Soutenez le forum !
1234
Partagez

Une Lavandière Fatiguée [Yuraki] [Mission D]

Iranos Daiki
Iranos Daiki

Une Lavandière Fatiguée [Yuraki] [Mission D] Empty
Sam 15 Jan 2022 - 0:29
Un bruit de papier froissé légèrement brise un silence longuement étendu, puis un soupire venant d'un jeune shinobi qui venait d'en lire le contenu. Daiki se frotta les yeux avec les doigts, exaspérés par la tâche qu'on lui avait assignée aujourd'hui. Il passait le plus claire de son temps à s'entrainer et à peaufiné ses techniques et sa maîtrise dans les différents domaines d’un shinobi, et c’est ce genre de mission qu’on lui envoi… il faut croire que malgré les efforts, il était toujours bel et bien en bas de la liste… on lui avait même assigné une partenaire, une certaine Yukari… ça ferait certainement changement des multiples Hyûga qui continuait de croiser sa route de manière sans cesse.

Leur patron pour la journée serait Madame Hikari, une vieille dame aux allures fort sympathiques, qui ne devrait certainement pas causer de problème aux deux shinobis. Vue qu’il allait faire une apparition en public, et qu’il représenterait le village, le jeune homme se mit sur son trente-et-un, cheveux soigneusement en bataille, son uniforme de shinobi impeccable et son bandeau bien visible porté en brassard. S’il n’était pas en habit de travail, on croirait qu’il allait à un rendez-vous, mais il fallait bien faire bonne impression dans son domaine.

Il se rendit donc d’un pas confiant vers ce qui avait jadis été le Cœur Marchand d’Iwa, aujourd’hui plus que l’ombre de lui-même, malgré la bienveillance des habitants du village, qui s’affairait à rendre à l’endroit son achalandage et sa grandeur d’avant. Les chantiers de constructions étaient nombreux, des bruits incessants donnaient au quartier des allures unique, et Daiki ne pouvait s’empêcher d’imaginer celui-ci après sa reconstruction, fraichement rebâtit depuis le sol même, il aurait encore plus de grandeur que celui d’avant, ça il le croyait avec conviction.

Après un petit moment de contemplation, Daiki se mis à faire quelques rotations sur lui-même, essayant de repéré quelqu’un qui aurait une tête à s’appeler Yukari… il ne l’avait jamais vue avant, mais elle aurait certainement des allures de shinobis qui cherche aussi son partenaire…
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t12308-iwa-daiki-iranos
Fujioka Yukari
Fujioka Yukari

Une Lavandière Fatiguée [Yuraki] [Mission D] Empty
Sam 15 Jan 2022 - 2:22
Dans la vie, il fallait savoir créer ses propres opportunités. Parfois, il fallait s’efforcer de faire des choses que l’on n’appréciait pas car ces dernières pouvaient nous mener malgré tout à nos objectifs. Cependant, c’était sans compter sur la lettre qui se trouvait entre les mains de la jeune genin. Vraiment…on semblait avoir touché le fond du fond de ce qu’on pouvait lui proposer en terme de mission et Yukari se demandait bien qui pouvait rédiger de pareilles intitulés. Les ninjas n’avaient-ils rien de mieux à faire que de s’abaisser à accomplir de telles tâches ? D’autant plus qu’il fallait être deux pour le faire, ce qui rendait la bêtise d’autant plus drôle.

Si cela ne tenait qu’à elle, Yukari aurait certainement déjà jeté la lettre dans l’âtre de sa cheminée mais cette fois-ci, elle avait été couplée à une autre personne qu’elle ne connaissait pas du tout. Malgré son rechignement, elle ne pouvait pénaliser un de ses camarades et c’est avec le cœur lourd qu’elle entreprit de se rendre dans le cœur dévasté. Il y avait là plusieurs personnes à qui elle était venu en aide en leur offrant un suivi lorsque les eisenins ne pouvaient tous les accueillir. Cherchant son partenaire, elle n’eut pas tellement de mal à le trouver en voyant un garçon faire des pirouettes en attendant qu’elle se présentait.

« Bonjour, tu es bien Daiki ? Je m’appelle Yukari et apparemment, j’ai été désignée pour être ton partenaire d’ennui sur cette mission. Enchantée. »

Si elle n’avait eu aucun respect, Yukari aurait sans doute envoyé l’une des nombreuses servantes de son domaine pour accomplir la tâche qui lui était demandée mais cela n’aurait certainement pas bien été vu par ses supérieurs et la jeune brune ne voulait pas du tout s’attirer de problèmes.

« Apparemment, on va juste devoir laver du linge et trouver un moyen de soulager mamie Hikari dans ses fonctions. En somme rien qui ne soit hors de portée de n’importe quel être humain normalement constitué. »

Plus vite ils termineront cette mission clownesque et plus vite elle pourra retourner à de vraies occupations intéressantes.

@Iranos Daiki

Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t8387-terminee-la-reverie-est-la-vapeur-de-la-pensee-fujioka-yukari https://www.ascentofshinobi.com/t12668-dossier-de-fujioka-yukari#111158
Iranos Daiki
Iranos Daiki

Une Lavandière Fatiguée [Yuraki] [Mission D] Empty
Sam 15 Jan 2022 - 18:00
Depuis la foule, une silhouette se démarquait, celle de sa partenaire pour cette mission des plus ennuyantes. Aux premiers abords, c’était une belle jeune femme, et Daiki savait qu’il devait se méfier de ce genre d’apparence dans le monde shinobi. Dans un monde où l’espionnage et la tromperie sont maître, les apparences peuvent être trompeuse, bien que celle-ci semblait avoir plus près de son âge… m’enfin, il avait été mis en partenariat avec elle, assurément, elle n’allait pas le poignarder dans le dos... et puis, si cette mission devait être un ennui comme elle l’annonçait, il valait mieux la passer en compagnie sympathique.

‘’ Enchanté Yukari, c’est bien moi oui. Et ouais, moi qui croyais que aller chercher du bois dans la forêt en dehors du village c’était une corvée, nous voilà devant une toute autre réalité… avec la reconstruction du village, j’imagine que la main d’œuvre se fait rare.’’

Il dit tout simplement, offrant un sourire franc à la jeune femme. Malgré la mission franchement en dessous de leurs capacités, ça pourrait être une occasion de faire connaissance avec un autre collègue shinobi, pourquoi pas?

‘’ Bon, allons-y alors! Plus vite c’est réglé, plus vite on peut retourner à nos affaires plus pressantes, c’est certain!’’

Il dit avec un entrain qui lui prenait un tout petit peu plus d’effort que d’habitude à démontrer. D’un pas certain, il se dirigea vers l’échoppe de nettoyage, non loin d’où il avait attendu sa coéquipière.

En arrivant, la porte était déjà ouverte, et une vieille dame au allures fort accueillante leur envoyait la main. Elle souriait, démarquant ses pommettes qui avaient vue quelques Hiver de trop, assurément.

‘’ Oh, vous devez être les petits qu’ils m’envoient pour mon travail! Venez, je vais vous faire le petit tour.’’

Daiki accepta avec un hochement de tête.

‘’ Oui, moi c’est Iranos Daiki, et avec plaisir madame.’’

Toujours avec un optimisme inébranlable, même si à l’intérieur, il aurait préféré être sur un terrain d’entrainement… il avait tellement de projets en cours!

Le tour fût vite fait, il fallait s’y attendre, l’échoppe était un petit bâtiment, la majorité servait de stockage pour les vêtements propres et salles, et le reste n’était que la façade et un espace de travail avec quelques machineries en pitoyable état, mais fonctionnel et propre. Après une rapide inspection des lieux, Daiki se retourna vers Yukari avec un sourire légèrement forcé.

‘’ Bon! Je dois être franc, je n’ai aucune aptitude particulière qui aiderait dans le lavage de vêtement, donc ce que je fais faire, ce sera à la mitaine… et toi? ‘’

Il lui lançait la balle, une façon détourné de potentiellement en apprendre plus sur elle, et de lancer une conversation qui verrait le temps passé plus vite dans cette tâche.
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t12308-iwa-daiki-iranos
Fujioka Yukari
Fujioka Yukari

Une Lavandière Fatiguée [Yuraki] [Mission D] Empty
Sam 15 Jan 2022 - 20:13
Arrivés sur les lieux, les deux genins furent accueillis avec beaucoup d’enthousiasme par leur employeur. Comme attendu, la tâche n’était absolument pas compliquée à réaliser et Yukari voyait déjà comment régler le problème mais surtout pour éviter de gaspiller de l’énergie inutilement. Son partenaire ne semblait pas être à l’aise avec cette activité. En ce qui la concernait, cela faisait longtemps qu’elle ne lavait plus son linge mais ses parents étaient souvent absents durant son enfance et elle avait du apprendre quelques petites astuces pour se débrouiller. Les mécanismes reviendraient sûrement une fois qu’elle aurait les mains plongées dans la bassine.

« Bonjour madame, je m’appelle Yukari. » Dit-elle simplement.

La jeune genin fit un rapide tour de l’établissement avant de rassurer la lavandière en affirmant qu’elle ferait tout son possible pour lui venir en aide.

« Mon père est un marchand alors je n’aurais aucun problème pour gérer des clients. Quant à la lessive, j’ai déjà pratiqué un peu avec ma grand-mère quand j’étais plus jeune donc on devrait s’en sortir. Pendant ce temps, je vous conseillerai d’aller vous reposer. »

C’était sans doute mieux ainsi. Et puis, ce n’était jamais agréable de se faire surveiller pendant que l’on travaillait alors c’était une bonne façon de se débarrasser de la lavandière.

« Ne t’en fais pas, si tu n’es pas à l’aise avec cette tâche, je te guiderai. Tu verras, ce n’est pas très difficile. »

Elle souriait pour la première fois. Certes, Yukari n’était pas très friande de la tâche qu’on lui avait confiée mais une fois lancée, elle faisait de son mieux pour aider ceux dans le besoin et n’abandonnait jamais avant d’avoir fini.

« Pour commencer, trouve juste un grand bac que tu rempliras d’eau. Pendant ce temps, je trierais le linge que l’on apportera. On ne peut pas tout mélanger sous peine d’abîmer les vêtements des clients et ça, on ne peut pas se le permettre. »


Sans perdre de temps, la jeune femme s’installa sur un tabouret devant un tas de vêtements et s’affaira à les séparer. Par couleur d’abord puis en fonction de leur degré de saleté. Elle se tourna une dernière fois vers Daiki en lui donnant une dernière indication.

« Ah oui, veille à bien remplir la bassine d’eau puis à y ajouter le savon. Sinon ça mousse trop et ça devient un enfer au moment du rinçage final. Quand j’aurais fini, une petite brouette pour transporter tous les vêtements au lavoir. C’est l’espace rectangulaire dallé derrière le bâtiment. Je pense que c’est plus pratique de les tremper là-bas pour commencer. »

La jeune brune espérait que son partenaire était assez vif pour tout comprendre la première fois. Cependant, elle était encline à répéter si Daiki n’avait pas compris l’une ou l’autre directive. Il n’y avait pas de limite de temps si ce n’est que les clients devaient revenir chercher leur linge à la fin de la journée.

@Iranos Daiki
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t8387-terminee-la-reverie-est-la-vapeur-de-la-pensee-fujioka-yukari https://www.ascentofshinobi.com/t12668-dossier-de-fujioka-yukari#111158
Iranos Daiki
Iranos Daiki

Une Lavandière Fatiguée [Yuraki] [Mission D] Empty
Dim 16 Jan 2022 - 17:50
Yukari semblait prendre son rôle au sérieux, un peu trop même au goût de Daiki. Bien qu’il était certainement celui qui arrivait habillé pour une occasion qui n’était certainement pas ‘nettoyé les vêtements d’autrui’, sa partenaire semblait tout de suite avoir une idée en tête de comment tout allait se dérouler. Bon, il semblerait que l’Iranos allait être une fois de plus être le larbin de service, mais bon, ça ne le dérangeait pas, surtout dans cette situation, où la tâche à faire était plutôt directe, pas besoin d’avoir un plan détaillé pour se mettre au travail.

Il y avait bien un détail qui le chicotait. Après qu’il ai mentionné qu’il n’avait pas réellement d’aptitude autre que ses deux mains pour faire le lavage, il semblerait que Yukari ai comprit qu’il n’était pas à l’aise avec cette tâche… un malentendu qu’il ne comprenait pas réellement, mais bon, ça n’a eu pour effet que de montrer un coté plus sympathique de la jeune femme, qui lui proposait son aide pour apprendre. Il hocha simplement la tête, et se mit à remplir la bassine d’eau avec la pompe qui avait au derrière de la boutique. La porte était entre-ouverte, histoire de garder le contacte pour la discussion.

‘’ Oh non je te rassure, je sais très bien ce que je fais. C’est juste qu’un utilisateur Fûton aurait été sacrément utile pour le séchage par exemple, mais avec mon Raiton, je ne crois pas pouvoir aider à ce niveau.’’

Il y avait aussi ceux qui maitrise le savon, ou encore simplement des utilisateurs Suiton capable de manipuler l’eau, plus efficace qu’un Daiki à la pompe, très certainement. Après avoir remplis la bassine, il y ajouta le savon, puis la ramena à l’intérieur tout en mélangeant avec un genre de louche à cet effet.

Après avoir bien mélanger, l’Iranos reprit la bassine dans ses bras, celle-ci devenait plutôt lourde, et la renvoya dans l’espace derrière, indiquer par la jeune femme, et attendait celle-ci pour continuer le processus. Pour ne pas paraitre comme paresseux, il se mit à préparer la brouette tout de suite, en attendant sa partenaire.

‘’ Alors, si ce n’est pas indiscret, pourquoi tu es devenu Shinobi toi? On va avoir beaucoup de tâche répétitive à faire, donc autant discuter un peu, non?’’

Il dit sans grande subtilité, essayant d’entrevoir le terrain, savoir si la Fujioka était du genre sociable, ou très ‘travail’.
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t12308-iwa-daiki-iranos
Fujioka Yukari
Fujioka Yukari

Une Lavandière Fatiguée [Yuraki] [Mission D] Empty
Dim 16 Jan 2022 - 19:36
Son partenaire avait l'air très habile et Yukari n'eut pas à se répéter. Tant mieux, c'était déjà ça de gagner. Daikise mit donc au travail et lui amena la brouette tout juste lorsqu'elle avait fini de tout trier. Le but était donc de faire des allers-retours afin de tremper les vêtements, première étape essentielle de tout bon lavage. Daiki avait tout de même raison sur le fait que d'autres shinobis aux capacités bien ciblées auraient certainement mieux convenu à cette tâche. D'ailleurs, Yukari maîtrisait elle-même le Suiton mais elle avait ses raisons de ne pas s'en servir.

En effet, la jeune genin ne trouvait pas cela nécessaire d'user de son chakra dans ce genre de tâches. Les gens étaient devenus trop dépendants de ce dernier et elle estimait nécessaire de savoir s'adonner à certains activités manuellement sans avoir recours à des techniques. Elle se garda donc de révéler cette information à son partenaire.

"C'est sûr qu'on est là pour un bon moment. Je suis devenu une kunoichi pour faire plaisir à mon père. J'étais curieuse aussi alors je voulais voir un peu comment vivaient les gens qui nous protégeaient si je peux dire les choses ainsi. L'autre option c'était le mariage mais je n'étais pas intéressée. L'académie, le diplôme de genin...enfin tu connais l'histoire. Et ensuite? Et bien ça s'arrête là."

Pas besoin d'en dire plus pour l'instant. Yukari ne s'étalait jamais plus que ce qu'il fallait sans pour autant cacher quoi que ce soit si son interlocuteur était intéressé par son histoire. Pendant les quelques minutes où les vêtements devaient rester dans le lavoir, les deux genins avaient tout le loisir de converser.

"Et toi alors? C'est quoi ta vocation? Un objectif en particulier?"

@Iranos Daiki


Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t8387-terminee-la-reverie-est-la-vapeur-de-la-pensee-fujioka-yukari https://www.ascentofshinobi.com/t12668-dossier-de-fujioka-yukari#111158
Iranos Daiki
Iranos Daiki

Une Lavandière Fatiguée [Yuraki] [Mission D] Empty
Mar 18 Jan 2022 - 0:08
Alors que les deux shinobis s’affairait à la tâche qu’ils s’étaient fait donner, la discussion continuais et allait lentement dans la direction que l’Iranos souhaitait, quelque chose qui leur permettrai d’éprouver un peu de plaisir dans cette mission franchement ennuyante. Alors qu’il trempait la première arrivée de vêtement, tout en regardant où est-ce que la vieille aurait pu mettre le nécessaire pour accrocher ceux-ci, il écoutait d’une oreille attentive les paroles de Yukari. Celle-ci avait une raison intéressante de devenir shinobi, certainement pas quelque chose qu’il avait déjà entendu, et un sujet un peu inquiétant. Ça paraissait peu comme justification pour aller dans un métier où ta vie est mise en danger constamment.

‘’ Oh, une motivation intéressante. Personnellement, c’est beaucoup plus classique. J’ai été élevé au Pays de la Foudre, bercé par les histoires des héros d’antan. Quand ma patrie à été attaquer, j’ai vue le besoin de héros dans notre monde, et j’ai décider de faire ma part. Donc après 2 diplômes genin, j’ai fini par rejoindre le Manazuru, ici à Iwa. Explorer le monde, améliorer les relations entre les différents peuples… et assuré un monde meilleur. On me dis souvent que je suis trop optimiste, mais bon, il en faut bien un!’’

Il envoi un sourire à Yukari, arrêtant son mouvement de travail pendant un bref moment. La philosophie de Daiki était simplette, ça c’était certain, mais il n’avait pas encore perdu son âme d’enfant. L’envie de devenir un héros, sauvé les gens et affronté le mal, c’est bien beau sur papier, mais la réalité en serait certainement autre. Il le savait, mais ça ne changeait pas son choix.

‘’ Tu viens d’une famille de noble? Tu parle de mariage comme si c’était quelque chose de… m’enfin… de planifié, forcé même. Qu’est-ce qu’elle fait ta famille?’’

Il demanda curieusement, et surtout pour garder la discussion en vie… s’il fallait en plus que sa tombe silencieux pendant la mission, ce serait en enfer.
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t12308-iwa-daiki-iranos
Fujioka Yukari
Fujioka Yukari

Une Lavandière Fatiguée [Yuraki] [Mission D] Empty
Mar 18 Jan 2022 - 15:48
Une fois trempés, les linges furent retirés pour être frottés avec du savon dans une bassine. Certains ne nécessitaient pas de grosses opérations tandis que d’autres leurs prenaient un peu plus de temps. Yukari admirait les gens faisant un tel travail au quotidien, bien plus que les exploits de ses congénères. Elle-même ne pourrait sans doute pas supporter une telle routine mais elle se disait qu’après tout, il fallait une grande diversité pour faire un monde. Pendant ce temps, son partenaire se livrait un peu plus à elle, lui dévoilant les raisons l’ayant poussé vers cette voie aux multiples dangers.

« Honnêtement, je ne pense pas que ce soit un mal d’être optimiste. Les plus gros projets naissent parfois d’une simple idée et c’est toujours mieux de voir le côté positif des choses. Moi aussi j’aimerais bien voyager un jour mais dans mon cas, ce n’est pas aussi simple. Dans tous les cas, tant que tu te plais dans ce que tu fais, c’est le principal. »

Les tâches devinrent assez mécaniques et une fois le processus assimilé, il n’y avait vraiment rien de difficile. Les clients venaient, déposaient leur linge et repartaient. Peut-être ce jour-là ont-ils remarqué que le service était plus rapide ? Sans doute que les deux jeunes travaillaient relativement vite comparé à la lavandière même si ils n’avaient sans doute pas toute son expérience.

« En ce qui concerne ma famille, ce sont des marchands. Mon père a fait fortune à travers le Yuukan bien avant que le village n’est adopté son nom actuel. Quand il s’est remilitarisé, mon père est resté ici, probablement parce que ses premières relations diplomatiques ont vu le jour au sein du pays de la Terre et qu’il s’y est attaché. Sinon, dans les faits, nous descendons d’une famille de samouraï à Tetsu mais dont certains de ses descendants ont préféré élire domicile ici pour assurer une vie plus ou moins stable à leurs enfants. Du moins, c’était le cas quand le village s’appelait encore Rokkusu. »

Yukari transporta ensuite les vêtements à l’aide de la brouette puis, les disposa sur une corde, bien à plat afin de ne pas les chiffonner en demandant à Daiki de mimer ses gestes. Il ne restait alors plus qu’à attendre qu’ils sèchent. La jeune genin en profita donc pour reprendre la discussion.

« Cette histoire de mariage, c’est juste un vieux souvenir maintenant. Je pense que mon père voulait avoir un certain contrôle sur ma vie en m’assurant une union de bonne famille. C’est assez courant chez les riches disons. Evidemment, j’ai refusé alors ça s’est fini en duel que j’ai remporté de justesse. Depuis, de l’eau a coulé sous les ponts et je suis libre de faire ce que je veux. Enfin, libre vis-à-vis de mon père, entendons-nous bien. »

Pour le reste, elle était toujours cloîtrée au village où chaque jour était un défi pour ne pas tomber dans l’ennui, un peu comme aujourd’hui finalement. Pourtant, la jeune brune n’était pas du genre à se plaindre de sa condition et ne cherchait absolument personne à adhérer à ses idéaux libertaires. Sans doute que le meilleur cadeau que pourrait lui faire le village de la roche serait de la laisser partir mais ça, Yukari pouvait probablement toujours rêver.

@Iranos Daiki
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t8387-terminee-la-reverie-est-la-vapeur-de-la-pensee-fujioka-yukari https://www.ascentofshinobi.com/t12668-dossier-de-fujioka-yukari#111158
Iranos Daiki
Iranos Daiki

Une Lavandière Fatiguée [Yuraki] [Mission D] Empty
Jeu 20 Jan 2022 - 18:10
Le travail de lavandier d’allait pas spécialement bien à Daiki. Le simple fait de répéter la même tâche sans réel défis ni stimulation le rendrait fou plus tôt que tard, et ça c’était sans parler du fait que, dans sa forme physique, c’était plutôt facile, mais quelqu’un qui ne s’entrainerait pas comme un shinobi, ça allait certainement devenir plus difficile avec l’âge… il n’y avait plus de question sur la raison de l’appel à l’aide de la vieille Hikari…

Finalement, la seule chose marquante de cette journée, en dehors de l’occasionnelle pièce de vêtement de mauvais goût (Relatif) qui attirait son attention, c’était les discussions avec Yukari. Sans surprise, la jeune femme semblait avoir passé à travers beaucoup. Elle semblait approuvée de son optimisme… mais il y avait quelque chose d’autre derrière, l’Iranos le sentait, et ça a été confirmé plus tard, elle n’avait pas le genre de liberté que lui, du a sa famille sans doute.

‘’ J’imagine… je n’ai jamais réellement compris les histoires dans les clans riches. Je viens personnellement d’un clan de marchand plutôt aisé, mais sans titre de noblesse ou rien, et je suis un shinobi de première génération. Content d’apprendre que tu ai pu te sortir de ce genre de… peu importe ce que tu appel cette situation. Je suis confiant que tu trouveras ce qui te donnera les restes de tes libertés désirés, que ce soit en tant que shinobi, où autre.’’

Il lui envoya un petit clin d’œil amicale au passage. Si elle lui avait confié ce genre de chose, il devait montrer signe de complicité, non? Le moins qu’il pourrait faire, dans ce cas-là, c’est de la supporté dans son développement personnel. Et puis, il n’allait surement pas faire son timide quant il venait le temps de partagés son optimisme à quelqu’un qui semblait en avoir besoin!

Le temps continua à passer naturellement, et au bout de quelques heures, les deux genins se retrouvaient à accrochés les dernières pièces de vêtements de la journée. Avec la vieille concentrée à 100% sur le service des clients, et les deux shinobis à l’arrière, les affaires avaient été excellente, à priori.

‘’ Bon! Il semblerait qu’on ne voit le bout! Je crois qu’on à plus qu’a débrief avec la propriétaire, et après ce sera ça.’’

L’Iranos dit finalement après avoir accroché la dernière pièce de vêtement dans sa brouette, et exécutant un petit hochement de tête satisfait. Il espérait certainement ne plus avoir à faire la lessive pour d’autres gens que lui-même, au moins dans le future proche.
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t12308-iwa-daiki-iranos
Fujioka Yukari
Fujioka Yukari

Une Lavandière Fatiguée [Yuraki] [Mission D] Empty
Ven 21 Jan 2022 - 19:06
Après quelques heures de travail qui finirent gentiment en une série de pliage et de triage de vêtements afin que les clients puissent tout de suite les récupérer dès leur arrivée. Elle avait clairement perdu sa journée mais au moins, le temps passe plus vite quand on s’ennuie à deux. Daiki semblait compatir aux mésaventures de la jeune fille bien que cette dernière avait déjà vu cet enthousiasme de nombreuses fois.

« Merci, c’est gentil. Toutefois, sache que la volonté seule ne suffit pas. Il y a aussi des facteurs qu’on ne peut pas contrôler et ce n’est pas toujours évident d’obtenir ce qu’on veut. Enfin, je ne vais pas te faire la morale non plus. Tu t’es rapproché d’une unité spéciale du village, je pense que c’est un bon début. A mon avis, je pense que le village a tout ce dont tu as besoin pour t’épanouir et il y a de bonnes chances que tu puisses gravir les échelons. Du moins, c’est ce qui est arrivé à quelques-uns de mes camarades. »

Comment avaient-ils fait ? Yukari avait sa petite idée mais elle n’avait jamais vraiment creuser la question sauf avec une personne. D’ailleurs, elle ne l’avait plus revu depuis longtemps et Tsuyoshi, si elle devait l’appeler par son nom, lui avait paru relativement sympathique surtout lorsqu’elle découvrit quelle fonction l’homme occupait au sein du village. Enfin, ce n’était pas le sujet et la jeune brune était vraiment loin de participer à cet amalgame d’engrenages qui constituait la société du village de la roche. Quoi qu’il en soit, leur tâche était terminée et Yukari s’empressa d’aller en avertir leur employeur. Quelques remerciements plus tard, la jeune brune sortit du bâtiment, réprimant un bâillement.

« Voilà, c’est fini. On peut s’en aller désormais. Je crois qu’il faut faire un rapport ou quelque chose de similaire pour montrer qu’on a accompli la corvée…enfin, je veux dire la mission. »

Cela ne la dérangeait pas trop de le faire mais il n’est pas exclu que la jeune genin y distille un peu de son ressenti. Finalement, elle laissa le choix à son partenaire.

@Iranos Daiki

Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t8387-terminee-la-reverie-est-la-vapeur-de-la-pensee-fujioka-yukari https://www.ascentofshinobi.com/t12668-dossier-de-fujioka-yukari#111158
Iranos Daiki
Iranos Daiki

Une Lavandière Fatiguée [Yuraki] [Mission D] Empty
Dim 23 Jan 2022 - 2:55
Le travail était finalement terminé, et après que Yukari démontre qu’elle croyait qu’il pouvait gravir les échelons, quelque chose qu’il trouvait sympathique mais un peu de nulle part, considérant qu’ils ne se connaissaient à peine. Il hocha toute fois simplement la tête, un petit sourire en coin au visage, alors qu’en passant par la porte, la vue d’une Iwa qui s’endormait, laissant place aux multiples activités nocturnes, s’étalait devant eux. Le jeune Iranos était déjà, dans sa tête, partis quelque part ailleurs, espérant pouvoir trouver un peu de plaisir dans cette journée, m’enfin, elle n’avait pas été en veine, il y avait la rencontre avec Yukari, et la paie qui viendrais asser vite!

‘’ Ça m’a fait plaisir de te rencontrer Yukari.’’

Il se dit en se retournant vers son compagnon de la journée.

‘’ J’espère que tu trouveras quelque chose qui t’animera autant que moi! À la prochaine! En espérant que celle-ci sera dans de meilleurs circonstances… une mission plus intéressante, peut-être?’’

Il dit avec un petit air espiègle, avant de plier les genoux, et sautant sur l’un le toit de la boutique de laverie. Avant de sauter vers sa prochaine destination, il cria à sa partenaire.

‘’ T’inquiète pour le rapport, je m’en occupe demain sans faute! ‘’

Avant que le bruit distinct d’un saut rapide se fasse entendre. Il avait déjà asser perdu de sa journée à plié du linge propre, il était temps de se dégourdir et de rattraper un peu le retard qu’il avait pris! Il avait plusieurs endroit en tête où il pourrait s’entrainer sans forcément aller au dojo, de toute façon il était trop tard pour y aller.
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t12308-iwa-daiki-iranos

Une Lavandière Fatiguée [Yuraki] [Mission D]

Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» [Mission C] Une lavandière désespérée [ft. Hyûga Rin, Iranos Daiki]
» [Mission] A mission improbable, solution inconfortable! [avec Amaya]
» [Mission A] Mission périlleuse dans une crique pas si idyllique que ça
» RP Mission !
» Mission à Iwa

Ascent of Shinobi :: Territoires de la Terre :: Iwa, village caché de la Roche :: Cœur dévasté
Sauter vers: