Soutenez le forum !
1234
Partagez

Y'a pas de rab ? [RP dinette dsl]

Akimichi Chi
Akimichi Chi

Y'a pas de rab ? [RP dinette dsl] Empty
Lun 27 Déc 2021 - 0:03
Ce jour là Chi était encore de corvée sur un camp militaire. Le plus souvent il ne comprenait pas ce qu’on lui demandait alors il était plutôt satisfait quand on lui demandait de prendre un balai, au moins ça c’était simple. Surtout qu’il trouvait souvent un placard dans lequel se cacher pour faire la sieste. Vraiment intégrer cette armée fut la pire chose qui pouvait lui arriver. A son âge avancé, synonyme de maturité et sagesse, il n’avait pas que ça à faire que de jouer les bouffons. En plus s’il avait plus ou moins accepté (en réalité il n’avait pas eu le choix) c’était bien parce qu’on lui avait raconté qu’il pourrait y rencontrer de belles femmes. Mais pour le moment il n’avait vu que des hommes et pas les plus beaux. Vraiment il se demandait si le pire que l’ont pu trouver sur le territoire du feu n’avait pas été déposé dans le corps des soldats de l’empire. Même lors de ses corvées de ménage il ne voyait aucune femme à ses côtés, pourtant n’était-ce pas leur rôle que de nettoyer ? Elles devaient sans doute être dans les cuisines après tout.

En parlant de cuisine le meilleur moment de la journée arriva : la pause déjeuner. Enfin meilleur moment, c’était ce qu’il aurait dit s’il avait été chez lui. Mais ici on ne mangeait pas bien… Et Chi ne s’intéressait pas au goût. Pour lui la quantité primait sur la qualité. On aurait pu lui offrir de la viande avariée tant que cette dernière était à foison il aurait été ravi. Il avait l’estomac plus que solide après tout, les fruits d’un dur entrainement à manger tout ce qui trainait.

Ainsi comme chaque jour de présence sur un des camps militaires de la capitale l’Akimichi se retrouva à faire la queue pour se faire servir à manger sur un plateau qui était déjà trop petit pour lui. Il n’avait aucun ami, il était nouveau après tout. Pourtant il essayait dans la file d’attente mais personne ne semblait apprécier ses commentaires ou partager ses avis.
« J’espère qu’il n’y aura pas des portions de fillettes aujourd’hui ! » Dit-il en rigolant.
Tout le monde l’ignorait quand il ne se prenait pas une remarque pour se faire inviter à fermer son clapet. Quelques-uns osaient mais fort heureusement pour eux l’Akimichi avait un grand sang-froid. Il aurait pu leur donner la dérouillée qu’ils méritaient mais ça aurait été trop facile, il valait mieux que cela. Surtout qu’il n’avait pas de temps à perdre, il avait faim.

Une fois devant les serveurs il dévisagea celui qui lui donna sa portion, bien trop petit à son goût come d’habitude. Il se fit dévisager en retour. Bloquant l’avancée de la file bien organisée il tendit son assiette de nouveau. Le serveur eu même pas le temps de l’insulter que l’Akimichi se faisait déjà bousculé par les autres soldats affamés.
« Vous êtes pressés de retourner travailler ou quoi ? » Pesta l’Akimichi.
Il eu l’impression de dire ça à voix haute mais en fait ce ne fut qu’un murmure, dans sa barbe.
« Tu as dis quoi le gros lard ?! » L’interpella un soldat à l’ouïe trop aiguisée.

« Euh non rien… En fait je ne suis pas gros c’est juste que mon métabolisme… »

« On s’en fout bouge de là ! » Conclut le soldat de mauvais poil en bousculant à nouveau l’Akimichi.
Bon il avait de la chance car Chi ne voulait pas que son plat refroidisse donc au lieu de lui enterrer ses grands morts comme tout homme viril l’aurait fait il partit s’assoir pour manger, seul.
Quelques secondes plus tard l’Akimichi avait tout fini, il hésita à grignoter son plateau tellement qu’il avait faim. C’était comme s’il n’avait rien mangé. Il ne connaissait personne mais il tenta le tout pour le tout. Il se leva et fit le tour des tables pour quémander des restes. Il récolta quelques morceaux de pain, rien de plus. Pourtant certain avaient des choses dans leur plateau et ils n’allaient pas finir mais aucun ne consentait à l’aider. Soit, il lui restait une dernière solution.
L’Akimichi se remit dans le fil d’attente. Arrivé au niveau des serveurs ces derniers n’avaient malheureusement pas oublié son visage. Sans doute qu’ils n’avaient jamais vu si beau faciès.
« Toi, casses toi tu as déjà été servi ! »
Il ne fallut pas longtemps pour qu’il soit jeté au sol par d’autres soldats. Tiré par l’arrière il finit sur le dos et telle une tortue il avait du mal à se relever.
« Tu ne penses pas être assez gros ? Tu devrais faire un régime au lieu de vouloir te resservir. » Lâcha l’un d’eux, cruel mais réaliste.
L’Akimichi était là, au sol, et la faim l’accablait bien plus que l’humiliation.
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t12697-akimichi-chi-fini#111597 https://www.ascentofshinobi.com/t12884-akimichi-chi https://www.ascentofshinobi.com/u1378
Tachibana
Tachibana

Y'a pas de rab ? [RP dinette dsl] Empty
Lun 27 Déc 2021 - 1:52
Le Yamanaka qui renie son propre clan, même s’il a été exilé avant de pouvoir les rejeter, mange tranquillement à sa table. Son objectif est de d’abord éviter de se faire remarquer, monter une équipe pour l’aider à achever ses vengeances. C’est-à-dire composé de gens n’ayant pas de problème à respecter l’autorité de l’empereur actuel ou qui vouent une haine à la fois assez profonde pour la noblesse et les Yamanaka. Il faut dire que c’est un profil qui ne court pas les rues. Et extrêmement dangereux. Même si le pays a atteint, apparemment, une paix relative il n’en reste pas moins centré autour du culte de la personnalité de l’Empereur du Feu. Pourquoi le prix à payer pour la paix serait l’interruption de la pluralité des idées pour ne plus que laisser place à un seul mouvement, une seule manière de se comporter ?

Tachibana n’a pas réponse à ses questions. Enfin pas pour l’instant, et son fil de pensée est interrompue alors qu’il entend des soldats en train de se moquer d’une recrue. Même si, le jeune homme refuse de se faire remarquer, il ne peut s’empêcher de défendre la LIBERTE d’être et de pensée de l’Akimichi. La LIBERTE est la plus grande valeur aux yeux du récent soldat, cela compose tout son être dû au rejet de ce qu’il a été : un enfant-soldat conditionné.

Son assiette terminée, pour éviter que quelqu’un la finisse derrière son dos, il se lève pour aller rejoindre le petit gros qui a l’air d’avoir plus d’un problème. Ayant l’habitude de traiter des hors-la-loi prêts à tuer pour tout et n’importe quoi, y compris de la nourriture ou de l’eau, on ne peut pas vraiment dire qu’il soit impressionné par ces bleus.

- Stoppez immédiatement vos quolibets. Vous voulez vraiment ternir l’image des fiers soldats du Pays du Feu ?


Mais la réponse ne se fait pas attendre de la part des brutes épaisses qui ont jeté au sol son camarade.

- TERNIR L’IMAGE ? C’est lui qui nous fait passer pour des abrutis. Quand on le voit on a l’impression que n’importe qui peut rejoindre l’armée. Sans parler qu’il n’y a même pas d’uniformes à sa taille.

Tachibana pousse un profond soupir. Il faut l’avouer il ne peut pas leur donner tort mais ce serait de détruire sa position initiale que d’être d’accord avec eux.

- Voilà ce que je vous propose, le petit gros va aller au restaurant le plus proche pour terminer son repas et on en reste là ? Qu’en pensez-vous ?

Dis-t-il avec un léger sourire en coin, pour détendre l’atmosphère sans savoir quel destin horrible allait l’attendre.
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t12681-yamanaka-tachibana#111373
Akimichi Chi
Akimichi Chi

Y'a pas de rab ? [RP dinette dsl] Empty
Lun 27 Déc 2021 - 17:47
Un jeune homme, autoritaire, intervint afin de mettre fin à l’altercation qui pouvait à tout moment tourner au pugilat. Se sentant ainsi soutenu l’Akimichi fut possédé par un soudain excès de confiance et lâcha, pas trop fort quand même, la pique suivante :
« C’est vrai qu’à te regarder on semble tout de suite plus intelligent… »

« T’as dit quoi ? » Lâcha le molosse qui ne croyait pas aux paroles de la flasque encore au sol qui se débattait pour tenter de se relever.
Lui aussi n’y croyait pas, avait-il vraiment dit cela ? Il ne pouvait se permettre de créer des histoires alors qu’il était encore nouveau. Il aurait pu mettre tout le monde d’accord en calmant illico presto le tas de testostérone qu’il avait face à lui mais à quoi bon leur faire subir telle humiliation. Il ne semblait pas y avoir beaucoup de femmes à impressionner dans le coin de toute façon. Il préféra jouer la carte de la sagesse.
« Euh… Non je disais… C’est vrai que j’ai été un peu négligent ! »
Voilà un bien beau rattrapage. C’était qu’il était intelligent le garçon, en plus d’être humble. Bon c’était vrai qu’il n’y avait pas d’uniforme à sa taille. Mais était-ce de sa faute si sa carrure était plus imposante que n’importe quel de ces frêles soldats ? Qui était capable de le soulever ici ? Personne. Ni lui d’ailleurs…
Alors que le nouveau venu le défendait l’Akimichi avait au moins réussi à se retourner sur le ventre. Il ne lui restait plus qu’à faire une pompe pour pouvoir se mettre sur ses deux courtes pattes.
« Arrrgh… » Lâcha-t-il le souffle plus court qu’un retraité en fin de cycle.
C’était plus facile à dire qu’à faire. Finalement il réussit à se relever. Comment fit-il ? Il décupla son ventre un court instant afin de rebondir dessus. L’instant d’après il était debout, fier comme un coq de son mouvement ridicule.
Finalement le groupe de soldat rouspéta et soupira, laissant tomber. Ils avaient sans doute peur que Chi s’énerve, ça ne pouvait pas être autre chose. En même temps après avoir été témoin d’une telle maîtrise des arts martiaux comment ne pas avoir peur ? En fait ils avaient juste faim, mais ça Chi ne pouvait pas le savoir. Aussi, la présence d’un lieutenant dans leur dos, attiré par le vacarme, était peut-être une motivation supplémentaire à ne pas faire plus de vagues. Mais Chi ne l’avait pas encore remarqué, aurait-il su reconnaître le grade de toute manière ? Rien n’était moins sûr.

Il voulu remercier celui qui était venu l’aider, bien qu’il n’en eût pas besoin, mais ses mots lui revinrent à l’esprit. « Petit gros » ?
« Merci pour ton intervention, sans toi j’aurais dû leur foutre la dérouillée du siècle. »
Il hésita une seconde puis prit son air le plus sûr de lui.
« Alors en fait je ne suis pas gros, je suis pulpeux et j’ai tendance à stocker du gras facilement car mon métabolisme est lent. C’est dû à ma morphologie endomorphe en fait en plus je ne … »

« Soldats !! » Hurla le lieutenant que l’Akimichi n’avait toujours pas remarqué.
Chi fit un bond en arrière, un sursaut de peur témoignant une fois de plus de son grand courage. Tous ceux qui jusqu’ici observaient la scène remirent leur tête devant eux afin de ne pas se faire voir par le lieutenant. Ce dernier était connu pour son impitoyable rigidité
« Pouvez-vous m’expliquer ce que signifie tout ce désordre ? Déclinez vos identités et vos affectations, soldats ! »
Chi resta là, sans voix. Dommage que ce ne soit pas une femme, son charme naturel l’aurait empêché de se faire engueuler. Et puis il n’avait rien fait de mal, après tout.
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t12697-akimichi-chi-fini#111597 https://www.ascentofshinobi.com/t12884-akimichi-chi https://www.ascentofshinobi.com/u1378
Tachibana
Tachibana

Y'a pas de rab ? [RP dinette dsl] Empty
Mer 29 Déc 2021 - 23:26
Le jeune soldat ne pouvait être étonné face au rattrapage incroyable dont il vient d’être témoin. Il en aurait presque applaudi. En toute franchise, il avait pris l’Akimichi pour un moins que rien. Un faible qui devait être protégé, incapable de se débrouiller seul mais, apparemment, il a assez de bon sens pour se rendre compte quand une situation va trop loin quitte à être capable de ravaler son orgueil aussi immense que son corps. Peut-être qu’il l’avait mal jugé et qu’il devrait faire plus attention à ne pas le juger trop hâtivement que ce soit lui ou les Hijines de manière générale. A ses yeux, la plupart qu’ils avaient connus, n’étaient que des molosses assoiffés de sang, hormis Sendai Yahiko qui avait un projet de paix bien spécifique mais il faudra aller en dehors d’Urahi pour en voir les premiers morceaux ou s’il est existant tout simplement. Mais pour commencer il faudrait se sortir de cette situation.

- C’est tout naturel. Ne sommes-nous pas deux soldats du Pays du Feu après tout ?

Alors qu’il écoute d’une oreille les excuses de son interlocuteur pour expliquer sa condition physique il ne peut s’empêcher d’intervenir.

- Tu as déjà pensé à aller voir un médecin militaire ? Ça devrait être gratos après tout et c’est dans l’intérêt de l’Empire du Feu d’avoir des soldats soit en bonne santé soit mort mais jamais malades. Enfin, il te demandera surement de bouffer plein de fruits et de légumes.

Finis-t-il avec un léger rire avant d’être à son tour surpris par le lieutenant derrière son dos et se mettre directement au garde à vous, le salut n’a pas trop changé comparé à l’époque où il était au service du seigneur Kyodai.

- Tachibana, soldat en garnison, lieutenant !


Après que l’autre soldat se sera présenté il continuera d’expliquer pour éviter que l’Akimichi se prenne une plus grosse sanction comme par exemple un entrainement encore plus intensif ou, pire, être privé de repas pendant quelques jours.

- La personne présente à mes côtés a trébuché et d’autres soldats qui se sont moqués de lui, lieutenant. Tout est à présent sous contrôle.


Servant l’explication la plus vaseuse qui lui est venu en tête mais parfois même la pire des excuses vaut mieux que la plus bête des réalités. Mais le lieutenant ne semble évidemment pas les croire et les invite à le suivre jusqu’à son bureau.

- Alors comme ça on s’ennuie à Urahi et on fout le bordel. Dites-moi immédiatement la raison pour laquelle vous avez voulu devenir des fiers soldats de l’Empire du Feu. Parce que pour l’instant je n’ai en face de moi que deux bouffons qui ont réussis à s’introduire dans nos bâtiments.



_________________
Y'a pas de rab ? [RP dinette dsl] U51q
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t12681-yamanaka-tachibana#111373
Akimichi Chi
Akimichi Chi

Y'a pas de rab ? [RP dinette dsl] Empty
Jeu 30 Déc 2021 - 0:47
L’Akimichi aurait bien voulu lui répondre. Il allait justement préciser qu’il ne digérait pas bien les fruits et les légumes. C’était facile de juger mais ce n’était pas sa faute après tout ? La dernière fois qu’il avait mangé des haricotes verts il avait passé le reste de la journée aux toilettes. Son corps ne supportait pas ça il n’y pouvait rien. Quand il disait cela les gens disaient de lui qu’il cherchait des excuses pour ne pas manger sainement, car il en avait tout simplement pas la volonté. Mais peut-être qu’il devrait s’amuser à manger des légumes au camp militaire au moins après ceux étant de corvée de nettoyage sanitaire pourrait confirmer à tout le monde l’effet que cela avait sur son transit.

Mais pourquoi lui proposer de voir un médecin ? Ce n’était pas une maladie d’être un peu enveloppé à ce qu’il savait non ? Sa santé se portait au mieux. Pour preuve il avait 36 ans et pourtant un visage encore si raffiné. Qui dans le Yuukan pouvait s’en vanter ? La plupart mourraient avant la trentaine… Des héros qu’ils appelaient ça. Quoiqu’au moins le docteur aurait pu confirmer son intolérance aux fruits et légumes ? On ne demandait pas à un lion de manger de la salade après tout.

Au final tout cela il ne put l’exprime à haute voix. Car le lieutenant qui venait de les interpeller ne semblait pas très ouvert au dialogue. Le presque quarantenaire avait beau être simplet il savait tout de même quand il fallait se taire et écouter. C’était une de ces occasions mais étant militaire la situation exigeait plus encore.

Son nouveau camarade se mit au garde-à-vous, il semblait bien habitué aux coutumes militaires contrairement à l’Akimichi. Stressé car il voulait bien faire Chi tenta de reproduire le mouvement de celui qui venait de se présenter. Le résultat fut sans surprise grossier mais le lieutenant devrait s’en contenter. Chi faisait de son mieux et quelqu’un qui faisait de son mieux ne pouvait pas être réprimandé ?
Y'a pas de rab ? [RP dinette dsl] 24ov
« Tachibana !! » Cria l’Akimichi qui, peut-être un peu trop stressé, répéta le prénom de son nouvel ami au lieu de donner le sien.
Un silence gênant fort logique s’en suivit. L’Akimichi comprenant son erreur aussi vite qu’il l’avait commise se tut et se mit encore plus à transpirer à grosses gouttes. Il fallait dire qu’il ne supportait pas bien la pression quand elle n’était pas à boire pourtant elle n’était que minime ici. Cet impact émotionnel sur lui transpirait par tous ses ports et l’odeur qui émanait était forte désagréable. Peut-être que les gaz qu’il lâchait discrètement malgré lui n’y étaient pas pour rien, mais là encore une fois c’était la faute au stress (la nourriture de la cantine pourrait aussi facilement être incriminée dans cette affaire).
« Chi ! Akimichi Chi ! » Se reprit-il finalement.
Il aurait voulu en dire plus mais hélas il avait oublié le grade de leur interlocuteur. Lieutenant, capitaine ? Il ne savait plus. Mais tout cela n’avait que très peu d’importance car ce qui l’agacé était qu’un gradé ait du temps à perdre pour une telle histoire alors que comme l’avait signalé Tachibana cette dernière était close. Il aurait pu garder tout cela pour lui mais le militaire qui semblait s’être assis sur un cactus la veille alla trop loin en insultant le duo. Lui encore il n’aurait pu rien dire car il se savait au-dessus de cela mais son camarade se faisait inclure dans le lot alors qu’il avait été héroïque ? Chi ne pouvait laisser passer cela.
« Sauf votre respect je me demande qui serait le plus bouffon dans l’histoire. Ceux qui s’introduisent dans le bâtiment ou les soldats qui ne voient rien et laissent faire ? »
La réponse était si logique que le seul bouffon dans cette pièce semblait être le gradé. Si jamais ils avaient vraiment été des bouffons alors ceux qui gardaient le bâtiments l’auraient été encore plus. Une logique si implacable que même pour l’Akimichi elle était simple. Bien sûr suite à ses mots, que Chi pensa très avisés, le lieutenant ne se sentit pas de joie. Il ouvrit des larges yeux et les posa sur sa proie.
« Réponds à la question ou je te foudroie sur place ! » Cria-t-il.
Les yeux hors de leurs orbites et les postillons pleuvant l’Akimichi se remit droit comme un I mais se sentit redevable envers le ciel que l’homme tyrannique ne s’emporte pas plus que ça vu ce qu’il venait de dire. Quitterait-il l’armée avant de trouver sa dulcinée ? Si jamais il se faisait virer si vite des forces impériales alors il serait la risée de son clan, enfin plus que d’habitude. Cela venait de lui sauter à l’esprit : s’il réussissait une carrière dans l’armée alors son clan serait obligé de reconnaître sa valeur n’est-ce pas ? Non c’était idiot, lui savait très bien quel était sa valeur. Ils avaient tort de lui répéter cesse que personne n voudrait jamais de lui, il n’avait juste pas encore trouvé la bonne.
« Je n’ai pas vraiment voulu, c’est mon clan qui m’a envoyé ici… » Dit-il finalement tel un automatisme.
Au final il répondait à la question, réponse qui n’était sans doute pas celle attendu. Mais quelle que soit la réponse de son camarade à côté de lui le lieutenant avait déjà pris sa décision.
« Ça ne m’étonne pas ça tiens ! » S’exclame-t-il à l’intention de l’Akimichi.
« Toi, tu m’as l’air un peu moins fini à la bière ! » Dit-il en désignant du doigt celui qui n’avait pas de nom de famille.
« On ne peut accepter qu’un incompétent salisse nos rangs. Il en va de la sûreté du pays ! Donc à partir d’aujourd’hui, soldat Tachibana, tu seras le tuteur du soldat ici présent Akimichi Chi. Ce qui veut dire que tu seras responsable de sa bonne formation mais également de ses possibles écarts. De tout quoi ! Donc s’il plonge tu plongeras avec lui ! »
Un demi compliment adressé au plus jeune des deux soldats qui perdit vite tout son sens. Le tout ressemblait à une punition autant pour l’un que pour l’autre. L’un allait devoir se trimballer un boulet alors que l’autre allait devoir se mettre à bosser. Sans doute deux choses qu’aucun des deux n’avait envie. Ils furent ensuite invités à quitter le bureau, leur sort était désormais scellé, ensemble.


*** Un peu plus tard dans le bureau du fameux lieutenant ***

« Ahahah les blaireaux ! » S’exclama l’individus alors qu’un nuage de fumée explosait autour de lui changeant son apparence.
« Tu les as bien eus ces abrutis ! » S’exclame un autre qui sortit d’une cachette à l’arrière avec encore deux autres gars.
Les deux soldats s’étaient fait bernés. Ce lieutenant n’avait jamais existé, tout cela n’était qu’un bizutage bien élaboré. Le bureau n’était en fait qu’une salle de stockage qui avait été maquillée. Ils venaient de recevoir un ordre en apparence officiel pourtant aucun système de tutorat n’existait au sein de l’empire du Feu. Venait-il de leur mettre des bâtons dans les roues, ou leur avait-il rendu service sans le savoir ?
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t12697-akimichi-chi-fini#111597 https://www.ascentofshinobi.com/t12884-akimichi-chi https://www.ascentofshinobi.com/u1378
Tachibana
Tachibana

Y'a pas de rab ? [RP dinette dsl] Empty
Dim 9 Jan 2022 - 1:37
Probablement voulant l’imiter n’étant pas habitué à la discipline mais il semblerait qu’au lieu d’y voir une inspiration il en fait une copie parfaite et prononce sans faire exprès son nom. Tachibana tente de réprimer de rire devant leur supérieur hiérarchique et parvient à faire du mieux qu’il peut : c’est-à-dire exprès un étrange rictus en espérant que le lieutenant soit plus concentré sur l’Akimichi que lui. Qui a, il faut l’avouer, tout pour attirer l’attention.

Les yeux du jeune homme s’écarquillent en entendant la réponse de Chi. Sa mère lui avait probablement appris à être honnête mais n’était-il pas trop honnête pour le coup ? Intérieurement il soupire, lui qui souhaitait éviter qu’on fasse attention à eux voilà que c’est râpé aux côtés de quelqu’un avec une aussi imposante … rhétorique.

« Son clan ? Il n’est pas aussi par volontariat ? Voilà qu’il est étonnant » ne pu s’empêcher Tachibana en haussant un sourcil avant d’entendre la réponse du lieutenant. Voilà qu’on lui a refourgé un boulet dans les pattes. Qu’avait-il bien pu faire ça pour mériter un tel destin ? Il ne s’était jamais occupé de personne lui. A Tsume on apprend vite à être indépendant et à ne dépendre que de lui. Même les femmes dans ce pays ne dépendent pas de leur mari. En même temps il ne vaudrait mieux pas surtout dans un pays où la liberté peut rendre pas mal d’actions dangereuses surtout la liberté d’être responsable de ses propres actions et des conséquences qui vont avec. Et là, de la liberté, c’est tout ce qu’il voudrait. Mais après tout il s’attendait bien à une différence de valeurs lorsqu’il a décidé de revenir dans des pays qui sont encore dirigés par des nobles, des Daimyos ou encore des utilisateurs de chakra. Il ne pouvait pas s’intéresser à bien moins.

- Vous pouvez compter sur moi, lieutenant, Akimichi Chi deviendra un soldat exemplaire.

Après avoir reçu l’ordre de partir, sur le chemin de retour il dira à la personne dont il en a désormais la charge.

- On va aller au camp d’entrainement. Je ne promets pas de faire de toi un soldat qui sera bon, doué ou même qui pourra accomplir ses missions avec le plus grand sérieux ou la maturité dont on attend d’un soldat de l’empire mais je promets de te former assez pour au moins que tu n’attires plus autant de problèmes.

_________________
Y'a pas de rab ? [RP dinette dsl] U51q
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t12681-yamanaka-tachibana#111373

Y'a pas de rab ? [RP dinette dsl]

Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Visite de routine. [RP dinette / PV : Zenno Kazuichiro]
» Rendez-vous dînette [PV: Densetsu Etsuro]

Ascent of Shinobi :: Territoires du Feu :: Urahi, Capitale de l'Empire du Feu
Sauter vers: