Soutenez le forum !
1234
Partagez

Le passé d'une Prêtresse [Solo]

Yosuzume
Yosuzume

Le passé d'une Prêtresse [Solo] Empty
Jeu 30 Déc 2021 - 16:00




Connaissance religieuse


Hayashi, an 190, Temple des Tengu.

Un temps ensoleillé, le temple des Tengu occupé par la Grande Prêtresse, Kushina, une Yasei Corbeau âgé de quatre-vingt cinq ans, profitait d’une vie calme et paisible. Le temple était grand et posséder une capacité d’accueillir une cinquantaine de personne. Parmi elle, il y avait Yosuzume âgé alors de quatorze ans et qui a toujours vécu là-bas. Elle y vivait avec ses parents, Yasei Mikoto, Prêtresse du temple et son père, Yasei Jûshirô, Gardien du temple dont son rôle comme beaucoup ceux d’homme et de femmes ayant choisi ce destin, était de protégé le temple d’assaillant. Pour le cas de Yosuzume et comme beaucoup d’enfants, ils apprenaient les rudiments de leurs futures voies. La jeune enfant avait voulu devenir prêtresse comme sa grand-mère Kushina et sa mère, Mikoto. Ainsi, elle suivit leurs enseignements et elle a été désigné par un rituel comme l’héritière de sa branche et du temple. Habillée d’une longue robe noire et d’un masque rouge en forme de crâne de corbeau sur le coin de la tête, Yosu marche pieds nue dans l’enceinte du temple. Elle était un peu en retard à son prochain cour, l’enseignements des différentes religions. En effet, si le Temples des Tengu se concentre sur les Tengu et Sôjôbô, ils s’intéressent tout de même aux autres religions pour mieux les connaître et être ouvert d’esprit avec les autres croyants dans le Yuukan. Pénétrant dans une salle, il y avait énormément de livre, la bibliothèque regorgeait de savoir, obtenu lors de voyage de pas mal de Yasei, en plus de commerce. Il y avait pas mal de croyant, en train de mener des recherches ou travailler sur des sujets. Certains réécrivaient des livres abîmés avec le temps ou en traduisait certains. La pré-adolescente entre dans une pièce où se trouvait sa grand-mère, la Grande Prêtresse du temple, qui l’attendait patiemment.

Yasei Kushina, Grande Prêtresse, Métamorphose Corbeau

« Alors mon enfant, tu t’es perdu sur le trajet ? » Dit Kushina à sa petite fille. Yosuzume était un peu essoufflé et tente de parler, mais la Dame met son index sur les lèvres de l’enfant. « Reprend ton souffle avant, ma tendre petite fille. » Finit-elle avec le sourire. Yosu hoche la tête et s’assoit en face de sa grand-mère, tout en reprenant son souffle. « Gomenasai, Obaasan. J’ai été un peu tête en l’air et je me suis trompée de chemin. » Raconte la petite. La vieille dame ricane et croise les bras. « Tu es jeune, mais tu ne peux pas me tromper, mon enfant. Est-ce que tu as croisé le chemin de Tatsumi ? ou celle de Mayumi ? Ah vous les jeunes, vous ne savez pas cacher vos sentiments amoureux. Cela dit, j’avais ton âge et à ton âge, j’étais déjà promise à ton grand-père…qu’il repose en paix auprès des Tengu. » Dit-elle en voyant sa petite fille rougir un peu et détourner le regard de timidité. « M’enfin, n’oublions pas nos priorités. On n’est pas là pour parler coup de cœur, mais d’enseignements. » Dit la Prêtresse en sortant trois livres assez gros dont le contenu est encore inconnu pour la Kuro Washi. « Tu apprends le Culte de Sôjôbô Tengu et de ses protecteurs depuis longtemps déjà. Tu connais leur histoire sur le bout des doigts à force, surtout connaissant ma fille qui doit t’en raconter des histoires. Ainsi, pour aujourd’hui, on va se tourner vers d’autres Religions, Isonade, Ichibi et d’autres. À l’intérieur de ses trois tomes, il y a tout ce qu’on a pu récolter comme informations sur eux et c’est assez complet. Des questions avant que je continue ? » Demande la Dame. Yosu hoche la tête. « Oui. Je pensais qu’on vouait un culte envers les Tengu. Alors pourquoi se concentrer aussi sur les autres religions du Yuukan ? » Demande-t-elle à sa Obaasan. « Pour l’ouverture d’esprit, mon enfant. Durant ta carrière de Prêtresse et tes voyages dans le monde, tu découvriras des individus croyant en d’autres Dieux et il faut que tu apprennes à être respectueuse envers eux et à les comprendre afin qu’ils puissent en faire autant pour toi. De plus, ça te permettra de faire la différence entre les bons Dieux et les Dieux Sombres, comme Izanami. Est-ce que tu comprends, mon enfant ? » Questionne-t-elle la jeune brune. « Oui, Obaasan. Je comprends. Je vais commencer à les lire alors. »

La vieille dame sourit en voyant l’enfant prendre les tomes afin de les lires tranquillement. « Saches qu’on ne connaît pas tous des religions de ce monde, mais qu’on a des chercheurs qui voyagent dans ce monde pour en découvrir et nous apporter des réponses. Au cours de ta vie, tu apprendras d’autres formes de croyance à force de voyager et de rencontrer des individus. Je souhaiterais que tu puisses prendre des notes, au fur et à mesure que tu en découvres afin de gagner en connaissance. C’est important pour une prêtresse d’avoir de bonnes connaissances dans sa propre religion, mais aussi dans celle des autres. » Raconte-t-elle tandis que Yosuzume ouvrit le premier bouquin. La jeune enfant regarde sa grand-mère. « Compris, Obaasan ! Je le ferai, c’est promis. Mais, ça va me prendre un temps fou pour tout lire, en plus de mes autres occupations. » Dit-elle d’un air désespéré. Kushina ricane et caresse la chevelure sombre de sa petite fille. « Ne t’en fais pas pour cela, tu n’es pas obligé de tout lire d’un coup et ça risque d’être, effectivement, te prendre plusieurs jours. Ses livres sont à toi, le temps que tu les finisses et que tu les comprennes. » Réponds la dame avant de lire un livre différent de ceux de sa petite fille. Yosuzume se concentre sur les ouvrages que ses confrères et consoeurs ont réalisés avec ce qu’on leur a livré comme histoire et informations. La jeune prêtresse est restée pendant des heures dans la pièce où elle avait eu le droit à quelques pauses pour se dégourdir les jambes ou advenir à ses besoins hygiéniques. À la fin, elle sort de la pièce et retourne dans sa chambre où sa mère était présente, en train de tout ranger correctement.

Yasei Mikoto, Yasei Corbeau, Prêtresse Gardienne. Mère de Yosuzume.

« Oh, trésor ! Tu es finalement rentrée, j’ai cru que ta grand-mère n’allait jamais te laisser sortir de la bibliothèque. » Dit Mikoto en prenant sa fille dans ses bras. Yosuzume se sent un peu étouffé et surtout épuisé avec toute cette lecture. « Okasan…tu m’étouffes… Eh oui, j’ai beaucoup lu surtout essayer de comprendre les autres religions. » Dit-elle étant libéré de l’étreinte de sa mère, mais décide de lui faire un bisou sur la joue avant de se mettre en pyjama. « Ah je vois, avec le temps, ses livres ont pris plus de contenu qu’à mon époque. N’attrape pas une migraine, non plus, Yosu-chan. Et d’ailleurs, ton père veut que tu viennes t’entraîner demain matin. » Dit sa mère. Revenant un pyjama, la petite brune gonfle un peu les joues. « Il va encore me disputer, car je fais encore des erreurs. » Dit-elle avant d’aider sa mère à faire à manger. « Tu connais ton père, il est sévère, mais au fond, il t’aime. Il veut juste que tu fasses de ton mieux, de jour en jour sans que tu te reposes que sur tes privilèges et c’est normal. Il faut que tu sois traité comme tout le monde pour comprendre le monde. » Dit-elle. Quelques minutes plus tard, elles se mettent à table, mais sans Jûshirô et cela intrigue la jeune enfant. « Où est papa ? » Demande-t-elle à sa mère. « Il est de garde, ce soir. Il rentrera tard ce soir. Mange et ensuite, au lit. » Dit-elle. Une soirée entre mère et fille. De plus, Mikoto comptera une autre histoire pour émerveiller son enfant.

Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t12487-yosuzume-miko-no-tengu#109068 https://www.ascentofshinobi.com/t12533-dossier-shinobi-yosuzume#109565 https://www.ascentofshinobi.com/u1154

Le passé d'une Prêtresse [Solo]

Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Passé - Solo
» [185] Le passé du Zetsu. [SOLO]
» Fantôme du passé [Solo]
» [solo] L'ombre du passé
» Retour dans le passé [solo]

Ascent of Shinobi :: Souvenirs et correspondances :: Flashbacks
Sauter vers: