Soutenez le forum !
1234
Partagez

Suis les flocons [PV Yuki Kaya]

Gozan Arukisa
Gozan Arukisa

Suis les flocons [PV Yuki Kaya] Empty
Mar 28 Déc 2021 - 19:00
Au détour d’une des multiples étendues d’eau boueuse des Marécages brisés, Arukisa était agenouillée sur le sol scrutant la vase. Le vacarme incessant des batraciens semblait bien lointain tant sa concentration était extrême. Capuche abaissée, les pupilles brillantes d’excitation, le sourire aux lèvres, elle semblait attendre sa proie comme un chat attend un poisson remontant à la surface. Les bottes dans la boue, la Rose tendit sa main gantée au-dessus de l’apparition d’une série de petites bulles. Les minuscules poches d’air vinrent s’éclater au raz de l’eau, signe que ce que la gladiatrice attendait allait montrer le bout de son nez. Puis, au milieu des effluves verdâtres de la gadoue, une peau jaune tâchetée de noir commença à se distinguer. Deux yeux microscopiques suivirent un fin museau qui vint à la surface pour prendre une petite bouffée d’oxygène. A peine de quoi se remplir les poumons pour retourner à ses activités subaquatiques. Un mince laps de temps où la Rose pouvait enfin mettre la main sur la salamandre qu’elle avait attendu pendant plusieurs minutes. La malheureuse créature disposait d’une toxine qui était capable d’engourdir un être humain en quelques secondes. D’où l’utilité de porter des gants.
Néanmoins, une rencontre inattendue vint interrompre la tentative d’Arukisa. Alors qu’elle retenait son souffle pour gagner en précision, elle fut contrainte de lâcher son objectif et de faire un roulé-boulé sur le côté en catastrophe. Sa dextérité naturelle venait de lui sauver la vie d’un danger inconnu. Son capuchon plein de boue, elle pesta sur ce qu’elle eut à peine le temps de percevoir dans son angle de vision.

- Mais qu’est-ce qu’... Commença-t-elle à hurler avant d’apercevoir son agresseur.

Un pieu de glace venait de transpercer de part en part le tronc d’un arbre. Son corps fluet aurait certainement subi le même sort si elle n’avait pas bougé. Immédiatement, et à force de côtoyer Misaki, elle fit le parallèle avec les seuls êtres capables d’une telle prouesse sur l’archipel : les Yuki. Cependant, lequel d’entre eux était assez inconscient pour balancer des projectiles de cette taille en plein milieu des Marécages brisés ? Peu importe. La Rose, qui s’était relevée entre temps et avait tant bien que mal décrassé son vêtement, comptait bien retrouver la source de ce danger pour lui passer un savon. Or, avant de partir à la poursuite de son assaillant, elle observa le point d’eau où la salamandre chanceuse était retournée se camoufler dans les bas-fonds.

- C’est ton jour de chance. On se reverra. Dit-elle en plissant les yeux avant de prendre son envol à travers la végétation des tourbières.

Arukisa prit la direction présumée du Yuki, donc à l’opposé de la trajectoire du projectile. Avec prudence, parce que les branches des arbres de ce marais sont pour une bonne partie en fin de vie, elle progressa à travers la brume éternelle. La gladiatrice restait vigilante et prête à dévier de sa course pour ne pas risquer de finir embrocher de nouveau.
A mesure que la jônin progressait, un phénomène peu commun en automne se produisit. Le ciel prit soudainement une teinte blanche, comme lors d’une froide journée hivernale. Quelques flocons de neige se mirent à tomber des cieux. Pour s’en assurer, la Rose laissa l’un deux se poser sur sa main, c’était bien réel. D’ailleurs, plus elle avançait, plus le sol en était couvert. Une fine couche éclatante qui menaçait de glissade quiconque s’y aventurait avec imprudence. L’atmosphère avait perdu plusieurs degrés, jusqu’à même frôler le négatif. La kunoichi s’emmitoufla dans son chaperon, trop intriguée pour faire demi-tour. Ces changements soudain avaient d’ailleurs presque chassés son agacement pour laisser place à de la curiosité. Une brise sifflotante parcourait le marécage et semblait geler tout ce qu’elle effleurait. Déterminée, Arukisa ne se laissa pas impressionner. Son entêtement la menait vers l’inconnue mais elle ne pouvait lutter contre sa nature. Elle devait voir de ses propres yeux la raison de ces phénomènes.

Une fine silhouette aux courbes féminines se dégagea au loin. Sans forcément cacher sa présence, Arukisa continua à s’approcher, Mikazuki bien accrochée dans son dos sous sa forme repliée, et comprit immédiatement que cette personne était la créatrice du pieu de glace. Cette kunoichi travaillait sa précision en balançant des projectiles en solitaire au milieu d’une clairière. Une tenue ridiculement légère malgré une météo hiémale, pas de doute, c’était bien une Yuki. Sa longue chevelure ambrée et son épiderme nivéen aurait pu faire d’elle l’effigie de son clan. Dès lors qu’elle aperçut ses yeux céruléen, elle repensa aux mots de son élève sur sa famille. Mais évidemment ! La Rose qui arrivait confiante sentit alors le poids de ce qu’elle venait de réaliser se matérialiser dans son esprit. Cette rencontre n’était pas une simple entrevue avec une obscure inconnue. La seule Yuki probablement capable de réaliser de telles prouesses était la cheffe de clan, Yuki Kaya. Arukisa avait entendu de nombreux récits à son propos mais l’Héroïne de Mizu était si précieuse pour les activités du village qu’elle se trouvait rarement entre les murs de celui-ci. A cet instant, la sentinelle repensa à son mal-être d’antan quand elle ne se sentait pas à sa place avec le grade de jônin. Pendant quelques secondes, elle eut le même sentiment désagréable en voyant la blonde. Or, tous ses efforts ne devaient pas être vains et elle se fit violence pour ne pas passer pour une faible. Après tout, elle était la sensei d’une des plus prometteuses shinobis de son clan.

- Etes-vous Kaya ? Toutes ces démonstrations de force glaçante ne peuvent venir que d’une Yuki, et pas n’importe laquelle. Dit-elle en affichant un sourire amical. Je m’appelle Gozan Arukisa, je suis une de vos consœurs de la Brume. J’avais à faire dans le coin et j’ai bien failli finir empalé contre un arbre. Finit-elle sur un ton amusé.

_________________
"Un autre jour, une autre aventure !"

Suis les flocons [PV Yuki Kaya] 63971_s

Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t117-la-rose-rouge-termine#454 https://www.ascentofshinobi.com/t11620-kiri-equipe-5-shotosenpei https://www.ascentofshinobi.com/t536-gozan-arukisa-s-adventures
Yuki Kaya
Yuki Kaya

Suis les flocons [PV Yuki Kaya] Empty
Jeu 30 Déc 2021 - 0:02

Des papiers, des papiers, toujours plus de papiers. Avec ses fonctions, Kaya se retrouvait à avoir un véritable emploi du temps de ministre, et une quantité astronomique de paperasse à faire. Son rêve? Avoir une secrétaire. Mais sur beaucoup de dossiers, elle ne pouvait pas, car les informations étaient parfois sensibles. Tout cela faisait que, finalement, elle s’entraînait moins qu’à l’époque. Elle se demandait si elle savait toujours faire de la glace… Ce qui serait tout de même un comble pour une Yuki basant son ninjutsu intégralement sur cette capacité.

Du coup, elle voulait se retrouver un petit peu avec elle même. Seule, avec son chakra et son ninjutsu. Pour ce faire, évidemment, les terrains d’entraînements de son clan, ou pire, ceux publics du village, n’étaient pas envisageables. Kaya sorti donc du village pour s’écarter un petit peu dans un endroit certes pas très glamour, mais tout le temps vide: les marécages. Elle cherchait un endroit calme, et elle l’avait trouvé. Afin de ne pas salir sa tenue, car elle était comme toujours coquette, elle gela le sol tout autour d’elle pour créer une sorte de petite patinoire.



Et c’est sur cette surface gelée que la dame de glace commença à se concentrer malaxant son chakra pendant de longs instants, essayant de retrouver toutes les sensations possibles à ce sujet. Elle déplaçait son chakra dans son corps, les yeux fermés, en le maîtrisant le plus possible. Orteil par orteil, muscle par muscle, et ceci jusqu’au bout des doigts. Et finalement, voilà qu’elle ouvrit ses pupilles glaciales pour observer le ciel au dessus d’elle, avant de composer quelques mudras. En quelques instants, et ça pouvait paraître surréaliste pour des non-initiés, mais voilà qu’il se mit à neiger, malgré que la saison ne s’y prête pas.



Kaya était satisfaite de remarquer que sa maîtrise du ninjutsu semblait intacte. Son chakra était parfaitement, manipulé, et ses techniques étaient réalisées avec une précision et une rapidité impressionnante. Mais désormais, il était temps de régler la mire, passer à l’attaque. Et, dans son style caractéristique, voilà que la belle observe les alentours avant de remarquer un tronc d’arbre, au loin. Une cible immobile, mais éloignée, parfaite. Des mudras composés à la vitesse de l’éclair plus tard, voici que des pics de glace acérés se forment, avant d’être propulsés vers ce morceau de bois inanimé à toute vitesse.



Ce dernier fut transpercé par les pics, et Kaya esquissa alors un petit sourire, assez fière de sa précision. Et puis il n’y avait aucun risque de dommage collatéral, par ici. Allez, un lapin, au pire?
Continuant à se tester, elle relança des pics sur certaines branches qui tombèrent alors au sol, ou encore sur des fruits qu’elle voyait dans ces arbres. Et alors qu’elle allait relancer une salve, voilà qu’elle remarqua une personne s’approcher. Dans les marécages, vraiment? Surprise, elle arrêta net sa technique, et posa ses pupilles froides sur la femme qui semblait tout à fait avenante.

En tout cas, elle semblait l’avoir reconnue assez facilement. Elle avait un petit doute, mais il semblait maigre. Ça faisait un moment qu’elle ne pouvait plus passer incognito du côté de la brume, et même parfois ailleurs. A part si elle portait une perruque brune… Ou si elle portait un pull, la vraiment, personne ne la reconnaîtrait.

Yuki Kaya, en effet. Enchantée.

Répond simplement la blonde, avant qu’elle ne continue, lui indiquant sur un ton léger qu’elle avait failli être épinglée à un arbre, par sa faute évidemment. Kaya, avec son air naturellement froid et un brin hautain, la regardait fixement depuis le début, sans laisser transparaître la moindre émotion. Mais lorsqu’elle indiqua ce détail gênant, un petit sourire gêné apparu sur le visage de l’Heidan de Kiri.

- Oh. Je pensais être seule dans le coin… Toutes mes excuses.


Dit-elle, avant de hausser un sourcil.

- D’ailleurs, Arukisa… Votre nom ne me semble pas si étranger. Vous êtes gradée, non? Et … vous êtes en mission dans le coin? Je doute que vous traîniez dans les marécages par plaisir.

De part ses fonctions, il était probable que Kaya ait entendu parler d’elle, que ce soit pour son rang de Jônin, ou pour ses autres affectations.

_________________
Suis les flocons [PV Yuki Kaya] 1512773259-kaya-sign
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t1505-yuki-kaya-fini
Gozan Arukisa
Gozan Arukisa

Suis les flocons [PV Yuki Kaya] Empty
Jeu 30 Déc 2021 - 21:56
En entendant les excuses de l’Heidan, Arukisa leva les mains en réponse afin d’exprimer son approbation. Il n’était pas nécessaire d’en rajouter. Après tout, qui s’aventure dans les marais doit s’attendre au pire, voir l’improbable dans ce cas.

Quand Kaya mentionna la possibilité de la connaître, la Rose ne sut pas vraiment comment réagir. Son visage rougit par le fait d’être reconnu afficha dans le même temps une moue désemparé de ne pas l’être complètement. La gladiatrice était tout de même la seule experte en Kuchiyose de tout Mizu, voir de tout le Yuukan, et malgré son exil, elle agissait pour le compte de Kiri depuis plusieurs années.

- Capitaine de la Kenpei, en effet. Dit-elle sur un ton penaud. Je trainais simplement à la recherche d’une petite créature qu’on trouve dans le marais, j’en ai besoin pour une expérience. En s’écoutant parler, elle s’aperçut que tout cela était très flou. Rien de très passionnant. Ajouta-t-elle en agitant ses mains pour passer à autre chose. Vous savez que je suis la sensei d’une des shinobis les plus prometteuses de votre clan ? Enchaîna-t-elle avec fierté sans vraiment attendre de réponse. Misaki démontre des capacités étonnantes, vous devriez vous intéresser à elle. Sans prévenir, Arukisa lui balança un léger pic sur son absence auprès des jeunes pousses de son propre clan. Du peu que j’en vois, elle n’a pas encore votre maîtrise élevé du Hyôton, mais faites attention, elle pourrait bien prendre votre place ! Termina-t-elle en ricanant avant de s’arrêter brusquement en se demandant si ce genre de propos était finalement le bienvenu auprès de la Yuki.

La Sentinelle fit quelques pas dans la neige, marquant de son empreinte son passage. Ses bottines noires faisant craquant les flocons sous leurs poids, elle observa les alentours. Sous cette apparence, le paysage n’était pas seulement changé, c’était tout l'écosystème qui était bouleversé. Le chant incessant des batraciens était presque inexistant, la plupart d’entre eux ayant certainement fui au fond des eaux. Tout comme les oiseaux qui s’étaient réfugiés dans des fourrés plus chaleureux. Un calme apaisant qui trouvait rarement sa place dans ces lieux.

- Les Yuki n’ont pas leur propre terrain d’entraînement dans leur domaine ? J’imaginais que c’était le cas. Enfin je comprends qu’on puisse apprécier l’espace et la diversité des marécages. Et même la solitude d’ailleurs ! Dit-elle en levant le doigt pour appuyer son propos avant de se rendre compte du comble de ses mots. Oh…mais. Je vous dérange peut-être ? Finit-elle en affichant un visage confus.

La kunoichi avait tendance à s’égarer dans des monologues sans parfois se rendre compte de son entourage. C’est ce qui faisait aussi son charme. Si la Rose était de nature sociable et appréciait d’être entourée, ce n’était pas forcément le cas de tout. D’autant plus qu’elle ne connaissait vraiment rien de Kaya.

_________________
"Un autre jour, une autre aventure !"

Suis les flocons [PV Yuki Kaya] 63971_s

Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t117-la-rose-rouge-termine#454 https://www.ascentofshinobi.com/t11620-kiri-equipe-5-shotosenpei https://www.ascentofshinobi.com/t536-gozan-arukisa-s-adventures
Yuki Kaya
Yuki Kaya

Suis les flocons [PV Yuki Kaya] Empty
Ven 31 Déc 2021 - 2:41

Le regard de Kaya était certes d’un aspect froid, mais il était surtout en train d’analyser les faits et gestes de son interlocuteur. Des mimiques de gêne, d’amusement, ou, beaucoup plus flagrant, ce teint qui revint plus rouge lors de leur premier échange. Kaya aimait observer les gens, et c’était un trait qu’elle avait évidemment développé suite à ses différentes sorties diplomatiques. Elle avait pu d’ailleurs remarquer cette petite moue affichant une pointe de déception. Ce qu’elle ne pouvait pas savoir cependant, c’était l’origine de cette dernière.

S’en suit alors une prise de parole de la jeune femme, qui apporta une précision plutôt importante sur son identité. C’était donc la capitaine de la Kenpei, voilà donc pourquoi son nom lui parlait bien! Il faut aussi dire qu’elle avait passé un sacré bout de temps dans les terres gelées de Yuki no Kuni, et que ça n’avait pas aidé Kaya à être à jour sur toutes les promotions. Elle se disait d’ailleurs qu’il fallait qu’elle rediscute plus en détail de tout cela avec Saji.

« Oh, voilà une belle fonction! » Dit-elle, se rattrapant un petit peu, avant de la laisser poursuivre.

Elle lui parlait alors d’une expérience sur une petite créature. Kaya haussa un sourcil, affichant sa surprise. Elle ne la connaissait pas assez pour exprimer directement le fond de ses pensées, mais selon les expériences qu’elle voulait faire, il y avait parfois de quoi faire avec les détenus des geôles. Ce n’était pas le plus éthique, mais parfois le plus efficace.

Mais plus intéressant que ses expériences, de ses propres mots, elle évoqua la fait qu’elle avait justement une Yuki sous son aile. Une jeune femme apparemment très prometteuse, et avant qu’elle ne puisse prononcer le nom auquel elle pensait, celui de Misaki fut prononcé. Ça tombait bien, c’était le même constat que les récents rapports qu’on lui avait fourni. Et le fait qu’elle lui suggère de ce penser sur ce cas la fit sourire. Car non, Kaya n’était pas dénuée de toute émotion, malgré les apparences.

« Misaki, oui. C’est en effet ce qui ressort des différents rapports qu’on me fait remonter, j’ai prévu de justement aller à sa rencontre. Je suis en tout cas ravie d’entendre que sa sensei confirme tout ce que je peux lire. »

Elle ne s’était pas vexée par ces petites remarques, mais elle trouvait cette jeune femme parfois un peu maladroite avec ses mots, surtout lorsqu’elle n’était pas spécialement familière avec son interlocutrice. Mais elle ne lui en tenait pas rigueur, pour l’instant.

« Vous savez, je serais ravie que quelqu’un me dépasse. Non pas via une régression de mon côté, mais par un talent fou émergeant de mon clan. »

Une réponse plutôt honnête, et politiquement impeccable. Kaya savait tourner ses propos pour les rendre inattaquables.
La dame de glace, toujours avec sa posture droite et son regard froid, observait Arukisa marcher dans la neige sans bouger d’un centimètre. Et il se trouvait que cette brunette ne semblait pas avoir sa langue dans sa poche. Voilà qu’elle lui demande si les Yuki avaient un terrain d’entraînement. Kaya ne pouvait alors pas s’empêcher d’afficher un sourire amusé qu’elle n’essaya même pas de dissimuler.

« Bien sur que si. Je pourrais vivre dans notre domaine de façon autonome, je pense. Je pourrais vous le faire visiter à l’occasion, si vous le souhaitez. »

Dit-elle avant de montrer de son index les alentours.

« Mais en fait, j’avais besoin de grands espaces. Et d’être au calme pour pouvoir me recentrer un peu sur moi-même. Comme vous avez pu le voir, je m’entraînais à lancer des projectiles, et ici je pensais ne pas être dangereuse… » Elle la regarde alors avec un petit air amusé. « Mais on dirait que je m’étais trompée. »

Kaya bougea légèrement sa main en concentrant du chakra afin de non pas lui tendre un piège, ou de lancer sournoisement une technique de destruction massive sur des alliés comme elle l’avait déjà fait, mais simplement de s’assurer que la glace sous leurs pieds était toujours aussi solide.

« A priori je ne suis pas encore importunée. »

Ce n’était pas un mensonge, mais ce n’était pas la vérité non plus. Disons que quitte à être interrompue dans son entraînement, au moins rendre cette rencontre intéressante et rentable.

« Et du coup, Arukisa, Jonin de Kiri et cheffe de la Kenpei, je suis bien curieuse de savoir le but des expériences de quelqu’un de votre trempe… Vous pouvez m’en dire plus? »

C’était le côté curieux de Kaya qui venait de prendre le dessus pour le coup. Et au passage, elle se demandait si cette expérience était vraiment d’une importance capitale. Si c’était le cas, elle aurait une information intéressante, et si ce n’était pas le cas, elle allait la mettre un peu dans l’embarras.

_________________
Suis les flocons [PV Yuki Kaya] 1512773259-kaya-sign
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t1505-yuki-kaya-fini
Gozan Arukisa
Gozan Arukisa

Suis les flocons [PV Yuki Kaya] Empty
Sam 1 Jan 2022 - 19:35
A l’écoute des mots de l’Heidan, celle-ci semblait ouverte à la concurrence dans son propre clan. Une honnêteté qui était toute à son honneur. Sa place de cheffe avait certainement était acquise après maints efforts mais voir les pupilles de sa famille progresser ne lui faisait pas peur. Au contraire, c’était intelligent de sa part. Plus sa lignée serait forte plus ils auraient d’influence au sein du village. Les Yuki faisaient partis des piliers de Kiri mais ils excellaient également dans leur capacité à siéger aux postes à pouvoir. Nul doute que Misaki aura un jour de nombreuses responsabilités.

La Rose fut surprise de l’invitation de Kaya. Elle afficha un visage étonné et des sourcils relevés en guise de réponse. Son élève ne lui avait jamais offert une telle opportunité, peut-être n’en avait-elle pas le droit. C’était très cavalier de sa part de lui offrir cela alors qu’elles venaient à peine de se rencontrer. Aru’ était une femme curieuse de tout et surtout qui aimait sociabiliser malgré son tempérament parfois difficile à canaliser. Cette visite serait probablement l’occasion de rencontrer d’autres Yuki. Quand on ne venait pas d’un clan puissant, il était d’autant plus important de se nouer des relations et d’étendre son réseau.

- J’accepte l’invitation avec plaisir ! S’empressa-t-elle de répondre avec excitation. On dit que votre domaine est un des plus beaux du village. Je l’ai toujours imaginé comme un château de glace avec des sculptures gelées et un jardin d’hiver magnifique. Continua-t-elle en fixant le vide, se perdant dans ses pensées.

Se furent finalement les interrogations de Kaya sur ses activités au marais qui la sortirent de ses rêveries de princesse. Décidément, elle était surprenante et semblait réellement s’intéresser à ce qu’elle était venue faire dans cet endroit. Sur le moment, la Rose fronça les sourcils avec méfiance. Que pouvait bien lui apporter cette information ? Elle venait littéralement de lui proposer de stopper son entraînement pour papoter de la pêche aux salamandres ? Improbable.

- Vraiment ? Demanda-t-elle un peu ébahie. Euh…très bien. Elle se reconcentra. Depuis quelque temps je m’intéresse à la création de produits médicaux préparés à l’avance. Je ne sais pas si vous connaissez cet art, on appelle ça le rentanjutsu. On peut créer toutes sortes de pilules, de drogues, d’onguents ou de liquides pour soigner mais aussi pour nuire. Et c’est là que ça devient intéressant. Insista-t-elle. J’ai pris quelques cours à l’Han’en, vous connaissez ? Evidemment, vous connaissez. Ils sont vraiment talentueux, je n’y connaissais rien et voilà qu’en peu de temps je suis devenue une scientifique à la recherche de pleins de substances étranges dans tout Mizu. Ajouta-t-elle en ricanant. J’étais donc dans les marécages brisés à guetter l’apparition d’une salamandre qui passe le plus clair de son temps dans la vase. Son épiderme dispose d’une toxine capable d’engourdir un être humain en quelques secondes ! En quelques secondes ! Vous vous rendez compte ?! S’exclama-t-elle avec passion. Et puis j’ai vu un pic de glace arriver dans ma direction. Finit-elle en levant les paumes vers le haut et en haussant les épaules.

En une poignée de mois, la gladiatrice était devenue complètement accroc à sa nouvelle lubie. Les possibilités de création et de recherche étaient si immenses qu’elle avait presque des étoiles dans les yeux à chaque fois qu’elle en parlait. Dans un coin de sa tête, elle s’imaginait déjà pouvoir utiliser toutes ses trouvailles sur le terrain. Cependant, elle n’était pas encore au point pour prendre le risque de miser sur le rentanjutsu.

- Vous mettiez au point de nouvelles techniques Yuki vous aussi ? Demanda-t-elle en reprenant sa marche lente. Misaki serait aux anges si elle vous voyait vous entraîner ! Quand je vais lui raconter ma rencontre avec un pieu de sa cheffe de clan déjà…Elle va être folle ! S’extasia-t-elle à l’idée de voir sa réaction.

_________________
"Un autre jour, une autre aventure !"

Suis les flocons [PV Yuki Kaya] 63971_s

Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t117-la-rose-rouge-termine#454 https://www.ascentofshinobi.com/t11620-kiri-equipe-5-shotosenpei https://www.ascentofshinobi.com/t536-gozan-arukisa-s-adventures
Yuki Kaya
Yuki Kaya

Suis les flocons [PV Yuki Kaya] Empty
Mar 4 Jan 2022 - 12:22

L’invitation à visiter le domaine était rarement refusée, mais il faut aussi avouer qu’elle était rarement acceptée avec autant d’entrain. Mais vu la vision qu’elle se faisait de la chose, elle espérait que ça ne la décevrait pas trop. C’était certes un très beau domaine, mais il n’était pas si cliché que ça. Pas de château de glace, pas de sculptures gelées à tout va. Ou pas tout le temps, en tout cas. En tout cas, ça avait eu le mérite de faire sourire la dame de glace.

“Oh, il y a même des toboggans de glace pour aller d’un bâtiment à l’autre! … Non, sérieusement, ce n’est pas aussi cliché que ça, j’espère que vous ne serez pas déçue.”

Si Kaya avait arrêté son entraînement pour parler Salamandres? Pas vraiment. Elle avait arrêté de s'entraîner parce qu’elle avait failli blesser quelqu’un, et après pour entendre la Jonin parler d’expérience. Tout comme lorsqu’elle lui avait parlé du domaine Yuki avec toutes ces idées préconçues, Kaya avait elle aussi ses petites idées très clichés lorsqu’elle imaginait ce qu’elle pouvait bien essayer de faire. Et dans son esprit, elle n’imaginait pas de salamandres.

Mais finalement, ce qu’elle lui répondit fut fort intéressant. Produits médicaux préparés à l’avance. Comme un petit biscuit qu’on mange pour se régénérer, par exemple? Une belle idée. Est-ce qu’elle connaissait le rentanjutsu? Pas vraiment. Enfin, en théorie. Elle en avait entendu parler, elle avait lu à ce sujet, mais elle n’avait jamais vu cet art en pratique.

“Non, pas plus que ça. Enfin, je ne connais personne qui sait en faire.”

Répond la blonde avant de la laisser poursuivre. Et la suite éveilla encore plus son intérêt. Soigner, c’est bien, mais faire du dégât, c’est mieux! Surtout que visiblement, on pouvait faire des choses sournoises. Des poisons et autres moyens détournés d’affaiblir l’ennemi sans qu’il ne s’en rende compte. Et la partie drogue? Intéressant, mais elle ne pouvait pas le dire officiellement, ça serait mal vu.

Elle hochait la tête en réactions à ses dires sur son apprentissage en tant que scientifique, puis les choses se gatèrent. Voilà qu’elle se mit à parler de recherche dans la vase, et de salamandre. La, Kaya haussa un sourcil, un peu surprise par ce niveau de détail, mais elle semblait réellement passionnée par son sujet. Heureusement, son pic de glace vint pimenter l’histoire. C’était une bonne chose, finalement.

“Eh bien, les possibilités ont l’air infinies. C’est intéressant. Soins, poisons et … drogues? On parle de produits pour pouvoir améliorer ses capacités momentanément, c’est ça? Ou pour altérer les sens de quelqu’un? Ou les deux, d’ailleurs.”

Kaya ne disait pas cela pour feindre un intérêt, mais car elle était réellement intéressée par cet art qui lui semblait très vaste. Enfin, elle lui posa à son tour une question. Est-ce qu’elle développait quelque chose de nouveau? Pas vraiment. Elle essayait surtout de retrouver ses anciens pouvoirs.

“Je m'entraîne pour deux choses. La précision et ma vitesse d’exécution dans un temps, et la création de glace à distance dans un second temps. J’ai longtemps pu générer de la glace très pure à une bonne distance, mais avec la grande résonance, j’ai perdu cette capacité. Du coup, j’essaye de retrouver des sensations à ce niveau pour créer de la glace de plus en plus loin. J’en ai besoin pour mon style de combat.”

Kaya expliquait à son tour ses plans actuels et futurs. Et pour le coup, il y avait du boulot…

“Ah oui? C’est flatteur! Il faut que je m’entretienne avec elle de toute façon avec ses récents exploits, donc ça ne saurait tarder pour qu’on se croise.”





_________________
Suis les flocons [PV Yuki Kaya] 1512773259-kaya-sign
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t1505-yuki-kaya-fini
Gozan Arukisa
Gozan Arukisa

Suis les flocons [PV Yuki Kaya] Empty
Ven 14 Jan 2022 - 17:41
L’engouement d’Arukisa pour le rentanjutsu semblait communicatif, voire contagieux. En une poignée de seconde, elle semblait avoir capté l’attention de l’Heidan qui renchérit en lui posant une batterie de questions sur le sujet. Un sourire satisfait se dessina sur le faciès de la Rose, ravie de voir qu’elle ne passait pas pour une timbrée qui jouait aux apprentis sorcières. Non, le rentan était une art complexe et son homologue l’avait bien saisi.

- Les deux voyons ! S’exclama-t-elle avec enthousiasme en levant les bras au ciel. On peut améliorer ses propres capacités physiques et ses sens pour s’offrir de nouvelles opportunités d’action, une sorte de transformation momentanée quoi. A l’inverse, le caractère nocif de certaines substances, utilisées à bon escient, peuvent complètement surprendre et retourner une situation ! Je vous le dis, l’Han’en comporte les érudits les plus émérites à ce sujet. Vraiment. Assura-t-elle en secouant sa tête de haut en bas. Si on a pas peur de se salir les mains pour récolter certains ingrédients, on peut faire des choses très intéressantes. Finit-elle en repensant à la vase gluante dans laquelle elle pataugeait.

Kaya, malgré son statut exceptionnel, était une personne très accessible et visiblement à l’écoute des autres shinobis. Son honnêteté vis-à-vis de sa perte de capacité témoignait de la pureté de ses intentions. La Yuki ne s’en cachait pas et faisait déjà confiance à sa consoeur de la Brume. Arukisa avait entendu bien des choses à cause des répercussions de la Résonance et vu beaucoup d’horreurs, notamment cette pauvre Yasei coincée à jamais sous sa forme animale sur l’île d’Aato. De ce fait, elle ne fut pas réellement surprise lorsque Kaya l’informa de cette triste malédiction. Cependant, elle saluait ses efforts pour tenter de récupérer son don. Une tentative peut-être désespérée, malheureusement.

- Je ne savais pas que la Résonance vous avait touchée. Si je peux me permettre…Vous avez réussi à progresser ? Vous le sentez revenir ? Je n’ai jamais connu quelqu’un récupérer ce qu’il avait perdu. Demanda-t-elle par curiosité.

Une curiosité possiblement mal placée, mais elle ne put s’empêcher de demander. La résolution de Kaya pouvait être un motif d’espoir pour de nombreux shinobis du Yuukan. Les shinobis de son rang ne devaient pas sous-estimer l’exemple qu’ils étaient, si un jour elle atteignait son but, elle deviendrait un modèle pour de nombreuses victimes qui avaient déjà baissé les bras, contrairement à elle. C’est d’ailleurs un point essentiel qui différenciait l’élite de la masse, sa résilience était bien supérieure.

- Et quel est le style de combat de la cheffe de clan Yuki ? Je suis bien curieuse d’en apprendre plus. Dit-elle en détachant Mikazuki de son dos avant de planter la pointe de la faux dans la neige.

_________________
"Un autre jour, une autre aventure !"

Suis les flocons [PV Yuki Kaya] 63971_s

Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t117-la-rose-rouge-termine#454 https://www.ascentofshinobi.com/t11620-kiri-equipe-5-shotosenpei https://www.ascentofshinobi.com/t536-gozan-arukisa-s-adventures

Suis les flocons [PV Yuki Kaya]

Page 1 sur 1

Ascent of Shinobi :: Territoires de l'Eau :: Kiri, village caché de la Brume :: Marécages brisés
Sauter vers: