Soutenez le forum !
1234
Derniers sujets
Partagez

Dans la vallée de L'ana

Fuyumi
Fuyumi

Dans la vallée de L'ana Empty
Jeu 13 Jan 2022 - 1:55
Spoiler:

Alors que Tsuyoshi avait fini de recevoir des soins et de se faire tatouer, il était temps de l’accueillir réellement au sein du refuge. Laissant le petit bougre de Taberu à ses occupations, Fuyumi invita l’ancien iwajin à la suivre à l’extérieur du bâtiment. Lorsqu’ils furent finalement seuls et suffisamment éloignés de quiconque, le visage de la jeune femme se relaxa quelque peu, laissant apparaitre un léger sourire.

— Je dois bien avouer que je suis ravie de voir un autre iwajin soutenir notre cause. Cela m’a déchiré le cœur de devoir abandonner la plupart de mes proches et de mes collègues pour cette mission, sans même évoquer la possibilité de devoir en affronter un jour si le destin nous y amène. Après dix années passées à travailler pour Tsuchi puis pour Iwa, je savais que nombre d’entre eux avaient la capacité de réaliser l’importance des projets de Tôsen. Malheureusement, la propagande des shinobis contre lui et ses méthodes particulièrement brutales impliquent naturellement de la réticence chez la plupart. Pour être honnête, j’étais moi-même dans cette optique d’antagonisation de son être, du moins jusqu’à ce que je le rencontre, désormais on m’appelle l’Initiatrice pour avoir été la première le rejoindre. Mais je m’égare, vous aviez encore quelques interrogations ?

Alors que la jeune femme se tournait vers son interlocuteur sans s’interrompre dans sa marche, elle aperçut dans le coin de l’œil un jeune garde courir dans sa direction et un second derrière lui, gravement blessé.

— Initiatrice !
Scanda alors le garde, le souffle court. Vous tombez bien, s’il vous plait, dîtes-moi que vous êtes disponible pour une mission ! Une patrouille a disparu à l’entrée de la Vallée de l’Anarchie.

Regardant en alternance le garde et Tsuyoshi, l’amejine finit par aquiescer, faisant signe à l’arrivant de poursuivre.

— Merci mille fois ! Il faut vraiment que quelqu’un retrouve les disparus ou s’occupe de ce qui les a attaqués, déjà que c’est compliqué de trouver des volontaires efficaces… Shinro là-bas fait partie du groupe attaqué, il vous en dira plus.

— Très bien, un eisenin se trouve normalement encore chez le tatoueur, n’hésitez pas à aller le quérir pour aider Shinro.


Se tournant alors vers l’Hyûga, la jeune femme qui avait perdu son sourire semblait désormais déçu, voire gênée.

— Je suis désolée de vous imposer de telles conditions pour votre arrivée. Je comprendrais naturellement si vous souhaitiez simplement vous reposer après cette journée et nous pourrions discuter lorsque je reviendrais, mais cela me ferait plaisir si vous m’accompagniez.


_________________
Dans la vallée de L'ana Fufyfufyufyuf
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t7683-terminee-fuyumi https://www.ascentofshinobi.com/t13352-dossier-fuyumi
Hyûga Tsuyoshi
Hyûga Tsuyoshi

Dans la vallée de L'ana Empty
Mer 19 Jan 2022 - 0:04
Le Hyûga venait de sortir de la tente dans laquelle il s'était fait tatouer et soigner. Il était encore là avec ses vêtements déchirés et parsemés de tâches de sang à cause de son affrontement avec l'Inuzuka et déjà il se devait de réaliser une mission. Celle-ci leur était tombée dessus sans crier gare, alors que le duo d'ex iwajins venait de sortir de la tente dans laquelle ils se trouvaient un instant auparavant. Un homme essoufflé était venu se confier à celle que tous nommaient ici l'Initiatrice, Fuyumi. Une kunoichi que le Hyûga ne connaissait pas très bien et qui pourtant, d'après ses propres dires, et à observer combien elle était considérée dans cette faction, fut la première kunoichi à intégrer le Ningen et à répondre à l'appel de Tôsen. Elle s'était expliquée d'ailleurs, en partie, sur le déchirement qui avait été le sien, de se séparer d'Iwa et de Tsuchi qu'elle avait servi pendant dix longues années pour sa "mission". Le Hyûga n'avait peut-être pas très bien saisi, mais le fait qu'elle utilise ce terme, à son avis n'était pas forcément anodin et ce quand bien même la moindre once d’ambiguïté était balayée par la suite de son discours. Parce qu'il était trop tôt pour poser des questions trop personnelles mais aussi parce qu'ils venaient de se faire aborder pour une mission le Hyûga ne dit rien sur le coup.

_ Je t'avoue que j'aurais bien aimé un peu de repos, mais je veux bien t'épauler Initiatrice... Ce serait même pour moi l'occasion de prouver ma volonté il me semble... Dit-il après un coup d’œil vers la kunoichi. Cependant, sans laisser à celle-ci l'occasion de poursuivre, le Hyûga demanda : Par contre il me faudrait peut être de nouveaux vêtements. Où pourrais-je en trouver et me changer rapidement ? Je te rejoins ici dans cinq minutes ? Le temps que tu questionnes le ... le traumatisé. Avait-il dit en cherchant ses mots sur la fin.

La Kunoichi lui avait probablement indiqué l'endroit approprié. Après tout, elle était quelqu'un de très racé, du moins jusqu'ici. Et quand bien même le Hyûga ne lui donnerait pas le paradis sans confession, il n'attendait rien de moins de sa part qu'une aide sur cette demande sans grandes conséquences pour le Ningen.

Le Hyûga avait filé vers les vestiaires qu'on lui avait indiqué. Il lui avait suffit d'expliquer à chaque fois qu'il était un nouveau dans la faction, de montrer son tatouage ou le plus souvent de dire qu'il était envoyé de l'Initiatrice. Généralement un bon mix des deux lui permettait tout de suite d'être accueilli bien plus convenablement que la méfiance qui s'affichait d'office sur le visage des gens qu'il croisait. Il finit par trouver l'endroit où était entreposé les uniformes pour les nouveaux. Une pile d'habits dans un casier, une autre dans un autre casier le tout dans un local qui n'était pas super bien entretenu. Il lui fallut quelques minutes pour trouver quelque chose de convenable, à sa taille, lui allant à merveille mais malheureusement quelque peu dépareillé. Il finit par s'habiller avec du bleu en guise de pantalon et du mauve pour le haut.

A sa sortie des vestiaires, le Hyûa ignora les quelques rires grossièrement étouffés sur son passage, sachant bien qu'il devrait rapidement faire ses preuves en mâter un ou deux afin de s'offrir une place au soleil et d'être respecté tel qu'il devrait l'être. Pour l'heure, son esprit était entièrement tourné vers Fuyumi et cette histoire de vallée de l'Anarchie. Il finit par rejoindre la kunoichi en attendant la suite des événements.

_________________
Spoiler:


Dans la vallée de L'ana 03483e9ae9996c8c0f0fb3940fd109f9
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t193-hyuga-tsuyoshi-100 https://www.ascentofshinobi.com/t4564-hyuga-tsuyoshi#35195
Fuyumi
Fuyumi

Dans la vallée de L'ana Empty
Dim 23 Jan 2022 - 16:38
Fuyumi sourit amicalement en entendant la requête de son nouveau collègue. Réfléchissant quelques instants, elle pointa alors une petite bâtisse qui ne se démarquait pas des autres.

Vous devriez pouvoir trouver de quoi vous changer là bas. Le choix est limité, mais cela devrait suffire pour aujourd’hui. Lorsque nous aurons fini, je vous montrerai le marché des bibelots, avec la rémunération que nous obtiendrons, vous aurez suffisamment pour compléter votre équipement.

Se retrouvant alors seule avec son compagnon félin, la jeune femme se dirigea vers Shinro. Jeune homme à la carrure imposante, le garde s’était assis au sol, tenant sa jambe lacérée entre ses mains. Il marmonnait de manière inaudible, retenant des hurlements de douleur par la force de sa volonté. Si la souffrance se lisait au travers des traits de son visage, il gardait son sang-froid. Ses yeux sévères s’adoucirent en apercevant Yuu qui arriva en premier à sa rencontre. Il leva alors ceux-ci pour observer l’amejine.

Initiatrice ? Vous allez nous venger ? Hiroshi s’est fait avoir en premier, j’ai voulu le ramener, mais il n’a pas tenu le voyage. Il me suppliait d’abréger ses souffrances, mais je n’ai rien pu faire, je lui répétais qu’on allait s’occuper de lui, qu’il pourrait revoir sa fille… mais… mais… j’étais trop lent, trop faible, inutile… Quand son corps l’a lâché, je n’avais plus la force de le porter, je voulais pas mourir avec lui… Vous comprenez, n’est-ce pas ? J’en pouvais plus, fallait que je vous prévienne. Et Jirou, mon Dieu, Jirou… On n’a même pas eu le temps de voir ce qui nous était tombé dessus qu’il avait déjà disparu. On a entendu des cris, mais c’était trop tard…

Alors que le garde éclatât en sanglots, Fuyumi le prit dans ses bras avec précaution, faisant particulièrement attention à ne pas toucher ses blessures. Caressant délicatement ses cheveux, elle essayait de le calmer en attendant l’arrivée d’un soigneur.

Je vais vous venger ne t’inquiètes pas. On ramènera le corps d’Hiroshi à sa fille et si Jirou est encore en vie, on le sauvera. Ce qui vous a infligé cela découvrira ce qu’il en coûte de s’en prendre à l’Humanité. Tu peux me dire où vous étiez et tout ce que t’as vu et entendu pendant l’attaque ?

Reniflant et recueillant ses larmes, Shinro prit quelques temps à retrouver son souffle avant de répondre.

Nous étions au confluent de la rivière incarnate quand un animal est tombé du ciel. Il était géant et très rapide, il avait de longues oreilles et une grande queue. Il est tombé sur moi et m’a attaqué directement, il a sauté alors sur Hiroshi avant d’atteindre Jirou et de l’attraper. Il a alors sauté au loin avant de disparaitre. Tout est arrivé si vite.


Merci Shinro, ne t’inquiètes pas, je vais m’occuper de tout. Repose toi bien, tu as fais ce qu’il fallait.

Fuyumi relâcha alors le jeune homme alors que l’eisenin arrivait enfin. Elle se redressa après une légère caresse sur le sommet du crâne de Yuu avant de se retourner vers Tsuyoshi qui était arrivé quelques instants auparavant. Elle s’avança alors vers les portes du refuge en lui faisant signe de la suivre.

La route n’est pas très longue. D’après ses dires, ils se sont fait surprendre par un animal géant, un des trois s’est fait capturer et peut encore être en vie. Cela me fait penser à une attaque de kuchyose dont l’objectif était de capturer un membre du Ningen. Il est fort probable que nous avons affaire à un groupe contenant au moins un Shinobi de haut niveau. Espérons juste qu’il s’agisse de bandits à la recherche d’informations sur nos patrouilles et non d’une faction Shinobi.

_________________
Dans la vallée de L'ana Fufyfufyufyuf
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t7683-terminee-fuyumi https://www.ascentofshinobi.com/t13352-dossier-fuyumi
Hyûga Tsuyoshi
Hyûga Tsuyoshi

Dans la vallée de L'ana Empty
Mar 25 Jan 2022 - 21:31
Le Hyûga était revenu auprès de la kunoichi au moment où cette dernière en avait terminé avec l’interrogatoire du survivant de la précédente patrouille. Il observa la fin de la scène et croisa la kunoichi lorsqu’elle revenait sur ses pas. Allant dans son sens il l’aborda et ensemble ils prirent la direction des portes du refuge. Ils allaient de ce pas dans la fameuse vallée de l’Anarchie. Un endroit que le Hyûga n’avait probablement pas visité. Ecoutant le briefing de l’Initiatrice, le Hyûga se fit une première idée de ce qui l’attendait sur le terrain. A entendre parler Fuyumi cette dernière évoqua un animal géant ainsi qu’une capture. Tsuyoshi se gratta la nuque tandis que l’Initiatrice exprimait son ressenti. Pour elle, il s’agissait d’un kuchiyose ce qui impliquait la présence d’au moins un shinobi, probablement de haut niveau.

_ Donc si je comprends bien, ils n’ont eu affaire qu’à cet animal géant et l’un de leurs éléments s’est fait capturer ? Ok… Et ils n’ont pas vu trace de ce ninja je suppose ? Questionna le Hyûga tout en s’attendant à une réponse précise.

_ La Vallée de l’Anarchie hein ? Cela sonne terriblement dangereux… Dit-il comme pour meubler le temps tandis qu’ils évoluaient déjà à l’extérieur du Refuge. Vous envoyez souvent des patrouilles là-bas ou vous les envoyez un peu partout ? Je veux dire… Il y a une zone à pacifier dans cette Vallée qui justifie ces efforts ? Questionna t'il encore.

Des questions, le Hyûga en avait à foison. Après tout, pour quelqu’un qui avait la chance d’être intégré dans sa nouvelle faction par un ancien collègue… Quand bien même Fuyumi l’avait averti qu’il serait surveillé, il trouvait que jusqu’ici, elle s’était comportée avec beaucoup de savoir-vivre vis-à-vis de lui. Comparé à l’accueil qu’il avait reçu d’Inuzuka Inuko c’était peu dire…




_________________
Spoiler:


Dans la vallée de L'ana 03483e9ae9996c8c0f0fb3940fd109f9
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t193-hyuga-tsuyoshi-100 https://www.ascentofshinobi.com/t4564-hyuga-tsuyoshi#35195
Fuyumi
Fuyumi

Dans la vallée de L'ana Empty
Sam 24 Sep 2022 - 23:02
— C’est exact, répondit Fuyumi, il est sous le choc. Je doute qu’il réalise que cette créature était probablement une invocation.

Alors que le trio s’éloignait du refuge, l’Hyûga s’enquit du système de patrouille du Ningen. Cela n’avait rien d’étonnant aux yeux de la jeune femme qui ne s’attendait à rien de moins de la part du chef des services secrets d’Iwa.

— La Vallée de l’Anarchie traverse le pays en son cœur. Elle forme une route au travers des montagnes au Nord. C’est un lieu particulièrement stratégique pour Tsume no Kuni, mais l’absence de moyens militaires au sein du pays a tenté de nombreuses personnes au banditisme. La zone a été abandonnée avec le temps, seuls certains marchands téméraires et les shinobis osent l’emprunter. Avec la population qui s’est installée presque en otarscie à l’Ouest au sein des grandes villes, la situation aurait pu perdurer indéfiniment. Puis nous sommes arrivés avec nos soldats et nos réfugiés. Il était impensable de ne pas tirer avantage de cette vallée et de laisser ce pays en ruine.


Prenant une légère pause dans ses explications, Fuyumi plongea sa main dans sa sacoche pour en sortir un bout de papier. On pouvait y apercevoir une carte très approximative du pays dessinée à la main.

— Comme vous pouvais le voir, ce n’est pas un territoire que nous pouvons ignorer. Nous avons donc des patrouilles qui la traversent pour surveiller la frontière Nord. Les attaques sont fréquentes, mais nos efforts portent progressivement leurs fruits.


Replaçant le papier dans sa sacoche, Fuyumi pointa du doigt les traces de sang qui longeait le sentier à l’attention de Yuu. Ce dernier suivait les shinobis de près, mais ne portait que peu d’intérêt sur la situation. Ennuyé par les affaires humaines, il trouva cependant un regain de curiosité en comprenant l’opportunité de chasser. Accourant d’une dizaine de mètres devant, il analysa l’odeur de Shinro avant de tourner son visage vers l’amejine. Celle-ci jeta un bref regard à son nouveau collègue, jugeant ses capacités physiques malgré ses mésaventures récentes. Elle aquiesça alors au chat, comme pour répondre à une question. Sans attendre plus longtemps, le félin se mit à courir de vive allure suivi de Fuyumi qui s’adapta aussitôt à son rythme.

Après plusieurs dizaines de minutes de course, Yuu finit par s’arrêter. Ils n’étaient pas encore sur les lieux de l’attaque, mais la piste devenait plus chaotique. Ils pouvaient apercevoir la rivière au loin et la Vallée de l’Anarchie leur faisait face. Grâce à cet effort de vitesse de la part du groupe, la durée du trajet fut raccourcie, leur permettant d’atteindre la zone avant la tombée de la nuit. Si Fuyumi et son compagnon commençaient à montrer des signes de fatigues, ils restaient sur leurs gardes.

— Soyez bien vigilant,
conseilla la jeune femme, il est peu probable que nous recontrions des individus de notre niveau, mais cela ne nous sera pas utile si nous nous faisons surprendre.

Spoiler:

_________________
Dans la vallée de L'ana Fufyfufyufyuf
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t7683-terminee-fuyumi https://www.ascentofshinobi.com/t13352-dossier-fuyumi
Hyûga Tsuyoshi
Hyûga Tsuyoshi

Dans la vallée de L'ana Empty
Sam 29 Oct 2022 - 11:04
Le Hyûga suivait sans mot dire la kunoichi. Il apprenait d'elle, il apprenait sur les moeurs des habitants de ce pays, sur leur façon de vivre. Il prenait de la graine quant au contexte économique et social de Tsume. Lors de son arrivée dans Tsume, il avait eu l'opportunité de voir combien l'Est était en proie à la détresse, combien elle était laissée à elle-même et combien le niveau de violence et même d'anarchie était élevé dans cette zone du pays des Griffes. Il l'avait vu de ses propres yeux. Cet homme qui n'avait même pas peur de mourir tant ses perspectives d'avenir étaient floues voire inexistantes. Son visage se renfrogna. En réalité, tout ennemi de l'humanité ningenienne qu'il était, l'élu iwajin en venait à éprouver de la pitié pour ces gens qui au fond n'étaient pas ses ennemis. Il s'agissait tout simplement d'hommes et de femmes comme on pouvait en trouver partout de par le monde. La seule différence étant le régime politique les dominant, l'organisation de la société.

Fuyumi avait montré une carte, avec son félin et le Hyûga le trio avait parcouru une longue distance à vitesse importante. La manœuvre était logique, perdre le moins de temps possible afin de parvenir sur les lieux de l'agression. Qui sait, peut-être y trouverait-il quelqu'un susceptible de leur en apprendre plus sur ce qui s'était passé. Tsuyoshi n'avait rien perdu des gestes entre Fuyumi et son animal de compagnie. Il comprit très vite qu'il ne s'agissait pas d'un simple félin. Il s'agissait soit d'un kuchiyôse avec qui elle avait un très fort lien ou alors d'un de ces félins qui suivent partout leur maître et leur sont d'une aide cruciale en tant qu'animal ninja. Après tout, n'avait-il pas eu une élève se promenant avec un tigre ?

Ils étaient finalement parvenus à bon port. La vallée se déployait devant eux, à la fois sauvage et pourtant accessible. Ils l'observèrent un moment avant que certainement Fuyumi ne donne l'orientation en compagnie de son félin. Il ne sut plus lequel des deux au final menait le tempo.

_ Tu comprendras que je n'utilise pas beaucoup mes capacités... Inuko m'en a fait voir de toutes les couleurs et je préfère me préserver un peu... il était bien obligé de l'avouer. La Kunoichi l'avait quasiment démonté. Bien entendu, il avait été proche de lui faire subir un combo dont elle ne se serait probablement pas relevée, mais avec des si et des possibilités l'on peut refaire le monde.

_ Ici... On dirait des traces de sang. Le Hyûga pointait du doigt le sol une zone proche, à une vingtaine de mètres. Le félin ferait certainement sa part de boulot et trouverait des pistes.

_ Je crains fortement pour la vie de votre... collègue. Dit alors laconiquement le Hyûga. L'homme abandonné sur le terrain en effet avait peu de chances de survie à ses yeux.

_________________
Spoiler:


Dans la vallée de L'ana 03483e9ae9996c8c0f0fb3940fd109f9
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t193-hyuga-tsuyoshi-100 https://www.ascentofshinobi.com/t4564-hyuga-tsuyoshi#35195

Dans la vallée de L'ana

Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Vallée Inondée
» Vallée de l'anarchie
» Notre vrai tombeau n'est pas dans la terre, mais dans le coeur des hommes ∥ Meikyû Kaito
» Dans la toile.
» Dans un coin par-là []

Ascent of Shinobi :: Reste du Monde :: Tsume no Kuni, Pays des Griffes :: Vallée de l'anarchie
Sauter vers: