Soutenez le forum !
1234
Derniers sujets
Partagez

Retour à l'académie [Teruyo]

Okunote Senken
Okunote Senken

Retour à l'académie [Teruyo] Empty
Ven 31 Déc 2021 - 15:24

Cela faisait longtemps que ses pas n’avaient pas foulé la terre de l’académie d’Hashira. Les conséquences de l’attaque du Dieu-Singe l’avait cantonné à sa chambre d’hôpital depuis plusieurs mois, mais les derniers jours avaient sonné l’heure du renouveau pour le chûnin d’iwa. Premièrement, sa discussion avec Yanosa avait réveillé son esprit combattif et piqué sa fierté. Il était hors de question de donner raison à ce tas de cailloux en se laissant mourir plus longtemps. Deuxièmement, c’était la rencontre avec Kisuke qui l’avait poussé à se reprendre en main physiquement malgré ses séquelles. Leur petit entraînement sur les Hauts-Plateaux avaient réveillé ses sens et son amour pour le combat. Un manque évident lorsque l’on s’éloignait de la vie shinobi.

Toutes ces raisons expliquaient sa présence sur ce terrain d’entraînement ornant l’extérieur du complexe. Isolé de ses compatriotes et seul dans un coin du centre d’entraînement, le manipulateur de limaille avait un objectif bien en tête. Il se devait d’améliorer son panel défensif pour ne plus avoir à subir des humiliations comme celle de la veille. En effet, une technique adaptée aurait pu l’aider à répondre de manière bien plus optimisée à l’offensive du Dragon d’Or invoqué par Kisuke, ce qui l’aurait mis dans une situation bien plus confortable pour la suite du duel amical.

Ainsi, le balafré fit parler sa maîtrise du Fuinjutsu et libéra d’un sceau préparé à l’avance une quantité raisonnable de limaille de fer.



Alliée à sa jarre faite de cette même matière, elle allait lui permettre de confectionner une technique d’une dimension nécessaire pour le couvrir peu importe l’angle d’attaque. Du moins, c’était l’objectif, car fallait-il encore savoir comment bâtir une telle structure bien différente d’un simple mur. Rapidement, le chûnin se mit alors au travail en malaxant son chakra. Le but ? Former d’abord une espèce de plaque courbée assez solide pour encaisser un jutsu. Il n’avait encore jamais travaillé de structures arrondies et se lançait alors de l’inconnu.

Ses premiers essais firent, à l’évidence, de pitoyables échecs. La limaille n’avait pas la même consistance de partout, et les angles les plus arrondis s’effritaient en trahissant le manque de solidité de la structure créée par le Kazejin. Mais cela ne le décourageait pas. S’il détestait échouer, ces tentatives n’étaient encore que les prémices d’un jutsu qu’il se savait capable de maîtriser à terme.

Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t9168-le-son-des-bandits-okunote-senken#77297 https://www.ascentofshinobi.com/t8393-iwa-equipe-1-aimi-seika-senken-yugure https://www.ascentofshinobi.com/t9357-okunote-senken-dossier-shinobi
Miyamoto Teruyo
Miyamoto Teruyo

Retour à l'académie [Teruyo] Empty
Dim 2 Jan 2022 - 14:22

Etirant mes bras loin au-dessus de la tête, aussi loin que possible en tout cas, mon dos laissa échapper quelques craquements sonores. Quoi de plus logique après ce petit cours particulier offert à Suzana qui cherchait à améliorer ses défenses. Si la technique enseignée était relativement basique, le plus fatigant, pour moi, n’était pas l’apprentissage ou l’enseignement en eux-mêmes, ni le peu de chakra utilisé, mais plutôt le repas que j’avais sauté par manque de temps.

Désireux de profiter de quelques douceurs culinaires, j’étais sur le point de quitter l’académie quand un jeune iwajin bien connu pour avoir été mon élève il fut un temps s’entrainait seul sur le grand espace bordant les salles de cours. Senken. Depuis combien de temps ne l’avais-je pas vu ? Depuis les évènements de Yonbi et sa mutilation. Comme quoi certains avaient plus de mal à se remettre de leurs blessures que d’autres. C’était d’ailleurs tout à fait logique étant donné la gravité du traumatisme à surmonter.

Pour autant, alors que mon ventre grognait férocement, me rappelant une nouvelle fois à quel point je lui imposais cette famine, je regardais le jeune homme déverser sa limaille sur toute la zone d’entrainement. Je me souvenais de ses talents et je dois dire qu’à l’observer s’entrainer, il ne faisait nul doute qu’il tenter de maitriser une toute nouvelle technique. Les mudras étaient réfléchis mais hésitants, la réalisation brouillonne et les résultats peu probants. Tous les signes d’un entrainement personnel étaient là, et je le savais car il m’arrivait de procéder de la même manière lorsque je réfléchissais à créer de nouveaux jutsus.

« Tu n’oublieras pas de balayer avant de partir hein ? » dis-je en rigolant.

M’asseyant sur un rebord en bois après avoir invoqué un clone, je regardais le jeune homme pratiquer pendant que mon double partait s’enquérir de quoi restaurer un estomac affamé.

« A en juger par la forme que tu tentes de donner à ta limaille, je dirais que tu essaies de créer une défense. Besoin d’aide peut-être ? » terminais-je en proposant mes services de bon cœur.


_________________
Retour à l'académie [Teruyo] Terurusigna

Kit by Aimi
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t7144-miyamoto-teruyo-termine
Okunote Senken
Okunote Senken

Retour à l'académie [Teruyo] Empty
Mer 5 Jan 2022 - 16:52
Les signes incantatoires s’enchaînaient rapidement. Si le balafré avait perdu une grande partie de ses capacités physiques depuis l’attaque du Dieu-Singe et son séjour à l’hôpital, sa manipulation de la limaille de fer n’en souffra pas vraiment. En effet, il n’était pas rare pour lui de jouer avec par simple loisir. Ce matériau si précieux à ses yeux était comme une extension de ses membres, un véritable outil qu’il usait pour tout et rien au quotidien.

Alors qu’il frappait le sol après avoir malaxé une grande partie d’énergie jusqu’à dans sa paume, une voix vint ébranler le silence présent sur le terrain d’entraînement tandis qu’une énième structure de limaille prenait forme. Elle s’effondra de nouveau sur elle-même, loin de donner une défense capable d’encaisser le moindre assaut adverse. Mais ce n’était pas important, du moins, pas pour l’instant. Senken n’avait pas encore enchaîné assez d’essais pour être frustré.

Curieux d’en savoir plus sur le nouvel arrivant, l’amarante pivota sur lui-même pour reconnaître Teruyo assis sur un rebord en bois. Son seul sourcil visible s’haussa d’étonnement. C’était la première fois qu’il recroisait la route du fameux Jinchuriki depuis le scellement de Yonbi. Tant de questions s’amassaient à l’intérieur de son esprit… Mais Senken n’était pas comme ça. Ainsi, il décida d’agir comme il l’aurait fait avec n’importe qui d’autre. La discussion sur les bijuu viendrait peut-être plus tard, de manière plus naturelle.

Il laissa échapper un léger sourire suite à la blague du plus vieux, puis hocha doucement la tête pour valider ses dires.


- J’ai encore du mal avec les grandes structures de limaille, d’autant plus lorsque j’essaye d’ajouter de la courbure à mes créations. Elles s’affaissent souvent sur elles-mêmes. Tout le temps, en fait.

Il était parfois difficile d’approcher l’Okunote. Muni d’un tempérament assez spécial, fermé sur l’extérieur, Senken avait besoin d’une première rencontre pour s’ouvrir à la discussion avec quelqu’un. Du moins, si tout se passait bien.

Cela avait été le cas avec Teruyo, qui au cours d’une leçon improvisée sur les Hauts-Plateaux puis dans sa lutte face à Yonbi, avait prouvé sa valeur aux yeux du Kazejin. Ils n’étaient pas encore amis, loin de là, mais l’Enfant des Dunes le respectait.

C’était pour ces raisons qu’il le trouvait légitime quant à sa proposition d’apprentissage, qu’il acceptait volontiers.


- Tu saurais m’aider à ce sujet ? Pour l’instant...

Pour imager ses dires et donner un dernier exemple à Teruyo, le taciturne se lança dans une nouvelle tentative. Enfonçant ses mains dans la limaille après une énième série de mudrâs, celle-ci réagit en s’érigeant face à lui dans un mur courbé loin d’être réussi. L’espèce de demi-dôme s’effondra sur lui-même alors que la limaille tentait de réparer les pots cassés. Nouvel échec.
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t9168-le-son-des-bandits-okunote-senken#77297 https://www.ascentofshinobi.com/t8393-iwa-equipe-1-aimi-seika-senken-yugure https://www.ascentofshinobi.com/t9357-okunote-senken-dossier-shinobi
Miyamoto Teruyo
Miyamoto Teruyo

Retour à l'académie [Teruyo] Empty
Dim 9 Jan 2022 - 17:18

Difficile de dire si Senken allait bien. Nous n’étions tous deux pas particulièrement proches contrairement à d’autres shinobis dans le village, mais à le voir ainsi, les séquelles de l’affrontement contre Yonbi gravés dans son corps et dans sa chair, je ne pouvais que me sentir quelque peu coupable de ne pas avoir prit de nouvelles de lui. Après tout, comme tant d’autres, il avait participé au scellement du démon à queue et avait sacrifié beaucoup de son être pour que l’on parvienne à un tel résultat. J’essayais toujours de refreiner cette culpabilité que je portais en moi, mais si au quotidien j’arrivais de plus en plus à faire abstraction, il m’était bien plus difficile face à ceux qui portaient sur eux les traces du traumatisme auquel j’avais activement participé.

Outre mon rôle de professeur et donc de mentor pour celles et ceux cherchant à s’améliorer, j’avais également le sentiment, surement lié à une certaine culpabilité, de devoir aider Senken à s’améliorer. Ainsi, outre mes premières interventions, je restais silencieux, observant les vaines tentatives du chunin. Il ne me fallu que quelques tentatives pour comprendre la nature même du problème. Me levant de mon chemin de bois, j’entrais en scène, m’écartant de mon ancien et nouvel élève.

Réalisant quelques mudras, détaillant toute la gestuelle et après avoir canalisé mon chakra, l’air autour de moi commença à s’agglutiner avant qu’un dôme ne se forme et tourbillonne autour de moi. Maintenant la techniques quelques instants, laissant le temps à l’Okunote d’observer attentivement le jutsu, je stoppais par la suite ma technique, le vent tourbillonnant se dissipant de lui-même, me laissant au centre de cette tornade contrôlée qui elle-même me laissait avec les cheveux totalement ébouriffés.

Spoiler:
 

« Je pense que c’est quelque chose comme ça que tu cherches à faire ? » demandais-je en m’approchant du chunin.
« J’ai déjà une bonne idée de ce que tu cherches à faire et des difficultés que tu rencontres. Mais après avoir observé ma technique, vois-tu ce qui potentiellement te pose problème ? »

Si j’avais montré mon dôme quelques instants avant, d’une certaine manière la leçon commençait maintenant. C’était comme ça que j’œuvrais et Senken s’en souvenait surement. A mon sens, il ne servait à rien de s’épuiser à tenter de réaliser une technique en boucle si en premier lieu on ne prenait pas le temps d’étudier clairement ce que l’on voulait accomplir et comment on souhaitait l’accomplir. Mais pour un résultat des plus probants, cette réflexion devait être à l’origine de l’élève, pas seulement de l’enseignant qui ne faisait qu’apporter une connaissance. Travailler à la réflexion du problème était à la fois plus gratifiant, mais offrait aussi une méthodologie de travail qui pourrait être utilisée à d’autres occasions.

Spoiler:
 

_________________
Retour à l'académie [Teruyo] Terurusigna

Kit by Aimi
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t7144-miyamoto-teruyo-termine
Okunote Senken
Okunote Senken

Retour à l'académie [Teruyo] Empty
Mar 11 Jan 2022 - 16:56
Il était toujours compliqué pour le chûnin de quémander l’aide d’autrui. Heureusement, Teruyo avait ici fait le premier pas en le « dérangeant » dans son entraînement du jour. Conscient des qualités du professeur de l’académie, Senken en profitait donc pour prendre le maximum de conseils possible au sujet de la technique qu’il tentait de réaliser. Bien loin de la culpabilité que pouvait ressentir son interlocuteur, ses pensées à lui étaient ici focalisées sur son exercice du jour.

Mais cette leçon allait tout de même lui permettre d’en apprendre un peu plus sur le caractère de l’Hôte, de continuer à se faire sa propre opinion à son sujet. Déjà, il préférait savoir le Dieu-Singe à l’intérieur de cet homme plutôt que scellé au sein d’un décérébré comme Yanosa. Le Miyamoto semblait en effet beaucoup plus sage et tempéré que le sulfureux Clairvoyant. Mais là n’était pas le sujet du jour, Senken savait qu’il aurait d’autres occasions pour interroger son enseignant sur sa perception du Yuukan et des Bijuus. Là, il devait profiter de la chance qu’il avait pour progresser rapidement sur le domaine défensif de son ninjutsu.

Ainsi, l’Okunote laissa Teruyo descendre de son piédestal et venir se placer sur le terrain d’entraînement. Très vite, il comprit qu’il devait lui laisser la place nécessaire à l’exécution de la technique, et s’écarta donc pour observer chaque faits et gestes de son précepteur. Ce n’était pas la première technique qu’il apprenait, et le manipulateur de limaille savait ô combien chaque étape d’un jutsu avait une importance capitale dans sa réalisation. Attentivement, le Kazejin détailla la série de mudrâ puis l’utilisation du chakra faite par le Taishô du Manazuru, avant d’observer distinctement le merveilleux dôme de vent érigé par ce dernier.

Cela correspondait exactement à sa demande. Le balafré hocha doucement la tête avant de prendre la parole.


- Oui, c’est exactement ce que je cherche à faire. Enfin, en Satetsu plutôt qu’en Fûton évidemment. Mais le principe semble être quasiment le même.

Puis il se mit à réfléchir à la problématique posée par son professeur. Une main monta recoiffer ses cheveux complètement secoués par la technique du Jônin, histoire de recacher son œil meurtri, puis vint finalement se loger au creux de sa tempe pour accompagner sa réflexion.

- Hmm… Après avoir vu ton jutsu, je dirai que je solidifie trop rapidement ma limaille, elle n’a pas le temps de prendre la forme dont j’ai besoin. La forme est mauvaise et donc tout s’effrite puis s’écroule. Toi, la rotation de ton fûton t’aide d’abord à dessiner un dôme parfait, puis la vitesse se charge de créer la résistance.

Partant de cette hypothèse, le chûnin s’écarta de quelques mètres et tenta d’imiter la première étape du jutsu de son supérieur hiérarchique. Faisant tournoyer sa limaille à toute vitesse autour de lui, le mouvement circulaire donné à son matériau lui permettait déjà d’avoir quelques résultats. En effet, un cercle se dessinait naturellement autour de lui après quelques essais et laissait observer un petit espoir de réussite.

Cependant, ce n’était encore qu’un cercle poudreux autour de lui, bien loin du dôme compact qu’il souhaitait réaliser.

Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t9168-le-son-des-bandits-okunote-senken#77297 https://www.ascentofshinobi.com/t8393-iwa-equipe-1-aimi-seika-senken-yugure https://www.ascentofshinobi.com/t9357-okunote-senken-dossier-shinobi
Miyamoto Teruyo
Miyamoto Teruyo

Retour à l'académie [Teruyo] Empty
Ven 14 Jan 2022 - 14:33

Première étape, réfléchir à ce qui devait être fait et comment. Sans une visualisation concrète de la tâche à accomplir, y parvenir était bien plus compliqué. De cette manière, montrer l’étendu de mon dôme était un des moyens à disposition pour permettre à Senken d’appréhender à sa juste valeur la tâche qui lui incombait car oui, si en tant qu’enseignant il était de mon devoir de transmettre les bonnes informations, la majeure partie du travail devait venir des efforts fournis par l’élève. Quoi qu’il en soit, une fois cette coupole venteuse dissipée, le chunin non pas admiratif mais concentré me confirma ses attentes. Au moins, je n’avais pas fait fausse route en le dérangeant inutilement.

Etirant mes bras, quelque peu noué ces derniers jours, la faute à un sommeil difficile au sein du dojo Tenzin, quelques bouquetins moqueurs venant crier leur rut non loin de là, j’écoutais avec attention les explications de l’Okunote qui, à mon sens, se fourvoyait quelque peu sur la méthodologie à suivre pour parvenir à un résultat probant.

« Hum … » grommelais-je en réfléchissant quelques secondes.
« Tu me diras ce que tu penses, après tout, tu es bien plus expert que moi dans l’utilisation de ta limaille, mais j’ai le sentiment que tu cherches à complexifier quelque chose qui pourrait être beaucoup plus simple. Je t’ai observé le temps que tu fasses quelques essais avant d’intervenir et je comprends ta volonté de créer cette coque protectrice et la difficulté que tu as à maintenir la courbe de ta limaille solidifiée. Mais si tu prends cette défense sous un autre angle, sous l’angle que je t’ai montré, il y a quelque chose qui est exploitable. »

Sortant un kunai de ma poche, je m’accroupissais, commençant à faire un semblant de dessin sur le sol, tournant la lame autour d’un petit caillou, traçant des sillons encore et encore.

« Plutôt que de réaliser ce dôme solide, pourquoi ne pas directement t’inspirer de ce vent protecteur et de faire tourner ta limaille comme je fais tourner l’air environnant autour de moi ? Là ou la vitesse de rotation du vent m’offre une certaine protection, tu pourrais faire de même en faisant tourner ta limaille autour de toi. Je ne t’ai jamais vraiment vu utiliser tes dons, du coup, ce n’est là qu’une supposition de ma part, tu es le seul à même de me dire si c’est réalisable ou non. »

Si effectivement je ne connaissais pas les possibilités offertes par cette limaille, je restais persuadé du bienfondé de ma proposition et de la viabilité de cette technique. Pour autant, quel que soit le choix de Senken, celui d’opter pour cette défense tourbillonnante ou poursuivre sur une défense plus solide, je serais là pour l’accompagner dans la réussite de son jutsu.


_________________
Retour à l'académie [Teruyo] Terurusigna

Kit by Aimi
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t7144-miyamoto-teruyo-termine
Okunote Senken
Okunote Senken

Retour à l'académie [Teruyo] Empty
Mar 18 Jan 2022 - 13:49
Observant les résultats de son dernier essai, la réflexion de l’Okunote se voyait guider par celle de son mentor du jour. En effet, ce dernier semblait décidé à l’aider et avait déjà fait sa propre analyse de la situation. Il était trop tôt pour savoir si les hypothèses du Miyamoto allaient permettre au manipulateur de limaille de maîtriser son jutsu, mais il paraissait évident que les différentes pistes qu’il pointait du doigt méritaient d’être étudiées. Premièrement, simplifier l’exercice et découper les étapes, décomposer la technique pour n’en retenir que l’objectif principal. Deuxièmement, changer d’angle d’attaque et transformer la vision qu’il se faisait de cette défense.

Même s’il préférait quelque chose de solide à terme, se lancer d’abord sur une défense qui ressemblait plus à celle de son précepteur allait peut-être accélérer les choses, voire lui suffire. Senken savait que les conseils du Jinchûriki méritaient d’être écoutés, et pour cette raison, il fit l’effort de changer sa manière de penser. Ses jambes se fléchirent et accompagnèrent ainsi les mouvements de Teruyo, prêt à regarder ce qu’il s’apprêtait à dessiner grâce au kunai tout juste sorti de sa poche. Très vite, grâce à l’exemple partagé quelques minutes plus tôt, le Kazejin devina ce que le Taishô souhaitait lui transmettre.


- Cette rotation m’a bien aidé à former un cercle, c’était un premier progrès… Mais… c’est vrai qu’en intensifiant la rotation, en augmentant la quantité de limaille utilisée et en infusant bien le tout de chakra… Je pourrai peut-être créer une barrière aussi puissante qu’un dôme solide… Et bien plus naturelle pour moi à façonner.

Le shinobi à la jarre se redressa, s’activa pour s’écarter de quelques mètres à l’aide de ses belles prothèses, puis fit demi-tour pour de nouveau faire face à Teruyo. Ici, il recueillit la limaille dispersée un peu partout sur le terrain et l’accumula à ses côtés pour faciliter son prochain exercice.

- Testons cela. Envoie-moi quelque chose, mais reste raisonnable, je ne sais pas encore si je pourrai m’en défendre efficacement.

Il attendit l’assaut du Miyamoto et enchaîna les différents mudrâ nécessaires à la manipulation de sa ferraille. Celle-ci s’excita et tournoya dans un véritable tourbillon autour de son possesseur. Il était certain que l’Okunote avait drastiquement augmenté la vitesse de sa rotation, qui de ce fait, l’aidait à former naturellement une véritable bulle opaque autour de lui, façonnée toute seule par sa propre force cinétique. Cela semblait fonctionner…

- Encore ! N’hésite pas à y aller un peu plus fort.

Cependant… La nature poudreuse et particulièrement fine de la limaille laissa cette fois-ci le jutsu du précepteur transpercer en partie le dôme créé par le balafré. Malgré la vitesse et la quantité de chakra générée, qui d’ailleurs commençait à peser lourdement sur l’organisme de l’amarante, la matière sous cette forme ne semblait pas suffisante pour le défendre des assauts plus puissants et solides. Fatigué, Senken s’accroupit et laissa s’échapper un long soupir. Cela faisait bien longtemps qu’il n’avait plus le rythme exigé par cette vie de shinobi, et son corps ne se gênait pas pour le lui rappeler.

- J'ai l'impression que ce serait plus simple pour moi de garder une forme plus solide. J'ai pris l'habitude d'utiliser ma limaille ainsi pour me défendre, et après ces essais, j'ai l'impression que je perdrai du temps à me concentrer sur la vitesse de rotation plutôt que de tenter de la solidifier une fois le dôme dessiné. Mais j'ai du mal à rester concentrer sur ces différentes étapes... Je perds la maîtrise de mon chakra à un moment.
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t9168-le-son-des-bandits-okunote-senken#77297 https://www.ascentofshinobi.com/t8393-iwa-equipe-1-aimi-seika-senken-yugure https://www.ascentofshinobi.com/t9357-okunote-senken-dossier-shinobi
Miyamoto Teruyo
Miyamoto Teruyo

Retour à l'académie [Teruyo] Empty
Lun 24 Jan 2022 - 22:19

Ce dôme de vent, largement inspiré de cette défense quasi parfaite des Hyuga dont j’avais été témoin lors d’un entrainement contre Toph lorsque j’étais encore genin n’était pas la première fois que je l’enseignais. Contrairement à l’originale, elle n’était pas toute puissante, mais suffisamment utile dans bien des cas. A ce titre, Masami ne s’y était pas trompée étant la première personne à qui j’avais transmis ce jutsu. Si ma technique de lance d’air avait été maintes fois copiée dans Iwa, ne comptant plus toutes celles et tous ceux en utilisant une version, pour le dôme, Senken serait le second élève.

Les conseils étaient une chose que je pouvais apporter, surtout par rapport à l’utilisation de ma propre technique, mais dans la mesure où une variante affinitaire voire même structurelle était nécessaire, ces conseils n’étaient là que pour aider à percevoir ce qui serait le mieux pour le futur utilisateur. Après tout, c’était à eux, et à l’Okunote en l’occurrence de s’adapter au mieux en fonction de ses forces et des contraintes de ses dons. Les quelques essais, sans vraiment forcer pour l’heure, effectuer venaient donc confirmer les doutes qu’avait mon jeune élève quant à la version que je lui proposais d’accomplir.

« Eh bien, on fera comme tu le sens. Après tout, ce sont tes dons, c’est ton expérience et ton ressenti, je ne suis là que pour t’orienter. Si tu estimes ton idée meilleure, je te suis, je ferais en sorte de t’aider à réussir. »

C’était vrai. Mais pour cela, il y avait encore énormément de travail pour obtenir le résultat souhaité, un travail qui ne pourrait être fait que par une personne. Une fois encore, j’étais là pour ouvrir la voie et montrer le chemin, mais le voyage n’était pas de mon fait.

« Tu as déjà utilisé par mal de chakra pour tes différentes tentatives. Le mieux c’est que l’on commence demain. Il nous faudra surement quelques jours, idéalement un par étape au moins pour bien apprivoiser les choses. Voilà comment j’entrevois les choses. Premièrement, contrôle du chakra. Bien arriver à maitriser sa modulation, sans utiliser de jutsu, juste en le malaxant et en le concentrant. Le niveau technique que tu vises est surement relativement ardu pour toi. Ce sera donc une étape cruciale. Deuxième point, la création d’un mur solide. D’après ce que tu me dis, cela ne devrait pas être trop difficile vu ton expérience. Il faudra surtout s’assurer de sa robustesse. Troisième point, une fois le mur maitriser, en modifier sa forme tout en gardant sa densité. Le plier sans rompre ta limaille sera un chalenge important. Dernière étape et pas la moindre, tester tout cela. Ce sera pour toi le moment de subir mes attaques pour vérifier que tout est bien assimilé et efficace. »

Cela faisait énormément de travail, pour autant c’était nécessaire et aucune étape ne pouvait être négligée, encore moins évitée.

« Parfait. Je te laisse te reposer, c’est important dans un apprentissage de bien se reposer entre les étapes, il ne faut pas négliger ça. On se retrouve ici demain à la première heure. »


_________________
Retour à l'académie [Teruyo] Terurusigna

Kit by Aimi
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t7144-miyamoto-teruyo-termine

Retour à l'académie [Teruyo]

Page 1 sur 1

Ascent of Shinobi :: Territoires de la Terre :: Iwa, village caché de la Roche :: Académie Hashira
Sauter vers: