans le dos en repensant à l'invocation de Yanosa-san. Brrr. Non, pas la plus "docile" du monde. Heureusement, la tribu des Dragons était collaboratrices avec les êtres humains, et voyait en Kisuke le moyen de faire une sorte de brand marketing, et de prendre une belle place d'exposition. Déjà Rin l'avait contacté pour apprendre ce pacte, et il y en aurait d'autres, au fur et à mesure que les shinobis se rendraient compte du potentiel de telles techniques. D'ailleurs à bien y réfléchir...

Tu poses pas mal de question sur les invocations, de manière générale. Es-tu intéressé par apprendre un pacte ? Si oui, je peux te proposer mes maigres compétences dans le domaine, et qui sait, peut-être un accompagnement ?

_________________
Palmarès shinobi:

Spoiler:
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t11145-hyuga-kisuke-civil#95880
Okunote Senken
Okunote Senken

Remise en jambe [Kisuke] Empty
Sam 8 Jan 2022 - 10:03
Doucement, les membres du manipulateur de limaille s’activèrent pour le redresser sur ses jambes. Arrivé au niveau du Hyûga, il dépoussiéra ses vêtements en tapant vigoureusement dessus avant d’observer les dégâts reçus par la manche de son manteau. Il était foutu. Allez savoir comment le Kazejin allait bien pouvoir se débrouiller pour en trouver un nouveau gratuitement. En effet, il était hors de question pour lui de dépenser le moindre ryôs dans des habits qui s’abimaient si vite dans leur quotidien.

- Oui, je m’suis mal exprimé. Lorsque je disais « vous », je parlais de votre clan, les Hyûga. Tu étais le premier que j’affrontais. Si tu me dis que tes cousins sont encore meilleurs au corps à corps, vous méritez votre réputation.

L’enfant du Sable fixait maintenant l’apothicaire et son regard si particulier. Il profita de cet instant pour continuer d’en apprendre plus sur cette fameuse famille bien particulière au sein d’Iwa no kuni. Le chûnin n’avait aucune idée du réel potentiel de leurs capacités héréditaires.

- Êtes-vous tous aveugles ? Est-ce… Une sorte de rituel à la naissance ? Pourtant, je sens que vous pouvez me regarder.

Autant dire que l’Okunote n’y allait pas avec des pincettes. Bien qu’il n’aimait guère parler de lui et transmettre des informations sur ce qu’il jugeait être « son intimité », sa curiosité le menait parfois à poser des questions sans respecter celle d’autrui. Une habitude venue du lointain désert de Kaze, où les principes de politesse étaient bien différents d’ici.

- J’apprécie le fait qu’ils se battent pour vous par respect et non par crainte. Cela se voit directement.
Il écouta les paroles de son interlocuteur et l’imita en allant chercher une bouteille d’eau dans ses affaires. Chaque pas réveillait les différentes douleurs résultantes de l’entraînement fraîchement terminé. Cette souffrance lui rappelait tout le travail entrepris pour arriver jusqu’ici et tout ce qui lui restait à faire pour atteindre ses objectifs. Le chemin était encore long, mais au moins, Senken n’avait pas fait demi-tour.

- C’était de la simple curiosité. Comme je te l’ai dit hier, je préfère pour l’instant me concentrer sur moi-même. Mais si un jour je me décide à me renseigner sur cet art, je n’oublierai pas que tu peux m’aider. Même s’il est aussi possible que je préfère rester dans mon coin et apprendre seul.

Le balafré n’avait pas l’intelligence de son frère Yugure, loin de là. La quasi-totalité des compétences qu’il avait acquis jusque-là, il le devait à sa détermination sans failles et son amour pour la pratique. Senken apprenait souvent seul dans son coin, enchaînant d’innombrables échecs jusqu’à entrevoir les prémices d’un succès. Alors, il s’acharnait jusqu’à obtenir le résultat voulu. Une perte de temps pour certains, qui préféraient gagner un temps fou grâce à l’étude de la théorie, mais ce n’était pas son école.

- En tout cas…

Il but une gorgée.

- Tout ça m’a fait du bien, plus que je ne l’imaginais. Je n’oublierai pas ton aide.

Kisuke avait franchi la première étape dans la longue ascension qui menait à l’amitié avec Senken. Rien n’était encore fait, mais le balafré connaissait la valeur de cet apothicaire qui avait su donner de son temps pour l’aider. S’il n’aimait pas foncièrement cette idée, qu’il considérait comme de la pitié, l’alchimiste avait su garder une distance dans ses mots ou ses gestes pour ne pas le brusquer. Un réel sens empathique qui ne semblait pas cacher de vices.
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t9168-le-son-des-bandits-okunote-senken#77297 https://www.ascentofshinobi.com/t8393-iwa-equipe-1-aimi-seika-senken-yugure https://www.ascentofshinobi.com/t9357-okunote-senken-dossier-shinobi
Hyûga Kisuke
Hyûga KisukeEn ligne

Remise en jambe [Kisuke] Empty
Lun 10 Jan 2022 - 15:36
Kisuke hocha la tête sur ses commentaires. Ses compliments. Quand il posa des questions sur sa famille, il tenait quand même à le corriger sur plusieurs points. Kisuke ne faisait pas excessivement attention à faire de la rétention d'information clanique, surtout au sein d'iwa. Ils étaient tous partenaires, en vérité.

Aveugle ? Oh, non. Ces yeux voient bien. Et lorsqu'ils sont activés, ils voient plus. Le chakra. Les tenketsus. Tout autour de nous. Mais c'est une dépense de chakra non négligeable. Si tu affrontes un de mes cousins, essaie de les forcer à l'utiliser tout en gardant tes distances. Tu pourrais simplement les avoirs à la longue.

Puis ce fut le silence. Un silence que Kisuke maintenu quelques temps, juste entrecoupé de gorgée pour voir ou de plainte sur ses lumbagos. Kisuke pondérait des mots, de quoi répondre à Senken, et avait du mal à mettre le doigt sur ce qui le gênait dans cette conversation, avant de finalement comprendre finalement.

Cela n'avait jamais été autour de lui. Il se leva, et se frotta le popotin de la poussière dessus.

Je ne t'ai pas aidé, Senken. Tu t'es aidé tout seul, sinon tu ne m'aurais pas donné ce rendez-vous. J'étais juste une opportunité pour que tu te tendes la main tout seul. Et crois-moi, le village est rempli de cette opportunité. Enfin, je dis le village...

L'Apothicaire s'approcha du bord du terrain d'entrainement, avant de pivoter vers Senken et d'ouvrir ses bras comme s'il voulait englober le monde tout entier. Iwa est trop petit pour toi, Senken. Le Yuukan t'appartient. Mais c'était probablement un poil trop progressif, et si un Tengu l'entendait il risquait de se faire expatrier de force dans les bagnes sous-terrains iwajins.

En réalité, il s'agit du monde qui te tend la main. Si tu regardes au bon endroit. Sur-ce, le vieillard que je suis va aller boire un bon verre d'alcool et soulager son bras avec une bonne bouillotte. J'espère te revoir avec une meilleure mine, la prochaine fois que tu me rendras visite à ma pharmacie. Ou peut-être en mission, qui sait ? Hé hé.

Et pour finir en beauté, Kisuke ne trouva rien de mieux que de libérer de ses sceaux une multitude de fumigènes qu'il lança au sol avant de s'échapper comme un délinquant d'iwajuku, tout en riant aux éclats. Il se repéra grâce à son Byakugan, bien entendu et il avait préparé son coup et déjà tracé son chemin à prendre en anticipation. Tel était Kisuke, le guerrier de l'ombre et des fumées.
Spoiler:

_________________
Palmarès shinobi:

Spoiler:
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t11145-hyuga-kisuke-civil#95880
Okunote Senken
Okunote Senken

Remise en jambe [Kisuke] Empty
Jeu 13 Jan 2022 - 16:17
Attentif aux réactions du Hyûga, le balafré tentait de discerner le vrai du faux tant bien dans ses paroles que dans ses actes. Devenu un habitué de l’hypocrisie iwajin, l’Okunote mettait du temps avant de faire confiance aux nouvelles rencontres et préférait prendre son temps pour juger quelqu’un. Ainsi, il écoutait les explications de son interlocuteur tout en observant ses faits et gestes, espérant ne pas se faire duper par un vulgaire mensonge quant aux capacités claniques des hommes aux yeux blancs.

- Impressionnant. Je garderai ce conseil en tête, que ce soit pour tes cousins ou pour notre prochain combat.

Non, le shinobi amarante n’avait pas abandonné l’idée de faire une revanche. Cela sonnait comme une évidence tant cet affrontement de reprise n’avait pas été au niveau de ce qu’il pouvait faire. Peut-être Kisuke était encore plus fort que ce qu’il avait montré, mais l’Okunote pouvait lui aussi faire beaucoup mieux. Il était pressé de se ré-entraîner après une remise en forme nécessaire qui commençait justement en ce jour.

- Je ne suis pas d’accord. Ton humilité semble sincère, mais il faut parfois assumer son statut et accepter les compliments.

Ce n’était pas la première fois que Kisuke réfutait de bonnes paroles à son égard. D’abord pour ses compétences au corps à corps, maintenant pour l’aide apportée. L’Okunote n’était vraiment pas de cette école et ne partageait pas la même philosophie que son homologue, mais la respectait toutefois.

Il écouta sa conclusion tout en l’observant agir de manière presque théâtrale sans que les dernières paroles de l’alchimiste n’aient de grand effet sur lui. Le Kazejin croyait au Destin et en bien d’autres superstitions mais restait hermétique envers ces paroles qu’il considérait « vaseuses ». Il se contenta d’hocher doucement la tête quant à son ultime invitation, avant de bondir en arrière d’un réflexe en voyant le petit tour que lui avait réservé Kisuke.


- ENFOIRÉ ! hurla-t-il entre deux quintes de toux provoquées par la fumée, tandis qu’il cherchait son chemin pour en sortir et quitter définitivement ces lieux.
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t9168-le-son-des-bandits-okunote-senken#77297 https://www.ascentofshinobi.com/t8393-iwa-equipe-1-aimi-seika-senken-yugure https://www.ascentofshinobi.com/t9357-okunote-senken-dossier-shinobi

Remise en jambe [Kisuke]

Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Ce n'est que partie remise
» Remise en route~
» Une remise à niveau (ft. N. Shikarai)
» Remise en cause | PV. Yuki Sôsuke
» Une remise à niveau [FT. A. Shizen]

Ascent of Shinobi :: Territoires de la Terre :: Iwa, village caché de la Roche :: Hauts-plateaux
Sauter vers: