Soutenez le forum !
1234
Partagez

[Apprentissage] - L'Esquive sur place

Tachibana
Tachibana

[Apprentissage] - L'Esquive sur place  Empty
Lun 17 Jan 2022 - 21:00
Durant une majeure partie de sa vie, Tachibana, a été un soldat prêt à exécuter les ordres même les plus cruels de la part des seigneurs. Mais, en tentant d’oublier cette vie, il a oublié une bonne partie des bases du combat.

En réalité ce n’est pas exactement ça : Plus jamais le soldat ne souhaite manier une arme pour tuer et souhaite se concentrer sur ses points pour assommer, mettre hors d’état de nuire, un adversaire plutôt qu’achever au fil de son katana la vie d’autrui. Parfois pour apprendre il faut désapprendre et c’est exactement ce que tente de faire le jeune homme venant de Tsume. Ses pieds se mettent toujours en angle droit, par réflexe d’avoir mené une vie guerrière, et le positionnement de base pour toute personne souhaitant apprendre les arcanes guerriers.

Mais ce n’est pas le cas pour le Taijutsu mais il n’arrive pas à comprendre comment exactement on fait pour se battre à main nues. Et, parmi la grande majorité des soldats, ils se battaient tous avec une arme. On ne peut pas leur en vouloir : une arme est toujours plus imposante que des poings et quel enfant, ou adolescent, n’a jamais rêvé d’utiliser un Katana. Une lame prête à terrasser ses ennemis ? Un héro prêt à se relever qu’importe les dangers ?

Malheureusement, la vie de soldat, ce n’est pas ça. C’est obéir à des ordres arbitraires, qu’importe qu’ils soient justes ou injustes, pour que son supérieur se fasse bien voir par la hiérarchie. En toute franchise, Tachibana, n’a plus aucune qualité pour être un soldat. Mais il le fait sûrement involontairement voulant éviter de fréquenter un chemin qu’il n’a que trop connu lorsqu’il ne connaissait encore rien de ce monde.

Alors qu’il tente de s’entrainer seul à esquiver il ne parvient pas à effectuer un mouvement fluide et a toujours un moment où il est sur le point de trébucher. De plus, ses jambes ne semblent pas synchronisées pour effectuer le mouvement. Et surtout, son corps, ne semble plus si agile pour pouvoir esquiver un coup sans qu’il ait besoin de bouger.

Spoiler:
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t12681-yamanaka-tachibana#111373
Wara Kamui
Wara Kamui

[Apprentissage] - L'Esquive sur place  Empty
Lun 17 Jan 2022 - 21:57
L'échange de bons procédés ici repris se déroula avant le lâcher des chiens sur Urahi,
au sein de l'un des camps d'entraînement de la capitale impériale.


Le statut de soldat avait du bon et du mauvais, pour le brave moine adopté par les flammes.

Le bon, c'était l'accès à bon nombre de ressources mises à disposition des troupes pourvues du don du chakra. Il n'avait plus de maîtres pour le former directement, ce qui le dépaysait un peu ; mais la liberté de s'éduquer par ses propres moyens, auprès d'égaux, commençait à furieusement lui plaire. Les avantages sociaux en eux-mêmes, il n'en avait cure. Il payait ses vivres de sa poche, faisait la file comme tout le monde aux échoppes. Ses valeurs lui interdisaient de faire valoir une quelconque supériorité sur le quidam.

Le mauvais, c'était la hiérarchie militaire au pied de laquelle il grouillait. L'autorité ne lui avait jamais vraiment plu et les invectives dont il ne saisissait pas l'utilité profonde avaient tendance à le rendre tout bougon. Si une quinzaine d'années auprès des moines de Hikari n'auront pas eu raison de sa tête dure, ce n'était pas au Pays du Feu qu'on allait le dompter. S'il s'attelait aux petites missions qu'on lui attribuait, ce n'était jamais de bon coeur ; s'il rentrait docilement dans le rang, c'était simplement pour éviter de s'en retrouver éjecté pour de bon.

Ses objectifs ne pouvaient souffrir de ses états d'âme. Une discipline personnelle et égoïste était, en somme, son seul carcan.

Cette fois-ci, il s'était retrouvé au sein de l'un des camps d'entraînement couverts de la cité du Retour de Flamme pour le surveiller jusqu'à la tombée de la nuit. Posté là comme le dernier des pions, il devait s'assurer qu'aucun écart trop grave ne se produise. Du style, deux gosses qui s'étripent à coup de kunai. Au vu de la population de guerriers capables de maîtriser le chakra au sein des troupes impériales, il ne risquait pas d'avoir à trop se fouler.

Palpitante perspective, à n'en point douter. Pétri d'engouement, le moine s'adossa à l'un des murs longeant la très grande pièce, puis se mit à livrer une lutte sans merci contre l'ennui.

Heureusement, Kamui pût compter sur l'apparition d'un jeune homme à l'adresse discutable pour le divertir. D'abord désintéressé, il l'observa commencer son entraînement. Le désintérêt laissa place à la surprise, puis à un amusement un chouïa mesquin.


Le garçon tenait à peine sur ses fers, gesticulait sur place comme un faon tout juste pondu. Autant dire que la scène entrait en contraste total avec les apparences ; le beau brun ténébreux n'avait plus rien de mystérieux ou d'intimidant.

Bon, puisqu'il ne se passe rien de toute façon, conclut le moine alors qu'il se décidait à se déchausser du mur qui l'avait si bien soutenu. En se raclant la gorge pour s'annoncer, l'héritier s'approcha du jeune homme à grandes enjambées, avant de se planter en face de lui.

« Wara Kamui, humble soldat de l'Empire, dit Kamui, machinalement. Je ne sais pas trop ce que tu essaies de faire, mais m'est avis que ça marcherait mieux avec un partenaire d'entraînement, poursuivit-il. Je touche ma bille pour ce qui est des arts martiaux à mains nues, tu tomberas pas mieux ! conclut-il avec entrain. »

Puis, sans attendre de réponse, le moine commença à s'étirer sous le nez du garçon. Après avoir poireauté ainsi, il était tout endolori — puis, par la même occasion, il en profitait pour démontrer une souplesse surprenante pour un type de son gabarit. Un maigre gage de la véracité de ce qu'il prétendait ; un modique avant-goût des facultés physiques dont un homme formé par les moines pouvait se vanter.


_________________


Dernière édition par Wara Kamui le Dim 23 Jan 2022 - 21:24, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t12748-de-bois-et-de-fer-wara-kamui-100#112202 https://www.ascentofshinobi.com/t12751-contes-d-un-jeune-heritier-carnet-de-wara-kamui#112212
Tachibana
Tachibana

[Apprentissage] - L'Esquive sur place  Empty
Sam 22 Jan 2022 - 23:16
A Tsume jamais personne ne propose son aide sans contrepartie. Le pays des malfrats, et de la liberté, ne possède même pas le mot « gratuit » dans leur vocabulaire. Jugeant de haut en bas la personne venant de s’adresser, un soldat en bas de l’échelle comme lui, peut-être souhaite-t-il tout simplement sympathiser ? Cela le changera de la compagnie de Chi. Autant dire que ce grossier personnage n’a pas tendance à attirer les foules et dû à son tutorat avec le jeune Akimichi les gens commencent à l’éviter également. Mais Tachibana s’en fiche : il n’est rentré dans l’armée uniquement pour abuser de son statut, obtenir des informations et accomplir ses nombreuses vengeances.

- Tachibana, soldat de l’empire affecté à la garnison d’Urahi.


Lui dit-il sans saluer l’homme en face de lui, vu qu’il n’a pas l’air de lui faire le salut militaire. Peut-être que lui non plus n’aime pas du tout ces signes de « respect » au sein de l’armée qui a pour nul autre objectif que de faire respecter une hiérarchie dont on ne remettra pas en cause les ordres des supérieurs.

- Je m’entraîne à esquiver si jamais je venais à être désarmer.

Joignant l’acte à la parole, à l’aide de sa main gauche, il toque du poing un sabre, dans son fourreau, accroché à sa ceinture d’uniforme de l’empire du feu.

- Mais, comme tu peux le constater, autant je suis à l’aise avec un sabre autant être à main nues n’est pas vraiment … ma spécialité.

Hochant des épaules, comme s’il n’y avait personne à blâmer, il continue après avoir continué l’équipement de son camarade.

- Et toi ? Tu n’as pas d’armes ? Tu n’as pas peur si tu es face à un adverse armée ou si on rentrait en guerre, qu’elle soit à l’intérieur ou à l’extérieur de Hi ?

Pour le Tsumejine vouloir combattre à main nues semble étrange. Souvent attribuer à des gars chelou se prétendant être pacifistes. Il a déjà pu, par le passer, rencontrer des Eisenin mais lorsqu’on peut fracasser le sol d’un seul coup de poing on ne peut pas vraiment dire qu’ils soient désarmés.

- Tu pourrais me montrer comment tu esquives ? J’aime apprendre en observant.

D’un air amical et sûr de lui. Qui n’est qu’un subterfuge : Tachibana est toujours sur ses gardes et prêt à se défendre ou à réagir. Certains réflexes de sa jeunesse d’enfants-soldats semblent ne pas vouloir disparaitre et, le jeune homme, se sent comme toujours en situation de danger.

_________________
[Apprentissage] - L'Esquive sur place  U51q
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t12681-yamanaka-tachibana#111373
Wara Kamui
Wara Kamui

[Apprentissage] - L'Esquive sur place  Empty
Dim 23 Jan 2022 - 23:45
L'esquive, mouvement de prédilection de tout artiste martial qui accordait un tant soit peu d'importance à l'intégrité de son corps. Les ressources de l'humain étaient limitées, et parer tous les coups assurait l'usure de l'enveloppe charnelle — même en tant que Moine, donc adepte du renforcement physique extrême, Kamui comptait d'abord sur son jeu de jambe avant de songer à encaisser les assauts de ses adversaires.

On ne parlait cependant plus d'une simple dérobade ; les personnes qui cultivaient le chakra en leur sein avaient développé moult méthodes de déplacement améliorées, dont leur faculté spectaculaire à marcher sur les murs ou sur l'eau. Il était tout naturel qu'ils trouvent une application plus directe et martiale à cette mobilité qui constituait l'une de leurs bases fondamentales.

Sauter plus haut, plus vite, plus loin — bouger avec une vitesse défiant l'entendement, pour assaillir ou se dérober au danger. Plus d'agilité, de dextérité, d'aisance. Ce que désirait celui qui s'était désigné comme étant Tachibana, sans patronyme, c'était ce genre de prouesses. Coup de bol, si Kamui était loin d'être apte à lui apprendre les arcanes du Ninjutsu, il était un véritable spécialiste des arts martiaux. L'enseignement sévère des moines avait ça de bon qu'il l'avait transformé en virtuose de la mêlée, en arme de chair et d'os endurcis.

Le moine avait laissé son shirasaya chez lui, mais n'avait pas manqué d'observer la présence d'un sabre au flanc du jeune homme énigmatique. Aussi, lorsqu'il lui exprima son manque de compétences à mains nues, Kamui afficha une moue un chouïa désapprobatrice.

« La maîtrise de tes bras passe par celle de ton jeu de jambe, que ce soit pour manier une arme ou utiliser tes poings eux-mêmes, dit l'ascète. C'est une question de maîtrise de l'espace, de l'allonge, de la force, de symbiose avec ton arme elle-même. »

Pour un homme qui, Tachibana le mettait justement en évidence, n'était pas armé, l'exilé semblait pourtant savoir de quoi il parlait.

« Je n'ai peur d'aucune arme, même désarmé. Je pourrais briser un sabre, une lance, un bouclier ou un mur avec mon poing seul — je préfère avoir les mains libres, et pouvoir mesurer mes coups, ajouta Kamui. C'est plus simple d'éviter les blessures mortelles dans la mesure où, jusqu'à preuve du contraire, mes mains ne sont pas aussi aiguisées que des lames ! »

Le moine se vantait un peu, mais souriait avec enthousiasme à son élève du jour. Il était content de pouvoir interagir avec un cadet, transporté à l'idée de transmettre un échantillon de ses compétences. Pour cause, il s'imaginait déjà de retour chez lui, à faire la même chose avec les jeunes fils et filles du Fer. Une pointe de nostalgie le tira de ses songes, et il se prépara à s'exécuter à la demande de Tachibana.




Un pied fermement campé sur le sol, Kamui se mit à se mouvoir sur place avec une agilité et une vitesse remarquable. Pivotant sur son appui, s'abaissant, changeant de posture avec une fluidité digne d'un poisson dans l'eau. Sans céder de terrain, il dansait avec prestesse, toujours prêt à amorcer la contre-attaque sur son assaillant imaginaire, qu'il voyait se tenir là où Tachibana se tenait.

« Comme tu vois, c'est l'esquive idéale. Tu ne cèdes pas la moindre once de terrain, te déplace avec parcimonie dans l'optique de contre-attaquer en restant dans la mêlée. Grâce à cette économie de mouvements, le chakra injecté dans tes muscles au moment décisif te sert principalement à augmenter ta vitesse d'exécution, précisa-t-il. C'est vachement plus dur d'allier cette prestesse à un bond précis, dans l'optique d'esquiver. »

Kamui tendit son index vers le jeune homme, le désignant en affichant un énorme sourire.

« Allez, fais moi voir ce que ma démonstration a éveillé en toi, jeune homme ! »


_________________
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t12748-de-bois-et-de-fer-wara-kamui-100#112202 https://www.ascentofshinobi.com/t12751-contes-d-un-jeune-heritier-carnet-de-wara-kamui#112212
Tachibana
Tachibana

[Apprentissage] - L'Esquive sur place  Empty
Dim 30 Jan 2022 - 15:34
img_rp
L'esquive sur place


Le Tsumejine écoute attentivement toutes les paroles de son instructeur improvisé du jour. Après tout, il n’est pas vraiment en position de faire le malin ou de quémander quoi que ce soit. Néanmoins, même si ses réflexions sont intéressantes, l’albinos se sent obligé cependant à rétorquer face à certains dires de Kamui.

- Il faut toujours être sûr de ses appuis et avoir des déplacements les plus rapides qui ne se lèvent presque pas du sol. Là où j’ai du mal, justement comme tu viens de le dire, c’est l’allonge.

Se saisissant de son katana pour taper dans le vide avec une étonnante précision. Pourquoi étonnant ? Parce que son habilité au sabre contraste étrangement avec celle à main nues.

- Un coup d’estoc, d’un katana ou d’une lance, tu effectues un mouvement de vertical sur le faible de l’arme adverse, c’est-à-dire le bout là où il y a moins de force. Cela permet à la fois de parer le coup et d’utiliser la force du rebond pour planter ton arme dans le corps adverse.

Joignant l’acte à la parole. Le jeune soldat effectue un mouvement vertical, comme un essuie-glace de nos jours sans le retour et juste l’aller, avant de de planter son arme toujours dans le vide.

- Ou encore les coups venant du dessus face à un adversaire possédant plus de force que toi. Surnommé « le coup du vilain ». Juste un simple coup d’arme voulant abattre sa force sur toi sans aucune technique. Tu te décales assez pour ne pas prendre le coup et lève ton katana, à bras tendu au-dessus de toi, de manière horizontale face à coup mais tu dois faire en sorte que le coup arrive sur le faible de ta lame, le bout, et encore une fois utiliser le rebond pour mettre fin à la vie de ton adversaire. Tu peux même y ajouter ta propre force.

Effectuant une nouvelle fois une démonstration à Kamui. Celui-ci pourra remarquer qu’il n’y a nulle hésitation dans ses mouvements fluides, comme s’il avait pratiqué ceci toute sa vie avant de ranger son katana dans son fourreau.

- Le meilleur conseil pour un manieur de sabre est de toujours effectuer des coups diagonaux. Ils sont plus difficiles à parer que des coups se concentrant que sur un seul axe.

Mais pourquoi parle-t-il de tout ça ? Le jeune homme du Pays de la Griffe va y venir.

- Mais quand on en vient aux poings ? Je n’ai aucune idée de comment ça se passe. Déjà je n’ai jamais le bon timing et j’ai l’impression que c’est toujours soit trop tôt soit trop tard. Et sans parler de la contre-attaque : comment taper correctement après avoir esquivé si ton allonge n’est pas suffisante ? Tu dois esquiver vers la personne en question ?

Que de questions tandis qu’il regarde l’exemple que lui fourni son interlocuteur.

Tachibana tente de se déplacer avec fluidité comme son instructeur lui a montré dans le terrain. Même si injecté du chakra dans ses muscles ne semble poser aucun souci il ne possède pas toute l’agilité de Kamui. Il réussit à ne pas faire l’erreur de débutant : c’est-à-dire de croiser les jambes mais on peut sentir une certaine hargne, voir une colère, l’animer. Après chaque mouvement d’esquive on sent qu’il souhaite contre-attaquer et détruire sa victime en face en posant à chaque fois sa main sur la paume de son katana mais réussit à chaque fois de se retenir.

Le problème semble venir du fait de lâcher prise et de pouvoir esquiver plusieurs coups de manières successifs. Il doit trouver un moyen de dompter son agressivité.



Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t12681-yamanaka-tachibana#111373
Wara Kamui
Wara Kamui

[Apprentissage] - L'Esquive sur place  Empty
Dim 6 Fév 2022 - 11:30
Les problèmes énoncés par le jeune homme, couplés aux moult démonstrations qu'il en fit à l'aide de son sabre, firent échos à l'expérience personnelle du moine. Son regard sombre suivait la lame qui, de gestes empreints d'une expertise qu'il sût déceler sans mal, fendait l'air sous ses yeux. À chaque mouvement, Kamui s'imaginait confronté à pareil assaut, visualisant déjà le mouvement qu'il aurait eu à exécuter pour s'en prémunir.

L'ascète se contentait d'opiner du chef doucement, laissant à Tachibana tout le loisir de s'exprimer, puis de s'essayer à l'esquive sous ses yeux. Là, seulement, Kamui rompit son silence.

« Comme tu l'as bien exprimé, le combat au sabre et le combat à mains nues sont diamétralement opposés. Parer une arme avec une lame, c'est plus simple que de le faire à mains nues. Contre-attaquer s'avère également d'autant plus ardu lorsque l'on souffre du désavantage d'allonge, dit Kamui. »

Son poing fendit l'air, vertical, et s'arrêta à un bon mètre du visage du garçon.

« Tu pourrais me toucher du bout de ton arme, d'où tu te tiens. Or, je serais bien incapable de te rendre la pareille avec mes poings. En revanche... »

L'exilé planta son pied le plus en avant, y transférant tout son poids pour s'en servir d'appui et envoyer un coup de pied fulgurant dans la direction de son élève improvisé. Sa jambe s'arrêta néanmoins à quelques centimètres de Tachibana, arquée, pied tourné vers son cou.

« Nous ne sommes pas aussi rigides et prévisibles qu'un maître d'arme. Tout notre corps est une arme, aussi flexible qu'instinctive, ajouta le moine. À cet effet, j'aimerais que tu te débarrasses de ce sabre qui occupe tant tes pensées. »

Kamui reposa le pied au sol, faisant à nouveau formellement face au jeune homme.

« J'ai longtemps été un adepte du katana, moi aussi. Après avoir ancré en moi les réflexes d'un épéiste pendant une petite vingtaine d'années, j'ai choisi d'abandonner la voie des lames. Pour se débarrasser de ces automatismes, tu vas devoir te mettre dos au mur : tu n'apprendras à t'adapter à ton manque d'allonge et de protections qu'en te mettant dans ce genre de situations défavorables, sans pouvoir avoir recours à ton arme en cas d'urgence. »

Le moine adopta finalement une véritable posture de combat. Jambes légèrement fléchies, bras gauche tendu avec le poing fermé, là où le droit demeurait à proximité de son visage en guise de garde.

« On va commencer dès maintenant, en douceur. Si tu es capable d'esquiver, contre-attaque en utilisant ton corps. Je continuerai à te frapper tant que tu n'auras pas réussi à te dérober à au moins deux assauts, conclut Kamui, le visage désormais fermé. »


Sans attendre, il s'avança avec prestesse. Son jeu de jambe fluide brisa la très courte distance qui le séparait de Tachibana en un clin d'oeil, levant une volute de poussière là où ses semelles caressaient le sol de dalles avec vitesse et fluidité. De sa haute et large silhouette, il dominait désormais celle de l'ex-épéiste et exerçait la pression de l'urgence et de l'incertitude ; d'où viendrait l'assaut promis ?


Son poing gauche, le plus avant, s'élança vers le visage du jeune homme en amorçant une trajectoire courbe, presque similaire à celle d'un crochet. Or, le marteau de chair et d'os se déploya dans les derniers instants de sa course, dévoilant la large paluche d'un Kamui qui s'apprêtait à asséner une lourde baffe à son élève. La première d'une longue succession, tant qu'il n'arriverait pas à les esquiver proprement.


Précisions:


_________________
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t12748-de-bois-et-de-fer-wara-kamui-100#112202 https://www.ascentofshinobi.com/t12751-contes-d-un-jeune-heritier-carnet-de-wara-kamui#112212
Tachibana
Tachibana

[Apprentissage] - L'Esquive sur place  Empty
Sam 12 Fév 2022 - 20:38

[Apprentissage] - L'Esquive sur place  99z0

Ecoutant attentivement les propos de son instructeur du jour il ne peut s’empêcher de penser dans un premier temps qu’il a l’air lui aussi de s’y connaître, dans ce domaine du moins, si, précédemment, il avait des craintes à ce qu’un inconnu lui apprend l’art de l’esquive ses doutes sont maintenant dissipés. Aujourd’hui est le moment pour apprendre quelque chose d’utile qui lui servira probablement pour toute la vie.

Alors que Kamui s’apprête un coup de pied, sur le point de lui frapper la tête, Tachibana ne peut s’empêcher de poser sa main sur son arme prête à attaquer mais parviens, grâce à un calme et une maîtrise de soi, ne pas dégainer son sabre mais il ne peut néanmoins s’empêcher d’être surpris alors qu’il voit le pied du guerrier à main nues s’arrêter net devant lui. Son interlocuteur peut voir, pendant un bref moment, les yeux rougeâtres de Tachibana s’écarquiller comme s’il pensait qu’il allait recevoir le coup en pleine tête. En tout cas, vu la puissance qu’il dégage suite au vent sifflant dans ses oreilles dégager par la force du coup de pied, il est heureux de ne pas l’avoir pris en pleine tête ce qui aura sûrement eu pour effet de l’assommer sur le coup.

Le colosse qui se dresse devant lui demande de se débarrasser de son sabre et, dans un premier temps, refuse de se séparer de lui mais alors qu’il partage son histoire qu’il est un ancien adepte qui a également décidé d’abandonner la voie des lames. Le Tsumejine ne peut s’empêcher de penser qu’ils ont plus de points en commun qu’il ne le pensait. Cela suffit à abaisser, du moins temporairement, sa méfiance éternelle qu’il a acquise depuis le plus jeune âge et qui l’a bien servi à Tsume-Est, le pays des bandits, vauriens. Au moins, là-bas, ils ne sont pas hors la loi vu qu’aucune loi n'existe hormis celle de la survie.

- Tu as raison, mettons-nous directement au travail. De toute manière, il y aura forcément un jour dans ma vie en tant que soldat où je ne serai plus en possession de mon Katana.


Dit-il dans un long soupir tandis qu’il dépose son fourreau loin de lui. Ce qui peut paraitre étonnant est qu’il ne semble pas se soucier tant que ça de son katana alors qu’il le jette comme une vulgaire breloque.

Comme demandé, il se met dans un coin où il est difficile d’esquiver en effectuant un bond ou en déplacement. Comme pris au piège il ne peut que subir les sévices de son instructeur qui sont multiples.

Son « adversaire » très vite à son contact comme pour le surprendre. Et, Tachibana, ne peut s’empêcher que ce soit la meilleure façon d’apprendre. Face à la vitesse de la première baffe, le Tsumejine ne parvint pas à l’esquiver et la pris de plein fouet.

Mais, très vite, celle-ci est suivit d’une seconde qui l’a pris une seconde fois de plein fouet. Serrant les dents et ne cédant pas du terrain de son coin exiguë, Tachibana se remet en position très vite avant que le troisième assaut soit lancé. Il effectue un mouvement mais n’est pas assez rapide comparé à Kamui et reçoit en partialité l’impact de la baffe tandis qu’il échoue son esquive de la tête. La quatrième n’accorde aucun répit, tandis qu’elle se dirige vers la tête, et plus exactement la joue, de Tachibana il tente de reculer, presqu’instinctivement, pour ne pas se la prendre mais il se retrouve bloqué par le mur derrière lui et se la prend de plein fouet. S’apprêtant à insulter son adversaire, presque par réflexe comme on le fait à la mode de Tsume, il parvient à se retenir tandis que le prochain assaut se dirige vers son beau visage et parvient, contre toute attente, à esquiver enfin pas totalement. Alors qu’il esquive il fait un mouvement trop ample et sa tête se cogne le mur derrière. Se tenant la tête il ne peut s’empêcher de grogner avant de déclarer.

- FAIS CHIER PUTAIN DE MUR !

_________________
[Apprentissage] - L'Esquive sur place  U51q
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t12681-yamanaka-tachibana#111373

[Apprentissage] - L'Esquive sur place

Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Place de l'espérance
» Looking for a place [Seikatsu]
» Placé en garde-à-vue [Pv:YUKI Seiko]
» [Ouvert 1 place] PUNCHING BALLZ
» Redonner une place à l'espoir — ft. Aburame Ren, Groupe n°3 & Kirijins

Ascent of Shinobi :: Territoires du Feu :: Urahi, Capitale de l'Empire du Feu :: Camps d'entraînement
Sauter vers: