Soutenez le forum !
1234
Derniers sujets
Partagez

Fight club [Teikō]

Metaru Hideko
Metaru Hideko

Fight club [Teikō] Empty
Mer 5 Jan 2022 - 11:58

Le soleil s’arrachait avec peine des montagnes qui tapissaient l’horizon, illuminant le village de toute sa douceur, toute sa puissance. La nature, le village, ses habitants… tous dormaient encore à point fermés. Seule la brise matinale et les arbres chantant occupaient l’espace.
Pourtant, un autre bruit pouvait être perçu, un bruit sourd, une résonnance qui venait des terrains d’entraînements, un choc répétitif, comme si l’on frappait, toujours au même rythme, un mannequin, non pas fait de paille, mais fait de métal. Un bruit qui qui était tout sauf inhabituel à une heure si matinale.

De larges gouttes perlaient de son front, imbibant sa tenue déjà bien humide. Malgré la fraicheur de cette matinée d’automne, Hideko ne souffrait pas du froid, elle trouvait même cela confortablement, puisqu’ainsi elle se sentait rafraichie et ce malgré ses exercices matinaux.
Le corps s’évertuait à se renforcer, mais l’esprit lui n’y était guère, emporté par ce fleuve sinueux, où les rapides étaient nombreuses et fréquentes et c’était justement là qu’il échoua, lorsqu’elle repensa soudainement à Aya, sa petite sœur. Depuis l’annonce de sa participation à sa prochaine mission, une mission qui l’amènerait en dehors des portes du village, la petite pleurait sans cesse, à chacune de ses visites.
Qu’adviendrait-il d’elle ? Car si sa courte absence la mettait dans un tel état, qu’en serait-il de son départ pour Iwa ? Elle en serait ravagée et par crainte de la voir ainsi s’effondrer, alors même qu’elle essayait de l’aider à se reconstruire, Hideko n’avait toujours pas abordé le sujet. Plus elle attendait, plus la blessure serait profonde, elle le savait, mais n’avait pas la force de s’y résigner. Non, elle se contentait d’y réfléchir, d’y penser, de se dire qu’elle allait le faire, sans jamais le faire, jusqu’à ce que la situation ne lui permette plus de fuir, jusqu’à ce qu’elle doive partir, jusqu’à ce qu’elle doive lui dire.
Quel était le meilleur choix ? Devait-elle la confier à Kamui ? Ou à son clan ? Pourquoi allait-elle imaginer une idée aussi saugrenue que de la confier à son clan ? Ceux-là même qu’elle détestait ? Ceux-là même qui l’avaient abandonnée… Même si en ce jour, elle connaissait la vérité, elle savait qu’ils ne l’avaient pas abandonné, elle savait que tout était de la faute de cet homme, de son géniteur.
Kamui ne lui refuserait certainement pas ce service si elle lui demandait, aussi difficile fusse-t-il, mais avait-elle le droit de lui imposer cela ? De lui confier une si lourde tâche ? N’était-ce justement pas au clan qu’il en revenait la responsabilité ? Parmi les siens, quand bien même cela lui faisait mal de l’accepter, que ces gens, que son clan soit sa famille. Que ces hommes soient ses cousins et oncles, que ces femmes soient ses cousines et tantes.

Le métal se brisa. Eclatant sous la puissance de la superforce de Hideko qui, troublée, avait concentré trop de chakra dans son dernier coup.

« Ahh…. » Soupira-t-elle.

Ses yeux se fermèrent. Hideko prit une profonde respiration, puis expira, mais tandis qu’elle tenta de retrouver un semblant de calme, elle entendit une personne s’approcher.
Rares étaient ceux qui venaient aux terrains d’entraînement par une heure aussi matinale, alors que l’aube commençait à peine.
Elle vit les chairs de son poing droit si rouges qu’il en était écarlate et le cacha dans sa main gauche avant de se retourner et d’observer là celui qui se rapprochait. Un homme qu’elle avait déjà rencontré, un homme qu’elle connaissait et qui, elle l’espérait, n’allait pas rendre cette journée plus complexe et difficile qu’elle ne l’était déjà. Un homme qui n’était autre que @Kotetsu Teikō.

« Que faîtes-vous là à une pareille heure? » L’interpella-t-elle sans gêne, mais sans aggressivité.



_________________
Fight club [Teikō] Sighid10
Grand merci à Zenjirō pour cette magnifique signature et à Aditya pour ce sublime avatar !
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t11216-presentation-de-metaru-hideko https://www.ascentofshinobi.com/t3581-metaru-kenshin-carnet-de-route#27173
Kotetsu Teiko
Kotetsu Teiko

Fight club [Teikō] Empty
Dim 9 Jan 2022 - 12:43
Je commençais à bien maîtriser ce nouveau mouvement. Cela faisait plusieurs jours que je l'utilisais, que je travaillais d'arrache-pied à la perfection de ce mouvement. Cette feinte permettait de déstabiliser les ennemis, mais surtout de pouvoir infliger des dégâts avec plus d'efficacité que dans le cadre d'un coup direct. Sans compter qu'il était possible de combiner cette technique avec n'importe quel autre technique au corps à corps, ce qui pourrait créer des enchaînements somptueux et diaboliquement efficace. J'avais conscience du potentiel énorme de cette technique dès lors que j'eus vu Metaru Hideko l'utiliser. Et d'ailleurs, tandis que je m'avançais au terrain d'entraînement en ce nouveau jour pour continuer à m'entraîner, je ne fus qu'à moitié surpris de constater qu'elle était déjà là.

Elle venait de fracasser un pantin en métal qu'elle avait l'habitude de créer pour s'entraîner. Ses dons héréditaires lui conféraient les pouvoirs de créer des pantins métalliques bien plus robustes qui permettaient de travailler sa puissance avec bien plus d'efficacité. D'ailleurs, je savais qu'au Taijutsu elle était bien meilleur que moi et cela m'intéressait d'autant plus. Elle devait sûrement frapper plus fort que moi, je ne pensais pas qu'elle était plus forte que moi en terme de force pure, mais elle semblait avoir une meilleur capacité de concentrer sa force et son chakra dans ses coups, grâce à ses entraînements dont elle est la seule à pouvoir effectuer. Avec son petit corps, elle est plus souple que moi, mais qu'en est-il de la vitesse ? En terme de rapport masse, c'est-à-dire le poids multiplié par la vitesse, je me considérais très probablement comme supérieur.

Cela tombait bien, car j'avais assimilé le mouvement et je voulais le tester en combat réel en essayant différents combos parmi mon arsenal de techniques que je disposais. D'ailleurs dès qu'elle m'aperçut, elle changea de nouveau d'expression, elle me demanda ce que je faisais ici avec une légère indifférence mélangé à de l'intérêt. Ou plutôt, sans doute-elle était-elle intéressée, mais faisait mine d'être indifférente. Elle avait un peu de mal à cacher ses émotions, je ne parvenais certes pas à la comprendre, mais j'arrivais à ressentir un torrent d'émotions contradictoires qui la parcourent.

"Je suis venu ici pour m'exercer. J'ai bien compris ton mouvement, maintenant je veux le tester en le combinant avec d'autres techniques, voire le perfectionner. Rien de mieux qu'un entraînement en situation réel !"

"Et d'ailleurs, tu peux me tutoyer, je te l'ai déjà dit l'autre fois ! Pas de formalité avec moi !"
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t12473-kotetsu-teiko-100-termine#108923
Metaru Hideko
Metaru Hideko

Fight club [Teikō] Empty
Mer 12 Jan 2022 - 11:51

« Vous exercer ? En une heure si matinale ? »

Voilà donc que son seul instant de paix de la journée se voyait maintenant refusé par un autre ? Reviendrait-il à chaque fois à une telle heure ? Devrait-elle se lever encore plus tôt pour se retrouver seule ? Rien que cette simple idée la fatigua et elle soupira, longuement, mais cette déception ne fut que de coure durée, car voilà que Teikō lui proposait un entraînement.
Elle avait envie de l’accepter, ressentant d’ores et déjà l’excitation du combat, de pouvoir frapper, se déchaîner librement ; extérioriser tout ce qu’elle retenait au fond d’elle-même. De plus, Teikō donnait l’impression d’une certaine confiance en soi. Découlait-elle de sa maîtrise du chakra et des arts shinobis ? Si tel était le cas, alors le combat promettait d’être intéressant et un combat de ce genre était difficile à refuser pour elle.

« Pourquoi pas, mais laissez-moi quelques secondes pour souffler avant. »

Hideko fit disparaître son pantin de métal, tout du moins ce qu’il en restait, et prit quelques secondes pour souffler, se calmer et se saisir d’une gourde dans sa sacoche afin de s’hydrater. Là, elle se saisit de ses jambières et gantelet, qu’elle équipa aussitôt.




Ainsi elle fut prête.

Quand Teikō eût lui aussi terminé de se préparer, les deux combattants se mirent en position sur le terrain d’entraînement, à cinq mètres l’un de l’autre.

« A toi l’honneur. »

Laisser ainsi son opposant commencer les hostilités n’était pas dans ses habitudes, mais l’envie d’en découdre, l’envie de voir de quel bois se chauffait Teikō passait au-dessus. Gagner importait toujours, qu’il eût s’agit d’un simplement entraînement, d’un tournoi, ou d’un combat réel, mais en cet instant, c’était le pur plaisir du combat qui s’exprimait.



_________________
Fight club [Teikō] Sighid10
Grand merci à Zenjirō pour cette magnifique signature et à Aditya pour ce sublime avatar !
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t11216-presentation-de-metaru-hideko https://www.ascentofshinobi.com/t3581-metaru-kenshin-carnet-de-route#27173
Kotetsu Teiko
Kotetsu Teiko

Fight club [Teikō] Empty
Sam 22 Jan 2022 - 21:38
"Il n'y a pas d'heure pour s'entraîner. Et d'ailleurs, le matin c'est toujours mieux, on est plus frais, plus efficace, on a plus d'énergie et on assimile mieux."

Je tenais cela de ma propre expérience et non d'une quelconque trouvaille scientifique. A vrai dire, la science devait sûrement confirmer cette idée, car elle est basée sur ma propre expérience et donc probablement vrai. J'avais l'habitude de venir ici le matin après effectué un footing qui me permettait de préparer mon corps et de le mettre en mode "sport" comme j'ai l'habitude le dire. Il s'agissait d'un échauffement nécessaire qui me permettait d'augmenter mes capacités.

Je lui proposais alors de nous battre afin de tester nos capacités en situation réel. Je voulais par ailleurs voir jusqu'où elle pouvait aller et également en profiter pour observer ses technique et tester les siennes tout en essayant de placer mon nouveau mouvement qu'elle m'avait enseigné. Il est vrai que c'était l'occasion ou jamais de pouvoir tester mes capacités et d'après ce que j'avais vu, elle disposait d'un bon niveau notamment au corps à corps.

Elle retira alors son pantin en métal, puis se mit à s'hydrater tout en me demandant quelques secondes le temps de se préparer mentalement et physiquement. Elle s'équipa alors d'une jambière et de gantelets de métal qu'elle équipa alors. Je ne connaissais pas leur utilité, j'imaginais qu'ils ne servaient pas seulement au corps à corps, mais qu'ils pouvaient avoir d'autres propriétés. Peut-être était-elle en mesure de manipuler ces outils pour en modifier la forme lui permettant d'accroître la portée et d'infliger de plus lourd dégâts ? Ou peut-être se servait-elle de ces deux armes comme d'un outil défense, voire les deux. Une fois prête, elle me proposa d'attaquer en premier.

"Parfait, j'arrive !"

Je fonçais alors la kunoichi pour engager le combat au corps à corps. Nous étions pris dans une série d'enchaînement de coup au corps-à-corps, j'utilisais des mouvements simples et basiques pour commencer afin de tester ses capacités et de connaître ses mouvements. J'attendais qu'elle contre-attaquait pensant qu'elle n'allait pas rester sur la défensive tout le long du combat, d'ailleurs, ce n'est pas le but de l'entraînement.

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t12473-kotetsu-teiko-100-termine#108923

Fight club [Teikō]

Page 1 sur 1

Ascent of Shinobi :: Territoires de la Foudre :: Kumo, village caché des Nuages
Sauter vers: