Soutenez le forum !
1234
Partagez

[MISSION D] CRISE EXPLOSIVE À LA CRÈCHE

Akimichi Chi
Akimichi Chi

[MISSION D] CRISE EXPLOSIVE À LA CRÈCHE Empty
Mar 11 Jan 2022 - 22:56
Ordre de mission:
L’Akimichi reçut son tout premier ordre de mission. L’enveloppe dans les mains, il la fixait comme un gamin voulant ouvrir son cadeau. Faisant durer le suspense il se demandait ce que pouvait bien cacher ce qui marquerait officiellement ses débuts en tant que soldat. Car les tâches ménagères ou autre manutention ça allait bien deux secondes mais ce n’était pas pour ça qu’il était là. A vrai dire lui il n’était pas là par choix mais quitte à y être autant en profiter. Et afin de se démarquer il fallait réaliser de grandes choses, une mission était parfaite pour cela. Protéger un grand dignitaire, diriger des négociations internationales, capturer un déserteur. Il se demandait bien quelle serait la nature de sa tâche.

Il ouvrit. Il déchanta.
« Quoi ?! » S’exclama-t-il à la lecture de son courrier.
Interpellé par le bruit une voix de femme d’âge bien mûre le dérangea, c’était sa mère.
« Qu’est-ce qu’il y a encore ? » Lui cria-t-elle, d’une voix qui trahissait son agacement.

« Maintenant je dois aller garder des mômes ! Passer le balai, porter des choses lourdes et maintenant ça ? Bientôt je devrais cuisiner moi-même à la cantine ? »
En disant cela il se dit que ce ne serait finalement pas une si mauvaise idée. Rien de mieux qu’être dans les réserves de nourriture impériale afin de pouvoir manger à sa faim. En plus s’il avait un tel poste à temps plein cela lui permettrait d’éviter le champ de bataille car bien que glorieux ce dernier était bien souvent mortel.
« Arrête de râler et bouge-toi un peu le croupion Chi ! Au moins tu fais quelque chose de ta vie, aie de l’ambition bon sang de bonsoir ! »
Chi descendit alors de sa chambre en marmonnant dans son quadruple menton. Son père trop occupé à lire d’une main et à manger de l’autre dans son fauteuil affaissé ne daigné pas lui adresser un regard et sa mère n’avait qu’une hâte : qu’il parte à cette mission afin d’être en paix.
[MISSION D] CRISE EXPLOSIVE À LA CRÈCHE Png-transparent-gotenks-trunks-goku-piccolo-goku-hand-boy-fictional-character
« Troooooooooooooop bien Chi ! » L’interpella alors son petit frère dont la bouche s’était transformée en geyser de miettes.
« Maman, maman, moi aussi je peux partir en mission ?! »
D’une voix bien plus douce la mère lui rétorqua :
« Non mon petit Cho, viens plutôt là je t’ai fait un gâteau. »
Oubliant de suite l’appel du service de la nation Cho répondit à celui de la nourriture. Mais Chi aussi fut appâté.
« Oh un gâteau ? » Dit-il les yeux pleine d’étoile.
Changeant de nouveau de facette sa mère le foudroya du regard.
« Non pas toi, tu vas être en retard alors file ! »
Une seconde de malaise et Chi reprit son sourire nié avant de s’adresser à son frère.
« Ne t’inquiète pas Cho, un jour tu seras aussi grand et fort que ton frère ahah ! »
[MISSION D] CRISE EXPLOSIVE À LA CRÈCHE Dcfc729-4535fe13-3278-4e6e-92e8-9c362f3a15fd.png?token=eyJ0eXAiOiJKV1QiLCJhbGciOiJIUzI1NiJ9.eyJzdWIiOiJ1cm46YXBwOjdlMGQxODg5ODIyNjQzNzNhNWYwZDQxNWVhMGQyNmUwIiwiaXNzIjoidXJuOmFwcDo3ZTBkMTg4OTgyMjY0MzczYTVmMGQ0MTVlYTBkMjZlMCIsIm9iaiI6W1t7InBhdGgiOiJcL2ZcLzg0ZGMxM2I3LWEyZTctNGI0NS04M2VjLTMxMWU3MmU4MjkwMFwvZGNmYzcyOS00NTM1ZmUxMy0zMjc4LTRlNmUtOTJlOC05YzM2MmYzYTE1ZmQucG5nIn1dXSwiYXVkIjpbInVybjpzZXJ2aWNlOmZpbGUuZG93bmxvYWQiXX0
Un soupire de sa mère, un regard admirateur de son jeune frère et il partit.

Chi se pointa comme prévu devant la crèche à l’heure du rendez-vous. Comme un bon petit soldat il n’était pas venu les mains vides et avait préparé son équipement pour la mission ; Chi n’était pas qu’un tas de muscle, c’était avant tout un homme prévoyant. La réussite de sa mission dépendant uniquement de la présence de ce qu’il avait amené, il le savait.

La première chose était des bonbons, afin de maîtriser les créatures maléfiques qu’étaient les enfants il fallait avant tout de venir leur copain, leur faire plaisir ? Un enfant n’aimait rien de plus au monde que les bonbons.

Ensuite, et pour s’adapter à la demande farfelue de l’ordre de mission, des pétards. De quoi en mettre plein la vue aux jeunes bambins qui voulaient voir des explosions. Chi avait un peu cassé son budget mais il voulait absolument faire bonne figure pour sa toute première mission. D’autant plus qu’il serait avec son tuteur, il n’avait pas droit à l’erreur.

Lorsque Chi arriva son tuteur n’était pas encore visible alors il avança, le sachet de bonbons à la main. Les parents qui déposaient leurs enfants étaient encore là pour certains et la présence du presque quarantenaire des bonbons à la main ne leur échappa pas. Ne loupant pas quelques regards insistant l’Akimichi prit la parole pour mettre un terme au malaise.
« Bonjour ! Je viens donner des bonbons aux enfants. Je sais qu’ils en raffolent ahah ! »
Pas vraiment la meilleure approche…


Dernière édition par Akimichi Chi le Dim 16 Jan 2022 - 22:38, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t12697-akimichi-chi-fini#111597 https://www.ascentofshinobi.com/t12884-akimichi-chi https://www.ascentofshinobi.com/u1378
Tachibana
Tachibana

[MISSION D] CRISE EXPLOSIVE À LA CRÈCHE Empty
Mer 12 Jan 2022 - 21:06
Pas de doux foyer, de parents ou de frères et sœurs pour Tachibana. Habitant dans un petit appartement minable, le moins cher qu’il ait pu trouver. En effet, le Tsumejin est proche de ses sous et ne compte pas rester très longtemps à Urahi et encore moins à Hi. Il n’est ici que pour deux choses : Détruire le clan Yamanaka et tuer le seigneur Kyoudai.

Mais, alors qu’il était en train de planifier le meurtre de plein d’Hijines, le jeune homme reçoit une mission pour une mission qui dénote étrangement avec son humeur et ses objectifs. Tout d’abord, il n’en croit pas un mot. Pour tout dire, cela ressemble vraiment à une mauvaise blague. Bon d’accord il a l’air d’avoir ses supérieurs dans le collimateur à cause de ce stupide Chi majoritairement mais également à cause de ses propres actions. C’est exactement pour cette raison qu’il préfère rester chez lui pendant quinze longues minutes avant de se décider à y aller.

On ne peut pas vraiment dire qu’il se dépêche sur le chemin vers la crèche d’Urahi, profitant des odeurs de la principale allée marchande pour se diriger vers le lieu de la mission. Il espère pouvoir glaner des informations sur ses objectifs mais absolument rien. En même temps, qui oserait parler de ça en plein jour ? Personne de raisonnable. En même temps le seigneur Kyoudai est bien lointain au sein du pays du Feu. Il serait étrange que des nouvelles parviennent jusqu’aux oreilles d’Urahi ou elles doivent être vraiment terrible voir avoir commis un nouveau massacre d’un village innocent et encore il faudrait des témoins, comme Tachibana, pour que cette histoire soit contée.

Mais alors qu’il arrive, les mains dans les poches, au niveau de la crèche il voit un enfant étrange faisant environ la taille des enfants normaux mais au moins trois fois leur largeur. Le Tsumejin se retient de rigoler pendant qu’il cherche le soldat avec qui il est affecté à cette mission à moins que lui aussi ait voulu sécher cette mission et l’ait vraiment fait ? Il n’espère pas, il n’aime pas la compagnie des gosses et encore moins les gosses de riches qui n’ont jamais connu le malheur. Qui ne sont rien d’autres que de petits criards. Mais, tout à coup, une voix lui semble familière. Une voix impossible à oublier même dans ses plus beaux rêves : Celle d’Akimichi Chi.

- TOI AUSSI ? On a été affecté ensemble à cette mission ?

Semble étonné Tachibana, tout sauf ça. Mais après tout, il est là pour encourager ses camarades.

- Vas-y Chi ! Essaye de jongler avec les bonbons en feu ! Montre leur ta dextérité et ta grâce !

Après coup, Tachibana se dit que la moitié des mots qu’il a prononcé les enfants ne l’auront sûrement pas compris par leur manque de vocabulaire.

- Les bonbons en feu ! Les bonbons en feu !

Commence-t-il à scander espérant que les enfants le suive dans son entrain d'assister à ce spectacle.

_________________
[MISSION D] CRISE EXPLOSIVE À LA CRÈCHE U51q
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t12681-yamanaka-tachibana#111373
Akimichi Chi
Akimichi Chi

[MISSION D] CRISE EXPLOSIVE À LA CRÈCHE Empty
Jeu 27 Jan 2022 - 19:20
L’Akimichi fut sauver des foudres de certains parents encore dans la zone par l’apparition de son camarade ou plutôt tuteur. Ils comprirent qu’ils étaient soldats et étaient chargés de surveiller les enfants à la place du responsable habituel. Beaucoup furent rassurer de ne pas avoir à trouver une solution alternative pour garder leurs mioches et partirent sur le champ, comme s’ils se débarrassaient d’un poids. D’autres restèrent dubitatif, semblant perdre confiance en la capacité de remplacement proposée. Chi n’y était sans doute pas pour rien, mais Tachibana en rajouta une couche.
« Rassurez nous… Vous savez ce que vous faites… Pas vrai ? » Dit l’une des mamans qui ne souhaitait pas que son enfant soit entre de mauvaises mains.
Chi comprenant l’inquiétude repris tout de suite son sérieux. Il était bien des choses mais il n’était en aucun point irresponsable. Il avait un petit frère et il l’aimait plus que tout, il s’était souvent occupé de lui car il n’avait jamais quitté le domaine familial. Alors les enfants ça le connaissait et ce qu’ils aimaient c’était le spectacle. Néanmoins il savait aussi que les parents étaient souvent frileux, mettant des limites bien trop restrictives pour sur protéger leurs enfants. Sauf pour ceux déjà abandonnés, la plupart par des parents plein aux as qui pensaient que la richesse suffisait à faire une éducation. Rien ne pouvait remplacer la présence des parents, Chi le savait bien.
« Ne vous inquiétez pas madame ! Vous pouvez partir l’esprit tranquille. Ces enfants représentent notre patrie et nous avons fait le serment de la protéger. Ainsi il ne pourra rien leur arriver, sur ma vie ! » Plus solennel qu’à son habitude l’Akimichi s’était mis droit comme un I, une main sur le cœur et une autre dans le dos, deux poings serrés.
Une fois les parents rassurés il attendit qu’ils soient bien éloignés pour commencer les vraies festivités. Car s’il avait partagé autant avec son frère c’était pendant l’absence des parents. Une fois loin du regard il pouvait dépasser ces limites parentales inutiles. Tant que les parents ne le savaient pas alors ça ne pouvait pas leur faire de mal. Car il ne pouvait rien leur arriver après tout, la peur créait ce faux danger.
« Tachibana ! » S’exclama enfin le petit soldat pour saluer son tuteur. Après une seconde d’hésitation il prit une posture plus adaptée au salut d’un supérieur. Car c’était ce qu’il était après tout non ?
« Tu as raison, commençons le spectacle ! »
Ne rechignant pas à la tâche l’Akimichi était finalement ravi de devoir divertir ces enfants. Quitte à y être autant y prendre du plaisir, cela se passerait ainsi mieux pour tout le monde.

Il prit à pleine main son sachet de bonbons et en le secouant il put captiver l’attention de tous les enfants. Enfin il y colla un parchemin qu’il avait acheté en chemin pour épater les enfants qui semblaient vouloir voir des explosions. Ne voulant pas les blesser il avait pris une sorte de parchemin contenant un feu d’artifice inoffensif adapté au jeune âge. Il le jeta en l’air au-dessus de la myriade d’enfants dont les regards suivirent les projectiles, comme hypnotisés. Le but était simple : faire pleuvoir des confiseries, le bonheur pluvieux pour tout enfant.

Cependant, Chi avait fait une énorme boulette. Dans la précipitation de l’excitation il colla un parchemin explosif ninja au lieu de son parchemin d’artifice inoffensif. Même en l’air il ne fallait pas douter que le souffle pourra causer de gros dégâts dans le groupe d’enfants. Si personne ne réagissait le bilan serait lourd, très lourd.

Résumé:


Dernière édition par Akimichi Chi le Mer 2 Fév 2022 - 7:07, édité 1 fois (Raison : faute)
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t12697-akimichi-chi-fini#111597 https://www.ascentofshinobi.com/t12884-akimichi-chi https://www.ascentofshinobi.com/u1378
Tachibana
Tachibana

[MISSION D] CRISE EXPLOSIVE À LA CRÈCHE Empty
Dim 30 Jan 2022 - 23:10
Bientôt plusieurs parents semblent inquiets, à raison, de ce qu’ils pourraient arriver à leurs bambins. En même temps comment leur en vouloir ? Que la prunelle de leurs yeux tout ce qui compte le plus au monde, surtout après des périodes troubles et de guerres civiles, soit en danger pour quelque chose d’aussi stupide est compréhensible. Surtout face à deux personnes dont, on peut voir à des kilomètres, s’occuper des enfants ne sont pas leurs spécialités. En tout cas, pas pour Tachibana, peut-être que Chi possède l’un ou l’autre don dissimulé. Peut-être qu’il a une fibre paternel caché à la vue de tous. Peut-être que les enfants sont connectés sur la même longueur d’ondes de son cerveau ?

En tout cas, Tachibana, espère que ce soit le cas parce que lui n’a rien de tout ça et prie pour un miracle, ce qui revient à la même chose que prier que Chi ait un talent caché quelconque.

- On doit juste amuser des gosses. Je ne vois pas comment ça pourrait être difficile
.

Dis nerveusement le jeune homme venant du pays de la griffe. En effet, il est le tuteur de Chi il ne devait pas montrer de faiblesse sinon il risquait de perdre son respect. Autant lui il s’en fiche mais du côté de la hiérarchie s’il n’est même pas capable de maintenir un tutorat il risque de ne jamais avoir accès aux informations sur les Yamanaka ou les seigneurs de Hi et ça c’est très grave : Rien ne peut se mettre entre lui et sa vengeance et surtout pas un groupe de gosses pourries gâtés.

Il faut l’avouer, Chi est plutôt doué pour amuser les enfants, ce qui fit s’arracher un léger sourire à l’égard de son camarade soldat. Il a même pris des bonbons avec lui. On peut dire ce qu’on veut cela témoigne du fait qu’il s’est préparé pour sa mission et ne peut-être pas tant un incapable que ça.

Mais, alors que sa garde était baissée, il semblerait que Chi, dont Tachibana a les yeux rivés sur lui, ait commis un léger impair : Un parchemin explosif qui serait capable de blesser plus d’un bambin.
Rapidement il lance un kunai en direction du parchemin explosif pour l’éloigner le plus loin possible des enfants.


Même si l’idée est bonne au premier abord, Tachibana, n’a pas l’habitude des armes de lancées et n’a suivi qu’un entrainement plus que rapide lorsqu’il est devenu soldat. Le Kunai, avec le parchemin explosif accroché, se plante sur le mur d’une boutique de poterie. Le parchemin fini, fatalement, par exploser détruisant une bonne partie des stocks de la boutique. Il semble ne pas avoir de blessés, hormis les marchandises tombées au combat. Et le marchand commence à s’approcher des deux protagonistes de la journée.

- TADAM !

S’exprime à voix haute Tachibana, comme si tout ceci faisait parti du tour devant les yeux ébahis des enfants : les soldats venaient de démolir une boutique devant leurs yeux et il semble trouver ça plus cool que de simples explosions avant de chuchoter à Chi.

- Tu t’occupes du vioque ou des gosses ?
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t12681-yamanaka-tachibana#111373
Akimichi Chi
Akimichi Chi

[MISSION D] CRISE EXPLOSIVE À LA CRÈCHE Empty
Mer 2 Fév 2022 - 21:32
Chi ne comprit rien à la situation. Alors qu’ils devaient s’occuper des enfants et que son tuteur lui avait même dit de les amuser avec les bonbons, ce dernier était intervenu pour gâcher son spectacle. En effet alors que le bouquet d’artifices et de sucreries s’élevait vers le ciel Tachibana éloigna avec précision le parchemin transperçant par la même occasion le sachet et faisant pleuvoir des bonbons.
« C’est bien moins impressionnant sans le feu d’artifice… »
Observa dans un premier tant le soldat, déçu.
Mais l’instant d’après l’explosion retentit et une pluie de fragments en tout genre s’abattit un peu plus loin. Néanmoins, volatiles, certains projectiles furent repoussés assez fort pour mettre en danger certain enfants. L’Akimichi réagit plus vite qu’il ne s’en saurait cru capable. D’une malhabile roulade il vint se mettre devant les enfants se trouvant hypothétiquement dans la portée des retombées de projectiles et intercepta la plupart avec ses deux bras qu’il fit grossir ponctuellement.
Etonné, il regarda son coéquipier.
« Ouah ! Ils vendent des feux d’artifice puissant pour les enfants quand même ! »
L’Akimichi se retourna, voulant voir si tous les enfants allaient bien. Certains étaient concentrés sur leur bonbon alors que d’autres étaient subjugués. Mais ce battement de silence ne dura qu’un instant et les enfants se mirent à crier et à sauter de joie, excités comme des puces. Ils semblaient avoir apprécies le spectacle, c’était tant mieux. L’Akimichi pu souffler, ils avaient exigé une explosion et ils l’avaient eu.
Il déchanta rapidement lorsque le commerçant en colère fonça vers eux. Ah oui, les débris devaient bien appartenir à des objets à la base se dit le gros soldat. Le possesseur venait logiquement réclamer son dû. Chi n’était pas idiot, il comprenait bien ce qui se jouait là. Si jamais cette information remontée alors ils auraient des ennuis. Lui pouvait assumer, c’était un bonhomme, un vrai. Mais il ne supporterait pas que quelqu’un d’autre se fasse punir par sa faute. Quoiqu’après tout c’était lui qui avait lancé le kunai là-bas ?

Dans tous les cas sa réflexion prit trop de temps et avant même qu’il puisse dire à son tuteur qu’il préférait s’occuper des enfants le vieillard remonté était déjà sur lui.
« Vous vous vous vous… »
Bégaya-t-il dans un premier temps.
« Vous vous moquez de moi ?! Qui va réparer les dégâts ? Et me rembourser mes pots ?! »
Il accompagnait ses paroles de gestes théâtraux montrant qu’il exagérait. C’était que des pots après tout, qui achetait ce genre de chose ? L’Akimichi aurait bien eu envie de lui signaler que e toute façon il n’aurait sans doute pas vendu grande chose et qu’ils lui avaient offert un nettoyage gratuit. Mais il savait que le vendeur avait les cartes en main, Chi ne pouvait que se soumettre.
« Désoléééééééééééééééééééééééééééééééééééééééééé »
Hurla-t-il en se jetant aux pieds du commerçant.

Ce dernier, choqué par la réaction encore plus théâtrale que la sienne, resta bouche bée.
« Nous sommes vraiment désolé ! Monsieur ! »
Il leva la tête pour fixer son regard, les yeux brillants. Puis il se leva.
« Je… »
Non, pourquoi que lui ?
« Nous allons vous dédommager. Nous nous engageons, mon tuteur et moi-même, à vous rembourser les dégâts en vous offrant la moitié de notre prime pour la mission que nous sommes en train d’effectuer. »
Loin d’être complètement idiot, l’homme de 36 ans savait tout de même acheter le silence, c’était un art ancestral après tout, vieux comme le monde.
« Cette somme s’élève à 200 000 ryos, de quoi largement vous payer les dégâts plus un petit supplément… »
Il fit un clin d’œil loin d’être discret tant il était appuyé.
« Moyennant votre discrétion sur ce fâcheux incident ? »
Le commerçant fit mine de réfléchir bien qu’il n’en avait pas besoin tant l’offre était alléchante.
« Bon d’accord… »
Fit-il, comme s’il était déçu.
« Mais si demain je n’ai rien, je ferais part de cet évènement à la territoriale ! »
Une menace nécessaire pour sceller l’engagement des deux soldats. Voilà qu’ils travaillaient maintenant à moitié prix, il devrait en profiter pour prévenir Tachibana de ce marché à l’occasion. En attendant il se retourna, histoire de voir comment ça se passé avec les enfants, s’en sortait-il ?

Résumé:
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t12697-akimichi-chi-fini#111597 https://www.ascentofshinobi.com/t12884-akimichi-chi https://www.ascentofshinobi.com/u1378
Akimichi Chi
Akimichi Chi

[MISSION D] CRISE EXPLOSIVE À LA CRÈCHE Empty
Sam 9 Avr 2022 - 19:39
IL ne fallait surtout pas que ce marchand en touche un seul mot à la territoriale ou à qui que ce soit d’autre d’ailleurs. Chi s’imaginait déjà la tonne de corvée supplémentaire qu’il hériterait si jamais ça devait arriver à leurs oreilles. Qui disait plus de travail disait moins de temps pour manger correctement. L’Akimichi avait un régime strict à suivre sinon son corps ne pouvait pas tenir la cadence. Ça coûtait fort en énergie d’être un athlète comme lui !
« Non promis vous aurez votre argent !! »
Chi coupa court à la discussion avec ce vil marchand. Qui aurait pu dire si après réflexion il n’allait pas vouloir profiter de la situation pour demander plus. Heureusement ce ne fut pas le cas. Chi put s’éloigner de lui et concentrer de nouveau son attention sur l’objectif de sa mission : les enfants.

Comment s’en sortait son tuteur ?

Des enfants couraient partout. Ça criait. Ça pleurait. Certains se roulaient par terre. D’autres ramassaient les morceaux de débris des objets brisés de l’échoppe. En bref : c’était le bordel.

Lorsque l’Akimichi s’approcha il fut emporté dans ce torrent de jérémiades et tout autre art du démon dont les enfants avaient bien le secret.
« Hé monsieur ! » L’avait interpellé un des plus âgé en tirant le tissu de son pantalon.
« Pourquoi t’es gros ? »
La vérité sortait de la bouche des enfants, il paraîtrait. Mais cette question avait été posé avec tant d’innocence que bizarrement ça ne gêna pas le soldat. En tous cas ça lui faisait bien moins de mal que tous les regards évocateurs des adultes dans la rue. Car eux le jugeaient. Ce n’était pas le cas du bambin qui innocemment demandait plus d’information sur quelque chose qui était factuel. Même Chi n’aurait pu le nier, il était plus gros que la moyenne, à peine plus.

Ainsi il répondit sans animosité. Il ne prenait pas mal la question, comme en vouloir à un enfant si innocent ?
« Car j’ai besoin de force ahah ! Je mange beaucoup pour pouvoir combattre les méchants et défendre la cité ! »
Il allait déchanter.
« Mais n’import’quoi t’es juste gros car t’fais pas de sport et mange que des nouilles en sauce ! »
Puis il partit en courant pour rejoindre des camarades.

Cette fois ça faisait mal, même de la part d’un enfant. Chi aurait bien voulu l’écrabouiller de tout son poids. Pourquoi les gens ne comprenaient-ils ps que s’il mangeait moins il ne pourrait tenir débout ? Chacun son métabolisme, ce n’était pas de sa faute ! La nature avait été injuste avec lui.

Il n’eut pas eu plus le loisir que ça d’occuper ses pensées à ce commentaire car les enfants étaient de plus en plus déchainés et Tachibnana ne parvenait pas à les canaliser. C’était comme si l’explosion n’avait jamais eu lieu. Ils en voulaient encore plus et il fallait repartir de zéro.
« J’ai boboooooooo. »
« Je veux ma mamannnnnnnn. »
« Vous êtes nuuuuuuuuuuuuuuls. »
Autant de pleurnicheries qu’il y avait d’enfants. Et ça c’était pour ceux qui savaient déjà parler correctement, la plupart ne faisait que crier des onomatopées indescriptibles.
« Ah j’en ai marreeeeeeeeeeee ! On se croirait dans une bassecour ! »
Chi était au bout de sa vie. Et son tuteur ne semblait pas en bien meilleure posture que lui. Il extériorisait moins mais il ne faisait pas plus pour que la situation s’améliore. Et plus ils attendaient, plus la situation allait devenir incontrôlable.
« Oh ! Je sais ! »
Soudain, une illumination.
« Les enfants ! Venez ! Je vais vous montrer un puissant jutsu de vrai shinobi ! »
Il n’en fallait pas plus pour instaurer l’ordre. Tous les enfants accoururent autour de l’Akimichi, ça l’étouffait mais au moins il n’y avait plus de dispersion et il ne risquait plus d’un perdre un.
« Ok alors écartes vous ! »
Ils n’étaient pas calmes pour autant, toujours agités les enfants jubilaient en sautillant sur place et criaient pour voir cette fameuse technique. Mais Chi était certain d’une chose : après avoir vu ça ils allaient être tellement bouche bée qu’ils en resteraient cloués sur place.

Ainsi Chi se mit à réaliser des mudras. Enfin… Des Mudras… Il ne savait pas en faire en réalité. Alors il enchaîné des signes inventés et croisait ses doigts dans des formes aléatoires pour faire comme un vrai ninja. C’était ridicule à voir mais du point de vue d’un enfant ça ferait surement l’affaire.
« Technique ultime du camouflage suprême des ninjas ancestraux !!! »

Il venait d’inventer ce nom. Ça en jetait non ? Cela devait forcément les impressionner. Après avoir réalisé son incantation i les contenta de jeter le fumigène de son inventaire au sol. Une purée de poids s’éleva et cette dernière dura quelques secondes. Une fois le nuage dissipée Chi pu observer le silence salvateur qui s’était installée. Les enfants avaient les yeux écarquillés, ils n’en revenaient pas !
« Ahah, alors qu’en dites-vous ?! »
Il jubilait. Mais ce qu’il ne comprit pas tout de suite c’était que le silence n’avait pas été instauré par respect pour la manœuvre…
« Quoi ?! »
« C’est nuuuuuuuuuuuuul. »
« T’es pas un ninja !! »
Et d’autres pleures encore. Le bordel fit de nouveau son apparition, à encore un tout autre niveau. Ils n’avaient vraisemblablement pas aimé la prestation. Chi devait trouver une solution et vite sinon ils couraient à la catastrophe. Des enfants se dirigeaient déjà vers les décombres des bibelots du marchand.

Il avait bien une dernière chose à tenter.
« GROS VENTRE NO JUTSU !!!! »

Chi se jeta au sol et s’allongea sur le dos. Après quoi il réalisa une technique lui permettant de grossir son ventre le plus possible. Cela permit d’égayer la curiosité des enfants, mais il fallait faire plus encore.
« Allez les mioches, montez ! »
Il leur indiqué de grimper sur son ventre. Certains hésitèrent mais très vite un mouvement de groupe s’amorça et Tachibana aida les plus petit à monter. Une fois tous sur son ventre, il pouvait enchainer sur la suite de son plan. Certains enfants appréciaient déjà la texture particulière d’un énorme ventre Akimichi décuplé. Ils n’avaient encore rien vu.
« TRAMPOLINE NO JUTSU !! »

Une expulsion abdominale et les enfants furent envoyés en l’air. Les pleurent s’étaient transformés en rires et en sourires !
« Trop bien !!! »
« Encore ! »
« Yahouuuuu. »
Cette fois il avait frappé en plein dans le mille. Chi continua jusqu’à l’épuisement le plus totale, les enfants s’amusèrent ainsi tout le reste de la journée en utilisant le ventre de Chi comme une attraction géante. Lorsque les parents arrivèrent ils purent tomber sur des enfants ravis de leur journée et surtout : en bonne santé.
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t12697-akimichi-chi-fini#111597 https://www.ascentofshinobi.com/t12884-akimichi-chi https://www.ascentofshinobi.com/u1378

[MISSION D] CRISE EXPLOSIVE À LA CRÈCHE

Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Réunion de crise - PV Jonins
» [Intrigue] La Crise des Neuf Perles
» Réunion de crise ; Nomination du Nidaime Raikage [Jonins uniquement]
» Discussion explosive [B.Jin]
» Falaise explosive [King]

Ascent of Shinobi :: Territoires du Feu :: Urahi, Capitale de l'Empire du Feu
Sauter vers: