Soutenez le forum !
1234
Partagez

[Apprentissage] - Entrainement renversant

Tachibana
Tachibana

[Apprentissage] - Entrainement renversant  Empty
Dim 9 Jan 2022 - 1:59
Une fois arrivé au camp d’entrainement avec la personne dont il est le tuteur, qui n’est nul autre que Akimichi Chi aisément le soldat le plus imposant de toute leur unité, Tachibana se met face à lui et commence à lui parler.

- Bon, déjà, quand on aura le temps il va falloir que tu demandes où on est ton uniforme. Ça ne fait pas très sérieux quelqu’un qui se balade le bide à l’air, habillé en civil, qui donne des ordres. Parce que, oui, tu vas devoir donner des ordres parce qu’ici dans ce pays tout fonctionne par peur ou intimidation. Tu sais pourquoi ? Parce que hauts placés ont la trouille que d’une chose : que le petit peuple ne les juge plus nécessaire et qu’un jour il se révolte.


Il semblerait que sa passion lui ait encore joué des tours malheureusement et qu’il ait fait passer ses convictions anti-autorité dans ses mots. Bref, de toute façon, il se doute bien que la personne en face de lui ne comprendra pas grand-chose à ce qu’il vient de dire.

- Ensuite, le salut, c’est vraiment important lorsqu’on rencontre un supérieur. Ils ont tous peur d’une chose : c’est qu’on ne les respecte pas et pour eux ne pas saluer correctement est une preuve d’irrespect. Et ils sont prêt à tout pour se faire respecter, même aux punitions plus sévères ou, parfois, a des sorts pires que la mort comme … être privé de repas pendant plus d’une semaine.

« On peut le dire, la plupart des Hommes qui cherchent des places de pouvoirs sont des Hommes insécurisés à qui il manque quelque chose
» pense-t-il avant de reprendre son explication envers son nouveau camarade.

- Il y a plusieurs moyens de se faire respecter. Certains tentent de crier comme des singes pour tenter de faire peur donc, à l’intimidation. D’autres, plus malin, sont prêt à débattre de leurs idées et prouver qu’ils ont raison à l’aide d’arguments sourcés et raisonnés mais ce n’est pas pour tout le monde dans ce pays, faut l’avouer. Et le dernier moyen.

Tachibana se racle la gorge en mettant son poing devant sa bouche, les yeux fermés, avant d’exécuter rapidement un balayage pour tenter de faire tomber l’Akimichi.



- D’autres utilisent la violence pour tenter d’instaurer la crainte. Et il faut l’avouer, c’est une des meilleures armes lorsqu’on n’a aucun des deux points précédents.

Si l’Akimichi est tombé, Tachibana lui tendra la main pour tenter de le relever mais il risque surement de tomber à son tour alors qu’il l’aide au vu de la masse imposante auquel il fait face.

- Vas-y à ton tour, tente de me faire tomber.


Spoiler:
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t12681-yamanaka-tachibana#111373
Akimichi Chi
Akimichi Chi

[Apprentissage] - Entrainement renversant  Empty
Dim 16 Jan 2022 - 22:27
Au départ l’Akimichi s’était dit que ce serait cool d’avoir un tuteur au sein de l’armée. Cela lui permettrait de ne plus être seul et d’être protégé en cas de besoin. Il se disait aussi qu’il pourrait manger ses restes car vu comment il était maigrichon Chi avait conclu qu’il ne finissait pas tous ses repas.

Mais il ne se doutait pas que cela signifiait de devoir s’entraîner, surtout dans l’immédiat. A peine étaient-ils sortis du bureau de l’officier qui les avait condamnés qu’il devait faire un entraînement avec son tuteur.

Et comme si cela ne suffisait pas à plomber le moral du soldat il fallait qu’il écoute les élucubrations de son tuteur accompagnées de remarque sur sa tenue. Finalement passer le balai c’était cool.
« Ils m’ont donné l’uniforme le plus grand qu’ils avaient, je peux à peine respirer dedans. »
Le ton de l’Akimichi laissait entendre que la discussion n’était pas ouverte à ce sujet, comment il s’habillait ne regardait que lui après tout ? Mais ne voulant pas pour autant paraître froid il ajouta un argument de son cru, comme toujours incontestable.
« En plus tu sais il faut laisser la peau respirer, c’est meilleur pour la santé. Ne vaut mieux pas avoir des soldats en bonne santé pour se battre ? »
Il disait ça mais on lui aurait donné l’armure la plus robuste de tout le Yuukan qu’il ne sera pour rien au monde allait au combat. Alors autant dire qu’habillait de son petit gilet il comptait bien se trouver un poste dans les cuisines. La planque rêvée.

Chi arqua tout de même un sourcil. Une révolte du peuple contre l’armée… Pour quoi et pourquoi ?
« Je ne comprends pas ce que tu dis. Si l’armée est là c’est pour protéger le peuple. Alors pourquoi se révolter contre celui qui te protèges… »
L’Akimichi resta pensif quelques secondes et passa vite à autre chose. Lui de toute façon n’avait pas le choix que d’être ici donc que ce soit d’un côté ou de l’autre il ne pouvait que faire ce qu’on lui disait de faire.

Si Chi comprit bien rapidement quelque chose c’était que son tuteur n’aimait pas les plus gradés que lui. Avait-il essayé de l’être et il avait été refusé du corps des officiers ? Il ne préféra pas évoquer le sujet pour éviter tout malaise supplémentaire. Mais même lui voyait qu’une telle aversion des supérieurs cachait forcément quelque chose. Chi se fichait des gens qu’il avait au-dessus ou en dessous, pourvu qu’on le laissait tranquille faire sa vie. Mais là c’était Tachibana qui lui cassait les pieds avec ses leçons de morale dont il se serait passé, ça lui donnait faim.

Et cet instant d’inattention lui avait été fatal car il se retrouva sur le sol sans comprendre ce qui lui arrivait. Tombant sur le côté il eut son coude qui pénétra toute la couche de graisse pour lui rentrer dans les côtes. Son souffle fut coupé le temps d’un instant et le choc lui secoua la tête.

L’Akimichi se releva tant bien que mal, essayant de retrouver ses esprits et son souffle. Il avait mal sur le côté, quelque chose de cassé ? Ce n’était sans doute pas un coup ordinaire, le soldat qu’il avait en face de lui était puissant. Cela le rassurait quant à sa protection s’il était avec lui mais d’un autre côté il venait de le frapper pour rien. Chi ne trouvait pas ça très pédagogique dans le sens ou subir une technique ne lui permettait pas d’avoir le meilleur angle d’observation ainsi, surpris, il n’avait rien vu.

Chi aurait en temps normal donné son point de vue, exprimant ses pensées à voix haute. Mais il ne voulait pas subir un nouveau coup de la sorte ou pire. Se faire respecter par la violence, instaurer la peur, il comprenait maintenant.

Mais même s’il n’avait pas compris comment son tuteur imposé avait fait il avait l’occasion de se venger car il lui demandait de lui faire la même chose. Ce fut le visage fermé que l’Akimichi recula pour prendre de l’élan.
[Apprentissage] - Entrainement renversant  Ddgnr7i-1e66fa75-b532-48f1-ac0a-5f422559ba8e.png?token=eyJ0eXAiOiJKV1QiLCJhbGciOiJIUzI1NiJ9.eyJzdWIiOiJ1cm46YXBwOjdlMGQxODg5ODIyNjQzNzNhNWYwZDQxNWVhMGQyNmUwIiwiaXNzIjoidXJuOmFwcDo3ZTBkMTg4OTgyMjY0MzczYTVmMGQ0MTVlYTBkMjZlMCIsIm9iaiI6W1t7InBhdGgiOiJcL2ZcL2EzNGRhM2RiLTA3MzMtNDBlZi05NWRhLTM1NDBlN2Q2ODY2N1wvZGRnbnI3aS0xZTY2ZmE3NS1iNTMyLTQ4ZjEtYWMwYS01ZjQyMjU1OWJhOGUucG5nIn1dXSwiYXVkIjpbInVybjpzZXJ2aWNlOmZpbGUuZG93bmxvYWQiXX0
« Yooooosh ! »
Un cri de guerrier pour se galvaniser et le petit soldat se mit à courir. Pourtant si proche du sol il semblait perdre de plus en plus l’équilibre à chaque pas. Les jambes aussi courtes que le souffle il lui fallut deux fois plus de pas qu’un homme normal pour atteindre sa cible. Il arma alors son pied comme pour donner un coup dans un ballon et il le faucha.

Il faucha son propre pied.

Son corps, surpris, bascula lourdement sur celui qu’il visait. De tout son poids il se ratatina sur lui avec un hoquet de surprise. Enervé d’être tombé une deuxième fois il bascula sur le côté et se releva en ronchonnant, comme si c’était la faute de quelqu’un d’autre.
« Ça sert à rien ! » Râla-t-il dans un premier temps.
« Quand on lève une jambe pour faire tomber l’ennemi on est en équilibre sur une seule jambe et on devient vulnérable. »
Il avait beau être de mauvaise foi son analyse n’était pas si mauvaise que ça pour un sans expérience. Il n’avait en effet jamais vraiment combattu, il avait toujours tout fait pour éviter cela quitte à accepter insulte et humiliation sans broncher. C’était un froussard doublé d’un maladroit. En plus il commençait à avoir faim, c’était bientôt l’heure de sa collation après tout.

Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t12697-akimichi-chi-fini#111597 https://www.ascentofshinobi.com/t12884-akimichi-chi https://www.ascentofshinobi.com/u1378
Tachibana
Tachibana

[Apprentissage] - Entrainement renversant  Empty
Sam 22 Jan 2022 - 19:46
Chi réussit un exploit que nulle auparavant n’avait réussi : avoir l’air ridicule même en armure. Normalement, l’uniforme de l’Empire du Feu permet de dissimuler, ou au moins ne pas accentuer, les défauts de genre de personnes qui souhaitent tuer pour servir le pouvoir. Mais, cet effet d’apparat, ne semble ne pas prendre prise face à la masse du représentant du clan Akimichi qu’il a face à lui.

- Je pense que tu vas devoir mettre de l’argent de côté pour t’en faire un sur mesure chez un couturier, voir un armurier, d’Urahi. Je ne pense pas qu’un jour l’Empire du Feu ait prévu un jour ce cas de figure, ou alors ils surestiment leur entrainement de base pour faire perdre du poids.

Le Tsumejin ne peut qu’approuver les paroles de son pupille. Voilà qu’on lui a attribué un énorme fardeau, et ce n’est même pas un jeu de mots.

- En attendant, tu devrais te battre avec les vêtements dont tu as l’habitude et essayer d’obtenir une plaque, ou un badge, prouvant que tu es un soldat au service de l’Empereur du Feu.

Apparemment, les paroles qu’il imitait de son maitre de Tsume ne semblent pas assez clair. Tachibana a tendance à s’emmêler les pinceaux dans ses explications et à se perdre facilement lorsqu’il s’agit uniquement de la théorie. Il ne possède, du moins pas encore, la rhétorique de son maître. Il hausse simplement des épaules, regardant sur le côté.

- Si l’armée ne remplit plus cette mission et préfère servir les intérêts de puissants aristocrates plutôt que le petit peuple, j’imagine.



Le tuteur observe les différents essais de la personne en face de lui. Pour tout avouer, peut-être qu’il n’est pas le professeur dont Chi a besoin. Etant entrainé au combat depuis sa plus jeune enfance il a dû mal à empathiser avec des personnes, d’un âge assez avancé, ne semblant avoir aucunes bases du combat. Lui, qu’on a forcé pour en faire une arme pendant les guerres civiles de Hi.

- C’est vrai que la taille de tes jambes semble poser un problème dommage que tu ne puisses pas les allonger.

Dit-il, totalement ignorant tout du clan Akimichi jusqu’à même leurs propriétés héréditaires ou leur façon d’utiliser le chakra.

- Mais tente de voir ça comme une force : Si un adversaire tient un Katana tu seras tellement proche de lui lorsque tu lui feras un balayage qu’il n’aura pas assez d’élan pour pouvoir porter un coup avec son arme. Voilà ce qu’on va faire : réessaye en t’approchant plus de moi et je tenterai de maintenir ton épaule lorsque tu lèveras la jambe pour tenter de me renverser.

« Pas si bête le Chi, il a du potentiel » un léger sourire se dessine sur le visage du jeune homme venant du Pays de la Griffe.

- Le combat n’a pas vocation à être facile. Il est aisé de ne faire qu’attaquer ou ne faire que se défendre mais il est très dur de pouvoir faire les deux en même temps. Tout est question de savoir QUAND attaquer ou QUAND se défendre. Mais il n’y aura que l’expérience, l’entrainement et la rigueur qui pourront t’apprendre ces opportunités. Il n'y aura que lorsque tu connaitras tes limites, ton arsenal et ton style de combat que tu pourras répondre à ces questions.



_________________
[Apprentissage] - Entrainement renversant  U51q
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t12681-yamanaka-tachibana#111373
Akimichi Chi
Akimichi Chi

[Apprentissage] - Entrainement renversant  Empty
Sam 29 Jan 2022 - 21:12
Perdre du poids. Tu es trop gros. Trop petit. Toute sa vie les gens n’avaient fait que le juger, le critiquer. Alors qu’il avait été (désigné) volontaire pour rentrer dans l’armée, il s’était dit que tout cela cesserait. L’armée était un lieu qui faisait tout recommencer à zéro, c’était ce qu’on lui avait dit. Seul le grade comptait. Un soldat était un soldat. Peu importait qu’il ait été diplomate ou sans abris. Derrière l’uniforme rien d’autre que votre dévouement pour votre patrie comptait. On lui en avait bien vendu du rêve !

Car comme lui faisait si bien remarquer son tuteur chez lui l’uniforme ne pouvait même pas cacher qui il était. Il avait en quelque sorte fuit les critiques de son cocon familial pour finalement retrouver la même chose en pire ici. Son petit-frère lui manquait, il passait de moins en moins de temps avec lui ? Au moins lui était fier de son grand-frère. Mais oui ! S’il devenait plus fort alors tout le monde serait fière de lui, comme son frère ? Il avait qu’à impressionner les gens et son apparence ne serait plus un problème.

Le regard de l’Akimichi changeant. Il prenait désormais cet apprentissage au sérieux. La première chose qu’il apprendrait d’une longue liste lui permettant de sortir de son état de médiocrité dans lequel les autres le voyaient. Il fallait leur prouver ? Qu’à cela ne tienne. Il en avait le potentiel. Il le savait. Seul son frère croyait en lui, et ça, c’était sa force.
« Très bien. » Dit le petit soldat, plus sérieux qu’à l’accoutumée.
Sans émettre de commentaire sur le reste des paroles il se contenta d’exécuter les consignes en s’approchant. Il s’avança et fut bloquer.
« Oh… »
Un détail que n’avais sans doute pas prévu Tachibana. Le ventre proéminant de l’Akimichi l’empêchait de vraiment se coller à son tuteur. Ainsi il s’arrêta là où ses contraintes physiques lui permettaient, peut-être était-il assez proche de cette façon ? Il fallait essayer pour le savoir.
« Je suis prêt. » Annonça-t-il, concentré sur les jambes de son pseudo adversaire.
Il attendit que son tuteur pose les mains sur ses larges épaules afin d’être sécurisé dans son équilibre pour pouvoir travailler sans se soucier d’une possible chute accidentelle. Il se concentra en regardant tour à tour les jambes qu’il devait faucher et sa jambe droite, la faucheuse. Il imagina le mouvement plusieurs fois dans sa tête puis pris une grande inspiration en fermant les yeux. Il pouvait le faire. Il devait le faire.
« Ok ! » Dit-il pour annoncer l’amorce de son essai.
Il leva sa jambe sur le côté, pas trop haut afin de ne pas perdre l’équilibre, puis la fit redescendre tel un balancier vers celles de son tuteur.
Rien ne se passa.
Sa jambe vient embrasser celle du soldat professeur comme une caresse amicale, comme un appel du pied sous une table tout au plus. Cette idée répugna un instant l’Akimichi qui enleva son pied puis recula de quelques centimètres, par réflexe.
« Euh… Désolé… »
Il était un peu confus. Déjà que l’exercice physique et encore plus les arts martiaux n’étaient sa tasse de thé, être si proche d’un autre homme le rendait encore plus mal à l’aise. Mais il devait le faire. Un sourire se dessina sur son visage sous l’écho d’un possible avenir. Il s’imaginait vainquant ennemi après ennemi sous les acclamations de sa famille, même son père et sa mère. Mais il s’en fichait au final, ce qui le rendait encore plus heureux était d’imaginer le visage de son petit frère, impressionné par son aîné.
« Je vais ressayer ! »
Il s’approcha de nouveau et se permit même de poser à son tour ses deux mains boursoufflées sur les épaules de son professeur.
« Je veux essayer quelque chose. »
Sans en dire plus il arma de nouveau sa jambe forte et pu la monter bien plus haut. En équilibre sur un appui jambier il se servait du deuxième appui représenté par Tachibana pour garder l’équilibre. Il envoya son pied et lorsque le bas de son tibia entra en contact avec la jambe du soldat il s’aida, il tricha. Dans un mouvement complètement opposé Chi poussa son tuteur de l’autre côté par ses épaules.

Ainsi, il espérait que la force opposée employée permettrait de faire tomber son adversaire. Néanmoins il oublia un petit détail : son propre équilibre. Trop de contrainte en si peu de temps ne lui permit pas de garder les pieds sur terre et il chuta à nouveau. Mais cette fois aucuneplainte, juste un vif mouvement de tête vers Tachibana. Avait-il finalement réussi à le faire tomber ?
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t12697-akimichi-chi-fini#111597 https://www.ascentofshinobi.com/t12884-akimichi-chi https://www.ascentofshinobi.com/u1378
Tachibana
Tachibana

[Apprentissage] - Entrainement renversant  Empty
Mer 2 Fév 2022 - 23:16
Parfois on ne peut pas penser à tout. C’est le cas pour le jeune homme du Pays de la Griffe. En effet la théorie ne s’applique pas toujours à la pratique et c’est exactement ce qui se produit ici non seulement, même en se collant à lui, Chi est toujours a porté de coups d’armes ou sabres mais en plus ses petits pieds ont toujours du mal à atteindre ses pieds ne faisant que les frôler.

C’est là où Tachibana a échoué en tant que professeur. Il n’a pas réussi à tenir compte des points forts, et surtout des points faibles, de son pupille. Tandis que Chi se recule, il peut voir son tuteur se masser les tempes en fermant les yeux.

Mais il faut avouer que les points forts chez Chi sont difficiles à trouver. Mais ce n’est pas pour ça qu’il compte abandonner. Il était son tuteur et il devient assurer son service jusqu’au bout pour éviter de se faire saquer par la hiérarchie. Après tout c’est un lieutenant qui lui a ordonné de s’occuper de lui et toutes les fautes que commettra Chi lui seront incombés.

De plus, au vu de cette affectation, on risque de toujours le foutre entre ses pattes s’il part en mission ou en patrouille et il ne pourra pas toujours veiller sur lui. Tachibana ne souhaite pas qu’il sache vaincre un adversaire mais au moins se défendre lui laissant le temps de fuir si ça se passe mal.

Mais alors qu’il sous-estime son adversaire il le fait basculer sous son poids. Chi peut voir la surprise dans les yeux de son mentor du jour qui parvient, in extremis au dernier moment juste avant de tomber, à se redresser grâce à un effort surhumain et, surtout, grâce à son entrainement constant de son enfance et adolescence au combat. Il faut l’avouer Chi n’est passé bien loin.

- Bien joué. Je dois l’admettre.

Tachibana fini par déclarer au soldat de la cantine.

- Peut-être que tu ne t’en ai pas rendu compte mais tu as accomplis quelque chose digne d’un vrai guerrier : s’adapter.

L’albinos se craque les dos, après avoir subis une grosse pression de type volumineuse, il continue à discuter.

- Tu as réussi à faire cette technique tienne selon tes capacités propres. Il n’y a plus grand combattant que celui qui connait parfaitement ses points forts et, surtout, ses points faibles. Pourrais-tu me citer tes points forts ?

Après avoir écouté sa réponse il lui dira.

- On va procéder en plusieurs étapes : Réessaye pendant que je te maintiens encore et une fois que tu te sentiras à l’aise on le fera sans personne t’aider à garder ton équilibre. Pour l’instant, toujours, face à une cible immobile.

_________________
[Apprentissage] - Entrainement renversant  U51q
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t12681-yamanaka-tachibana#111373
Akimichi Chi
Akimichi Chi

[Apprentissage] - Entrainement renversant  Empty
Sam 5 Fév 2022 - 14:11
Son tuteur fut surpris, ça pouvait se lire sur son visage. Mais pas autant que Chi qui, déséquilibré par sa propre force, tomba à la renverse. Il espérait au moins avoir emmené son adversaire dans sa chute mais ce ne fut pas le cas. Il était là, debout, certes déséquilibré un instant mais il avait tenu le coup.

L’Akimichi soupira puis se rendant à l’évidence il rigola de gêne et, se grattant l’arrière du crâne, annonça :
« Zut, encore raté. »
Il se demandait bien comment un frêle personnage comme son tuteur avait pu résister à sa force. Cela voulait bien dire qu’il ne fallait pas se fier aux apparences. Il en était de même pour Chi, il ne fallait pas le sous-estimer. Il montrerait à quiconque le croyant incapable qu’il pouvait faire de grosses choses.
« Oh ? »
Chi était surpris. Prenant son rôle de professeur à cœur son tuteur ne faisait que le complimenter et l’encourager. Il se rattrapait quant à ses commentaires précédents qui n’avaient pas plu à l’Akimichi tant ils étaient désobligeants.
« Mes points forts ? »
Dit-il en regardant le ciel comme si la réponse pouvait en tomber.
Il le faisait participer démontrant un certain talent pour la pédagogie. Mais Chi avait-il vraiment des points forts ?
« Alors… Je dirais que je suis beau, charmant, je m’exprime bien, je… »
Il comprit rapidement que ce n’était pas ça qui lui était demandé et se repris.
« Ah ! Des points forts en rapport avec le combat ! »
Il comprenait vite ce petit.
« Je suis énorme ! »
Il dit ça sans détour, sans réfléchir. Ce qui pour beaucoup était une faiblesse était en fait une force dans son clan. Même si certains d’entre eux se moquaient de lui tant il était trop gros, même pour un Akimichi. Mais lui savait que cela pouvait faire sa force car s’il était gros alors…
« Donc je suis très lourd ! »
En effet malgré sa taille il aurait été difficile de trouver plus lourd que Chi. Et son poids pouvait faire flancher un petit corps comme celui de Tachibana, aussi bien entraîné soit-il.
« Mais oui ! »
S’exclama-t-il alors qu’il venait d’avoir une révélation.

Il n’avait fait que se battre contre lui-même, contre son poids, contre la gravité. Lever son pied, l’abattre sur les jambes de son adversaire, devoir les faucher et donc en supporter le poids supplémentaire. Tant d’erreurs qui l’avaient emmenées à cet échec.
« Je dois utiliser ce poids contre mon adversaire ! »
Il avait saisi une chose importante. Il devait laisser son poids faire le travail plutôt que d’essayer d’aller à son encontre. Sans qu’il y pense cela apporterait un tas d’avantage comme s’économiser par exemple. En faisant un mouvement de balancier il n’aurait pas besoin de soutenir le poids de son adversaire, son corps le ferait tout seul.
« Je suis prêt. »
Annonça-t-il une nouvelle fois.

Une fois les mains de son professeur sur lui, Chi ferma les yeux et pris de grandes inspirations, faisant le vide dans sa tête. Il réfléchit ensuite au meilleur moyen d’utiliser son poids contre celui qu’il devait faire chuter.

Il trouva.

Il passa ses bras au-dessus de ceux de Tachibana et les bloqua sous ses aisselles qui étaient d’ailleurs bien humides. Chi transpirait beaucoup, c’est la faute de son métabolisme enfin vous connaissez la rengaine…

Une fois les bras bien bloqués Chi pivota de quasiment trois quarts. Dans cette position, si son tuteur était bien bloqué, il pouvait déjà commencer à sentir un certain déséquilibre. Mais les bras de Tachibana glissaient, il le sentait, faute à son abondante sueur sans doute. Il devait alors agir vite. Il glissa une jambe entre celles de son adversaire. Nul besoin de lever la jambe et de frapper, il perdrait du temps, de la force et de l’équilibre. Une fois sa jambe entre celles de son opposant il fléchit sa jambe d’appui et de se fait leva son autre jambe tentant d’emmener avec lui sa cible.
« Yoooooooooooooooooooooooooooshhhhh »
[Apprentissage] - Entrainement renversant  Kotenage

Dans un cri de détermination il tenta alors de jeter son tuteur au sol comme un vulgaire sac à patate. Il était très fier de son idée mais déchanta car sur ce seul appui il perdit l’équilibre et tomba également en avant. Les deux genoux au sol il tapa ce dernier de ses poings en lâchant quelques insultes.

Spoiler:
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t12697-akimichi-chi-fini#111597 https://www.ascentofshinobi.com/t12884-akimichi-chi https://www.ascentofshinobi.com/u1378
Akimichi Chi
Akimichi Chi

[Apprentissage] - Entrainement renversant  Empty
Sam 9 Avr 2022 - 17:56
C’était encourageant. C’était même beaucoup plus que cela. A travers sa détermination l’Akimichi venait de découvrir une chose très importante. Il ne devait pas simplement copier la technique, il devait se l’approprier.

Le but était clair : faire tomber son adversaire. Mais comment ? Fallait-il qu’il réalise exactement les mêmes gestes que son tuteur ? Absolument pas. Il n’était pas comme lui, pas la même corpulence, pas la même façon de se battre. Tout entre ces deux individus étaient différent. Pourtant il fallait arriver au même but.
« Je veux essayer une nouvelle fois ! »
Chi se releva, gonflé à bloc. Il n’avait pas vraiment échoué car il avait réussi à faire tomber son adversaire. Mais il voulait faire mieux, toucher la perfection. Alors il fallait s’y remettre, et il prit seul l’initiative d’une telle envie. C’était sans doute la première fois de sa vie.
« Prépare-toi, sensei ! »
Il se mit en place dans sa position de combat habituelle qui, accompagné d’un regard témoignant d’une détermination absolue, semblait d’un seul coup beaucoup moins ridicule.
« J’arrive ! »
Il fonça sur son petit mais tout de même puissant et robuste tuteur. Son objectif ? Lui faire mordre la poussière mais cette fois, sans l’accompagner.

Première étape : le saisir. Il plaça ses mains de part et d’autre de la taille de son enseignant et attrapa fermement tout le tissu qu’il pouvait trouver. Ses petites mains boursouflées se nuancèrent de blanc tant l’Akimichi serra fort. Il ne voulait pas que sa proie puisse se dérober à sa prise. Maintenant qu’il le tenait, il ne le lâcherait pas avant qu’il ne rejoigne le sol.

Deuxième étape : plaçait sa jambe entre les siennes. Il n’eut aucun mal à faire cela, une fois bien saisi son tuteur était presque à sa merci. Il ne suffisait pas de se rapprocher. Chi eut la surprenante intelligence de situation de tirer sa proie en plus d’avancer vers elle. En procédant ainsi c’était une seconde d’économisée, un temps plutôt précieux en combat.

Troisième étape : rotation. Mais pas que, à travers cette rotation de corps la jambe du soldat qui se retrouvé entre celle de sa cible écartait logiquement l’une d’elle. A ce moment là Chi se retrouvait en position de force, stable sur ses deux appuis il avait entre ses mains un mannequin déséquilibré sur des appui trop écartés. Il était alors à deux doigts de le faire tomber.

Quatrième et ultime étape : la chute. Chi se tordit afin de jeter son tuteur en avant. Ce fut qu’au dernier moment qu’il lâcha son emprise sur les vêtements de ce dernier. Alors qu’il se penchait en avant il devait lever le pied opposé dans un angle précis qu’il saisit de manière instinctive. Ce dernier permettait autant de faire décoller le tout dernier appuis de son adversaire mais lui permettait aussi de garder l’équilibre tel un contre poids.
« Yoooooooooooooooooooooshhhhhhhh. »
Un cri de détermination qui fut accompagné par le bruit sourd d’une chute. Celle de son tuteur, qui se retrouvé seul par terre.
« Yataaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaa !!! »
Un cri de victoire pour l’Akimichi. Il avait compris, ce pied en l’air n’était pas en sa défaveur en contraire ça lui permettait de garder un équilibre par un système de balancier alors qu’au départ il pensait que ça réduisait son équilibre. Il venait d’apprendre à faire chuter son adversaire mais surtout il l’avait fait à sa manière.

Plus important encore en ce jour si simple mais pourtant unique il apprit une chose : il pouvait prendre du plaisir au combat. Il ne s’en était pas encore forcément rendu compte mais l’adrénaline libérée à ce moment était si satisfaisante. Bientôt il leur montrerait à tous, de qui il est capable.
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t12697-akimichi-chi-fini#111597 https://www.ascentofshinobi.com/t12884-akimichi-chi https://www.ascentofshinobi.com/u1378

[Apprentissage] - Entrainement renversant

Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» [ENTRAINEMENT] Non loin du terrain d'entrainement à la lisière de la forêt (PV M. Hideko)
» Nouvelle journée, nouvel entraînement [Entraînement] ~ ft. Teruyo
» [Entraînement] Un entraînement Hidéal Pv. Metaru Hideko
» Jeu de fer | Apprentissage
» Apprentissage techniques

Ascent of Shinobi :: Territoires du Feu :: Urahi, Capitale de l'Empire du Feu :: Camps d'entraînement
Sauter vers: