Soutenez le forum !
1234
Partagez

Là, beau rat. Toi re-venir ? [Libre][Irou]

Hyûga Kisuke
Hyûga Kisuke

Là, beau rat. Toi re-venir ? [Libre][Irou] Empty
Jeu 20 Jan 2022 - 12:35
contexte:

Un nouveau jour sur iwa. Le village était calme, presque comme figé dans le temps, à attendre la fin d'un sommet dans un pays lointain. Presque, car un apothicaire se refusait à rester de marbre, tout cailloux fut-il. Il avait décidé d'avancer un projet. Son projet. Il avait réquisitionné un laboratoire et une serre non utilisée, et s'était décidé à faire progresser son savoir médical, mais aussi à trouver et comprendre quels remèdes pouvaient aider le plus de monde dans tout Tsuchi.

Et développer ses connaissances

Pour ce faire, il allait avoir besoin au moins d'une personne particulière. Il harponna le concierge.

Cette fois-ci, je cherche des personnes qui s'y connaissent dans le domaine médical, en particulier, ou qui sont intéressés dans ce domaine-là. Il y a une grande synergie entre les eisenins, les alchimistes et puis les hôpitaux.

Le concierge grogna. Homme de peu de mots, il était néanmoins fiable, de ce qu'avait vu Kisuke. Comprenait-il seulement ce projet ? Ce que Kisuke voulait en faire ?

Il l'ignorait.

Kisuke lui donna un petit bout de papier où était inscrit deux noms, dont celui de sa cousine. L'autre ? C'était celui de Medyusa, qu'il avait visité il y a peu et qui lui avait montré ses compétences médicales. Elle était toute choisie pour l'aider, en l'absence d'Aimi-san. Muramasa pourrait peut-être aussi être encouragé à venir jusqu'ici mais l'Homme était assez insaissable depuis sa promotion en tant que médecin Royal.

J'ai ces deux noms qui vont probablement venir, mais si quelqu'un d'autre est intéressé, n'hésite pas à me l'envoyer.

Puis Kisuke fit un rapide tour de la serre, où il voyait déjà deux kunoichi y travailler pour relancer la plantation de plantes. Le projet commençait à prendre forme, même si tout cela était encore loin de l'objectif finale de Kisuke. Cela faisait du bien à voir, tout ce petit monde qui s'affairait dans un but noble et audacieux.

En attendant, il alla faire du thé.

_________________
Palmarès shinobi:

Spoiler:
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t11145-hyuga-kisuke-civil#95880
Gôgon Medyûsa
Gôgon MedyûsaEn ligne

Là, beau rat. Toi re-venir ? [Libre][Irou] Empty
Ven 21 Jan 2022 - 17:27




Projet pharmaceutique


Lorsque Kisuke était venue lui rendre visite, ce dernier lui a parlé de son projet. Un projet bien intéressant et que même si elle ne savait pas si elle ira jusqu’au bout selon la décision finale du triumvirat. En tout cas, la brune était intéressée et motivée pour y participer afin d’y laisser une trace de son existence dans ce monde, autre qu’une Nukenin de l’Empire. En réalité, la Yasei est loin d’être une véritable criminelle comparer à d’autres et cela est triste qu’on la compare souvent à d’horribles personnes. Mais soit, le monde est loin d’être correct ni tout rose et il fallait vivre avec cette idée en tête. La médecin avait profité de sa matinée pour faire le ménage dans sa demeure et la rendre plus présentable. Il n’y avait pas grand-chose à faire à ce jour, sachant qu’elle ne travaillait pas aujourd’hui à l’hôpital et qu’elle avait déjà fait ses courses. Au moins, cela lui faisait faire passer le temps et peut-être qu’après, elle ira se promener. D’ailleurs, l’idée de Kisuke l’intéressait et ce dernier l’avait invité à le rejoindre dans son entrepôt afin de parler de tout ceci et de commencer le projet en question. La Hebi ne savait pas s'ils seront nombreux, mais ça pourrait être sympa que d’apprendre de nouvelle chose et d’aider son prochain. Que de bonnes actions et même sans être dans une situation peu confortable, elle aurait tout de même accepté cet homme à réaliser son rêve.

Après avoir bien nettoyé sa demeure, elle fait en sorte de se laver et de se changer afin d’avoir une hygiène correcte avant de sortir de chez elle. Tsukiyo allait devoir se rendre dans un lieu lié à la médecine et l’hygiène est quelque chose d’important dans ce milieu. Une tenue adéquate, son bâton en bois et la voilà prête à sortir. Sortant de sa demeure, elle pouvait y voir peu d’activité à ce jour, comme si tout le monde n’avait guère envie de sortir. Il faut dire qu’avec une météo nuageuse et un certain vent, ce n’était pas des plus motivants pour aller se promener. Munie de sa longue cape sur elle afin de la protéger du vent frais, la Yasei se déplace tranquillement afin de profiter tout de même, du monde extérieur. Chaque minute de liberté est primordiale pour la brune, prenant plaisir à discuter avec quelques passants et à leur conseiller certains médicaments ou remèdes faits maisons de tout ce qu’il y a de légales et rien de dangereux pour la santé d’autrui. La femme, par chance, n’habite pas loin de la serre et entrepôt de Kisuke. Elle y parvient en quelques minutes et pénétrant dans le bâtiment, elle croise le concierge. « Bonjour, Shihouin Tsukiyo. Je viens voir Hyûga Kisuke comme convenu. Est-il là ? » Demande-t-elle. Cela dit, il ne semble pas très bavard et par de simples gestes de la main, il lui indique le chemin avant de retourner à ses occupations. « Euh…Merci. » Dit-elle d’un air un peu perplexe. Traversant la serre, elle y voit que cela évolue petit à petit, en plus d’individu s’occupant de plantes et autres. Au moins, il est motivé à propos de son projet et il est soutenu, c’était un bon signe.

S’avançant tranquillement afin de poser son regard un peu partout dans tout ce qu’elle voyait, la brune repère l’homme en question. Il était inutile de le faire attendre, même s’il semble s’occuper de préparer du thé. La porte semble ouverte, donnant un léger coup de bâton sur le sol, elle toque également à la porte avec le sourire, en observant Kisuke. « Bonjour Kisuke-san. J’espère que je ne vous ai pas fait attendre trop longtemps. » Dit-elle en entrant dans la pièce. « Je dois vous avouer que la serre semble intéressante et j’ai hâte de travailler avec vous que ce soit temporairement ou sur un plus long terme. Mais, est-ce que je serais la seule aujourd’hui ou y aura-t-il d’autres personnes qui vont nous rejoindre ? » Demande-t-elle en s’avançant un peu vers l’homme, tout en regardant autour d’elle.

Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t7891-medyusa-the-gorgon#66055 https://www.ascentofshinobi.com/t8227-hebi-no-monogatari#68687 https://www.ascentofshinobi.com/u1201
Hyûga Rin
Hyûga Rin

Là, beau rat. Toi re-venir ? [Libre][Irou] Empty
Dim 23 Jan 2022 - 17:52

Il y avait peu de personnes qui pouvaient faire sortir Rin de sa routine. Entre les différents entraînement en compagnie de Yanosa - et les moments de récupération inévitable entre eux,- son rôle de membre du conseil Hyûga et ses devoirs envers la roche, la parange avait peu de temps a consacrer aux visites triviales et aux demandes de rencontre personnelle. D'autant plus qu'elle était dans la préparation d'un projet personnel pour le développement et l'évolution de son clan, elle n'avait que très peu de temps a offrir aux autres.

Kisuke, cependant, était l'une des rares personnes pour qui la veuve arrêterait tout ce qu'elle avait en cours afin de l'aider ou de simplement prendre le thé avec lui. Aujourd'hui, elle avait reçu une lettre de son cousin l'inventant à le rejoindre. Reçue par le biais même d'une vipère, elle ne pouvait qu'être curieuse du genre de projet dans lequel s'était lancé l'homme qui était comme un père pour elle.

Rejoignant rapidement ce qui semblait être une serre en pleine expansion, Rin s'approchait tranquillement de la porte. Frappant par trois reprises sur le bois vieilli, elle fut accueillie par un homme se présentant comme étant le concierge de la place. S'inclinant respectueusement, elle déclinait son identité et fut rapidement invitée à l'intérieur. Elle était visiblement attendue.

Pas à pas, elle pénétrait dans une pièce ou deux personnes semblaient en pleine discussion. Si elle reconnaissait le chapeau de Kisuke n'importe où, elle n'avait jamais eu la chance - ou la malchance - de rencontrer son interlocutrice. Entendant la fin de la phrase de la femme, Rin émit un petit raclement de gorge pour signaler sa présence - et ne pas faire sursauter quiconque... une crise cardiaque était rapidement arrivée à l'âge de Kisuke,- mais surtout pour ne pas faire une mauvaise première impression.

[Rin] - Je crois que vous ne serez pas seule, non.

Répliquait-elle doucement. Voyant qu'elle avait désormais l'attention de son interlocutrice, elle se présentait.

[Rin] - Ravis de faire votre connaissance, je m'appelle Rin. Je suis l'une des nombreuses cousines de Kisuke.

Mais avait-elle réellement besoin de le nommer ? Ses pupilles éburnés trahissaient son appartenance pour le clan Hyûga. Posant son regard dans celui de la femme, Rin maintenait sa neutralité légendaire. Surnommée "la nonchalante" dans les quelques sphères où elle évoluait, elle observait attentivement la femme qu'avait aussi invitée Kisuke.

Puis, elle faisait valser ses iris sur son cousin.

[Rin] - J'espère que vous allez toujours aussi bien. Si jamais je peux vous aider avec quoi que ce soit, n'hésitez pas, Kisuke-Sama. Vous savez bien que vous pouvez compter sur moi !

_________________
~ Thème~
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t11935-hyuga-rin
Hyûga Kisuke
Hyûga Kisuke

Là, beau rat. Toi re-venir ? [Libre][Irou] Empty
Dim 23 Jan 2022 - 23:40
Bonjour Me... Tsukiyo. J'attends également Rin-sama, ma cousine et... justement la voilà.

Quand on parlait de la rose, on en sentait le parfum. Il proposa des chaises aux deux femmes avant de leur distribuer à chacune une tasse de thé, dont l'eau était un poil trop chaude mais qui serait rapidement à la température parfaite pour la dégustation. A côté de cela, deux biscuits, sur une petite assiette annexe. Des essais de cuisine, pour donner à manger à Hitomi. Kisuke sortit un panneau blanc et tenta d'expliquer son projet.

J'ai un projet de produire à grosse échelle et à faible prix des médicaments et des remèdes divers, et de les distribuer dans tout Tsuchi, voir dans le Yuukan. J'ai récupéré ce laboratoire et cette serre abandonnée en mission pour le compte du Shishiza, et comme c'était inutilisé... et bien, disons que j'ai décidé de pousser un projet ici.

Quelques mots clefs, écrit sur le tableau, avant de tracer un schéma sommaire des lieux. Très sommaire, parce qu'il n'était pas architecte, mais aussi parce que ce n'était pas foncièrement compliqué. Les zones étaient assez distinctes et grandes.

L'étage est principalement composée de la serre, le sous-sol est un laboratoire.

Il dévora son biscuit, avant de se dire qu'il devait à aller à l'essentiel, qu'il devait donner une vision d'ensemble, et que concilier les deux n'était pas chose aisé. Plutôt le contraire, même. C'était un exercice difficile qu'il devait prendre par les cornes.

Tsukiyo, vous avez de la connaissance médicale, et Rin-sama possède quelque chose dont je manque beaucoup : du sens commun. J'ai déjà une vision de la chose, de par mon passé apothicaire. J'aimerais commencer avec un antidouleur, un anti-inflammatoire et un antiseptique, par défaut. Néanmoins, est-ce une bonne idée ? Est-ce la meilleure des idées ? J'aimerais avoir vos avis, qu'elles sont les remèdes qui sont les plus utiles pour la population ? Qu'est-ce qui peut changer un maximum de vie, améliorer le confort, et la longévité des civils partout dans le Yuukan ? Quelles sont les besoins des hôpitaux, ce qui sauve le plus de vie ? Mes questions sont larges, et s'il faut un peu d'explication médicale ou anatomique, je vous serais très reconnaissant M...Tsukiyo-san de détailler un maximum. Mon éducation biologique existe mais est limitée, surtout en ce qui concerne ce que peuvent faire les eisenins, ou non. Et après tout, les deux penchants sont importants, car il n'y a pas d'eisenins partout dans le Yuukan. Toute nouvelle chose est bonne à apprendre je crois, si je dois mener ce projet à terme.

Après tout, quoi de mieux que quelqu'un avec des connaissances en chirurgie et ayant opéré dans un hôpital, avec et sans chakra pour l'aider ? Quoi de mieux qu'une membre du conseil Hyûga, ayant l'habitude de la politique et de la gestion à haut niveau, pour l'aider à remettre cela dans le contexte géopolitique ou à expliquer pourquoi certaines choses seraient difficiles ? Les deux femmes n'avaient pas été choisies au hasard, il y avait ici des composés chimiques bien différents mais que l'Apothicaire espérait voir réagir ensemble pour donner naissance à une nouvelle molécule, efficace et productive.

_________________
Palmarès shinobi:

Spoiler:
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t11145-hyuga-kisuke-civil#95880
Gôgon Medyûsa
Gôgon MedyûsaEn ligne

Là, beau rat. Toi re-venir ? [Libre][Irou] Empty
Mar 25 Jan 2022 - 11:08




Projet pharmaceutique


Tsukiyo entre dans la salle où se trouve Kisuke et sans être surprise, elle a pu remarquer que ce dernier prépare du thé. Apparemment, il apprécie de faire cette tâche et difficile de lui en vouloir, car il était doué dans ce domaine. La Yasei avait hâte de commencer le projet de ce dernier afin de lui donner un coup de pouce. D’ailleurs, il n’y avait qu’eux pour le moment et cela surprit tout de même la brune. En l’écoutant, apparemment, une autre personne devra venir, une certaine Rin, l’une de ses cousines qui semble avoir un bon timing pour arriver en même temps. La Eisei'nin se met à pivoter sur la droite afin d’apporter son regard également sur la nouvelle arrivante. Une fille assez grande et d’une longue chevelure sombre. Difficile de ne pas remarquer que c’est une Hyûga à cause de ses yeux blancs comme Kisuke. Il semblerait que ce soit un trait physique correspondant et distingue à tous les membres de ce clan. Cette dernière se présentait, une femme bien polie et élevée, ça faisait plaisir de voir cela. La jeune Shihouin hoche la tête et se présente à son tour. « Shihouin Tsukiyo, enchantée de faire ta connaissance, Rin-san. Je suis une médecin itinérante ayant fait une halte à Iwa pendant un long moment. » Dit-elle avec le sourire. Après un bref échange, Kisuke propose des chaises pour les femmes, chose que la brune accepte sans regret, en sentant que la discussion risque d’être longue avec le thé et les mets qui leur seront offerts. La brune pose son long bâton de bois contre un mur et s’assoit sur une chaise afin d’écouter attentivement l’homme.

Le thé face à elle, attendant qu’il refroidisse un peu et quelques biscuits pour accompagner le tout. Pour le moment, la Yasei n’y touche pas encore, afin de rester concentré sur les paroles de l’homme. Ce dernier se met à parler de son projet plutôt ambitieux vu que cela cherche à s’étendre dans tout Tsuchi et mieux, dans tout le Yuukan. Apparemment, il a pu obtenir ce laboratoire grâce à l’aide du shishiza, sans doute une unité spéciale liée à Iwa, un peu comme le Kyuubu à Kumo, peut-être ou l’unité de recherche de l’Empire. D’ailleurs, il avait un tableau où il y avait des notes ainsi qu’un plan des lieux. Il n’est pas certes architecte, mais c’était assez simple pour se retrouver. Il prend tout de même le temps d’expliquer que les deux étages servent à différentes tâches. Finalement, Tsukiyo prend un biscuit et le mange calmement, tout en se mettant à l’écouter, sans chercher à prendre la parole ni à l’interrompre. Une longue prise de parole, mais tout à fait logique dans son cas afin de chercher à captiver les deux brunes et à mieux leur faire comprendre la raison de leur présence. En plus de cela, il pose bien des questions assez compliquées, car il est difficile de savoir ce que souhaitent réellement les patients. En effet, tous ont des besoins différents selon leur santé et donc, ce n’était pas facile et de même pour les hôpitaux. La Black Mamba réfléchit pendant un temps, mais il y a tellement de facteurs à prendre en compte. Le mieux était tout de même d’avoir un avis des hôpitaux les concernant, mais le reste semble compliqué. Le sujet est vaste, très vaste pour donner précisément des idées de remèdes et autres à prioriser sur le moment.

« Hum…ce que vous dites, Kisuke-san, est intéressant, mais c’est bien trop vaste comme question. Il faudrait l’avis de l’hôpital et des autres établissements médicaux pour connaître ce qu’ils peuvent absolument avoir comme remède et autres afin de les aider. Et pour les patients, ça dépend de leur santé et de leur besoin. Cela dit, j’ai pu travailler dans un hôpital et vos trois idées semblent intéressantes pour un début. Un antidouleur, un anti-inflammatoire et un antiseptique sont des remèdes ou plutôt des médicaments souvent utilisé pour soigner et les avoir à faibles prix seraient un gros avantage pour tout le monde afin de ne jamais être en manque. C’est un bon début pour moi, après, il faut aussi voire plus large. Des antidotes contre divers poisons ou venin comme des hallucinogènes, neurotoxines, nécrose ou encore, cytolysines. Certaines maladies, vos recherches dans les plantes avec votre serre pourraient permettre de trouver des remèdes contre des maladies qu’on n’a pas encore trouvées de solution. Cela dit, il faudrait pour ça, se permettre de l’aide de scientifique et médecin dans Tsuchi et dans le Yuukan. Cela dit, dans l’immédiat, vos trois idées pourraient être un bon commencement pour tester la longévité de votre projet, tout en conservant certaines idées à côté, pour les proposer plus tard. » Dit-elle d’un air sérieux avant de prendre sa tasse de thé, de souffler un peu dessus afin de refroidir un peu plus le thé avant de boire une gorgée.

Après une faible pause, la brune reprend un peu la parole. « Le corps humain est compliqué et on ne connaît pas encore tout. Cela dit, j’ai déjà opéré des patients et je ne dirai pas non d’un médicament ou d’une sorte de gaz permettant d’endormir un patient pour qu'il ne souffre pas ou qu’il voit se faire opérer. Un mélange entre des antidouleurs et un gaz non nocif pour le patient. Enfin, ça me semble assez compliqué à exprimer. Ce type de chose est très peu utilisé dans le Yuukan et les antidouleurs basiques sont parfois dangereux à forte dose. Cela dit, je suppose que vous avez des hommes et femmes de sciences parmi vos proches dans ce projet qui pourrait nous aider. Et je reviens sur un sujet que vous avez mentionné. En effet, il y a peu d’Eisei'nin dans le Yuukan, la plupart travaillent dans les hôpitaux et ne vont que très peu en mission. Du coup, des équipes ninjas se retrouvent souvent sans soin adéquat pour soigner leur blessure. Nous manquons de médecin capable d’utiliser de l’Iroujutsu avancés selon certains pays. Je suppose que même Iwa doit avoir ce même problème. » Dit-elle en buvant une autre gorgée de son thé avant de reprendre la parole. « En réalité, votre projet est intéressant et il y a tellement de remède ainsi que de médicament à réaliser tout en les faisant à des prix à porter de tous. Or, le monde n’est pas tout rose et il se peut que certains Daimyô ou chef ne respectent pas cela. » Dit-elle en finissant sa prise de parole.


Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t7891-medyusa-the-gorgon#66055 https://www.ascentofshinobi.com/t8227-hebi-no-monogatari#68687 https://www.ascentofshinobi.com/u1201
Hyûga Rin
Hyûga Rin

Là, beau rat. Toi re-venir ? [Libre][Irou] Empty
Mar 25 Jan 2022 - 17:04

Écoutant la présentation de son interlocutrice, Rin ne dit pas un mot. Elle se présentait comme étant une médecin itinérante du nom de Shihouin Tsukiyo. C'était la première fois qu'elle la voyait et elle n'avait même jamais entendu parler ni d'elle ni de son clan. Ni de près, ni de loin. Cependant, ses compétences médicales et surtout, le fait qu'elle semblait avoir un don pour l'Iroujutsu intriguaient la parange au plus haut point.

S'en suivit une longue discussion de la part de Kisuke où il détaillait ses plans pour le futur. Autant pour le village que son désire pour le Yuukan et Rin ne pouvait qu'être heureuse de le voir aussi investi dans une telle besogne. Elle avait cependant certaines craintes et certains conseils pour son cousin, mais elle allait se les garder le temps de se faire une tête sur tout ça.

Alors que la Yasei prit place, Rin interrompue le flot de la conversation quelques courts instant en réalisant un mudra unique à la réalisation des clones d'ombre. D'un seul coup, deux jumelles identiques à la veuve apparue dans un nuage de fumée.

[Rin] - Pardonnez l'interruption, mais je me permets d'examiner les lieux. J'aimerai me faire une idée de tes installations.

Bien entendu, quand elle disait qu'elle voulait examiner les lieux, elle faisait référence à ses clones qui arpenteraient la bâtisse et s'exploseraient eux-mêmes afin de ramener l'information à l'original. De cette façon, elle pouvait continuer d'échanger avec Kisuke et Tsukiyo, tout en observant l'endroit.

Écoutant avec attention les divers commentaires sur les produits et le développement potentiel de ce que souhaitait faire Kisuke, Rin ne dit pas un seul mot. Tranquillement, sa psyché se posait sur les éventuels obstacles et les différentes pistes de solution.

Recevant l'expérience des ses clones et une fois que la Yasei eut terminé ses explications, Rin portait sa dextre a sa besace et sortie les outils nécessaires pour écrire. Sur un morceau de parchemin, elle écrivait le nom d'un de leur cousin, le nom d'une compagnie et l'endroit où Kisuke pourrait trouver le bâtiment appartenant à ladite compagnie et a ladite personne. Puis elle prit parole.

[Rin] - D'abord, je dois dire que c'est vraiment un beau projet et que les ambitions derrières sont gigantesque. S'il y a bien quelqu'un qui pourrait le porter à terme, c'est bien toi. Cependant, il y a quelques mises en garde que je me permets de te formuler. Je n'y connais rien sur le plan médical, cela dit, je ne saurais dire quel article te serait le plus utile à la population. Je n'ai que mon vécu de mère et de kunoichi. Quant aux différents problèmes, je pense que d'aller trop vite, trop loin, et d'éparpiller tes ressources dans la création d'une multitude de choses ne peut que te nuire. Tu n'as pas les infrastructures pour une quelconque production massive de quoi que ce soit. Il va falloir que tu te concentres sur deux, voir trois articles pour commencer et pas plus. Idéalement, des articles qui te coûtent peu et qui ont une grande marge de profit. Des articles qui demandent aussi d'être constamment renouvelés. Je me doute que ton objectif n'est pas de faire de l'argent, mais le financement requis pour tes ambitions dépasse sans doute ce que produit même le village en une année. Je te conseille d'aller chercher du financement à même le village, mais il te faudra produire quelque chose en échange. Je pense que c'est même là vers quoi tu devrais commencer. Je comprends que tu souhaites aider la population en général, mais il faudra commencer par quelque chose de spécifique et agrandir tranquillement tes horizons. Ce dans quoi tu te lances est un marathon, pas un sprint.

Elle prit une légère pause et continua.

[Rin] - J'ai peut-être une idée pour ce point. Penserais-tu être capable de créer des kits transportables par les shinobis dans lequel il y aurait des ressources pour administrer des soins de base par tous les shinobis lambda et pour tous les shinobis lambda ? Il est bien vrai qu'il y a peu d'Eisei dans les rangs militaires et je pense que ça pourrait non seulement aider a acheter du temps aux shinobis, pour pouvoir se rendre dans un hôpital, mais aussi pour aller chercher l'investissement d'Iwa et venir indirectement en aide aux familles des shinobis qui pourront être sauvés. D'autant plus que je vois bien Kiri et Kumo être aussi intéressés par ce genre de produit. Ça prendait cependant quelque chose de simple a utiliser.

Bien entendu, cette proposition était quelque peu teintée de son expérience.

[Rin] - Cependant, je m'égare, cette idée n'est peut-être même pas bonne, mais elle m'est venue en tête en écoutant Dame Tsukiyo. Pour ce qui est des négociations et des ententes, tu peux compter sur moi, bien entendu. Cependant, je te conseillerais fortement de commencer niche, le temps de pouvoir agrandir tes infrastructures ou d'obtenir les investissements pour le faire.

Sur ses mots, elle glissait le morceau de papier en direction de Kisuke.

[Rin] - Dans le cadre d'une mission, j'ai eu le chance de mettre un de nos cousins à la tête d'une compagnie d'import/export de fer. Peut-être serait-il possible de le convaincre pour exporter tes produits ou importer ce dont tu as besoin ? Lorsque tu seras rendu là, bien entendu. Je ne m'attends pas à ce que ce contact te serve avant longtemps, mais au moins, sache qu'il est là.

_________________
~ Thème~
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t11935-hyuga-rin
Hyûga Kisuke
Hyûga Kisuke

Là, beau rat. Toi re-venir ? [Libre][Irou] Empty
Jeu 10 Mar 2022 - 12:11
Kisuke mangea un biscuit avant d'écouter ce que l'Eisenin captive d'iwa avait à dire. Elle avait de l'ambition. C'était beau. Et son but à long terme se trouvait dans les lignes qu'elle traçait dans l'avenir.

Merci M...Tsukiyo-san. Evidemment que j'ai envie de voir plus gros, de répliquer tous mes remèdes à grandes échelles maintenant, tout de suite, mais comme Rin-sama l'a souligné, j'ai des problèmes d'industrialisation à régler et de productions de masses. De la logistique. On y arrivera, bien entendu. Dans ces trois catégories - anti inflammatoire, antidouleur, antiseptique - est-ce qu'il y a certains remèdes en particulier qui sont meilleurs que d'autres ? Pardon, je vais repréciser ma question. Qui sont utilisables facilement et procurent des résultats efficaces de manière reproductibles. J'ai des échantillons de plusieurs de ces remèdes que j'ai créé personnellement mais j'aimerais tester leur efficacité pour décider lesquels faire en priorité. Auriez-vous une idée ? Je pensais éventuellement les donner à des volontaires en double aveugle, sous votre surveillance au cas où cela ne se passe pas bien, et de noter les résultats.

Puis, à l'attention de Rin - parce qu'il pensait que l'eisenin devait connaitre ce principe d'expérimentation scientifique - il ajouta une petite graine de sagesse supplémentaire.

Double aveugle, cela veut dire que ni vous ni le patient ne savent ce qui est administré. De cette façon, on évite l'effet placebo et des biais statistiques. L'effet placebo, c'est quand le patient "croit" quelque chose, et que cela fausse ses perceptions. Il peut se sentir mieux sans qu'il aille mieux, par exemple. Et c'est donc à éviter dans une étude.

Il écouta ce que sa cousine avait à dire. Elle avait fait des clones pour explorer la bâtisse - ce qui était plutôt intelligent. Kisuke aurait bien fait de même pour leur donner des explications, mais ses compétences en ninjutsu était pourri, aussi se concentra-t-il sur autre chose. Elle parlait d'investissement - elle avait une connaissance en comptabilité et en gestion, semblait-il se rappeler. Néanmoins, certaines inquiétudes étaient déjà à reposer au sol.

L'investissement ? Il est déjà là Rin, regarde tout autour de nous. L'infrastructure. Les gens. L'énergie. Mes recettes. Tous les échantillons que je produis peuvent être fait localement avec les herbes natives à iwa et massivement, si j'y mets l'effort. Je suis Pharmacien. Effectivement, il faut faire des choix car mes efforts ne sont pas non plus illimités. Les ventes de ces produits donneront des bénéfices directement applicable pour être réinvestit ailleurs, comme l'obtention de plantes plus rares, ou une création d'une chaine de production de bandages et de pansements.

Puis il écouta sa proposition. Ce n'était pas une mauvaise idée. Elle était même plutôt bonne. Néanmoins, cela ne collait pas tout à fait avec ses capacités et ses ressources. L'idée était adjacente à la sienne, et ce n'était pas la première fois qu'elle était évoquée.

Un kit de premier soin ? C'est un projet du Shishiza, ou du moins d'Aimi-sama. C'est un peu un autre domaine, car cela devrait comprendre de l'outillage de type tourniquets et seringues - et ça n'est pas de mon ressort. Je dis pas que je ne pourrais pas aider dans ce projet, certes, mais tel quel non. Par contre, si tu négocier l'achat de ces plantes en grosses quantité au marché - ou récupérer des gosses pour les arracher dans des terrains vagues - cela me serait d'une grande utilité.

Il prit également le contact de Rin - qui était bien entendu utile et qu'il utiliserait dès que possible. Mais avant de parler international, le plus simple restait de commencer par une production et une distribution locale, puis nationale. Puis enfin le monde !

_________________
Palmarès shinobi:

Spoiler:
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t11145-hyuga-kisuke-civil#95880
Gôgon Medyûsa
Gôgon MedyûsaEn ligne

Là, beau rat. Toi re-venir ? [Libre][Irou] Empty
Dim 13 Mar 2022 - 10:20




Projet pharmaceutique


Tsukiyo avait pris la parole afin de donner une réponse aux questions de Kisuke ainsi qu’un avis sur son projet et ses besoins. Il est vrai que son projet est ambitieux et intéressant à développer, il y a de quoi fait pour aider tout le monde. Si ça venait à réellement se réaliser et à fonctionner, la Hebi aimerait être de la partie pour aider l’homme afin de faire avancer le tout. Après tout, Med est une Irounin, elle travaille dans le médical et depuis déjà quelque temps déjà. Ces idées pourraient révolutionner le monde surtout si les remèdes sont plus accessibles pour tout le monde. Ainsi, cela éviterait les injustices, les inégalités et autres maux dans le monde lié à la médecine. Avoir des soins à disposition, disponible pour tout le monde, même aux plus démunis, ça pourrait aider un grand nombre de personnes. Et pour cela, la Shihouin était prête à tout donner et à bien s’investir dans ce projet pour qu’il voit le jour. Après avoir pris la parole, la médecin prend un biscuit à son tour et sa tasse de thé afin d’écouter Hyûga Rin. Une femme plutôt intelligente avec de bonnes idées. Finalement, l’homme aux bobs savait s’entourer de bonnes personnes pour réaliser son projet pharmaceutique. La brune ne dit rien, elle ne lui coupe pas la parole afin de l’écouter attentivement, sans oublier un seul de ses mots.

L’écoutant attentivement, il est vrai que ce n’était pas une bonne idée pour Kisuke que de se disperser un peu trop avec plusieurs remèdes et autres. De plus, il ne disposait pas de bâtiments sophistiqués pour l’élaboration de médicaments et autres donc pas d’usine assez grandes ou nombreuses pour y parvenir. Le mieux, c’était donc de se concentrer que sur trois choses et par la suite, développer ses connaissances et autres afin d’accroitre le tout pour s’agrandir et produire beaucoup plus. En dehors de cela, la Hyûga propose d’autres idées intéressantes dont une inspirer par les propos de Tsukiyo. À la fin de sa prise de parole, il était au tour de l’homme de prendre part à leur questionnement et répondre à leur propos au sujet de son projet. Au moins, il reconnaît avoir des soucis d’industrialisation et de production de masse, en gros, un souci de logistique et c’était important qu’il s’en rend compte. Ainsi, ça lui permettra de se focaliser là-dessus afin de pouvoir avancer dans son projet pharmaceutique. Kisuke se met à poser une question à la Yasei et elle n’était pas évidente à répondre. En effet, les trois remèdes sont plutôt efficaces et utiles dans le milieu des soins. Du coup, il était difficile de savoir lequel favoriser ou plutôt, lequel est le plus utilisé. Et d’ailleurs, il avait une idée derrière cela, avec un test de double aveugle afin de connaître lequel de ses remèdes est le plus efficace et le moyen de les corriger, le tout sous la surveillance de la Hebi.

Double aveugle, Med sait de quoi il s’agit, mais ça pouvait être utile comme dangereux à la fois pour le patient ou le cobaye. Le souci, c’est que la Yasei ne peut pas utiliser son Iroujutsu tant que Teruyo ou un membre du triumvirat ne lui aura pas donné l’autorisation pour cela. D’ailleurs, le Hyûsa se met à expliquer la chose à Rin, qui ne semble pas familière avec ce type de pratique. Tsukiyo l’a déjà expérimenté qu’une fois à Urahi, en compagnie de Yui Hirose, elle avait eu de la chance que tout s’est bien passé. Cela dit, il faut rester attentif et prudent à chaque signe distinctif lié à un médicament afin que le patient ne subisse pas trop les effets secondaires. La Gôgon croise les bras et hoche la tête. « On peut faire cela pour faire étude double aveugle, cependant, j’aimerais qu’on parle d’un truc seul à seul concernant cela. Et pour répondre à votre question, il est compliqué de savoir lequel de ses remèdes parmi les trois qui vous m’avez cité, qui sera le plus efficace en matière de reproductivité. Je n’ai jamais prêté attention à cette donnée. Cela dit, les trois sont importantes en matière de médicaments et d’effet pour des soins médicaux. Or, même avec votre souci de logistiques, vous pouvez vous concentrer sur trois médicaments avec chaque effet. » Dit-elle d’un air calme. « Et pour en revenir à cette étude, il me faudrait de l’aide de médecin pour aider les patients en cas d’effets secondaires indésirables. L’études double-aveugle est intéressant, mais assez risqué en cas d’allergiques ou d’une mauvaise réaction à un médicament. Et seule, je ne peux pas y arriver, pas dans mon état actuel. » Dit-elle pour fermer la parenthèse sur l’idée de Kisuke.

Pour le moment, le Yasei ne dit plus rien et elle se met à les écouter attentivement. Il y a des choses intéressantes qui se disent. Kisuke semble avoir pensé à tout, mais à un détail près, les ressources sont limitées avec le temps et trouver des plantes rares encore plus et il sera difficile de les déplacer pour certaines ou de les trouver. Tsukiyo a appris l’efficacité de certaines plantes médicinales grâce à son mentor à Urahi et elle sait que certaines fleurs sont difficiles à trouver, même en connaissant leur emplacement. Du coup, ça donnait une idée à la kunoichi, lié à un projet abandonné lorsqu’elle était scientifique à l’unité de recherche au Teikoku. Malheureusement, son projet n’avait pas abouti, le clone humain n’est pas très facile, mais pour ce qui est des plantes, il y avait une légère réussite. Cela dit, avec Kisuke à ses côtés, tout pourrait devenir possible et Iwa est connue pour être le meilleur village dans le métier de la médecine de tout le Yuukan. Avec certaines têtes, il ne serait pas impossible de parvenir à cloner des plantes, même les plus rares. Ainsi, l’homme pourra se fournir ou créer des plantations de flores cloner et ne jamais être en manque de ressources pour ses médicaments. Buvant sa tasse de thé et mangeant un autre biscuit, la kunoichi ne prête pas trop d’attention à leur conversation ou du moins, ne cherche pas à entrer dans le sujet pour attaquer un autre.

« Navrée de vous couper dans votre conversation, mais j’ai une idée de projet qui pourrait coller à ton projet à toi, Kisuke. » Dit-elle en déposant sa tasse vide et ayant fini son biscuit. « Lors de mes voyages, je me suis installée un temps à Hi, dans un laboratoire où j’ai rencontré une amie, très porter sur le Rentanjutsu. Et on a travaillé sur un sujet lié à la multiplication de plantes médicinales. Le projet a été une légère réussite, mais les moyens nous manquaient et surtout le nombre de mains amicales pour nous aider. » Dit-elle en inventant tout de même une partie de l'histoire pour pas que Rin puisse faire un rapprochement avec une Nukenin, même si le Bingo Book ne doit pas être donné à tous. « Kisuke-san, ton projet est intéressant et tu sembles ne pas faire les choses à moitié, démontrant ta détermination à le réaliser sur le long terme. Cependant, les ressources vont devenir compliqué avec le temps surtout si tu souhaites partager tes remèdes avec le monde entier. Toi comme moi savons que certaines plantes sont très dures à trouver et très rares. Le projet que je souhaite te parler est le clonage de plantes. Je ne sais pas si ça sera possible ou si le taux de réussite sera élevé. Cela dit, ça te permettra, si ça fonctionne, d’obtenir un peu plus de ressources en matière de plantes médicinales, surtout pour les plus rares. Cela dit, une serre spéciale devra être faites avec un laboratoire. Qu’en penses-tu ? » Dit-elle avec un léger sourire.


Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t7891-medyusa-the-gorgon#66055 https://www.ascentofshinobi.com/t8227-hebi-no-monogatari#68687 https://www.ascentofshinobi.com/u1201
Hyûga Rin
Hyûga Rin

Là, beau rat. Toi re-venir ? [Libre][Irou] Empty
Dim 13 Mar 2022 - 22:17

[Rin] - Visiblement, tu sembles être la meilleure personne pour ce projet, Kisuke-Sama.

Répliquait-elle en voyant qu'il semblait avoir pensé à tout. Définitivement, il s'agissait là d'un projet d'envergure et ses intentions étaient plus que nobles. Rin était restée surprise par l'annonce de Kisuke en lien avec un projet de développement par le Shishiza. Elle ne croyait définitivement pas être la seule à avoir eu ce genre d'idée, mais de le savoir en développement lui faisait bien plaisir.

[Rin] - Au final, ma seule crainte est que tu t'éparpilles. Tu es pharmacien, mais à toi tout seul, tu ne pourras pas gérer ce projet, développer les remèdes, gérer les négociations de contrat et représenter ton entreprise dans d'autres pays. C'est sans parler de tes obligations en tant que membre des forces militaires d'Iwa. Je pense qu'il va falloir aller chercher une expertise chez les civils.

Il n'était pas impossible que Kisuke soit envoyé en mission des mois durant. D'autant plus qu'avec la guerre qui venait d'être déclarée, ce genre de possibilité ne faisait qu'augmenter avec le temps. Cela dit, Rin était absolument partant pour aider son cousin, pour ce qu'elle pouvait.

[Rin] - Mais je vois que tu as déjà pensé à tout ça.

Répliquait-elle en jetant un coup d'oeil sur les quelques têtes travaillant les plantes.

[Rin] - Nous sommes vraiment loin de mon expertise et mes contacts ne te seront pas d'une grande utilité, mais si tu le souhaites, je veux bien t'aider avec ce que tu jugeras nécessaire. Je n'y connais rien aux plantes ni à la création de remèdes, mais si tu as besoin de quelqu'un pour négocier des contrats, tu peux compter sur moi.

Cela dit, les mêmes problèmes s'appliquaient pour elle aussi. Si elle venait à disparaitre des mois durant, à cause de la guerre ou d'une mission ? Qui prendrait la relève.

[Rin] - D'autant plus que j'ai décidé de me lancer dans les Arts de l'Iroujutsu. Je crois que ce projet pourrait m'aider à approfondir mes connaissances sur le sujet.

Répliquait-elle en arquant légèrement la tête comme elle le faisait habituellement.

_________________
~ Thème~
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t11935-hyuga-rin

Là, beau rat. Toi re-venir ? [Libre][Irou]

Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Venir aux informations. [Libre]
» [B/LIBRE/HI] VENIR EN AIDE À LA POPULATION
» De Zéro à Irou | Aditya
» Acte de Foi [Irou Gang]
» Plonger dans le grand bain... un pied après l'autre [Solo/Irou]

Ascent of Shinobi :: Territoires de la Terre :: Iwa, village caché de la Roche :: Quartiers désolés
Sauter vers: