Soutenez le forum !
1234
Partagez

Fight club [Teikō]

Metaru Hideko
Metaru Hideko

Fight club [Teikō] Empty
Mer 5 Jan 2022 - 11:58

Le soleil s’arrachait avec peine des montagnes qui tapissaient l’horizon, illuminant le village de toute sa douceur, toute sa puissance. La nature, le village, ses habitants… tous dormaient encore à point fermés. Seule la brise matinale et les arbres chantant occupaient l’espace.
Pourtant, un autre bruit pouvait être perçu, un bruit sourd, une résonnance qui venait des terrains d’entraînements, un choc répétitif, comme si l’on frappait, toujours au même rythme, un mannequin, non pas fait de paille, mais fait de métal. Un bruit qui qui était tout sauf inhabituel à une heure si matinale.

De larges gouttes perlaient de son front, imbibant sa tenue déjà bien humide. Malgré la fraicheur de cette matinée d’automne, Hideko ne souffrait pas du froid, elle trouvait même cela confortablement, puisqu’ainsi elle se sentait rafraichie et ce malgré ses exercices matinaux.
Le corps s’évertuait à se renforcer, mais l’esprit lui n’y était guère, emporté par ce fleuve sinueux, où les rapides étaient nombreuses et fréquentes et c’était justement là qu’il échoua, lorsqu’elle repensa soudainement à Aya, sa petite sœur. Depuis l’annonce de sa participation à sa prochaine mission, une mission qui l’amènerait en dehors des portes du village, la petite pleurait sans cesse, à chacune de ses visites.
Qu’adviendrait-il d’elle ? Car si sa courte absence la mettait dans un tel état, qu’en serait-il de son départ pour Iwa ? Elle en serait ravagée et par crainte de la voir ainsi s’effondrer, alors même qu’elle essayait de l’aider à se reconstruire, Hideko n’avait toujours pas abordé le sujet. Plus elle attendait, plus la blessure serait profonde, elle le savait, mais n’avait pas la force de s’y résigner. Non, elle se contentait d’y réfléchir, d’y penser, de se dire qu’elle allait le faire, sans jamais le faire, jusqu’à ce que la situation ne lui permette plus de fuir, jusqu’à ce qu’elle doive partir, jusqu’à ce qu’elle doive lui dire.
Quel était le meilleur choix ? Devait-elle la confier à Kamui ? Ou à son clan ? Pourquoi allait-elle imaginer une idée aussi saugrenue que de la confier à son clan ? Ceux-là même qu’elle détestait ? Ceux-là même qui l’avaient abandonnée… Même si en ce jour, elle connaissait la vérité, elle savait qu’ils ne l’avaient pas abandonné, elle savait que tout était de la faute de cet homme, de son géniteur.
Kamui ne lui refuserait certainement pas ce service si elle lui demandait, aussi difficile fusse-t-il, mais avait-elle le droit de lui imposer cela ? De lui confier une si lourde tâche ? N’était-ce justement pas au clan qu’il en revenait la responsabilité ? Parmi les siens, quand bien même cela lui faisait mal de l’accepter, que ces gens, que son clan soit sa famille. Que ces hommes soient ses cousins et oncles, que ces femmes soient ses cousines et tantes.

Le métal se brisa. Eclatant sous la puissance de la superforce de Hideko qui, troublée, avait concentré trop de chakra dans son dernier coup.

« Ahh…. » Soupira-t-elle.

Ses yeux se fermèrent. Hideko prit une profonde respiration, puis expira, mais tandis qu’elle tenta de retrouver un semblant de calme, elle entendit une personne s’approcher.
Rares étaient ceux qui venaient aux terrains d’entraînement par une heure aussi matinale, alors que l’aube commençait à peine.
Elle vit les chairs de son poing droit si rouges qu’il en était écarlate et le cacha dans sa main gauche avant de se retourner et d’observer là celui qui se rapprochait. Un homme qu’elle avait déjà rencontré, un homme qu’elle connaissait et qui, elle l’espérait, n’allait pas rendre cette journée plus complexe et difficile qu’elle ne l’était déjà. Un homme qui n’était autre que @Kotetsu Teikō.

« Que faîtes-vous là à une pareille heure? » L’interpella-t-elle sans gêne, mais sans aggressivité.



_________________
Fight club [Teikō] Sighid10
Grand merci à Zenjirō pour cette magnifique signature et à Aditya pour ce sublime avatar !
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t11216-presentation-de-metaru-hideko https://www.ascentofshinobi.com/t3581-metaru-kenshin-carnet-de-route#27173
Kotetsu Teiko
Kotetsu Teiko

Fight club [Teikō] Empty
Dim 9 Jan 2022 - 12:43
Je commençais à bien maîtriser ce nouveau mouvement. Cela faisait plusieurs jours que je l'utilisais, que je travaillais d'arrache-pied à la perfection de ce mouvement. Cette feinte permettait de déstabiliser les ennemis, mais surtout de pouvoir infliger des dégâts avec plus d'efficacité que dans le cadre d'un coup direct. Sans compter qu'il était possible de combiner cette technique avec n'importe quel autre technique au corps à corps, ce qui pourrait créer des enchaînements somptueux et diaboliquement efficace. J'avais conscience du potentiel énorme de cette technique dès lors que j'eus vu Metaru Hideko l'utiliser. Et d'ailleurs, tandis que je m'avançais au terrain d'entraînement en ce nouveau jour pour continuer à m'entraîner, je ne fus qu'à moitié surpris de constater qu'elle était déjà là.

Elle venait de fracasser un pantin en métal qu'elle avait l'habitude de créer pour s'entraîner. Ses dons héréditaires lui conféraient les pouvoirs de créer des pantins métalliques bien plus robustes qui permettaient de travailler sa puissance avec bien plus d'efficacité. D'ailleurs, je savais qu'au Taijutsu elle était bien meilleur que moi et cela m'intéressait d'autant plus. Elle devait sûrement frapper plus fort que moi, je ne pensais pas qu'elle était plus forte que moi en terme de force pure, mais elle semblait avoir une meilleur capacité de concentrer sa force et son chakra dans ses coups, grâce à ses entraînements dont elle est la seule à pouvoir effectuer. Avec son petit corps, elle est plus souple que moi, mais qu'en est-il de la vitesse ? En terme de rapport masse, c'est-à-dire le poids multiplié par la vitesse, je me considérais très probablement comme supérieur.

Cela tombait bien, car j'avais assimilé le mouvement et je voulais le tester en combat réel en essayant différents combos parmi mon arsenal de techniques que je disposais. D'ailleurs dès qu'elle m'aperçut, elle changea de nouveau d'expression, elle me demanda ce que je faisais ici avec une légère indifférence mélangé à de l'intérêt. Ou plutôt, sans doute-elle était-elle intéressée, mais faisait mine d'être indifférente. Elle avait un peu de mal à cacher ses émotions, je ne parvenais certes pas à la comprendre, mais j'arrivais à ressentir un torrent d'émotions contradictoires qui la parcourent.

"Je suis venu ici pour m'exercer. J'ai bien compris ton mouvement, maintenant je veux le tester en le combinant avec d'autres techniques, voire le perfectionner. Rien de mieux qu'un entraînement en situation réel !"

"Et d'ailleurs, tu peux me tutoyer, je te l'ai déjà dit l'autre fois ! Pas de formalité avec moi !"
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t12473-kotetsu-teiko-100-termine#108923
Metaru Hideko
Metaru Hideko

Fight club [Teikō] Empty
Mer 12 Jan 2022 - 11:51

« Vous exercer ? En une heure si matinale ? »

Voilà donc que son seul instant de paix de la journée se voyait maintenant refusé par un autre ? Reviendrait-il à chaque fois à une telle heure ? Devrait-elle se lever encore plus tôt pour se retrouver seule ? Rien que cette simple idée la fatigua et elle soupira, longuement, mais cette déception ne fut que de coure durée, car voilà que Teikō lui proposait un entraînement.
Elle avait envie de l’accepter, ressentant d’ores et déjà l’excitation du combat, de pouvoir frapper, se déchaîner librement ; extérioriser tout ce qu’elle retenait au fond d’elle-même. De plus, Teikō donnait l’impression d’une certaine confiance en soi. Découlait-elle de sa maîtrise du chakra et des arts shinobis ? Si tel était le cas, alors le combat promettait d’être intéressant et un combat de ce genre était difficile à refuser pour elle.

« Pourquoi pas, mais laissez-moi quelques secondes pour souffler avant. »

Hideko fit disparaître son pantin de métal, tout du moins ce qu’il en restait, et prit quelques secondes pour souffler, se calmer et se saisir d’une gourde dans sa sacoche afin de s’hydrater. Là, elle se saisit de ses jambières et gantelet, qu’elle équipa aussitôt.




Ainsi elle fut prête.

Quand Teikō eût lui aussi terminé de se préparer, les deux combattants se mirent en position sur le terrain d’entraînement, à cinq mètres l’un de l’autre.

« A toi l’honneur. »

Laisser ainsi son opposant commencer les hostilités n’était pas dans ses habitudes, mais l’envie d’en découdre, l’envie de voir de quel bois se chauffait Teikō passait au-dessus. Gagner importait toujours, qu’il eût s’agit d’un simplement entraînement, d’un tournoi, ou d’un combat réel, mais en cet instant, c’était le pur plaisir du combat qui s’exprimait.



_________________
Fight club [Teikō] Sighid10
Grand merci à Zenjirō pour cette magnifique signature et à Aditya pour ce sublime avatar !
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t11216-presentation-de-metaru-hideko https://www.ascentofshinobi.com/t3581-metaru-kenshin-carnet-de-route#27173
Kotetsu Teiko
Kotetsu Teiko

Fight club [Teikō] Empty
Sam 22 Jan 2022 - 21:38
"Il n'y a pas d'heure pour s'entraîner. Et d'ailleurs, le matin c'est toujours mieux, on est plus frais, plus efficace, on a plus d'énergie et on assimile mieux."

Je tenais cela de ma propre expérience et non d'une quelconque trouvaille scientifique. A vrai dire, la science devait sûrement confirmer cette idée, car elle est basée sur ma propre expérience et donc probablement vrai. J'avais l'habitude de venir ici le matin après effectué un footing qui me permettait de préparer mon corps et de le mettre en mode "sport" comme j'ai l'habitude le dire. Il s'agissait d'un échauffement nécessaire qui me permettait d'augmenter mes capacités.

Je lui proposais alors de nous battre afin de tester nos capacités en situation réel. Je voulais par ailleurs voir jusqu'où elle pouvait aller et également en profiter pour observer ses technique et tester les siennes tout en essayant de placer mon nouveau mouvement qu'elle m'avait enseigné. Il est vrai que c'était l'occasion ou jamais de pouvoir tester mes capacités et d'après ce que j'avais vu, elle disposait d'un bon niveau notamment au corps à corps.

Elle retira alors son pantin en métal, puis se mit à s'hydrater tout en me demandant quelques secondes le temps de se préparer mentalement et physiquement. Elle s'équipa alors d'une jambière et de gantelets de métal qu'elle équipa alors. Je ne connaissais pas leur utilité, j'imaginais qu'ils ne servaient pas seulement au corps à corps, mais qu'ils pouvaient avoir d'autres propriétés. Peut-être était-elle en mesure de manipuler ces outils pour en modifier la forme lui permettant d'accroître la portée et d'infliger de plus lourd dégâts ? Ou peut-être se servait-elle de ces deux armes comme d'un outil défense, voire les deux. Une fois prête, elle me proposa d'attaquer en premier.

"Parfait, j'arrive !"

Je fonçais alors la kunoichi pour engager le combat au corps à corps. Nous étions pris dans une série d'enchaînement de coup au corps-à-corps, j'utilisais des mouvements simples et basiques pour commencer afin de tester ses capacités et de connaître ses mouvements. J'attendais qu'elle contre-attaquait pensant qu'elle n'allait pas rester sur la défensive tout le long du combat, d'ailleurs, ce n'est pas le but de l'entraînement.

Spoiler:
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t12473-kotetsu-teiko-100-termine#108923
Metaru Hideko
Metaru Hideko

Fight club [Teikō] Empty
Ven 28 Jan 2022 - 23:24

Un plaisir, une excitation qu’elle n’avait pas ressenti depuis bien longtemps… Et qui la ramenait à une rencontre, à un homme : Shinkao Ryujin. Bref et unique, cet échange avec lui, tant avec les poings qu’avec les mots, l’avait profondément marqué et elle revivait ce souvenir avec nostalgie, nourrissant l’espoir, un jour, de croiser à nouveau son chemin et de pouvoir à nouveau échanger. Le monde, bien qu’infiniment vaste, était en réalité bien plus petit, comme l’avaient prouvé toutes ces rencontres, tous ces fantômes du passés dont elle avait à nouveau croisé le chemin. Alors peut-être qu’un elle pourrait à nouveau croiser le chemin de ce fantôme-là.
Teiko accourut vers elle, l’attaquant aussitôt entré en contact, par une série de coups, tant de poings que de pieds, maîtrisés, laissant peu de place à une faille quelconque. Hideko les para un à un, sans contre-attaquer, laissant simplement là son adversaire s’exprimer, attendant patiemment que le moment propice n’arrive et quand il le vit, elle n’hésita pas un seul instant.

Un poing légèrement plus puissant, légèrement plus rapide, fondit sur elle. De son bras gauche, protégée par son gantelet, elle absorba le choc, sentant une légère douleur se propager dans son avant-bras, une douleur qui ne fit que nourrir davantage son envie d’en découdre. En même temps que cette parade, elle attaque à droite, enchaînant une série de trois coups rapides à l’aide de son poing, mais alors que le premier coup s’approcha du flan de Teiko, un voile de flamme recouvrit son poing, déchaînant la toute sa puissance destructrice.
Cette excitation, cette envie irrépressible ne saurait être contenue. Tout du moins, assez pour de pas risquer la vie de Teiko, mais pas pour faire durer le combat et dans l’impulsivité qu’était la sienne, elle ne fit preuve d’aucune retenue, d’aucune pitié.
Qu’elle était le niveau réel de Teiko ? Était-il un genin de bas niveau ? Ou plutôt proche d’un chuunin ? Pourrait-il se défendre ? Tant de questions dont elle ignorait totalement les réponses, mais la simple pensée que dorénavant, grâce à sa maitrise de l’Iroujutsu, elle pouvait le guérir et ainsi faire durer ce plaisir qu’était le sien, lui ôta la maigre retenue qui aurait pu la freiner.

Puisse-t-il se protéger et ainsi faire durer cet instant, ce plaisir qui ne saurait être si bref.



BilanRésumé : Hideko pare sans technique, uniquement avec son gantelet et se prend donc l’attaque « en entier ». En même temps que cette parade, elle contre-attaque sur le flan droit de Teiko, avec cet enchainement rapide boosté avec du Katon.

Santé : Légère douleur au bras gauche.
Chakra : 1C, 1B

Techniques :



Equipment :



_________________
Fight club [Teikō] Sighid10
Grand merci à Zenjirō pour cette magnifique signature et à Aditya pour ce sublime avatar !
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t11216-presentation-de-metaru-hideko https://www.ascentofshinobi.com/t3581-metaru-kenshin-carnet-de-route#27173
Kotetsu Teiko
Kotetsu Teiko

Fight club [Teikō] Empty
Sam 29 Jan 2022 - 18:12
Elle fut en mesure de parer chacun de mes coups sans tenter de contre-attaquer. Elle para ensuite mon direct que je lui avais assigné grâce à son gantelet quand elle contre-attaqua rapidement en enchaînant trois coups rapides. Elle visait mon flanc droit tandis que j'avais utilisé mon bras droit pour l'attaquer, je ne pouvais donc pas me défendre en l'utilisant. Elle avait repéré une faille et elle s'y engouffrait.

Ne pouvant donc le parer, j'encaissais un de ces trois coups au niveau de ma côte droite, mon corps se tourna donc à 25° vers la droite dû à la propulsion du coup, tandis que j'esquivais les deux autres. L'un des deux m'eut effleuré l'épaule gauche, tandis que je m'éloignais à plusieurs mètres d'elle. Je ressentais une forte douleur au niveau de la côte droite et une sensation de brûlure sur l'épaule gauche. J'étais donc à quelques mètres derrière, penché vers l'avant en appui sur mes jambes et ma main gauche. Je relevais la tête pour fixer la Kunoichi.

*Elle utilise les propriétés de conduction thermique du métal pour infliger des dommages plus importants qu'un simple coup enflammé ou de poing métallique. En plus de ça, elle est capable de contre-attaquer rapidement...*

*Dans ce cas... je vais devoir y aller avec le Nukite.*


Je me redressais alors en tendant ma main droite le long de mon corps, rentrant mon pouce dans ma paume, il me restait quatre doigts tendus. Une aura Raiton apparut alors autour de moi, je me mis en position puis chargeais la kunoichi. Dans cette position, je pouvais à la fois attaquer et défendre grâce à mon armure de foudre. La précision et la force de pénétration du Nukite me permettra d'infliger des blessures plus importante et plus précise qu'un simple coup. Il lui faudra plus qu'une parade basique et de bons réflexes pour esquiver. Je la savais rapide et je savais qu'elle était agile et expérimentée, mais je voulais tester ses réflexes et sa capacité d'esquive.


Spoiler:
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t12473-kotetsu-teiko-100-termine#108923
Metaru Hideko
Metaru Hideko

Fight club [Teikō] Empty
Jeu 3 Fév 2022 - 11:40

Le premier coup vint s’écraser sur son flan, tandis que le second ne fit que l’effleurer et le dernier le loupa, Teiko parvenant à l’esquiver de justesse. De la résistance, du challenge… voilà ce que voulait voir Hideko. Faire durer ce plaisir, un plaisir tout particulier car cette technique était une forme d’hommage à Ryujin, directement inspirée de la sienne, de cet enchaînement de coup contre lequel elle n’avait rien pu faire, un enchaînement qui était aujourd’hui sien, à sa manière.
Teiko recula sur quelques mètres, puis, contre-attaqua aussitôt, en pointant sa main droite vers elle, s’en servant comme d’une lance afin de la pourfendre. Une robe d’électricité parcourait aussi son corps, une technique qui ne lui était pas inconnue, car elle avait déjà pu en voir de similaire, chez Akagi, ainsi que chez Ikari. Tant de personnes semblaient pouvoir maîtriser cet élément si puissant, si versatile, tant en attaque qu’en rapidité, ce qui ne faisait que faire grandir son intérêt, son envie d’elle aussi le maîtriser, d’elle aussi apprendre à se servir de ce pouvoir.

Il fonça sur elle, s’élançant de toutes ses forces. Hideko, ferme sur l’appui de sa jambe droite, bougea sa jambe gauche ainsi que son corps de 90°, faisant ainsi face à celui qui venait de passer devant elle, manquant son attaque. De sa main gauche, alors que Teiko était encore en mouvement, de par l’inertie de son attaque, elle se saisit de son poignet droit. Aussitôt, une douleur lui parcouru le bras : le manteau de Raiton de Teiko se déchargea une première fois dans celui-ci, mais la douleur n’était rien comparé à l’excitation du combat, par rapport au plaisir qu’elle ressentait. Aussi, avec un sourire presque machiavélique, elle entraîna Teiko sur le côté, amplifiant son geste afin qu’il soit légèrement emporté par son attaque.
Là, elle le relâcha, puis effectua quelques rapides mudra. Du sol sortirent des chaînes qui vinrent aussitôt tenter d’enrouler et de se saisir des jambes de Teiko. Si elle réussissait, ce dernier tomberait, lui donnant de fait un avantage encore plus grand, un espace de plus pour prendre le dessus, mais il n’était pas encore question de l’emporter, pas encore question de mettre fin à ce combat, car le plaisir qu’elle ressentait ne serait être si bref.

« J’espère que tu as encore de la réserve Teiko ! » Lui dit-elle, un sourire en coin.



BilanRésumé : Hideko esquive ton attaque, puis recouvre sa main de métal et attrape ton bras afin d’en accentuer le mouvement, te déséquilibrer, puis enchaîner tes membres inférieurs. En attrapant ton bras avec sa main gauche, elle se prend les dégâts du manteau Raiton et est donc brûlée.

Santé : Brûlure à la main gauche, douleur généralisée au bras.
Chakra : 3C, 2B

Techniques :




Equipment :



_________________
Fight club [Teikō] Sighid10
Grand merci à Zenjirō pour cette magnifique signature et à Aditya pour ce sublime avatar !
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t11216-presentation-de-metaru-hideko https://www.ascentofshinobi.com/t3581-metaru-kenshin-carnet-de-route#27173
Kotetsu Teiko
Kotetsu Teiko

Fight club [Teikō] Empty
Sam 5 Fév 2022 - 23:59
La lance Raiton a de nombreux avantages : la rapidité, la puissance, la capacité de pénétration... Cependant, elle reste concentré en un seul et unique point, ce qui en fait sa principale faiblesse. La kunoichi avait réussi à le déceler en l'espace de quelques secondes et elle avait su tirer profit de cette situation. Cela m'a bien sûr surpris de voir à quel point elle me dominait, mais cela n'est guère étonnant compte tenu de son expérience du combat. Mais je fus quand même frappé par sa vitesse de compréhension et sa capacité à déceler une faille chez son adversaire.

La prochaine fois que j'utilise cette technique contre elle, je devrais rester davantage sur mes gardes. Face à son potentiel défensive que lui confère sa maîtrise du Kinton, le Nukite pourrait s'avérait fortement utile. J'imaginais que la robustesse de son Kinton lui conférait une certaine lenteur qu'elle pouvait compenser par son expérience face à la célérité de mon Raiton. Je n'étais cependant pas au bout de mes surprise, car il se trouve que l'acier qu'elle manipule est relativement malléable ce qui lui permet de créer toute sorte de forme à partir de celui-ci.

Elle fut en mesure d'esquive mon attaque puis contre-attaqua ensuite tandis que j'étais pris dans l'élan de mon Jutsu. Elle avait réussi à me restreindre par un habile mouvement dont elle a le secret en me déstabilisant puis grâce à des chaînes en acier qu'elle sortit du sol, elle fut en mesure d'immobiliser mes jambes. Elle se pencha vers moi pour s'adresser à moi avec une certaine arrogance qui commençait à me titiller. Cet entraînement me permettait de voir mes lacunes. Ce que je pouvais dire c'est qu'en combat réel, j'étais fini.

"Quand as-tu planté ses chaînes au sol ?"

A présent, j'allais attaquer différemment puisque les attaques directe du Nukite nécessitait que je sois prêt à contre-attaquer en même temps. Je ne pouvais pas utiliser mes techniques Jiki, ni mes techniques de Ninjutsu, bien que cela me faciliterait la tâche. Je devais donc me battre en utilisant seulement mes poings. J'utilisais alors de nouveau le Nukite pour trancher rapidement et discrètement la chaine à l'aide de ma main gauche, bien aidé par mon armure Raiton que j'avais créé quelques temps plus tôt.

Etant au sol et profitant de l'effet de surprise, c'était le moment parfait pour exécuter un sweep via un coup de pied rotatif au sol sur ses membres inférieurs et dans l'élan, malgré la position inconfortable dans laquelle j'étais, profitant de ma position de la force qu'elle exerçait sur mon bras et des mouvements de mon corps pour la pousser à tomber. Dans cette situation, il ne s'agissait plus d'une prise de judos que d'un coup, puisque nous étions au corps à corps et que j'appuyais le mouvement de sa chute avec mon corps.

Si mon mouvement avait fait mouche, je m'écartais alors d'elle pour reprendre mon souffle et réfléchir sur la situation. Les rôles se seraient inversés et c'était à présent son tour de m'attaquer. C'est alors qu'un douleur à la côte me lança tout d'un coup, j'avais oublié sous l'effet de l'adrénaline, mais j'avais été sérieusement touché par sa technique Katon.

Spoiler:
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t12473-kotetsu-teiko-100-termine#108923
Metaru Hideko
Metaru Hideko

Fight club [Teikō] Empty
Lun 7 Fév 2022 - 17:35

Hideko utilisait rarement les mots pour attiser quelconque émotions dans le cœur de ses adversaires. Elle n’était pas ignorante du pouvoir qu’ils pouvaient avoir, car après tout, c’était justement ceux de Akagi qui l’avait poussé à agir ainsi, à tenter de le tuer. Qui l’avaient poussé au bout, à perdre la raison, pour accueillir sa rage et son profond désir de liberté. Non, elle préférait bien souvent parler avec les actes, avec son corps plus qu’avec sa bouche, mais cette fois-ci, elle se permit cet impair, dans l’espoir que Teiko ne succombe pas à ses blessures, dans l’espoir qu’il continue à se battre et à lui offrir ce plaisir qui lui avait tant manqué.

Ce dernier justement ne parvint pas à esquiver les chaînes, qui vinrent, comme prévu, s’enrouler autour de ses jambes, l’immobilisant de fait. Teiko tomba, mais parvint à se rattraper habilement, afin de ne pas s’écraser au sol, dans une chute qui aurait encore plus aggraver son cas et une tentation encore plus grande de donner ce coup décisif qu’elle n’aurait peut-être pas pu y résister. Pourtant, Hideko ne profita pas de cette faille bénie pour attaquer, car cela signerait certainement la fin de ce combat, la fin de se plaisir, qui, encore bien trop court, ne l’avait pas encore contenté.

« Il y a plusieurs secondes déjà. » Lui répondit-elle, toujours avec un léger soupçon d’arrogance.

Teiko, grâce à la même technique avec laquelle il l’avait attaqué, brisa les chaînes, puis contre-attaqua aussitôt, profitant de sa position au sol pour tenter de la faire tenter à l’aide d’un balayage, mais à nouveau, il utilisa un subterfuge qu’elle connaissait bien. Une technique qu’elle s’était même vu enseigner par Ikari et que tous deux usaient, profitant de leur petite taille.

Instinctivement, Hideko bondit sur place afin d’esquiver le coup de pied. Sitôt ses pieds foulèrent à nouveau le sol qu’elle profita pour contre attaquer, ne laissant aucun répit à son adversaire.
Son chakra concentré dans son poing droit, elle frappa le sol, brisant un pan de roche qui vint se soulever, comme un levier, sous les pieds de Teiko, le projetant légèrement dans les airs, puis elle s’approcha, d’un pas et de son pied gauche, asséna un violent coup au niveau de son ventre.



BilanRésumé : Hideko esquive à nouveau ton attaque, puis enchaîne avec une déstabilisation pour te faire littéralement soulevé du sol et enfin t’asséner un simple coup de pied dans le ventre.

Santé : Brûlure à la main gauche, douleur généralisée au bras.
Chakra : 5C, 3B

Techniques :




Equipment :



_________________
Fight club [Teikō] Sighid10
Grand merci à Zenjirō pour cette magnifique signature et à Aditya pour ce sublime avatar !
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t11216-presentation-de-metaru-hideko https://www.ascentofshinobi.com/t3581-metaru-kenshin-carnet-de-route#27173
Kotetsu Teiko
Kotetsu Teiko

Fight club [Teikō] Empty
Sam 12 Fév 2022 - 17:26
Mon mouvement n'eut aucun effet sur elle. Je fus très surpris qu'elle eut été en mesure d'esquiver ce coup aussi simplement avec un mouvement clair et efficace sans effectuer de déplacement superflu. Elle devait sûrement posséder cette technique dans son arsenal, car c'est une technique basique et somme toute classique, mais je ne m'attendais pas à ce qu'elle puisse l'éviter avec autant de facilité. Cependant, je n'étais pas au bout de mes surpris. Voilà qu'elle renchérit avec une nouvelle attaque, cette fois-ci indirect en frappant le sol avec une force incommensurable.

Je ne comprenais pas ce qu'elle faisait, j'avais la nette impression qu'elle se contenait, voir qu'elle souhaitait faire durer le combat. Rien qu'à voir le coup qu'elle venait d'assigner sur le sol, je savais qu'elle disposait, en réalité, d'une force nettement supérieure à celle qu'elle utilisait jusque là. Son coup est certes nettement plus puissant que les autres, capable de détruire le sol, mais il reste plus lent et plus prévisible. Je fus donc en mesure de l'esquiver à partir d'un bond en l'air. Je m'écartais alors d'elle, mais elle ne comptait pas me laisser m'en tirer aussi facilement. Elle me chargea de nouveau pour tenter de me frapper au ventre que j'esquivais de nouveau par un mouvement de corps sur le côté droit, j'en profitais pour exécuter chokeslam en agrippant la kunoochi par le coup afin de la plaquer au sol.


Spoiler:
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t12473-kotetsu-teiko-100-termine#108923
Metaru Hideko
Metaru Hideko

Fight club [Teikō] Empty
Dim 13 Fév 2022 - 12:59

Bien que savamment exécuté, son combo échoua : Teiko parvint à esquiver coup sur coup sa déstabilisation et son attaque.

« Tss. »

Sa maîtrise de l’Iroujutsu encore fraîche, il ne faisait aucun doute que sa marge de progression était encore grande. Son manque d’expérience était-il à l’origine de cet échec ? Où était-ce dû à l’excellente réaction de son adversaire ?

Teiko contre attaqua aussitôt, tentant de saisir à la gorge. Hideko para, solide sur ses appuis, avec son bras droit qui, perpendiculaire face à elle, dévia le bras de son adversaire. Une défense des plus basique des arts martiaux, mais justement, redoutablement efficace.

« Tu ne manques pas de répondant. » Lui dit-elle, exaltée.

Toujours déterminée à assaillir son adversaire, à le pousser dans ses retranchements, elle contre-attaqua en tentant, tout comme Teiko l’avait fait, de le faire tomber en lui fauchant les pieds, puis elle se saisit d’un kunaï et le lança au niveau du bras gauche de Teiko. Son flan droit déjà sévèrement blessé, si elle parvenait à mettre hors d’état de nuire son bras gauche, alors la victoire serait sienne.

Depuis plusieurs secondes déjà, Hideko ne se servait plus que de son bras droit, car les parades et actions répétées avec son bras gauche avaient entaillé son endurance. La douleur qui émanait de son bras, même si elle ne la déconcentrait pas, lui envoyait un message clair : si elle tentait de s’en servir, alors elle se risquait à ne pouvoir totalement encaisser ou dévier l’attaque de Teiko. Pour autant, elle refusait de le soigner, de se servir de son Iroujutsu pour récupérer de ses blessures, car ce combat ne saurait être ainsi interrompu, son plaisir tronqué. Non, elle avait envie d’aller jusqu’au bout, dans le sang et la douleur.



BilanRésumé : Hideko pare l’attaque de Teiko, puis elle tente de le faire tomber, s’arme d’un kunai et le lance sur lui.

Santé : Brûlure à la main gauche, douleur généralisée au bras. La fatigue commence à se faire sentir.
Chakra : 1D, 6C, 3B

Techniques :



Equipement :



_________________
Fight club [Teikō] Sighid10
Grand merci à Zenjirō pour cette magnifique signature et à Aditya pour ce sublime avatar !
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t11216-presentation-de-metaru-hideko https://www.ascentofshinobi.com/t3581-metaru-kenshin-carnet-de-route#27173
Kotetsu Teiko
Kotetsu Teiko

Fight club [Teikō] Empty
Lun 21 Fév 2022 - 0:38
Elle réussit à parer simplement mon coup simplement en déviant mon bras alors que j'avais essayé de l'agripper par son coup profitant de son enchaînement pour contre-attaquer. Elle restait très réactive comme à son habitude, bien qu'il s'agissait d'un mouvement simple relativement simple à éviter. Très vite, elle tenta de nouveau d'attaquer rapidement avec un mouvement que je connais bien. J'avais essayé d'effectuer la même technique, elle avait su l'esquiver sans aucun problème. C'était sans doute parce qu'elle la maîtrise elle aussi, elle savait donc mieux que quiconque l'esquiver. Il est vrai que le sweep est une technique commune, très répandue qui se veut simple et parfaitement efficace.

Je fis exactement ce qu'elle avait fait précédemment pour éviter mon attaque en sautant simplement sur moi-même afin de passer au dessus de sa jambe. Je pus donc aisément l'esquiver comme elle précédemment. Elle renchérit ensuite en lançant un kunai sur mon flanc gauche, j'étais quelques peu surpris, car nous étions censés nous battre seulement au corps à corps. D'ailleurs, je n'avais pas eu l'occasion de tester la nouvelle technique qu'elle m'avait enseigné. Je pus l'esquiver par un mouvement de côté avant de m'éloigner d'elle.

"Ce sera probablement la dernière attaque."

Je ne savais pas si j'allais pouvoir me battre après ce que je préparais, mais il était temps de la pousser dans ses derniers retranchements. Elle n'avait pas l'air épuisé, légèrement blessé par endroit, tandis que moi, j'étais non seulement très éprouvé et bien plus amoché qu'elle. Autrement dit, c'était le moment ou jamais pour frapper fort. Un puissant Chakra Raiton m'entoura alors, je me mis en position, bras droit tendu. Mes muscles se gonflaient, mon bras était pleinement contracté, mes cheveux étaient propulsés vers les airs sous l'impulsion de mon chakra. Je chargeais alors la kunoichi à vive allure. Il m'était inutile de frapper précisément avec un Nukite, cette fois, je devais frapper fort et causer un maximum de dégât brute pour restreindre tout potentiel d'esquive. J'avais pris mon temps avant de charger pour lui laisser le temps de se préparer à encaisser ce coup.

Spoiler:


Dernière édition par Kotetsu Teiko le Lun 21 Fév 2022 - 23:42, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t12473-kotetsu-teiko-100-termine#108923
Metaru Hideko
Metaru Hideko

Fight club [Teikō] Empty
Lun 21 Fév 2022 - 14:16

A nouveau, Teiko parvint à esquiver son attaque, une succession d’échecs qui commença à l’irriter, car elle revit ainsi la même situation, le même combat que celui qu’elle avait mené contre Ikari. Quand elle vit Teiko revêtir son manteau de foudre, ainsi qu’un second qui, sans nul doute, devait autant augmenter sa vitesse que sa puissance, alors elle fut d’autant plus plongée dans le souvenir de ce combat, de ce cauchemar où elle avait fini dénudée, ses cicatrices innombrables gravés dans sa chair à la vue de tous. Ce corps parcourut d’éclairs, comme si un pouvoir divin l’habitait et elle, privé d’un tel pouvoir, devenait soudainement si faible.
Le plaisir s’évanouit, l’excitation disparut et la colère jaillit. Un feu ardent, un brasier, moteur de sa détermination et de sa persévérance, mais elle le savait, qui pouvait tout autant la brûler elle que ses ennemis.

Alors elle se tint prête, solide sur ses appuis, formant son bouclier afin d’encaisser l’assaut à venir, d’y résister, pour mieux contre attaquer, pour mieux mettre un terme à ce combat qui n’avait que trop duré. De dominante elle devint menacée, de prédateur elle devint la proie, dépassée par l’attaque qui se profilait, par cet homme. Pas une seule fois elle ne l’avait sous-estimé. Pourtant, elle s’était retenue, elle avait veillée à ne pas le blesser trop gravement, à ne pas mettre un terme à ce combat. Par plaisir, par égoïsme, ainsi que par confiance.
Il lui laissa le temps, telle une ultime bravade, avant de déclencher ce dernier assaut.
Soudain, il arriva. Vif comme l’éclair, puissant comme la foudre. Hideko s’accroupit légèrement, afin de dévier son lariat vers le haut. Il entra en contact avec le bouclier qui, dans un bruit d’explosion, éclata en mille-morceaux. La foudre se déchargea dans son corps, les éclairs s’infiltrant dans ses muscles, jusqu’à son diaphragme, le paralysant, bloquant sa respiration. Elle tenta d’inspirer, mais elle ne le put, puis elle tenta, encore et encore, jusqu’à ce qu’enfin, ses poumons furent gonflés, alors que des larmes de douleurs commençaient à perler sur ses joues.

Alors la rage l’envahit et dans son poing droit, elle concentra toute sa force. Une puissance dévastatrice, une puissance qui n’avait qu’un seul objectif : pulvériser son adversaire, cette menace qui venait ainsi de l’humilier.
Pourtant, au fond d’elle-même, elle se souvint. Son espoir, ses rêves et ses devoirs. Son esprit ne sombra pas complètement dans l’abime, comme il avait pu le faire de si nombreuses fois, face à Akio, Ikari, Akagi et bien d’autres.
Son attaque, bien que d’une puissance inouïe, dévia en direction du sol.
Et son poing percuta la roche, pulvérisant l’entièreté du sol sur un rayon de plus d’une dizaine de mètre, comme si un cataclysme venait de s’y abattre, un cataclysme du nom de Hideko.




BilanRésumé : Hideko tente de parer l’attaque de Teiko, en la déviant en même temps, mais sa défense est détruite par la puissance qu’il vient de déployer. Cela lui rappelle de nombreux – très mauvais – souvenirs, qui l’enrage et elle contrattaque, mais parvint à se contrôler et à « uniquement » détruire toute la zone.

Santé : Brûlure à la main gauche, douleur généralisée au bras + brûlures légères sur tout le corps. Plus question de fatigue, la colère a repris le dessus.
Chakra : 1D, 6C, 4B, 2A

Techniques :


HYPERFORCE
TECHNIQUE DE RANG B
Iroujutsu ─ Mains nues ─ Continue
Avec une intense précision, l'utilisateur concentre son chakra autour de l'un de ses membres afin d'améliorer considérablement ses capacités physiques. Tout coup porté à son adversaire lui infligera de sévères dommages au point d'impact. Toute frappe pourra ainsi, en plus de ses dégâts initiaux, briser les os de la zone touchée et causer des meurtrissures sur une zone étendue autour de celui-ci, du fait de la force employée.
(La technique devrait être en autovalide, mais vu que c’est une évolution d’une autre technique, l’autovalide n’a pu se faire.)

FRAPPE D'ACIER
TECHNIQUE DE RANG A
Iroujutsu ─ Mains nues ─ Simple
Après avoir enrobé ses membres d’une massive quantité de chakra sans le moindre mudrā, l’utilisateur porte un enchaînement de trois coups à sa cible, dont l'impact cumulé provoquera une défaillance totale des zones du corps touchées ; les os se verront broyés, les organes vitaux pulvérisés et les muscles déchiquetés sous la force des frappes conjointes. Il n’est pas impossible que les alentours des points visés ne subissent également des contrecoups, bien que mineurs en l’état – tels que des fêlures, des hématomes ou douleurs modérées, etc.
(Idem.)

Equipement :



_________________
Fight club [Teikō] Sighid10
Grand merci à Zenjirō pour cette magnifique signature et à Aditya pour ce sublime avatar !
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t11216-presentation-de-metaru-hideko https://www.ascentofshinobi.com/t3581-metaru-kenshin-carnet-de-route#27173
Kotetsu Teiko
Kotetsu Teiko

Fight club [Teikō] Empty
Dim 3 Avr 2022 - 14:29
Je sentais que la situation évoluait, mais je ne parvenais pas à m'expliquer sa réaction. Avait-elle peur ? Pourquoi s'énervait-elle en voyant l'assaut que je préparais ? J'imaginais qu'elle devait ressentir une certaine crainte, mais cela se traduisait en colère, comme si je l'avais irrité ? C'était sûrement un comportement naturel, elle n'assumait pas sa peur, voire ne l'acceptait pas et du coup elle perdait son sang froid ? J'en profitais pour charger mon énergie, tandis qu'elle concevait un bouclier. Je fixais avec attention le bouclier qu'elle venait de confectionnait, j'avais hâte de pouvoir me mesurer à celui-ci.

Dès lors que tout était prêt, tant pour elle que pour moi, je chargeais à pleine vitesse en utilisant toute ma force restante. Une aura de puissance bleuté me recouvrit, un chakra puissant jaillit. Je luttais ardemment pour briser sa défense très solide. Libérant toute mon énergie, je fus en mesure de le briser, mais elle venait d'entamer sérieusement la puissance de mon attaque qui fut considérablement réduire à des dégâts significatives. A présent, je n'avais plus d'énergie, elle avait gagné le combat.

J'étais exténué, tandis qu'elle encaissait l'attaque et la puissance de la foudre qui ne lui avait pas fait tant de dommage que cela, elle s'enorgueillit et chargea une quantité énorme de Chakra, bien supérieure à ce que j'avais libéré. J'étais à ce moment-là effrayé, je croyais qu'elle allait me tuer avant de s'acharner sur le sol et de le briser en milles morceaux.

Je fus projeter à des mètres loin de là, brisant un arbre par la même occasion, m'écrasant contre un rocher. Mon bandeau frontale tomba, j'avais un cabossé et du sang qui coulait de mon crâne sur mon visage. Je jubilais face à une telle puissance, j'en voulais encore. Tandis que j'avais utilisé ma technique la plus puissante, elle disposait d'un arsenal au moins deux fois supérieur à mon meilleur combo. La différence de puissance était écrasante et je devais m'incliner.

"C'est incroyable... Tu en as d'autres comme ça ?"

Mais j'étais complètement exténué, le combat était malgré tout bel et bien fini.

Spoiler:
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t12473-kotetsu-teiko-100-termine#108923
Metaru Hideko
Metaru Hideko

Fight club [Teikō] Empty
Lun 11 Avr 2022 - 10:57

Un cataclysme qu’elle regretta aussitôt qu’elle eût récupérée ses esprits.
Un nuage de poussière s’éleva dans l’air. Lorsqu’elle inspira, elle sentit les fines particules de terre s’engouffrer dans sa trachée et ne put retenir un toussotement. Le poing toujours serré vint se positionner devant sa bouche. Un tension qu’elle eût du mal à relâcher. Une tension qu’elle ne parvint à faire disparaître que plusieurs secondes plus tard.
Ses iris pourpres se posèrent sur le sol ainsi fracturé. La terre brisée criait sa souffrance, une souffrance qu’elle eût envie de lui infliger à lui, à Teiko. Par jalousie, par envie et par cette rage qui brûlait en elle, cette rage qui ne trouvait jamais de fin, se terrant dans l’ombre, prête à bondir à la première occasion et à s’emparer d’elle.
En ce jour, elle se satisfit d’être parvenue à la dévier, à ne pas se défouler sur son adversaire du jour qui, sans aucun doute, n’aurait pu rester à une telle puissance. Un pouvoir nouvellement acquis qu’elle ne maîtrisait pas encore totalement. Plus elle devenait puissante, plus Hideko sentait qu’elle devait apprendre à se contrôler, au risque de semer mort et désolation.

Hideko chercha du regard Teiko, s’arrêtant sur l’homme qui se trouvait quelques mètres plus loin, plaqué contre un rocher, un arbre brisé en deux les séparant. Un arbre qui s’écrasa sur le sol de tout son poids dans un fracas assourdissant. Les feuilles et les branches se dispersèrent dans les airs, avant de retomber aussitôt sur le sol dans un tapis entremêlé de bois brisé et de vert.
D’un pas rapide, Hideko s’approcha de Teiko. Bien qu’indirectement touché, ce dernier devait avoir reçu des blessures d’un tel choc, sans compter celles qu’il avait déjà reçu de leur combat, mais alors qu’elle voulut faire le premier pas, elle sentit son corps engourdi refuser de lui obéir, une douleur la traversant, de la pointe des pieds jusqu’à la colonne vertébrale.
Ses muscles restaient contractés, presque tétanisés, face à la puissance de la technique Raiton qu’elle avait subi de plein fouet. Aussi, il lui fallut encore plusieurs secondes avant que les effets ne s’eûrent assez effacé pour qu’elle puisse enfin s’approcher de lui.

Entre deux branches, Hideko put apercevoir Teiko jubiler alors qu’elle se rapprochait enfin de lui. L’homme, loin de lui en tenir rigueur, était impressionné par le déferlement de puissance dont elle venait de faire preuve.

« Oui. » Répondit-elle simplement.

Défenses et attaques… Hideko possédait des techniques encore plus puissante que cette dernière. D’une puissance qui pourrait égaler celle qui l’avait fait tremblée lors de l’affrontement contre Joben, celle dont Raizen avait fait usage.

Enjambant le tronc couché, elle vint au niveau de Teiko, puis observa son corps parsemé de plaies, dont quelques unes dépassaient sur ses mains et son cou. A cette vision, Hideko eût un regard attristé furtif, aussitôt remplacé par son stoïcisme habituel.

« Je me permets. »

Sur ses mots, elle s’accroupit vers lui, s’approchant de son flanc droit, là où l’une de ses attaque l’avait touchée. Elle retira la tenue de Teiko de sa main droite, tirant sur le tissu afin qu’il soit lâche.

« Tiens ça. »

Quand Teiko eût saisit son haut, Hideko exécuta des mudras et sur ses mains se forma un halo verdâtre, doux et chaleureux.





Elle posa ces même mains sur le flanc de Teiko, puis commença à y appliquer ses soins. Une douleur vive émanait toujours de sa main gauche, dont la brûlure provoquée par la foudre ne tarissait pas. Une douleur qu'elle supporta sans broncher.


_________________
Fight club [Teikō] Sighid10
Grand merci à Zenjirō pour cette magnifique signature et à Aditya pour ce sublime avatar !
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t11216-presentation-de-metaru-hideko https://www.ascentofshinobi.com/t3581-metaru-kenshin-carnet-de-route#27173
Kotetsu Teiko
Kotetsu Teiko

Fight club [Teikō] Empty
Dim 1 Mai 2022 - 17:04
J'étais mélangé entre de l'excitation, de l'adrénaline et de la peur. J'étais excité par tant de puissance, j'en voulais plus, je voulais continuer à me battre, mais j'étais complètement épuisé. Je tentais de me relever, mais mon corps souffrait, je ne parvenais plus à rien faire. L'adrénaline chuta d'un seul coup, je me rendis compte que j'étais faible, ma raison prit le dessus et c'est alors que mon cerveau accepta. Il accepta que la kunoichi avait failli me tuer, un sentiment de peur commença à me gagner au fur et à mesure qu'elle s'approchait de moi.

J'avais l'impression qu'elle avait voulu un moment m'éliminer, mais je ne sais pas comment, elle a réussi à me rater, je pensais même qu'elle s'était retenue. Tandis qu'elle s'approcha de moi, elle m'affirma qu'elle avait encore d'autres techniques dans son répertoire, je ne pensais pas qu'elle comptait m'achever, mais je ne savais pas ce qu'elle comptait faire. Tandis qu'elle s'approchait toujours plus, j'avais l'impression qu'elle s'était décidée, je me sentais de plus en plus menacer. Elle posa sa main sur mon corps afin de me soigner.

"Je vois, tu maîtrises les techniques médicales, c'est pour ça que tu es capable de contrôler ton chakra de cette manière."

"Après avoir entaillé tes ennemis avec du métal, tu les soignes ? Pourquoi pas après tout."


J'en rigolais alors, tandis qu'elle me soignait. Je la vis grimacer au fur et à mesure qu'elle sollicitait sa main pour me soigner. Je posais mes yeux sur celle-ci avant de me rendre compte qu'elle était, semble-t-il, blessé. Je me redressais alors avant de la remercier puis je lui demandais d'arrêter en affirmant qu'elle en avait déjà fait assez et que c'était suffisant. Je pouvais à présent bouger, mais avec beaucoup de difficulté. Les blessures externes les plus importantes ont été quasiment soignées, il restait les blessures internes liés aux coups que j'ai reçu sans compter ma brûlure qui avait pénétré plus profondément dans mon corps.

"Merci pour tout en cas Hideko, c'était un plaisir !"
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t12473-kotetsu-teiko-100-termine#108923

Fight club [Teikō]

Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Iwa's Fight Club [Libre]
» Roosters' Fight Club [Sabaru]
» Ne parle jamais de Fight Club (Eiko)
» Le club des 18 [PV : Aimi et Kagura]
» Fight

Ascent of Shinobi :: Territoires de la Foudre :: Kumo, village caché des Nuages
Sauter vers: